• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
DD et Tic Cours 1
 

DD et Tic Cours 1

on

  • 5,068 views

cours de développement durable et nouvelles technologie de Télécom Bretagne

cours de développement durable et nouvelles technologie de Télécom Bretagne

Statistics

Views

Total Views
5,068
Views on SlideShare
5,059
Embed Views
9

Actions

Likes
4
Downloads
0
Comments
0

1 Embed 9

http://www.slideshare.net 9

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

DD et Tic Cours 1 DD et Tic Cours 1 Presentation Transcript

  • Le développement durable et les technologies de l’information Module intersemestre ENST Bretagne © Inductio’ février 2007
  • Préambule Pourquoi parler de développement durable
  • Le monde a jamais été autant DD que le monde pré-industriel?
    • Planet
      • population en autarcie avec un footprint moins important
      • Mais avec une agriculture par "destruction" (ex: disparition des forêts en Europe)
    • People
      • renouvellement des naissances assuré (sauf 14ème siècle européen)
      • mais avec un taux de mortalité élevé et une faible espérance de vie
    • Profit
      • Forts aléas sur le commerce de denrées
      • On en est encore à la subsistance pour la grande majorité
    "Durable" mais non-développé?
  • Le monde était plus DD avant le XXième siècle?
    • Planet
      • Transports réduits
      • mais forte pollution liée au charbon
    • People
      • amélioration de l'espérance de vie
      • mais niveau de vie encore faible et précarisation (classe ouvrière)
    • Profit
      • Amélioration "censitaire" des revenus
      • au prix d’une forte prédation sur les hommes et la Nature?
    Ni durable ni développé?
  • Le monde du XXième siècle (ou plutôt post-1945)
    • Planet
      • création d'îlots et d'espèces protégés
      • rapide disparition de la biodiversité, des ressources rares, pollution
    • People
      • amélioration considérable de l'espérance et du niveau de vie
      • mais totalitarismes et guerres mondiales
    • Profit
      • Explosion des revenus et des profits liée à une croissance forte
      • au prix d'une forte prédation sur l'écosystème?
    Développé mais non durable?
  • Introduction au cours Rappel sur certaines définitions
  • Le DD et les TIC
    • Il faut différencier le DD comme problématique intrinsèque du secteur des TIC…
      • utilisation de ressources rares et pollutions
      • inégalités et exploitation
      • manque de responsabilité sociale
    • … et les TIC comme outils d’amélioration des problématiques DD des autres secteurs économiques
    • Nous avons choisi de traiter ce cours en décrivant les 3 piliers du DD
    • Pour chaque pilier nous traiterons le versant secteur TIC quand il est pertinent ainsi que le versant TIC comme outil appliqué aux autres secteurs
  • Les 3 piliers du développement durable Le Triple Bottom Line Reporting
    • People (responsabilité sociale)
      • Intégrer à la prise de décision un mieux-être physique, culturel, financier, d’accès et d’équité de tous les stakeholders ;
    • Planet (responsabilité environnementale)
      • Se limiter aux ressources strictement nécessaires à la production en cherchant à atteindre une empreinte écologique nulle;
    • Profit (responsabilité de pérennité économique)
      • Pour les activités commerciales, c’est la seule bottom line aujoud’hui : le résultat net
    • Remarques
      • L’UNESCO fait une démarche pour ajouter la Culture aux 3P existants
      • Pour une critique détaillée de 3BL, voir
        • www.businessethics.ca/3bl/ OU en.wikipedia.org/wiki/Triple_bottom_line
    stakeholder : partie prenante bénéficiant ou impactée par le projet empreinte écologique : www.wwf.fr/empreinte_ecologique/index.htm
  • Atteindre un équilibre des 3P et de leurs intersections
    • Cela conduit à la mise en place d’un reporting ad hoc, dont la prise en compte est discutée ou négociée avec les parties prenantes
    • A la revue des structures de coûts des entreprises qui réintègrent des externalités (produit en fin de vie, régénération de sites, nuisances, génération de catastrophe)
    Social Economie Environnement Equitable Vivable Viable
  • Tout est dans tout?
    • La difficulté du développement durable ce sont aussi sa transversalité…
      • Beaucoup de thèmes de ce cours vous seront familiers parce qu’enseignés ailleurs
