• Like
Tension artérielle élevée : principaux faits
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

Tension artérielle élevée : principaux faits

  • 1,725 views
Published

La Journée mondiale de la santé 2013 est placée sous le thème de la tension artérielle élevée, ou hypertension. Cette dernière augmente le risque d’infarctus, d’accidents vasculaires cérébraux et …

La Journée mondiale de la santé 2013 est placée sous le thème de la tension artérielle élevée, ou hypertension. Cette dernière augmente le risque d’infarctus, d’accidents vasculaires cérébraux et d’insuffisance rénale et, si elle n’est pas maîtrisée, peut également provoquer la cécité, des anomalies du rythme cardiaque et une défaillance cardiaque.

Published in Health & Medicine
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,725
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3

Actions

Shares
Downloads
11
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide
  • De nombreux facteurs influent sur la tension artérielle chez un individu en bonne santé, à savoir notamment : le débit cardiaque, le volume sanguin total, la conformité et l’élasticité des vaisseaux sanguins.
  • Source : “Global health risks: Mortality and burden of disease attributable to selected major risks”. World Health Organization, Geneva, Switzerland, 2009. Chez les jeunes, l’hypertension est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes, et, à un âge plus avancé, il est plus répandu chez les femmes que chez les hommes. Les hommes sont davantage exposés aux facteurs de risque pour les raisons suivantes : tabagisme et usage nocif de l’alcool ; moindre recours aux soins de santé préventifs, et liens sociaux plus faibles par rapport aux femmes. Or, ces dernières sont de plus en plus exposées à ces facteurs.Les personnes les plus pauvres des pays à revenus faible et intermédiaires sont aussi les plus touchées. Au niveau des ménages, on dispose de suffisamment d’éléments de preuve permettant de conclure que les maladies cardiovasculaires et d’autres maladies non transmissibles contribuent à la pauvreté en raison des dépenses de santé catastrophiques et des paiements directs élevés.
  • Provoque 7,5 millions de décès chaque année, soit 13 % de l’ensemble de la mortalité relevée dans le monde. Le Rapport sur la santé dans le monde 2002 estime que, dans les pays développés, plus de 50 % des cardiopathies coronariennes et près de 75 % des accidents vasculaires cérébraux sont dus à une tension artérielle dont le niveau systolique est supérieur au minimum théorique (115 mmHg).
  • La prévalence de l’hypertension augmente dans tous les groupes d’âge et dans toutes les régions. 29,2 % des adultes devraient souffrir d’hypertension en 2025 (29,0 % d’hommes et 29,5 % de femmes respectivement).
  • Les hommes sont plus touchés que les femmes(29,0 % d’hommes et 29,5 % de femmes respectivement souffrent hypertension).
  • Au niveau mondial, la prévalence globale de la tension artérielle élevée chez les adultes âgés de 25 ans et plus était d’environ 40 % en 2008. Le graphique illustre l’importante variabilité en matière de prévalence de la tension artérielle élevée chez les adultes de la Région européenne, avec un grand nombre de pays se situant au dessus de la moyenne mondiale de 40 %.(http://www.who.int/gho/ncd/risk_factors/bloo_pressure_prevalence_text/en/index.html)
  • Si une proportion importante de la population souffre d’une tension artérielle élevée, elle n’est pas considérée comme hypertendue (tension artérielle systolique supérieure à 140 mmHg). Ce groupe est exposé à un risque sanitaire accru et, comme il s’agit d’un groupe beaucoup plus important, le nombre de décès liés à la tension artérielle peut être supérieure dans cette cohorte que dans la section de la société considérée comme hypertendue. Il importe dès lors que les personnes soient conscientes de leur tension artérielle et prennent les mesures qui s’imposent pour la faire baisser, même si elles ne sont pas hypertendues.graph from http://www.who.int/healthinfo/global_burden_disease/GlobalHealthRisks_report_full.pdf page 4
  • Un grand nombre de facteurs contribuent à une tension artérielle élevée Alimentation riche en matières grasses saturéesConsommation excessive de selSurcharge pondérale et obésitéSédentarité et manque d’exerciceConsommation excessive d’alcoolTabagismeStress non géréAntécédents familiaux de tension artérielle élevéeAvoir plus de 65 ansComorbidités telles que le diabète
  • Une alimentation équilibrée sous-entend de réduire la consommation de sel à moins de 5 g/personne/jour, de remplacer les graisses trans par des matières grasses polyinsaturées dans les aliments transformés, et de diminuer la consommation de graisses.En outre, la promotion de l’exercice physique dans le cadre des activités quotidiennes et l’amélioration du soutien ou de la santé à l’école et sur le lieu de travail contribuent à faire baisser la tension artérielle dans la population.Accroître le dépistage et le traitement des patients à risque et souffrant de tension artérielle élevée doit constituer un objectif des politiques de la santé publique.
  • Dans les pays à revenu élevé, les diagnostics fréquents et le traitement généralisé à l’aide de médicaments à faible coût ont considérablement réduit la tension artérielle moyenne dans la population, ce qui a contribué à une réduction de la mortalité imputable aux maladies cardiaques. Si les populations sont conscientes de leur tension artérielle et des mesures susceptibles de la faire baisser, des progrès importants peuvent être accomplis à cet égard, et à faible coût.

