Vision du cncr sur le partenariat recherche et paysans
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Vision du cncr sur le partenariat recherche et paysans

on

  • 371 views

 

Statistics

Views

Total Views
371
Views on SlideShare
371
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Vision du cncr sur le partenariat recherche et paysans Presentation Transcript

  • 1. Atelier de partage d’expérience et de définition de stratégie de diffusion à grande échelle de la technologie de l’inoculation des plantes en Afrique de l’Ouest Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux Vision du partenariat entre les chercheurs et les paysans dans le transfert de technologie innovantes Présentation : Marius DIA (Coordonnateur de la Cellule d’Appui Technique)
  • 2. A- Constats Consensus sur l’intérêt et l’importance des résultats de recherches : – Existence d’outils de recherches performants – La recherche a capitalisé une riche expérience d’encadrement des producteurs ruraux – Disponibilité de technologies transférables et prêtes pour le transfert – Les résultats de recherche constituent des réponses aux problèmes et préoccupations  Paradoxalement, la productivité des systèmes agro-sylvo- pastoraux est encore faible – Faible taux d’adoption des résultats de la recherche – Difficulté de passer à l’échelle – Les démarches pour assurer un bon transfert mises en causes
  • 3. 1. En mettant l’accent sur les dynamiques relationnelles entre les différents acteurs notamment sur: a) L’adhésion b) La participation et c) La collaboration 1. En privilégiant une approche de recherche-développement qui repose sur un dialogue triangulaire et permanent entre Recherche- Conseil agricole- Organisation de Producteurs et s’ouvrir progressivement aux autres acteurs B- Nécessité de repenser la façon de faire
  • 4.  Assurer une compréhension commune sur la vision et la finalité du transfert de technologie entre acteurs.  S’accorder sur l’articulation de sa concrétisation (démarches).  Apprentissage et ouverture aux autres dans la progression. C- Des principes à instaurer
  • 5.  Dimension multi-échelle (qui lie les questions et enjeux locaux, régionaux et de l’Etat),  Dimension multi-acteurs (des producteurs, chercheurs, conseillers agricoles)  Dimension multidisciplinaire (de la gestion des ressources naturelles vers les questions de productivité et de dynamisation de l’économie locale). D- Des dimensions à considérer
  • 6. 1. Connaissances mutuelles : – Considérer le producteur comme un partenaire qui contribue à la production des résultats et non comme un simple client. – Faire des institutions paysannes les canaux d’accès aux producteurs de base. – Faire du champ du producteur un laboratoire d’expérimentation – Alterner les rencontres chez chaque partenaire. – Mettre en place un système de visite d’échange à chaque étape – Renforcer les connaissances des chercheurs sur les dynamiques des OP D- Des exigences à satisfaire
  • 7. 2. Co-construction : – Promouvoir la concertation entre les partenaires avant prise de décision (choix des parcelles, des spéculations, des paysans porteurs de parcelles pilotes,…) – Partager les questionnements de recherche. – Diagnostic participatif des contraintes et problèmes. – Envisager une analyse concertée des solutions endogènes et exogènes. D- Des exigences à satisfaire
  • 8. 3. Co-responsabilisation : – Exercer le leadership selon l’activité. – Responsabiliser les OP dans la gestion. – Mettre en place des équipes interdisciplinaires et interinstitutionnelles (trilogie OP/R/CAR). – Former les OP à l’utilisation de la technique. – Expérimenter en grandeurs réelles – Évaluer les conséquences techniques, économiques et sociales des résultat – Assurer une large diffusion des informations sur les résultats de recherche existants (à travers des visites commentées, des brochures, des restitutions etc.) D- Des exigences à satisfaire
  • 9. MERCI DE VOTRE ATTENTION