Your SlideShare is downloading. ×
Liste de stratégies d'apprentissage
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Liste de stratégies d'apprentissage

3,252
views

Published on


0 Comments
3 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
3,252
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
44
Comments
0
Likes
3
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. GESTION DE RESSOURCES TABLEAU 1 : STRATÉGIES DE GESTION DE TEMPS STRATÉGIES AUTRES QUE MÉTACOGNITIVES Stratégies pour les études en général Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet, Savoie-Zajc, Chevrier, 1996) : • Lorsque j’étudie ou que je fais un travail, je commence sans tarder et je me mets résolument à la tâche. • Lorsque j’étudie ou que je fais un travail, j’évite de remettre à plus tard. • Je m’assure d’accorder suffisamment de temps à mes tâches scolaires sans pour autant négliger d’autres aspects importants de ma vie. • J’ai l’habitude de m’établir un horaire hebdomadaire de travail visant à répartir adéquatement mon temps libre par rapport à mon temps de travail scolaire. • Mes périodes d’étude ou de travail sont suffisamment longues pour que j’arrive à « me mettre dedans » et à être efficace et productif. • Je ne prévois pas de périodes d’études et de travail excessivement longues et sans interruption. • Je consacre davantage mon temps d’étude et de travail aux matières pour lesquelles il y a priorité et aussi à celles dans lesquelles j’ai le plus de difficulté. • Je dose judicieusement mes périodes d’étude et de travail et mes périodes de repos. Tirées du livre « L’apprentissage autonome. Une compétence incontournable » (Talbot, 2000) : • J’évite de remettre à plus tard les matières que j’aime le moins.
  • 2. Stratégie pour les cours Stratégie tirée du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Pendant les journées où j’ai des cours, je fais bon emploi des périodes d’étude séparant les cours. Stratégies pour la préparation à un examen Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Avant de commencer à étudier pour un examen, j’essaie d’évaluer combien de temps je veux et peux y consacrer. • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, je prévois des périodes d’étude plus courtes et plus fréquentes. • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, je prévois des périodes d’études plus longues et moins fréquentes. • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, je réserve mes périodes d’étude pour la dernière minute. • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, j’étudie habituellement seul. • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, je demande à quelqu’un de m’aider à vérifier si je suis prêt. • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, j’évite de remettre à plus tard ou d’étudier à la dernière minute. • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, j’ai l’habitude de fermer la radio, la télévision et tout autre appareil audio et vidéo. • Tout au long de mon étude en vue d’un examen, j’évalue et ajuste au besoin le temps nécessaire à y consacrer. Stratégies pour la réalisation d’un examen Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Au début d’un examen, je m’assure de la durée prévue et permise. • Au début d’un examen, j’estime le temps que je pourrai passer à répondre à chacune des questions.
  • 3. • À la fin d’un examen, je me réserve du temps pour réviser mes réponses et vérifier l’orthographe et la grammaire. STRATÉGIES MÉTACOGNITIVES DE PLANIFICATION Stratégies pour les études en général Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Estimer le temps requis. • Au début d’une période de travail ou d’étude, je commence par planifier l’utilisation de mon temps par rapport à mes tâches les plus pressantes ou les plus importantes. • Dès qu’un professeur exige un travail, j’en planifie les étapes afin de m’y engager le plus tôt possible et d’en échelonner la réalisation tout au long de la période de temps allouée pour sa réalisation. • J’organise mon temps et mes activités pour ne pas avoir à rédiger mes travaux à la dernière minute. • Lorsque je me décide à étudier ou à faire un travail, je me réserve une période de temps que je m’oblige à respecter. • Lorsque j’étudie ou fais un travail, je planifie des périodes de travail plus courtes et plus fréquentes. STRATÉGIES MÉTACOGNITIVES DE CONTRÔLE Stratégie pour les études en général Tirée du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque j’étudie ou fais un travail, je planifie des périodes de travail plus longues et moins fréquentes. STRATÉGIES MÉTACOGNITIVES DE RÉGULATION Stratégie pour les études en général Tirée du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) :
  • 4. • Lorsque j’ai un travail à réaliser, je m’organise pour le terminer avant l’échéance, pour éviter des contretemps dus à des maladies ou des bris informatiques, mécaniques, etc.
