Réflexivité et visualisation interactive de traces

3,397 views

Published on

Présentation aux RJC-EAIH 2010 le 5 mai 2010.

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
3,397
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1,235
Actions
Shares
0
Downloads
32
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Réflexivité et visualisation interactive de traces

  1. 1. Réflexivité et visualisation interactive de traces :quelques travaux en cours à Silex<br />Yannick Prié<br />LIRIS UMR 5205 <br />Université Lyon 1<br />Journée « Traces et EIAH »<br />Organisée dans le cadre du GDR I3<br />5 mai 2010, Lyon<br />Grue, TakashiShuji<br />
  2. 2. Plan<br />Réflexivité et technologie pour la réflexivité<br />Notre approche générale<br />Visualisation interactive de traces pour la réflexivité<br />Exemples<br />Conclusion<br />
  3. 3. Réflexivité ?<br />Partie importante de l’activité cognitive<br />Faculté d’entrer en relation avec soi-même, son activité, ses processus<br />Dimension explicite / consciente<br />Permet<br />régulation de l’action et de l’activité (temps court)<br />eg. dialogue avec une situation (Schön)<br />développement (temps long)<br />eg. apprentissage - abstraction réfléchissante (Piaget, Vigotsky)<br />eg. amélioration de pratique professionnelle (Clot)<br />
  4. 4. Réflexivité et inscriptions<br />Les processus réflexifs s’appuient sur des inscriptions au sens large <br />inscriptions mnésiques<br />objets, artefacts<br />marques laissées dans l’environnement<br />Dimension d’interprétation, de création de signification orientée vers soi-même, son activité, ses processus<br />toute inscription en tant qu’elle peut-être support de signification liée à l’expérience personnelle soutient potentiellement la réflexivité <br />
  5. 5. Technologies pour la réflexivité <br />Artefacts explicitement conçus pour soutenir la réflexivité<br />capturent des éléments liés à l’expérience du sujet<br />fonctions corporelles (rythme cardiaque, tension…)<br />contexte (champ de vision, environnement sonore) <br />activité (marques de l’activité : inscriptions, traces) <br />permettent la construction de signification dans des situations variées<br />individuel / collectif (famille, collègues, thérapeute, communauté)<br />contemplation, dialogue, utilisation dans l’activité, etc.<br />pour des objectifs variés<br />amélioration pratique professionnelle<br />apprentissage<br />utilisation d’outils<br />… <br />
  6. 6. Equipe Silex – liris.cnrs.fr/silex<br />Supporting Interaction and Learning by Experience<br />Approche<br />couple (homme,système) comme co-apprenant<br />la réflexivité comme un des moyens de soutenir ce co-apprentissage<br />le système permet de construire réflexivement une signification à propos de l’activité qui conduit à une régulation / modification de celle-ci<br />l’action même de construction réflexive a pour effet de modifier le système et de l’adapter à la pratique, y compris réflexive<br />
  7. 7. Expérience d’utilisation d’un système informatique<br />Expérience <br />personnelle, vécue, singulière<br />de l’utilisation d’un système <br />le système et l’espace numérique associé sont le lieu de l’expérience<br />Les inscriptions liées à l’utilisation participent à l’expérience<br />les inscriptions ne sont pas l’expérience <br />
  8. 8. Réflexivité liée à l’expérience d’utilisation<br />Fournir a minima le réfléchissement de l’activité, des actions, du contexte<br />systèmes réfléchissants<br />Permettre au delà la constitution explicite et la remobilisation de l’expérience en tant qu’expérience par le sujet<br />systèmes réflexifs <br />
  9. 9. Systèmes réfléchissants (1)<br />Systèmes à feedback simple<br />undo, awareness d’activité collective<br />le réfléchissement de l’activité est directement incorporé dans celle-ci<br />
  10. 10. Systèmes réfléchissants (2)<br />Systèmes à historiques d’interaction<br />mémoires contextuelles (timelines, historiques de navigation, footprints), outils de coordination autour de ressources, ré-exécution et macros<br />il peut y avoir constitution d’une expérience d’utilisation explicite, quelques moyens offerts en vue de sa remobilisation<br />
