Auderghem,                          si le coeur vous en dit !                                                             ...
Auderghem,une commune de coeurAuderghem est une belle commune prospère et agréable et pourtant… …de nombreux parents atten...
Auderghem, une commune de COEUR pour les famillesQuelques propositions concrètes :   Petite enfanceElargir l’offre de crèc...
Auderghem, une commune de COEUR pour les jeunesQuelques propositions concrètes :     Enseignement et encadrement extra-sco...
Auderghem, une commune de COEUR pour les aînésQuelques propositions concrètes :     Information et participation   Valoris...
Auderghem une commune de COEUR pour les personnes àmobilité réduite ou porteuses d’un handicapQuelques propositions concrè...
Auderghem une commune de COEUR pour les personnesdémunies ou qui souffrent de solitudeQuelques propositions concrètes :   ...
Auderghem, une commune de COEUR pour les associationset les citoyens engagésQuelques propositions concrètes :     Informat...
Auderghem, une commune de COEUR pour les commerçantsde proximitéQuelques propositions concrètes :     Information et promo...
Auderghem, une commune de COEUR pour les nouveauxAuderghemois et solidaireQuelques propositions concrètes :     Pour les n...
Solidarité en dehors des frontières communalesCréer un jumelage avec une commune du Nord de Bruxelles et avec une commune ...
Auderghem,et vous !Auderghem est votre commune et pourtant… …imaginez que demain ce soit votre propre quartier qui devienn...
Votre quartierQuelques propositions concrètes :     Identité   Définir avec l’ensemble des habitants la carte des quartier...
Votre communeQuelques propositions concrètes :     Communication   Renforcer l’information en amont et en aval des projets...
Gouvernance et administrationConfier à un échevin la compétence de la communication, l’information et la gouvernance pourv...
Votre sécuritéQuelques propositions concrètes :     Plans de sécurité   Elaborer des plans de sécurité par quartier en col...
Votre logementQuelques propositions concrètes :     Nouveaux logements   Augmenter l’offre de logements moyens dans les no...
Votre (recherche de) travail, votre entrepriseQuelques propositions concrètes :     Recherche d’emploi   Centraliser et co...
Votre mobilité et votre environnementQuelques propositions concrètes :     Mobilité – planification et information   Impli...
PropretéOrganiser un monitoring de la propreté de l’espace public au sein des quartiers et adapter lafréquence de balayage...
Vos activités sportives et culturellesQuelques propositions concrètes :     Sport   Développer des partenariats avec les c...
Question importante : comment financer nos propositions ?   L’objectif principal de la politique communale n’est pas une p...
Un raccourci vers nos propositions…Auderghem, une commune de coeur…Pour les familles.........................................
Programme électoral de la liste CDH+ (Auderghem 2012)
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Programme électoral de la liste CDH+ (Auderghem 2012)

1,297 views
1,220 views

Published on

Ce 14 octobre 2012, le cdH+ présentera sous le numéro ‘6’ une liste menée par Muriel Koch pour défendre un programme de coeur. Découvrez-le si le coeur vous en dit!

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,297
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
6
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Programme électoral de la liste CDH+ (Auderghem 2012)

  1. 1. Auderghem, si le coeur vous en dit ! +Voici ce qui pourrait changer à Auderghem grâce à vous…Imprimé électoral - Editeur responsable : Oliver JUNG, Président du cdH d’Auderghem – Avenue Guillaume Poels, 20 – 1160 Auderghem
  2. 2. Auderghem,une commune de coeurAuderghem est une belle commune prospère et agréable et pourtant… …de nombreux parents attendent un soutien plus accru, …les jeunes veulent y développer leur créativité et exprimer leurs talents, …les aînés souhaitent y mener une vie active ou sont demandeuses d’une prise en charge de qualité chez elles ou dans une structure adaptée, …les personnes handicapées s’y sentent souvent oubliées, …les personnes démunies ou qui souffrent d’isolement ont besoin d’une attention particulière, …l’engagement associatif et citoyen, indispensable pour tous dans la vie de la commune, doit être valorisé, …les commerçants de proximité dont le dynamisme et le rôle social est capital, peinent à survivre, …les nouveaux Auderghemois s’y sentent un peu perdus à leur arrivée.Certes, les autorités communales ne peuvent ni ne doivent s’ingérer dans les sphèresprivées, citoyennes ou commerciales mais nous avons des propositions concrètes quevous pouvez nous aider à mettre en oeuvre pour stimuler cette vraie richesse qui noustient à coeur… +Bien gérer une commune,c’est miser sur ceux qui font battre son COEUR…