      • Si le DD touche à beaucoup de domaines les recouvre-t-il tous et entièrement?
    • … et sa recherche du compromis avec l’écosystème/"l’éconosystème"
      • Le DD se veut un équilibre entre développement (cela lui vaut certains détracteurs écologistes par exemple)…
      • … et durabilité (cela lui vaut des détracteurs des pays du Sud par exemple)
    • Tout est dans la définition de Bruntland "... Les générations futures"
      • L’éthique n’est plus vue comme une vertu morale, mais une forme d’équité plus proche de Rawls qui permet de limiter guerres et prédations sur la Planète
      • L’écologie n’est perçue comme protection de la Nature, mais protection de l’équilibre de l’écosystème, i.e. de la survie de l’espèce humaine qui renverrait à Malthus
      • L’économie de marché n’est pas conçue comme accroissement de richesses, mais comme moyen de rendre utile au sens de Walras ce qui est "inutile mais vital"
  • Le DD et les TIC 1ère session Le monde électronique (hardware)
  • Vision synthétique des liens DD et TIC Concernant les technologies électroniques
    • People
      • Accès à des technologies bon marché (PC à 100$ du MIT)
      • Gestion de main d’œuvre du secteur et politique d’emploi
    • Planet
      • Gestion de l’énergie et des pollutions
      • Écoconception et réduction du footprint (DEEE/WEEE)
    • Profit
      • Évolution des cycles et anticipation
    Source : http:// laptop .media.mit. edu / ) footprint : empreinte écologique
  • 1.1 Accès à des technologies bon marché
    • PC Portable à $100 du MIT ou Antenne Wifi avec une boîte de Ricorée, les technologies savent aussi être accessibles
    • D’autres pistes sont essayées telles que la remise à neuf de matériel d’occasion venu des pays occidentaux
      • Les problèmes sont aussi importants que les bénéfices
      • Pour les téléphones mobiles : on trouve le même modèle (ex : fonebak)
    Source : http://laptop.media.mit.edu , www.freenews.fr http://images.google.fr/images?q=tbn:ImKrXdEjY8AJ:http://www.sangliersduvexin.com/audrey/smallricorewet11.gif
  • 1.1 Produits d’occasions pour pays en développement De nombreuses questions…
    • Qu’apporte réellement les PC reconditionnés?
      • Le coût du conditionnement, de l’envoi et du support technique en font-ils vraiment une solution bon marché?
      • Quelle performance pour des logiciels opensource sur des machines souvent abandonnées car elles n’acceptent plus les derniers développements logiciels
    • Risque que cela serve d’excuse pour exporter des décharges électroniques vers les pays en développement
      • Quelle capacité à construire une chaîne logistique d’import et de support
      • Qui assemble, ré-intègre ces équipements dans les pays d’envoi
    • Exemple de sociétés effectuant ce genre de reconditionnement
      • World Computer Exchange (US based). TecsChange (US based)
      • Computer Aid International (UK based), Digital Partnership (UK based), Digital Links (UK based)
      • Computers for Africa
  • 1.2 Dans les usines électroniques… Réglementations contre codes de conduite
    • Par opposition aux réglementations internationales considérées comme intrusives, une approche d’application volontaire est née souvent d’origine anglo-saxonne
    • Elle s’appuie sur des « codes de conduite » qui sont édictées souvent par des ONGs (ou des organismes de normalisation type ISO), plus rarement par les industries elles-mêmes : SA 8000, ISO 14001, OHSAS 18001, EMAS
    • Pourtant beaucoup s’inspirent de recommandations du BIT…
      • www.ilo.org/public/english/protection/safework
      • www.ilo.org/public/english/standards/norm/whatare/fundam/index.htm
    • … ou des Nations Unies
      • www.unodc.org/unodc/en/crime_convention_corruption.html
      • www.unglobalcompact.org
      • www.un.org/Overview/rights.html
      • web.kyoto-inetjp/org/kesma21f/index.htm
    www.cepaa.org , www.ethicaltrade.org , www.bsi-global.com /index.xalter , www.quality.co.uk/ emas.htm , escihyd.org /assiairn_oct2005.htm : enseignement SA8000 en Inde
  • 1.2 Dans les usines électroniques… Le code de conduite des industries électroniques
    • Le code de conduite EICC produit en octobre 2004 porte sur
      • Emploi librement choisi et volontaire
      • Pas de travail d’enfants (moins de 15 ans) et contrats d’apprentissage
      • Si moins de 18 ans, pas de travail dangereux ou de nuit
