Art XVIII S

2,538 views
2,469 views

Published on

POUR ALLER PLUS LOIN SUR L'ART FRANÇAIS DU XVIII ème SIÈCLE!!!!

Published in: Travel
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
2,538
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
20
Actions
Shares
0
Downloads
31
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Art XVIII S

  1. 1. XVIII ème siècle Art Français
  2. 2. Baroque et classicisme apparus au XVII°s. vont continuer à marquer le XVIII° siècle. La sensibilité baroque s'impose d'abord en évoluant vers le raffinement et la préciosité (style Louis XV ou Rococo ), puis dans la seconde moitié du siècle une réaction classique se développe : le néo-classicisme . XVIII ème siècle Art Français
  3. 3. Dans la seconde moitié du siècle, se développe une réaction néo-classique . Le public se lasse des exubérances de la "rocaille«  et elle est maintenant assimilée à l'aristocratie L'esprit rationnel et scientifique des "lumières" s'allie au retour à la nature. On se propose d'exalter la vertu et de retrouver la simplicité de la nature par l'étude de l'Antiquité: ce nouvel intérêt aux formes antiques accompagne la remise à l'honneur des vertus civiques de la cité grecque ou de la République romaine. Il faut "remonter aux sources et fonder un monde meilleur". À partir de 1748 les découvertes archéologiques de Pompéï et d'Herculanum favorisent ce retour aux formes artistiques de l'Antiquité. La critique des privilèges et de l'absolutisme a un écho dans les arts. Le néo-classicisme se poursuivra sous l'empire (style Empire) et pendant la première moitié du XIX°s et même jusqu'au début du XX°siècle sous la forme décadente de "l'académisme". Peinture Sculpture Architecture Décoration-Mobilier XVIII ème siècle Art Français
  4. 4. Peinture Jean-Baptiste Greuze développe des sujets édifiants et moralisateurs; il peint en 1755 "un père de famille expliquant la bible à ses enfants". Jean-Baptiste GREUZE "Septime Sévère et Caracalla" 1769 . H. : 1,24 m. ; L. : 1,60 m. Musée du louvre Jean-Baptiste GREUZE "La malédiction paternelle. Le fils ingrat " 1777 . H. : 1,30 m. ; L. : 1,62 m. Musée du louvre XVIII ème siècle Art Français
  5. 5. C'est Jacques-Louis David (1748-1825) avec "le serment des Horaces" en 1784 qui devient le chef de file de ce courant : sujet pathétique, héroïsme de l'expression, composition rigoureuse, coloris sobre, rigueur du dessin. David allait devenir le peintre de la révolution et de l'empire . Jacques-louis DAVID "Les Licteurs rapportent à Brutus les corps de ses fils" 1789. H. : 3,23 m. ; L. : 4,22 m. Musée du louvre Peinture XVIII ème siècle Art Français
  6. 6. L'histoire romaine abonde en traits d'héroïsme. Les trois frères Horace, choisis par les Romains pour défier les Curiaces, champions des Albains, jurent de vaincre ou de mourir et reçoivent de leur père les armes du combat. Dans un décor nu, baigné d'une lumière froide, l'artiste (comme Corneille dans sa tragédie Horace) oppose à la résolution stoïque des guerriers, que soulignent une rigoureuse géométrie et un coloris sonore, les souples lignes qui traduisent la douleur des trois femmes. XVIII ème siècle Art Français
  7. 7. Les sculpteurs néoclassiques évitaient de représenter des personnages aux attitudes théâtrales et d'utiliser le marbre coloré qui étaient des caractéristiques de la sculpture baroque tardive et rococo. Ils préféraient des contours précis, une noble immobilité et affectionnaient tout particulièrement le travail du marbre blanc. Les premiers signes du renouveau classique apparaissent dans l'œuvre du sculpteur Edme Bouchardon , dont la statue équestre de Louis XV (1748-1762, détruite en 1792) fait directement référence au célèbre Marc Aurèle de la place du Capitole à Rome. Ce goût pour l'Antiquité transparaît aussi chez Jean-Baptiste Pigalle , dont la plus célèbre sculpture représente le philosophe Voltaire (1770-1776, musée du Louvre) L'Amour se taillant un arc dans la massue d' Hercule – Bouchardon-1750 - Musée du Louvre Voltaire nu -Pigalle-1776 . Sculpture XVIII ème siècle Art Français
  8. 8. Architecture Succédant à l’ architecture baroque et rococo, l'architecture néoclassique utilise les éléments gréco-romains: colonnes, fronton, proportions harmonieuses, portique; elle se met au service du politique. On souhaite faire de Paris la Nouvelle Rome et fit édifier de nombreux bâtiments rappelant l'empire romain à son apogée : rue de Rivoli, Colonne Vendôme, Arc de Triomphe du Carrousel, Arc de triomphe de l'Étoile . Des grands représentants du néoclassicisme architectural français sont Claude Nicolas Ledoux et Étienne-Louis Boullée . Leurs édifices respectifs réalisés ou bien restés à l'état de projet utopique ont influencé les architectes et théoriciens du XXe siècle. Les architectes Gabriel ( la place de la Concorde ou le petit Trianon de Versailles), Soufflot (le "Panthéon"), redécouvrent la symétrie et les formes géométriques simples. Arc de Triomphe du Carrousel (Charles Percier et Pierre-François-Léonard Fontaine) Le petit Trianon de Versailles (Gabriel) Le Panthéon (Soufflotl) XVIII ème siècle Art Français
  9. 9. Mobilier La première phase du néoclassicisme français est le style Louis XVI (v. 1765-1770), qui se distingue par un retour à la ligne droite, par des ornements à l’antique, par des meubles aux pieds droits et par des dossiers carrés ou ovales. L’ornementation est composée de guirlandes de fleurs ou de draperies, de motifs architecturaux tels que les cassolettes ou les paterae (médaillons), de denticules, de moulures doriques, ioniques ou corinthiennes. Les grands ébénistes de l’époque sont Jean-François Œben et Jean-Henri Riesener , et les ébénistes spécialisés dans les sièges, les familles Sené et Jacob La deuxième phase du néoclassicisme en France, désignée sous le nom de style Directoire, ou style Messidor , correspond aux périodes du Directoire et du Consulat. Conservant les grandes tendances du néoclassicisme, le Directoire est considérablement influencé par les différentes modes nées, par exemple, des campagnes napoléoniennes qui enrichissent le vocabulaire ornemental, notamment avec de nombreux motifs égyptiens. Apogée du néoclassicisme, le style Empire peut être défini comme une évolution du style Directoire vers un classicisme solennel et pompeux. Bureau à cylindre . Bergère se terminant par un dossier à chapeau. Canapé en suite de la fin de la période, recouvert d'une tapisserie de Beauvais. XVIII ème siècle Art Français

×