0
De l’EDI à XML Walid Taieb [email_address]
Chapitre 0 Panorama des échanges B2B De l’EDI à XML
<ul><li>Définition  </li></ul><ul><li>La notion d'e-business recouvre les différentes applications possibles de l'informat...
Les communications d'information des PME
Définition et classification  <ul><li>Le Business to Business (B to B) concerne l'utilisation de supports électroniques po...
Classification <ul><li>De nombreux ouvrages et revues consacrés à  l'e-business classent les modèles B to B sur la base de...
Automatisation interne
Déroulement du cours <ul><li>Introduction générale : </li></ul><ul><ul><li>Objectifs du cours </li></ul></ul><ul><ul><li>I...
Les échanges B2B  et Technologies de l’EDI à XML Introduction générale
Objectifs du cours Les échanges dans l’entreprise B2Bi Banques Transports Sous-traitants Distributeurs EAI Stocks Producti...
Objectifs du cours <ul><li>Un double objectif </li></ul><ul><ul><li>Faire un panorama  marketing et technologique  des deu...
Les échanges B2B Technologies et marchés : de l’EDI à XML
Les échanges électroniques B2B Echange B2B : <ul><li>Tout type  d’échange électronique  entre  deux organisations  : </li>...
Les échanges électroniques B2B <ul><li>Documents techniques </li></ul><ul><li>Etat des stocks </li></ul><ul><li>Etat de la...
Les échanges électroniques B2B Réseau informatique Un échange  électronique  B2B isolé <ul><li>communication par  messages...
Les échanges électroniques B2B la normalisation est fondamentale car les messages B2B s’échangent au sein de réseaux métie...
Les échanges électroniques B2B <ul><li>Technologies d’échanges de données informatisées (EDI)   </li></ul><ul><ul><li>Deux...
Les échanges électroniques B2B Typologies de marché et types de technologies Technologies réseaux Clients Société commerci...
Les échanges électroniques B2B <ul><li>Marché des échanges de données informatisées (EDI)   </li></ul><ul><ul><li>Echanges...
Les échanges EDI Réseau à valeur ajoutée (VAN) Transporteurs Demandes  de livraison Banques Ordres de mise  en paiement Fo...
Les échanges EDI Transports des marchandises Transporteurs Gestion des transactions financières  Banques <ul><li>Gestion d...
Les portails B2B Serveur du portail B2B Internet Portail B2B :  portail Internet « classique » auxquels peuvent accéder le...
Les places de marché Internet Internet Serveur de  place de marché Place de marché : portail Internet collaboratif permett...
Les places de marché <ul><li>1. Fonction d’une place de marché : </li></ul><ul><li>Mise en relation de différentes catégor...
Les places de marché <ul><li>3. Fonctionnalités offertes : </li></ul><ul><li>Au niveau du « sourcing » (recherche de vende...
Les places de marché Un exemple typique d’une bonne idée apparente … …  mais structurellement vérolée ! 2000 2001 2002 200...
Les places de marché <ul><li>Un business model … </li></ul><ul><ul><li>Modèle de revenu :  royalties sur les montants des ...
Les places de marché <ul><li>…  qui cherche toujours son équilibre économique </li></ul><ul><li>Nécessité de capturer des ...
Les intra/extra-nets Extranet Intranet étendu Extranet : Intranet étendu permettant d’assurer les relations inter-partenai...
Conclusion Moyenne Très forte Très faible De faible à forte Maturité technologique - Extranet Très faible Places de marché...
Conclusion Moyenne Très forte Très faible De faible à forte Maturité technologique - Extranet Très faible Places de marché...
Les échanges B2B de l’EDI à XML Chapitre 1 Les échanges EDI
Plan du cours <ul><li>Les principes constitutifs des échanges EDI </li></ul><ul><ul><li>Organisation d’un échange EDI </li...
Organisation d’un échange EDI <ul><li>EDI : </li></ul><ul><ul><li>en anglais : Electronic Data Interchange  </li></ul></ul...
Organisation d’un échange EDI Fabrication du  message Les étapes de fabrication  d’un message B2B Extraction des  données ...
Organisation d’un échange EDI <ul><li>Condition sine qua non de l’EDI : </li></ul><ul><ul><li>des acteurs qui se connaisse...
Organisation d’un échange EDI Réseau à valeur ajoutée (VAN) Accusés de  réception Transporteurs Demandes  de livraison Ban...
Organisation d’un échange EDI <ul><li>De très nombreuses catégories d’échanges EDI : </li></ul><ul><ul><li>selon la  natur...
Les grandes catégories d’échanges EDI 1994 2000 1996 Nombre de messages  (en millions / an) 100 500 1998 2002 1.000 1.500 ...
Les grandes catégories d’échanges EDI ... mais ratios relatifs assez stables des types d’échanges B2B 5 %   Echanges banc...
Les grandes catégories d’échanges EDI Les principaux types de messages B2B (France)  29% 3% 12% 20% 37% 1997 5% 2% PAYORD ...
Les grandes catégories d’échanges EDI <ul><li>Les « autres » messages B2B (30% des échanges EDI) : </li></ul><ul><ul><li>a...
Les principales normes EDI Rappel : EDI = échange normalisé d’informations inter-entreprises en mode électronique XML EDIF...
Les principales normes EDI <ul><li>Echanges B2B - un peu d’histoire  </li></ul><ul><li>Début des années 1980 :  </li></ul>...
Les principales normes EDI EDIFACT :  Electronic Data Interchange For Administration,  Commerce and Transport  Un ensemble...
Les principales normes EDI Structure (simplifiée) d’un message EDIFACT UNH segment segment segment segment UNT donnée simp...
Les principales normes EDI Les 10 premiers segments (sur 216)  du message ORDERS (bon de commande) <ul><li>UNH  –  Entête ...
Les principales normes EDI Le début du segment UNH d’identification du message <ul><li>UNH </li></ul><ul><li>S009 </li></u...
Les principales normes EDI Une version XML du début du segment UNH d’identification du message <ul><li><UNH> </li></ul><ul...
Les principales normes EDI Différences fondamentales entre EDIFACT et XML Organisation non positionnelle Organisation posi...
Les principales normes EDI XML / EDI : récupérer l’acquis d’EDIFACT en XML mais repenser aussi l’EDI en XML … Organisation...
Les principales normes EDI Evolution des normes EDI <ul><li>Période 2000-2002 :   </li></ul><ul><ul><li>Disparition des an...
L’infrastructure informatique de l’EDI Données Rôle : traitement des messages B2B en émission et en réception Rôle : trans...
L’infrastructure informatique de l’EDI Technologie  EDI Intranet Réseau à valeur ajoutée (VAN) Destinataire Expéditeur Ent...
Le marché de l’EDI <ul><li>Prescripteurs EDI :  les grands comptes qui sont à l’origine  </li></ul><ul><li>de l’adoption d...
Le marché de l’EDI Utilisateurs EDI Utilisateurs EDI Utilisateurs EDI Utilisateurs EDI Prescripteurs EDI Intégrateurs Edit...
Le marché de l’EDI Une organisation fondamentalement sectorielle ! Transports Filière « Chaussure » Textile Eau Santé Cons...
Le marché de l’EDI Les prescripteurs EDI <ul><li>Prescripteurs EDI : </li></ul><ul><ul><li>Grands comptes </li></ul></ul><...
Le marché de l’EDI Exemples de prescripteurs EDI (France) <ul><li>Assurance : </li></ul><ul><ul><li>Prescripteurs :  mutue...
Le marché de l’EDI Les utilisateurs EDI <ul><li>Deux grandes catégories d’utilisateurs : </li></ul><ul><ul><li>Les prescri...
Le marché de l’EDI Les utilisateurs EDI Utilisateurs EDI Prescripteur EDI Technologies  EDI Opérateurs de VAN Partenaires ...
Le marché de l’EDI Utilisateurs EDI Prescripteur EDI Technologies  EDI Opérateurs de VAN Partenaires de 1er rang  Partenai...
Le marché de l’EDI Pénétration de l’EDI par secteur professionnel (France) 40 % Bois et papier  39 % Industrie textile 49 ...
Le marché de l’EDI Les opérateurs de réseaux à valeur ajoutée <ul><li>VAN / RVA : </li></ul><ul><ul><li>Value Added Networ...
Le marché de l’EDI Les opérateurs de réseaux à valeur ajoutée <ul><li>Deux catégories d’opérateurs de réseaux à valeur ajo...
Le marché de l’EDI Exemples d’opérateurs de réseaux à valeur ajoutée (France) <ul><li>Opérateurs généralistes : </li></ul>...
Le marché de l’EDI <ul><li>Opérateurs liés à un secteur métier : </li></ul><ul><ul><li>Assurance : d’Arva </li></ul></ul><...
Le marché de l’EDI <ul><li>Opérateurs liés à un secteur métier : </li></ul><ul><ul><li>Automobile : Galia  </li></ul></ul>...
Le marché de l’EDI <ul><li>Opérateurs liés à un secteur métier : </li></ul><ul><ul><li>Grande distribution : GENCOD / EAN ...
Le marché de l’EDI <ul><li>Modèle de pricing basé sur un mixte :  </li></ul><ul><ul><li>Coût fixe mensuel ou annuel d’abon...
Le marché de l’EDI Un exemple : le pricing d’Atlas 400 <ul><li>5 catégories d’abonnement : de 12 € à 1.125 € / mois </li><...
Le marché de l’EDI Les éditeurs de technologie EDI <ul><li>Plusieurs catégories d’éditeurs de technologies EDI : </li></ul...
Le marché de l’EDI Les éditeurs de technologie EDI (France) <ul><li>Les éditeurs « purs » EDI : </li></ul><ul><ul><li>Edit...
Le marché de l’EDI Les éditeurs de technologie EDI <ul><li>Les opérateurs de VAN : </li></ul><ul><ul><li>Opérateurs généra...
Le marché de l’EDI Les intégrateurs EDI <ul><li>Plusieurs catégories d’intégrateurs EDI : </li></ul><ul><ul><li>Les grande...
Le marché de l’EDI L’exemple du B2A en France Experts  comptables Internet Données administratives et sociales http:// www...
Le marché de l’EDI L’exemple du B2A en France <ul><li>Un prescripteur : </li></ul><ul><ul><li>L’Etat français  </li></ul><...
Le marché de l’EDI Officines  de pharmacie Grossistes répartiteurs Laboratoires pharmaceutiques EDIPHARM Demandes de réass...
Le marché de l’EDI Un exemple de filière : le secteur de la pharmacie (France) Officines  de pharmacie Grossistes répartit...
Le marché de l’EDI Un exemple de filière : le secteur de la pharmacie (France) <ul><li>Des prescripteurs : </li></ul><ul><...
Le marché de l’EDI La valeur ajoutée de l’EDI <ul><li>Pourquoi utiliser l’EDI ? </li></ul><ul><li>Objectif principal :  au...
Le marché de l’EDI La valeur ajoutée de l’EDI : l’exemple de Massive <ul><li>La société Massive </li></ul><ul><li>Métier :...
Le marché de l’EDI La valeur ajoutée de l’EDI : l’exemple de Benetton Réseau de détaillants Informations de vente Directio...
Le marché de l’EDI La valeur ajoutée de l’EDI : l’exemple de Benetton 4. Besoin client  La gestion de la production sans E...
Le marché de l’EDI La valeur ajoutée de l’EDI : l’exemple de Benetton 1. Besoin client  mieux satisfait Le cercle vertueux...
Le marché de l’EDI ROI (Return On Investment) d’un projet EDI Coûts (€) Temps Dépenses Gains <ul><li>Investissements  </li...
Le marché de l’EDI Le modèle économique de l’EDI <ul><li>Un modèle économique pensé par et pour les prescripteurs : </li><...
Le marché de l’EDI Le modèle économique de l’EDI <ul><li>L’exemple d’Auchan : </li></ul><ul><li>Mise en place d’une infras...
