Web 2
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Web 2

on

  • 835 views

Les outils web 2.0 sont nombreux, dans cet article on va voir les outils suivants : ...

Les outils web 2.0 sont nombreux, dans cet article on va voir les outils suivants :


 Flux RSS

 Meet-o-Matic

 Social Bookmarking

 Flickr

 Google Documents

 LinkedIn

Statistics

Views

Total Views
835
Views on SlideShare
835
Embed Views
0

Actions

Likes
1
Downloads
64
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Web 2 Web 2 Document Transcript

  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 Université Ibn Zohr, Faculté des Sciences, Agadir Master informatique des systèmes répartis Présentation de quelques outils du Web 2.0 Réalisé par : Mohamed ZAOUI 1 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 Introduction :Lexpression « Web 2.0 » désigne certaines technologies et des usages du World Wide Webqui ont suivi la forme initiale du web, en particulier les interfaces permettant aux internautesayant peu de connaissances techniques de sapproprier les nouvelles fonctionnalités du web.Ainsi, les internautes peuvent interagir (partager, échanger, etc.) de façon simple, à la foisavec le contenu et la structure des pages, mais aussi entre eux, créant ainsi notamment le Websocial.Cette expression utilisée par Dale Dougherty en 2003, diffusée par Tim OReilly en 2004 etconsolidée en 2005 avec le position paper « What Is Web 2.0 » sest imposée à partir de 2007.Les outils web 2.0 sont nombreux, dans cet article on va voir les outils suivants :  Flux RSS  Meet-o-Matic  Social Bookmarking  Flickr  Google Documents  LinkedIn 2 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 RSS & GOOGLE READER 3 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Grâce aux flux RSS, aux permalinks et autres outils dagrégation, il nest plus nécessaire devisiter un site pour en consulter le contenu. Un nouveau mode de consultation desinformations est en train de se mettre en place. Ainsi un internaute peut agréger des sites quilsouhaite suivre dans une ou plusieurs pages grâce à des outils comme netvibes. Lintérêt est dene plus être submergé par la quantité dinformation disponible en renversant la modalitédaccès : ce nest pas linternaute qui va chercher linformation, cest elle qui vient à lui, filtréeselon des critères définis par chaque internaute.Un exemple concret ? Netvibes permet de construire des pages constituées de modules quichacun importent les flux RSS des sites choisis.Gérer ses flux avec Google ReaderLes flux RSS (Really Simple Syndication) sont utilisés pour diffuser les mises àjour de sites web dont le contenu change fréquemment.Création du compte Google ReaderEn tout premier lieu, il vous faut visiter le site web de Google Reader :http://www.google.co.ma/readerÀ droite de la page, une fenêtre vous invite à créer votre compte.Il suffit de cliquer sur le gros bouton bleu Créer un compte. 4 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Vous devez ensuite remplir tous les champs en indiquant une adresse email valide et un motde passe à 8 caractères alphanumériques.Cochez la case d‟acceptation et vous cliquez surJ‟accepte. Créer un compte.Premières utilisationsIl existe plusieurs façons d‟ajouter des flux dans votre lecteur Google.  La première : grâce aux navigateurs Internet (Firefox, Safari, Opera, Internet Explorer 7 et plus…), qui détectent directement dans leur barre de navigation si un site web propose ses actualités ou pas. L’icône des flux est alors orange et il vous suffit juste de cliquer dessus et de choisir Google Reader comme lecteur attitré.La seconde : en trouvant sur le site internet qui vous intéresse le lien d’abonnementcorrespondant. Il suffit juste de cliquer dessus et de choisir Google Reader commelecteur. 5 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011La troisième : en ajoutant l’adresse du flux à partir de l’interface de Google Readercomme le montre l’image ci-dessous. 