      • Pas de discrimination y/compris sur la base de tests médicaux ou de grossesse
      • Pas de sanction disciplinaire physique ou impliquant harcèlement
      • Rémunérations décentes, convenues d’avance sans prélèvements indus
      • Temps de travail (60 h hebdo max avec heures sup sauf urgences+1 jour chômé)
      • Liberté d’association et de syndicalisation
      • Hygiène et sécurité en accord avec les réglementations BIT et OHSAS 18001, y compris pour les dortoirs et cantine
      • Respect des normes environnementales légales, mais aussi internes
      • Prévention de la corruption, extorsion, détournement et soutien à la communauté
      • Mise en place de gestion environnementale et sociale avec audit régulier
      • Protection de la confidentialité et de la propriété intellectuelle
      • Accessibilité d’emploi et de travail pour les personnels handicapés
    Source : www.eicc.info /docs/EICC%20IG%20FAQs%2010.14.2005.doc www.gesi.org ,
  • 1.2 Qu’en est-il vraiment Maquiladora et talacha : le travail à la chaîne à la sauce mexicaine
    • CEREAL (Centro de Reflexión y Acción Laboral ) a rencontré fin 2005 pour la 1ère fois des dirigeants de IBM, Hewlett Packard, Dell
      • Soutenu par la campagne d’opinion Clean Up Your Computer d’une ONG anglaise (CAFOD) …
      • … qui servait parfois d’écran puisque les constructeurs la préféraient comme interlocuteur
    • "I was earning 250 pesos in two weeks, working for 9h every day with 30 minutes for lunch. I had to ask for permission to get a bathroom break. You couldn’t talk and they counted every mistake you made and that lessened your productivity. It was very difficult to make the quotas. In the time that I worked there, I didn’t see anyone making the quotas. Every 15 days, they brought in new people on 28 day contracts. I lasted for three months.
    • D’après les estimations de CEREAL, 50% des actifs n’ont pas de couverture sociale avec un salaire minimum constant qui a baissé de 20% entre1994 et 2003. L’industrie électronique représente un employeur majeur qui après avoir concurrencé les US taille dans ses coûts pour éviter la délocalisation vers l’Asie du Sud-Est
    Source : www.cafod.org.uk /watch_listen/animations , www.maquilasolidarity.org
  • 1.2 La pêche miraculeuse des acheteurs résulte souvent d’une course au dumping de salaires dans un marché global
    • La nouvelle priorité des entreprises est dans le sourcing et la supply chain qui permettent de diminuer substantiellement le coût de la part matières ou de l’article vendu…
    • … mais la concurrence croissante entre usines s’établit principalement sur le salaire, lorsque les critères/contraintes suivantes sont moins importantes :
      • Qualité (1ers prix du marché consommateurs)
      • Délai de livraison
    • La concurrence s’est déplacée des pays OCDE aux pays frontaliers en 10 ans, puis de ceux-ci à l’Asie du Sud-Est en 5 ans, désormais de l’Asie vers la Chine avec les 1ers signes annonciateurs d’une concurrence intra-chinoise
    Source : www.jussemper.org / alliance'smember.html , www.amrc.org.hk , www.cic.org.hk La réponse du secteur… www.gesi.org/events/docs/sForum/GeSI_SCWG_Stakeholder_Session_Summary_4_8_05_FINAL.pdf
  • 1.2 GRI for Telecoms
    • La GRI s’impose comme le référentiel de publication 3BL de toutes les sociétés cotées
    • Une déclinaison est faite par chaque secteur économique pour ajouter des indicateurs qui lui sont spécifiques
    • La GRI Télécom porte surtout sur la réduction de la fracture numérique, le principe de précaution sur les ondes EM, le rôle des Télécom dans la promotion du DD
    Ajout télécom au GRI, www.globalreporting.org /guidelines/sectors/ telecom.asp , europa.eu.int/information_society/activities/atwork/projects/fp5projects/neskey/index_en.htm
  • 2.1 Gestion de l'énergie, les TIC empirent les choses…
    • Les TIC consomment beaucoup
      • la téléphonie, les alimentations informatiques, les onduleurs, les réseaux et les messageries
      • La télévision ou les magnétoscopes représentent en veille jusqu'à 95 % de l'énergie qu'ils consomment par an
      • 80% de l'énergie nécessaire à une connexion Internet est consommée dans les serveurs du réseau
    • De plus, les Data Centres sont trop climatisés parfois même au détriment de la durée de vie des matériels