Le marché de l’EDI 1994 2000 1996 Nombre de messages  (en millions / an) 100 500 1998 2002 1.000 1.500 Doublement du trafi...
Le marché de l’EDI Evolutions et tendances : diffusion de l’EDI  1980 1990 2000 2005 <ul><li>Mise en place  </li></ul><ul>...
Le marché de l’EDI Evolutions et tendances : émergence d’Internet et de XML  1990 2000 2005 2010 Volumes de messages B2B A...
Exemples de secteurs métiers La filière de la construction automobile française Constructeurs Equipementiers Distributeurs...
Exemples de secteurs métiers La filière de la construction automobile française <ul><li>Utilisation de l’EDI : </li></ul><...
Exemples de secteurs métiers La filière « textile et habillement »  française Fabricants de fibres Ennoblissement <ul><li>...
Exemples de secteurs métiers La filière « textile et habillement » française <ul><li>Utilisation de l’EDI : </li></ul><ul>...
Exemples de secteurs métiers La filière « transport »  française Commissionnaires Donneurs d’ordre <ul><li>40.000 entrepri...
Exemples de secteurs métiers La filière « transport » française <ul><li>Utilisation de l’EDI : </li></ul><ul><ul><li>Très ...
Les technologies EDI Emergent Les principales technologies EDI Moderne Middle-market Serveur EII - Petites PME EFI Petites...
Les technologies EDI Fabrication de messages EFI : Edition de Formulaires Informatisées Fabrication manuelle de messages B...
Les technologies EDI Réception de messages EFI : Edition de Formulaires Informatisées Réception de messages B2B Réception ...
Les technologies EDI Fabrication et réception de messages Web EDI : l’EDI via Internet et/ou le Web Fonctionnalités : pas ...
Les technologies EDI Données de base Fichiers  structurés (XML, cvs) Emission Station EDI   Fabrication automatisée ou ass...
Les technologies EDI Systèmes d’information <ul><li>Analyse du message </li></ul><ul><li>Mapping de données </li></ul><ul>...
Les technologies EDI Systèmes d’information Transformateurs Emission Réception Messages <ul><li>Analyse des inputs </li></...
Les technologies EDI Mettre en correspondance les données sources avec les données cibles La gestion du mapping de données...
Les technologies EDI Programme de calcul de T en fonction de S1, S2 et S3 <ul><li>Vue SQL </li></ul><ul><li>Trigger </li><...
Les technologies EDI Informations de production Informations logistiques Données sources Données cibles La gestion du mapp...
Les technologies EDI Un exemple d’interface de gestion du mapping
Les technologies EDI Informations BD virtuelle Scripts Consolidation Message Intégration de données Réception d’un message...
Les technologies EDI Serveur EII (Enterprise Information Integration) Emission/réception automatisée de messages B2B  <ul>...
Les technologies EDI L’intégration B2B (B2Bi)
Les technologies EDI EAI O N Commande Données de production Informations logistiques Erreur OK ERP SCM EAI : communication...
Les technologies EDI CICS Oracle Progiciel Internet Web EDI Utilisateurs L’intégration B2B (B2Bi) Web Services EDI Technol...
Les technologies EDI Tableau comparatif des principales technologies EDI Faible Faible Moyenne Moyenne Forte Volumétrie  ...
Les technologies EDI Principaux éditeurs de technologies EDI <ul><li>IBM (Xperanto), BEA (Liquid Data) </li></ul><ul><li>M...
Mise en œuvre d’un projet EDI <ul><li>Etape 1 : Analyse d’opportunité </li></ul><ul><ul><li>Analyse des besoins  </li></ul...
Mise en œuvre d’un projet EDI <ul><li>Etape 2 : Définition du projet  </li></ul><ul><ul><li>L’accord d’interchange  </li><...
Mise en œuvre d’un projet EDI <ul><li>Etape 3 : Mise en place du projet </li></ul><ul><ul><li>Mise en place de l’accord d’...
Mise en œuvre d’un projet EDI <ul><li>Freins financiers </li></ul><ul><ul><li>Coût d’introduction </li></ul></ul><ul><ul><...
Traçabilité de production <ul><li>Définition de la traçabilité - Norme ISO 8402 (1987) : </li></ul><ul><ul><li>Aptitude à ...
Traçabilité de production Traçabilité  descendante : Trouver  la localisation d’ un produit Traçabilité  ascendante : Trou...
Traçabilité de production Problématique :  gestion de la traçabilité descendante entre les centrales de distribution et le...
Traçabilité de production Portail de traçabilité Cahier des charges Informations de traçabilité Problématique sous-jacente...
Traçabilité de production <ul><li>Contenu des messages B2B de traçabilité : </li></ul><ul><ul><li>Informations logistiques...
Traçabilité de production <ul><li>Contraintes du projet : </li></ul><ul><ul><li>Nombre des systèmes d’information en jeu :...
Traçabilité de production Scripts Serveur EII Portail de traçabilité Dossiers  de lots Consolidation Emission Outil de map...
Traçabilité de production L’interface de gestion du mapping
Traçabilité de production <ul><li>Etape initiale de déploiement : </li></ul><ul><ul><li>Phase pilote    Vérification d’ap...
Les échanges B2B Technologies et marchés : de l’EDI à XML Chapitre 2  Les technologies XML
Plan du cours <ul><li>Les principes constitutifs de XML </li></ul><ul><ul><li>Structure d’un document XML </li></ul></ul><...
Le méta-langage XML <ul><li>Méta-langage « formel » de description de données </li></ul><ul><ul><li>Origine :  héritier du...
Le méta-langage XML <ul><li>World Wide Web Consortium (W3C) : </li></ul><ul><ul><li>Coordination du standard XML </li></ul...
Les documents XML <ul><li>Utilisation de balises (tags) : </li></ul><ul><ul><li>Deux types de balises :  </li></ul></ul><u...
Les documents XML <?xml version=« 1.0 » encoding = « ISO-8859-1 »?> < commande > <   numero-cmd >  99-nnnn  </ numero-cmd ...
Les documents XML Représentation arborescente d’un document XML  commande numero-cmd facturation article adresse entrepris...
Les documents XML Représentation arborescente d’un document XML
Les documents XML Un document XML peut contenir des ambiguïtés sémantiques ! <?xml version=« 1.0 » encoding = « ISO-8859-1...
Les documents XML <ul><li>Deux types de documents XML : </li></ul><ul><ul><li>Les documents XML « bien formés » : </li></u...
Les DTD en XML Les DTD (Document Type Description) <ul><li>Rôle d’une DTD : </li></ul><ul><ul><li>Définir la structure aut...
Les DTD en XML <! DOCTYPE   CATALOG  [ <! ENTITY   AUTHOR  &quot; John Doe &quot;>  <! ENTITY   COMPANY  &quot; JD Power T...
Les DTD en XML Exemple de DTD (Document Type Description) Description d’un catalogue <! DOCTYPE   CATALOG  [ <! ENTITY   A...
Les DTD en XML <? Xml version=« 1.0 » encoding=« ISO-8859-1 » standalone = « yes »?> <!DOCTYPE CATALOG « JD_Power_catalog_...
Les DCD en XML DCD (Document Content Description) d’un contenu EDIFACT < ElementDef  Type  = «  Adresse  »  Model  = «  El...
Les schémas XML <ul><li>Difficultés d’utilisation de XML dans les échanges B2B : </li></ul><ul><ul><li>Messages B2B très f...
Les schémas XML <ul><li>La solution : les schémas XML </li></ul><ul><ul><li>Spécifications complète d’un document XML  </l...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

12 Edi&Com

1,484

Published on

cours ppt

0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,484
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
42
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "12 Edi&Com"

  1. 1. De l’EDI à XML Walid Taieb [email_address]
  2. 2. Chapitre 0 Panorama des échanges B2B De l’EDI à XML
  3. 3. <ul><li>Définition </li></ul><ul><li>La notion d'e-business recouvre les différentes applications possibles de l'informatique faisant appel aux technologies de l'information et de la communication (TIC) pour qu'une entreprise telle qu'une PME: </li></ul><ul><li>traite de façon efficace ses relations avec des organisations externes ou des particuliers, </li></ul><ul><li>développe de nouvelles opportunités d'affaires. </li></ul><ul><li>Les technologies utilisées sont principalement celles de l' internet et des serveurs Web . </li></ul><ul><li>Le schéma ci-dessous illustre ces multiples relations de communication d'information d'une PME avec l'extérieur: échanges de documents, accès à  des services, consultation de sources d'information, etc. </li></ul>Qu'est-ce que l'e-business?
