Your SlideShare is downloading. ×
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Compilation présentations atelier MEITO TIC&Lait 30 mai 2013

408

Published on

Atelier du 30 mai 2013 "Opportunités de diversification pour les TIC dans la filière lait" organisé par la MEITO et la CRAB.

Atelier du 30 mai 2013 "Opportunités de diversification pour les TIC dans la filière lait" organisé par la MEITO et la CRAB.

Published in: Technology
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
408
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  1. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne 1Partenaires associés :Avec la participation financière de :DONNEES CLE DE LAFILIERE LAITIEREBRETONNESophie TIRARDPôle Herbivoressophie.tirard@bretagne.chambagri.fr2Rencontre MEITO – 30 mai 2013La production laitière en Bretagne eten France19,7%3 663 655721 743Nombre de vaches laitières72 32723,92France19,3 %13 994Nombre de livreurs21,6 %5,2Collecte laitière (milliardsde litres)PartBretagneBretagne2011Source : Agrestre – DRAAF Bretagne - DAAF•La Bretagne occupe le 1er rang des régions françaisespour la production laitière
  2. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne 23Rencontre MEITO – 30 mai 2013Évolution de la production laitière enBretagne- 10%721 743805 000Nombre de vaches laitières7 1505,22011+ 22%5 860Lait par vache (litres/an)+10 %4,7Collecte laitière (milliardsde litres)évolution2000•En 10 ans, le cheptel a diminué de 10% tandis queles livraisons de lait se sont accrues d’autantSource : Agrestre – DRAAF Bretagne4Rencontre MEITO – 30 mai 2013-5 00010 00015 00020 00025 000200020012002200320042005200620072008200920102011Nombredexploitations-50 000100 000150 000200 000250 000300 000350 000400 000Volumelivré/exploitation(l)•En 10 ans, le volume livré par exploitation aprogressé de plus de 70%Évolution de la production laitière enBretagneSource : Agrestre – DRAAF Bretagne
  3. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne 35Rencontre MEITO – 30 mai 2013Évolution des livraisons et du prix dulait en BretagneSource : Agrestre – DRAAF Bretagne•Un prix plus fluctuant que les livraisons6Rencontre MEITO – 30 mai 2013La production laitière en Europe•En 2010, La France est le deuxième pays producteurd’Europe avec plus de 17% de la productioneuropéenne à 27.
  4. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne 47Rencontre MEITO – 30 mai 2013La transformation laitière en Bretagne•L’industrie laitière bretonne est présente dans 41établissements de collecte et transformationSource : Observatoire économique des IAA de Bretagne –CRA Bretagne d’après données CCI de Bretagne8Rencontre MEITO – 30 mai 2013La transformation laitière en Bretagne•La région est orientée vers la production de beurre,de l’emmental, du lait conditionné et du lait en poudreécrémé.
