Your SlideShare is downloading. ×
0
Atelier 7 - Commercialisation - Voyage en Multimédia 2009
Atelier 7 - Commercialisation - Voyage en Multimédia 2009
Atelier 7 - Commercialisation - Voyage en Multimédia 2009
Atelier 7 - Commercialisation - Voyage en Multimédia 2009
Atelier 7 - Commercialisation - Voyage en Multimédia 2009
Atelier 7 - Commercialisation - Voyage en Multimédia 2009
Atelier 7 - Commercialisation - Voyage en Multimédia 2009
Atelier 7 - Commercialisation - Voyage en Multimédia 2009
Atelier 7 - Commercialisation - Voyage en Multimédia 2009
Atelier 7 - Commercialisation - Voyage en Multimédia 2009
Atelier 7 - Commercialisation - Voyage en Multimédia 2009
Atelier 7 - Commercialisation - Voyage en Multimédia 2009
Atelier 7 - Commercialisation - Voyage en Multimédia 2009
Atelier 7 - Commercialisation - Voyage en Multimédia 2009
Atelier 7 - Commercialisation - Voyage en Multimédia 2009
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Atelier 7 - Commercialisation - Voyage en Multimédia 2009

974

Published on

Diaporama atelier 7 de Voyage en Multimédia 2009 …

Diaporama atelier 7 de Voyage en Multimédia 2009

Choisir mon système de commercialisation

Published in: Technology
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
974
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
54
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  1. Atelier 7Choisir mon système de commercialisation<br />Claude BANNWARTH – Lancéa Développement<br />Mathieu VADOT – Marketing & Tourisme<br />Véronique HOSHEID - ADT Ariège Pyrénées.<br />Mathieu BRUC – CCI Alès Cévennes (Cévennes Tourisme)<br />Emmanuel BERTRAND – Centrale Golfe de St Tropez<br />
  2. Le contexte <br />L’achat en ligne de prestations touristiques est largement démocratisé :<br />
  3. Le contexte <br />Toutes les destinations sont désormais à portée de clics.<br />Les sources pour acheter un séjour en ligne sont multiples : <br />Les sites officiels de destination (OT, CDT, CRT, Pays …)<br />Les sites des prestataires. <br />Les sites spécialisés par filière <br />Les agences de voyages en ligne.<br />Les comparateurs. <br />Les sites d’avis de voyageurs. <br />Les sites thématiques avec comparateur intégré ou affiliés à une agence en ligne, etc. <br />
  4. Le contexte <br />Coté demande :<br />Un niveau d’exigence très élevé des internautes et des habitudes vis-à-vis des interfaces web de réservation.<br />1/3 des internautes français consultent au moins une fois par mois un des 5 premiers sites marchands de voyage, soit plus de 10 millions de visiteurs uniques chaque mois ! (Source : FEVAD)<br />Coté offre :<br />L’autonomie grandissante des prestataires dans leur commercialisation sur le web.<br />En 2008, les réservations en ligne effectuées directement sur le site web des hôteliers français ont progressées de 40 % (source : Fastbooking).<br />
  5. Les options possibles<br />Vendre l’offre touristique de son territoire. <br />Organiser la commercialisationde son territoire sur un outil commun afin de mettre en relation les producteurs avec les consommateurs. <br />Agréger l’offrede son territoire en s’appuyant sur des partenariats avec des vendeurs ou intermédiaires de vente.<br />Etre partenaire d’un opérateur privé habilité à commercialiser l’offre du territoire. <br />
  6. Les options possibles<br />Encourager le développement des initiatives individuellesdes prestataires, en développant des programmes de sensibilisation et de formation sur des logiciels de mise en marché « métiers », etc.<br />Ne pas s’engagersur la commercialisation et rester dans un rôle de promotion de l’offre.<br />Le choix d’une ou plusieurs de ces orientations doit être fait en fonction de son territoire et de son organisation.<br />
  7. C’est d’abord un choix stratégique.<br />La question du système de commercialisation <br />vient ensuite…<br />
  8. Pourquoi une place de marché ?<br />Structurer et commercialiser l’offre « diffuse »(hébergements, sites touristiques et activités)<br />autour d’une destination interdépartementaleentre Gard, Lozère et Hérault<br />La CCI ne peut pas « vendre », la place de marché permet d’agréger plusieurs vendeurs :<br />Connecter en « passerelles » :<br /><ul><li> Les systèmes de commercialisation déjà existants sur le territoire (CDTs, GdF, Clévacances)