  • 5. TABLEAU 2 : STRATÉGIES DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES STRATÉGIES AUTRES QUE MÉTACOGNITIVES Stratégies pour les études en général Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Je participe aux réunions de groupe prévues pour faire la révision de matière quand cela m’est offert. • Habituellement, j’étudie avec des collègues. • Habituellement, j’étudie seul. • Avant d’entreprendre une session d’étude ou un travail, j’identifie les ressources disponibles (matériel, camarades et professeurs que je peux consulter et quand je peux les consulter). • Lorsque j’étudie ou fais un travail, je consulte régulièrement des collègues ou des professeurs. Tirées du livre « L’apprentissage autonome. Une compétence incontournable » (Talbot, 2000) : • Je pose des questions au professeur si le contenu présenté n’est pas clair. Stratégies pour la préparation à un examen Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, j’ai tendance à consulter mes collègues et/ou mes professeurs à propos des notions que je ne comprends pas suffisamment.
  • 6. TABLEAU 3 : STRATÉGIES DE GESTION DES RESSOURCES MATÉRIELLES STRATÉGIES AUTRES QUE MÉTACOGNITIVES Stratégies pour les études en général Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Je travaille habituellement dans un endroit tranquille où je ne suis pas dérangé par le bruit, les conversations ou le va-et-vient des gens. • Quand j’étudie ou fais un travail, j’ai l’habitude de fermer la radio, la télévision et tout autre appareil audio et vidéo. Stratégies pour la préparation à un examen Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, j’utilise mes notes de cours personnelles et le ou les volumes de base ou codex suggérés. • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, j’accorde plus d’importance à mes notes de cours personnelles qu’aux autres sources de référence. • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, j’ai l’habitude de m’installer dans un endroit tranquille où je ne suis pas dérangé par le bruit, les conversations ou le va-et-vient.
  • 7. STRATÉGIES AFFECTIVES TABLEAU 4 : STRATÉGIES POUR AIDER LA CONCENTRATION STRATÉGIES AUTRES QUE MÉTACOGNITIVES Stratégie pour les études en général Tirée du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque j’étudie ou que je fais un travail, je ne laisse pas mes problèmes personnels me préoccuper au point de nuire à ma concentration. Stratégie pour les cours Tirée du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Pendant les cours, je fais des efforts constants afin de maintenir mon attention et ma concentration. Stratégies pour la préparation à un examen Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, je ne laisse pas mes problèmes personnels me préoccuper au point de nuire à ma concentration. STRATÉGIES MÉTACOGNITIVES DE CONTRÔLE Stratégies pour les études en général Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque j’étudie, je m’assure que mon attention est entièrement concentrée.
  • 8. • Lorsque j’étudie, je concentre mon attention en me rappelant continuellement ce que je veux et dois faire et en me rappelant ce qui est important.
  • 9. TABLEAU 5 : STRATÉGIES POUR GÉRER L’ANXIÉTÉ STRATÉGIES AUTRES QUE MÉTACOGNITIVES Stratégies pour la préparation à un examen Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, je m’organise pour éviter la pression du temps. Stratégies pour la réalisation d’un examen Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Au début d’un examen, je m’organise pour éviter la pression du temps. • Au début d’un examen, je me trouve des moyens pour éviter de paniquer. • Pendant un examen, si je sens la panique m’envahir, je le mets de côté de façon temporaire et je fais un exercice de relaxation que j’avais préalablement planifié.
  • 10. TABLEAU 6 : STRATÉGIES POUR SE MOTIVER STRATÉGIES AUTRES QUE MÉTACOGNITIVES Stratégies pour les études en général Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque j’étudie ou que je fais un travail, je fournis des efforts valables même lorsque je n’aime pas le professeur ou la matière. • Lorsque j’étudie ou que je fais un travail, je fournis des efforts valables même si je suis faible dans le domaine. • Lorsque j’étudie ou que je fais un travail, je n’abandonne pas facilement quand je rencontre une difficulté. • Lorsque j’étudie ou que je fais un travail, je précise mes intérêts personnels. • Lorsque j’étudie ou que je fais un travail, je me récompense de quelque manière lorsque je suis content de ce que j’ai réalisé. • Lorsque j’étudie ou que je fais un travail, je m’efforce de conserver une attitude positive. • Lorsque j’étudie ou que je fais un travail, je me rappelle fréquemment que je suis en grande partie responsable de ma réussite. • Je persiste à étudier et à travailler même lorsque ça ne me tente plus. • Par rapport à mes autres activités, mon travail scolaire est prioritaire. Stratégie provenant de l’auteur de ce document : • Je trouve des moyens de me motiver, que j’applique surtout lorsque je n’aime pas la matière, le professeur, etc. Stratégie tirée du livre « L’apprentissage autonome. Une compétence incontournable » (Talbot, 2000) : • Je maintiens ma motivation en reliant le contenu du cours à mes objectifs personnels.
