Didier Rousseau Courrier Cadres 04 février 2009
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Didier Rousseau Courrier Cadres 04 février 2009

on

  • 772 views

 

Statistics

Views

Total Views
772
Views on SlideShare
762
Embed Views
10

Actions

Likes
0
Downloads
4
Comments
1

4 Embeds 10

http://www.weave.eu 7
http://weave 1
http://www.slideshare.net 1
http://weave.eu 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
  • Je ne peux qu'applaudir.
    Pour développer la perspective économique de Todd, je ne peux que conseiller la lecture de Maurice Allais (Prix Nobeld 'Economie en 1988 qd même!!), avec notamment http://bit.ly/aiWER9
    OU encore http://bit.ly/cAtdLL
    ET pour ceux qui ne renoncent pas avec l'anglais, Ravi Batra est tout simplement monumental avec 'The Myht of Free Trade' http://amzn.to/diNf0S
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Didier Rousseau Courrier Cadres 04 février 2009 Didier Rousseau Courrier Cadres 04 février 2009 Document Transcript

  • COURRIER CADRES AVRIL 09 51 BOULEVARD BRUNE Mensuel 75014 PARIS - 01 40 52 20 00 OJD : 85182 Surface approx. (cm²) : 1684 Page 1/4 MM E DEBAT : Emmanuel Todd FACE A NOSLECTEURS Quellescomlitions pour relancer l'économie européenne ? Après avoir annonce la chute de l'empire soviétique et la fin de l'hégémonie américaine, Emmanuel Todd revisite un tabou : le protectionnisme. Selon lui, l'Europe se doit de montrer l'exemple. FREDERIC SANCHEZ : lement des effets boomerang considérer les salaires dans Vous attribuez la crise à une redoutables : énorme gonfle- leur pays dorigine comme baisse des salaires et à ment des profits, bulles spé- un coût à compresser et non l'ouverture des frontières. culatives, inégalités croissan- comme un élément consti- N'avez-vous pas le sentiment tes, salaires en berne, baisse tutif d'une demande forte. de faire fausse route au du niveau de vie pour le plus Elles ont délocalisé, jouant regard du phénoménal grand nombre. Il en résulte sur les différences de salaires. développement économique un tassement dramatique de De leur côté, les nouveaux des trente dernières la demande et une asphyxie acteurs mondiaux, la Chine CHAQUE années, donc des salaires progressive des entreprises. au premier plan, ont massi- COURKIER CADRES INVITE et des conditions de vie ? C'est le nœud gordien de la vement exporté, contribuant DES MANAGERS A DEBATTRE EMMANUEL TODD : Bien sûr, crise, qui va bien au-delà d'un ainsi à casser l'appareil indus- _ A V E C UNE PERSONNALITE dans un premier temps, la marasme financier ! Tout le triel des pays consomma- DU MONDE ECONOMIQUE mondialisation a permis un système capitaliste s'est teurs et poussant à une «HHH>LHF!QUE SUR UNE fantastique développement détraqué sous le coup de la compression toujours plus ~CTftCTUAUTÊ des échanges. Elle a été posi- mondialisation et du libre- grande des salaires. _ ' UN IMPACT SUR tive pour les économies occi- échange. Les entreprises Aujourd'hui, les entre- ~LWR VIE PROFËSSIQNNELIE, dentales. Mais elle a actuel- occidentales se sont mises à prises le payent au prix fort. PANEL DES I N V I T E S DE C O U R R I E R C A D R E S Frédéric — Didier ^= Pierre-Jean -— Sanchez, Rousseau, Rozet, -— 49 ans, president 5l ans, president 45 ans, responsable- de la société de Weave, cabinet 3r*J dés affaires _^z_ Pires et president de strategie qui economiques—^^ de la commission accompagne a la CGT et membre ^_ internationale les entreprises sur du CES (Conseil —— du Medef, le plan international. economique: ~~ filsoaal). ~~: WEAVE Eléments de recherche : WEAVE : cabinet de conseil en management, toutes citations 9310159100508/GVB/MJP/2