  3. 3. Auderghem, une commune de COEUR pour les famillesQuelques propositions concrètes : Petite enfanceElargir l’offre de crèches, entre autres, via des partenariats public-privés pour la création de nouveauxlieux d’accueil de la petite enfance sur les lieux du travail. Encourager le développement d’ensemblesplurifonctionnels qui intégreraient des lieux d’accueil lors de la construction ou rénovation d’espaces debureaux, espaces commerciaux et lieux publics.Adapter les crèches communales, leurs horaires (couplage avec une halte-garderie) et leur règlement,pour tenir compte des besoins pour les enfants les plus vulnérables (enfants en situation de handicap,enfants dont les parents travaillent en horaire décalé ou en intérim, enfants dont les parents nemaîtrisent pas l’une des langues nationales, etc.).Assurer la qualité de l’environnement dans lequel les enfants sont accueillis afin qu’il respecte au mieuxle rythme de chaque enfant, que les jouets soient de qualité et favorisent le développement, que lesuivi pédagogique de chaque enfant soit amélioré, que la qualité et la diversification de la nourriturefasse l’objet d’une attention accrue, que la télévision ne puisse pas faire office de puéricultrice.Réaliser un cadastre des gardiennes d’enfants et des offres de baby-sitters et le mettre à dispositiondans les quartiers. Créer un système de chèques baby-sitting pour les familles monoparentales et/ou ensituation précaire (par exemple pour les utilisatrices du CPAS) en partenariat avec la Ligue des Familles.Fédérer l’ensemble des acteurs de l’éducation dans le cadre d’une « alliance éducative » sur le terraincommunal (crèches, écoles, extra-scolaire, ONE, services de prévention, cohésion sociale, CPAS, etc.).Mettre à disposition de locaux communaux pour les consultations ONE.Organiser des tables rondes pour les parents de jeunes enfants et distribuer des vade-mecumspécifiques. Soutien familialCréer une cellule de conseil et de soutien communale aux victimes de violences familiales.Créer une antenne de prévention contre la maltraitance infantile et de protection et soutien desenfants victimes.Aider les familles confrontées à la maladie d’Alzheimer en participant au programme « CommunesAlzheimer admis » Espace publicLors de la rénovation des voiries, adapter les bordures et les passages pour piétons pour faciliter lacirculation des poussettes.
  4. 4. Auderghem, une commune de COEUR pour les jeunesQuelques propositions concrètes : Enseignement et encadrement extra-scolaire Etendre l’immersion linguistique à plusieurs écoles communales. Insérer les écoles dans leur environnement en renforçant les liens avec les initiatives citoyennes de quartier. Créer un espace de rencontre inter-écoles (en y incluant l’école japonaise), inter- associations de parents. Organiser des bourses à l’emploi dans les écoles, ainsi que des séances d’information sur les possibilités offertes par les différentes filières d’enseignement. En collaboration avec le secteur associatif, améliorer et développer l’accueil extra-scolaire (sport, musique, théâtre, danse, art,…) pour qu’il réponde réellement aux demandes et besoins du public et en faciliter l’accès en termes d’horaires, de moyens financiers et aussi pour les jeunes porteurs d’un handicap. Information et participation des jeunes Mettre en place dans chaque quartier un relais « jeunes », auprès duquel le jeune citoyen pourra trouver tous les conseils pour démarrer la vie active, découvrir la vie associative de son quartier ou sa commune, la manière de s’impliquer, les activités sportives et culturelles qu’il peut pratiquer et les enjeux locaux de sa commune. Soutenir les mouvements de jeunesse dans leurs activités, pour la rénovation et la sécurisation de leurs locaux, pour l’organisation de leurs camps,… Moderniser la communication communale en utilisant les réseaux sociaux ou autres nouveaux médias. Organiser un salon « jobs d’étudiants » avec les entreprises auderghemoises. Organiser des actions de formation et de sensibilisation à l’attention des jeunes sur le fonctionnement de la démocratie locale et les différentes formes de participation citoyenne. Mettre sur pied un conseil consultatif des jeunes (15-35 ans) avec une compétence d’interpellation des conseils communal, de police ou de CPAS et solliciter systématiquement son avis sur les sujets qui concernent directement les jeunes. Culture et sport Créer un festival auderghemois de hip hop. Permettre aux jeunes d’organiser et de concevoir un spectacle (évènement au choix) qui sera présenté dans la grande salle du Centre Culturel. Mettre sur pied des activités régulières en y associant des sportifs renommés (comme un match de foot ou un jogging tous les x du mois). Organiser des challenges sportifs pour tous.