  • 11. Stratégie pour les cours Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Pendant les cours, j’essaie de repérer les notions enseignées dans le ou les volumes de base et/ou codex suggérés. • Pendant les cours, j’active et je maintiens ma motivation en essayant continuellement de relier le contenu des cours à mes objectifs personnels. Stratégies pour la préparation à un examen Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, je fournis des efforts valables même lorsque je n’aime pas le professeur ou la matière. • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, je fournis des efforts valables même lorsque je suis faible dans le domaine. • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, je me récompense de quelque manière lorsque je suis content de moi. • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, je m’efforce de maintenir une attitude positive. • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, je me rappelle fréquemment que je suis en grande partie responsable de ma réussite. STRATÉGIES MÉTACOGNITIVES DE PLANIFICATION Stratégies pour les études en général Stratégie tirée du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Se fixer des buts (stratégie métacognitive ou autre).
  • 12. STRATÉGIES COGNITIVES TABLEAU 7 : STRATÉGIES DE RÉPÉTITION Stratégies pour les études en général Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque je fais des lectures, je m’arrête régulièrement afin de revoir ce que le texte dit. • Lorsque je fais des lectures, j’ai tendance à prononcer tout bas ce que je lis. • Lorsque je fais des lectures, je fais ressortir les notions les plus importantes du texte soit en les soulignant, soit en les encadrant, soit en les ombrant. • Lorsque j’étudie, je répète plusieurs fois l’information soit mentalement, soit à voix basse, soit à voix haute. • Lorsque j’étudie, je recopie ou fais des listes de termes, symboles, règles et formules. • Lorsque j’étudie, je mémorise les termes, règles, symboles et formules. • Lorsque j’étudie, je révise mes notes au jour le jour. Stratégie pour les cours Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Avant d’assister à un cours, je relis mes notes du cours précédent. • Avant d’assister à un cours, je fais la lecture des volumes et/ou codex qui lui ont été assignés. • Pendant les cours, je prends des notes mot à mot. • Après les cours, je fais une révision de mes notes.
  • 13. Stratégies pour la préparation à un examen Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, je mémorise et répète le matériel à apprendre mot à mot. • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, je rafraîchis ma mémoire en relisant rapidement mes notes juste avant le test.
  • 14. TABLEAU 8 : STRATÉGIES D’ORGANISATION DES IDÉES STRATÉGIES AUTRES QUE MÉTACOGNITIVES Stratégies pour les études en général Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque je fais des lectures, je me sers des titres de chapitres et de sections pour m’aider à identifier les points et aspects importants. • Lorsque je fais des lectures, j’utilise couramment l’index ou le lexique des volumes afin de mieux comprendre les mots ou les notions qui ne me sont pas familiers. • Lorsque je fais des lectures, je m’efforce d’identifier les idées principales et de dégager le contenu essentiel d’un texte. • Lorsque je fais des lectures, je commence toujours par faire une lecture rapide du texte pour en saisir l’idée générale et ensuite seulement, je le lis plus lentement afin d’approfondir ma compréhension. • Lorsque j’étudie, je fais des tableaux, des réseaux, des matrices ou des schémas afin de m’aider à mieux comprendre. • Lorsque j’étudie, j’organise la matière en faisant des regroupements ou des classifications. • Lorsque j’étudie, je fais en sorte que tous les éléments se rapportant à un thème forment un ensemble cohérent ou logique. Tirée du livre « L’apprentissage autonome. Une compétence incontournable » (Talbot, 2000) : • Je ressors les idées importantes du texte en les inscrivant dans la marge. Stratégie pour les cours Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) :
  • 15. • Pendant les cours, j’essaie d’identifier les aspects les plus importants de ce qui est présenté. • Pendant les cours, j’essaie de repérer les notions enseignées dans le ou les volumes de base et/ou codex suggérés. • Après les cours, je compose des tableaux ou de simples schémas pour résumer la matière qui a été présentée. Stratégies pour la préparation à un examen Stratégie tirée du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, j’en profite pour produire une version plus concise de mes notes de cours, version que je lis ensuite plusieurs fois. Stratégies pour la réalisation d’un examen Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Pendant un examen objectif, j’identifie tous les mots clés qui peuvent orienter le choix de la bonne réponse. • Pendant un examen à développement, j’esquisse d’abord un plan de réponse avant de commencer à la rédiger.