  4. 4. Les communications d'information des PME
  5. 5. Définition et classification <ul><li>Le Business to Business (B to B) concerne l'utilisation de supports électroniques pour tout ou partie des échanges d'information d'une entreprise avec d'autres entreprises: fournisseurs, sous-traitants, clients, </li></ul><ul><li>prestataires de services, organismes financiers, etc. </li></ul>
  6. 6. Classification <ul><li>De nombreux ouvrages et revues consacrés à  l'e-business classent les modèles B to B sur la base des formes d'intégration décrites ci-dessus. Cette approche n'est pas significative pour les PME car la problématique envisagée s'applique essentiellement aux grandes entreprises et aux sociétés multinationales. </li></ul><ul><li>Le premier critère de classification proposé concerne la finalité des échanges d'information d'une PME avec d'autres entreprises . Sur la base de ce critère, on distinguera trois modèles B to B: </li></ul><ul><ul><ul><li>le modèle des relations transactionnelles; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>le modèle d'intégration des processus; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>le modèle de partage des ressources. </li></ul></ul></ul>
  7. 7. Automatisation interne
  8. 8. Déroulement du cours <ul><li>Introduction générale : </li></ul><ul><ul><li>Objectifs du cours </li></ul></ul><ul><ul><li>Introduction : </li></ul></ul><ul><ul><li>Panorama des échanges B2B </li></ul></ul><ul><li>Partie 1 : </li></ul><ul><ul><li>Les échanges de données informatisées (EDI) </li></ul></ul><ul><li>Partie 2 : </li></ul><ul><ul><li>Les technologies XML </li></ul></ul>
  9. 9. Les échanges B2B et Technologies de l’EDI à XML Introduction générale
  10. 10. Objectifs du cours Les échanges dans l’entreprise B2Bi Banques Transports Sous-traitants Distributeurs EAI Stocks Production Back office Front office Comptabilité Commercial Marketing Echanges B2B Echanges B2B
  11. 11. Objectifs du cours <ul><li>Un double objectif </li></ul><ul><ul><li>Faire un panorama marketing et technologique des deux technologies d’échanges B2B les plus utilisées : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>EDI (Electronic Data Interchange) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>XML (eXtensible Markup Language) </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Présenter l’impact business et économique de la dématérialisation des échanges B2B </li></ul></ul>
  12. 12. Les échanges B2B Technologies et marchés : de l’EDI à XML
  13. 13. Les échanges électroniques B2B Echange B2B : <ul><li>Tout type d’échange électronique entre deux organisations : </li></ul><ul><ul><li>2 sociétés commerciales (B2B) </li></ul></ul><ul><ul><li>1 société commerciale et 1 administration (B2A) </li></ul></ul><ul><li>Les échanges B2B peuvent être de nature : </li></ul><ul><ul><li>administrative </li></ul></ul><ul><ul><li>commerciale </li></ul></ul><ul><ul><li>technique </li></ul></ul>
  14. 14. Les échanges électroniques B2B <ul><li>Documents techniques </li></ul><ul><li>Etat des stocks </li></ul><ul><li>Etat de la production </li></ul><ul><li>Informations logistiques </li></ul>Sociétés commerciales Technique <ul><li>Accusé de réception </li></ul><ul><li>Demande de livraison </li></ul><ul><li>Facturation client </li></ul><ul><li>Passage de commande </li></ul><ul><li>Ordre de paiement </li></ul>Sociétés commerciales Grand public Commercial <ul><li>Informations comptables </li></ul><ul><li>Informations fiscales </li></ul><ul><li>Informations juridiques </li></ul><ul><li>Informations sociales </li></ul>Administrations Sociétés commerciales Administratif Informations échangées Acteurs de l’échange Type d’échange
  15. 15. Les échanges électroniques B2B Réseau informatique Un échange électronique B2B isolé <ul><li>communication par messages </li></ul><ul><li>seulement 2 acteurs concernés </li></ul>Message B2B : information métier normalisée échangée électroniquement Message Entreprise 2 Message Entreprise 1
  16. 16. Les échanges électroniques B2B la normalisation est fondamentale car les messages B2B s’échangent au sein de réseaux métiers Message B2B : information métier normalisée échangée électroniquement Réseau informatique Message Entreprise 2 Message Entreprise 3 Message Entreprise 1
  17. 17. Les échanges électroniques B2B <ul><li>Technologies d’échanges de données informatisées (EDI) </li></ul><ul><ul><li>Deux grandes normes de messages métiers : </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>EDIFACT </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>XML </li></ul></ul></ul></ul><ul><li>Technologies de portails </li></ul><ul><ul><li>Places de marchés </li></ul></ul><ul><ul><li>Portails B2B </li></ul></ul><ul><li>Technologies réseaux </li></ul><ul><ul><li>Intranets </li></ul></ul><ul><ul><li>Extranets </li></ul></ul>Segmentation technologique du marché des échanges électroniques B2B
  18. 18. Les échanges électroniques B2B Typologies de marché et types de technologies Technologies réseaux Clients Société commerciale Gestion de la relation client Portail B2B Grands comptes Grands comptes Echanges métiers Serveur B2B Middle-market Grands comptes Echanges métiers Station EDI Technologies de portail Technologies EDI Grands comptes Grands comptes Initiateur de l’échange Partenaires de niveau 1 Gestion de projets (entreprise étendue) Intranet/Extranet Middle-market Gestion des achats (sourcing, procurement) Place de marché Utilisateurs Fonctionnalité principale Technologie utilisée
  19. 19. Les échanges électroniques B2B <ul><li>Marché des échanges de données informatisées (EDI) </li></ul><ul><ul><li>Echanges inter-entreprises de données métiers via des messages normalisés </li></ul></ul><ul><li>Marché des portails B2B </li></ul><ul><ul><li>Gestion des relations commerciales d’une entreprise avec ses clients </li></ul></ul><ul><li>Marché des places de marché </li></ul><ul><ul><li>Gestion des opérations d’achat (sourcing/procurement) des grands comptes </li></ul></ul><ul><li>Marché des technologies réseaux </li></ul><ul><ul><li>Gestion des projets de grande ampleur au sein d’une entreprise étendue </li></ul></ul>Segmentation marketing du marché des échanges électroniques B2B Sous l’angle IT
  20. 20. Les échanges EDI Réseau à valeur ajoutée (VAN) Transporteurs Demandes de livraison Banques Ordres de mise en paiement Fournisseur 1 Fournisseur 2 Fournisseur 3 Grand compte Commandes Accusés de réception
  21. 21. Les échanges EDI Transports des marchandises Transporteurs Gestion des transactions financières Banques <ul><li>Gestion des infrastructures réseaux </li></ul><ul><li>Confidentialité, sécurité et historisation des transactions </li></ul>Opérateurs de réseaux à valeur ajoutée (VAN) <ul><li>Gestion des relations commerciales avec les grands comptes qui sont leurs clients </li></ul><ul><li>Utilisation interne </li></ul>Fournisseurs <ul><li>Gestion des échanges métiers au sein de leurs réseaux de fournisseurs et de sous-traitants </li></ul><ul><li>Initiateurs de la mise en place d’infrastructures EDI </li></ul>Grands comptes Rôles et fonctions Acteurs du marché de l’EDI
  22. 22. Les portails B2B Serveur du portail B2B Internet Portail B2B : portail Internet « classique » auxquels peuvent accéder les clients professionnels d’une société commerciale Technologies sous-jacentes : serveur d’application + technologies Web Entreprise 1 Entreprise 2 Entreprise 3
  23. 23. Les places de marché Internet Internet Serveur de place de marché Place de marché : portail Internet collaboratif permettant de gérer les relations commerciales entre acheteurs et vendeurs Grand compte 1 Fournisseur 1 Fournisseur 2 Fournisseur 3 Grand compte 2 Technologies sous-jacentes : serveur d’application + technologies spécifiques pour les places de marché
  24. 24. Les places de marché <ul><li>1. Fonction d’une place de marché : </li></ul><ul><li>Mise en relation de différentes catégories d’acteurs économiques : </li></ul><ul><ul><li>des acheteurs </li></ul></ul><ul><ul><li>des vendeurs </li></ul></ul><ul><li>La place de marché est un intermédiaire commercial « en ligne » ! </li></ul><ul><li>2. Offre de valeur : </li></ul><ul><ul><li>Pour l’acheteur : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Accès à une offre importante et ciblée </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Achat au meilleur prix grâce à un mécanisme d’enchères inversées </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Pour le vendeur : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Accès à un large panel de clients </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Vente de fins de stocks ou d’excédents de production </li></ul></ul></ul><ul><li>et en bénéficiant de nombreux services de gestion des achats à coûts mutualisés. </li></ul>
  25. 25. Les places de marché <ul><li>3. Fonctionnalités offertes : </li></ul><ul><li>Au niveau du « sourcing » (recherche de vendeurs) : </li></ul><ul><ul><li>Sélection d’un pull de vendeurs </li></ul></ul><ul><ul><li>Gestion de la mise en concurrence des vendeurs (enchères inversées) </li></ul></ul><ul><ul><li>Gestion collaborative de la finalisation du processus d’achat (contrat) </li></ul></ul><ul><li>Au niveau du « procurement » (gestion de l’approvisionnement) : </li></ul><ul><ul><li>Gestion de stocks </li></ul></ul><ul><ul><li>Gestion des ré-approvisionnements </li></ul></ul><ul><ul><li>Suivi de la chaîne logistique </li></ul></ul><ul><li>i.e. les fonctions classiques d’un ERP ou d’un système de SCM offertes en mode ASP (Application Service Provider). </li></ul>
  26. 26. Les places de marché Un exemple typique d’une bonne idée apparente … … mais structurellement vérolée ! 2000 2001 2002 2003 2004 2005 Nombre de places de marchés dans le monde 500 2.000 10.000 <ul><li>Contraction du marché : </li></ul><ul><li>Disparition des « pure players »  </li></ul><ul><li>Regroupement de places de marché </li></ul><ul><li>Disparition des sociétés de technologies spécialisées </li></ul><ul><li>Consolidation du marché : </li></ul><ul><li>Des « click and mortar » et 1 « pure player » (eBay) </li></ul><ul><li>Leaders technologiques (Oracle, IBM, etc) </li></ul>
  27. 27. Les places de marché <ul><li>Un business model … </li></ul><ul><ul><li>Modèle de revenu : royalties sur les montants des transactions </li></ul></ul><ul><li>… incohérent </li></ul><ul><ul><li>Mieux fonctionne la place de marché, plus la marge des vendeurs est réduite, </li></ul></ul><ul><ul><li>Et plus fort est le poids des royalties sur la marge qui reste aux vendeurs une fois la négociation terminée </li></ul></ul><ul><li>Conséquences : </li></ul><ul><ul><li>Retrait de nombreux vendeurs après des tentatives initiales </li></ul></ul><ul><ul><li>Finalisation des transactions en dehors de la place de marché </li></ul></ul>Baisse de la marge des vendeurs Réduction supplémentaire de cette marge par les royalties
  28. 28. Les places de marché <ul><li>… qui cherche toujours son équilibre économique </li></ul><ul><li>Nécessité de capturer des marchés – i.e. des vendeurs et des acheteurs – d’une surface suffisamment vaste pour assurer la viabilité économique d’une place de marché … </li></ul><ul><ul><li>Investissements initiaux très importants </li></ul></ul><ul><ul><li>Coûts de fonctionnement importants </li></ul></ul><ul><ul><li>Marges financières très faibles </li></ul></ul><ul><li>L’équilibre n’est donc pas garanti vue la lenteur de pénétration du concept de place de marché dans les milieux industriels. </li></ul>Le concept survivra t-il !?
  29. 29. Les intra/extra-nets Extranet Intranet étendu Extranet : Intranet étendu permettant d’assurer les relations inter-partenaires dans le cadre de la gestion de projets industriels de grande ampleur Grand compte Partenaire 3 Partenaire 2 Partenaire 1 Technologies sous-jacentes : Intranet + serveurs d’applications + VPN
  30. 30. Conclusion Moyenne Très forte Très faible De faible à forte Maturité technologique - Extranet Très faible Places de marché De faible à forte Portails B2B Forte Technologies EDI Maturité du marché Technologies d’échanges B2B
  31. 31. Conclusion Moyenne Très forte Très faible De faible à forte Maturité technologique - Extranet Très faible Places de marché De faible à forte Portails B2B Forte Technologies EDI Maturité du marché Technologies d’échanges B2B
  32. 32. Les échanges B2B de l’EDI à XML Chapitre 1 Les échanges EDI
  33. 33. Plan du cours <ul><li>Les principes constitutifs des échanges EDI </li></ul><ul><ul><li>Organisation d’un échange EDI </li></ul></ul><ul><ul><li>Normes EDI : EDIFACT, XMLs </li></ul></ul><ul><ul><li>Infrastructure informatique </li></ul></ul><ul><li>Le marché de l’EDI </li></ul><ul><ul><li>Les acteurs du marché </li></ul></ul><ul><ul><li>Business models </li></ul></ul><ul><ul><li>Evolution à court et moyen terme </li></ul></ul><ul><li>Les principales technologies EDI </li></ul><ul><li>Mise en œuvre d’un projet EDI </li></ul><ul><li>Etude de cas </li></ul><ul><ul><li>Traçabilité de production industrielle </li></ul></ul>
  34. 34. Organisation d’un échange EDI <ul><li>EDI : </li></ul><ul><ul><li>en anglais : Electronic Data Interchange </li></ul></ul><ul><ul><li>en français : Echange de Données Informatisées </li></ul></ul><ul><li>i.e. échange normalisé d’informations en mode électronique entre des acteurs professionnels </li></ul><ul><li>Formats d’échange normalisés (accords inter acteurs) </li></ul><ul><ul><li>Normalisation des structures (syntaxe) </li></ul></ul><ul><ul><li>Normalisation des contenus (sémantique) </li></ul></ul><ul><li>Mécanismes automatisés de traitement </li></ul><ul><ul><li>Technologies de traitement des messages B2B </li></ul></ul><ul><ul><li>Intégration dans des processus métiers </li></ul></ul>
  35. 35. Organisation d’un échange EDI Fabrication du message Les étapes de fabrication d’un message B2B Extraction des données Envoi Format normalisé : XML ou EDIFACT Message B2B : information métier normalisée échangée électroniquement Informations élémentaires VAN / Internet / Intranet Message
