Presentation secchi vigano mensia assises du projet urbain 7 mai 2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Presentation secchi vigano mensia assises du projet urbain 7 mai 2013

on

  • 1,359 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,359
Slideshare-icon Views on SlideShare
1,176
Embed Views
183

Actions

Likes
0
Downloads
57
Comments
0

2 Embeds 183

http://montpellier2040.fr 169
http://www.montpellier2040.fr 14

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Presentation secchi vigano mensia assises du projet urbain 7 mai 2013 Presentation secchi vigano mensia assises du projet urbain 7 mai 2013 Presentation Transcript

    • IMAGINONS ENSEMBLE LA VILLE DE DEMAIN Assises , 7 mai 2013
    • Etienne Ballan sociologue enseignant chercheur à l’école nationale supérieure du paysage de Marseille
    • 2012 Le calendrier 20132011 2014 phase 1 concours phase 2 études préalables phase 3 élaboration du projet mise en révision du PLU Assises 7 mai 2013 3 équipes sélectionnées Klouche Madec Secchi-Viganò 1er octobre 2012 le Conseil Municipal retient l’équipe Secchi-Viganò Mensia pour élaborer le projet
    • 2013 J F M A M J J A S O N DO N D 2012 Délibération du Conseil Municipal Ateliers Assises 1Conférence Assises 2 Le calendrier 4 décembre Salle Pétrarque 7 mai Corum octobre Corum Délibération du Conseil Municipal
    • Bernardo Secchi Studio013 Hervé Nadal Mensia Conseil Paola Viganò Studio013 David Nazarenko Mensia Conseil
    • 3 images 5 ateliers 5 promenades 80 heures de portes ouvertes 5 séminaires 5 cafés urbains des dizaines d’entretiens IMAGINONS ENSEMBLE LA VILLE DE DEMAIN
    • Montpellier: la belle vie Vue depuis l’avenue du Père Soulas au croisement avec l’avenue du Château d’Ô: nous imaginons un quartier où les lieux de la détente et de la pratique du sport en plein air gagnent l’espace public et se vivent ensemble. 3 images Montpellier: the place to be Un aire de parking dans la copropriété des Cévennes: imaginons la restructuration des grandes surfaces d’habitat collectif, qui deviendraient énergétiquement performantes et dotées d’espaces verts, lieux de loisirs et de sociabilité « où l’on respire le meilleur air du monde ». Montpellier l’humaniste Vue depuis l’esplanade Paul Valéry vers la piscine: nous imaginons l’esplanade comme un nouveau marché en plein air et couvert (dans la ludothèque désaffectée entre les nouveaux clusters).
    • 3 images 5 ateliers 5 promenades 80 heures de portes ouvertes 5 séminaires 5 cafés urbains des dizaines d’entretiens IMAGINONS ENSEMBLE LA VILLE DE DEMAIN
    • promenades urbaines ecusson EAI lattes paillade zoo campus verdanson lez mosson rieucoulon celleneuve A9 malbosc Petit bard- pergola boutonnet arceaux odisseum céreirède P1 P2 P3 P4 P5 P1 du Bois de Montmaur au faubourg Boutonnet P2 entre Verdanson et Ecusson P3 le long du Lantissargues P4 le parc des coteaux, la Paillade et la Mosson P5 les paysages du parc de la lagune
    • atelier 1 Bâtir la ville résiliente changement climatique et transition énergétique. atelier 2 Industrie, agriculture, bureaux, commerces Ne pas rejeter, donner une place à toutes formes d’activités dans la ville. atelier 3 Renouveler les notions de centralité et de proximité, une variété de « modes de ville ». atelier 4 Habitat, espace public: les conditions pour la production urbaine demain. atelier 5 Une ville au cœur d’une métropole en mouvement.
    • des mots-clés porosité et continuité urbaine
    • Bois de Montmaur Boutonnet Montpellier II Paul Valery Montpellier III cité universitaire faculté de Pharmacie Jardin des Plantes Quais des Tanneurs Parc de Lunaret des centralités continues le Campus nouveau cœur de ville
    • Équipements Bâtiments universitaires une ville universitaire 60.000 étudiants une ville temporaire?