  5. 5. Auderghem, une commune de COEUR pour les aînésQuelques propositions concrètes : Information et participation Valoriser l’engagement bénévole des aînés (« vieillissement actif ») et mieux les informer sur les possibilités d’action au sein du secteur associatif, des organes politiques et dans leur quartier. Insérer davantage les habitants de la Résidence Reine Fabiola et des MR/MRS dans la vie de leur quartier. Renforcer l’information, dans les relais de quartier et sur le site internet de la commune, sur les solutions pour un maintien d’autonomie, notamment, sur la manière d’adapter l’intérieur des habitations aux besoins spécifiques des aînés (chaises pour les baignoires, poignées dans les toilettes et salles de bain, baignoires adaptées, chaises montantes, …). Créer un conseil consultatif des aînés avec une compétence d’interpellation des conseils communal, de police ou de CPAS et solliciter systématiquement son avis sur les sujets qui concernent directement les aînés. Formation et intergénérationnel Encourager les activités intergénérationnelles et thématiques (notamment de transmission de mémoire) en collaboration avec l’ASBL « Seniors d’Auderghem », les écoles, les écoles de devoirs, les mouvements de jeunesse, la Maison des Jeunes, les associations auderghemoises et le futur conseil des jeunes. Stimuler la création de logements kangourous ou intergénérationnels qui offrent sécurité et aide sporadique à nos aînés. Créer des espaces communs (comme des jardins partagés) entre école et maison de repos, le partage de certains locaux de détente. Soutenir les initiatives visant à inviter les aînés à mettre à jour leurs compétences en matière de sécurité routière et en matière de nouvelles technologies. Mettre en place une « Université des Aînés » à Auderghem. Soutien Recenser et promouvoir dans les quartiers les services d’aides à domicile (initiatives menées par le secteur associatif auderghemois, aide-familiales et ménagères, distribution de repas et soins à domicile, aides administratives, petits dépannages techniques, aides aux déplacements). Lutter contre l’isolement en recensant les personnes qui vivent recluses chez elles et veillant à ce qu’une attention particulière leur soit apportée par le biais de visites régulières et de prise en charge accrue par les services sociaux et le secteur associatif. Encourager les commerçants et les services de proximité dans le soutien apporté aux aînés. Espace public Distribuer des cartes indiquant la localisation des bancs dans l’espace public et renforcer l’offre existante.
  6. 6. Auderghem une commune de COEUR pour les personnes àmobilité réduite ou porteuses d’un handicapQuelques propositions concrètes : Cohésion sociale Prendre des mesures proactives (notamment une communication ciblée) afin de garantir l’insertion des personnes à mobilité réduite ou porteuses d’un handicap dans les activités sportives, culturelles et festives organisées sur le territoire de la commune. Espace public Veiller à l’application stricte des règles d’accessibilité publique pour les personnes à mobilité réduite, tant pour les bâtiments publics que pour les voiries communales. Lors de la rénovation celles-ci, adapter les bordures et les passages pour piétons pour faciliter la circulation en chaises roulantes ainsi que le marquage au sol pour les personnes malvoyantes. Développer des plaines de jeu adaptées aux enfants à mobilité réduite (avec balançoires pour chaises roulantes). Développer en outre une charte de l’accessibilité avec les commerçants. Faire adhérer Auderghem au label « Handycity » (http://www.asph.be/ASPH/Citoyennete/handycity.htm). Internet Systématiser l’obtention du label « any surfer » pour l’ensemble des sites d’intérêt communal. Entreprises de travail adapté (ETA) Compenser le quota d’occupation non-atteint de personnes handicapées dans l’administration communale par des marchés réservés aux ETA et faire auditer par la Fédération Bruxelloise des ETA les marchés à venir afin d’identifier ceux qui pourraient être adressés aux ETA. Rendre les marchés publics plus accessibles aux ETA en réservant des marchés ou lots à l’économie sociale pour les marchés spécifiques pour lesquels une concurrence peut être garantie. Allotir ou grouper certaines demandes de marché afin de trouver un souscripteur parmi les ETA à des conditions plus avantageuses car mieux calibrées, autoriser la sous-traitance pour permettre de faire entrer une ETA à l’un ou l’autre échelon de la prestation demandée.
  7. 7. Auderghem une commune de COEUR pour les personnesdémunies ou qui souffrent de solitudeQuelques propositions concrètes : Solidarité et aide matérielle Améliorer l’aide apportée aux familles et aux personnes seules qui vivent dans la précarité, en créant une cellule d’aide et de conseil pour trouver un logement, collecter les dons de nourriture ou de vêtements et accompagner la scolarisation des enfants, en collaboration avec le secteur associatif. Travailler à la réinsertion des personnes sans domicile fixe présentes sur le territoire de la commune en créant au sein du CPAS un service spécifiquement dédié à ces personnes et en soutenant les activités de la Croix-Rouge et de l’Association des Maisons d’Accueil et des Services d’Aide aux Sans-abri. Garantir un accès à un minimum d’hygiène pour les personnes vivant en rue en mettant à dispositions des toilettes gratuites et de l’eau potable. Lutter contre les marchands de sommeil en renforçant les liens entre les agents de quartier et la population. Lutte contre la solitude Promouvoir, en collaboration avec le secteur associatif, dans les quartiers, les parcs et les lieux publics, des espaces de rencontre et de convivialité où chacun est le bienvenu quand il le souhaite pour parler, boire un verre et passer un moment de convivialité. Recenser les personnes qui vivent recluses chez elles et leur apporter une attention particulière par le biais de visites régulières organisées par le secteur associatif ou émanant d’initiatives citoyennes.