    • Du fait du fort accroissement du parc de bâtiments et du taux d’équipement en appareils électrodomestiques, la consommation d'énergie résidentielle a progressé :
      • Au global de 7 Mtep depuis 20 ans pour atteindre 47 Mtep en 2000
      • Pour les produits bruns de 18 kWh/logement en 1973 à 321 kWh en 1998 (x18)
      • Pour les « petits » équipements électroménagers une croissance d’un facteur 29 sur les consommations unitaires moyennes par logements
    Source : www.industrie.gouv.fr / debat_energie /site/ pdf /fl-strasbourg3avril.pdf
  • 2.1 Gestion de l’énergie Les bons gestes
    • S'équiper d'un écran TFT au lieu d'un cathodique coûte 100 euros de plus, mais l'économie d'énergie générée représente 20 euros par an. De plus, cela nécessite moins de climatisation pour évacuer l'énergie
    • Les décodeurs et les démodulateurs satellite représentaient 9 % des consommations en veille sur un total 300 kW/heure par an pour les appareils domestiques. En 2003, l'Allemagne a consommé en veille la production de toutes les éoliennes du pays! Il faut donc raccorder tous ses équipements sur une prise multiple qu’on éteint. Les nouveaux équipements gardent généralement leur réglages même éteints
    Source : www.ademe.fr /an2006/campagne.htm , www.reduisonsnosdechets.org/
  • 2.1 Toxicité des TIC Quand on n’a rien à envier au secteur automobile…
    • À titre d’exemple, 45 litres d'eau de nettoyage sont nécessaires pour fabriquer une puce informatique (TIC 21)
    • Un ordinateur suppose plus d'un kilo et demi de déchets toxiques
      • Plomb et Cadmium des cartes mère
      • Oxyde de Plomb et Barium pour les moniteurs cathodiques
      • Mercure pour les connecteurs et les écrans plats
      • Retardateurs de flamme bromés pour les circuits imprimés, le câblage et les carcasses plastiques
    • Concernant les télécoms, Waste Flow Models de l’Office National de prévention de la Pollution canadien estime au Canada en 2005 à
      • 4.328 tonnes les déchets télécoms (téléphones, fax et terminaux mobiles)
      • 3.729 tonnes seront valorisées, 786 tonnes mis en décharge et 4.087 tonnes recyclées
    Silicon Valley Toxics Coalition : www.svtc.org, groups.takingitglobal.org/canadawsisworld/messages/?view=msg&id=657, www.ec.gc.ca/nopp/docs/rpt/itwaste/en/index.cfm
  • 2.1 les déchets IT Un problème croissant rapidement…
    • 80 % des déchets informatiques et électroniques des États-Unis sont exportés vers la Chine qui n'a pas de capacités de traitement adaptées. (source : Jean-Robert Kalakamdjoug)
      • Depuis 1995, la ville de Guiyu se serait métamorphosée en un centre de tri de déchets, employant jusqu'à 100.000 personnes, paysans pour la plupart, employés à US$ 1,5/j
    • En France, l'économie sociale et solidaire collecte 40.000t par an, dont environ 20 % partent en réemploi (pièces détachées, matériel, équipement en l’état)
    • L'ADEME considère que le matériel informatique PC est conservé à peu près cinq ans par l'utilisateur (pour les entreprises, moins de 3 ans)
    Source : www.novethic.fr/novethic/site/dossier/index.jsp?id=21297&dos=21293, www.wirelessrecycling.com /home/index.html
  • 2.1 Les différentes initiatives de recyclage
    • Comme souvent la pollution des vieux équipements provient de la difficulté de collecte ou de savoir que faire de ses équipements
    • Les réseaux s’organisent, mais supposent la bonne volonté des usages…
    Source : rethink.ebay.com
  • 2.2 L’éco-conception
    • L'éco-conception (ou eco-design) c’est prendre en compte la dimension environnementale dès la conception d'un produit ou d'un service pour
      • intégrer les critères environnementaux comme les critères technico-économiques. Ils ne sont plus un « surcoût » mais intégrés dès la conception
      • faire le suivi de toute substance pour le respect des obligations sanitaires, environnementales d ’usinage ou de recyclage
      • rechercher des économies directes de fabrication/manipulation ou des arguments commerciaux liées aux économies de fonctionnement/maintenance
    Source: www.codde.fr , www.idsa.org Source : CODDE
  • 2.2 Pourquoi l’éco-conception?
    • Gestion des Risques
      • Prévenir les risques environnementaux d’un produit pour en maîtriser les conséquences
      • Anticiper les retombées des réglementations futures
    • Bénéfices d’image