  36. 36. Organisation d’un échange EDI <ul><li>Condition sine qua non de l’EDI : </li></ul><ul><ul><li>des acteurs qui se connaissent et partagent des règles communes </li></ul></ul><ul><li> L’EDI est très fortement lié à des communautés métiers . </li></ul><ul><li>Processus de mise en place d’un échange EDI : </li></ul><ul><ul><li>Etape 1 : Accord d’échange </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Juridique : mise en place du cadre contractuel </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Technique : choix des formats de messages </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Etape 2 : Choix et mise en place des infrastructures informatiques de gestion automatisée des échanges B2B </li></ul></ul>
  37. 37. Organisation d’un échange EDI Réseau à valeur ajoutée (VAN) Accusés de réception Transporteurs Demandes de livraison Banques Ordres de mise en paiement Fournisseur 1 Fournisseur 2 Fournisseur 3 Grand compte Commandes
  38. 38. Organisation d’un échange EDI <ul><li>De très nombreuses catégories d’échanges EDI : </li></ul><ul><ul><li>selon la nature des messages échangés : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>échanges commerciaux, administratifs, etc </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>selon le format des messages échangés : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>normes EDIFACT, XMLs </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>selon le réseau de communication sous-jacent : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>VAN, Intranet, Internet sécurisé </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>selon l’infrastructure logicielle utilisée : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>stations EDI, serveur B2B, Web EDI </li></ul></ul></ul> Il vaut mieux parler d’EDI s que d’EDI …
  39. 39. Les grandes catégories d’échanges EDI 1994 2000 1996 Nombre de messages (en millions / an) 100 500 1998 2002 1.000 1.500 Doublement du trafic tous les deux ans en France ! Très forte évolution du trafic EDI …
  40. 40. Les grandes catégories d’échanges EDI ... mais ratios relatifs assez stables des types d’échanges B2B 5 %  Echanges bancaires 25 % Echanges logistiques 10 % Echanges administratifs 60 %  Echanges commerciaux Pourcentage relatif dans les échanges EDI Nature de l’échange
  41. 41. Les grandes catégories d’échanges EDI Les principaux types de messages B2B (France) 29% 3% 12% 20% 37% 1997 5% 2% PAYORD Paiements 38% 14% 13% 32% 1995 - DESADV INVOIC ORDERS Nom 31% Autres messages 20% Bons de livraison 22% Factures 23% Bons de commande 2000 Type de message Pourcentage relatif dans les échanges EDI
  42. 42. Les grandes catégories d’échanges EDI <ul><li>Les « autres » messages B2B (30% des échanges EDI) : </li></ul><ul><ul><li>accusés de réception (APERAK) </li></ul></ul><ul><ul><li>informations de contrôle de transmission (CONTRL) </li></ul></ul><ul><ul><li>ordres de transport (BAPLIE, COARRI) </li></ul></ul><ul><ul><li>fiches produits (PRODAT, QUOTES) </li></ul></ul><ul><ul><li>prévisions de livraison (DELJIT, DELFOR) </li></ul></ul><ul><ul><li>transmission de catalogues prix / produits (PRICAT) </li></ul></ul>
  43. 43. Les principales normes EDI Rappel : EDI = échange normalisé d’informations inter-entreprises en mode électronique XML EDIFACT <ul><li>L’EDI ne se réduit pas à EDIFACT ! </li></ul><ul><li>L’EDI et XML ne s’opposent pas ! </li></ul>
  44. 44. Les principales normes EDI <ul><li>Echanges B2B - un peu d’histoire </li></ul><ul><li>Début des années 1980 : </li></ul><ul><ul><li>Premières infrastructures EDI </li></ul></ul><ul><ul><li>Nombreux standards professionnels de fait </li></ul></ul><ul><li>1988 : EDIFACT – norme ISO 9735 / ONU </li></ul><ul><ul><li>Electronic Data Interchange For Administration, Commerce and Transport </li></ul></ul><ul><ul><li>80 à 90 % des échanges B2B existants </li></ul></ul><ul><li>1998 : XML – norme ISO 8879 / W3C </li></ul><ul><ul><li>Standard émergent en matière d’échanges B2B </li></ul></ul><ul><ul><li>Utilisé par de nombreux projets récents </li></ul></ul>
  45. 45. Les principales normes EDI EDIFACT : Electronic Data Interchange For Administration, Commerce and Transport Un ensemble de règles syntaxiques Des dictionnaires de références qui décrivent la structure syntaxique et sémantique des constituants de base d’un message EDIFACT
  46. 46. Les principales normes EDI Structure (simplifiée) d’un message EDIFACT UNH segment segment segment segment UNT donnée simple code + donnée composite valeur code code donnée simple donnée simple code valeur code valeur
  47. 47. Les principales normes EDI Les 10 premiers segments (sur 216) du message ORDERS (bon de commande) <ul><li>UNH – Entête de message : identification du message </li></ul><ul><li>BGM – Début du message : identification de la commande </li></ul><ul><li>DTM – Date, heure ou période : date de commande </li></ul><ul><li>PAI – Instructions de paiement : de la commande (facultatif) </li></ul><ul><li>ALI – Informations complémentaires : conditions particulières liées à la </li></ul><ul><li>commande (facultatif) </li></ul><ul><li>IMD – Description de l’article : description générale de la commande </li></ul><ul><li>TFX – Texte en format libre : complément d’information (facultatif) </li></ul><ul><li>GR1 – Groupe de segments 1 : références globales du message </li></ul><ul><li>RFF – Référence : référence interne du message </li></ul><ul><li>DTM – Date, heure ou période : date de la référence du segment RFF </li></ul>
  48. 48. Les principales normes EDI Le début du segment UNH d’identification du message <ul><li>UNH </li></ul><ul><li>S009 </li></ul><ul><li>0065 ORDERS </li></ul><ul><li>0052 D </li></ul><ul><li>0054 96A </li></ul><ul><li>0051 UN </li></ul>La donnée composite S009
  49. 49. Les principales normes EDI Une version XML du début du segment UNH d’identification du message <ul><li><UNH> </li></ul><ul><li><COMPOSITE code = « S009 »> </li></ul><ul><li><NOM code=« 0065 »> ORDERS </NOM> </li></ul><ul><li><REF1 code = « 0052 »> D </REF1> </li></ul><ul><li><REF2> code = « 0054 »> 96A </REF2> </li></ul><ul><li><ORGANISME code =« 0051 »> UN </ORGANISME> </li></ul><ul><li></COMPOSITE> </li></ul><ul><li><COMPOSITE code = « S011 »> </li></ul><ul><li>… </li></ul><ul><li></COMPOSITE> </li></ul><ul><li></UNH> </li></ul>
  50. 50. Les principales normes EDI Différences fondamentales entre EDIFACT et XML Organisation non positionnelle Organisation positionnelle Organisation de l’information Méta-données internes au message Pas de méta-données dans le message Méta-données Outils d’analyse Outils génériques Outils ad hoc XML EDIFACT
  51. 51. Les principales normes EDI XML / EDI : récupérer l’acquis d’EDIFACT en XML mais repenser aussi l’EDI en XML … Organisation non positionnelle Organisation positionnelle Organisation de l’information Méta-données internes au message Pas de méta-données dans le message Méta-données Outils d’analyse Outils génériques Outils ad hoc XML EDIFACT
  52. 52. Les principales normes EDI Evolution des normes EDI <ul><li>Période 2000-2002 : </li></ul><ul><ul><li>Disparition des anciens formats propriétaires (GENCOD/EAN, GALIA) par convergence vers EDIFACT </li></ul></ul><ul><li>Période 2001-2002 : </li></ul><ul><ul><li>Apparition et développement des premières infrastructures EDI basées sur Internet et sur XML /EDI </li></ul></ul><ul><li>Horizon 2004-2005 : </li></ul><ul><ul><li>Amplification prévue de ce mouvement à l’horizon </li></ul></ul><ul><li>Horizon 2010 : </li></ul><ul><ul><li>Remplacement d’EDIFACT par XML / EDI </li></ul></ul>
  53. 53. L’infrastructure informatique de l’EDI Données Rôle : traitement des messages B2B en émission et en réception Rôle : transmission sécurisée, gestion des erreurs de transmission et historisation des messages B2B Technologie EDI Intranet Réseau à valeur ajoutée (VAN) Destinataire Expéditeur Entreprise Message
  54. 54. L’infrastructure informatique de l’EDI Technologie EDI Intranet Réseau à valeur ajoutée (VAN) Destinataire Expéditeur Entreprise <ul><li>Evolution des VAN (Value Added Networks) : </li></ul><ul><li>Utilisation de l’Internet à la place de VAN propriétaires </li></ul><ul><li>Développement d’offres de services métiers chez les opérateurs de VAN </li></ul>Données Message
  55. 55. Le marché de l’EDI <ul><li>Prescripteurs EDI : les grands comptes qui sont à l’origine </li></ul><ul><li>de l’adoption de l’EDI dans un secteur métier vertical </li></ul><ul><li>Utilisateurs EDI : les entreprises qui utilisent les technologies </li></ul><ul><li>EDI pour gérer leurs échanges B2B avec leurs partenaires </li></ul><ul><li>Opérateurs de réseaux à valeur ajoutée (VAN) : les opérateurs </li></ul><ul><li>des réseaux de télécommunications servant aux échanges EDI </li></ul><ul><li>Editeurs de technologies EDI : les sociétés d’édition de </li></ul><ul><li>logiciels qui développent les technologies EDI </li></ul><ul><li>Intégrateurs de solutions EDI : les SSII qui mettent en place </li></ul><ul><li>les technologies EDI chez un utilisateur EDI </li></ul>Les principaux acteurs du marché de l’EDI
  56. 56. Le marché de l’EDI Utilisateurs EDI Utilisateurs EDI Utilisateurs EDI Utilisateurs EDI Prescripteurs EDI Intégrateurs Editeurs Opérateurs de VAN Technologies EDI Technologies EDI Technologies EDI Intégration et conseil
  57. 57. Le marché de l’EDI Une organisation fondamentalement sectorielle ! Transports Filière « Chaussure » Textile Eau Santé Construction Publicité Banque Justice Automobile Industrie pharmaceutique Assurance Industrie pétrolière Agro-alimentaire Filière « Sport » Aéronautique Filière « Livre » Administration
  58. 58. Le marché de l’EDI Les prescripteurs EDI <ul><li>Prescripteurs EDI : </li></ul><ul><ul><li>Grands comptes </li></ul></ul><ul><ul><li>Fédérations professionnelles </li></ul></ul><ul><ul><li>Etat : Dématérialisation des procédures administratives </li></ul></ul><ul><li>Rôle des prescripteurs : </li></ul><ul><ul><li>Ils obligent leurs fournisseurs de premier rang à adopter les technologies EDI pour gérer leurs interactions métiers </li></ul></ul><ul><li>Importance des prescripteurs : </li></ul><ul><ul><li>L’EDI se diffuse très lentement dans les secteurs d’activité sans prescripteurs forts ! </li></ul></ul>Processus métiers
  59. 59. Le marché de l’EDI Exemples de prescripteurs EDI (France) <ul><li>Assurance : </li></ul><ul><ul><li>Prescripteurs : mutuelles d’assurances (MAAF, MAIF, MACIF, etc) </li></ul></ul><ul><ul><li>Type d’EDI : gestion des relations avec leurs partenaires métiers (banques, experts, mutuelles de santé, réparateurs automobiles, etc) </li></ul></ul><ul><li>Grande distribution : </li></ul><ul><ul><li>Prescripteurs : centrales de distribution (Auchan, Carrefour, etc) </li></ul></ul><ul><ul><li>Type d’EDI : gestion des relations commerciales (commandes, livraisons, etc) avec leurs fournisseurs de premier rang </li></ul></ul><ul><li>Industrie automobile : </li></ul><ul><ul><li>Prescripteurs : constructeurs automobiles (Peugeot, Renault, etc) </li></ul></ul><ul><ul><li>Type d’EDI : gestion des relations commerciales (commandes, livraisons, etc) avec les équipementiers et les concessionnaires </li></ul></ul>
  60. 60. Le marché de l’EDI Les utilisateurs EDI <ul><li>Deux grandes catégories d’utilisateurs : </li></ul><ul><ul><li>Les prescripteurs </li></ul></ul><ul><ul><li>Les partenaires ou fournisseurs de 1er rang des prescripteurs </li></ul></ul><ul><li>Dissymétrie des deux types d’utilisateurs : </li></ul><ul><li>Prescripteur : gros volume d’échanges </li></ul><ul><ul><li>100/500.000 messages B2B / jour </li></ul></ul><ul><li>Utilisateur « normal » : faible volume d’échanges </li></ul><ul><ul><li>2/300 messages B2B / jour </li></ul></ul>
  61. 61. Le marché de l’EDI Les utilisateurs EDI Utilisateurs EDI Prescripteur EDI Technologies EDI Opérateurs de VAN Partenaires de 1er rang Partenaires de 2ème rang Echanges B2B en EDI Echanges B2B non électroniques
  62. 62. Le marché de l’EDI Utilisateurs EDI Prescripteur EDI Technologies EDI Opérateurs de VAN Partenaires de 1er rang Partenaires de 2ème rang Echanges B2B en EDI Echanges B2B non électroniques VAN Pénétration partielle de l’EDI dans les chaînes de sous-traitance
  63. 63. Le marché de l’EDI Pénétration de l’EDI par secteur professionnel (France) 40 % Bois et papier 39 % Industrie textile 49 % Produits minéraux 47 % Construction navale, aéronautique et ferroviaire 33 % Habillement et cuir 44 % Edition, imprimerie et reproduction 51 % Industrie automobile 48 % Chimie, caoutchouc et plastiques 46 % Equipements électriques et électroniques 56 % Pharmacie, parfumerie et entretien 65 % Produits combustibles et carburants 69 % Energie : eau, gaz et électricité Pénétration EDI Secteur industriel
  64. 64. Le marché de l’EDI Les opérateurs de réseaux à valeur ajoutée <ul><li>VAN / RVA : </li></ul><ul><ul><li>Value Added Network / Réseau à valeur ajoutée </li></ul></ul><ul><li>Fonctions des opérateurs de VAN : </li></ul><ul><ul><li>Acheminement sécurisé des messages B2B </li></ul></ul><ul><ul><li>Fonction « notariale » : historisation des transactions B2B </li></ul></ul><ul><ul><li> recours en cas de contentieux </li></ul></ul><ul><li>Développement d’offres complémentaires : </li></ul><ul><ul><li>Aide à la recherche de partenaires </li></ul></ul><ul><ul><li>Conseil informatique et formation spécialisée </li></ul></ul><ul><ul><li>Logiciels métiers (ERP, CRM, SCM, etc) en mode ASP </li></ul></ul><ul><li> RSVA : Réseau et service à valeur ajoutée </li></ul>
  65. 65. Le marché de l’EDI Les opérateurs de réseaux à valeur ajoutée <ul><li>Deux catégories d’opérateurs de réseaux à valeur ajoutée : </li></ul><ul><ul><li>Opérateurs généralistes : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Secteurs d’opération : tous les secteurs métiers </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Dépendance : souvent liés aux opérateurs historiques de télécommunications </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Opérateurs liés à un secteur métier : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Secteurs d’opération : un seul secteur métier vertical </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Dépendance : souvent liés fortement aux prescripteurs de leur secteur par une dépendance capitalistique </li></ul></ul></ul>
