Your SlideShare is downloading. ×
User stories
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

User stories

15,701
views

Published on

Présentation sur les user story pour les méthodes Agile. …

Présentation sur les user story pour les méthodes Agile.
La version PDF est accessible depuis mon blog :

Published in: Technology, Travel, Business

7 Comments
22 Likes
Statistics
Notes
  • Bonjour, est-ce possible d'avoir cette présentation en .pdf? Le site citait ne marche pas (au moins je ne peux pas l'accéder).



    Merci!
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • Désolé ta page est introuvable - probablement une erreur de saisie
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • Le version PDF est accessible en téléchargement depuis mon blog à l'URL suivante : http://www.openagile.net/2010/06/13/presentation-sur-les-user-story/
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • Bonjour,

    Je souhaiterais également obtenir votre présentation en PDF, s'il vous plait
    Merci
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • Bonjour,

    est-ce qu'il serait possible de l'avoir aussi au format PDF ?

    Merci.
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
No Downloads
Views
Total Views
15,701
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
573
Comments
7
Likes
22
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. USER STORY Yannick Quenec’hdu yquenechdu@gmail.comvendredi 24 juin 2011
  • 2. AGENDAS • Quest-ce qu’une user story • Modéliser le rôle de l’utilisateur • Écrire des user stories • INVEST(IR) dans une bonne user story • Les story ne sont pas ... • Pourquoi des user storyvendredi 24 juin 2011
  • 3. Des spécifications de mauvaises qualités Les spécifications de mauvaises qualités sont souvent mentionnées comme l’une des principales causes de léchec d’un projet 1. Qu’elle est le processus qui engendre des spécifications de mauvaises qualités . 2. Quels sont les problèmes qui résultent d’une spécification de mauvaise qualité ?vendredi 24 juin 2011
  • 4. AGILE ET LES USERS STORIES Agile est associé à lexpérience utilisateur On raconte une histoire : User stories On montre notre histoire : Prototypevendredi 24 juin 2011
  • 5. u’est ce q u’une Q s tor yvendredi 24 juin 2011
  • 6. RON JEFFRIES LES TROIS C •Les story sont traditionnellement écrits sur des cartes Carte •Les cartes peuvent être annotées avec des estimations, commentaires, etc. Les détails derrières les cartes peuvent être étudiés Conversation durant les conversations avec le product owner La validation des tests confirme que les story Confirmation ont été développés correctementvendredi 24 juin 2011
  • 7. EXEMPLE DEPUIS UN SITE DE VOYAGES je suis je suis un un voy ageur, , je veux utilisateur hôtel je veux voir les photos rés er ver un de lhô tel je suis un ut ilisateur, je Comme je suis un vo veux annule yageur r une fréquent, je veux faire réser vation une nouvelle réser vation d’un voyage déjà effectué, SP : 8 pour gagner du temps BV : 1 SP : 5 BV : 2vendredi 24 juin 2011
  • 8. UNE RECOMMANDATION Utiliser ce masque Je suis « Rôle de l’utilisateur », je veux « But », les « conditions » pour ...vendredi 24 juin 2011
  • 9. QUELS SONT LES DÉTAILS ? • Je suis un utilisateur, je veux annuler une réservation • Le client reçoit un remboursement complet ou partiel - Je rembourse directement sur son compte ou à l’intermédiaire • Comment doit fonctionner l’annulation d’une réservation ? - C’est le même principe pour tous les hôtels ? - Un voyageur fréquent peut-il annuler après sa réservation • Une confirmation est adressée à l’utilisateur ? - Comment ?vendredi 24 juin 2011
  • 10. LES DÉTAILS SONT AJOUTÉS EN PETITES USER STORIES Je suis un utilisateur premium, je peux annuler une réservation à la dernière minute je suis un Je ne suis pas un utilisateur, je veux utilisateur premium, je annuler une peux annuler ma réservation réservation 24 hrs à l’avance Je suis un partenaire, j’adresse un courriel pour annuler toutes mes réservationsvendredi 24 juin 2011