  • 16. TABLEAU 9 : STRATÉGIES DE COMPRÉHENSION EN LECTURE STRATÉGIES AUTRES QUE MÉTACOGNITIVES Stratégies pour les études en général Tirée du livre « L’apprentissage autonome. Une compétence incontournable » (Talbot, 2000) : • J’ajuste ma vitesse de lecture selon mon niveau de compréhension du texte. STRATÉGIES MÉTACOGNITIVES DE PLANIFICATION Stratégies pour les études en général Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Je centre mon attention sur la première et la dernière phrase d’un paragraphe. • Avant de commencer une lecture, je me fais une idée claire et précise du but pour lequel je lis ce texte, et même, j’évalue la pertinence de le faire.
  • 17. TABLEAU 10 : STRATÉGIES D’ÉLABORATION STRATÉGIES AUTRES QUE MÉTACOGNITIVES Stratégies pour les études en général Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque je fais des lectures, je prends des notes personnelles. • Lorsque j’étudie, je paraphrase (réécris en mes propres mots) ce que je veux retenir. • Lorsque j’étudie, j’essaie de faire des analogies avec des situations qui me sont familières. • Lorsque j’étudie, j’essaie de comprendre en inventant des exemples. • Lorsque j’étudie, j’essaie de créer des relations entre ce que j’apprends et ce que j’ai déjà appris. • Lorsque j’étudie, j’essaie de me créer des images mentales de ce que j’apprends. • Lorsque j’étudie, je fais des résumés. • Lorsque j’étudie, je formule des questions et je rédige des commentaires. • Lorsque j’étudie, je relis les travaux scolaires pertinents que j’ai déjà réalisés. • Lorsque j’étudie, j’essaie de trouver des implications pratiques aux contenus que j’apprends. Tirées du livre « L’apprentissage autonome. Une compétence incontournable » (Talbot, 2000) : • Je m’arrête régulièrement pour m’assurer de ma compréhension en reformulant dans ma tête ce que je viens de lire. • Je me questionne sur mon niveau de compréhension du texte. Stratégie pour les cours Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) :
  • 18. • Après les cours, je complète mes notes de cours en consultant des articles, des textes ou d’autres sources de référence, suggérées ou non. • Pendant les cours, lorsque je prends des notes, je vise ne prendre que l’essentiel dans mes propres mots. • Pendant les cours, j’écoute ce qui est présenté sans prendre de notes. Stratégies pour la préparation à un examen Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, je m’invente des questions qui pourraient être posées à l’examen. • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, j’essaie de deviner les questions que le professeur pourrait poser à l’examen. • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, j’essaie de comprendre le matériel à apprendre et le répète en mes propres mots. STRATÉGIES MÉTACOGNITIVES DE PLANIFICATION Stratégies pour les études en général Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque j’étudie, je vise surtout à chercher à comprendre les principales notions plutôt que de chercher à tenter de les mémoriser. STRATÉGIES MÉTACOGNITIVES DE CONTRÔLE Stratégies pour les études en général Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Pendant les cours, je prends les moyens pour vérifier si je comprends bien ce que le professeur présente durant ses exposés. • Pendant les cours, je suis conscient de mon degré d’implication dans les activités proposées.
  • 19. • Je m’arrête après avoir lu une partie du texte afin de faire une récapitulation mentale, un résumé et/ou un schéma de ce que je viens de lire. • Lorsque j’étudie, j’évalue constamment où j’en suis dans mes apprentissages afin de m’assurer que tout va bien. Stratégies provenant de l’auteur de ce document : • Je lis en faisant des liens avec ce que je connais déjà, les cours précédents, etc.
  • 20. TABLEAU 11 : STRATÉGIES DE MÉMORISATION STRATÉGIES AUTRES QUE MÉTACOGNITIVES Stratégies pour les études en général Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque j’évalue qu’il faut mémoriser une notion, j’utilise des moyens mnémoniques tels que la méthode des associations (association avec mes expériences, des ressemblances avec des choses que je connais déjà, etc.), la méthode des lieux ou la méthode des mots-clés.
