Your SlideShare is downloading. ×
La chute de lehman brothers a bouleversé le fonctionnement du système financier
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

La chute de lehman brothers a bouleversé le fonctionnement du système financier

313
views

Published on

La chute de Lehman brothers a bouleversé le fonctionnement du système financier …

La chute de Lehman brothers a bouleversé le fonctionnement du système financier

Article Yahoo / Agence Option Finance (AOF)


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
313
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. fr.finance.yahoo.com Évaluation du site L'actualité financière par Yahoo! Le site diffuse quotidiennement les brèves de diverses agences (AFP, Reuters, Patrimoine.com, PRLine, etc.) concernant la bourse, les SICAVs, les sociétés, les devises, etc. Cible Spécialisée Dynamisme* : 682 * pages nouvelles en moyenne sur une semaine WEAVE2 / 12330005 copyright © 2013, Argus de la presse Tous droits réservés Date : 12/09/13 La chute de Lehman brothers a bouleversé le fonctionnement du système financier, estime Weave Agence Option Finance (AOF / Funds) - Le fonctionnement du système financier a été durablement bouleversé par les conséquences de la chute de Lehman Brothers, observe Eric Delannoy , spécialiste du secteur bancaire et Vice - président de Weave , cabinet de conseil en stratégie opérationnelle. Mieux maitrisé et davantage encadré par une régulation internationale, le système bancaire et financier mondial est aujourd'hui plus conscient des risques systémiques à anticiper, estime l'expert. Qu'à cela ne tienne : tout danger n'a pas encore été écarté. Au niveau financier par exemple, on subit en effet encore les effets de la crise via la question de la dette souveraine. Plus impactant à long terme, l'ensemble des règlementations n'a pas été sans générer de nouveaux risques et effets pervers. Parmi eux, la ® bulle régulative ¯. On a ainsi basculé de l'autorégulation à l'accumulation non cohérente et pléthorique de nouvelles réglementations bancaires dont le curseur en matière de contraintes est si mal ajusté qu'il peut avoir pour conséquence d'empêcher les banques de fonctionner. C'est un risque pour l'économie réelle et son modèle de consommation actuel, qu'au final personne ne souhaite réellement remettre en cause, juge Eric Delannoy. "La finance serait à l'origine de tous les maux". Cette idée, outre un risque d'image, engendre selon lui "un problème de défiance généralisée vis-à-vis du secteur qui amplifie la focalisation des acteurs économiques sur une logique de court terme". Il y a risque d'effets pervers sur l'investissement et plus généralement sur la capacité de l'économie à préparer efficacement l'avenir.
  • 2. WEAVE2 / 12330005 copyright © 2013, Argus de la presse Tous droits réservés La chute de Lehman a en outre tué durablement le marché interbancaire en Europe, provoquant le début des mesures non conventionnelles de la BCE (Toronto: BCE.TO - actualité) destinées à en pallier les effets. Ces mesures durent encore et les voies de sortie ne sont toujours pas à l'ordre du jour. L'arrêt de ces mesures est pourtant nécessaire au bon fonctionnement du système financier, qui est aujourd'hui sous perfusion, rappelle Eric Delannoy. Les crises font partie de l'histoire du capitalisme. La mondialisation de la finance est encore jeune et cherche ses limites. Elle continuera d'après l'expert à construire sa légitimité et ses fonctionnements sur les enseignements des crises successives.