Your SlideShare is downloading. ×
Cr angouleme
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Cr angouleme

417

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
417
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Compte rendu du Festival d’Angoulème (Sidonie Astorg, George Dasque, Lionel Monéger, Myriam Ourteau, Christine Sibille) 26 – 29 janvier 2012Mardi 25 – Jeudi 26 : Le stage des bibliothécairesEn amont du festival, la cité de la bande dessinée (CIBDI) organise chaque année un stagedestiné aux bibliothécaires acquéreurs de bandes dessinées, autour d’une thématique. Sousforme de conférences et tables rondes, ce sont des rencontres riches avec des auteurs, deséditeurs, et des spécialistes du média comme Jean-Paul Jennequin, pour la bande dessinéeaméricaine (Histoire du comic-book,. V1, Des origines à 1954 – Vertige Graphic) ou Jean-Pierre Mercier, conseiller scientifique du Musée de la bande dessinée.Cette année « La bande dessinée, fenêtre sur le monde » fut prétexte à un voyage dansdifférents continents de bandes dessinées. L’intervention de l’auteur africain Pat Masioni, quia réalisé sa première BD pour Albin Michel, sur un banc public, en attendant d’obtenir un titrede séjour fut particulièrement émouvante.La dernière demi-journée, était consacrée à la bande dessinée numérique avec uneprésentation du portail élaboré par la bibliothèque de la cité, une présentation de la bandedessinée numérique par Iznéo fournisseur d’accès de bandes dessinées numériques. Cefournisseur propose un abonnement aux bibliothèques pour la lecture de bd numériques dansles murs. Quelques bibliothèques testent le service. L’emprunt de ressources numériques n’est pas encore d’actualité car les éditeurs restentfrileux sur le sujet.Quelques sites à visiter :www.avecomics.com : un catalogue de bd numériques en lignewww.coconino-world.com : présente des auteurs contemporains et de la bande dessinéepatrimonialewww.prisedetete.net : pour voir comment explorer les possibilités narratives du numériquewww.lesautresgens : premier site payant, œuvre collective, feuilleton scénarisé par ThomasCadène, parution papier régulière, 5 volumes actuellement.www.festival-blogs-bd.com : le site du festival des blogs, il y aurait actuellement 10 000 à20 000 blogs BD des amateurs aux professionnels.> Stage sur la la Bande Dessinée Finlandaise et Suédoise La Finlande une île, un village (5 millions d’hab.) avec un trait de caractère : sedémarquer. En effet, la bd en Finlande représente un art nouveau, il n’y a pas de trad. de bdd’humour ni d’aventure et l’objectif de nombre d’auteurs est d’être original, de créer qqch denouveau.La langue finnoise sous-tend une façon de penser étonnante : pas de masc / feminin, pasd’article, pas de futur, pas de connecteurs logiques…le finnois, langue méditative,introspective, descriptive. Le nirvana pour finlandais pourrait être de ne pas éprouver lebesoin de communiquer, de pouvoir se taire avec quelqu’un. Traduire le finnois n’est paschose aisée si l’on se contente d’une traduction littérale le rendu est très sec et plat. Depuis2000, la BD finlandaise est assez présente en France (environ une 50aine BD).
  • 2. Aapo Rapi. Fait entendre la voix des personnes âgées….. humour débonnaire pas de nostalgiemais toujours un hommage à un monde qui va disparaître, univers proche de celui deKaurismaki. Meti a été une sélection Angoulême 2011 Meti est le récit des rencontres entre Aapo Rapi et sa grand- mère Meeri, aujourdhui âgée de 85 ans, qui coule une vie tranquille dans la forêt finlandaise, loin du tumulte citadin. Elle y raconte avec sérénité, humour et franchise ses tracasseries au travail ou ses relations parfois difficiles avec les hommes…Ville Ranta. Personnalitéimportante de la scène culturelle finlandaise. Autodidacte, il est l’undes 1ers à avoir créé un blog (très riche) en Finlande, 1er petitéditeur, un des seuls à y faire du roman graphique, del’autobiographie… Sélection officielle Angoulême 2011. Pour créer le héros de son roman graphique, Ville Ranta s’est inspiré d’une personnalité historique finlandaise, Elias Lönnrot (1802-1886) qui fut médecin de campagne, poète, et auteur du recueil des poèmes chantés qui constituent Le Kalevala, l’épopée nationale finlandaise. Le héros du présent ouvrage porte son nom, mais cette histoire est presque entièrement imaginée.Marko TurunenHannu LukkarinenAdaptation d’un roman historique avec ungraphisme à la PrattTommi MusturiDes albums souvent en bichromie quasi-muets,oniriquesLa SuèdeIl existe une sorte de jalousie ancestrale entre la Suède et la Finlande… (Finlande 1 desderniers pays où Ikea s’est implanté…). Néanmoins beaucoup d’échanges notamment dansl’éditionIl y existe une forte tradition de dessins satiriques avec un ton assez noir. Beaucoup d’auteursfemmes (1/3) avec un discours plutôt féministe, humoristique et sans concession (LivStomquist ; Anneli Furmark « peindre sur le rivage »)