  • 11. LES DÉTAILS SONT AUSSI UNE CONDITION DE SATISFACTION • Le product owner peut ajouter aux users stories des conditions de satisfaction • Ce sont essentiellement des vérifications je suis un utilisateur, je veux annuler Vérifier qu’un premium peut annuler une réservation le jour même sans charge supplémentaire Vérifier qu’un non-premium paye 10% du montant en cas d’annulation le jour de sa réservation Vérifier qu’il y a bien un courriel qui est adressé en cas d’annulation Vérifier que lhôtel est bien notifié de l’ensemble des annulationsvendredi 24 juin 2011
  • 12. UN EXEMPLE DE JEUX DE DÉVELOPPEMENT Je suis un joueur, je veux que les ennemis aient une réaction physique quand je les touche Un ennemi bascule sur la gauche quand je le touche sur la gauche et sur la droite quand je le touche sur la droite Un ennemi bascule vers l’avant quand je le touche au centre Un ennemi tombe en arrière quand je le touche à la têtevendredi 24 juin 2011
  • 13. LES TECHNIQUES PEUVENT ÊTRE COMBINÉES • Ces approches ne s’excluent pas mutuellement • Il faut essayer d’écrire les user stories à un niveau de détails approprié et de favoriser les conditions de satisfaction • Au moment où elles seront mises en oeuvre, chaque user stories devra avoir une condition de satisfaction qui lui sera associée • Permet de vérifier la user storyvendredi 24 juin 2011
  • 14. le rô le de Modéliser l ’utilisateurvendredi 24 juin 2011
  • 15. LE RÔLE UTILISATEUR • Élargir le périmètre de recherche à plus d’un utilisateur • Étudier les variations des utilisateurs : - Comment il utilise le logiciel - Pourquoi il utilise le logiciel - Est-il familiarisé avec les ordinateurs - Connaît-il le contexte métier de l’application • Utiliser intensivement la conception centrée sur l’utilisateurvendredi 24 juin 2011
  • 16. LE PERSONA Pour améliorer la satisfaction des utilisateurs, nous favorisons la conception centrée sur l’utilisateur Le Persona est un élément important de la conception centrée sur l’utilisateur Le persona est représente un personnage imaginaire, il permet de représenter un groupe d’utilisateurvendredi 24 juin 2011
  • 17. UNE CARTE PERSONAvendredi 24 juin 2011
  • 18. EXEMPLE DE PERSONA : DE LA BANQUE ILIKEYOURMONEY • Les rôles utilisateurs • Chef de famille • Indépendant • VIP • Innovateur • Phobiquevendredi 24 juin 2011
  • 19. RÔLE À HAUTE VALEUR • Chef de famille - Fait attention aux revenus de la famille. Aime ses enfants, se préoccupe de leur éducation et de leur santé. Typiquement conservatrice • Phobique - N’aime pas les investissements et ne les comprends pas • Indépendant - Veux sa liberté et son indépendance financière • Anonyme - Extrêmement privé, ne veux donner aucune information. Très loyale une fois la confiance acquisevendredi 24 juin 2011
  • 20. RÔLE À TRÈS HAUTE VALEUR • Le nabab - Recherche le pouvoir, l’influence et le contrôle. Investi d’une autre manière pour montrer sa différence et son importance • VIP - il veut du prestige, il veut investir pour acheter des biens • Accumulateur - Vie au dessous de ses moyens et ne montre pas de signe extérieur de richesse • Parieur - Investi pour l’excitation, le drame et les performances des résultats • innovateurs - Aime les nouveaux produits, stratégies et services. Possède une culture techniquevendredi 24 juin 2011
  • 21. BRAINSTORMING DU RÔLE UTILISATEUR Exemple de déroulement d’une réunion de brainstorming • Participants : clients, développeurs, toutes les personnes à valeurs ajoutées qui comprennent le produit attendu par l’utilisateur ✓ Tout le monde prend un jeu de cartes ✓ Écrire le nom des rôles sur les cartes - Le plus rapidement possible et sans jugement - Pas de tour - Placer les cartes sur la table - Donner des noms aux rôlesvendredi 24 juin 2011
