Espaces émergents, nouvelles pratiques et bibliothèques publiques.

25,509 views
25,666 views

Published on

De nouveaux modèles d'espaces physiques, ouverts sur la communauté et favorisant la collaboration et l'apprentissage, sont en émergence partout dans le monde, dont à Montréal. Alors que des projets de coworkings, fablabs et living labs sont en développement, d'autres propositions, comme le Uni à New York et l'Atomized Library, remettent en question de manière radicale le modèle des bibliothèques publiques. En parallèle, de nombreux cafés de quartier se transforment naturellement en espaces conviviaux d'étude, de travail et de tenue d'événements de partage de connaissances: rencontres littéraires, universités populaires, conférences, microconférences et anticonférences.

Toutes ces initiatives ont en commun de répondre, sans trop en avoir conscience, à une mission traditionnellement associée à celle des bibliothèques publiques, soit celle de garantir un accès démocratique à la connaissance au sein de communautés locales. Elles ont également pour effet de transformer le visage des villes, en favorisant l'émergence de nouveaux lieux et en transformant ceux, existants, qui démontrent une compréhension des codes d'une culture fortement en phase avec le numérique, sensible à l'importance du design et de l'expérience sociale.

Cette conférence se veut une introduction à cet écosystème d'espaces et de pratiques émergentes, illustrés par plusieurs projets concrets en cours à Montréal et ailleurs. Nous poserons également la question suivante: quels rôles les bibliothèques publiques, et les professionnels de l'information, peuvent-ils et devraient-ils jouer dans ce nouvel environnement?

Published in: Design
2 Comments
11 Likes
Statistics
Notes
No Downloads
Views
Total views
25,509
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
18,153
Actions
Shares
0
Downloads
117
Comments
2
Likes
11
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Espaces émergents, nouvelles pratiques et bibliothèques publiques.