  • 3. Anthologie de la BD suédoise chez les Requins Marteaux (A paraitre en avril…). Sur le salonon constate la grande vitalité de toute la bd nordique : de nombreux stands, distribution deluxueuses plaquettes, de petites anthologies bien faites en anglais souvent> Stage sur la Bande dessinée Israélienne, par Didier Pasamonikhttp://www.mundo-bd.fr/?p=3737On retiendra outre la grande diversité de thèmes, de graphismes, le groupe Actus Tragicus,créé en 1995 qui incarne une nouvelle émergence de la bd indépendante israélienne. Fondépar Rutu Modan et Yirmi Pinkus. Beaucoup sont édités chez Actes Sud BDRutu ModanBatia Kolton / Substance profonde (Actes Sud)David Polonsky / Valse avec Bachir (Actes sud)Les freres Hanuka, ils sont jumeaux, les 2 veulent faire de la bd. Asaf fera des études enFrance, Tomer aux Etats-Unis. http://www.mundo-bd.fr/?p=549
  • 4. > Quelques rééditions classiques bd américaine Réédité sous l’impulsion de Chris Ware, Gasoline Alley est un comic strip Américain qui a commencé fin 1918 sous forme dintervention hebdomadaire en une seule case créant un petit gag avec des personnages amateurs dautomobiles. A partir de 1921 les USA ont pu lire tous les jours un strip en noir et blanc de Gasoline Alley qui paraissait dans quantité de journaux locaux et/ounationaux et le dimanche ils avaient le droit à une page entière grand format en couleur. Considéré comme pionnier du courant autobiographique en bd, Justin Green ouvre la voie au courant underground ainsi Spiegelman et Crumb le tiennent pour maître …Dans Binky Brown il se met en scène : blanc américain élevé dans la crainte de dieu et la culpabilité victime d’hallucinations visuelles (voit des phallus partout !)… Prix du patrimoine 2012 pour cette luxueuse réed de l’immense œuvre de Carl Barks, l’auteur le plus réputé des studios Disney, créateur de nombreux personnages Picsou…24 tomes sont attendus…
  • 5. > Quelques rencontres avec les auteursParmi les rencontres d’auteurs je retiendrai l’incroyable intervention de Pat MasioniNé à Mikusi dans la région du Bas-Congo, il étudie lapeinture à l’Académie des Beaux-arts de Kinshasa. A travers son récit on peut appréhender différentes strates de l’histoire…Son pays les massacres la censure…….L’histoire de la bd en Afrique : essentiellement à visée préventive (santé hygiène),éducative et religieuse (évangéliser les masses) …..Grand succès de Masioni avec une vie deJésus en 9 tomes (20 000 ex. chaque tome). Ses caricatures dans la presse font vendreénormément mais contrôle drastique et Pat Masioni effectuera plusieurs séjours en prisonL’histoire d’un exilé en France : arrivé en France sans papier, il vitdans la rue et dessine le 1er tome de Rwanda 1994 dans des squares etdes conditions terribles Un africain chez vertigo ….1er africain à y travailler relate la manière de fonctionner des américains : grand pouvoir des éditeurs sur l’aspect artistique, travail dans l’urgence Pas très bon souvenir on dirait……. Sur son blog il évoque cette rencontre (avec les bib) quelques photos à l’appui … http://patmasioni.canalblog.com/Pour creuser : un autre intervenant Christophe Cassiau-Haurie, spécialiste de la Bd africaineva faire paraitre chez l’Harmantan une « histoire de la BD africaine »Rencontre très enjouée mais un peu compliquée (langue) avec 2 coréennes :Yoon-sun Park est née en 1980 à Séoul. Elle est l’auteur du bel album Sous l’eau, l’obscuritéqui relate les difficultés d’une petite fille coréenne à supporter la pression d’une société et d’un système scolaire obsédés par la réussite, quitte à oublier ses valeurs morales. Elle nous a présenté les planches de son prochain album qu’elle a réalisé dans le cadre de sa résidence à Angoulême et écrit pour la 1ere fois directement en français. Un homme qui se réveille chien….