    • tramway 5 Montpellier III Paul Valery Montpellier II Boutonnet Place Domitienne des centralités continues le Campus nouveau cœur de ville
    • se promener dans le Faubourg Boutonnet
    • à pied du campus au centre-ville le long de la route de Mende à la hauteur de la Cité Universitaire
    • des centralités continues donner sa place à la vie étudiante
    • mobilité douce, mobilité active rendre désirable une ville sans voiture 30% des déplacements en voiture sont inférieurs à 3 km 1600m T 5
    • des mots-clés résilience et résistance
    • Av. D’Assas Boutonnet La Citadelle Campus Les Arceaux une nouvelle structure écologique et urbaine le Verdanson un grand espace fédérateur
    • nature en ville et biodiversité des paysages différenciés la richesse de l’eau souterraine le rôle du végétal (-5°)
    • Verdanson LezMosson Lantissargues Lironde Rieucoulon nature en ville et risque gestion de la vulnérabilité et non de l’aléa
    • nature en ville et risque résistance et résilience: un nouveau équilibre
    • Verdanson coté nature Verdanson coté béton 1 Verdanson confluenceVerdanson coté béton 2 nature en ville et risque le Verdanson un grand espace fédérateur AA BB CC
    • Verdanson piste vélos _ parcours piétons guinguettes Av. du Père Soulas hôpitaux le long du Verdanson: les guinguettes Coupe AA
    • jeux d ’enfants logement Verdanson plateau sportif piste vélos _ parcours piétons Le long du Verdanson, les jeux d’enfants Coupe BB
    • Le long du Verdanson, le centre sportif C.R.E.P.S Verdanson piste vélos _ parcours piétons C.R.E.P.S. logement Coupe CC
    • des mots-clés re-cyclage(s)
    • Peyrou les Arceaux Place Max Rouquette Av. d’Assas Bd. Henri IV Av. Bertrand C.R.E.S. tramway 3. Ancien hôpitaux Saint Charles re-cyclages nouveau cycles de vie, imaginer à nouveau la ville existante
    • consommations (moyennes) selon les bâtiments et source d’énergie (en kWh d’énergie primaire par m² et par an) années de construction des bâtiments énergie et re-cyclages valorisation de l’énergie grise diminution des consommation d’énergie produire et consommer énergies renouvelables récupération et échanges gratuits décentralisation de la production la smart grid de l’énergie
    • Nouvelles densifications Cœur d’îlot Les Aubes re-cyclage 1 le pavillonnaire vieillissant
    • requalification espace public le long du Verdanson densification cœur d’ilot Copropriété Parc à Ballon Lez re-cyclage 2 le quartier moderniste mixité
    • exemple de comparaison de l’énergie grise sur un bâtiment re-cyclage 2 le quartier moderniste l’opération de rénovation demande 2 fois moins d’énergie grise
    • nouvelles densifications ouverture de l’espace sportif du lycée Verdanson re-cyclage 3 les surfaces monofonctionnelles Lycée Jean Mermoz nouvelle perméabilité piétonne
    • re-cyclage 4 les surfaces de parking la place Max Rouquette aux Arceaux
    • Rue du Plan d’Agde Rue des Sœurs noires Rue de l’Ancien Courrier Rue Saint Guilhem Rue de la Vieille Intendance Rue de l’Université Rue du Refuge Rue Sainte Ursule Rue de l’Université Rue du Pila Saint Gély re-cyclage 4 les sols de l’Ecusson
    • Lez Antigone Bd. de l’Antigone Esplanade Charles de Gaulle Place de la Comédie Polygone Lycée Général Joffre re-cyclage 5 simplifier l’accroche à la ville
    • des mots-clés mixité, inclusion
    • Mosson Paillade EAI Rieucoulon Ecusson Campus Celleneuve mixité, inclusion au-delà des fractures un système d’espaces publics qui renoue avec le territoire
    • Carte de Lucifer Carte de Lucifer Malbosc: un quartier qui s’isole Malbosc: un quartier qui peut s’ouvrir La Paillade, Malbosc, la nouvelle ZAC du Coteau: la structure du territoire et l’espace public comme colonne vertébrale du projet urbain voie rapidevoiries (1896) voie ferrée1896
    • Gymnase Rabelais Lycée Jean Monnet Parc des coteaux Pli géologique Collège Alco Pierres vives Lycée L. De Vinci les Halles Malbosc mixité et inclusion désenclaver et connecter
    • inclure les activités dans la ville restructurer les plaques