  1. 1. Espaces émergents,nouvelles pratiques etbibliothèques publiquesConférence-midiÉcole de bibliothéconomie et des sciences de linformationUniversité de MontréalVincent Audette-Chapdelaine15 novembre 2011
  2. 2. «La bibliothèque publique est le centre localdinformation qui met facilement à ladisposition de ses usagers les connaissanceset les informations de toute sorte.»Manifeste de lUNESCO sur la bibliothèque publique, 1994
  3. 3. «Les services de bibliothèque publique sontaccessibles à tous, sans distinction dâge, derace, de sexe, de religion, de nationalité, delangue ou de statut social.»Manifeste de lUNESCO sur la bibliothèque publique, 1994
  4. 4. «Les collections doivent refléter lestendances contemporaines et lévolution dela société de même que la mémoire delhumanité et des produits de sonimagination.»Manifeste de lUNESCO sur la bibliothèque publique, 1994
  5. 5. «Les collections et les services doivent êtreexempts de toute forme de censure,idéologique, politique ou religieuse, ou depressions commerciales.»Manifeste de lUNESCO sur la bibliothèque publique, 1994
  6. 6. Quest-ce qui caractériseune bibliothèque publiqueen tant quespace?
  7. 7. Cest un espace….
  8. 8. qui désert une populationlocale
  9. 9. qui est ouvert à tous defaçon gratuite et illimitée
  10. 10. qui donne accès à du savoir
  11. 11. qui donne accès à de laculture
  12. 12. espace local ouvert et gratuit Bibliothèques publiques de savoir et de culture
  13. 13. espace local ouvert et gratuitCentres communautaires Centres culturels Bibliothèques publiquesLieux de diffusion privés Écoles de savoir et de culture Universités
  14. 14. Espaces émergents,nouvelles pratiques etbibliothèques publiques
  15. 15. espace local ouvert et gratuitCentres communautaires Centres culturels Fab Labs Bibliothèques publiquesLieux de diffusion privés Écoles de savoir et de culture Universités
  16. 16. Fab LabsAteliers ouverts au public offrant une collection de ressources libres et variées pour fabriquer ses propres objets.
  17. 17. ExemplesPhoto: Fab Lab Barcelone. Gracieuseté de Guillaume Coulombe, Fab Labs Québec
  18. 18. Photo: Futur en Seine. Gracieuseté de Guillaume Coulombe, Fab Labs Québec
  19. 19. Photo: Fab Lab Barcelone. http://fablabbcn.org
  20. 20. Et à Montréal...EchoFabFab Lab de Communautique
  21. 21. Ouvert il y a un mois. Ateliers les jeudi de 10h à 15h au 65 de Castelnau ouest suite 202 à Montréal(métro de Castelnau)!
  22. 22. Premier objet imprimé… la Fontaine de Duchamp!
  23. 23. Et au Québec, surveiller http://fablabs-quebec.org/
  24. 24. Les Fab Labs sont connectés par téléprésence
  25. 25. Photo: http://themediumandthemayhem.net/
  26. 26. Les Fab Labs sappuient sur une véritable collectionnumérique grandissante et collaborative
  27. 27. Simple Hinge by PieterNr1
  28. 28. Photo: http://blog.thingiverse.com/2010/11/16/great-gears/
  29. 29. Photo: Moustache for Movember: http://www.thingiverse.com/thing:4648
  30. 30. Photo: Moustache Ring: http://www.thingiverse.com/thing:5123
  31. 31. Photo: Moustache Ring: http://www.thingiverse.com/thing:5123
  32. 32. Les fab labs ne sont pas des ateliers d’artistes oudes espaces industriels, car leur accès est ouvertà tous, et la culture des lieux encourage le dépôtdans le domaine public des concepts qui y sontdéveloppés.Ce ne sont pas des bibliothèques, bien qu’on y aaccès à une formidable collection documentaire,appelée à prendre de l’ampleur dans ce quebeaucoup appellent la révolutionmicroindustrielle.
  33. 33. espace local ouvert et gratuitCentres communautaires Centres culturels Fab Labs Bibliothèques publiquesLieux de diffusion privés Écoles de savoir et de culture Universités
  34. 34. espace local ouvert et gratuitCentres communautaires Centres culturels Fab Labs Bibliothèques publiquesLieux de diffusion privés Living Labs Écoles de savoir et de culture Universités
  35. 35. Living LabsEspaces de création et d’expérimentation pour citoyens, entreprises, chercheurs.
  36. 36. Exemples tirés du Citilab de BarceloneSeniorlabProjets technologiques par et pour les 50 ans et plus.Photo: http://citilab.eu/en/projects/seniorlab
  37. 37. EdulabDéveloppement de ressources technologiquesen soutien à lenseignement. Exploration du «digitalstorytelling».Photo: http://citilab.eu/en/projects/edulab
  38. 38. MusiclabCommunauté ouverte pour le partage de connaissancesentre musiciens de disciplines variées.Photo: http://citilab.eu/en/projects/musiclab
  39. 39. Et à Montréal...Living Lab SAT/Sainte-JustineLaboratoire vivant dédié à lhumanisation des soins de santé.Photo: http://imaginationforpeople.org/fr/project/living-lab-satchu-ste-justine/
  40. 40. MandalabLaboratoire vivant en culture ouverte et création debiens communs, initié par Communautique.
  41. 41. Les livings labs ne sont pas des bibliothèques,bien qu’ils soient riches en informations et enconnaissances, et qu’il s’agissent de véritableslieux d’apprentissage, d’inclusion et dedéveloppement des compétences pour tous.Ce ne sont pas des centres communautaires,bien qu’ils permettent aux citoyens d’agirlocalement et collectivement.Et ce ne sont pas des centres de recherches,bien que des chercheurs, généralement desanthropologues, y mènent de nombreux projets.
  42. 42. espace local ouvert et gratuitCentres communautaires Centres culturels Fab Labs Bibliothèques publiquesLieux de diffusion privés Living Labs Écoles de savoir et de culture Universités
  43. 43. espace local ouvert et gratuitCentres communautaires Centres culturels Fab Labs Bibliothèques publiquesLieux de diffusion privés Living Labs Espaces de coworking Écoles de savoir et de culture Universités
  44. 44. Espaces de coworking Espaces collectifs de travail.