  • 6. http://www.bodoi.info/magazine/2011-04-20/une-enfance-coreenne-vue-par-yoon-sun-park/45696 Choi Juhyun née en Corée du Sud en 1978, vit et travaille à Poitiers Elle crée également des spectacles d’ombres et est très motivée pour travailler avec les bibliothèques !! Beau site où l’on peut trouver le travail qu’elle réalise avec Le monde diplomatique http://choijuhyun.wordpress.com/
  • 7. Bibliothèque St michel sur orge 2010
  • 8. Jeudi 26> Exposition rétrospective de l’œuvre de Fred le créateur de Philémon dans le cadre du très bel hôtel Saint Simon qui nous a permis de découvrir (ou redécouvrir) les planches étonnantes de ce grand poète à l’imagination débridée et grand dynamiteur de cases. Vous trouverez plus de renseignements sur le site suivant : http://www.bdangouleme.com/programmation- 2012/6/26/toute-la-journee/0/fred%20lenchanteur/95 Vous trouverez une petite histoire en 4 épisodes de Fred sur le site de France 5 à l’adresse suivante : http://www.tv5.org/TV5Site/publication/galerie-135-1- Philemon.htmSignalons la sortie de l’intégrale des 15 albums de Philémon.> Exposition DiRosa Magazine dans les locaux du Musée desBeaux Arts d’Angoulême. La brochure disait « Acteur majeur de lafiguration libre, compagnon de route du groupe Bazooka, concepteurde l’art modeste ». Vous trouverez plus d’info sur son sitehttp://www.dirosa.org/fr/news.php et sur le site du Festival : d’info là :http://www.bdangouleme.com/programmation-2012/6/26/toute-la-journee/0/dirosamagazine%20a%20angouleme/93> Exposition sur le Tampographe Sardon dans les sous sols du théâtre… Deux salles absolument géniales sur un illustrateur fabriquant des tampons pour adultes, politiquement très incorrect. Pas pour les enfants. Vous trouverez plus d’info là : http://www.bdangouleme.com/actualite/latelier%20noir%20de%20vincent%20sardon/312.D’ailleurs n’hésitez pas à visiter son site http://le-tampographe-sardon.blogspot.com/ pourdécouvrir son travail et acheter ses tampons en tirages limités.
  • 9. > Emission de France Culture avec Bastien Vivès, Blutch et Etienne Davodeau autour des générations de la BD et des expériences personnelles des auteurs. A écouter sur http://www.franceculture.fr/emission-le-carnet-d-or-page- 22-angouleme-2012-01-28> Vernissage à la Maison des Auteurs. Afin d’apporter un soutien aux créateurs d’images installés à Angoulême ou désireux d’y venir en résidence, une maison des auteurs a été créée en 2002 à l’initiative du Syndicat Mixte du Pôle Image – Magelis. Depuis le 1er janvier 2008, elle compose l’un des départements de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image. Decouverte de nombreux jeunes auteurs dont la coréenne Mi Young Baek voir son Blog et notamment la vidéo « You were so precious » : http://www.baekmi.blogspot.com/Vendredi 27 > Exposition une autre histoire : bande dessinée, l’œuvre peint à la CIBDI fait découvrir le double visage d’une quarantaine d’artistes européens qui se sont livrés, simultanément ou consécutivement à leur création de bande dessinée, à l’élaboration d’une œuvre picturale autonome. Voir http://www.citebd.org/spip.php?rubrique274 Autant l’intelligence de la confrontation entre la peinture et les planches d’Hergé apparait improbable, autant pour d’autres artistes comme Mattoti, Bramanti, Baudouin ou Barbier le face à face est très intéressant.> La cité de la BD à confié à Art Spiegelman,président du Jury ses espaces permanents pourprésenter son parcours personnel dans l’histoire de laBD. A partir des réserves du Musée et de différentsprêts, un parcours unique des premières bandesdessinées de Topffer jusqu’aux comics américains.Plus d’info ici :http://www.citebd.org/spip.php?rubrique276> Le quartier JeunesseDès l’ouverture du festival, le jeudi matin, Angoulême est envahie par des hordes d’enfants,« les scolaires ». Des conférences et des ateliers leurs sont particulièrement destinés dans le « quartier jeunesse » sur le site du Musée de la bande dessinée, par exemple «Rencontre Jeunesse avec Le Journal de Mickey, making-off du journal ». Une exposition est consacrée aux travaux des lauréats du prix de la bande dessinée scolaire.