    • inclure les activités dans la ville restructurer les plaques
    • des nouvelles coexistences des fermes urbaines aux Près d’Arènes
    • Tournezy Saint Martin Gare St Roch E.A.I. Lemasson Av. de Toulouse Restanque marché gare Mas Drevon Ecusson tramway 2 A9 Piste cyclable vers St Jean de Vedas
    • des mots-clés ville-territoire
    • ville-territoire le parc de la lagune
    • le jardin de Montpellier La terrasse cultivée le paysage du risque la prairie la Rauze 5 paysages et une promenade la plaine humide
    • Le parc de la Lagune dans le système écologique territoriale ville-territoire une structure écologique et spatiale
    • le parc de la lagune un projet de mitigation et de compensation
    • le parc de la lagune un projet de mitigation et de compensation
    • LGV A9b A9 passage en viaduc ancien chemin de fer LGV A9b A9 chemin de la 2e écluse Chemin st Pierre ancien chemin de Castelnau le parc de la lagune un projet de mitigation et de compensation
    • 0 5km 0 5km Parc Agricole Sud, Milan Parc de la Lagune
    • Espaces et équipements publics points, lignes, surfaces l’espace public comme colonne vertébrale du projet urbain
    • UN NOUVEAU RECIT Montpellier ville hédoniste devient la ville de la belle vie, Montpellier la surdouée veut être le meilleur lieu où vivre (the place to be), Montpellier ville accueillante et tolérante s’affirme comme la ville humaniste. UNE VISION: SUPPORT, SURFACE Une ville lisible où les centralités sont continues Une ville sans voiture, poreuse et désirable Une ville à énergie positive Une ville productive Une ville-territoire DES STRATEGIES Des lignes de continuité Des points et de nouvelles centralités Des surfaces comme “common space” Une nouvelle structure spatiale qui renoue avec le territoire.
    • modèle de développement & modèle économique modèle sociétal modèle de production urbaine gouvernance territoriale Montpellier 2013  2040 a permis le développement mais difficilement soutenable à long terme équilibré mais fragilisé sous l’effet de l’évasion résidentielle et de la crise économique en évolution mais encore mal adaptée à la résolution des problématiques performant mais qui ne permet pas d’éviter l’écueil d’une ville « à deux vitesses » •changement climatique et raréfaction des sources d’énergie fossiles •réduction des marges de manœuvre financières •crise de la production urbaine +
    • modèle de développement & modèle économique modèle sociétal modèle de production urbaine gouvernance territoriale Montpellier 2040 jusqu’où veut-on accueillir ? qui veut-on accueillir ? quels avantages pour ceux qui font le choix de la ville ? • diversité de l’offre de logements • anticipation des évolutions démographiques • offre d’équipements publics ouverte et en réseau • nouvelle géographie de la ville par le tramway • projet ambitieux pour l’espace public • … • mise en convergence des politiques d’habitat, de mobilités, de foncier à l’échelle du bassin de vie : vers de nouvelles solidarités territoriales • d’un urbanisme de ZAC à un urbanisme « de concessions » • régulation de l’aménagement diffus • captation de la rente foncière au profit de l’investissement public • densité et intensité urbaines, recyclage • sélection et priorisation des investissements publics • offre urbaine attractive pour les entreprises et les ménages actifs
    • modèle de développement & modèle économique modèle sociétal modèle de production urbaine gouvernance territoriale Montpellier 2040 comment réduire la dépendance à l’économie présentielle ? comment concilier attractivité économique et « ville pour tous » ? • une place dans la ville pour les différentes formes d’économie • concentration de l’offre tertiaire sur les sites à plus forte valeur de localisation • … • nouvelle identité économique : un nouveau modèle technopolitain ? • l’université ouverte sur la ville • des espaces de régulation et de coopération : vers un partage raisonné des fonctions économiques, vers une péréquation financière et fiscale • renoncement au zoning économique • programmations souples et réversibles • … • accessibilité des emplois plutôt que proximité habitat-emploi • création d’emplois à haute valeur ajoutée
