• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
E-tourisme et culture : de nouveaux paradigmes pour inventer de nouvelles formes d'expérience
 

E-tourisme et culture : de nouveaux paradigmes pour inventer de nouvelles formes d'expérience

on

  • 1,872 views

Exposé présenté le 17 mars 2010 lors des 3ème comptoirs du e-tourisme à Marseille.

Exposé présenté le 17 mars 2010 lors des 3ème comptoirs du e-tourisme à Marseille.

Statistics

Views

Total Views
1,872
Views on SlideShare
1,863
Embed Views
9

Actions

Likes
0
Downloads
39
Comments
0

1 Embed 9

http://www.slideshare.net 9

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • Activités du secteur du tourisme sur Internet. Internet est le 1 outil de renseignement et d’information sur les vacances. 51% (Baromètre Opodo) à 77% (cabinet Protourisme) des français préparent leur séjour gr âce à Internet. 91 % des personnes qui vont agence passent avant par internet (Raffour Interactif)
  • Pour les usagers : Identification de la destination , achat du transport , élaboration d'un itinéraire , réservation d'un hébergement , échange d'informations avec les autres internautes. Le nombre d'e-acheteurs en France atteignait 22 millions début 2009, selon Médiamétrie, en hausse de 13 %. Voyages sncf : Voyages-sncf.com domine toujours parmi les sites de voyage avec plus de 7 millions de visiteurs uniques (VU) en moyenne par mois au troisième trimestre 2009. (ref : chiffres clés du tourisme en France)
  • Le secteur du e-tourisme rassemble aujourd'hui de nombreux acteurs du secteur touristique ainsi que des nouveaux entrants pure play.
  • Avant : préparation du voyage Après : écriture de carnet de voyage, d’avis de consommateurs, de publication on-line de photo ou vidéos poru partager son expérience Pendant : Peu d’application aide le voyageur dans son voyage. C’est là le problème car c’est là qu’il en a le plus besoin.
  • Autant de démarches qui permettent de nous inscrire dans le cycle du visiteur
  • Depuis une quinzaine d’année environ les musées sont sur le web. Dans les années 2000, les sites Internet des musées deviennent multimédia avec de nombreuses ressources en ligne, des expositions virtuelles, des jeux pour les plus jeunes…
  • Plus graphique et jouant sur le contraste, le Château de Versailles propose de découvrir Jeff Koons et l’exposition gr âce à ce mini site.
  • Entre 2006 et 2007, le Musée du Château des ducs de Bretagne a fait réaliser une visite virtuelle de la ville de Nantes au XVIIIe siècle.
  • Ces outils permettent une exploration plus riche des collections et u approfondissent des contenus.
  • La Vierge au chancelier Rollin étudiée en détail gr âce à des outils en ligne (la loupe par exemple)
  • Contenus audio et vidéo en ligne
  • L’ensemble des contenus audio réalisés pour cette exposition pouvaient être écoutés sur le site Internet dédié mais aussi en téléchargement gratuit.
  • Spécialiste des visites audio touristiques, Zevisit a été chargée par le MuCEM de réaliser ses audioguides. L’idée de travailler avec cette société qui n’avait jamais fait cela auparavant était de profiter de son savoir-faire en matière de scénarisation de l’information. Le MuCEM souhaitait une approche nouvelle et très radiophonique qui changeait de ce que l’on trouvait habituellement dans les musées en matière d’audioguide.
  • Durant l’exposition Trésors du quotidien ? Europe et Méditerranée, le MuCEM a décidé aussi de diffuser ses contenus audio sur d’autres espaces comme le site Viamichelin.com mais aussi sur voyages-sncf.com. Le MuCEM a été l’un des premiers musées à sortir de ses murs pour aller à la rencontre de ses visiteurs. Sur ces sites, aux voyageurs désirant se rendre à Marseille, était annoncée l’exposition Trésors et proposé le téléchargement des contenus audio.
  • Pour être sur de toucher ses publics là où ils sont, le MuCEM a pu mettre sur iTunes l’emsemble des contenus audio de l’exposition offrant ainsi aux visiteurs la possibilité de les télécharger de chez eux et de venir avec leur lecteur MP3 chargé.