  45. 45. «Le co-travail est idéal pour les professionnels indépendants, les travailleurs autonomes, les entrepreneurs, et pour tous ceux qui travaillent habituellement à la maison ou au café, mais aimeraient socialiser et réseauter comme dans un bureau. Le co-travail vise à réunir les avantages dun bureau, dun café, dun salon, dun incubateur dentreprises, et dun lieu public.»Source: «La Philosophie du co-travail», http://www.station-c.com/a-propos/la-philosophie-du-co-travail
  46. 46. «Les espaces de co-travail affichent souvent des objectifs sociaux, environnementaux et culturels, et réunissent une clientèle hétéroclite qui salimente de lesprit dinnovation des uns et des autres.»Source: «La Philosophie du co-travail», http://www.station-c.com/a-propos/la-philosophie-du-co-travail
  47. 47. À Montréal...Coopérative ECTOPhoto: http://ecto.coop
  48. 48. Station CPhoto: http://www.unlimitedmagazine.com/2009/09/officeland-share-sies-for-freelancers/
  49. 49. Espace ExekoPhoto: http://www.desksurfing.net/desks/espace-exeko
  50. 50. Les espaces de coworking ne sont pas des cafés,même s’ils offrent une ambiance décontractée,et que la machine à espresso y joueinévitablement un rôle central.Ce ne sont pas non plus des bibliothèques,même s’il s’agit d’espaces de rencontre etd’événements, ouverts sur la communauté, quivalorisent l’échange et le partage deconnaissances.
  51. 51. espace local ouvert et gratuitCentres communautaires Centres culturels Fab Labs Bibliothèques publiquesLieux de diffusion privés Living Labs Espaces de coworking Écoles de savoir et de culture Universités
  52. 52. Espaces émergents,nouvelles pratiques etbibliothèques publiques
  53. 53. Les citoyens se réunissentphysiquement pour échanger leurs connaissances
  54. 54. AnticonférencesPhoto: Lucie Bernier, BookCamp Montréal 2011
  55. 55. MicroconférencesPhoto: http://www.urbanphoto.net/blog/2009/06/16/pecha-kucha-comes-to-hong-kong/
  56. 56. Universités populairesPhoto: Rémi Leroux, Le blogue mitoyen, http://blogue.murmitoyen.com/?p=3015, photo de Upop Montréal
  57. 57. «Lidée derrière l’UPop Montréal est doffrir unaccès au savoir, à la connaissance et à la cultureà des gens qui demblée, ny auraient pas accès.Une fois quon a terminé ses études et que lonest sur le marché du travail, sinscrire àluniversité ce nest pas forcément évident.»Marianne Di Croce, une des cofondatrices d’UPop, lors d’une entrevueradio.
  58. 58. Les citoyens ont des outilsnumériques à leur disposition pour sorganiser
  59. 59. Plateformes de financement de projets
  60. 60. Plateformes de collaboration
  61. 61. Plateformes déchanges de connaissances
  62. 62. «On voudrait contribuer à redéfinir l’éducation,à instaurer une certaine passion chez les gens, àse réapproprier leur éducation avec l’aide deleur communauté. (...) Notre mission, cest demettre en liens les gens face à face pour quilséchangent des connaissances.»Christine Renaud, fondatrice de e-180, lors dentrevues à La Presse etRadio-Canada.
  63. 63. Espaces émergents,nouvelles pratiques etbibliothèques publiques
  64. 64. La porte locale daccès à la connaissance
  65. 65. «La bibliothèque publique, porte localedaccès à la connaissance, remplit lesconditions fondamentales nécessaires àlapprentissage à tous les âges de la vie, à laprise de décision en toute indépendance etau développement culturel des individus etdes groupes sociaux.»Manifeste de lUNESCO sur la bibliothèque publique, 1994
  66. 66. «La bibliothèque publique est le centre localdinformation qui met facilement à ladisposition de ses usagers les connaissanceset les informations de toute sorte.»Manifeste de lUNESCO sur la bibliothèque publique, 1994
  67. 67. Il nest pas dit que lesbibliothèques publiques doivent se limiter à la connaissanceconsignée dans des documents
  68. 68. Bibliothèques flexibles
  69. 69. The UniImage gracieuseté du Boston Street Lab
  70. 70. Image gracieuseté du Boston Street Lab
  71. 71. Image gracieuseté du Boston Street Lab
  72. 72. The Atomized LibraryImage gracieuseté de Bret Walters & Duncan Young
  73. 73. Bibliothèques vivantes
  74. 74. La bibliothèque vivante de Montréal
  75. 75. Intégration de fab labs à une bibliothèque
  76. 76. Image: http://blog.makezine.com/archive/2011/03/is-it-time-to-rebuild-retool-public-libraries-and-make-techshops.html
  77. 77. «A Fab Lab does not detract from moretraditional collections; rather it enhances them. It is both possible and necessary that the Fab Laband traditional collections coexist. Fab Labsencourage local innovation, collaboration andeducation.  It provides a space and context tooffer intermediate and advanced software andhardware training for the community.»FayetteVille Free Library, NY, http://www.fayettevillefreelibrary.org/about-us/services/fablab.html
  78. 78. Quelques questions...
  79. 79. Quels partenariats lesbibliothèques peuvent-elles développer avec les «espaces émergents»?
  80. 80. Comment les bibliothèquespeuvent-elles mieux servir les initiatives citoyennes?
  81. 81. Les connaissances tacites dune population peut-ellefaire partie de la collection animée par les bibliothécaires?
  82. 82. Pourquoi les anticonférences ne se tiennent pas dans les bibliothèques?
  83. 83. Pourquoi autant de travailleurs autonomes et étudiants préfèrent travailler dans des lieux payants (cafés, coworkings) que dans leur bibliothèque publique?
  84. 84. Les bibliothèques peuvent-elles accomplir leurmission dans des lieux qui relèvent davantage de lambiance dun sympathique café?
  85. 85. Suite de la discussion:Colloque sur les espaces émergentsdans le cadre du Congrès sur les milieux documentaires.30 novembre, de 10h15 à 15h15
  86. 86. Merci!Vincent Audette-Chapdelainevincentac@espacestemps.catwitter.com/vincentac15 novembre 2011

×