Tennis
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Tennis

on

  • 319 views

 

Statistics

Views

Total Views
319
Views on SlideShare
319
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial LicenseCC Attribution-NonCommercial License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Tennis Document Transcript

  • 1. DEPARTAMENT D’EDUCACION PHYSIQUE NOTES POUR LE TENNISUn peu dhistoire du tennis1415. Conséquence de la bataille dAzincourt, le duc d’Orléans est emprisonnépendant deux décennies en Angleterre. À l’occasion de cette captivité à Wingfield dansle Norfolk, le duc introduit en Angleterre le jeu de paume qu’il pratique presquequotidiennement. Quatre siècles plus tard, le descendant du châtelain de Wingfield,Walter Clopton Wingfield, invente le tennis en adaptant le jeu de paume sur herbe.Le tennis prend dailleurs en Angleterre le nom Lawn Tennis (tennis sur herbe) tandisque le jeu de paume est désigné sous le nom Real Tennis (vrai tennis). Le mot« tennis » lui-même provient de lavertissement « Tenez ! » que donnait le lanceur deballe au départ dun échange au jeu de paume.Les parties de la raquette de tennis Le manche: c´est la partie de la raquette où se trouve le grip. Cette partie estcelle qui doit te procurer le confort suffisant pour garantir de bons coups, cela nesuppose donc pas un effort démesuré pour les tendons de la main. La tête: C´est la partie de la raquette où se trouve le cordage. Il faut savoir qu´ily a différentes tailles et formes. Le cordage: Il est formé d´un ensemble de cordes entrelacées, qui peuvent êtred´origine naturelle ou synthétique. L´antivibrateur du manche: il réduit les vibrations de l´impact de la balle. Grip: il permet l´adhérence et le confort nécessaires pour tirer le meilleurrendement du jeu. La bande de protection: Elle protège le cadre de la partie supérieure de laraquette des chocs éventuels. La raquette se divise en trois parties: la tête, le manche et la poignée.Quelques règles: Dans le circuit professionnel les parties sont en général de 3 sets gagnants poules hpmmes. Les parties en 5 sets gagnants sont jouées dans les tournois du GrandChelem et de la Coupe Davis. Jusqu´en 2006, les finales des tournois Masters Séries sejouaient aussi en 5 sets. Les femmes font des parties de 3 sets gagnants, quelque soitle tournoi. Chaque set gagnant se joue en 6 jeux, avec au moins 2 jeux d´écart. Si deuxjoueurs arrivent à égalité 5/5 dans un set, ils doivent jouer 7 jeux pour maintenir les 2jeux d´écarts. Dans le cas où on arrive à égalité 6/6, ils disputent le jeu décisif appelé“Tie Break” (mort subite), où chaque joueur sert 2 fois et celui qui arrive à 7 pointsgagne, s´il y a 2 points d´écarts minimum. Et si les joueurs arrivent à égalité 6/6 dans cejeu, ils doivent continuer de jouer jusqu´à ce qu´il y ait 2 points de différence entreeux; par exemple: 8/6 ou 11/9. Chaque jeu se joue en comptant les points de la manche 15-30-40-jeu. Si lesjoueurs arrivent à 40 ex aequo ils doivent continuer de jouer jusqu´à atteindre les deuxpoints de différence. Si les joueurs sont à égalité, il joue la manche Avantage-jeu. Il y a 4 types basiques de surface sur lesquelles on joue au tennis: Herbe, Terrebattue, Surface dure et Surface synthétique ou moquette (quick). 1