  8. 8. Auderghem, une commune de COEUR pour les associationset les citoyens engagésQuelques propositions concrètes : Information et promotion Mieux informer les auderghemois de l’existence d’un tissu associatif riche et diversifié. Mettre le secteur associatif en réseau, notamment en soutenant l’organisation d’un forum et promouvoir davantage ses actions dans la communication communale. Adopter une « charte associative » à l’échelle locale pour créer un véritable partenariat et une complémentarité parfaite entre le secteur associatif et les autorités communales, dans le respect de l’autonomie des associations et de non-discrimination. Promouvoir les actions du Réseau Santé du Vieux Sainte-Anne par les nouvelles technologies de l’information et dans les quartiers. Soutien matériel Dans chaque quartier, mettre un local à la disposition des citoyens et associations qui le nécessitent. Faciliter l’accès aux parcs et bâtiments publics pour l’organisation d’évènements d’intérêt communal. Encourager l’utilisation des infrastructures scolaires par les associations. Lancer des appels à projets apportant une plus-value citoyenne, culturelle ou sociale à la commune et donnant droit à des aides financières ou logistiques. Encourager le mécénat d’activités associatives par les entreprises locales. Faciliter les démarches administratives qui peuvent constituer des freins à l’action dynamique du secteur. Mettre à disposition un soutien technico-administratif communal. Offrir des formations aux volontaires qui s’engagent bénévolement dans le secteur associatif de la commune. Décentralisation Organiser des formations aux premiers secours dans les quartiers. Mettre dans chaque quartier une infrastructure à la disposition des associations pour leurs opérations de vente (Îles de Paix, 11.11.11, Handicap International, etc.), pour le « recrutement » de nouveaux bénévoles et pour des activités plus thématiques (rédaction de lettre à des prisonniers, sensibilisation au commerce équitable, aide aux sans-abris, etc.).
  9. 9. Auderghem, une commune de COEUR pour les commerçantsde proximitéQuelques propositions concrètes : Information et promotion Promouvoir le commerce local par la mise à disposition d’un répertoire communal des commerces locaux dans les relais de quartiers ainsi que sur le site de la commune. Assurer, dans chaque quartier, une transmission pratique d’informations sur les commerces à reprendre. Réaliser des tapis anti-poussières pour les commerçants lors de travaux avec le logo de la commune et l’inscription « merci pour votre soutien aux commerçants pendant ces travaux d’embellissement ! ». Noyaux commerciaux Favoriser la mixité commerciale des quartiers commerçants en élaborant des règlements communaux portant sur l’implantation de certains types de commerces, de manière à éviter la prolifération des nightshops et des phoneshops telle qu’on l’a connue ces dernières années. En concertation avec les associations de commerçants, favoriser l’extension des heures d’ouverture des commerces locaux. Participation Stimuler la création et fonctionnement d’associations de commerçants dans chaque quartier et renforcer leur pouvoir consultatif lors de la prise de décision communale. Soutenir certains noyaux commerciaux par le maintien d’une série de services publics. Conclure des partenariats avec la poste et les banques pour garantir la proximité de certains services. Des commerces durables Fédérer et promouvoir, notamment par la création d’un éco-label local, les commerces qui privilégient la production locale et régionale, proposent des produits bio et équitables et développement des servies citoyens. Identifier et favoriser des circuits courts pour la restauration collective.
  10. 10. Auderghem, une commune de COEUR pour les nouveauxAuderghemois et solidaireQuelques propositions concrètes : Pour les nouveaux Auderghemois Mettre en place des points d’information multilingues dans les quartiers à destination des nouveaux Auderghemois (avec l’aide de bénévoles) pour leur donner les informations nécessaires sur les démarches administratives à accomplir ainsi que sur les possibilités de participation à la vie communale. Créer une valise du nouvel habitant avec toutes les informations relatives aux services disponibles dans la commune, aux activités organisées et aux associations existantes ainsi qu’à l’histoire de la commune. Mettre sur pied un programme d’« Erasmus localus », ou un système d’échanges linguistiques entre les familles auderghemoises francophones et celles parlant d’autres langues pour non seulement renforcer les capacités linguistiques de tous les Auderghemois, mais également la cohésion sociale dans la commune. Renforcer les liens et les échanges avec l’école japonaise. Mettre les locaux communaux à disposition pour l’organisation de tables de conversation ou d’échanges culturels. Pour les nouveaux Auderghemois mais aussi pour ceux qui y vivent depuis bien longtemps, multiplier les activités accessibles en néerlandais et d’autres langues que le français.
  11. 11. Solidarité en dehors des frontières communalesCréer un jumelage avec une commune du Nord de Bruxelles et avec une commune flamande.Organiser un parrainage communal d’un dissident d’un pays autoritaire et, dans le respect desrelations diplomatiques fédérales, établir un jumelage, dans les pays autoritaires, avec descommunes dirigées par des représentants démocratiques.Faire adhérer Auderghem au réseau international des villes refuges pour artistes menacés dansleur pays. Prendre en charge le séjour d’une personne dissidente victime de persécutions, à l’instardu réseau des villes refuges.Organiser des échanges et parrainages Sud-Nord « ciblés » et personnalisés entre écoles,personnel administratif, policiers, entrepreneurs, aînées, etc.