  • Pour valoriser ses collections sous une forme différente, le MuCEM a travaillé avec TV5Monde (monsieur Claude Vittiglio) sur un produit éditorial proche du jeu concours en ligne. Des objets étaient présentés sous une forme énigmatique gr âce à quatre ou cinq photographies. I l était demandé aux internautes de deviner l’utilisation de ces objets de la vie quotidienne et de répondre en ligne gr âce à un formulaire spécifique . Chaque semaine, un chercheur venait présenter en vidéo la réponse à la question et expliquait en détail l’utilisation des solles à écorcer les chata îgnes, de la montre de berger ou de la machine à fabriquer des glaçons…
  • Diversifier les approches pour pouvoir s’adresser à des catégories différentes de publics.
  • Comme le site Zizi Sexuel réalisé par le Cité des sciences et de l’industrie, certaines productions éditoriales en ligne s’adressent plus spécifiquement aux jeunes.
  • De plus en plus, les sites deviennent moins austère et gr âce à un graphisme adapté, permet d’atirer le public jeune. Ici, le Walker Art center propose sur son site Internet un accès aux publics jeunes et lui offre la possibilié de choisir l’environnement dans lequel il va évoluer tout au long de sa visite en ligne.
  • La Tate aussi, avec la Young Tate s’adresse à ses publics jeunes.
  • Comment valoriser les collections ? Comment les réinterroger pour leurs faire dire autre chose? Differemment ? C’est ce que propose la Tate gr âce à Tate Tracks. Des œuvres du musée sont choisies par des groupes contemporains (rock et autres styles de musiques) qui composent à partir de ce que ces œuvres leur inspirent. En ligne, le visiteur à la possibilité de visualiser les œuvres (et zoomer dans certaines zones) en écoutant les morceaux crées.
  • La Library of Congress utilise Flickr pour l’indexation de ses fonds par les internautes.
  • Les visiteurs participent aux contenus de l’exposition gr âce à Youtube
  • Tacita Dean (Thames River Pilot Captain John Freestone, on what it's like to be 150 feet up in the air like the sailors in this picture), Giacometti (Indie vaudeville rockers The Trachtenburg Family Slideshow Players (Jason Trachtenburg, Tina Piña Trachtenburg and Rachel Piña Trachtenburg) talk art and music and the magic of numbers ) et Matisse (Prior Weston School art group talk art and slime...)
  • A force de caricatures et de vulgarisations un peu trop schématiques, on a fini par penser que nos sociétés, marquées par le maintien de grandes inégalités sociales d'accès à la culture, étaient réductibles à un tableau assez simple : La réalité est beaucoup plus complexe et un m ême individu peut être fan d’opéra, aimer le sport et écouter de la variété à la radio.
  • La frontière entre la " haute culture " et la " sous-culture " ou le " simple divertissement " ne sépare pas seulement les classes sociales, mais partage les différentes pratiques et préférences culturelles des mêmes individus, dans toutes les classes de la société. La culture des individus(cf :Bernard Lahire 2004)
  • Idem dans le monde du tourisme. Les prestataires ont toujours tenté de classifier les touristes en fonction du motif et de la durée de leur séjour et de leur déplacement. Là encore, la réalité est plus complexe et un m ême voyageur peut avoir une multitude d’envies.
  • Segmenter les motivations en termes d’expériences recherchées peut contribuer à mieux analyser les envies dominantes et la demande potentielle des touristes et à mieux comprendre les choix réels de séjours.
  • Recherche d’expérience corporelle et intellectuelle : Les nouvelles motivations corporelles et intellectuelles apparaissent ainsi basées sur « l'accomplissement de soi » par la (re)découverte de son corps, de ses capacités intellectuelles et physiques. Ce besoin d'accomplissement de soi va permettre au vacancier de se connaître et/ou de tester ses limites. Il se décline en deux sous dimensions : une volonté d'être autonome dans ses choix afin de répondre à des besoins d'autonomie, de diversification et d'alternance, et un désir d'épanouissement de soi qui se décline de multiples façons (performance...). Recherche d’expérience spatio temporelle Le rapport au temps peut se définir par rapport à une historicité (passé, présent, futur) tandis que le rapport à l’espace désigne le rapport à la nature authentique, aménagée ou artificielle (paysage, faune, flore, pays, territoire, patrimoine). L’espace devient ainsi un « vaste terrain de jeu » au travers d’une multitude d’activités nouvelles donnant priorité à l’instant présent. Cette recherche de plaisir immédiat s’accompagne d’une revitalisation collective des moments forts vécus seul ou en groupes Une recherche d’expérience