  • 22. ORGANISER, CONSOLIDER, AFFINER étudiant Recruteur Chercheur Chasseur de Enseignant têtes chômeur Admin sys sans emploi Développeurvendredi 24 juin 2011
  • 23. BRAINSTORMING DU RÔLE UTILISATEUR Vous êtes un célibataire, vous abonnez à un site de rencontre : - Vous chercher des femmes célibataires - Dans la même, tranche dâge que vous - avec ou sans enfants - Avec un objectif de se rencontrer rapidement 1. Étudier le rôle utilisateur qui interagit avec le site 2. Organiser, consolider, affiner plusieurs modèles de rôle pour ce sitevendredi 24 juin 2011
  • 24. AVANTAGES D’UTILISER LES RÔLES Nous faisons parler « un passager Au lieu de faire parler fréquent » ou « un voyageur l’utilisateur sporadique » L’utilisateur devient Penser le logiciel en pensant à ce dont tangible l’utilisateur a besoin Intégrer le rôle dans Je suis «Role utilisateur», je veux «But» une user story avec comme bénéfice...vendredi 24 juin 2011
  • 25. BÉNÉFICES Les Personnages servent de fil rouge au projet • Le format est plus engageant et apporte le STORYTELLING • L’information est spécifique: ce n’est plus «80% de femme», «entre 25 et 35 ans», …. c’est Sophie, 32ans, Assistante Marketing • L’accent est mis sur les BUTS & Comportements utilisateurs • Les bénéfices sont réels et bien plus étendus que sur les autres formats: VISION partagée, PRIORISATION, DESIGN D’INTERFACE, mais aussi potentiellement communication, formation, commerce et activités marketing.vendredi 24 juin 2011
  • 26. UTILISATEUR SYSTÈME OU DÉVELOPPEUR Dans le système de vérification de paiement, je veux que toutes les transactions soient formatées en XML En tant que programmeur, je veux une API pour supprimer les widget en base de donnéesvendredi 24 juin 2011
  • 27. r une user R édige s tor yvendredi 24 juin 2011
  • 28. L’ICEBERG DU PRODUIT BACKLOG Sprint Release Priorité Future Releasevendredi 24 juin 2011
  • 29. L’ICEBERG DU PRODUIT BACKLOG User Story Thèmes Une description des user stories souhaitées Une collection de en se positionnant user stories sur le dans une perspective même thème utilisateur Epic Des user stories macrovendredi 24 juin 2011
  • 30. Un exemple Je suis un musicien, je veux afficher les musiques par catégorie qui ont le mieux marché dans une période de temps précise Je suis un musicien, je veux gérer mes morceaux de musique Epic ? Je suis un musicien, je veux Clairement une Epic sélectionner une catégorie de musique selon un type de format (audio, vidéo, etc.) sur une période de temps précise.vendredi 24 juin 2011
  • 31. Un exemple Je suis un musicien, je veux obtenir la liste des musiques au format audio pour une période de temps précise Je suis un musicien, je veux obtenir la liste des musiques au format vidéo pour une période de temps précise ...vendredi 24 juin 2011
  • 32. TERMINER, EN AJOUTANT LES CONDITIONS DE SATISFACTION Je suis un musicien, je veux afficher les musiques les plus populaires par catégorie dans une période de temps précise • Afficher le nombre d’albums vendus par musique • Afficher le nombre d’écoutes par musiquevendredi 24 juin 2011
  • 33. Un autre exemple Je suis un joueur, je veux jouer en ligne en mode multiplayer, je me connecte à internet et je peux jouer contre d’autres En tant que joueur, je joueurs veux avoir accès à un espace central pour Clairement une epic consulter les parties qui me sont disponibles et pouvoir rejoindre celle que je veux Epic ?vendredi 24 juin 2011
  • 34. Un exemple Je suis un joueur et je veux savoir le nombre de joueurs qui sont dans la partie en cours Je suis un joueur, je veux rejoindre la partie en cours Je suis un joueur, je veux démarrer une nouvelle partievendredi 24 juin 2011
  • 35. ATELIER D’ÉCRITURE DES USER STORIES SPRINT 0 • Participants : product owner, utilisateurs, client, équipe, etc. • Réflexion pour générer les users stories • Le but est d’écrire le plus grand nombre de user stories - Commencer avec les fonctions macro (EPIC) - travailler sur les détails pour les users stories qui seront développées prochainement • Pas de gestion des priorités pour le moment Se référer à la présentation Sprint 0 pour plus de détailsvendredi 24 juin 2011