  12. 12. Auderghem,et vous !Auderghem est votre commune et pourtant… …imaginez que demain ce soit votre propre quartier qui devienne un lieu privilégié pour l’entraide, les activités et les informations communales… …vous n’avez pas l’impression d’être suffisamment informé(e) de la gestion communale et d’avoir votre mot à dire à d’autres moments que celui des élections… …vous ne vous sentez pas toujours en sécurité… …vous avez des difficultés d’y rester en raison des prix du logement… …vous n’y trouvez pas un accompagnement adéquat pour trouver un emploi ou créer votre entreprise… …vous éprouvez des difficultés dans vos déplacements ou trouvez que davantage pourrait être fait pour la qualité de votre environnement… …pas toujours facile d’y faire du sport ou de s’y évader culturellement…Certes, les autorités communales ne peuvent et ne doivent pas s’occuper de tout maisvoici quelques propositions concrètes pour rapprocher votre commune de votrequotidien…Bien gérer une commune,c’est la rapprocher de VOUS !
  13. 13. Votre quartierQuelques propositions concrètes : Identité Définir avec l’ensemble des habitants la carte des quartiers (qui ne doivent pas être trop grands afin de garantir un sentiment de proximité, et leur conférer une identité propre. Ainsi, chaque quartier deviendra la première collectivité de vie, où les citoyens pourront échanger, s’informer, s’associer et bénéficier d’un réseau minimum de commerces et de services. Déterminer, par quartier, des éléments qui en font le caractère typique afin de les préserver et de les intégrer dans les paramètres des règlements communaux d’urbanisme. Information et services décentralisés Mettre en place, dans chaque quartier des points relais (notamment à destination des jeunes) auprès desquels le citoyen pourrait trouver des informations et conseils pour mieux connaître la vie associative de son quartier, les services publics présents sur le territoire communal, les activités qu’il peut pratiquer et les enjeux de la commune et de la Région. Développer des permanences de services communaux dans les quartiers. Y organiser davantage de réunions d’information et de consultation en présence des élus locaux. Organiser les missions communales de base avec une optique « quartier-centrée ». Mettre gratuitement à la disposition des citoyens et des organisations du quartier des locaux pour leurs réunions et activités de quartier ou décentralisées (ex : collecte de sang). Vie de quartier Stimuler la création ou la pérennité de commerces de proximité dans chaque quartier. Créer ou développer les « centres » de quartiers en y organisant des activités adaptées. Soutenir les animations de rues et activités citoyennes. Organiser des compétitions ludiques inter-quartiers.
  14. 14. Votre communeQuelques propositions concrètes : Communication Renforcer l’information en amont et en aval des projets via un site internet communal plus convivial, attractif et interactif, les réseaux sociaux et une décentralisation dans les quartiers. Participation citoyenne Consulter les quartiers, organiser une consultation populaire sur les décisions importantes pour le futur d’Auderghem, comme l’avenir du viaduc Hermann-Debroux et du site Delta. Mieux informer les citoyens sur les possibilités d’interpellations des autorités communales. Offrir une tribune libre aux citoyens et partis de l’opposition dans le journal communal. Organiser, dans tous les organismes communaux, au moins une réunion annuelle ouverte au public. Créer des conseils consultatifs des jeunes, des aînés, des commerçants et leur permettre d’interpeler le Conseil communal pour donner un suivi à leurs avis.
  15. 15. Gouvernance et administrationConfier à un échevin la compétence de la communication, l’information et la gouvernance pourveiller à l’implication des citoyens dans la prise de décision communale et à la gestion cohérentede la politique communale avec d’autres niveaux de pouvoir (Région, fédéral).Multiplier les clauses environnementales et sociales dans les marchés publics.Etendre les heures d’ouverture des services communaux en dehors des heures de bureau deux foispar semaine. Réaliser des audits internes et baromètres de satisfactions des citoyens. Urbanisme et lieux d’intérêtAccélérer les procédures d’urbanisme et en réduire le coût, notamment grâce au développementd’outils informatiques appropriés.Accroître la politique préventive afin de réduire la prolifération d’aménagements nonconformesaux réglementations (zones de jardin en parking privatif, modification de l’aspect du bâti, divisionde logement, intérieur d’îlots, …).Accentuer la visibilité des aménagements visant à protéger le caractère résidentiel des quartiers(zones 30, mobilier urbain spécifiques, …)Rendre la place communale plus attractive en y organisant davantage d’évènements culturels.Donner un coup de neuf à la maison communale en la « rafraîchissant » en impliquant lesarchitectes et les artistes de la commune.Promouvoir et mettre en valeur le patrimoine culturel auderghemois. Développer des partenariatsavec les autorités fédérales et régionales afin de renforcer l’attractivité des sites de Valduchesse etdu Rouge-Cloître et de faciliter leur accès aux citoyens et associations auderghemoises.