  5. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne 59Rencontre MEITO – 30 mai 2013L’emploi dans la filière laitière enBretagne en 2006Alimentation du bétail310 emploisProduction28 440 emploisServices directs3 260 emploisAbattage – découpevaches de réforme3 620 emploisIndustrie laitière7 730 emplois43 360emploisdirectsSource : CRA Bretagne – Observatoire emploi formation de l’agriculture
  6. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne 1Partenaires associés :Avec la participation financière de :QU’EST CE QU’UNEEXPLOITATIONLAITIERESophie TIRARDPôle Herbivoressophie.tirard@bretagne.chambagri.fr2Rencontre MEITO – 30 mai 2013plan1. Les systèmes de production de lait enBretagne, comparaison avec d’autres bassinslaitiers européens2. Les résultats économiques des exploitationslaitières3. Le travail en exploitation laitière
  7. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne 23Rencontre MEITO – 30 mai 20131. Les systèmes de productionlaitiers en BretagneSur les 14 000 exploitations agricoles avec dulait en 2010:57% d’élevages spécialisés lait21% d’élevages lait + viande13% d’élevage lait + hors sol9 % d’élevages lait + hors sol + viande4Rencontre MEITO – 30 mai 2013Ferme spécialisée laitFerme laitière avec au moins 2autres productionsFerme laitière avec productiond’énergieFerme laitière avec des cultures deventeFerme laitière avec un troupeauallaitant1. Les systèmes de productionlaitiers en Europe du Nord
  8. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne 35Rencontre MEITO – 30 mai 20131. Le système de production :produire sa référence laitièreLe systèmevégétalParcellaireMécanisationBâtimentTroupeaulaitierassolementrotationsVLGénissesveauxJ F M A M J J A S O N D6Rencontre MEITO – 30 mai 2013349 990 l64 ha16 ha1,67 UTH0,04 UTHMoyenne2010/11370 820 lLivraisons de lait67 ha18 haSAUDont cultures de vente1,71 UTH0,05 UTHMain d’œuvreDont salariéeMoyenne2011/12Clôtures 1er semestre2. Résultats économiquesSource : CER France 35 – 400 exploitations spécialisées lait
  9. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne 47Rencontre MEITO – 30 mai 20132. Résultats économiques122 €/1000 l28 795 € / UTHf129 €/1000 l26 258 € / UTHfRevenu disponible28 300 €81 €/1000 l203 €/1000 l192 500 €550 €/1000 lMoyenne2010/1130 800 €83 €/1000 lAnnuités212 €/1000 lEBE214 400 €578 €/1000 lProduit totalMoyenne2011/12Clôtures 1ersemestre•Variabilité importante du revenu liée à l’efficacité du système etau niveau d’annuitésSource : CER France 35 – 400 exploitations spécialisées lait8Rencontre MEITO – 30 mai 20133. Une journée de travail typele travail d’astreinte : celui que l’on ne peut pasdifférer dans le tempsen production laitière : la traite, l’alimentation, lepaillage, le raclage, les soins aux veaux,…le travail de saison : celui qui revient régulièrementchaque année ou périodiquementliés aux cultures ou aux animaux : la préparation dusol, les semis, les traitements des cultures, lafertilisation et l’épandage des déjections, lesrécoltes, les vaccins, les traitements anti-parasitaires, …le temps disponible : ce n’est pas du temps libre,mais celui qui reste pour d’autres travauxles travaux administratifs et de gestion, l’entretien desbâtiments et du matériel, les relations avec lescommerciaux, la formation…
  10. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne 59Rencontre MEITO – 30 mai 20133. Une journée de travail typeLait auxveauxLait auxveaux7 h 13 19h3014Traite Traite10Rencontre MEITO – 30 mai 20133. Une journée de travail typeDistributionfourrages etconcentrésLait auxveauxLait auxveaux7 h 13 19h3014Traite TraiteDistributionfourrages etconcentréspâturage
  11. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne 611Rencontre MEITO – 30 mai 20133. Une journée de travail typeSurveillance - vêlages - soinsDistributionfourrages etconcentrésRaclagenettoyagepaillageRaclagenettoyageLait auxveauxLait auxveaux7 h 13 19h3014Traite TraiteDistributionfourrages etconcentréspâturage12Rencontre MEITO – 30 mai 20131er poste : la Traite : 55%2ème poste : l’Alimentation : 19 %3. Le travail d’astreinte (TA)Source : Réseau d’élevages lait – 190 bilans travail – 2008/09
  12. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne 713Rencontre MEITO – 30 mai 20133. TA par personne de la CB:facteur M.O•Le TA est en moyenne de 2790 h soit 1440 h/an/pCB•3,9 h/jour/pCB•TA diminue lorsque la taille de la cellule de base augmente14Rencontre MEITO – 30 mai 20133. TA en h/VL : facteur taille dutroupeau•Le TA en moyenne de 53h/VL ou 8h/1000 l lait•Le TA diminue avec la taille du troupeau
