Importance du partenariat entre chercheurs et producteurs et entre réseaux de chercheurs et paysans

  • 190 views
Uploaded on

Par Marc Neyra, IRD/ IRSTEA, CORAF DAKAR JUILLET 2013

Par Marc Neyra, IRD/ IRSTEA, CORAF DAKAR JUILLET 2013

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
190
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Importance du partenariat entre chercheurs et producteurs et entre réseaux de chercheurs et réseaux paysans Marc NEYRA IRD / Irstea
  • 2. Chercheurs Producteurs recherche essais, démonstration production inoculum application réglementation La chaine de transfert de l’inoculation
  • 3. Projet DURAS - Inoculation (2005-2008, financement MAEE) "Appropriation par les Organisations de Producteurs d'Afrique de l'Ouest de la technologie d'inoculation avec des microorganismes améliorant la production végétale". Cinq pays : Bénin, Burkina Faso, Mali, Niger et Sénégal Deux réseaux : Plateformes nationales d’organisation de producteurs, membres du Réseau des Organisations Paysannes et des Producteurs Agricoles d’Afrique de l’Ouest (ROPPA) Equipe régionale de laboratoires de microbiologie
  • 4. Créer des liens directs entre chercheurs et paysans Poser les bases du partenariat avec des organisations représentatives, pas seulement avec des individus Répartir la responsabilité de gestion (financière et technique) entre les OP et les laboratoires Faire accepter par les chercheurs la perte d’une partie de leur “pouvoir” S’appuyer sur l’effet d’entrainement provoqué par la réussite de certains groupes Sensibiliser les paysans aux questionnements de la recherche pas seulement aux résultats Envisager la collaboration dans la durée Principales leçons tirées du projet DURAS (Sow et Neyra 2008)
  • 5. Créer des liens directs entre chercheurs et paysans Poser les bases du partenariat avec des organisations représentatives, pas seulement avec des individus Répartir la responsabilité de gestion (financière et technique) entre les OP et les laboratoires Faire accepter par les chercheurs la perte d’une partie de leur “pouvoir” S’appuyer sur l’effet d’entrainement provoqué par la réussite de certains groupes Sensibiliser les paysans aux questionnements de la recherche pas seulement aux résultats Envisager la collaboration dans la durée Principales leçons tirées du projet DURAS (Sow et Neyra 2008)
  • 6. recherche essais, démonstration production inoculum application réglementation nodosités mycorhizes Inoculation Productivité Adaptation à la sécheresse Résistance aux maladies Fertilité des sols Biodiversité et fonctionnement des sols Acceptabilité par les utilisateurs Conservation des semences Qualités gustatives et nutritionnellesInteractions variétés/souches Technologie de l'inoculation Changements climatiques L'inoculation, base d'approches interdisciplinaire et multi-partenariales Restauration des systèmes dégradés Normes réglementaires et de qualité Rentabilité économique Sécurité alimentaire Vulnérabilité des sols face aux changements globaux (ANR SolAO) : Etude de la typologie des sols vue par les paysans Ecologie des symbiontes
  • 7. Guédé Ouarkhokh Darou Mousty Dya G1 G2 G3 O1 O2 O3 DM1 DM2 DM3 D1 D2 D3 Nb types 3 3 5 3 4 2 3 2 1 1 2 5 Div. H’ 0,198 0,317 0,5 0,243 0,510 0,276 0,420 0,350 0 0 0,070 0,650 % type I 0 0 0 83 5 0 30 80 100 100 96 30 Type de sol - - - Bardiel Dior Dior Dior Dek Gunth Dek- Dior Dek- Dior Dior Typologie locale des sols au Sénégal : Dior, Dek, Dek-Dior, Bardiel… Dya (D) Darou Mousty (M) Ouarkhokh (O) Guédé (G) Lien entre typologie des sols et diversité des bradyrhizobiums du niébé Confirmation des travaux antérieurs : Type I absent au nord, Type VI au sud mais diminution du Type I au sud dans les sols Dior H' = indice de diversité de Shannon-Weaver
  • 8. Créer des liens directs entre chercheurs et paysans Poser les bases du partenariat avec des organisations représentatives, pas seulement avec des individus Répartir la responsabilité de gestion (financière et technique) entre les OP et les laboratoires Faire accepter par les chercheurs la perte d’une partie de leur “pouvoir” S’appuyer sur l’effet d’entrainement provoqué par la réussite de certains groupes Sensibiliser les paysans aux questionnements de la recherche pas seulement aux résultats Envisager la collaboration dans la durée Principales leçons tirées du projet DURAS (Sow et Neyra 2008)