  16. 16. Votre sécuritéQuelques propositions concrètes : Plans de sécurité Elaborer des plans de sécurité par quartier en collaboration avec les habitants et les commerçants. Ces plans prévoiront un dispositif humain, technologique et architectural adapté à la réalité de chaque quartier. Police de proximité Réorganiser la police communale de façon plus décentralisée et proche des habitants, notamment en réduisant les tâches administratives incombant aux policiers. Lutter contre la confusion résultant de la diversité des acteurs publics intervenant dans le maintien de l’ordre (policiers, agents de prévention (APS), service jeunesse, gardiens de la paix, etc.). Rendre à la police le rôle principal dans le « rappel de la norme ». Organiser des journées de rencontre entre policiers locaux et habitants pour mieux faire connaître les policiers de quartier et les impliquer dans les activités éducatives. Organiser des permanences de la police dans les quartiers. Faire circuler la police autrement qu’en voiture (pied, à vélo, « gumba » (tuktuk couvert, gyropodes ou autres véhicules propres). Prévention décentralisée Décentraliser les activités de « Maison de la Prévention » dans les quartiers et affecter les agents à des activités d’animation. La prévention sera efficace car davantage personnalisée. Lutte contre les incivilités Durcir les sanctions administratives en cas d’incivilités après une information en profondeur de la population de nouvelles mesures en vigueur. Sentiment d’insécurité Adapter la luminosité de l’espace public pour renforcer le contrôle social dans le respect du patrimoine architectural auderghemois. Développer un nouveau matériel urbain en collaboration avec architectes et chercheurs afin de le rendre attractif, mais également difficile à casser ou à souiller. Créer un service d’accompagnement quand les personnes isolées ont peur de sortir seules.
  17. 17. Votre logementQuelques propositions concrètes : Nouveaux logements Augmenter l’offre de logements moyens dans les nouvelles constructions et futurs projets immobiliers (par exemple, sur le site Delta), notamment par l’inclusion de clauses spécifiques dans les PPAS, de clauses « logement moyen » dans les ventes de terrains communaux ou dans le règlement communal d’urbanisme. Rechercher des promoteurs sur base de cahiers des charges (avec clauses de diversité de l’offre, fixation d’un nombre de logements moyens, de prix de vente m2, etc.). Impliquer les structures de quartier dans la politique de logement. Accorder des primes à la création d’accès séparés au-dessus ou à proximité des commerces afin de permettre l’utilisation de ces espaces comme logements indépendants. Elaborer au niveau communal un cadastre des espaces vides et, en collaboration avec la Région, renforcer la lutte contre les logements inoccupés et insalubres. Accompagner les propriétaires dans les démarches pour rendre ces logements habitables et habités. Se loger Elargir le système de garantie locative (« Système I ») aux familles à bas et moyens revenus qui ne dépendent pas du CPAS. Promouvoir l’action des Agences Immobilières Sociales (AIS). Proposer des incitants (réduction sur le précompte immobilier) aux propriétaires dont les offres passent par les AIS. Modifier le règlement local d’urbanisme pour encourager les logements « kangourou », les logements adaptables, les habitats groupés ou partagés (co-location). Soutenir l’acquisition du premier logement Revoir le pourcentage du taux d’imposition communal du précompte immobilier afin d’en exonérer pendant trois à cinq ans les citoyens à bas et moyens revenus, acquérant leur premier logement.
  18. 18. Votre (recherche de) travail, votre entrepriseQuelques propositions concrètes : Recherche d’emploi Centraliser et coordonner l’action de toutes initiatives et tous les intervenants locaux (Maison de l’emploi Actiris, ALE et échevinat de l’emploi) en encourageant l’usage d’un dossier unique pour personnaliser davantage encore l’accompagnement du demandeur d’emploi. Créer une cellule chargée de développer les collaborations entre la maison de l’emploi et les entreprises locales et permettre ainsi à plus d’Auderghemois de trouver un travail à Auderghem. Intensifier les offres de formations techniques et le développement des centres de formation en alternance (CEFA) pour permettre aux jeunes de bénéficier d’un enseignement professionnel orienté vers l’apprentissage d’un métier. Créer une mission locale pour l’emploi avec un service de détermination socio-professionnelle. Entreprenariat Organiser des enquêtes de terrain auprès des entrepreneurs pour déterminer leurs véritables besoins et simplifier leurs initiatives. Créer d’un club d’entreprises auderghemoises. Organiser des « entreprises days » à destination disposition des (futurs) entrepreneurs pour leur donner des informations et des conseils. Soutenir le mentorat entre un jeune et un actif. Créer un registre des entreprises auderghemoises (et plus spécifiquement des entreprises de travail adapté) pour les informer de tout marché public initié par la commune dans leur secteur d’activités. En collaboration avec les entreprises et les habitants, transformer chaque quartier en pôle de croissance. Economie sociale et non-marchand Créer un répertoire des initiatives d’économie sociale et non-marchandes. Confier à l’échevin de l’économie le développement des initiatives d’économie sociale et nonmarchandes. Insérer des clauses sociales dans les marchés publics communaux réservant la participation au marché à des entreprises d’économie sociale. WORK IN PROGRESS...