  13. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne 815Rencontre MEITO – 30 mai 20133. Le travail d’astreinte•91% du TA total réalisé par la cellule de base•Plus le nombre de personne de la CB augmente, plus lesexploitations sont autonomes en terme de TA16Rencontre MEITO – 30 mai 20133. Le travail de saison (TS)•Le travail de saison, 149 jours/an soit 58 j/an/pCB•TS sur la surface fourragère représente la moitié du TS65 j37 j5 j14 j29 j
  14. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne 917Rencontre MEITO – 30 mai 20133. Le travail de saison (TS)•¼ TS délégué à de la main d’œuvre hors CB•Travail délégué, essentiellement travail sur la surfacefourragère et surface en cultures de vente18Rencontre MEITO – 30 mai 20133. Le temps de travail disponible(TDC)•Le TDC est en moyenne de 1030 h/pCB•TDC augmente avec le nombre de personnes dans lacellule de base
  15. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne 1019Rencontre MEITO – 30 mai 2013•45 % des exploitations enquêtées ne disposent que detrès peu de marges de manœuvre, notamment pour gérerles imprévus.3. Le temps de travail disponible(TDC)20Rencontre MEITO – 30 mai 20133. Les tâches pénibles dans laconduite du troupeau laitierTraiteVêlages, surveillanceSoins & manipulationsPaillage, raclage, curageAlimentationTravaux de saisonAutres14 %14 %18 %25 %11 %12 %6 %Tâche citée en 1° positionTâche citée en 2° position Source : Réseau d’élevages lait – 350 élevages enquêtés– 2003•30% des éleveurs confrontés à des taches péniblesfréquemment
  16. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne 1121Rencontre MEITO – 30 mai 20133. Quelques éléments à retenirDes économies d’échelle peuvent s’opérer, mais jusqu’àun certain point, et sous certaines conditionsmécanisation ? Investissement ?Nous observons une certaine fragilité des structures reposantsur une seule personnePart importante du bénévolat dans certains casDes écarts existent entre système comparableDes taches pénibles subsistent encoreLes facteurs d’amélioration sont multiples etbien souvent propres à chaque exploitation
  17. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de BretagneLes TIC en élevagelaitierAvec la participation financière de :Julien FRANÇOISJulien.Francois@bretagne.chambagri.fr2Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Un développement récent desTIC en élevage laitier1970 1980 1990 2000 2010Source : Institut de l’ÉlevageUtilisation dela RFIDApparition desDAC, podomètres,compteurs à lait,1er détecteur devêlageDéveloppementde l’informatiqueet des 1ers robotsde traiteBoom desinnovationstechnologiques
  18. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne3Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Les TIC en élevage laitier :pour quoi faire ?• Diminuer l’astreinte : traite, alimentation, surveillance dutroupeau, traçabilité des informations…• Intervenir plus rapidement en espérant limiter les perteséconomiques– Dans le cadre de la détection précoce des troubles de santé :pourrait permettre de limiter le mal-être animal et l’usagedes médicaments• Mieux valoriser les données (suivi du troupeau,génotypage…)⇒ Les alertes fournies par les capteurs doivent être :– Sensibles pour détecter précocement– Spécifiques pour ne pas intervenir en excès (pouvantentraîner des problèmes de reproduction, unesurconsommation de médicaments…)4Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013L’identification électroniquedes animaux• Principe : identification individuelle et transmissiond’informations par ondes électromagnétiques via desantennes fixes ou lecteurs portables• A la base du fonctionnement de la plupart desautomates en élevageBoucle auriculaireélectronique avecpuce RFIDCollier PodomètreAfimillk®Gènes Diffusion®
  19. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne5Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Evolution de la part des robots neufs installés en Bretagne5%10%14%29%34%47%38%27%0%10%20%30%40%50%2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012%derobotsinstallésparmilesinstallationsneuvesdesalledetraite050100150200250300NombretotaledinstallationsneuvesLes robots de traite• Objectif : déléguer l’ensemble des étapes de la traite àun robot pour réduire le travail d’astreinte et gagner ensouplesse• 4 % des installations de traite en Bretagne, mais unmarché en développement depuis 2008Source : CROCIT Bretagne6Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Principe de fonctionnement• 1 vache traite à la fois parstalle• Un bras, guidé par une caméranumérique+rayon laser, poseles faisceaux trayeurs