  • 36. CRÉER DES HISTOIRES Je me nomme Jacques, je voudrais étudier le droit à la faculté. Mon ami Marie m’a conseillé d’utiliser le formulaire d’inscription que la faculté propose sur son site Internet. Elle me dit qu’une fois que j’aurais déposé mon formulaire, un responsable de la faculté ira l’étudier et éventuellement le valider, ainsi j’aurais rapidement une réponse à mon inscription Je traduis en user stories Je suis un étudiant, je Je suis un responsable, veux je veux remplir un dossier consulter les d’inscription inscriptions en attentes Je suis un Je suis un étudiant, je responsable, je veux veux connaître le valider/rejeter les statut de mon dossier inscriptionsvendredi 24 juin 2011
  • 37. COMMENCER MACRO (EPIC) ET ITÉRER Je suis un voyageur fréquent, je veux réserver un vol en je suis un Voyageur utilisant mes miles fréquent, je veux pouvoir contrôler mon compte je suis un voyageur fréquent, je veux faire une nouvelle réservation d’un voyage déjà Voyageur Je suis un voyageur effectué fréquent, je veux fréquent réserver un vol Je suis un voyageur fréquent, je veux faire une mise à jour Je suis un voyageur fréquent, je veux ... Je suis un voyageur fréquent, je veux voir si ma mise à jour à bien été prise en comptevendredi 24 juin 2011
  • 38. UTILISER LE CHEMIN DE PENSÉE (MINDMAP) Lorgner les Retrouver le hommes profil des gens que je connais Un groupe Trouver une date de femmes Trouver une relation Décider qui rejoins le sitevendredi 24 juin 2011
  • 39. UNE AUTRE APPROCHE • Utiliser un autre type d’interface utilisateur (le papier) • Question ouverte ou fermée, des questions hors contextes : - Quelles informations complémentaires l’utilisateur a besoin ? - Quelles erreurs l’utilisateur pourrait faire ? - Quest-ce qui pourrait engendrer la confusion chez l’utilisateur ? - Qu’est ce que va faire généralement l’utilisateur à la prochaine étape ? • Considérer ces questions pour chaque rôle utilisateurvendredi 24 juin 2011
  • 40. IN VES T(IR) ans u ne b onne d h istoirevendredi 24 juin 2011
  • 41. COMMENT FAIRE UNE BONNE STORY •I - Indépendant •N - Négociable •V - Valeur INVEST •E - Estimable •S - Size (Taille) •T - Testablevendredi 24 juin 2011
  • 42. INDÉPENDANT • Éviter d’introduire des dépendances • Conduit à une difficulté de la définition des priorités et de planification Je suis un client, je peux payer mes articles de mon panier avec ma - La première histoire prendra 3 jours carte VISA pour être développée Je suis un client, je peux - ça n’a pas d’importance qui est la payer mes articles de mon panier avec ma première carte Mastercard - Les autres prendront 1 jour Je suis un client, je peux payer mes articles de pour chaque mon panier avec ma carte American Expressvendredi 24 juin 2011
  • 43. RENDRE LES USER STORIES INDÉPENDANTES Je suis un client, je veux payer avec ma Combiner les histoires carte de crédit • Je suis un client, je veux payer avec un Les découper au travers premier type de carte de crédit de différentes dimensions • Je suis un client, je veux payer avec un deuxième type de carte de crédit Écrire deux estimations et 3 jours c’est bon pour commencer passer à autre chosevendredi 24 juin 2011
  • 44. QUAND EST-IL DE CETTE APPROCHE •Je suis un développeur, j’ai besoin de coder l’architecture pour le processus de carte de extraire les éléments crédit techniques communs •Je suis un client, je peux payer avec une carte visa •Je suis un client, je peux payer avec une carte Mastercard •Je suis un client, je peux payer avec une carte Amercian express - Parfois nécessaire, mais ce n’est pas lidéal - Pourquoi ?vendredi 24 juin 2011
  • 45. NÉGOCIABLE Une user story n’est pas un contrat • Il n’est pas nécessaire d’inclure tous les détails • Laisser une flexibilité sur certaines user stories qui seront étudiées durant les itérationsvendredi 24 juin 2011