  • 2. DEPARTAMENT D’EDUCACION PHYSIQUE Chaque surface a des caractéristiques différentes, lesquelles conditionnent lejeu. La plus importante est le rebond de la balle sur chacune d´entre elles. Les pistes dites lentes sont celles où la balle rebondit plus haut et pluslentement, ce qui fait qu´elle met plus de temps à rebondir sur le sol une seconde fois.En général les points des jeux sur cette surface sont plus longs que sur les autres. Lespistes dites rapides sont celles où il se passe exactement le contraire, des rebonds plusbas et plus rapides, et par conséquent des points plus rapides. La terre battue est lasurface la plus lente, alors que le court d´herbe est le plus rapide.Technique du tennisCoup droit plane: phases du mouvement 1. Position de départ: c’est la phase dans laquelle nous sommes préparés pour réaliser le coup. Les pieds sont séparés pour maintenir l’équilibre et sont de face au filet. La raquette se tient dans la main gauche en son milieu et serrée avec la droite avec le poing. 2. La préparation: on la réalise en tournant l’épaule vers le côté du coup avec la raquette que commence à bouger vers l’arrière. On maintient le poids de corps sur les deux pieds. 3. L’impact: il s’exécute devant le corps avec le bras tendu vers la balle, et le poids de corps sur la jambe avant, dans ce cas la jambe gauche. Le mouvement de la raquette est d’arrière en avant en ligne droite. 4. Le final: C’est vers l’avant avec le bras et la raquette tendus, le poids de corps totalement sur le pied avant et le talon du pied arrière se lève pour lui donner plus de mobilité.Coup droit lifté: phases du mouvementDans ce type de coup les phases seraient les suivantes: 1. Pour le départ on se place face au filet, les pieds séparés et la raquette tenue dans la main gauche par le cuir et serrée avec le poing droit. 2. Unité de mouvement avec le pied du coup et la raquette du même côté. Dans ce type de coup, la raquette aurait une trajectoire ascendante pour pouvoir après descendre en dessous de la balle. C’est ce que l’on appelle boucle. 3. Impact s’exécute à l’avant du corps, la raquette se maintient droite et bloquée pendant ce moment et le bras est totalement tendu. La position des pieds est ouverte et le poids de corps est sur le pied du coup, le droit, et l’équilibre du coup sur les deux pieds. 4. Le final est sur l’avant du corps avec le coude droit vers l’épaule gauche pointant à l’opposé, et entourant le cou. Le poids de corps est sur les deux pieds pour maintenir l’équilibre et face au filet.Coup droit coupé: phases du mouvement 1. La position de départ est la même qu’avant, face au filet avec les pieds séparés, les genoux légèrement pliés et la raquette de face. 2. L’unité de mouvement avec les épaules vers le côté du coup et la raquette légèrement vers l’arrière et en haut. Les pieds avancent vers la balle dans une position fermée, c’est à dire, le pied gauche devant. 2
  • 3. DEPARTAMENT D’EDUCACION PHYSIQUE 3. L’impact se fait à la hauteur de la poitrine, près du corps avec le poids de corps sur le pied avant. La raquette est ouverte, le bord du haut légèrement vers le haut, et frappant la balle avec les cordes légèrement inclinées. 4. Le final se fait avec la raquette tendue et légèrement inclinée, le poids de corps sur la jambe de devant et le talon du pied de derrière levé pour favoriser l’équilibre.La Volée.Nous allons maintenant analyser la volée, autant en coup droit quen revers.La volée, comme je vous disais dans les parties antérieures, est un coup qui sexécuteavant que la balle ait touché le sol, et on a lhabitude de la faire près du filet.La volée en coup droit: 1. Position dattente. Face au filet, les pieds séparés pour maintenir léquilibre et la raquette saisie, par la main dominant, par le poing et soutenue par la main non dominant par le cou. Dans la volée, il faut essayer de faire en sorte que le poing de la raquette soit orienté vers le sol, en le prenant pour référence pour avoir la raquette haute. 2. Le mouvement circulaire des bras et du tronc. Il est plus court que pendant les coups de fond, on doit cela au fait quil faille raccourcir la trajectoire de la balle, puisque quil sagit dun coup dattaque et quil faut frapper la balle très en avant. La tête de la raquette est plus haute que pendant les coups de fond, ceci est dû à la poignée et à la tendance ou á la nécessité de maintenir la raquette en dessus du filet. 