  66. 66. Le marché de l’EDI Exemples d’opérateurs de réseaux à valeur ajoutée (France) <ul><li>Opérateurs généralistes : </li></ul><ul><ul><li>Allegro : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>filiale de « La Poste » (66 %) et de « Bull » (33%) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>6.000 clients – 15.000 entreprises utilisatrices </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>CA 2002 : 6 M€ (en forte croissance) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Valeur des transactions 2002 : 100 G€ </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Atlas 400 : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>filiale à 100 % de « France Telecom » </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>opérateur EDI sur le réseau Transpac </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>utilise la norme de télécommunications X 400 </li></ul></ul></ul>
  67. 67. Le marché de l’EDI <ul><li>Opérateurs liés à un secteur métier : </li></ul><ul><ul><li>Assurance : d’Arva </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>leader européen de l’EDI pour l’assurance </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>filiale des grandes mutuelles d’assurance (MAIF, MACIF, MAAF, etc) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>gestion des relations B2B entre les mutuelles d’assurance et les filières de la réparation automobile et de la santé </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>2002 : 30.000 utilisateurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>2002 : 74 millions de messages échangés sur l’année (70% dans la santé et 30% dans la réparation automobile) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>2002 : CA de 13 M€ </li></ul></ul></ul>Exemples d’opérateurs de réseaux à valeur ajoutée (France)
  68. 68. Le marché de l’EDI <ul><li>Opérateurs liés à un secteur métier : </li></ul><ul><ul><li>Automobile : Galia </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>organisme de normalisation (association loi 1901) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>« filiale » des grandes constructeurs (Peugeot, Renault) et de 10 grands équipementiers (Michelin, St Gobain, etc) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>gestion des relations B2B entre les constructeurs automobiles et les équipementiers de 1er et de 2ième rang </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>évolution vers l’extranet : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>pilotage du projet ENX (European Network Exchange) </li></ul></ul></ul></ul>Exemples d’opérateurs de réseaux à valeur ajoutée (France)
  69. 69. Le marché de l’EDI <ul><li>Opérateurs liés à un secteur métier : </li></ul><ul><ul><li>Grande distribution : GENCOD / EAN net </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>5.000 entreprises utilisatrices </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>200 centrales de distribution </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>4.500 fournisseurs </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>12.000 sites utilisateurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>agro-alimentaire : 33 % </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>cosmétiques : 14 % </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>textile : 23 % </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>marchandises générales : 20 % </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>2002 : 18 millions de messages B2B / mois </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>2003 : 22 millions de messages B2B / mois </li></ul></ul></ul>Exemples d’opérateurs de réseaux à valeur ajoutée (France)
  70. 70. Le marché de l’EDI <ul><li>Modèle de pricing basé sur un mixte : </li></ul><ul><ul><li>Coût fixe mensuel ou annuel d’abonnement </li></ul></ul><ul><ul><li>Tarification supplémentaire proportionnelle au volume de données acheminées </li></ul></ul><ul><li>Le pricing est le gros problème de l’EDI : </li></ul><ul><ul><li>Coût des télécommunications très élevé pour un service qui reste in fine à faible valeur ajoutée </li></ul></ul><ul><ul><li>Apparition d’opérateurs de VAN basés sur une offre de transmission sécurisée de messages B2B sur l’Internet </li></ul></ul>Réseaux à valeur ajoutée : modes de pricing
  71. 71. Le marché de l’EDI Un exemple : le pricing d’Atlas 400 <ul><li>5 catégories d’abonnement : de 12 € à 1.125 € / mois </li></ul><ul><li>Tarifs variables au volume selon la catégorie de l’abonnement </li></ul>min max 0,01 €  C  0,03 € M > 30 Ko Par tranche de 2 Ko 0,02 €  C  0,06 € 2 Ko < M  30 Ko Par tranche de 2 Ko 0,1 €  C  0,32 € M  2 Ko Coût (C) Taille du message (M)
  72. 72. Le marché de l’EDI Les éditeurs de technologie EDI <ul><li>Plusieurs catégories d’éditeurs de technologies EDI : </li></ul><ul><ul><li>Les éditeurs « purs » EDI : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Petits ou moyens éditeurs de niche </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Dimension nationale ou européenne </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Technologies propriétaires et souvent archaïques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Marché cible : middle-market </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Les opérateurs de VAN : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Parfois éditeurs de solutions middle-market </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Les éditeurs de serveurs B2B : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Grands éditeurs internationaux </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Technologies robustes et novatrices </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Marché cible : grands comptes </li></ul></ul></ul>
  73. 73. Le marché de l’EDI Les éditeurs de technologie EDI (France) <ul><li>Les éditeurs « purs » EDI : </li></ul><ul><ul><li>Editeurs généralistes </li></ul></ul><ul><ul><li>Editeurs de solutions fonctionnelles spécialisées </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Caractéristique : solutions dédiées à une fonctionnalité </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Types de fonctions : collecte de taxes professionnelles, gestion de la paye, sourcing, etc </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Principaux éditeurs : ADP GSI Transport, CLG, Kewill, etc </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Editeurs de solutions verticales spécialisées </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Caractéristique : solutions adaptées à un secteur métier </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Secteurs cibles : assurance, automobile, grande distribution, mode, pharmacie, santé, textile, etc </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Principaux éditeurs : Cegedim, Influe, Thalma, TX2, etc </li></ul></ul></ul>
  74. 74. Le marché de l’EDI Les éditeurs de technologie EDI <ul><li>Les opérateurs de VAN : </li></ul><ul><ul><li>Opérateurs généralistes : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Allegro, Atlas 400 </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Opérateurs liés à un secteur métier : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>EAN net, Cegedim, D’Arva, etc </li></ul></ul></ul><ul><li>Les éditeurs de serveurs B2B : </li></ul><ul><ul><li>Offre d’intégration B2B (ou B2Bi) souvent couplée avec une offre d’intégration d’applications (EAI) </li></ul></ul><ul><ul><li>Leaders généralistes : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>IBM, Microsoft, Oracle, Sybase </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Leaders spécialisés : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>BEA, Vitria, Web Methods, TIBCO, etc </li></ul></ul></ul>
  75. 75. Le marché de l’EDI Les intégrateurs EDI <ul><li>Plusieurs catégories d’intégrateurs EDI : </li></ul><ul><ul><li>Les grandes SSII généralistes </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Internationales : Accenture, Cap Gemini Ernst & Young, IBM Global Services, Microsoft, etc </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Européennes : Altran, etc </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Les SSII spécialisées dans le secteur industriel </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Internationales : Schlumberger SEMA, etc </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Européennes : Euriware, PEA, etc </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Quelques très petites SSII spécialisées sur l’EDI </li></ul></ul>
  76. 76. Le marché de l’EDI L’exemple du B2A en France Experts comptables Internet Données administratives et sociales http:// www . jeclare . com
  77. 77. Le marché de l’EDI L’exemple du B2A en France <ul><li>Un prescripteur : </li></ul><ul><ul><li>L’Etat français </li></ul></ul><ul><li>Une association fédératrice en matière de normalisation : </li></ul><ul><ul><li>EDSI : Echanges de Données Sociales Informatisées </li></ul></ul><ul><li>Implication de nombreux industriels : </li></ul><ul><ul><li>Editeurs de logiciels de comptabilité </li></ul></ul><ul><ul><li>Développement d’offres de portail B2A </li></ul></ul><ul><li> une infrastructure transparente pour l’utilisateur final ! </li></ul><ul><li>Avantages : </li></ul><ul><ul><li>Gains de temps et de productivité ! </li></ul></ul>
  78. 78. Le marché de l’EDI Officines de pharmacie Grossistes répartiteurs Laboratoires pharmaceutiques EDIPHARM Demandes de réassort Un exemple de filière : le secteur de la pharmacie (France)
  79. 79. Le marché de l’EDI Un exemple de filière : le secteur de la pharmacie (France) Officines de pharmacie Grossistes répartiteurs Laboratoires pharmaceutiques EDIPHARM Demandes de réassort Historisation Vente d’études marketing
  80. 80. Le marché de l’EDI Un exemple de filière : le secteur de la pharmacie (France) <ul><li>Des prescripteurs : </li></ul><ul><ul><li>Les laboratoires et les grossistes pharmaceutiques </li></ul></ul><ul><li>Une société clef : CEGEDIM </li></ul><ul><ul><li>Opérateur d’EDI PHARM </li></ul></ul><ul><ul><li>Leader européen de l’informatique médicale </li></ul></ul><ul><ul><li>Leader européen en marketing pharmaceutique </li></ul></ul><ul><ul><li>CA 2002 : 340 M€ </li></ul></ul><ul><li>Avantages de l’EDI : </li></ul><ul><ul><li>Gains de temps et de productivité </li></ul></ul><ul><ul><li>Reconcentration du pharmacien sur son cœur de métier </li></ul></ul><ul><ul><li>Déploiement sur toute la France fait en 1 an ! </li></ul></ul>
  81. 81. Le marché de l’EDI La valeur ajoutée de l’EDI <ul><li>Pourquoi utiliser l’EDI ? </li></ul><ul><li>Objectif principal : automatisation de tâches routinières sans valeur économique intrinsèque </li></ul><ul><ul><li>Préparation des bons de commande et des ordres de livraison, </li></ul></ul><ul><ul><li>Préparation et vérification des factures </li></ul></ul><ul><li>Valeur principale apportée : </li></ul><ul><ul><li>Diminution des temps de traitement administratif </li></ul></ul><ul><li>Concentration sur le cœur de métier et gains de productivité </li></ul><ul><li>Meilleure efficacité commerciale et gains commerciaux </li></ul><ul><li>Valeur indirecte : </li></ul><ul><ul><li>Suppression de l’archivage papier et des frais postaux </li></ul></ul>
  82. 82. Le marché de l’EDI La valeur ajoutée de l’EDI : l’exemple de Massive <ul><li>La société Massive </li></ul><ul><li>Métier : fabrication et vente de luminaires </li></ul><ul><li>Choix de l’EDI en 1989 : </li></ul><ul><ul><li>Gestion des commandes (60% en 1989  80% en 1999) </li></ul></ul><ul><li>Gains constatés : </li></ul><ul><ul><li>Réduction drastique du temps de traitement des commandes </li></ul></ul><ul><ul><li>Meilleure organisation du processus commercial </li></ul></ul><ul><ul><li>Augmentation de 15% du chiffre d’affaires </li></ul></ul><ul><li>Une politique EDI volontariste devant l’impact business : </li></ul><ul><ul><li>1997 : dématérialisation de la facturation </li></ul></ul><ul><ul><li>2001 : dématérialisation des échanges de fiches produits </li></ul></ul>
  83. 83. Le marché de l’EDI La valeur ajoutée de l’EDI : l’exemple de Benetton Réseau de détaillants Informations de vente Direction groupe VAN Livraisons Ordres de réassort Production Stocks
  84. 84. Le marché de l’EDI La valeur ajoutée de l’EDI : l’exemple de Benetton 4. Besoin client La gestion de la production sans EDI 1. Production 3. Réassort 2. Stocks
  85. 85. Le marché de l’EDI La valeur ajoutée de l’EDI : l’exemple de Benetton 1. Besoin client mieux satisfait Le cercle vertueux de l’EDI : pilotage de la production par la demande 2. Production plus efficace 4. Réassort plus rapide 3. Stocks moins importants
  86. 86. Le marché de l’EDI ROI (Return On Investment) d’un projet EDI Coûts (€) Temps Dépenses Gains <ul><li>Investissements </li></ul><ul><li>initiaux : </li></ul><ul><li>Technologies </li></ul><ul><li>Réorganisations </li></ul><ul><li>Formations </li></ul><ul><li>Dépenses récurrentes : </li></ul><ul><li>Télécommunications </li></ul><ul><li>Maintenance </li></ul><ul><li>Gains récurrents : </li></ul><ul><li>Augmentation du CA </li></ul><ul><li>Diminution des frais généraux </li></ul>
  87. 87. Le marché de l’EDI Le modèle économique de l’EDI <ul><li>Un modèle économique pensé par et pour les prescripteurs : </li></ul><ul><ul><li>Volumes importants de données à traiter </li></ul></ul><ul><ul><li>Très importante économie d’échelle </li></ul></ul><ul><ul><li>ROI très rapide </li></ul></ul><ul><li>Un modèle plus discutable pour les fournisseurs : </li></ul><ul><ul><li>Imposition de l’EDI par les prescripteurs </li></ul></ul><ul><ul><li>Coûts initiaux importants </li></ul></ul><ul><ul><li>Réorganisations internes douloureuses </li></ul></ul><ul><ul><li>ROI souvent beaucoup plus tardif </li></ul></ul><ul><ul><li>Capture de la valeur par les VAN </li></ul></ul>Et pourtant l’EDI se diffuse très lentement !