  11. 11. Systèmes réfléchissants (3)<br />Systèmes explicitement conçus pour soutenir la réflexivité<br />systèmes « miroir » visant à inciter l’élève à adopter une posture réflexive : se situer par rapport à une référence, à un groupe, devenir conscient de son activité <br />utilisation d’indicateurs (CSCL principalement)<br />souvent trop grande prescription du sens à donner à l’activité, ce qui nuit à l’activité réflexive <br />
  12. 12. Pour des systèmes réflexifs<br />Réfléchissants<br />Génériques <br />non liés à une activité particulière<br />Permettant la constitution explicite et la mobilisation de l’expérience d’utilisation <br />notamment la constitution de narrations <br />
  13. 13. Principes <br />Considérer les inscriptions numériques de l’activité comme centrales <br />Cf. Théorie de l’Activité : les inscriptions et les outils comme lieux de l’articulation spatio-socio-temporelle de l’activité<br />Donner accès <br />dans l’environnement <br />pendant l’activité <br />à des inscriptions interprétables comme représentations de l’activité et mobilisables en tant que telles <br />
  14. 14. Quelles propriétés des inscriptions pour la réflexivité ?<br />Visibilité<br />disponibilité des inscriptions sous une forme lisible et explicite dès le moment de l’activité<br />Interprétabilité<br />quantité « juste » d’information<br />possibilité de voir le général dans le particulier de l’inscription<br />possibilité de comprendre le singulier dans le cadre du général<br />possibilité d’attribuer ce qui est à soi et aux autres <br />Appropriabilité<br />possibilité de mobiliser les inscriptions dans le cadre de l’activité : manipulation et partage<br />
  15. 15. Traces pour les systèmes réflexifs<br />Inscriptions considérées ici<br />traces explicites de l’activité<br />traces modélisées <br />Systèmes de gestion des traces – inscriptions <br />collecte des traces<br />conservation des traces <br />base de traces<br />transformation de traces <br />assurer l’interprétabilité<br />outils d’exploitation des traces – visualisation interactive <br />assurer la visibilité et l’appropriabilité<br />
  16. 16. Traces et transformations<br />Traces modélisées<br />observés<br />modèle de traces<br />Transformation de traces<br />sélection<br />réécriture<br />fusion<br />Graphe des transformations<br />traçabilité<br />
  17. 17. Systèmes à base de traces<br />
  18. 18. Systèmes à Base de Traces : cadre réflexif<br />
  19. 19. Visualisation interactive de traces pour la réflexivité<br />Fonctionnalités génériques<br />visualisation de la trace dès sa collecte<br />visualisation des obsels, du temps, de la modélisation de la trace<br />contextualisation de la trace par rapport aux objets de l’activité<br />construction de points de vues multiples sur la trace<br />y compris transformation<br />partage de traces et documentarisation<br />Dépendance au domaine applicatif<br />
  20. 20. 1- Visualisation de la trace pendant la collecte<br />Objectif : « naturalisation » de la trace<br />Awareness de traçage<br />Débrayabilité<br />
  21. 21. 2- Présentation de trace<br />Présentation des obsels<br />types <br />attributs et valeurs <br />Présentation du temps / séquence<br />timeline, roue, liste, etc.<br />obsels événementiels et duratifs<br />Présentation du modèle<br />relations au niveau abstrait (eg. hiérarchie)<br />
  22. 22. 3- Traces et objets de l’activité<br />Beaucoup de modèles mettent en jeu <br />utilisateurs<br />actions<br />objets de l’activité<br />Les objets de l’activités sont les inscriptions principales<br />Contextualisations possibles<br />les objets dans la trace<br />la trace dans les objets<br />
  23. 23. 4-Gestion des abstractions<br />Points de vue multiples<br />filtrages par utilisateurs, actions, objets, etc.<br />filtres textuels<br />paramétrages et profils <br />Gestion des transformations<br />ma base de traces<br />