  • 46. QUEST-CE QUI EST LE PLUS NÉGOCIABLE 1 Une boîte de dialogue permet aux utilisateurs d’éditer la liste des imprimantes. La boîte de dialogue permet aux utilisateurs d’ajouter ou de supprimer des imprimantes. Un utilisateur peut ajouter une imprimante par une recherche automatique ou manuelle par le biais d’une adresse DNS ou d’une adresse IP. Une recherche avancée optionnelle permet de filtrer les imprimantes par adresse IP ou par le masque de réseauvendredi 24 juin 2011
  • 47. 2 Je suis un utilisateur, je peux ajouter une imprimante à ma liste d’imprimante Recherche automatique Recherche manuelle par adresse IP Recherche manuelle par adresse DNS Remarque : J’ai plusieurs autres approches pour ajouter une imprimante. Venez me voir si vous avez le tempsvendredi 24 juin 2011
  • 48. VALEUR Je suis un utilisateur, je veux rechercher Utilisateurs un emploi par fonction et par liste décroissante de salaire •Je suis un sponsor de ce projet, je veux qu’il passe un audit ISO9001 •Je suis un sponsor de ce projet, je veux une Clients documentation conforme CMMI niveau 3 •Je suis un admin. système, je veux que toutes les informations de configuration soient centralisées dans un lieu précisvendredi 24 juin 2011
  • 49. UNE USER STORY ÉVALUÉE PAR UN DÉVELOPPEUR • Elle doit être réécrite pour montrer le bénéfice pour les utilisateurs et les clients Je suis un acheteur de ce Toutes les connexions à système, je veux que ce la base de données système soit utilisable pour 50 doivent passer par un utilisateurs avec 5 licences pool de connexions utilisateursvendredi 24 juin 2011
  • 50. La réécrire en tant que user stories Je suis Refactorer le système je veux de paiement et ... Refactoring Pour modifier la structure, mais pas le comportement du codevendredi 24 juin 2011
  • 51. ESTIMABLE • Parceque les user stories sont utilisées dans le planning • Une user stories peut ne pas être estimable si : Je suis un nouvel Le développeur connaît utilisateur, j’ai besoin peu le domaine d’un écran pour les fonctionnel diabétiques Je représente tous les Le développeur connaît utilisateurs, je veux faire un peu le domaine technique zoom sur la carte sans aucun délai La user stories est trop Je suis un chômeur, je grosse recherche un emploivendredi 24 juin 2011
  • 52. TAILLE APPROXIMATIVE • Des petites user stories pour un futur proche • Macro (Epic) pour les prochaines • Les user stories sont progressivement affinées dans le temps, plus elles s’approchent de la fin, • Deux types de grandes user stories - Les user stories complexes : intrinsèquement grande et sans possibilités de les réduire - Les user stories combinées : Plusieurs user stories combinées en une seulevendredi 24 juin 2011
  • 53. USER STORIES COMBINÉES • Un Epic comprend de multiples petites histoires • Qui cachent souvent un grand nombre d’hypothèses •Pour déposer un objet à vendre, vous devez fournir plusieurs informations concernant cet objet (description, nom, date Je suis un vendeur, je de fin de la vente, etc.) peux déposer des objets à vendre • Certains éléments sont obligatoires, d’autres sont optionnelles •Les éléments peuvent être mis à jour une fois qu’ils ont été déposés • Une vente peut être annuléevendredi 24 juin 2011
  • 54. DÉCOUPER EN HISTOIRE COMBINÉE Découper en groupe opérationnel (CRUD) • Je suis un vendeur, je peux créer une nouvelle vente • Je suis un vendeur, je peux mettre à jour une vente • Je suis un vendeur, je peux supprimer mes ventesvendredi 24 juin 2011
  • 55. DÉCOUPER EN HISTOIRE COMBINÉE Découper en données opérationnelles • Je suis un vendeur, je peux créer et mettre à jour une vente • Je suis un vendeur, je peux ajouter, supprimer, mettre à jour une photo dans une ventevendredi 24 juin 2011