  88. 88. Le marché de l’EDI Le modèle économique de l’EDI <ul><li>L’exemple d’Auchan : </li></ul><ul><li>Mise en place d’une infrastructure EDI : </li></ul><ul><ul><li>Rôle : gestion des commandes fournisseurs </li></ul></ul><ul><ul><li>Taille : réseau de 1.500 fournisseurs </li></ul></ul><ul><ul><li>Durée : 10 ans (1987-1997) </li></ul></ul><ul><li>Volumes de données échangées : </li></ul><ul><ul><li>Auchan : 14.000 commandes / jour </li></ul></ul><ul><ul><li>Fournisseur : 10 commandes / jour en moyenne </li></ul></ul><ul><li> Gain de productivité 1.000 fois plus important pour Auchan ! </li></ul>
  89. 89. Le marché de l’EDI 1994 2000 1996 Nombre de messages (en millions / an) 100 500 1998 2002 1.000 1.500 Doublement du trafic tous les deux ans en France ! Evolutions et tendances : augmentation forte du trafic
  90. 90. Le marché de l’EDI Evolutions et tendances : diffusion de l’EDI 1980 1990 2000 2005 <ul><li>Mise en place </li></ul><ul><li>des infrastructures EDI : </li></ul><ul><li>Grands comptes </li></ul><ul><li>Fournisseurs de 1er rang </li></ul><ul><li>Diffusion </li></ul><ul><li>de l’utilisation de l’EDI : </li></ul><ul><li>Petites PME </li></ul><ul><li>Fournisseurs de 2ème rang </li></ul>Apparition de l’EDI/EFI Apparition du Web/EDI Nombre d’utilisateurs
  91. 91. Le marché de l’EDI Evolutions et tendances : émergence d’Internet et de XML 1990 2000 2005 2010 Volumes de messages B2B Apparition du Web/EDI EDIFACT / VAN XML / Internet Les nouveaux projets EDI choisissent XML ! EDIFACT disparaîtra t-il ?
  92. 92. Exemples de secteurs métiers La filière de la construction automobile française Constructeurs Equipementiers Distributeurs de pièces techniques Concessionnaires <ul><li>Elle emploie directement et indirectement 11 % population active </li></ul><ul><li>C.A. :  100 G€ réparti entre 550 entreprises de plus de 20 personnes </li></ul><ul><li>60 % marché français – 25 % marché européen – 10 % marché mondial </li></ul>
  93. 93. Exemples de secteurs métiers La filière de la construction automobile française <ul><li>Utilisation de l’EDI : </li></ul><ul><ul><li>Filière : très avancé </li></ul></ul><ul><ul><li>Equipementiers / constructeurs : intégration forte et réussie </li></ul></ul><ul><li>Etat de l’EDI : </li></ul><ul><ul><li>Dématérialisation de la gestion de commande : acquis </li></ul></ul><ul><ul><li>Dématérialisation de la facturation : en cours d’acquisition </li></ul></ul><ul><li>Perception de l’EDI : </li></ul><ul><ul><li>Incontournable pour la survie d’une entreprise </li></ul></ul><ul><ul><li>Suppression des re-saisies manuelles  gain de productivité </li></ul></ul><ul><ul><li>Amélioration des processus commerciaux </li></ul></ul><ul><li>Freins majeurs : </li></ul><ul><ul><li>Problèmes de sécurité informatique </li></ul></ul><ul><ul><li>Coût des télécommunications (VAN) </li></ul></ul><ul><ul><li>Hétérogénéité des systèmes d’information </li></ul></ul>
  94. 94. Exemples de secteurs métiers La filière « textile et habillement »  française Fabricants de fibres Ennoblissement <ul><li>Disparition de 15 % des entreprises sur les 10 dernières années </li></ul><ul><li>C.A. :  25 G€ réparti entre 2.700 entreprises de plus de 20 personnes </li></ul>Transformateurs de fibres Fabricants d’étoffes Ateliers de confection Distributeurs
  95. 95. Exemples de secteurs métiers La filière « textile et habillement » française <ul><li>Utilisation de l’EDI : </li></ul><ul><ul><li>Pénétration de l’EDI : faible (33% de la filière) </li></ul></ul><ul><ul><li>Confection / Distribution : concentre les entreprises de la filière qui utilisent l’EDI </li></ul></ul><ul><li>Etat de l’EDI : </li></ul><ul><ul><li>Dématérialisation de la gestion de commande : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Enjeu majeur de la filière </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Complexité due au grand nombre de produits </li></ul></ul></ul><ul><li>Perception de l’EDI : </li></ul><ul><ul><li>Amélioration des processus commerciaux </li></ul></ul><ul><ul><li>Coordination logistique / production </li></ul></ul><ul><li>Freins majeurs : </li></ul><ul><ul><li>Réorganisation interne des processus métiers </li></ul></ul><ul><ul><li>Formation des personnels </li></ul></ul>
  96. 96. Exemples de secteurs métiers La filière « transport »  française Commissionnaires Donneurs d’ordre <ul><li>40.000 entreprises dont 80 % avec moins de 5 personnes </li></ul><ul><li>4.000 créations / 5.000 disparitions d’entreprises en 1999 </li></ul><ul><li>faible valeur ajoutée  apparition de services (tracking) </li></ul>Messagers Transporteurs de lots Transporteurs à température dirigée Groupes de transport et de logistique
  97. 97. Exemples de secteurs métiers La filière « transport » française <ul><li>Utilisation de l’EDI : </li></ul><ul><ul><li>Très grande difficulté de mise en place d’infrastructures EDI </li></ul></ul><ul><ul><li>Mais secteur très dynamique en matière d’EDI </li></ul></ul><ul><li>Etat de l’EDI : </li></ul><ul><ul><li>Dématérialisation de la gestion des commandes et des livraisons : acquis au niveau des grandes entreprises du secteur </li></ul></ul><ul><ul><li>Dématérialisation de la facturation : en cours d’acquisition </li></ul></ul><ul><li>Perception de l’EDI : </li></ul><ul><ul><li>Amélioration des processus métiers (optimisation des chargements) </li></ul></ul><ul><ul><li>Gains de productivité bien identifiés (disparition des re-saisies, etc) </li></ul></ul><ul><li>Freins majeurs : </li></ul><ul><ul><li>Coût initial d’introduction de l’EDI </li></ul></ul><ul><ul><li>Formation du personnel </li></ul></ul><ul><ul><li>Performances des réseaux de télécommunications (VAN) </li></ul></ul>
  98. 98. Les technologies EDI Emergent Les principales technologies EDI Moderne Middle-market Serveur EII - Petites PME EFI Petites PME Middle-market Grands comptes Utilisateurs - Web EDI Ancien Station EDI Moderne Serveur B2B Niveau technologique Technologies EDI
  99. 99. Les technologies EDI Fabrication de messages EFI : Edition de Formulaires Informatisées Fabrication manuelle de messages B2B Emission Extraction manuelle Poste de travail EFI technologie propriétaire Informations VAN Message
  100. 100. Les technologies EDI Réception de messages EFI : Edition de Formulaires Informatisées Réception de messages B2B Réception Traitements manuels Gestion du message Poste de travail EFI technologie propriétaire VAN Message
  101. 101. Les technologies EDI Fabrication et réception de messages Web EDI : l’EDI via Internet et/ou le Web Fonctionnalités : pas de différences avec l’EFI Technologies : standards ouverts Web et Internet Emission et réception Messages encapsulés en http Serveur Web Traitements manuels antérieurs ou ultérieurs Internet
  102. 102. Les technologies EDI Données de base Fichiers structurés (XML, cvs) Emission Station EDI Fabrication automatisée ou assistée de messages B2B Scripts Station EDI Input <ul><li>Mapping de données </li></ul><ul><li>Fabrication du message </li></ul>Output En mode batch Batchs d’extraction Scripts API Réseau Message
  103. 103. Les technologies EDI Systèmes d’information <ul><li>Analyse du message </li></ul><ul><li>Mapping de données </li></ul><ul><li>Fabrication des outputs </li></ul>Batchs de mise à jour Station EDI Réception automatisée ou assistée de messages B2B Réception Scripts Station EDI Output Input Fichiers structurés (XML, cvs) Scripts API Réseau Message
  104. 104. Les technologies EDI Systèmes d’information Transformateurs Emission Réception Messages <ul><li>Analyse des inputs </li></ul><ul><li>Mapping de données </li></ul><ul><li>Fabrication des outputs </li></ul>Serveur B2B Emission/réception robuste et automatisée de messages B2B API Répartiteurs Scripts Interfaces Serveur B2B In / Out Out / In Réseau
  105. 105. Les technologies EDI Mettre en correspondance les données sources avec les données cibles La gestion du mapping de données T T S1 S2 S3 Données sources Source 1 d’information Données cibles Source 2 d’information
  106. 106. Les technologies EDI Programme de calcul de T en fonction de S1, S2 et S3 <ul><li>Vue SQL </li></ul><ul><li>Trigger </li></ul><ul><li>Description XQUERY </li></ul>Exprimer chaque donnée cible en fonction des données sources Source 1 d’information Source 2 d’information Données sources Données cibles La gestion du mapping de données : Partie difficile du paramétrage d’une technologie EDI T T S1 S2 S3
  107. 107. Les technologies EDI Informations de production Informations logistiques Données sources Données cibles La gestion du mapping de données : Partie difficile du paramétrage d’une technologie EDI <ul><li>GTIN </li></ul><ul><li>Numero_lot </li></ul><ul><li>Code_usine </li></ul><ul><li>Poids </li></ul><ul><li>Expediteur </li></ul><ul><li>Destinataire </li></ul><ul><li>GTIN </li></ul><ul><li>USINE </li></ul><ul><li>CODE-EXP </li></ul><ul><li>EXP </li></ul><ul><li>DEST </li></ul><ul><li>GTIN </li></ul><ul><li>NUM_LOT </li></ul><ul><li>POIDS </li></ul><ul><li>Intégration de données : </li></ul><ul><ul><li>consolidation </li></ul></ul><ul><ul><li>cleaning </li></ul></ul>Difficulté : expression des relations entre les clefs ?