6 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 7 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Aller plus loin avec Google ReaderTout en haut à droite de la page Google Reader, vous verrez juste à côté de votre adresseemail un lien Paramètres. Cliquez ensuite sur Abonnements.Voyez l‟image ci-dessous et ce qu‟elle contient : 1. le nom de votre abonnement 2. vous pouvez si vous le souhaitez renommer l‟abonnement 3. la petite poubelle grise vous signale que vous pouvez à tout moment supprimer un abonnement 4. c‟est sur ces boutons qu‟il va falloir cliquer pour ranger chaque flux dans le bon dossier 8 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 9 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Meet-o-Matic :Meet-o-Matic est un feature très pratique pour booker des rendez-vous, une date,une description, un lieu et quelques invites et le calendrier se charger du reste.Meet-o-Matic est un service gratuit de concililiation de disponibilités couple a uncalendrier. La recherche dune date qui convient à plusieurs personnes pourorganiser une réunion ou tout autre événement se transforme souvent un feudartifice de-mails et de coups de téléphone qui savère rapidement incontrôlable.Meet-O-Matic démontre quil est possible de faire autrement.Afin d’établir un rendez-vous, vous vous enregistrez et remplissez un genre deformulaire semblable à un email, ou vous y inscrivez les adresses email desinvités, les sujets abordés, les options d’horaire. Vous n’avez pas besoin detélécharger quoique ce soit, mais cela aide d’installer directement les plug-ins.Après avoir envoyé votre invitation, chaque participant reçoit un formulaired’invitation complet dans son email. Le formulaire ne présente les différentespossibilités d’heures que vous pouvez noter : pas bon, bon ou idéal. Si vousacceptez un rendez-vous, les créneaux horaires du calendrier de ceux utilisantMeet-o-Matic se remplissent.Le système sélectionne, alors, le temps le plus approprié en fonction des notesdonnées par les différents participants. Si un rendez vous proche n’est pas encorecomplètement fermé, vous pouvez alors envoyer un rappel ou déterminer vousmême une heure fixe. Les participants verront une fenêtre apparaître quiconfirme et annonce le rendez-vous.Meet-O-Matic est un service gratuit de conciliation de disponibilités couplé à uncalendrier. Il est efficace, simple et très rapide, il laisse à chacun le choix de ses outils;personne n’a besoin de partager son Agenda, l’événement reste au coeur du sujet.Les personnes peuvent répondre en tout temps et vous pouvez Faire des rappels àvolonté.Comme l’essentiel fonctionne par courriel et sur un site très simple, tout lemonde peut l’utiliser, peu importe sa localisation, son système ou son appareil, cequi est habituellement un sérieux frein à la coordination de plusieurs personnesdispersées. 10 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Guide d’utilisation :Page d’accueil : 11 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Création d’un nouveau rendez-vousEntrer le nom du rendez-vous et votre adresse email : 12 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Pour ajouter un autre mois : 13 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Réserver maintenant : 14 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 Après avoir envoyé votre invitation, chaque participant reçoit un formulaired’invitation complet dans son email. 15 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Chaque participant doit envoyer sa réponse. 16 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Le système sélectionne, alors, le temps le plus approprié en fonction des notesdonnées par les différents participants. 17 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 18 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Social bookmarkingLe social bookmarking (en français « marque-page social », « navigation sociale » ou« partage de signets ») est une façon pour les internautes de stocker, de classer, de chercher etde partager leurs liens favoris.Dans un système ou réseau de bookmarking social, les utilisateurs enregistrent des listes deressources web qu‟ils trouvent utiles. Ces listes sont accessibles aux utilisateurs dun réseauou site web. D‟autres utilisateurs ayant les mêmes centres d‟intérêt peuvent consulter les lienspar sujet, catégorie, étiquette ou même de façon aléatoire. En dehors des favoris web, on peuttrouver d‟autres services spécialisés sur un sujet particulier (alimentation et vins, livres,vidéos, commerce en ligne, cartographie...).Quelques sites de social bookmarking :Il existe des centaines de sites, les plus fréquentés comportant un nombre non négligeables deliens vers des sites en français. La plupart de ces sites proposent une multitude d‟outils pourfaciliter la vie