3. L’impact. On a l’habitude de l’exécuter au dessus du filet, près du corps parce que le bras est moins tendu et avec un mouvement très court mais fort. Lavant-bras est, dans ce cas, celui qui supporte la force du coup. La position des cordes est légèrement ouverte puisque le coin inférieur de la raquette est plus avancé que le coin supérieur. 4. Le final. Il se fait avec un mouvement très court, légèrement descendant, et le balancement ou le transfert de poids du corps se fait vers lavant avec le pied contraire au coup avant.La volée de revers. Quant à la volée de revers, elle a les mêmes phases et est pratiquement égale. 1. Lattaque. Cest un coup similaire au service, la différence est que la balle est envoyée par ladversaire alors que pendant le service nous nous lenvoyons nous-mêmes. Cest un coup dattaque, semblable à la volée, et se fait à la fin dun point. Son exécution et ses phases sont les suivantes: 2. Position dattente. On se place face au filet, les pieds séparés pour maintenir léquilibre et la raquette avec la tête un peu plus haute que les coups de fond, de la même manière que la volée. On a l’habitude de la réaliser près du filet mais elle peut aussi s’exécuter dans n’importe quelle zone du terrain. 3
  • 4. DEPARTAMENT D’EDUCACION PHYSIQUE 3. La préparation. Elle se réalise en avançant le pied gauche (dans le cas d’un joueur droitier, et pied droit dans le cas d’un joueur gaucher), la raquette se situe derrière la tête avec le coude fléchi et le bras gauche se lève, ayant pour fonction de maintenir l’équilibre du coup, de prendre comme référence la hauteur de la balle et d’indiquer la trajectoire de la balle. 4. L’impact. Il se produit au dessus de la tête, avec le coude et la raquette totalement étirés, le poids du corps est sur le pied en avant et le bras gauche au moment de l’impact descend jusqu’à l’estomac.Le service 1. Les appuis. En position de départ (toujours pour un droitier), le pied gauche est juste derrière la ligne de fond de court et ce pied gauche vise le poteau droit du filet. Le pied gauche quant à lui, est légèrement derrière et parallèle à la ligne de fond de court. 2. La prise. La prise peut être continentale, marteau ou semi-fermée de revers. Pour débuter, la prise semi-fermée est déconseillée. Elle est utilisée généralement pour mettre plus d’effet au service. 3. Le lancer de balle. La position de départ est : raquette main droite et balle main gauche en avant du corps au niveau du bassin. Les épaules du joueur suivent la direction souhaitée du service (donc plutôt perpendiculaire au filet). Simultanément, le bras gauche s’élève tendu devant soi alors que le bras droit descend et remonte vers l’arrière. La balle doit être lancée verticalement légèrement devant soi et légèrement sur la droite. 4. La frappe de balle. Le bras droit se déroule pour se tendre au-dessus du joueur et frapper la balle à son point culminant du lancer. 5. L’accompagnement. Après la frappe, le poignée se casse légèrement et le serveur finit son geste avec la raquette à la gauche de sa jambe gauche. Le buste s’est tourné naturellement face au filet.Le smash 1. Le placement. Il est important de se placer le plus rapidement possible correctement sous la balle. Un smash est facile lorsqu’on est placé et arrêté pour frapper 2. Les appuis. Le smasheur se positionne en appuis en ligne de coup droit, les épaules perpendiculaires au filet et les jambes légèrement fléchies. 3. La préparation. Le joueur monte rapidement et directement son bras par le côté pour avoir sa raquette dans son dos. Le bras libre doit viser la balle qui arrive sur lui. 4. La frappe. le plan de frappe doit être le plus haut possible et devant soi. 5. L’accompagnement. Le geste est ample et le manche de la raquette finit au niveau de la hanche gauche du joueur. 4