sociale Le besoin de relations plus humaines et de sociétés plus fraternelles devient un élément moteur des déplacements touristiques sur la base d’un partage d’émotions et d’expériences qui renforcent le lien social communautaire. La sociabilité apparaît plutôt faite de petits groupes souples et mobiles et les appartenances apparaissent multiples, floues et fluctuantes, à partir de projets aussi immédiats que multiples. L’analyse du contenu de l’expérience de consommation effectué par Filser (2002) montre qu’à partir de l’an 2000 cette recherche d’expérience devient un objectif permanent de toute consommation (Holbrook, 2000) et qu’elle passe par la production d’émotion (Csiksentmihalyi, 2004). (cf : travail de la sociologue Anne-Marie Lebrun)
  • Cf aux exposés de Philippe Fabry (Atout France)
  • Service de visite géolocalisée testée dans les jardins du Ch âteau de Versailles
  • Service de visite géolocalisée testée dans les jardins du Ch âteau de Versailles
  • Cf : www.lesanimauxdufutur.com
  • L’application de réalité augmentée pour naviguer dans Paris
  • Le Powerhouse museum a développé une application qui utilise les images issues de Commons
  • Le projet culture clic développé par la société i-marginal et qui permet d’augmenter sa visite gr âce aux fonds de la BNF et de la RMN
  • Affiche pour l’exposition Edouard Munch dans le métro parisien
  • Affiche pour l’exposition Edouard Munch sur un bus parisien
  • Une structure “N Building” située à proximité de la station de Tachikawa et au milieu d’un quartier commercial. Imaginé par Terada Design, il s’agit d’une façade entièrement habillée d’un code QR, permettant des informations complémentaires lisibles sur un téléphone mobile.
  • La RFID au muséolab de Lyon
  • La RFID au muséolab de Lyon
  • En utilisant les paramètres définis précédemment, nous pouvons aligner différentes attentes et essayer d’imaginer le service, l’outil ou le dispositif qui répondrait au mieux. Ici par exemple, un dispositif utilisé en mobilité, qui permettrait de préparer une visite tout en valorisant les collections et en apportant une expérience spatio-temporelle.
  • Le site Sydney Sidetracks pourrait être l’outil recherché puisque proposant la possibilité de se construire des parcours de visite qui sont documentés grâce aux fonds d’archives de la ville, d’archives du film, etc
  • Un autre exemple d’alignement qui permettrait d’imaginer un services, un outils ou un dispositifs qui devrait être utilisé durant la visite, dans le cadre d’une valorisation en lien avec le transport et qui permettrait d’approfondir une visite pour un usager qui souhaiterait plutôt une expérience corporelle et/ou intellectuelle
  • Ce pourrait être une application qui viendrait nourrir le site éditorial de Voyages SNCF (ou du type)
  • Qui s’appuierait sur une mutualisation de lieux patrimoniaux du type A walk along Museum Mile provides a fascinating insight into London, past and present. From Euston Road to the River Thames, discover 13 of the city’s most extraordinary museums and galleries and their equally diverse collections.
  • Qui pour cela proposerait une information cartographiée géoréférencée comme le fait le comité régional du tourisme d’Iwate et d’Akita qui présente sur sa carte touristique non pas un mais plusieurs mobile tags qui permettent ainsi de délivrer une information géoreférencé.
  • Cette application permettrait alors, après avoir flashé l’affiche, de se connecter à un mini site du type de celui réalisé par TV5. Ce service dédié aux voyageurs propose des outils et des informations 100% utiles pour tous les internautes itinérants : Le flash info et le Journal international en vidéo, la météo internationale, un traducteur de 10 langues vers 10 langues, les convertisseurs de température et de distance ou encore les programmes de la chaîne.)
  • Enfin, quel serait le service qui permettrait d’inscrire le visiteur dans l’après visite, sur une plateforme du type blog sur laquelle il trouverait une information personnalisée ou décalée qu’il pourrait alors partager.
  • Ce genre de service pourrait être une plateforme du type Tripconnect (sa partie musées)
  • Qui proposerait un espace collaboratif où les usagers viendraient déposer leurs contributions comme ici sur ce site non institutionnel qui propose des audioguides de musées réalisés entièrement par les internautes.