  • COURRIER CADRES AVRIL 09 51 BOULEVARD BRUNE Mensuel 75014 PARIS - 01 40 52 20 00 OJD : 85182 Surface approx. (cm²) : 1684 Page 2/4 CAMILLE MILLERANQ Tout comme les États, dont extérieurs, etc. C'est ce qui la Quelles que soient les bar- l'exportation, avec des les comptes sociaux dépen- mettra à l'abri des pressions rières douanières, les impor- PME ultra-performantes. dent largement de la bonne mondiales excessives. tations seront également à En quoi un protectionnisme santé des salaires. Bien sûr, cette fermeture terme relancées. On retrou- européen lui apporterait-il ne résoudra pas tous ses pro- vera un monde économique une meilleure réponse ? F. S. : Pour sortir de blèmes. Mais elle redéfinira normal, oil les "producteurs" E. T. : Les résultats écono- cette crise, vous prêchez des pistes de croissance et de - opérateurs, techniciens, miques de l'Allemagne n'ont l'instauration d'un concurrence sur une base ingénieurs - redeviendront pas eu de bénéfices réels pour protectionnisme européen. intra-européenne entre pays plus importants que les finan- sa population. Les salaires Pouvez-vous nous en préciser plus équivalents qui retrou- ciers. Pour que cela fasse sens, ont été comprimés et l'effri- le concept ? veront leurs marges d'action. l'Europe doit se construire un tement des classes moyennes E. T. : Pour relancer durable- Avec son potentiel techno- projet de développement y est sensible. La vérité, c'est ment la demande et assurer logique, si l'Europe freine les collectif. Que l'on ne me dise que ce pays est l'un des plus une répartition plus équili- importations sur tel ou Lei pas que c'est impossible. Ce menacés par l'implosion de brée des revenus, la seule bien, elle fera renaître un n'est pas plus compliqué que la demande, comme lors de solution est de resegmenter la secteur industriel. Elle créera de construire un Airbus la crise de 1929. Quand la globalisation autour d'ensem- ainsi un nouvel équilibre ASSO ! C'est d'abord une demande s'effondre, ce sont bles continentaux. L'Europe interne de l'économie et du affaire de volonté politique. les économies les plus effica- doit en prendre l'initiative. social. Si la pression externe ces qui trinquent le plus. Elle doit instaurer des protec- sur les salaires cesse, la méca- DIDIER ROUSSEAU : Dans L'Allemagne a beaucoup tions à ses frontières : des nique infernale des délocali- le cadre de la mondialisation, à gagner à un projet collec- barrières tarifaires, des quotas, sations sera cassée, et le pou- l'Allemagne a bâti son tif européen et à un élargis- de la pression sur les salaires voir d'achat local, dynamisé. succès économique sur sement de la demande conti- WEAVE Eléments de recherche : WEAVE : cabinet de conseil en management, toutes citations 9310159100508/GVB/MJP/2
  • COURRIER CADRES AVRIL 09 51 BOULEVARD BRUNE Mensuel 75014 PARIS - 01 40 52 20 00 OJD : 85182 Surface approx. (cm²) : 1684 Page 3/4 nentale, car elle fera jouer sa force de frappe exportatrice sur le continent où elle est déjà très puissante. D. R : Ne pensez-vous pas que le salut viendra d'abord de la relance de l'économie américaine ? E. T. : Je ne le pense pas. C'est l'Europe qui est la mieux placée pour contribuer à résoudre la crise. Elle peut donner le "la" d'une réorga- nisation de l'économie pla- nétaire. En effet, contraire- ment aux idées reçues, elle est de très loin la première puissance économique mon- diale. A contrario, les États- Unis ont des marges de de leurs salaires peut s'envi- social durable. En effet, les D. R : Justement, comment manœuvre réduites. Ils sont sager dans des délais raison- augmentations de salaire faire fonctionner un projet en effet en situation de désé- nables... De toute manière, pour lesquelles ils se battent collectif comme celui quilibre vis-à-vis du monde aucune h a r m o n i s a t i o n actuellement vont produire auquel vous pensez alors extérieur, compte tenu de sociale n'était envisageable de nouvelles fuites de pro- que Bruxelles s'est prononcé leur dépendance aux impor- avec la globalisation qui duction dans notre contexte contre le protectionnisme ? tations. Le salut ne viendra tirait irrésistiblement les d'économie complètement E. T. : Nous sommes dans une pas non plus de la Chine, salaires à la baisse. ouverte. Doper le pouvoir situation historique inédite, trop tributaire de ses expor- d'achat des consommateurs avec une prédominance abso- tations. Je vous garantis que P.