Transcript

  • 1. Qu’est-ce quela tension artérielle élevée ?• Une tension artérielle supérieure à 130/80 mmHg est considéréecomme élevée. La tension artérielle élevée est généralement uneaffection asymptomatique, souvent appelée « tueuse silencieuse ».• Les mesures de la tension artérielle permettent d’évaluer l’intensitéde la pression sanguine sur les parois artérielles alors que le sangest pompé par le cœur vers l’ensemble de l’organisme.• La tension artérielle se mesure en millimètres de mercure (mmHg)et fait l’objet de deux lectures (systolique et diastolique).– La lecture systolique mesure la pression sanguine au moment de lacontraction du cœur et de l’éjection du sang.– La lecture diastolique mesure la pression sanguine au moment durelâchement du cœur entre deux battements.
  • 2. Tension artérielle élevée :principaux faits• Concerne un adulte sur trois dans le monde• Touche davantage les hommes que les femmes• Affecte surtout les moins nantis• Concourt à 13 % de la mortalité dans le monde• Selon la politique Santé 2020, est l’un desprincipaux facteurs de la morbidité dans la Régioneuropéenne de l’OMS
  • 3. Pourquoi la tension artérielle élevéeest un problème de santé publique• La tension artérielle élevée met les artères et le cœur souspression et augmente la probabilité d’infarctus dumyocarde, d’accident vasculaire cérébral et de maladierénale.• La tension artérielle élevée peut provoquer l’hypertension.• L’hypertension est diagnostiquée lorsque les lectureseffectuées à différentes reprises indiquent constammentune tension artérielle supérieure ou égale à 140/90 mmHg.• La politique Santé 2020 de l’OMS considère l’hypertensioncomme la maladie évitable la plus répandue au monde.
  • 4. Tension artérielle systolique moyenne (TAS) chez les femmes âgées de 25 ans et plus(standardisée sur l’âge) en 2008TAS moyenne (mmHg)Données non disponiblesSans objetLes frontières et les noms figurant sur cette carte ainsi que les appellations employées n’impliquent de la part del’Organisation mondiale de la santé aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villesou zones, ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. Les lignes en pointillé sur lescartes représentent des frontières approximatives dont le tracé peut ne pas avoir fait l’objet d’un accord définitif.Source des données : Organisation mondiale de la santéProduction cartographique : Systèmes d’information pour la santé publiqueet d’information géographique (SIG) Organisation mondiale de la santé
  • 5. TAS moyenne (mmHg)Données non disponiblesSans objetLes frontières et les noms figurant sur cette carte ainsi que les appellations employées n’impliquent de la part del’Organisation mondiale de la santé aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villesou zones, ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. Les lignes en pointillé sur lescartes représentent des frontières approximatives dont le tracé peut ne pas avoir fait l’objet d’un accord définitif.Source des données : Organisation mondiale de la santéProduction cartographique : Systèmes d’information pour la santépublique et d’information géographique (SIG) Organisation mondiale dela santéTension artérielle systolique moyenne (TAS) chez les hommes âgés de 25 ans et plus(standardisée sur l’âge) en 2008
  • 6. Prévalence de la population souffrantd’une tension artérielle élevée (en %)dans la Région européenne de l’OMS en 2008
  • 7. Mesures à prendreavant l’apparition de l’hypertensionGlobal health risks: mortality and burden of disease attributable to selected major risks. Geneva, WHO, 2009.Figure 3 : Répartition de la tension artérielle systolique moyenne dans la population observée(TAS, à droite) et répartition de la tension artérielle systolique moyenne dans la populationidéale (à gauche).Densitédeprobabilité(%)Tension artérielle systolique (mmHg)50 % de la population a unetension artérielle inférieure à130 mmHg, contre 100 mmHgdans la population idéale.20 % de la population esthypertendue (TAS140 mmHg), contre 0 %dans la population idéale.Population idéale Population actuelleHypertendue
  • 8. Tension artérielle élevée :les facteurs de risque• Alimentation riche en matières grasses saturées• Consommation excessive de sel• Surcharge pondérale et obésité• Sédentarité et manque d’exercice• Consommation d’alcool• Antécédents familiaux de tension artérielleélevée• Avoir plus de 65 ans• Comorbidités telles que le diabète
  • 9. Comment lutter contreune tension artérielle élevée ?• Manger équilibré• Réduire la consommation de sel• Faire de l’exercice régulièrement• Arrêter de fumer• Réduire la consommation d’alcool• Faire régulièrement surveiller sa tensionartérielle
  • 10. L’action de l’OMSSelon la politique Santé 2020, la tensionartérielle élevée est un facteur important de lamorbidité, et l’hypertension est la maladieévitable la plus répandue au monde.La tension artérielle élevée est le thème de laJournée mondiale de la santé 2013, enparticulier la réduction de la consommationde sel.
  • 11. La politique européenne actuellede l’OMSParmi les interventions prioritaires du pland’action sur les maladies non transmissibles2012-2016 :• promotion d’un régime alimentaire équilibré parle marketing et la prise de mesures fiscales• élimination des matières grasses trans• réduction de la consommation de sel• évaluation et gestion de la diminution du risquecardiométabolique• promotion de l’activité physique et de la mobilité
  • 12. Interventions clés• Encourager la surveillance régulière de la tensionartérielle• Exhorter les patients à prendre conscience de leurspropres risques• Mettre en place des outils efficaces pour un dépistage,une prise en charge et une lutte précoces• Promouvoir l’activité physique, l’amélioration deshabitudes alimentaires et la réduction de laconsommation de sel• Fournir des antihypertenseurs à bas prix• Fixer un objectif concernant les niveaux moyens deréduction de la tension artérielle dans la population
  • 13. www.euro.who.int/worldhealthday