  • 21. STRATÉGIES PUREMENT MÉTACOGNITIVES TABLEAU 12 : STRATÉGIES PUREMENT MÉTACOGNITIVES STRATÉGIES MÉTACOGNITIVES DE PLANIFICATION Stratégies pour les études en général Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Au début d’une période de travail ou d’étude, je fais une analyse de la tâche à accomplir afin d’identifier les outils de travail qui me seront utiles et nécessaires. • Avant de rédiger un travail, j’élabore un plan détaillé et bien articulé que je m’efforce de respecter. • Avant de commencer à étudier, je me fixe des objectifs et m’établis des tâches prioritaires pour cette période de travail. • Lorsque j’étudie ou que je fais un travail, je limite suffisamment mon sujet de sorte qu’il m’est plus facile de poursuivre les objectifs fixés et de les réaliser efficacement. Stratégies pour la préparation à un examen Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, j’identifie d’abord ce qui est le plus important à apprendre pour cet examen. • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, je commence d’abord par étudier ce qui est le plus facile. • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, je commence d’abord par étudier ce qui est le plus difficile. • Lorsque j’étudie en vue d’un examen, je m’assure des sujets qui seront couverts en consultant le plan de cours.
  • 22. • Avant de commencer à étudier pour un examen, je me fixe d’abord un niveau de réussite à atteindre. Stratégies pour la réalisation d’un examen Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Au début d’un examen, je lis attentivement les directives. • Au début d’un examen, je commence par répondre aux questions les plus faciles pour revenir, à la fin, sur les questions les plus difficiles. • Pendant un examen, je lis bien attentivement chacune des questions. • Pendant un examen, j’écris d'abord rapidement tout ce que je sais et qui me vient à l’esprit concernant chacune des questions. • Au début d’un examen, avant de commencer à répondre, je m’assure d’évaluer l’ampleur de la tâche en faisant un premier survol de l’ensemble des questions posées. • Au début d’un examen, j’identifie le type de question (objective, courte, à développement, etc.) afin d’u répondre de façon adéquate. STRATÉGIES MÉTACOGNITIVES DE CONTRÔLE Stratégies pour les études en général Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque j’étudie, je me demande régulièrement si je me rapproche de mon but. • Lorsque j’étudie, je m’interroge régulièrement sur ma démarche d’étude. • Lorsque j’étudie, j’essaie régulièrement d’identifier mes forces, mes faiblesses et mes lacunes. Tirées du livre « L’apprentissage autonome. Une compétence incontournable » (Talbot, 2000) : • Je me questionne sur l’efficacité des stratégies que j’utilise et je m’ajuste en conséquence.
  • 23. Stratégies pour la préparation à un examen Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Tout au long de mon étude en prévision d’un examen, je vérifie constamment mon niveau de compréhension ou de mémorisation. Stratégies pour la réalisation d’un examen Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Pendant un examen, je m’assure d’avoir vraiment bien compris le sens de chacune des questions avant d’y répondre. • À la fin d’un examen et avant de le remettre, je révise mes réponses afin de vérifier si je n’ai pas dévié de la question ou si je n’ai pas oublié d’éléments importants. • À la fin d’un examen, je vérifie l’orthographe et la grammaire. STRATÉGIES MÉTACOGNITIVES DE RÉGULATION Stratégies pour les études en général Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Lorsque j’étudie, je me concentre sur les choses que je ne comprends pas. • Lorsque j’étudie, j’évalue continuellement si les stratégies d’étude que j’ai choisies sont efficaces et je les modifie au besoin. • Je ne persiste pas à étudier ou à travailler lorsque je suis trop fatigué. Stratégies pour la préparation à un examen Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Tout au long de mon étude en vue d’un examen, je vérifie si mes stratégies sont efficaces et les modifie au besoin.
  • 24. Stratégies pour la réalisation d’un examen Tirées du livre « Les stratégies d’apprentissage à l’université » (Boulet et al., 1996) : • Pendant un examen, je passe à une autre question si je ne la comprends pas maintenant pour y répondre plus tard s’il me reste du temps. • Pendant un examen, je ne laisse aucune question sans réponse.
  • 25. BIBLIOGRAPHIE Boulet, A., Savoie-Zajc, L. et Chevrier, L. (1996). Les stratégies d’apprentissage à l’université. Québec : Les Presses de l’Université du Québec. Talbot, S. (sous la direction de) (2000). L’apprentissage autonome. Une compétence incontournable. Sainte-Foy, Les Éditions DÉPUL.