-J. R. : Dans ce nouveau européens, c'est également lue de l'idéologie libre-échan- si l'Europe prend l'initiative contexte, comment voyez-vous donner un coup de pouce giste. Bruxelles, mais aussi le de fermer ses frontières, ces la place des organisations aux produits low cost et ali- FMI, l'OCDE, tout le monde deux pays n'auront pas la syndicales ? menter, là encore, les déloca- est contre le protectionnisme. capacité de s'y opposer. Eux- E. T. : Dans le genre de société lisations. En d'autres termes, À présent, l'idéologie euro- mêmes savent très bien le européenne protégée que des mesures qui semblent péiste et le libre-échange sont faire quand cela les arrange ! j'imagine, les syndicats retrou- pieuses vont donner du grain complètement associés. Mais veraient leur pleine capacité à moudre à la mécanique qui le libre-échange est mort ! PIERRE-JEAN ROZET : Si des d'action. Le rapport de force a conduit à la crise ! Rester fidèle à cette doctrine, mesures de protectionnisme socio-économique se dépla- c'est détruire l'Europe et économique au niveau cerait de nouveau vers les D. R : La gestion de la crise l'euro. C'est encourager des européen sont envisageables, salariés, les producteurs de ne renforce-t-elle pas d'abord réflexes nationaux de peur et que faites-vous des richesse. Leur adhésion à un le rôle des États ? Les plans de panique, débouchant sur distorsions sociales entre projet protectionniste euro- de relance ont été décidés un protectionniste national pays membres ? Ne faudrait-il péen aurait même un impact au niveau national et non désuet et dangereux. pas d'abord réorienter européen... La situation actuelle est la politique commune ? E. T. : Bien entendu, les une chance pour l'Europe si E. T. : Dans son cœur occiden- mesures de sauvegarde ses membres s'accordent tal - constitué de la France, nationales sont nécessaires pour se protéger ensemble de l'Allemagne, de l'Italie, de pour éviter l'implosion. Mais tout en continuant à être en l'Espagne, des Pays-Bas, ete. -, il ne faut pas s'imaginer concurrence entre eux. Cela l'hétérogénéité des normes qu'elles vont régler le pro- suppose que nos élites arrê- sociales et des salaires n'est blème de fond. Elles vont elles tent de penser le monde de pas si marquée. Le pro- Une aussi réactiver les ressorts de façon idéologique et idyllique, blème se pose davantage contradiction la crise. Je le redis : un projet et de faire comme si les avec les pays de l'Est. Mais entre la collectif est indispensable. rapports de force n'existaient ils ne constituent que moins Dommage qu'il n'y ait pas eu pas. Je vous garantis qu'avec d'un quart de l'ensemble démocratie et de vrai plan européen, nous l'ampleur de la crise, cela ne européen, et le rattrapage le libre-échange ? avons manqué une occasion. va pas prendre dix ans. WEAVE Eléments de recherche : WEAVE : cabinet de conseil en management, toutes citations 9310159100508/GVB/MJP/2
