Intervention IBM Global Financing
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Intervention IBM Global Financing

on

  • 685 views

Présentation de l'offre IGF - Smarter Analytics Live - 5 juin 2012 - par Jean-Noël Vercherin, IBM et Xavier Drouin, IBM

Présentation de l'offre IGF - Smarter Analytics Live - 5 juin 2012 - par Jean-Noël Vercherin, IBM et Xavier Drouin, IBM

Statistics

Views

Total Views
685
Views on SlideShare
685
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
4
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Intervention IBM Global Financing Presentation Transcript

  • 1. Jean-Noël Vercherin, Software Financing Leader &Xavier Drouin, Services Financing Leader, IBM Global Financing5 Juin 2012Optimiser la rentabilité d’un projetSmarter Analytics © 2011 IBM Corporation
  • 2. Limpact vaste, profond et durable de la crise financièreCrises financières mondiales Signes de reprise La nouvelle normalité A léchelle mondiale Crises reposant sur les liquidités (PIB) Pressions continues sur les coûts Effondrement de la bulle et sur la productivité immobilière Croissance faible et demande Echec des CDO (Collateralized réduite Debt Obligation) Chômage important Baisse du commerce mondial Plans de relance économique des Pression pour réduire les coûts gouvernements Chômage en hausse Problèmes de dette publique Baisse de la valeur des Confiance des clients Accès limité au capital marchandises Restructuration et Baisse spectaculaire de consolidation industrielles la demande des consommateurs Risques, volatilité et incertitude Risques, volatilité et incertitude continus accrus1 Comprend Chine, Inde, Russie, Afrique du Sud, Turquie, Indonésie, Malaisie, Philippines, Thaïlande, Sources : IBM Institute for Business Value ; extrait du document IMF GlobalBulgarie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Mexico, Pérou et Economic Outlook Sep. 2009 ; CPB Netherlands Bureau for EconomicVenezuela. Policy Analysis, December 2009; JP Morgan Global Manufacturing PMI (Juil2 Inclut uniquement les économies qui publient leurs résultats trimestriellement ; voir la liste de la note 3. 2006 - Déc. 2009); Haver Analytics and NTC Economics; et les études du3 Comprend Australie, Canada, République Tchèque, Danemark, Hong Kong SAR, Israël, Japon, Corée, personnel de lIMF et la base de données World Economic Outlook. IMFNouvelle Zélande, Norvège, Singapour, Suède, Suisse, Province chinoise de Taïwan, Royaume-Uni et Etats- Global Economic Outlook, octobre 2010.Unis.2 © 2011 IBM Corporation
  • 3. IT Buyer BehaviorLes directeurs financiers restent prudents et centrés sur la réductiondes risques d’entreprise et le retour sur investissement. Les soldesde trésorerie sont particulièrement élevés1. Les DAFs sont préoccupés par la volatilité et le Dans le sondage Duke University Business Outlook Survey retour sur investissement (Septembre 2011), les DAFs disent : (Accumulation des liquidités) La majorité des entreprises “La solidité de la trésorerie d’entreprise, l’incertitude des marchés, et la volatilité sont des éléments importants qui doivent être intégrés indique qu’elle prévoit maintenir une réserve de trésorérie dans la décision d’investissement” (Source: IDC How CFO élévée à cause de l’incertitude économique Priorities Are Shaping IT Funding Strategies, Dec 2011) (Accumulation des liquidités) 42% des DAFs dit vouloir continuer à accumuler des réserves de trésorerie, et 35% estime avoir le bon niveau.2. Accumulation des liquidités : en se concentrant sur la réduction du risque d’entreprise, les entreprises (Accumulation des liquidités) 57% des entreprises disent ont accumulé des liquidités qu’elles n’utiliseront pas leurs réserves de trésorerie cette Les DAFs continuent à conserver un pourcentage particulièrement année, soit 50% de plus que lors du dernier sondage. élévé de leurs actifs en cash et liquidités à court-terme. Les (Prudence) Dans les six derniers mois, un tiers des entreprises ont le % le plus élévé de leurs actifs en cash depuis 50 entreprises américaines dit avoir retardé ou annulé leurs ans. (IDC) projets pour les dépenses capex, pour des raisons d’incertitude et faible demande.3. “Les DAFs vont rester très prudents vis-à-vis de (Prudence) En 2012, les dépenses capex aux Etats Unis l’utilisation de leur capitaux” (IDC) devraient croître de 4.5% - environ la moitié de la croissance prévue le trimestre précédent. (Prudence) Point de vue des DAFs : ils sont à 65% plus4. Contradictoire ? Tendances : pessimistes qu’auparavant, contre 12% plus optimistes 1) le nombre d’entreprises qui utilisent leur liquidités pour les dépenses Capex est en croissance depuis un an 2) un nombre significatif de clients disent qu’ils utilisent leurs liquidités pour des acquisitions. (Treasury Strategies, 8 Mars 2012)33 © 2011 IBM Corporation