  20. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne7Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 20138Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Des automates pour alimenterles animaux (1)• Les Distributeurs Automatiques de Concentrés (DAC) :– Distribuent les concentrés en fonction descaractéristiques de l’animal et de seuils programmés– Mesurent l’ingestion individuelle de concentrésDeLaval®BouMatic®
  21. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne9Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Des automates pour alimenterles animaux (2)• Les robots d’alimentation :– Préparent et distribuent automatiquement la ration à l’auge– Nécessitent généralement une « cuisine » pour préparer laration– Plutôt adaptés pour des rations mélangées
  22. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne11Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Dosage de laprogestéronedans le laitActivitéDes capteurs pour détecterles chaleursGènes Diffusion®Afimillk®DeLaval®12Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Des capteurs pour détecter les troublesde santé/adapter l’alimentationComposition etcaractéristiques physico-chimiques du laitDurée deruminationpH dansle rumenPression des pattesPoids vifCreavia®SmaXtec®Températuredans le rumenBouMatic®Quantitéde laitBouMatic®Medria®
  23. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne13Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Et bien d’autres…• Logiciels pour assurer la traçabilité des évènements(santé, reproduction…) et valoriser les enregistrements• Tablettes ou écrans pour enregistrer et consulter lesévènements en salle de traite• Distributeurs Automatiques de Lait (DAL) pour lesveaux…Pour en savoir plusTableau « Nouveaux outils de conduite » sur www.synagri.comRubrique Élevage/Bovins lait/Outils pratiques
  24. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de BretagneOpportunités dediversification pour lesTIC dans la productionlaitière30 mai 2013 - RennesLe Pôle herbivoresAvec la participation financière de :Rémi ESPINASSEremi.espinasse@bretagne.chambagri.frPartenaires associés :
  25. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne3Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013ObjectifsDévelopper des outilsTranférerExpérimenterAcquérir desréférences4Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Des partenariats :20 ETP ingénieurs et véto2 stations experimentales:Trévarez, 160 vaches,1,1 million litres, 210 haMauron, production de viande250 fermes suivies en 2012Les moyens expérimentaux
  26. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne5Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Quelques travaux sur les TICconduits par le pôleMise en place de Wimax et àTrévarezSociétés Bretagne Sud Elevageet Remorques RollandElaboration d’un prototype derobot de traite mobileCoopérative CréaviaTest d’un système de mesurede la ruminationCoopérative CréaviaTest d’un activimétre pourdétection des chaleursSociété MedriaTest de thermo et cardio bolusEDE de BretagneMise au point de peséeélectronique de bovins avecporte de triExpérimentations sur le DAL
  27. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de BretagneEnjeux desexploitations laitièresà l’horizon 2025 etplace des TICAvec la participation financière de :Rémi ESPINASSEremi.espinasse@bretagne.chambagri.frPartenaires associés :2Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013PlanEléments de contexteQuelles exploitations laitières enBretagne en 2025 ?La place des TIC dans lesexploitations laitières
  28. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne3Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013PlanEléments de contexteQuelles exploitations laitières enBretagne en 2025 ?La place des TIC dans lesexploitations laitières4Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Une volatilité des prix