  9. Les professionnels indépendants équipés de logiciels « privés » et reconnus sur le marché(ReservIT, Unicamp, Ctoutvert)</li></ul>Accompagner les professionnels indépendants :<br /><ul><li> sur les problématiques de commercialisation (contexte juridique, webmarketing, fidélisation, …)
  10. en les formant sur un logiciel adapté à leur « métier »
  11. en leur fournissant un système de vente en ligne pour leur site internet (en « Marque Blanche »)</li></ul>Plus d’infos sur www.cevennes-tourisme.fr<br />
  12. Quelques chiffres fin 2009<br />Mobilisation<br /><ul><li>400 lots en « passerelle »
  13. 100 pros indépendants et accompagnés tous métiers confondus</li></ul>Résultats<br /><ul><li>Fréquentation : en hausse de 30% par rapport à 2008
  14. Volume d’affaires : 460 000 € (la majeure partie en marque blanche)soit en hausse de 46% par rapport à 2008</li></li></ul><li>Maison du Tourisme<br />Une SEM de promotion/commercialisation :<br /><ul><li>Depuis 1992 : 12 communes, 16 actionnaires privés, 9 salariés</li></ul>200.000 lits touristiques, dont 60.000 marchands :<br /><ul><li>165 hôtels, 53 résidences de tourisme, 10 villages de vacances, 28 campings, des gîtes, des chambres d’hôtes
  15. 75% des hébergements du Golfe adhérent à la Centrale</li></ul>Quatre missions déléguées :<br /><ul><li>Accueil et information intercommunale
  16. Observation de l’économie touristique du Golfe
  17. Promotion du site en France et à l’étranger 
  18. Commercialisation</li></li></ul><li>LES OBJECTIFS RECHERCHES :<br /><ul><li>Un back office pratique et fiable
  19. Un site spécifique de réservation
  20. Des passerelles vers les sites partenaires (OTSI , ADT, Maison du Tourisme, Latitudes Gallimard, weekend-provence.fr)
  21. Une version pro pour les revendeurs (AGV ou point de ventes)
  22. Une plateforme de diffusion nationale ou internationale</li></ul>LES PREMIERS RESULTATS :<br /><ul><li>Progression des réservations de 40% ,depuis l’ouverture du nouveau site (+70% en Août)
  23. 1 200 000 € de chiffre d’affaires prévu en 2009</li></ul>LA PROCHAINE ÉTAPE :<br /><ul><li>Gain de places de marché, via la plateforme France Résa (4.000.000 de visiteurs)
  24. Diffusion de l’offre chez les principaux opérateurs nationaux (Mappy, Sncf.com, France Guide…)</li></li></ul><li>Agence de Développement Touristique d’Ariège Pyrénées<br /> = CDT + Loisirs Accueil + Clévacances + UDOSTI<br />Fusion réalisée en janvier 2009<br />L’ADT c’est dans les grandes lignes:<br />La centrale de réservation:<br /><ul><li> 6 personnes
  25. 2 millions € de volume d’affaire</li></ul> dont seulement 200 000 € en vente en ligne<br /><ul><li> + de 600 prestataires</li></ul>Le système de gestion de l’accueil et de l’information touristique:<br /><ul><li> Système d’information en réseau avec les offices de tourisme
  26. Gestion de 4000 objets d’information utilisés pour l’accueil, les éditions…
  27. Gestion d’un fichier client de + d’ 1 million de contact</li></li></ul><li>La gestion e-marketing<br /><ul><li> édition de sites web
  28. réalisation de newsletter</li></ul>L’assistance au développement<br /><ul><li> les labels
  29. l’observatoire
  30. les offices de tourisme</li></ul>Les enjeux:<br /><ul><li>S’adapter à la nouvelle donne Internet
  31. faciliter la préparation de séjour de l’internaute
  32. optimiser l’offre réservable présente sur le site en qualité et en quantité
  33. mettre en place des web planning pour les prestataires
  34. faciliter la distribution multi-canal
  35. Eviter la fracture e-tourisme sur le territoire
  36. Mettre en place une solution globale qui nous permette de tout gérer :</li></ul>Séduction + Information + Réservation + Fidélisation/conquête + Evaluation<br />
  37. ADT<br />RéseauAriège Pyrénées 100% e-tourisme<br />professionnels (hôtelier, camping, site, pleine nature..) <br />Prestataires en allotement<br />Offices de tourismes<br />
  38. Retrouvez-les sur le showroom<br />

×