  19. 19. Votre mobilité et votre environnementQuelques propositions concrètes : Mobilité – planification et information Impliquer les citoyens et les commerçants lors de l’élaboration et de l’exécution de travaux de voiries ou d’infrastructure (même si ces travaux ne sont pas réalisés par les autorités communales). Offrir une information complète avant, pendant et après les travaux. Rendre disponible dans les relais de quartiers l’information sur les solutions alternatives à l’utilisation personnelle de la voiture (auto-partage, co-voiturage, modes doux, etc.) Planifier les travaux d’aménagement public sur l’ensemble de la législature afin d’éviter leur concentration la seule année électorale. Mobilité inter-quartier Pallier notamment le problème de suppression de tronçons de la STIB (Bus 34) par la création d’un « transport à la demande » (le plus propre possible) pour déplacements intra-communaux. Créer un taxi social pour permettre aux Auderghemois de se rendre à leurs consultations médicales lorsque l’offre des transports en commun est insuffisante. Favoriser les déplacements à vélo en adaptant les voieries et en prévoyant des parkings sécurisés et couverts près des commerces, stations de métro et arrêts de bus ou de trams. Sécurité routière Multiplier les zones trente avec radar pédagogique et redessiner les voies de délestages (par exemple, Boulevard des Invalides) pour une réduction intuitive de la vitesse. Faire adhérer la commune à la Charte européenne de la sécurité routière (www.erscharter.eu). Politique de stationnement En collaboration avec la Région et les commerçants, créer des zones « livraisons » et « clients ». Créer des cartes de riverains par quartier, proposer des cartes « visiteurs » (en nombre limité), moduler l’affectation des voiries dans le temps (par exemple, pour le même emplacement : zone « livraison » à certaines heures uniquement, zone « clients » à d’autres heures). Lutter contre les voitures-ventouses, verbaliser efficacement en cas de stationnement « sauvage ». Piétons Faire un audit « trottoirs », en collaboration avec les habitants des quartiers et les associations de terrain, pour identifier les zones d’inconfort ou d’insécurité sur les parcours urbains. Lors de travaux, offrir des solutions de mobilité transitoire à tous les usagers.
  20. 20. PropretéOrganiser un monitoring de la propreté de l’espace public au sein des quartiers et adapter lafréquence de balayage aux nécessités de chaque quartier pour éviter des « point noirs ».Créer des brigades anti-tags.Revoir le design des poubelles pour qu’elles ne soient pas « attaquées » par des animaux ets’intègrent mieux dans le cadre urbain, voire deviennent des éléments décoratifs dans l’espacepublic. Remplacer peu à peu les bulles à verre par des conteneurs enterrés. IntempériesCréer une cellule communale permettant de prévenir et de résoudre les difficultés posées par lesinondations, les canicules, les fortes chutes de neige et les tempêtes. Mettre des sacs de sables etde sels à disposition des habitants dans les relais de quartier. BruitRénover systématiquement les voiries avec un revêtement à basses émissions sonores.Collaborer avec la Région pour la réduction du bruit sur les voiries régionales (murs anti-bruit,réduction de vitesse). Consommation responsableEncourager les investissements groupés notamment en matière d’énergie (mazout, pellets,isolation des maisons, et.) afin de diminuer les dépenses énergétiques des citoyens.Préparer le prochain agenda 21. Faire adhérer la commune à la « Convention européenne desmaires » pour bénéficier de l’expérience d’autres villes européennes dans la réduction de leurconsommation énergétique et de leur empreinte environnementale.Dresser et améliorer la performance énergétique de tous les bâtiments communaux.Adopter, dans l’action communale, des pratiques, des politiques d’achats et des modes deconsommation responsable (économies de papier, vaisselle réutilisable, utilisation de l’eaude pluie, etc.) et de tri performant des déchets. Promouvoir, dans les cantines scolaires, lesrestaurants collectifs et de la Résidence Reine Fabiola, l’utilisation de produits locaux, de saison ouissus du commerce équitable, notamment en soutenant des initiatives d’économie sociale. Soutien aux initiatives de quartierSoutenir matériellement et humainement les projets portés par les quartiers pour les verduriser ouy mener des activités durables, dans le respect du caractère citoyen de celles-ci.Faire la promotion d’initiatives pilotes organisées à l’étranger, par exemple les paysagescomestibles.