  108. 108. Les technologies EDI Un exemple d’interface de gestion du mapping
  109. 109. Les technologies EDI Informations BD virtuelle Scripts Consolidation Message Intégration de données Réception d’un message Règles de mapping Outil de mapping Message Nettoyage de données Emission Analyse Réception Fabrication d’un message Connecteurs Serveur EII (Enterprise Information Integration) Emission/réception automatisée de messages B2B
  110. 110. Les technologies EDI Serveur EII (Enterprise Information Integration) Emission/réception automatisée de messages B2B <ul><li>Innovation majeure : l’utilisation d’une base de données virtuelle </li></ul><ul><ul><li>Possibilité de déploiement à grande échelle </li></ul></ul><ul><ul><li>Expression du mapping à haut niveau </li></ul></ul><ul><ul><li>Découplage sources / cibles </li></ul></ul><ul><li>Evolutivité de la solution : maintenance facilitée </li></ul><ul><ul><li>Gestion de l’évolution des ressources </li></ul></ul><ul><ul><li>Gestion de l’évolution des référentiels </li></ul></ul>
  111. 111. Les technologies EDI L’intégration B2B (B2Bi)
  112. 112. Les technologies EDI EAI O N Commande Données de production Informations logistiques Erreur OK ERP SCM EAI : communication inter-applications en gérant des échanges de messages normalisés L’intégration B2B (B2Bi) EDI Réseau Message B2B Technologie EDI
  113. 113. Les technologies EDI CICS Oracle Progiciel Internet Web EDI Utilisateurs L’intégration B2B (B2Bi) Web Services EDI Technologie EDI Couche applicative Couche données
  114. 114. Les technologies EDI Tableau comparatif des principales technologies EDI Faible Faible Moyenne Moyenne Forte Volumétrie  30 k€ Middle-market Serveur EII  1 k€ Petites PME EFI Petites PME Middle-market Grands comptes Utilisateurs  0,1 k€ Web EDI  30 k€ Station EDI  200 k€ Serveur B2B Pricing Technologies EDI
  115. 115. Les technologies EDI Principaux éditeurs de technologies EDI <ul><li>IBM (Xperanto), BEA (Liquid Data) </li></ul><ul><li>MetaMatrix, Modulant, Nimbles, Sunopsis </li></ul>Serveur EII Offres d’opérateurs de VAN EFI Offres d’opérateurs de VAN <ul><li>Euro EDI, Influe, Kewill, TIE, etc </li></ul><ul><li>ADP GSI (paye), CEGEDIM (pharmacie), etc </li></ul><ul><li>IBM, Oracle, Microsoft, Sybase </li></ul><ul><li>BEA, Software AG, TIBCO, Vitria, Web Methods </li></ul>Principaux éditeurs Web EDI Station EDI Serveur B2B Technologies EDI
  116. 116. Mise en œuvre d’un projet EDI <ul><li>Etape 1 : Analyse d’opportunité </li></ul><ul><ul><li>Analyse des besoins </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>juridiques, partenariaux, commerciaux </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>humains, matériels, logiciels, organisationnels </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Evaluation des coûts </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>humains, informatiques, télécommunications </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Evaluation des impacts </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>organisationnels, humains, commerciaux, qualité </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Evaluation des gains </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Processus métiers, productivité, relation client </li></ul></ul></ul><ul><li> Validation de l’opportunité stratégique d’un projet EDI </li></ul>Les étapes de la mise en œuvre d’un projet EDI
  117. 117. Mise en œuvre d’un projet EDI <ul><li>Etape 2 : Définition du projet </li></ul><ul><ul><li>L’accord d’interchange </li></ul></ul><ul><ul><li>Définition des responsabilités </li></ul></ul><ul><ul><li>Définition des processus de traitements </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Fonctions et utilisations des messages B2B </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Rôles des destinataires des messages B2B </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Définition des contenus des échanges </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Choix des codifications utilisées </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Structure et format des messages B2B échangés </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Choix techniques </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Logiciels, matériels, télécommunications </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Mesures d’accompagnement </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Formation, qualité, accompagnement du changement </li></ul></ul></ul><ul><li> Validation du cahier des charges d’un projet EDI </li></ul>Les étapes de la mise en œuvre d’un projet EDI
  118. 118. Mise en œuvre d’un projet EDI <ul><li>Etape 3 : Mise en place du projet </li></ul><ul><ul><li>Mise en place de l’accord d’interchange </li></ul></ul><ul><ul><li>Déploiement de l’infrastructure informatique </li></ul></ul><ul><ul><li>Mise en place des mesures d’accompagnement </li></ul></ul><ul><ul><li>Mise en place des nouveaux processus métiers </li></ul></ul><ul><li> Recette du projet EDI finalisé </li></ul><ul><li>Etape 4 : Fonctionnement du projet </li></ul><ul><ul><li>Fonctionnement des nouveaux processus métiers </li></ul></ul><ul><ul><li>Exploitation commerciale de l’EDI </li></ul></ul><ul><li> Intégration forte de l’EDI dans la stratégie de l’entreprise </li></ul>Les étapes de la mise en œuvre d’un projet EDI
  119. 119. Mise en œuvre d’un projet EDI <ul><li>Freins financiers </li></ul><ul><ul><li>Coût d’introduction </li></ul></ul><ul><ul><li>Coût des télécommunications </li></ul></ul><ul><ul><li>Coût des migrations technologiques </li></ul></ul><ul><li>Freins organisationnels </li></ul><ul><ul><li>Attitude des cadres dirigeants </li></ul></ul><ul><ul><li>Formation du personnel </li></ul></ul><ul><ul><li>Problèmes juridiques </li></ul></ul><ul><li>Freins commerciaux </li></ul><ul><ul><li>Difficultés des relations inter-partenaires </li></ul></ul><ul><ul><li>Poids des structures commerciales existantes </li></ul></ul><ul><li>Freins techniques </li></ul><ul><ul><li>Qualité et sécurité des réseaux de télécommunications </li></ul></ul><ul><ul><li>Hétérogénéité des systèmes d’information </li></ul></ul>Les freins à la mise en œuvre d’un projet EDI
  120. 120. Traçabilité de production <ul><li>Définition de la traçabilité - Norme ISO 8402 (1987) : </li></ul><ul><ul><li>Aptitude à retrouver l’historique, l’utilisation ou la localisation d’une entité au moyen d’identifications enregistrées </li></ul></ul>Tracer un produit physique = consolider des informations Producteurs Point de vente Transformation 1 Transformation 2 Plate forme de distribution
  121. 121. Traçabilité de production Traçabilité descendante : Trouver la localisation d’ un produit Traçabilité ascendante : Trouver l’origine d’un produit Producteurs Points de vente Transformation 1 Transformation 2 Plate formes de distribution Producteurs Points de vente Transformation 1 Transformation 2 Plate formes de distribution
  122. 122. Traçabilité de production Problématique : gestion de la traçabilité descendante entre les centrales de distribution et leurs fournisseurs Fournisseur Lots de production Lots logistiques Expédition Centrale de distribution
  123. 123. Traçabilité de production Portail de traçabilité Cahier des charges Informations de traçabilité Problématique sous-jacente : gestion des incidents qualité Gestion de la traçabilité en mode centralisé Choix d’architecture informatique Internet Internet Fournisseur Centrale de distribution Dossiers de lots Fournisseur Fournisseur
  124. 124. Traçabilité de production <ul><li>Contenu des messages B2B de traçabilité : </li></ul><ul><ul><li>Informations logistiques </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Où se trouvent les lots ? </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Pour pouvoir les rapatrier en cas d’incident qualité </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Informations de production </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Comment ont été fabriqués les lots ? </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Pour pouvoir analyser les incidents qualité </li></ul></ul></ul><ul><li>Structure et format des messages de traçabilité : </li></ul><ul><ul><li>Définition de la structure des message de traçabilité </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Normalisation partielle de GENCOD / EAN </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Analyse du message DESADV d’EDIFACT </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Choix d’un format XML </li></ul></ul>Gestion de la traçabilité en mode centralisé Définition des messages de traçabilité Dossiers de lots
  125. 125. Traçabilité de production <ul><li>Contraintes du projet : </li></ul><ul><ul><li>Nombre des systèmes d’information en jeu : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Systèmes de gestion de production (ERP) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Systèmes de gestion logistique (SCM) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Systèmes de gestion administrative (ERP ou OLAP) </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Contraintes de déploiement : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Hétérogénéité des systèmes d’information </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Echelle de déploiement (1.000 fournisseurs concernés) </li></ul></ul></ul><ul><li>Choix de la technologie EDI : </li></ul><ul><ul><li>Serveur EII </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Structure de la base de données virtuelle = structure de la base de données centralisée </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Généricité, adaptabilité et évolutivité de la solution </li></ul></ul></ul>Gestion de la traçabilité en mode centralisé Contraintes du projet et choix EDI
  126. 126. Traçabilité de production Scripts Serveur EII Portail de traçabilité Dossiers de lots Consolidation Emission Outil de mapping Gestion de la traçabilité en mode centralisé Choix technologique Internet LOT PROD LOG CAT LOT(gencod, poids, destination) Référentiel métier Informations de traçabilité PROD(code_prod, date_fab, poids) LOG(code_lot, date_exp, site_dest) CAT(gencod,infos_packaging)
  127. 127. Traçabilité de production L’interface de gestion du mapping
  128. 128. Traçabilité de production <ul><li>Etape initiale de déploiement : </li></ul><ul><ul><li>Phase pilote  Vérification d’aptitude (VA) </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>15 fournisseurs pilotes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>4 mois d’expérimentation </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Phase initiale  Vérification en service régulier (VSR) </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>50 fournisseurs supplémentaires </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>4 mois de vérification en service régulier </li></ul></ul></ul><ul><li>Etape de déploiement opérationnel : </li></ul><ul><ul><li>Phase 1 – VSR : 500 fournisseurs initiaux </li></ul></ul><ul><ul><li>Phase 2 – VSR + 6 mois : 500 nouveaux fournisseurs </li></ul></ul>Gestion de la traçabilité en mode centralisé Etapes de déploiement du projet
  129. 129. Les échanges B2B Technologies et marchés : de l’EDI à XML Chapitre 2 Les technologies XML
  130. 130. Plan du cours <ul><li>Les principes constitutifs de XML </li></ul><ul><ul><li>Structure d’un document XML </li></ul></ul><ul><ul><li>Les DTD et les schémas XML </li></ul></ul><ul><li>XML en pratique </li></ul><ul><li>Pourquoi choisir XML ? </li></ul><ul><li>Les échanges B2B en mode XML / EDI </li></ul><ul><li>Les grandes normes émergentes </li></ul><ul><ul><li>Les Web Services </li></ul></ul><ul><ul><li>Electronic Business XML (ebXML) </li></ul></ul><ul><li>Etude de cas </li></ul><ul><ul><li>Gestion de produits financiers dérivés (FpML) </li></ul></ul>
  131. 131. Le méta-langage XML <ul><li>Méta-langage « formel » de description de données </li></ul><ul><ul><li>Origine : héritier du méta-langage HTML </li></ul></ul><ul><ul><li>Différence fondamentale avec HTML : séparation de deux niveaux conceptuels : </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Description des données : XML </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Présentation des données : XSL </li></ul></ul></ul></ul><ul><li>Document XML : </li></ul><ul><ul><li>Format : fichier texte structuré par des balises  </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Structure définie par une grammaire formelle </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Grande universalité et facilité d’interfaçage </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Contenu : uniquement des données (structurées) </li></ul></ul>Le modèle de données XML (eXtensible Markup Language)
  132. 132. Le méta-langage XML <ul><li>World Wide Web Consortium (W3C) : </li></ul><ul><ul><li>Coordination du standard XML </li></ul></ul><ul><ul><li>Proposition initiale de définition de XML : 1996 </li></ul></ul><ul><li>Environnement technologique extrêmement riche : </li></ul><ul><ul><li>Descriptions de structures de documents : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>DTD : Document Type Definition </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>XML Schema : schémas XML </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Descriptions de styles de présentation : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>CSS : Cascading Style Sheets </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>XSL : eXtensible Stylesheet Language </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Langages de requêtes : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>XQUERY : requêtes sur des données XML </li></ul></ul></ul>L’environnement juridique et technologique de XML XML est bien un modèle de données !