  29. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne5Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Une hausse du prix desintrants6Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Enquête auprès des producteursde lait en septembre 20106 878 questionnaires envoyés par voir postale1 060 questionnaires retournés834 questionnaires traitésEchantillon RGA 2010SAU (ha) 78,02 77,9Nombre de vaches 49,7 50,8Lait livré (litres) 341 015 346 150% exploitations spécialisées 35,7 % 38,9 %1 détenteur de plus de20 vaches laitières sur 2
  30. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne7Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Deux voies d’adaptationprivilégiées0 5 10 15 20 25 30 35 40Augmenterla dimension économiqueRéduireles chargesArrêterle laitIntensifierSe diversifierAutreFace au contexte économique quelles solutions privilégieriez-vous ?8Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013L’augmentation des livraisons :plutôt perçue comme intérressanteUne augmentation durable des possibilités de livraisons serait ?4231136 8 TrèsintéressanteMoyennementintéressantePeuintéressantePasintéressanteSans opinionInvestissements : 41 %Travail : 39 %
  31. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne9Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013mais des facteurs limitants *Possibilité de livraisons de lait67 %déclarentpouvoirproduireplus de laitfacilement% d’éleveurs % de laréférencesactuelleSoit un volumede lait40 % Moins de 20 % 54 00036 % 20 à 40 % 121 00015 % 40 à 60 % 184 0008 % Plus de 60 % 274 000Infrastructures Travail Structure42 % Bâtiments25 % Salle de traite15 % Stockage déjections32 % 18 % Charge en azote16 % Disponibilité fourrages* Plusieurs réponses possibles10Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013De nouveaux défisProduire (plus) avec moinsAgriculture écologiquement intensive (AEI)Agriculture écologiquement performanteAgro écologieRéduire les chargesEngraisAliments concentrésMédicamentsCarburantsAttentes sociétalesPlan algues vertesPlan écophytoPlan écoantibioDirectives bien-être
  32. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne11Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013La productivité du travail a sesreversSources : Observatoire des troubles musculo-squelettiques - MSA12Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013PlanEléments de contexteQuelles exploitations laitières enBretagne en 2025 ?La place des TIC dans lesexploitations laitières
  33. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne13Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013PlanEléments de contexteQuelles exploitations laitières enBretagne en 2025 ?La place des TIC dans lesexploitations laitières14Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Facteurs limitant à l’évolutionde la production laitièreConcurrence sur le foncierLe niveau de spécialisation des exploitationslaitièresLe niveau d’intensificationCapacité des laiteries à transformer et valoriserles volumes de lait supplémentairesVolonté des producteurs à augmenter lenombre de vachesDisponibilité de main d’oeuvre14
  34. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne15Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013A terme, plusieurs stratégiesd’exploitationsDéveloppement de lapart de céréalesdans lesexploitationslaitièresForte demande mondiale de produits végétauxLes exploitations laitières se céréalisentLa production laitière, quand elle est maintenue, n’estplus la priorité, il faut produire avec le minimum decontraintesIntensification etspécialisationLes marchés laitiers sont porteursSpécialisation des exploitations laitièresIntensification animale et végétalePâturage très limitéRéduction deschargesDans un contexte de prix du lait faible, doublecontrainte : produire beaucoup de lait par actif à uncoût maîtriséSimplification des tâches plutôt qu’automatisationLes investissement en équipements doivent engendrerdes baisse de charges opérationnellesProduction pour descahiers des chargesContraintes complémentaires en terme de traçabilité etd’itinéraires techniques : impact environnemental,santé et bien être animal, qualité nutritionnelle desproduits1516Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Conclusion16En moyenne, des troupeaux de plus de100 vaches dans 12 à 15 ansLa disponibilté de la main oeuvre, unfacteur très limitantRisque d’un scénario de “céréalisation”des exploitations laitièresUn contexte de volatilité des prixDes prix des intrants élevés