de celui qui les utilise (bookmarklets, barres d‟outils, extensions Firefox,…).Ces sites proposent souvent bien plus qu‟une simple gestion des bookmarks, en particulier denombreuses possibilités communautaires; on est dans un mélange de réseau social, partage defavoris et digg-like, bref en plein web 2.0 DeliciousLe plus connu des sites de social bookmarking : très importante fréquentation, interfacedépouillée, rapidité d‟accès, simplicité d‟utilisation.Seul point négatif selon moi : les tags ne peuvent comporter qu‟un seul mot. Si par exemplevous désirez affecter le tag “Web 2.0″ à un signet, vous allez en fait en générer deux, “Web”et “2.0″. Une astuce peut être par exemple de nommer ce tag “Web_2.0″, ce qui n‟est pas trèspratique. StumbleUponLe principe de StumbleUpon est de permettre à ses utilisateurs de découvrir des sites quicorrespondent à leurs centres d‟intérêt. Vous êtes bien sûr encouragé à poster tous les sites oupages que vous souhaitez !Points négatifs : assez peu de sites en français, une utilisation pas très intuitive, et pas depossibilité d‟importer en masse ses propres favoris. 19 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 YoolinkLe plus intéressant des sites de ce genre en ce moment : jolie interface, widgets, nombreusespossibilités. Très axé sur le côté “social”. MikiwiUn site agréable, à la jolie présentation. Pas d‟importation possible. Mister WongComme son nom ne l‟indique pas, Mister Wong est une site allemand traduit en plusieurslangues dont le français. Très connu, ce site sans tape à l‟œil comporte des possibilitésintéressantes de gestion des tags, d‟import-export,… KreuzzPas de possibilité de modification d‟un bookmark. Un peu gênant… BookeetSemble à l‟abandon. BookmarksUn joli site, mais attention, le webmaster supprime les comptes ainsi que les signetssauvegardés “où il sent l‟abus”. Son odorat semblant sensible à tout et n‟importe quoi (il asupprimé un de mes signets vers PlayOK.com, un site gratuit permettant de jouer en ligne àdes jeux de réflexion), inutile d‟espérer promouvoir votre blog avec ce site, voire même deretrouver vos bookmarks ! 20 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Utilisation de BOOKMARKING :Etape 1Aller sur http://www.delicious.com.Il faut d‟abord ouvrir un compte Yahoo pour cela cliquezsur le bouton vert en haut à droite « Join now »Etape 2 : Création du compte YAHOO 21 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Remplissez tous les champs demandés. 22 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Étape 3 : Votre nom de profilIl faut sélectionner un nom de profil Delicious. Ici aussi, le formulaire va vous suggérer desnoms. Choisissez le bien, c‟est le nom sous lequel sera affiché votre profil. 23 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011.Etape 4 : Ajouter un BOOKMARKINGCliquez sur le bouton bleu « save a new bookmark »Etape 5Entrez l‟URL du lien que vous voulez sauvegarder et rendre public, puis cliquez sur « Next ». 24 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Etape 6Entrez le titre, la description et les mots clés correspondant au lien que vous envoyé. Puiscliquez sur « save »Et voilà, vous avez un nouveau lien vers votre site ! Tout le monde pourra vous retrouver entapant les mots liés à votre titre et votre description. 25 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 Explication de tout ce qui se trouve sur la page :1 – Le nombre total de marque-pages que vous possédez.2 – Le nom des liens. Si vous cliquez dessus, vous accéderez à la page Web.3 – Les «tags», ou mots-clés, sous lesquels vous trouverez votre page lors d‟une recherche surDelicious.4 – Le nombre d‟utilisateurs Delicious qui ont marqué la même page.5 – 6 – La liste complète de vos tags/mots-clés. 26 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 POUR MARQUER LES PAGES RAPIDEMENTETAPE 1 :ETAPE 2 :ETAPE 3 : 27 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 How to Use Social Bookmarking to Promote Your small Business website Le social bookmarking apporte des bénéfices à tous les wdebmasters qui lepratiquent sur les digg-like. Non seulement ils vous apportent un trafic web inespéré,mais en plus, ils permettent à vos pages web de figurer très haut dans le classement despages de résultats des moteurs de recherche.Question : comment Google décide-t-il dans quel ordre il affichera la liste des pages