  • 10. > Découverte de la Librairie du Musée> Exposition Art Spiegelman> BD Suédoise autour d’August Strindberg.http://www.bdangouleme.com/actualite/en%20direct%20de%20suede/315 ouhttp://www.citebd.org/spip.php?article3435> Découverte de la Bibliothèque du CNBI> Conférence –Spectacle une ascension sansascenseur par les Requins Marteaux auConservatoire. Voir sur le site de la CharenteLibre : Les éditions des Requins Marteaux,invités au FIBD d’Angoulême fêtent leurs 20ans, et ont proposé une conférence racontantleur histoire d’éditeur indépendant. Uneconférence humoristique, ponctuée d’anecdoteset de vidéos, qui a régalé l’assemblée présente.Quelques extraits de ces moments : http://www.youtube.com/watch?v=TdQTJkHgAs8&NR=1&feature=endscr een http://www.youtube.com/watch?v=vrEFW0A_rNE&feature=related Le site des requins marteaux, afin de découvrir leurs publications : http://www.lesrequinsmarteaux.org/> Vernissage de l’exposition Lucie in the Skeud au 44Restaurant.Détournement des plus grandes pochettes du rock des années 70-80 parJoan Spiess. Plus d’info sur son blog : http://blog.lapetitelucie.com/ > Remise du Prix Tournesol en Off au Bar le
  • 11. Garage par Eva Joly. Créé à l’initiative du Parti des Verts pour populariser un albumdéveloppant les valeurs de l’écologie politique.Le Tournesol 2012 revient donc à Tchernobyl la zone, de Natacha Bustos et FranciscoSanchez aux éditions Des ronds dans l’O (http://www.desrondsdanslo.com/).Vous trouverez Sur Wikipedia le palmarès des années précédentes :http://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Tournesol> Soirée dédiée à la vivacité des Manhwas Coréens dansl’espace « Mangasie » afin de d’annoncer la présence deséditeurs coréens l’année prochaine au coeur du festivalpour fêter les 10 ans de la BD coréenne à Angoulême.Voir l’info du festival :http://www.bdangouleme.com/actualite/destination%20coree/335L’accent de cette soirée fut mis sur l’évolution qualitative des contenus, très différents duManga japonais et les évolutions numériques à venir. Un rapide reportage de France 3 surcette soirée : http://www.youtube.com/watch?v=0pUk5A-Oe68Samedi 28> Pavillon Nouveau Monde sur les petits éditeurs de BD* Bicephale, éditeur en autres des petits livres de L.L. de Mars et J. & E. LeGlatin construitselon le principe des accordéons de Kundig (sorte de BD avec contrainte de constructionforte) ainsi que la revue 52. http://www.chezbicephale.com/Le lézard noir nous a été présenté par son fondateur Stéphane DuvalDes difficultés à faire vivre une petite maison d’édition dans un salon…Spécialisée en avant-garde japonaise, mangadauteur (entre romantisme noir et japonismedécadent), art contemporain, sa maisond’édition a vu le jour en 2004.Dénicheur d’artistes inconnus en France grâce àun travail méticuleux de veille (à travers lesblogs notamment), réalise un travailextrêmement soigné avec appareil critique, belletraduction beaux papiers …Stéphane Duval avec ses nouveautés et les deux romansgraphiques sélectionnés à Angoulême. Nobrow Une partie de la collection des éditions Britanniques Nobrow va sortir en France cette année. Les fans de dessins ont de quoi se réjouir, étant donné
  • 12. la belle collection de cette maison dédition indépendante, attachée à faire découvrir denouveaux talents, et qui exporte sa collection à linternational.> Rencontre internationale Charles Burns, animée par Hilary Chute. Ilétait normal qu’un festival présidé par Art Spiegelman, fondateur de larevue RAW laisse une place à de grands auteurs américains. CharlesBurns fait partie de cette nouvelle génération, surtout connu en Francepar son Black Hole ou plus récemment par la sortie de Xed’Out (Toxic en Français). Un univers étrange où se mêlent une sorte d’autobiographie punk et l’univers renouvelé de Tintin. Durant près d’une heure nous avons pu donc découvrir les leçons de création du maitre : sa lecture très particulière d’Hergé, ses relectures de William S. Burroughs et le ton particulièrement angoissant de ses visions de l’adolescence. Charles Burns est ainsi revenu sur l’usage de ses carnets, l’écriture très littéraire de ses œuvres avant de les traduire en image et l’usage nouveau de la couleur dans Toxic. C’est d’ailleurs cette nouvelle référence à la bande dessinée Franco-Belge qui tout à coup lui ouvre les portes de la couleur et d’un format inhabituel auxEtats-Unis.Une exposition de ses œuvres a lieu au Musée de Louvain en Belgique. Voir le site suivant :http://www.beeldbeeld.be/burns/index.php?l=frLe Palmares 2012Cf http://www.bdangouleme.com/palmares-officiel

×