  • 4. Les directeurs financiers estiment que les pressions exercées sur lemarché et sur les différents secteurs dactivité vont augmenter lesdéfis mais également les opportunités 78 % 74 % 69 % 61 % 56 % 40 % Accès Nécessité Croissance potentiel à dune de la Capacité à des liquidités Pression prise de Demande de demande de attirer et à à court pour réduire décision plus transparence produits et de conserver terme et à les coûts rapide externe services les talents du capital à long terme 60 % des décideurs financiers estiment quils ont à opérer des changements majeurs pour répondre à ces préoccupationsSource : IBM Global Business Services, Global CFO Study 2010.Remarque : Question posée aux cadres : Au cours des trois prochaines années, comment les conditions suivantes vont-elles évoluer sur votre marché ou votre secteur dactivité ?Les réponses “Ne sais pas” ont été exclues.Remarque : les entreprises sélectionnent [5] Augmenter considérablement et [4] Augmenter sur une échelle de cinq où 5 = Augmente considérablement et 1 = Diminue considérablement.4 © 2011 IBM Corporation
  • 5. Les résultats restent la priorité majeureAvec l’instabilité économique globale actuelle,les entreprises peuvent : Etre préoccupées par le coût élevé de lacquisition et de lentretien de la technologie Surveiller de près leurs investissements informatiques Exiger que chaque investissement fournisse un retour rapide Conserver le capital lorsque cest possible Favoriser les initiatives à court terme par rapport aux initiatives à long terme ″La crise économique a réécrit les règles de linvestissement informatique et les services informatiques vont devoir pratiquer une gestion plus rigoureuse des investissements afin de sadapter. Cest seulement à ce prix quils pourront répondre à la nécessité pour lentreprise de continuer à améliorer lefficacité informatique tout en augmentant la valeur apportée à lentreprise." –Gartner Research, New Realities of IT Investment, 27 septembre 20105 © 2011 IBM Corporation
  • 6. IGF apporte une réponse à ces contraintes IBM Global Financing Global Asset Client financing Commercial financing Recovery Services Fournit les fonds de Fournit des locations et Programmes dévolution roulement et le des prêts pour aider les technologique (STG et financement de la chaîne clients à acquérir des GTS SO-ITD) avec rachat dapprovisionnement pour solutions et de la dassets ; gestion des les fabricants et les technologie Financement clients valeurs résiduelles revendeurs technologiques Spécialiste du financement des technologies et solutions6 © 2011 IBM Corporation
  • 7. Des stratégies d’investissement plus finesIBM Global Financing peut vous aider sur…… Préservation du capital et amélioration des cash flows Baisse des coûts pendant la période de vie des actifs IT Contrôle des budgets futurs Flexibilité au niveau des capacités et de la gestion des actifs Optimisation de l’utilisation des actifs IT Flexibilité financière accrue7 © 2011 IBM Corporation
  • 8. Comment IBM Global Financing résoud les difficultés des directeursfinanciersLe défi Comment nous vous aidons Réduire les coûts initiaux et aligner les coûts avec les Optimiser la trésorerie bénéfices attendus Libérer la trésorerie et préserver les lignes de crédit pour des Optimiser les liquidités investissements stratégiques Réduire les coûts dentretien et de support avec des Réduire les coûts, améliorer le réactualisations effectuées grâce à la location Améliorer le retour sur investissement avec des locations FMV retour sur investissement (coût inférieur à lachat direct) Gérer des risques avec des coûts prévisibles, connus, sur une Réduire limprévisibilité période fixe financière Augmenter la capacité sans changement significatif des paiements mensuels pour les mises à niveau effectuées à mi-contrat Optimiser les actifs ; améliorer Assurer loptimisation avec des actualisations effectuées grâce à la location lutilisation Retourner, prolonger ou renouveler léquipement à la fin du contrat Acquérir de nouvelles sources Obtenir un capital à taux fixe à des taux concurrentiels avec des de financement conditions flexibles8 © 2011 IBM Corporation
  • 9. IBM Global Financing vous aide à accélérer le seuil de rentabilité devotre projet Smarter AnalyticsNos offres de financement vous permet de Aligner les coûts du projet avec les bénéfices attendus, minimiser les coûts initiaux Bénéfices de la solution € (retour sur investissement) Acquérir les solutions IBM sans attendre, Coûts du projet avec des paiements mensuels prévisibles paiements IGF Conserver votre cash et vos lignes de crédit pour d’autres besoins stratégiques Gagner en flexibilité avec une structure de paiement qui correspond à vos besoins Années spécifiques9 © 2011 IBM Corporation9
  • 10. Profitez d’une facilité de paiement à 0% sur 12 mois pour leslogiciels IBMVous avez des contraintes budgétaires ? Bénéficiez de paiements mensuels prévisibles sans frais 0% pour l’achat de nouvelles licences et pour la première année de S&S Paiements simples à calculer, il suffit de diviser le montant de la solution par 12 Pour les clients éligiblesPour plus d’informations : Software Financing1010 © 2011 IBM Corporation