VITOGAZ vous présente l'abc du butane et du propane d' automne 2013 (Cfbp)

  • 98 views
Uploaded on

Le gaz propane (aussi appelé GPL – Gaz de Pétrole Liquéfié) a un rôle important à jouer dans la Rénovation énergétique.

Le gaz propane (aussi appelé GPL – Gaz de Pétrole Liquéfié) a un rôle important à jouer dans la Rénovation énergétique.

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
98
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
1

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. L’ ABC du Butane et du Propane – Automne 2013 Actualité – Rénovation énergétique : La modernisation de l’équipement de chauffage, l’élément clé du bouquet de travaux Le gouvernement a lancé un vaste plan de rénovation thermique de l'habitat destiné à tripler le nombre de rénovations énergétiques de logements en France. Lors de la rénovation d’un bâtiment de plus de 2 ans, une aide est accordée pour la réalisation d’un bouquet de travaux, c’est-à-dire lorsqu’on couple au moins deux aménagements qui ne relèvent pas de la même catégorie (par exemple l’isolation des combles et l’installation d’une chaudière à condensation), lors d’une même année. Plusieurs études réalisées par l’association Energies & Avenir ont révélé que les bouquets de travaux les plus performants sur les plans économique et énergétique comprennent la modernisation de l’équipement de chauffage. Le gaz propane (aussi appelé GPL – Gaz de Pétrole Liquéfié) a un rôle important à jouer dans cette perspective. Déjà nombreux, les bénéfices de la rénovation thermique augmentent encore avec les installations au GPL. Associé en tant qu’énergie à un équipement de chauffage performant, il permet d’atteindre de hautes performances énergétiques, tels que les niveaux BBC et HPE rénovation, et de diminuer la consommation et la facture énergétiques des foyers. À titre d’exemple, le choix du propane pour alimenter une chaudière à condensation en remplacement du fioul permet de diviser par 4 le budget énergie et les consommations et par 7 les émissions de gaz à effet de serre d’un bâtiment de 480m2 sur 2 étages, qui abrite 4 logements et des services publics*. Outre une meilleure efficacité énergétique des bâtiments, l’énergie GPL (propane) optimise l’utilisation de la chaudière. En ne rejetant aucun déchet, les installations qui fonctionnent à l’énergie GPL préservent l’environnement. Leur durée de vie est elle-même bien plus longue puisqu’aucun résidu n’est produit dans les chaudières. L’énergie GPL améliore le confort des bâtiments grâce à une répartition homogène de la chaleur et le choix d’une température au degré près, et offre également une solution évolutive avec la possibilité d’être couplé aux énergies renouvelables. *Projet de rénovation mené en 2012 par la commune de Préveranges (Cher).
  • 2. Le saviez-vous ? Butane et propane peuvent participer à la réduction des pics de consommation hivernale d’électricité L’arrivée de l’hiver va à nouveau s’accompagner du risque d’un blackout dû aux pics de consommation d’électricité. En effet, beaucoup de Français ayant recours à cette énergie pour se chauffer, cuisiner ou s’éclairer, les températures hivernales provoquent une forte augmentation de la demande qui se traduit également par de fortes émissions de CO2. Au cours de ces périodes de pointe, le chauffage à l’énergie GPL (propane) permet de diminuer les émissions de CO2 par rapport au chauffage électrique grâce à un bilan en énergie primaire 2,58 fois plus économe que celui-ci. Ces inconvénients de la saison froide peuvent donc être facilement évités grâce aux solutions de chauffage qui fonctionnent à l’énergie GPL. Ces installations présentent en outre une excellente durée de vie et ont l’avantage de délivrer une énergie disponible sans délais, avec une empreinte écologique réduite. En ayant recours à la pompe à chaleur par exemple, on obtient 3 à 4 kWh de chaleur en ne consommant qu’1 kWh d’électricité. Plus d’informations : http://www.cfbp.fr/ Retrouvez le CFBP sur Twitter : @energieGPL Contact presse : Constance Lozet - Tél : 01 47 42 92 78 / E-mail : constance.lozet@fleishman.com