webdans ses résulats ?tellement cest secret ! Bien sûr, il y a toutes ses suppositions sur lalgorithme de Googlemais personne ne sait exactement la vérité.Mais, ce dont vous pouvez être sûr, cest quil y a probablement des centaines deparamètres dont se sert Google pour classer les pages web indexées. Et lun de cesparamètres les plus certains, cest le nombre de liens entrants ou pointant vers votre siteweb ou votre blog.Et justement, le social bookmarking (sauvegarde et partage darticles en communauté !)est le moyen le plus puissant du moment pour obtenir un nombre important de liensentrants. Cela se fait de différentes manières.Lorsque vous postez un article de votre site sur des digg-like tels que Digg-France,Nuouz ou Scoopeo ou Digg ou encore wikio ou Pioche, …, un lien est automatiquementpointé vers la page web de votre article sur votre site. Tous ces digg-like (socialbookmarking) sont souvent très estimés (en terme de pageRank) par Google et le faitquils vous renvoient des liens est un vote important pour votre site.Mais, attention ! Pour que vos liens entrants soient pris en compte, il faudrait quedautres personnes que vous prolongent la diffusion (buzz !) de votre article. Et donc queles liens proviennent du profil dautres personnes. Car vous ne pouvez ou ne devez pasvoter pour vous-même !Autre avantage important de poster sur des sites communautaires : vous pouvez créerun buzz qui va faire que dautres webmasters, quelques fois en manque dinspiration,pourraient reprendre votre article pour le commenter sur leur site ou leur blog en vousrenvoyant aussi un lien vers la page dorigine de larticle. Ainsi de suite...Un autre paramètre important dont Google se sert certainement, est le nombre devisiteurs de votre site ou de votre blog. Actuellement, du fait que Google à lui seul génèreprès de 70% du trafic Internet, il se sert donc de ce pourcentage dans des calculsalgorythmiques pour déterminer approximativement le nombre de visiteurs de votre siteweb. Ainsi, plus le social bookmarking vous enverra beaucoup de visiteurs, plus Googleaffichera très haut votre page web dans ses résultats. Car, Google considère ce trafic des 28 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011digg-likes comme une approbation du public pour votre article, et donc pour votre site ouvotre blog.Autre paramètre utilisé par Google, cest le temps passé par chaque visiteur sur votresite ou votre blog. En dautres mots, est-ce que votre visiteur consulte dautres pages webou clique-t-il immédiatement sur le bouton retour de son navigateur pour quitter votresite.Si vous avez parfaitement réglé votre social marketing, cest à dire que si vous avezchoisi correctement votre catégorie dans ces digg-like pour poster, vos articles sontsensés intéressés une communauté ciblée. Vous avez donc affaire à des personnesréellement intéressées par votre type darticles. Par conséquent, la sélection de vosvisiteurs se sera faite de façon naturelle. Ainsi, à chaque post darticle, ces personnesliront un ou deux autres articles supplémentaires sur votre site ou votre blogLe social bookmarking apporte des bénéfices à tous les wdebmasters qui le pratiquentsur les digg-like, ils permettent à leurs pages web de figurer très haut dans leclassement des pages de résultats des moteurs de recherche. 29 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 Flickr 30 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011FlickrFlickr est un site Web de partage de photos et de vidéos gratuit, avec certainesfonctionnalités payantes. En plus dêtre un site Web populaire auprès des utilisateurspour partager leurs photos personnelles, il est aussi souvent utilisé par des photographesprofessionnels. En 2010, le site hébergerait plus de 4 milliards de photos.Utilisation du Flickr :Etape 1: Création d’un compte 31 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 32 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 33 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 34 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Etape 2 : Personnaliser votre profil 35 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 36 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 37 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 38 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 39 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 40 