      • Renforcer l’image de l’entreprise et informer les acteurs impliqués dans la structure des performances environnementales des produits
      • Mobiliser toutes les compétences internes autour d’un projet commun
    • Recherche d’innovations
      • de solutions innovantes en terme de réduction des coûts, de matériaux, de procédés, de caractéristiques/fonctionnalités…
      • du meilleur compromis entre les domaines techniques, économiques et environnementaux
    • L ’éco-conception s’est souvent développée sous la contrainte
      • dans des secteur automobiles (VHU) et donc plasturgiques ou électroniques (DEEE)
      • Les industriels cherchent à étendre leur modèle ou à externaliser la compétence
    VHU : Véhicule Hors d ’Usage, DEEE : Déchets d ’équipements électriques et électroniques Source: www.codde.fr , www.ecoconcept.com , www.ecodis.org
  • 2.2 Comment les entreprises implémentent-elles la DEEE ?
    • Certains spécialistes émergent sur le créneau
      • Spécialiste de la gestion des déchets automobiles, Valenda (racheté par Geodis en 2002) intervient dans le conseil, dans la mise en oeuvre du traitement des déchets automobiles (déchets banals et déchets industriels spéciaux) pour des clients tels que Ford, Daimler Chrysler, Renault, PSA
      • France Télécom a choisi cette entreprise pour sa gestion de la DEEE
      • Ce type d'entreprise est de taille variable : Valenda s'appuie sur le réseau Messagerie de Geodis pour couvrir le territoire national. Implantée près de Lyon, elle n'emploie qu'environ 10 personnes
    • Si la déchetterie fait appel à un prestataire de services de l'économie sociale, l'ordinateur sera réemployé. Si c'est un prestataire classique, il sera broyé, avec une filière plus ou moins fine de tri des matériaux (CYRILLE HARPET, TIC21) Voir étude de cas Lexmark
  • Profit 3.1 Anticipation de cycles
    • Tout à une croissance sans limite, le secteur des TIC a perdu en 4 ans environ 30% des effectifs avec des extrêmes tels que Lucent qui est passé de 145.000 à moins de 40.000 employés
    • http://www.monde-diplomatique.fr/2003/07/SCHILLER/10269
    Source : www.senat.fr/rap/r01-273/r01-2734.html , www.technocompetences.qc.ca/ emplois/2004-01/doc/gauthier_04-01-22.ppt
  • Profit 3.1 Évolution de cycles et Anticipation
    • Le rôle des TIC et des puces RFID est autant une crainte de surveillance omniprésente (www.asc.upenn.edu/usr/kfarrall/rfid/interface1.html) que de potentiel
      • Dans la chaîne logistique pour les containers, palettes, cartons et les articles eux-mêmes
      • Tous types de petits appareils pourront communiquer via ces puces,
      • Pour les êtres vivants afin d’aider dans le cadre d’urgence ou de suivi hospitalier, mais aussi pour accéder à des locaux sensibles...
    • Ses usages sont encore balbutiants et dans le domaine M2M, les perspectives sont surprenantes
      • Dans le bloc opératoire assisté par ordinateur, le chirurgien est accompagné dans ses mouvements grâce à des étiquettes RFID placées sur les instruments. La simulation temps réel guide le chirurgien en cas de mauvaise manœuvre ou proximité d’un organe critique
    RFID : puce radio avec circuit passif , M2M : Machine to Machine Source : solutions.journaldunet.com/imprimer/0511/051130_tribune-sqli.shtml Crédit : www.rsasecurity.com Crédit : seoul.koreapost.go.kr/kr/information/wave/img/rfid-2.jpg
  • Back up
  • Sources hyperliens complémentaires
    • www.cidehom.com/science_at_nasa.php?_a_id=189
    • www.rorke.com/stock/disaster-recovery2.gif
    • www.NegaWatt.org
    • www.tacticaltech.org/recycling,
    • www.digitalpartnership.org/about_model.htm#recycled
    • www.hp.com/hpinfo/globalcitizenship/index.html
    • rights.apc.org/handbook/index.shtml
    • www.uneca.org/harnessing/chapters/overview/Overview1_6.pdf
    • www.rmi.org/sitepages/pid525.php
    • www.cordis.lu/fp6/sustdev.htm
    • www.softpanorama.org/Social/oss_in_developing_countries.shtml
    • www.bridges.org/e-policy/sa/articles/ict_charter.html
    • www.developmentgateway.com.au/jahia/Jahia/lang/en/pid/2462
    • www.aedev.org/article.php3?id_article=1184
    • www.businessethics.ca/3bl/
  • Sources bibliographiques
    • Magazines
    • http://www.2e2d.info/
    • Dictionnaire
    • http://www.planetecologie.org/JOBOURG/Francais/dictionnaire.html
    • http://www.etudiants.polymtl.ca/dd/coursPremierCycle.html
    • http://www.aed-dmf.com/gaia2003.htm