  • 56. TESTABLE • Un test démontre que la user stories correspond aux besoins du client • Automatiser, automatiser, automatiser Un utilisateur veut Je suis un novice, je trouver un logiciel dois être capable de facile à utiliser créer un workflow simple sans formation Un utilisateur ne doit Je suis un utilisateur, je jamais attendre dois voir un nouvel écran longtemps que en moins de 2 secondes l’écran apparaisse 95% du tempsvendredi 24 juin 2011
  • 57. stori es ne Les user s son t pasvendredi 24 juin 2011
  • 58. UNE USER STORY N’EST PAS .... • IEEE 830 Spécifications des exigences logiciel - « Le système doit... » • Les cas d’utilisationvendredi 24 juin 2011
  • 59. PROBLÈME AVEC IEEE 830 • Le temps consommé pour écrire et lire • Fastidieux à lire - Le lecteur parcourt ou saute des sections • Considère que tout est connu d’avance Feedback Spécification Logicielvendredi 24 juin 2011
  • 60. IEEE 830 SPÉCIFICATION DES EXIGENCES LOGICIEL • Le produit doit avoir un moteur à essence • Le produit doit avoir quatre roues • Le produit doit être construit en fer • Le produit doit avoir un siège pour s’asseoir Ce n’est pas une voiture, mais une tondeuse à gazon !!vendredi 24 juin 2011
  • 61. LES USER STORIES NE SONT PAS DES CAS Titre : Accepter une réservation pour une chambre Premier acteur : Acheteur ... Scénario nominal : 1. L’acheteur soumet son numéro de carte de crédit, la date de péremption et les informations associées à son identité 2. Le système valide les données 3. Le système débite la carte de crédit du montant d’une nuit d’hôtel 4. L’acheteur reçoit un numéro de confirmationvendredi 24 juin 2011
  • 62. LES USERS STORY NE SONT PAS DES CAS Scénario alternatif : 2a. La carte n’est pas acceptée par le système | Le système le notifie au client 2b. La carte est expirée | Le système le notifie au client et propose d’utiliser une autre carte 3a. Le paiement par carte est refusé a. Le système refait un nouvel essai b. Le système propose à l’utilisateur d’utiliser une autre cartevendredi 24 juin 2011
  • 63. DIFFÉRENCE ENTRE USER STORIES ET CAS • Le périmètre • Exhaustivité • Longévité • Objectif • Cas d’utilisation - Document d’acception entre le client et les développeurs • Story - Écrit pour faciliter le planning de release et des itérations - Des espaces réservés pour de futures conversationsvendredi 24 juin 2011
  • 64. i des user Pou rquo storiesvendredi 24 juin 2011
  • 65. POURQUOI DES USER STORIES • Mettre l’accent de lécriture vers la communication orale SI les spécifications sont Alors L’utilisateur aura ce qu’il écrites veut Nous développons ce qu’il a Au mieux, il aura ce qui demandé, mais ce n’est pas ce est écrit qu’il veutvendredi 24 juin 2011
  • 66. LES MOTS SONT IMPRÉCIS L’entrée est constituée dune soupe ou d’une salade avec du pain • (Soupe ou salade) avec du pain • (Soupe) ou salade avec du painvendredi 24 juin 2011
  • 67. UN AUTRE EXEMPLE « J’ai écrit ce scénario, il y a un an et le studio n’a pas changé un mot » « Le mot qu’ils n’ont pas changé est en page 87 » Steve Martinvendredi 24 juin 2011
  • 68. DES RAISONS SUPPLÉMENTAIRES • Les user stories sont compréhensibles - Les développeurs et les clients les comprennent - Les gens ont de meilleures capacités à les retenir s’ils sont organisés sous forme de user stories • Support et encourage le développement itératif - Il est plus facile de partir avec un Epic et de les décomposer quand le temps du développement approchevendredi 24 juin 2011
  • 69. ENCORE D’AUTRES RAISONS • Les user stories ont les bonnes tailles pour les plannings • Les user stories supportent un développement opportuniste - Nous concevons une solution de manière opportuniste en allant vers une approche «du haut vers le bas» et «du bas vers le haut» • Les user stories supportent la conception participativevendredi 24 juin 2011
  • 70. QUESTIONS ?vendredi 24 juin 2011
  • 71. Blog : www.openagile.net Contact : yquenechdu@gmail.com Merci pour votre attentionvendredi 24 juin 2011
  • 72. Usage commercial non autorisévendredi 24 juin 2011 Usage commercial non autorisé