  24. 24. 5- Partage et documentarisation<br />Partage<br />simultané / temps réel : traces ouvertes<br />post-activité : traces fermées<br />Documentarisation<br />création de documents à partir de traces <br />
  25. 25. Quelques travaux à Silex<br />Tentatives variées de visualisations interactives de traces<br />Timeline EDF<br />Traces dans Advene<br />Visu – projet Ithaca<br />Travaux moins aboutis<br />
  26. 26. Timelineconception collaborative <br />Thèse Julien Laflaquière<br />Tâche de reprise d’activité à partir de traces (après 2 mois)<br />Résultat : trace interprétable, manque de « points d’accroche »<br />
  27. 27. Advene - traces<br />Thèse Bertrand Richard<br />Projet Advene (advene.org)<br />Traces pour la reprise d’activité après perte d’attention / interruption<br />
  28. 28. Advene - traces<br />
  29. 29. Advene - traces<br />
  30. 30. Advene - traces<br />Thèse Bertrand Richard<br />Projet Advene (advene.org)<br />Traces pour la reprise d’activité après perte d’attention / interruption<br />Expérimentations <br />annotation, interruption, reprise<br />Conclusions préliminaires<br />Courtes interruptions : l’outil en lui-même est suffisant<br />Manque de point d’entrée permanent dans le trace<br />Reprise effective d’activité par retour sur éléments / moments du film <br />
  31. 31. Visu – ITHACA<br />Projet ANR ITHACA (Lyon 1, Lyon 2, TECFA)<br />Visu : application de tutorat synchrone<br />salon synchrone / salon de rétrospection<br />
  32. 32. Visu – salon synchrone<br />
  33. 33. Visu – salon de rétrospection<br />
  34. 34. Visu – ITHACA<br />Projet ANR ITHACA (Lyon 1, Lyon 2, TECFA)<br />Visu : application de tutorat synchrone<br />salon synchrone / salon de rétrospection<br />Expérimentation janvier à mars 2010, enseignement de FLE Lyon 2 / Berkeley<br />Quelques résultats préliminaires <br />Trace synchrone / marqueurs : difficulté d’utilisation (tuteurs) <br />manque de pratique « multitâche »<br />difficulté de la construction de pratique <br />Salon asynchrone : potentiel perçu par tuteurs et étudiants, appropriabilité progressive appréciée<br />bonne compréhension de l’interaction pédagogique (> verbale) <br />
  35. 35. Interprétation de traces<br />Visualisation interactive de trace orientée transformations<br />Thèse Damien Cram<br />Objectif <br />fouille de données semi-automatique permettant de trouver des épisodes significatifs (chroniques) et donc des motifs pertinents de transformation par réécriture<br />
  36. 36. Interprétation de traces<br />
  37. 37. Exemples : documentarisation<br />R1<br />F1<br />Modèle Trace<br />TM<br />T0 : Redocumentationautomatiqueparamétrée<br />T2 : Redocumentation interactive<br />MT<br />F2<br />R2<br />(a)<br />F3<br />Éléments<br />Application<br />…..<br />R3<br />F4<br />D0<br />Fj1<br />Rj4<br />T1 : Redocumentation interactive assistée<br />Fj2<br />Rj1<br />Fj3<br />Rj3<br />…..<br />Rj2<br />Fj4<br />DJ<br />Outil de redocumentation<br />stabilisation<br />Outil éditorial externe<br />copie<br />DRT<br />DE<br />DS<br />Ob1<br />Ob2<br />……<br />Thèse Leila Yahiaoui<br />Redocumentation de l’activité<br />
  38. 38. Exemples : documentarisation<br />
  39. 39. Conclusion (1)<br />Vers des systèmes réflexifs comme systèmes réfléchissant permettant la construction de l’expérience par une appropriation / remobilisation des inscriptions<br />Les inscriptions pour la réflexivité sous forme de traces modélisées<br />Différentes applications à base de traces orientées visualisation interactive<br />
  40. 40. Conclusion (2)<br />Expérimentations en cours / à suivre<br />Advene-traces<br />expérimentation en juin<br />Visu<br />fin étude résultats expérimentation 2010<br />étude ergonomique (mai-juin 2010)<br />Visu 2.0 sur trois campus (2010-2011)<br />Projet FUI CineCast<br />Bibliothèque numérique audiovisuelle<br />Knowings – Procogec 2 (?)<br />
  41. 41. Remerciements<br />Equipe Silex <br />particulièrement Julien Laflaquière et Magali Ollagnier-Beldame<br />Projet ITHACA<br />

×