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Etape 2 : Gérer vos photos Flickr vous permet de gérer vos photos de manière rapide et interactive : il est ainsipossible de saisir les tags, titre et descriptif de chaque image et de voir la page finalemise à jour immédiatement, sans avoir besoin de recharger quoi que ce soit. 41 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 42 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Le site permet à la fois un stockage public et privé. Un utilisateur peut déterminer qui auraaccès à son image en réglant les contrôles daccès. Ces réglages peuvent être catégorisés privé,pour les amis, pour la famille ou bien public. Il est également possible deffectuer desréglages privés pour tout un groupe. 43 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 44 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 45 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 46 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Etape 3 : Rechercher vos amis sur Flickr 47 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Exemple : en utilisant Gmail 48 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 49 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 Les 6 manière pour promouvoir une entreprise en utilisant Flickr1. Flickr augmente votre présence sur Internet en jouant sur le référencement naturel.2. Flickr vous donne la possibilité de créer un lien vers votre site Internet, ce qui participera àl‟amélioration de votre position sur les moteurs de recherche3. Flickr héberge vos photos gratuitement.4. Flickr permet la diffusion de vos photos dans d‟autres sites (important dans la rechercheuniverselle de Google).5. Flickr donne l‟occasion de créer et de nouer des relations dans votre communauté en ligneavec vos clients.En prime, Flickr a de très bonnes retombées « internationales ». Suivant les pays, le poids desréseaux de médias sociaux (Facebook par exemple) n‟est pas le même; avec Flickr vouspouvez toucher un marché international en diversifiant votre présence sur Internet.6. Placer sur le Net des photos de votre entreprise, c‟est bien. Y afficher également desphotos de vos équipes et de l‟ambiance de travail est encore mieux. En effet, cette„transparence‟ vous permet d‟humaniser l‟image de votre entreprise et construire une relationde confiance avec vos visiteurs, très rapidement. 50 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 51 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 Google Documents : Google Documents est une suite bureautique proposée par Google, à ladifférence près que son utilisation se fait exclusivement en ligne via uneconnexion internet. Il permet entre autre de faire du traitement de texte (commeWord), de manipuler des feuilles de calcul (comme Excel), de créer desprésentations (comme PowerPoint). Sa puissance vient du fait :  qu’il est 100% gratuit,  ne nécessite pas d’installation,  permet un partage simple des documents sur le web,  permet la création, l’import et l’export des documents aux formats Microsoft Word, Excel, Open Office, CSV, HTML, PDF… etcComment utiliser Google Docs ?Il faut créer un compte Gmail chez Google (cette démarche est obligatoire).Création d’un compte GmailCliquez sur Gmail En haut de la page daccueil de Google.fr pour accéder ou créerun compte GmailAccès au service Google DocumentsUne fois inscrit et connecté à votre compte, vous pouvez commencer à utiliserGoogle Docs. Pour cela cliquez sur "Documents" en haut de la page : 52 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Voilà la page d’accueil :Création d’un nouveau documentPour créer un nouveau document, cliquez sur le bouton "Créer un élément" dansla barre d’outils. Un menu déroulant s’ouvre, choisissez "Document" pour créer undocument texte, "Feuille de calcul" pour créer un tableur ou "Présentation" pourfaire une présentation. 53 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Pour renommer le fichier : Fichier -> renommer 54 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Le document doc1 va apparaitre dans la liste des documents.Google Docs permet également permet le partage des documents sur le web avecdes personnes de votre choix.Vous entrez simplement leur adresse mail, pour leur envoyer une invitation.Elles reçoivent un message, contenant un lien qui renvoie au document.Choisissez si les personnes à qui vous envoyez ce document sont : collaborateurs(peuvent le modifier) ou lecteurs (lecture simple) 55 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Importer et exporter des documentsGoogle Docs permet aussi l’import et l’export des documents depuis et vers votrePC.Pour transférer un fichier Word par exemple dans Google Docs, cliquez sur"Importer" dans la barre d’outils, cliquez sur le bouton "Parcourir..." pour choisirle fichier sur votre PC puis cliquez sur "Transférer un fichier". 