    • modèle de développement & modèle économique modèle sociétal gouvernance territoriale Montpellier 2040 quel modèle de production vertueux et soutenable ? comment produire plus de valeur en dépensant moins ? • appui sur le levier de la production urbaine publique • mutualisation de la ressource produite par l’aménagement public • appui sur le couple autorité organisatrice / aménageur public • diversité des montages • captation de la rente foncière au bénéfice de l’aménagement public • … • vers une répartition plus juste de la charge de centralité : équipements et système de transport • vers une mise en convergence des politiques à l’échelle du bassin de vie élargi : habitat, mobilités, foncier, fiscalité • une ville et des pratiques sobres • des péréquations pour le financement du logement social • un système productif au service de l’exemplarité environnementale • vers une stratégie énergétique locale et le réinvestissement sur le territoire de la dépense d’énergie
    • Bernardo Secchi Studio013 Hervé Nadal Mensia Conseil Paola Viganó Studio013 David Nazarenko Mensia Conseil
    • UN NOUVEAU RECIT Montpellier ville hédoniste devient la ville de la belle vie, Montpellier la surdouée veut être le meilleur lieu où vivre (the place to be), Montpellier ville accueillante et tolérante s’affirme comme la ville humaniste.
    • la belle vie corriger le modèle économique en faveur de sa composante productive the place to be savoir mieux capter la valeur des flux qui nourrissent la ville l’humaniste maintenir et accueillir effectivement sur le territoire tous types de populations à condition de le projet urbain : un mix des trois récits des contradictions possibles entre les trois composantes, que le projet urbain nécessite d’arbitrer
    • Une localisation relative des actifs et des emplois équilibrée maintenir les conditions d’une consommation des revenus dans les lieux de production de la valeur ajoutée La stabilisation du périurbain actuel mieux répartir la charge de mobilité pour contenir le retour vers la zone centrale Le partage des fonctions économiques s’appuyer sur les spécificités de chacun et rechercher les coopérations intelligentes La favorisation d’une armature urbaine hiérarchisée diffuser l’énergie de la ville centre en s’appuyant sur des connecteurs métropolitains Montpellier dans son territoire : des enjeux pour le projet urbain réinventer la place d’une ville européenne petite mais capitale d’un grand territoire
    • des mots-clés ville-territoire
    • la forme de la ville-territoire quatre villes superposées
    • ville continue: les doigts dispersion ponctuelleville archipel edge city ville-territoire: quqtre villes superposées Même si le trajet Jacou > Montpellier en tram est long, ma ville est très bien desservie. c'est un réel avantage que nous avons. J'habite à Mauguio, et je trouve que c'est une ville mal desservie, il n'y a pas assez d'horaires. Les personnes ne possédant pas de véhicule ont du mal a se déplacer. Il existe depuis longtemps une rivalité entre Sète et Montpellier. Tout a été donné à Montpellier mais relativement peu aux autres villes Si j'avais une voiture, je pourrai bouger, mais il n'y a qu'un seul bus par jour. Il me faut toute une journée pour faire un déplacement à Montpellier. Manque de transport, je suis au chômage depuis 1 an car je n'ai pas d'autres choix que d'attendre d'avoir mon permis
    • horizon 2040: les défis qualité et quantité agroalimentaire approvisionnement d’eau assainissement de l’eau risque d’inondation et d’incendie réduction des émissions « Désolé, plus d’essence… » autosuffisance énergétique % de chômage le plus haut de France, solvabilité faible et immobilier cher modèle économique à repenser
    • Montpellier: la belle vie Habiter à Jacou est un bon compromis. On est entre la ville et la campagne.