  133. 133. Les documents XML <ul><li>Utilisation de balises (tags) : </li></ul><ul><ul><li>Deux types de balises : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Balise ouvrante : < NOM-BALISE > </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Balise fermante : </ NOM-BALISE > </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Deux caractéristiques : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Noms de balises propriétaires </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Attributs associés aux balises </li></ul></ul></ul><ul><li>Organisation hiérarchique de l’information : </li></ul><ul><ul><li>< NOM-BALISE attribut = « valeur » … > </li></ul></ul><ul><ul><li> Données XML | constante </li></ul></ul><ul><ul><li></ NOM-BALISE > </li></ul></ul><ul><ul><li>Données XML </li></ul></ul>Les principes constitutifs d’un document XML Données XML
  134. 134. Les documents XML <?xml version=« 1.0 » encoding = « ISO-8859-1 »?> < commande > < numero-cmd > 99-nnnn </ numero-cmd > < facturation > < adresse id =«  siege  »> < entreprise > ZNZ Marketing Facilities </ entreprise > < numero > 51 </ numero > < rue > Boulevard Biron </ rue > < code_postal > 93400 </ code_postal > < ville > Saint Ouen </ ville > </ adresse > </ facturation > < article > < identifiant > 67890 </ identifiant > < nom > stylo </ nom > < quantite > 100 </ quantite > </ article > </ commande > Un exemple de document XML : un bon de commande
  135. 135. Les documents XML Représentation arborescente d’un document XML commande numero-cmd facturation article adresse entreprise numero rue code_postal ville identifiant nom quantite 67890 stylo 100 ZNZ Marketing Facilities 51 Boulevard Biron 93400 Saint Ouen 99-nnnn id siege
  136. 136. Les documents XML Représentation arborescente d’un document XML
  137. 137. Les documents XML Un document XML peut contenir des ambiguïtés sémantiques ! <?xml version=« 1.0 » encoding = « ISO-8859-1 »?> < commande > < numero > 99-nnnn </ numero > < facturation > < adresse id =«  siege  »> < entreprise > ZNZ Marketing Facilities </ entreprise > < numero > 51 </ numero > < rue > Boulevard Biron </ rue > < code_postal > 93400 </ code_postal > < ville > Saint Ouen </ ville > </ adresse > </ facturation > < article > < identifiant > 67890 </ identifiant > < nom > stylo </ nom > < quantite > 100 </ quantite > </ article > </ commande > <ul><li>Même balises </li></ul><ul><li>Sémantiques différentes </li></ul>
  138. 138. Les documents XML <ul><li>Deux types de documents XML : </li></ul><ul><ul><li>Les documents XML « bien formés » : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Définition : respect des règles grammaticales de XML </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Outils de vérification : parseurs XML </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Les documents XML « valides » : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Définition : documents XML bien formés qui vérifient aussi des règles spécifiques spécifiées par des : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>DTD : Document Type Definition </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>DCD : Document Content Definition </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Utilité : définition d’informations normalisées : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>normalisations propriétaires ou communautaires </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>récupérations en XML de normes existantes </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Outils de vérification : parseurs DTD, DCD / XML </li></ul></ul></ul>
  139. 139. Les DTD en XML Les DTD (Document Type Description) <ul><li>Rôle d’une DTD : </li></ul><ul><ul><li>Définir la structure autorisée d’un document XML </li></ul></ul><ul><li>Structure d’une DTD : </li></ul><ul><ul><li>Liste des éléments autorisés d’un document XML </li></ul></ul><ul><li>Langage de description d’une DTD : </li></ul><ul><ul><li>Langage spécifique « XML-like » </li></ul></ul><ul><ul><li>Une DTD n’est pas un document XML (  DCD) </li></ul></ul><ul><li>Deux types de DTD : </li></ul><ul><ul><li>Les DTD externes : partage inter-partenaires </li></ul></ul><ul><ul><li>Les DTD internes : vérification intra-entreprise </li></ul></ul>
  140. 140. Les DTD en XML <! DOCTYPE CATALOG [ <! ENTITY AUTHOR &quot; John Doe &quot;> <! ENTITY COMPANY &quot; JD Power Tools, Inc. &quot;> <! ENTITY EMAIL &quot; [email_address] &quot;> <! ELEMENT CATALOG ( PRODUCT +)>  CATALOG = liste non vide de PRODUCT <! ELEMENT PRODUCT ( SPECIFICATIONS +, OPTIONS ?, PRICE +, NOTES ?)>  + : obligatoire, ? : optionnel <! ATTLIST PRODUCT  Liste des attributs de PRODUCT NAME CDATA # IMPLIED CATEGORY ( Table | Chair | Lamp ) &quot; Table &quot; PARTNUM CDATA # IMPLIED PLANT ( Pittsburgh | Chicago ) &quot; Chicago &quot; INVENTORY ( InStock | OutStock ) &quot; InStock &quot;> <! ELEMENT SPECIFICATIONS (# PCDATA )>  PCDATA : Parsed Character Data <! ATTLIST SPECIFICATIONS WEIGHT CDATA # IMPLIED  CDATA : le champ ne sera pas analysé POWER CDATA # IMPLIED >  IMPLIED : valeur non obligatoire Exemple de DTD (Document Type Description) Description d’un catalogue Méta-données
  141. 141. Les DTD en XML Exemple de DTD (Document Type Description) Description d’un catalogue <! DOCTYPE CATALOG [ <! ENTITY AUTHOR &quot; John Doe &quot;> <! ENTITY COMPANY &quot; JD Power Tools, Inc. &quot;> <! ENTITY EMAIL &quot; [email_address] &quot;> <! ELEMENT CATALOG ( PRODUCT +)> <! ELEMENT PRODUCT ( SPECIFICATIONS +, OPTIONS ?, PRICE +,NOTES?)> <! ATTLIST PRODUCT NAME CDATA # IMPLIED CATEGORY ( Table | Chair | Lamp ) &quot;Table&quot; PARTNUM CDATA # IMPLIED PLANT ( Pittsburgh | Chicago ) &quot; Chicago &quot; INVENTORY ( InStock | OutStock ) &quot; InStock &quot;> <! ELEMENT SPECIFICATIONS (# PCDATA )> <! ATTLIST SPECIFICATIONS WEIGHT CDATA # IMPLIED POWER CDATA # IMPLIED > <! ELEMENT OPTIONS (# PCDATA )> <! ATTLIST OPTIONS FINISH ( Metal | Polished | Matte ) &quot; Matte &quot; ADAPTER ( Included | Option | No ) &quot; Included &quot; CASE ( HardShell | Soft | No ) &quot; HardShell &quot;> <! ELEMENT PRICE (# PCDATA )> <! ATTLIST PRICE MSRP CDATA # IMPLIED WHOLESALE CDATA # IMPLIED STREET CDATA # IMPLIED SHIPPING CDATA # IMPLIED > <! ELEMENT NOTES (# PCDATA )> ]>
  142. 142. Les DTD en XML <? Xml version=« 1.0 » encoding=« ISO-8859-1 » standalone = « yes »?> <!DOCTYPE CATALOG « JD_Power_catalog_1.5.dtd »> < CATALOG > < PRODUCT NAME =«  Red » CATEGORY =«  Chair  » PLANT =« Chicago  »> < SPECIFICATIONS > Spec_2003_V_1.2 </ SPECIFICATIONS > < PRICE > 1500 </ PRICE > < PRODUCT > < PRODUCT NAME =«  Blue » CATEGORY =«  Table  » PLANT =« Chicago  »> < SPECIFICATIONS WEIGHT = «  10  »> Spec_2002_V_5.2 </ SPECIFICATIONS > < PRICE SHIPPING =«  Fedex  »> 5500 </ PRICE > < PRODUCT > </ CATALOG > Exemple de document XML respectant la DTD du catalogue Références de la DTD Existence d’une DTD
  143. 143. Les DCD en XML DCD (Document Content Description) d’un contenu EDIFACT < ElementDef Type = «  Adresse  » Model = «  Elements  »> < Group RDF:Order = «  Seq  »> < ElementDef Type = «  Numero  » Datatype = «  String  » Occurs = «  Optional  » /> < ElementDef Type = «  Voie  » Datatype = «  String  » Occurs = «  Optional  » /> < ElementDef Type = «  Sous-adresse  » Datatype = «  String  » Occurs = «  Optional  » /> < ElementDef Type = «  Ville  » Datatype = «  String  » Occurs = «  Required  » /> < ElementDef Type = «  Code-Postal  » Datatype = «  Char(5)String  » Occurs = «  Required  » /> < ElementDef Type = «  Pays  » Datatype = «  String  » Occurs = «  Required  » Default = «  France  » /> </ Group > </ ElementDef >
  144. 144. Les schémas XML <ul><li>Difficultés d’utilisation de XML dans les échanges B2B : </li></ul><ul><ul><li>Messages B2B très fortement contraints </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Contraintes syntaxiques (structures, types, etc) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Contraintes sur les données </li></ul></ul></ul><ul><li>Limitations d’expression des DTD et des DCD </li></ul><ul><ul><li>Les DTD ne sont pas des documents XML </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Inconsistence syntaxique </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Impossibilité d’exprimer certaines contraintes : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>La valeur de <hauteur> varie entre 0 et 10 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Pas de contraintes de structure avec les DCD </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Limitations du nombre de types de données manipulés </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Seul 10 types sont utilisables </li></ul></ul></ul>L’évolution vers les schémas XML
  145. 145. Les schémas XML <ul><li>La solution : les schémas XML </li></ul><ul><ul><li>Spécifications complète d’un document XML </li></ul></ul><ul><ul><li>Expression de contraintes de structure </li></ul></ul><ul><ul><li>Expression de contraintes de typage : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Existence de 44 types de données élémentaires </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Possibilité de définir des types de données complexes </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Expression de contraintes sur les valeurs </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Formats spécifiés par des expressions régulières </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Mécanismes « object-like » favorisant le partage : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Composition et héritage de schémas </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Possibilité d’utilisation de dictionnaires </li></ul></ul></ul><ul><li> Outil fondamental des échanges B2B en XML </li></ul>L’évolution vers les schémas XML (2001)
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×