  • 9.  Sites de Recherche et de Démonstration  Ateliers annuels de restitution et de planification  Charte de Partenariat  Comité de Pilotage Envisager la collaboration dans la durée : InocAO : Réseau multipartenarial de laboratoires organisations et réseaux de producteurs agricoles structures de conseil agricole
  • 10. Conclusions du Colloque International "Partenariats-Innovation-Agriculture«  (Paris, 3 Juin 2008) : 2. Proposer des lieux de convergence entre tous les acteurs : "Des lieux où seront construits des outils communs facilitant : • les circuits d’information ... • le travail amont sur les règles de propriété intellectuelle et de gestion…." "Des lieux qui seront aussi : • Des plateformes de communication, des réseaux d’échange régionaux • Des plateformes de regroupement des acteurs d’un même secteur où sont définis des objectifs communs, favorisant à la fois la mutualisation et la spécialisation autour d’outils et collectifs, et incluant des étapes d’évaluation de l’efficacité de ces actions ; • Des « incubateurs » d’innovations, où sont discutés en amont les différents impacts des recherches et identifié les chemins de l’innovation." Envisager la collaboration dans la durée :
  • 11. Créer des liens directs entre chercheurs et paysans Poser les bases du partenariat avec des organisations représentatives, pas seulement avec des individus Répartir la responsabilité de gestion (financière et technique) entre les OP et les laboratoires Faire accepter par les chercheurs la perte d’une partie de leur “pouvoir” S’appuyer sur l’effet d’entrainement provoqué par la réussite de certains groupes Sensibiliser les paysans aux questionnements de la recherche pas seulement aux résultats Envisager la collaboration dans la durée Assurer le renforcement des capacités Principales leçons actuelles, tirées du partenariat InocAO
  • 12. Enseignement à distance né de deux réseaux (InocAO et Palmier Dattier / BIOVEG) porté 7 universités d'Afrique de l'Ouest avec l'appui de différentes institutions partenaires dont le Coraf, l’AUF, le IRD, l’Université Montpellier II et Irstea Abomey Calavi (Bénin) Ouagadougou (Burkina Faso) Nangui Abrogoua (Côte d’Ivoire)  Bamako (Mali) Nouakchott (Mauritanie) Abdou Moumouni (Niger) UCAD (Sénégal) MIBioT Master International de Biotechnologies Tropicales Les plateformes paysannes des pays concernés sont membres des équipes pédagogiques
  • 13. Principales leçons actuelles, tirées du partenariat InocAO Créer des liens directs entre chercheurs et paysans Poser les bases du partenariat avec des organisations représentatives, pas seulement avec des individus Répartir la responsabilité de gestion (financière et technique) entre les OP et les laboratoires Faire accepter par les chercheurs la perte d’une partie de leur “pouvoir” S’appuyer sur l’effet d’entrainement provoqué par la réussite de certains groupes Sensibiliser les paysans aux questionnements de la recherche pas seulement aux résultats Sensibiliser les chercheurs aux questionnements des producteurs Envisager la collaboration dans la durée Assurer le renforcement des capacités
  • 14. Principales leçons actuelles, tirées du partenariat InocAO Créer des liens directs entre chercheurs et paysans Poser les bases du partenariat avec des organisations représentatives, pas seulement avec des individus Répartir la responsabilité de gestion (financière et technique) entre les OP et les laboratoires Faire accepter par les chercheurs la perte d’une partie de leur “pouvoir” S’appuyer sur l’effet d’entrainement provoqué par la réussite de certains groupes Sensibiliser les paysans aux questionnements de la recherche pas seulement aux résultats Sensibiliser les chercheurs aux questionnements des producteurs Envisager la collaboration dans la durée Assurer le renforcement des capacités S’inscrire dans un projet de société