    • qualité et quantité agroalimentaire l’espace agricole : aujourd'hui valoriser les circuits courts demain (2040)
    • Montpellier: the place to be Pour moi, Montpellier est pire que Paris au niveau de la circulation. Les stationnements sont très chers. On devrait mettre en place des navettes pour nous amener au tram au moins, car sans voiture, vous êtes bloqué. Pour le bus, on pense aux scolaires mais pas aux autres. (Sussargues)
    • aujourd'hui État actuel + extensions en projet réduction des émissions_phase 1 LGV LGV TER Tramway
    • réduction des émissions_phase 2 A9 COM des TCSP structurants proposition de Metro-bus sur les voies rapides principales
    • des TCSP structurants proposition de Metro-bus sur les voies extension maximale et intermodalité réduction des émissions_phase 3
    • réseau espace public ligne de tramway T1-T6 + = des zones de renontre, des iles no car les réseaux routiers TCSP maillage de projet + réseau à aménager pour les vélos (PDU) les pistes cyclables existantes réseaux vélos de projet > > réduction des émissions vers une ville sans voitures un TCSP structurant et un réseau d’espaces publics: zones de rencontre, vitesses réduites, un espace apaisé
    • repenser la mobilité dans la ville -territoire un TCSP structurant et un réseau d’espaces publics
    • risque d’inondation et d’incendie: scenario 2100 changements climatiques un territoire fragile
    • approvisionnement d’eau: projets
    • assainissement de l’eau: vers 100% d’eau épurée et recyclée demain 100% réutilisée dans le territoireaujourd'huihier
    • changements climatiques un territoire fragile
    • réduction des consommations Montpellier agglomération, novembre 2011 : énergies renouvelables, p.4 Répartition des consommations d’énergie par secteur d’activité renouveler le parc bâti et réduire les consommations liées au transport
    • autosuffisance énergétique des potentialités à explorer
    • réduction des consommations et des émissions Les scénarios 2 et 3 partent de l’hypothèse que le 25% des logements existants soient rénovés tous les 10 ans. Seulement le scénario 3 permet de s’approcher aux objectifs du PCET renouveler le parc bâti kgCO2/m2.an
    • Montpellier l’humaniste Pour moi, Montpellier est une ville orgueilleuse, je m'efforce de m'y rendre le moins possible. (Lanssargues)
    • inclure les activités dans la ville restructurer les plaques
    • MONTPELLIER UN NOUVEAU RECIT Montpellier ville hédoniste devient la ville de la belle vie, Montpellier la surdouée veut être le meilleur lieu où vivre (the place to be), Montpellier ville accueillante et tolérante s’affirme comme la ville humaniste
    • MONTPELLIER UN NOUVEAU RECIT
    • L’équipe Studio 013, Bernardo Secchi et Paola Viganó et Mensia Conseil, Hervé Nadal, David Nazarenko, Nicolas Roubieu, Directeur du Projet Urbain pour la Ville de Montpellier, Tribu Energie, Nathalie Tchang, Alessia Caló, Chef de projet, Carla Greco, Ani Tafilica, Ana Rafful, Lauran Péan, Elvira Pietrobon, Zhang Qinyi, Guillaume Vanneste, Laure Thierrée, Simon Barret, Laura May Dessagne, Lea Leipp remercie Luc Gomel, Yves Correc, Antoine Garcia-Diaz, Béatrice Marti, Patrick Berger, Catherine Munoz, Nicolas Boudier, Patrice Bonnin, Gaëlle Agerri, Velocité, José Martinez, Emmanuelle Colboc, Pascal Le Brun Cordier, Conseil Montpelliérain de la Jeunesse, Frédérick Cauvin, Dorian