E-tourisme et culture : de nouveaux paradigmes pour inventer de nouvelles formes d'expérience E-tourisme et culture : de nouveaux paradigmes pour inventer de nouvelles formes d'expérience Presentation Transcript

  • E-tourisme et culture : de nouveaux paradigmes pour inventer de nouvelles formes d’expérience ! Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • . Le e-tourisme décolle Supplément des Echos du vendredi 12 et samedi 13 mars 2010 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Préparer, organiser, réserver ses voyages sur Internet Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Pour les usagers, c’est un moyen de Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Entreprises touristiques : agence de voyage, prestataire hôteliers, compagnie aérienne, ferroviaire ou de navigation Édition et publication : guide de voyage, magazine, blog de voyage Technologies : comparateur de prix, agrégateur, moteur de recherche et métamoteur spécialisé dans le voyage Acteurs institutionnels : office de tourisme, observatoire Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Les acteurs du secteur Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Avant, pendant, après Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Construire les 3 temps de la visite… Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 … et s’inscrire dans le cycle du visiteur Rêver Comparer Rechercher Planifier Réserver Voyager Visiter Après Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Le musée du Quai Branly Yannick Vernet / MuCEM Mission J.P Cluzel Grand Palais / RMN Groupe de travail n°3 19/02/10 Les Institutions culturelles sur l’Internet Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Valoriser les collections Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Les collections du Louvre Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Jeff Koons à Versailles Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Nantes au XVIIIème en 3D Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Permettre d’approfondir Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Une étude plus fine des collections Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Diversifier les formats Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • L’ensemble des médias en ligne Yannick Vernet / MuCEM Mission J.P Cluzel Grand Palais / RMN Groupe de travail n°3 19/02/10 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Diversifier les lieux d’accès Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Le site de l’institution Yannick Vernet / MuCEM Mission J.P Cluzel Grand Palais / RMN Groupe de travail n°3 19/02/10 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Le MuCEM sur Zevisit Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Les contenus sur Via Michelin Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Les contenus sur iTunes Yannick Vernet / MuCEM Mission J.P Cluzel Grand Palais / RMN Groupe de travail n°3 19/02/10 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Le projet MuCEM / TV5Monde Yannick Vernet / MuCEM Mission J.P Cluzel Grand Palais / RMN Groupe de travail n°3 19/02/10 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Diversifier les approches Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Productions éditoriales adaptées Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Un accès personnalisé Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • L’espace jeunes de la Tate Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Réinterroger les oeuvres Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Indexer / commenter / contribuer Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Renseigner les collections Yannick Vernet / MuCEM Mission J.P Cluzel Grand Palais / RMN Groupe de travail n°3 19/02/10 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Participer aux contenus de l’exposition Yannick Vernet / MuCEM Mission J.P Cluzel Grand Palais / RMN Groupe de travail n°3 19/02/10 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Réaliser les podcats de la Tate Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • De nouvelles pratiques qui engendrent une nouvelle approche des publics de la culture Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Des classes dominantes cultivées, des classes moyennes caractérisées par une " bonne volonté culturelle " et des classes dominées tenues à distance de la culture VS Le partage les différentes pratiques et préférences culturelles des mêmes individus Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • De nouveaux paradigmes aussi, dans le monde du tourisme Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Distinctions entre les pratiques hédonistes (soleil, repos, culte du corps…) et ascétiques (découverte active...) VS Demande pluraliste de vacances dynamiques et de multi activités. Le partage les différentes pratiques et préférences touristiques des mêmes individus Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • 3 catégories d’expérience : Corporelle et intellectuelle Spatiale et temporelle Sociale Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Segmenter les motivations en termes d’expériences Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Autonomie, Mobilité, Refus des contraintes, Temps limité, Choix, Séjour personnalisé, souplesse Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Nouveaux comportements Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Dans le tourisme comme dans la culture : Développer une offre multimédia qui ne s’adresse plus à tous…mais à chacun ! Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Des outils, des services et des dispositifs innovants Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Téléphonie et Internet mobile Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • La géolocalisation Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • La géolocalisation Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • La réalité augmentée Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Des dinosaures au Futuroscope Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Des applications sur iPhone Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Les musées suivent ! Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Culture clic Yannick Vernet / MuCEM Mission J.P Cluzel Grand Palais / RMN Groupe de travail n°3 19/02/10 Yannick Vernet / MuCEM Tabakalera, San Sebastian, 11 mars 2010 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Le code 2D Yannick Vernet / MuCEM Mission J.P Cluzel Grand Palais / RMN Groupe de travail n°3 19/02/10 Yannick Vernet / MuCEM Tabakalera, San Sebastian, 11 mars 2010 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Le code 2D Yannick Vernet / MuCEM Mission J.P Cluzel Grand Palais / RMN Groupe de travail n°3 19/02/10 Yannick Vernet / MuCEM Tabakalera, San Sebastian, 11 mars 2010 Une valeur ajoutée Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Le code 2D Yannick Vernet / MuCEM Mission J.P Cluzel Grand Palais / RMN Groupe de travail n°3 19/02/10 Yannick Vernet / MuCEM Tabakalera, San Sebastian, 11 mars 2010 Un code mobile Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Le code 2D Yannick Vernet / MuCEM Mission J.P Cluzel Grand Palais / RMN Groupe de travail n°3 19/02/10 Yannick Vernet / MuCEM Tabakalera, San Sebastian, 11 mars 2010 Un code immeuble Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Le bluetooth et la RFID Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Un tag rfid pour … Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • … Un cartel personnalisé Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Réseaux communautaires Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Et si nous imaginions demain ? Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Autonomie Mobilité Refus des contraintes Temps limité Choix Séjour personnalisé souplesse Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Imaginer de nouveaux services Avant Pendant Après Valoriser les collections Permettre d’approfondir Diversifier les formats Diversifier les lieux d’accès Diversifier les approches Corporelle et intellectuelle Spatiale et temporelle Sociale Temps de la visite Comportements Usages de l’institution Forme d’expérience Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Les archives de Sydney Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Entreprises touristiques agence de voyage, prestataire hôteliers, compagnie aérienne, compagnie ferroviaire compagnie de navigation Édition et publication guide de voyage, magazine, blog de voyage Technologies comparateur de prix, agrégateur, moteur de recherche métamoteur spécialisé Acteurs institutionnels office de tourisme, observatoire Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Avant Pendant Après Valoriser les collections Permettre d’approfondir Diversifier les formats Diversifier les lieux d’accès Diversifier les approches Corporelle et intellectuelle Spatiale et temporelle Sociale Temps de la visite Acteurs Usages de l’institution Forme d’expérience Imaginer de nouveaux services Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Le site éditorial de Voyages SNCF Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Parcours mutualisé de 13 musées Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Une information géoréférencée Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Des outils et des informations 100% utiles Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Édition et publication guide de voyage, magazine, blog de voyage Acteurs institutionnels office de tourisme, Observatoire Technologies comparateur de prix, agrégateur, moteur de recherche métamoteur spécialisé Entreprises touristiques agence de voyage, prestataire hôteliers, compagnie aérienne, compagnie ferroviaire compagnie de navigation Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 L’innovation en marche Avant Pendant Après Diversifier les formats Diversifier les lieux d’accès Diversifier les approches Valoriser les collections Permettre d’approfondir Corporelle et intellectuelle Spatiale et temporelle Sociale Temps de la visite Acteurs Objectifs de l’institution Forme d’expérience Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • Propose des audioguides alternatifs Yannick Vernet / MuCEM Mission J.P Cluzel Grand Palais / RMN Groupe de travail n°3 19/02/10 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille
  • C’est à nous d’imaginer la suite… Bon voyage ! Retrouver cette présentation sur www.slideshare.net Yannick Vernet MuCEM Université Lumière Lyon 2 Yannick Vernet Comptoirs du e-tourisme à Marseille