56 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Maintenant pour enregistrer un document depuis Google Docs vers votre PC,ouvrez le fichier et dans le menu "Fichier" cliquez sur "Télécharger le fichier auformat" puis choisissez le format vers lequel vous voulez enregistrer le fichier survotre ordinateur. 57 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 58 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011LinkedIn : LinkedIn est un service en ligne qui permet de construire et d’agréger son réseauprofessionnel. Il se définit comme un réseau de connaissances qui facilite le dialogueentre professionnels. Pour ses membres, cest aussi un outil de gestion de réputation enligne et de personal branding.Utilisation de LinkedIn :Etape 1: Création d’un compte 59 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 60 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 61 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Etape 2 : Gérer votre profil 62 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 63 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 64 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 65 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Etape 3 : Utiliser LinkedIn pour la recherche d’un emploiUne fois que votre profil a été entièrement rempli, que vous êtes connecté àquelques personnes vous pouvez commencer à chercher un nouveau travail. Voicila démarche à suivre :  Utiliser la fonction de recherche intégrée à LinkedIn  Changer votre statut afin que vos relations sachent que vous recherchez un emploi  Recherchez dans quelle entreprise les gens du même secteur ont travaillé, une place est peut-être disponible pour vous  Recherchez où ces mêmes personnes travaillent actuellement  Recherchez où ces personnes vont travailler lorsqu’elles quittent leur poste  Si une de vos relations est en contact avec un recruteur cela vaut la peine pour vous de le contacter directement grâce à l’aide de vos contacts.Vous pouvez aussi partager votre profil public sur d’autres réseaux tels queFacebook ou Twitter.Dernier point : essayer d’être actif sur LinkedIn. Rejoignez des groupes dediscussion pour partager votre expérience et créer de nouvelles relations avec desinconnus. En montrant votre intérêt et votre capacité de communication il seratoujours plus facile pour vous de trouver un emploi. 66 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 67 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011Utilisation de la recherche avancée : 68 Mohamed ZAOUI
  • 25 mars PRESENTATION DE QUELQUES OUTILS DU WEB 2.02011 Conclusion généraleLes outils du web 2.0 font aujourd’hui partie du paysage informatique, pour les particuliers etles entreprises.Il est donc important pour des enseignants, notamment en Sciences et Techniques deGestion, de les connaître.Ensuite, les outils web 2.0 ont des qualités indéniables :• ils sont basés sur des technologies connues et éprouvées• ils sont souvent gratuits, il est donc difficile de faire moins cher (attention cependant à nepas négliger les coûts cachés tel l’investissement en temps pour maîtriser ces outils)• ils ne nécessitent pas de maintenance• ils sont faciles daccès pour les utilisateurs et nécessitent peu de formationIls ont à ce jour convaincu des PME et quelques grandes entreprises ; les prochains moisconfirmeront ou invalideront ce choix technologique et managérial. Les outils web 2.0, facilesd’usage et très vite pris en main par les élèves, peuvent également être efficaces dansl’enseignement. Ils peuvent également être pédagogiques et inviter des élèves à demandersils doivent prévoir une préAO et non un « powerpoint ».Cependant, les outils web 2.0 ne se substituent pas forcément aux outils payants et déjà prisen main. Il faut garder en vue lefficacité au travail ou celle de la séquence pédagogique : iln’y a jamais d’intérêt à utiliser l’outil pour loutil. 69 Mohamed ZAOUI