  21. 21. Vos activités sportives et culturellesQuelques propositions concrètes : Sport Développer des partenariats avec les communes limitrophes afin d’offrir aux Auderghemois un accès à certaines infrastructures non existantes sur le territoire communal (par exemple, la piscine) à des heures et tarifs avantageux. Encourager l’utilisation d’infrastructures scolaires par des clubs sportifs et vice-versa. Impliquer davantage la commune dans la gestion du Centre sportif de la Forêt de Soignes afin que son futur développement prenne en compte les priorités et les réalités du sport à Auderghem et bénéficie davantage aux Auderghemois. Mettre sur pied des événements réguliers à « infrastructure limitée » (ex : match de foot tous les premiers dimanches du mois, jogging tous les seconds samedis, etc.), afin de sensibiliser au sport les habitants qui n’utilisent habituellement pas l’offre sportive de la commune. Organiser des tournois sportifs inter-quartiers. Culture Organiser des rencontres dans les écoles entre les enfants (dès 4 ans) et des troupes de théâtre. Organiser un festival de hip hop auderghemois et un spectacle « jeune » de grande envergure dans le Centre Culturel. Faire du Centre Culturel d’Auderghem un centre agréé par la Fédération Wallonie-Bruxelles afin de bénéficier de nouveaux soutiens financiers et d’une programmation plus diversifiée. Adapter les heures d’ouverture des infrastructures culturelles (bibliothèques, Centre culturel, etc.) de manière à les rendre accessibles au plus grand nombre, notamment par une mutualisation et une alternance de l’offre existante entre communes limitrophes. Transformer les bibliothèques en des plateformes pour développer des activités intergénérationnelles et interculturelles. Organiser des activités culturelles dans l’espace public ouvertes à tous (« parcours d’artistes », « journée du livre », etc.). Organiser des manifestations artistiques le long de la promenade verte ou lors des brocantes. Centre Culturel d’Auderghem +
  22. 22. Question importante : comment financer nos propositions ? L’objectif principal de la politique communale n’est pas une performance sur le plan financier mais le bienêtre et la qualité de vie de ses habitants. Il est néanmoins impératif, pour respecter les générations futures, de garder des finances publiques saines et de ne pas augmenter la pression fiscale pour protéger le pouvoir d’achat des citoyens. Des moyens financiers limités créent donc une contrainte pour les autorités mais qui ne les dispense pas de mener des politiques proactives et créatives. Voici ce que nous ferons pour réaliser nos propositions : nous miserons pleinement sur les forces vives de la commune (associations, citoyens bénévoles et commerçants) dont l’action de terrain est précieuse et complémentaire aux actions publiques ; nous explorerons des nouvelles pistes de financement de nature privée (partenariats publics-privés balisés par une charte éthique stricte) et publique (synergie plus importante avec les organisations régionales, les fonds européens pour la promotion de la compétitivité et de l’innovation, etc.) ; nous effectuerons des choix dans les dépenses communales (ainsi que le timing de celles-ci) en privilégiant, dans le respect du droit et de la responsabilité de chaque acteur, l’humain à la technologie, la proximité à la taille, le long-terme et le durable à l’immédiateté, le dialogue au conflit. Bien gérer une commune, c’est faire mieux sans taxer plus !Vous avez des questions, des remarques, des réflexions, des suggestions ?Nous comptons sur vous pour enrichir notre réflexion et notre action commune!Contactez-nous par courrier : cdH Auderghem c/o Oliver JUNG Avenue Guillaume Poels, 20 1160 AuderghemPar email : cdhauderghem@gmail.comPar téléphone : 0486/352901Rejoignez-nous également sur www.cdhauderghem.be ou sur Facebook.
  23. 23. Un raccourci vers nos propositions…Auderghem, une commune de coeur…Pour les familles................................................................................................p.3Pour les jeunes..................................................................................................p.4Pour les aînés....................................................................................................p.5Pour les personnes démunies ou qui souffrent de solitude.................................p.6Pour les personnes à mobilité réduite ou porteuses d’un handicap.................... p.7Pour les associations et les citoyens engagés.....................................................p.8Pour les commerçants de proximité................................................................... p.9Pour les nouveaux Auderghemois et solidaire.................................................... p.10Auderghem… et vous !Votre quartier................................................................................................... p.13Votre commune…………………………………………………………………………………………………..p.14Votre sécurité………………………………………………………………………………………………………p.16Votre logement……………………………………………………………………………………………………p.17Votre (recherche de) travail, votre entreprise…………………………………………………….p.18Votre mobilité et votre environnement……………………………………………………………….p.19Vos activités sportives et culturelles……………………………………………………………………p.21A vous d’agir maintenant… si le coeur vous en dit ! Vos candidats de coeur pour Auderghem Vous pouvez voter pour plusieurs candidats d’une même liste. 1 KOCH Muriel 17 VERDONCK Francine 2 DUBOIS Bernard 18 LEBEDELLE Anne 3 BERNARD Marie 19 DELVAUX Patrick 4 PONJÉE Jacques 20 SERROKH Nora 5 JUNG Oliver 21 GUEORGUIEV Ilian 6 HÉRALY Natacha 22 STERCKX Georgette 7 GEORGES Marc 23 YASSE Thierry 8 LAGHEZZA Angela 24 SIKORSKA Ewa 9 SOGUS Pierre 25 NOWAK Jan 10 TAINE Odile 26 CNAPELINKX Sandrine 11 PENNINCKX Jonathan 27 BOYENGI Francis 12 DE CARTIER DYVES Myriam 28 BAGYARY Shilla 13 BERGHE Pascal 29 MERTÈS Philippe 14 SCHAROVSKY Paulina 30 BISTIAUX Claude 15 WITHOECK Bruno 31 MARCUS HELMONS Anne - 16 BISSOT Christine

×