  35. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne17Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Pensez-vous que la robotique et lesautomatismes vont se développer ?Ensemble 35 ans et - 75 vaches et+Beaucoup 13 % 21 % 23 %Un peu 46 % 58 % 57 %Pas du tout 28 % 15 % 15 %Sans opinion 12 % 6 % 5 %18Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Dans quels domaines pensez-vous queles TIC vont se développer ?EnsembleTraite 35 %Détection des chaleurs 31 %Gestion technico-économique 24 %Distribution des concentrés 18 %Distribution des fourrages 12 %Travail du sol 11 %Nettoyage 11 %Fertilisation 11 %Détection des maladies 9 %Gestion du pâturage 3 %
  36. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne19Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Des avis partagés sur la robotisationde la traite334423OuiNonSansopinionLa robotisation dela traite est-elleune solutiond’avenir ?Inconvénients * Avantages *Investissement 80%Coût de fonctionnement 66 %Difficulté pour le pâturage 59 %Souplesse effectif 27 %Technologie complexe 19 %Astreinte 18 %Réduction astreinte 51 %Réduction de la pénibilité 37 %Amélioration production 25 %Réduction du temps de travail 21 %Technologie innovante 20 %Meilleur suivi des animaux 16 %* Plusieurs réponses possibles20Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Projection du nombre de nouvellesexploitations équipées de robots0204060801001201401602000200220042006200820102012201420162018202020222024202620282030Nouvelles exploitationséquipéesTendance favorableTendance défavavorableSource:Etudedefaisabilitésurlamiseenplaced’unrobotdetraiteàTrévarez
  37. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne21Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Projection du % d’exploitationséquipées d’un robot de traiteSource:Etudedefaisabilitésurlamiseenplaced’unrobotdetraiteàTrévarez0.00%10.00%20.00%30.00%40.00%50.00%60.00%70.00%2000200220042006200820102012201420162018202020222024202620282030% exploitations équipéesTendance favorableTendance défavorable22Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Projection d’exploitations équipéesde robot de traiteSource:Etudedefaisabilitésurlamiseenplaced’unrobotdetraiteàTrévarez05001000150020002500300020002003200620092012201520182021202420272030Exploitations équipéesTendance favorableTendance défavavorable
  38. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne23Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Les trois domaines d’utilités des TICAutomatisme et robotiqueRemplacer l’humain sur des taches spécifiques(physiques ou intellectuelles)Réduire la pénibilitéElevage de précisionMesures directes ou indirectes pour ajuster l’utilisationd’intrants (aliments, médicaments, ...)Alerte précoce pour réduire les traitements vétérinairesGestion collectiveConstitution de bases de donnéesProgrammes génétiques : phénotypage de nouveauxcaractères24Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Quelques domaines d’application desTICAutomatismeet RobotiqueElevage deprécisionEnjeuxcollectifsTraite Traite intégraleou aide à traiteProductionQuantité d’eauutiliséeAptitude à lamonotraiteAlimentation Distribution Consommations EfficacitéalimentaireRejets N, GESPrairie Circulation desanimauxHauteur d’herbeIngestionComportementdes animauxReproduction Surveillancechaleurs etvêlageProbabilité deréussite IAFertilitéSanté Surveillance Alerte Résistance auxmaladiesQualité du lait Analyseconstituants du laitComposant
  39. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne25Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Particularités des stratégies enterme de TICDéveloppementdes céréalesIntensificationetspécialisationRéduction deschargesProductionpour cahiersdes chargesAutomatisme etrobotique• Traite• Alimentation• Traite• Alimentation•Gestion dupâturage•Robotisation dela traite adaptéau pâturageAgriculture deprécision• Efficacitéalimentaire• Valorisationdes prairies• Réduction del’usage desantibiotique• Compositionfine du laitEnjeux collectifs•Résistance auxmaladies• Efficacitéalimentaire• Aptitude à lamonotraite• Résistanceaux maladies• Bien-êtreanimal2526Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013ConclusionLa production laitière vit uneruptureéconomiquesocialeUn formidable défi de la MO et del’attractivité des métiersUne place pour les TIC quirépondrons à une utilité avec unrapport bénéfice/coût favorable