Litvine, Jacqueline Roisil, Emma Haziza, Catherine Munoz, Nicolas Piccinin, Yann Le Martret, Vincent Meyer, Jérôme Laval, Benoît Califano, Miguel Georgieff, Gérard Castre, Emmanuel Nebout, Sylvie Mahot, Bernard Vicente, Yezid Allaya, Patrice Barthès, Jean-Claude Michéa, Patrick Vendrin, Elian Pujol, Lucienne Brissaud, Richard Jean Philippe, Michelle Roubault, Eline Roubault, Eric Polet, Didier Belloc, Alessandro et Aline Brun, Vincent Bioulès, Marc Le Tourneur, Joseph Le Blanc, tous les Coordinateurs territoriaux de la DAT, le Président du comité de quartier la Chamberte, Gribal Monique, Deau Diane, Jean-Paul Volle, Philippe Boulet, Sylvie Ferro, Olivier Lauro, Christine Pradel, Kris French, Pierre David, Ronan Marie Claude, Chichit Nicole, Julie Debru, Philippe Bonnefont, Isabelle Hirshy, Roland Jolivet, Patrice Bonnin, Gilles Cusy, Maraval, Sébastien Patheron, Nicolas Callu, Maye, Momies, Zest, Fode, Eackone, Shine, Niake, Seno, Smole, Loko, Pro176, Marielle Zambon, Alice Boyen, Aurelien Fournier, Florian Biffi, Myriam Rachdi, Jean Huef, Bouysset Yves, Ligneul Emilie, Pistiaux Bruno, tous les Directeurs de Maisons pour tous, Marie-France Nicolas, Ascel Thomas, Pierre David, Charles Narses, Boris Bellanger, Guy Souchon, Laurent Viala Pierre Ferran, Henri Quatrefages , Chrystelle Amblard, Laurent Deleuze et Patrice Pérez, Jean-François Fontana, Sophie Ménanteau, Arnaud Clappier, Verhoeven Carine, Cordat Vincent, Carayon Joan, Valderyron Emmanuel, Caroline Adan, Peter A Schaefer, Rouzier Raymonde, Claude Akli, Christiane Legrand, Ouhaiba Toumi, M.Santonja, Jacqueline et Jean Antonio, Cathy Vignon, Mounir Retaiba, Christiane Cros, association Tin Hinan , Akli Alliouat, Kaina-TV, Devedeux Jeanne, Briat Thevenet Elisabeth, Tito Livio Santos Omota, Alain Marguerit, Beseme Philippe, Luche Pierre, Pot Lucette, Amiel Geneviève, Narjes Charles, Thouluc Jean, Garcia Edmond, Pomsot Chantal, Robin, Barré Jean-Paul, Gralleyrand Jacques, Laval Jéromé, Nicolas De La Grange, Dominique Favier, Antony Cuenca, Thierry Laget, Simone Bascoul, Bruno Le Roy, Olivier Charra, Sébastien Pathéron, Christian Gay, Stéphane Barriquand, Lafon Jean-Pierre, Mazel Christine, Gribal Monique, le groupe de jeunes de quartiers populaires et du lycée Nevers, Eric Boisseau, Francis Andreu, Cyril Meunier, Christophe Tardy, Velocité, Alain et Marie Christine Cavadore, Valdo Pellegrin, Caux Grégoire, Brunel Mathieu, Courtel Pierrick, Pomsot Chantal, Laval Jérôme, Zeneian Suzanne, Monier Vohan, Nadaud Aurélien, Droumin Vanessa, Mazel Christine, Verhoeven Carine, Averra Yolande, Lehmann Tina, Faggiou Danilo, Cherubimo Luigi, Zimmermann Sabine, Qvistgaard Michel, Rocca Viviana, La mattina Jean-Paul, Hamou Najat, Elmslouki Laucen, Nowenstern Yaël, Souza Bandeira De Mello Roberto, Valtetsiotis Sotirios, Hellouin De Cenival Louis, Bdieye Balla, Igouwe Ken-Enriox, Meijo-Ba-Ateme Rudy, Ombandja Patrick-Hervé, Yves Nurit, Laurent Chapelon, Marc Le Tourneur, Erik Savarin, Yves Gonçalves, Nanda Gonzague, Julien Goldstein, David Richard, Stéphanie Jantzen, Rebecca Marschall, Patrick Iliou, Simine Namdar et toute l’équipe de la Maison de la Démocratie…
    • Clare Hart dirigeante d’entreprise, présidente de FACE Hérault Vincent Bioulès artiste peintre Francis Ampe consultant, ancien maire de la Ville de Chambéry
    • Conclusion avec Mme le Maire de Montpellier