  • COURRIER CADRES AVRIL 09 51 BOULEVARD BRUNE Mensuel 75014 PARIS - 01 40 52 20 00 OJD : 85182 Surface approx. (cm²) : 1684 Page 4/4 POUR LE PROTECTIONNISME ? USIONS DU PANEL Frederic Sanchez "ll faut prendre garde au protectionnisme qui conduit au repli soi, humainement er économiquement, donc à des logiques xénophobes, CONTEXTE dangereuses pourtâ= démocratie. À l'inverse, Avec son regard la mondialisation, encadrée de politologue, de démographe, par des règles précises peut produire, sous certaines sations, l'occidentalisme et d'historien et établies par ('OMC, est conditions de régulation, des l'islamophobie. de sociologue, effets positifs pour tout le synonyme de progrès et Emmanuel Todd se lance dans des de développement. On ne analyses prospectives audacieuses monde. Pour moi, ce capita- F. S. : Votre ouvrage lisme régulé est un système s'intitule Après la démocratie. doit pas l'oublier, surtout En 1976, dans son premier livre, La Chute finale, il prédit la fin de raisonnable. Quel lien faites-vous entre en temps de crise." — l'empire soviétique. Puis, en 2002, En revanche, parler d'une vos théories protectionnistes avec Apiés/'empiie, il pronostique réorganisation morale et de et le fonctionnement de Didier Rousseau l'effondrement economique et gouvernance mondiale dans nos démocraties ? "Développer des projets stratégique des États-Unis. Dans un monde libre-échangiste E. T. : Mon livre arrive à la son dernier ouvrage, Apres la qui fait violence aux popu- conclusion qu'il existe une collectifs est certes un démocratie, il annonce la mort lations tout en adoptant un contradiction fondamentale élément majeur pour du libre-échange et propose comme l'Europe. Pour autant, à qui langage soft de paix uni- entre la démocratie et le antidote a la crise la création d'un verselle me semble porteur libre-échange. Ce dernier vendrons-nous nos Airbus protectionnisme europeen Après li démocratie de dérives potentiellement détériore en effet les condi- si nous développons des Emmanuel Todd, Gallimard, 257 pages dangereuses. tions de vie de populations formes de protectionnisme ? qui votent selon le principe Innover sans retourner P.-J. R. : Comment faire du suffrage universel. Ce à des formes du passé est F. S. : Ne serait-il pas plus pour que ce protectionnisme n'est d'ailleurs pas un hasard la meilleure réponse pour réaliste d'envisager une européen n'aboutisse pas si les Français ont dit non au appréhender la complexité gouvernance mondiale ? à un repli sur soi des "pays projet de constitution euro- de la mondialisation." Par ailleurs, les dirigeants riches", alimentant ce choc péenne, qui sous-tendait une politiques ne devraient-ils des civilisations que vous adhésion sans conditions aux pas ouvrir courageusement dénoncez ajuste titre ? théories libre-échangistes. Il Pierre-Jean Rozet le dossier de l'éthique E. T. : Je suis heureux que faudra choisir : soit on re- "Emmanuel Todd a le collective dans l'économie vous ayez remarqué que je nonce au libre-échange, soit mérite de souligner de marché ? m'inscris en faux face à la on renonce à la démocratie... le désastre engendré par E. T. : Derrière l'éthique, théorie du choc des civili- avec les pires conséquences. un libre-échange débridé. beaucoup de gens posent sations, absurde et néfaste. Le protectionnisme euro- On peut toutefois craindre l'idée d'une dérive morale du En vérité, c'est le libre- péen désigne un horizon de capitalisme. Mais le capita- que le protectionnisme, échange qui produit une vie possible pour les géné- lisme n'a jamais été fondé sur idéologie guerrière. C'est lui rations futures et réconcilie sans une réorientation de bons sentiments ! Il joue qui instaure la concurrence le peuple et les élites, donc profonde des politiques sur l'instinct égoïste de universelle, la guerre de tous restabilise la démocratie. économiques européennes propriété et la volonté d'avoir contre tous, la réactivation et mondiales, ne suffise toujours plus en travaillant de haines nationales, la — PROPOS RECUEILLIS PAR pas à sortir de la crise." moins. Sa magie est qu'il doctrine du choc des civili- CATHERINE BEILIN-LÉVI WEAVE Eléments de recherche : WEAVE : cabinet de conseil en management, toutes citations 9310159100508/GVB/MJP/2