  40. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne27Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Merci de votre attention
  41. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de BretagneApplicationsprospectives des TICen élevage laitierAvec la participation financière de :Julien FRANÇOISJulien.Francois@bretagne.chambagri.fr2Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Des clôtures virtuelles pourfaciliter la gestion du pâturage (1)• Enjeux :– Réduire le travail d’astreinte autour de la gestion dupâturage (entretien des clôtures, avancementautomatique des fils…)– Maintenir une part conséquente de pâturage dans laration des vaches pour maîtriser le coût alimentaire
  42. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne3Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Des clôtures virtuelles pourfaciliter la gestion du pâturage (2)• Comment ?– Utilisation des systèmes pour animaux domestiques ?– 2 systèmes possibles ?• Champ électromagnétiquetransmis par un fil posé/enfouidans le sol et réceptionné parles colliers des animaux (intérêtlimité par rapport à l’automatisation)• Système GPS embarqué sur les animaux– A proximité de la limite de la parcelle : un 1er signalsonore suivi d’une stimulation électriqueSource : Jouven, 20104Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Pesée et estimation de l’étatcorporel des animaux• Enjeux :– Améliorer le suivi de la conduite du troupeau(alimentation, reproduction, santé)– Améliorer le suivi de l’élevage des animaux en croissance• Comment ?– Utilisation de l’imagerie 3D ?• Caméra positionnée au-dessusdes animaux• Calcul de différents paramètres(angles, dépressions…), à partirde points « anatomiques », pourestimer l’état corporelSource : Bewley, 2008
  43. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne5Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Mesure de l’ingestionindividuelle des animaux (1)• Objectif : mesurer l’ingestion totale (fourrages +concentrés) de chaque animal• Enjeux :– Améliorer la gestion de l’alimentation– Sélectionner les vaches ayant les meilleures efficacitésalimentaires– Détecter précocement des troubles de santé6Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Mesure de l’ingestionindividuelle des animaux (2)• Comment ?– Des dispositifs de « portillons individuels » existent à desfins expérimentales– Un dispositif avec une barrière devant l’auge etidentification électronique des animaux a été validé auCanada– Propositions d’idée : peser les animaux avant et aprèsconsommation à l’auge ? Utilisation de l’imagerie 3D ?
  44. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne7Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Mesure de la température desanimaux à distance (1)• Enjeux :– Limiter la contention des animaux pour réduire le travailet les risques d’accident– Détecter précocement les problèmes sanitaires (chez lavache, veau, bovins en atelier d’engraissement…)– Limiter les pertes de performances zootechniques,notamment chez les animaux en croissance– Limiter le mal-être– Réduire l’usage des médicaments8Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Mesure de la température desanimaux à distance (2)• Comment ?– Utilisation de la thermographie infrarouge ?– Des études montrent que la thermographie infrarougepourrait permettre la détection de troubles de santé :• Caméra thermique positionnée dans la salle de traite oudans le bâtiment, entre 1 et 3 m des animaux• Chez la vache : prise de la température des pattes et de lamamelle pour détecter des boiteries et des mammites• Chez le veau : prise de latempérature de la tête pourdétecter des diarrhées viralesou maladies respiratoiresSource : Schaefer, 2004
  45. Ce document est la propriété exclusive de la Chambre d’agriculture de BretagneReproduction et communication à un tiers après autorisation préalable de la Chambre d’agriculture de Bretagne9Opportunités de diversifications pour les TIC dans la filière lait – 30 mai 2013Prise en charge du poidsdes faisceaux trayeurs• Enjeu :– Réduire la pénibilité liée à la traite• Comment ?– Un système est déjà commercialisépar un fabricant de machine àtraire : les faisceaux trayeurs sontattachés à un bras métallique– Vers des bras robotisé en salle detraite, quel que soit le typed’installation ?Source : GEA Farm Technlogies

×