Anonymous message : 26/11/11

3,389 views
3,265 views

Published on

Facebook rie au nez de votre vie privée

Document des Anonymous

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
3,389
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1,478
Actions
Shares
0
Downloads
18
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Anonymous message : 26/11/11

  1. 1. Facebook rie au nez de votre vie privée !« Analysons facebook !Ah, facebook, cet immense terrain de jeu où tout le monde poste n’importe quoi, laissant ainsisa marque sur la toile. Avant,(les parents qui créé les profils pour les mômes; du déjà vue)Pendant,(j’ai moi même deux profils facebook)…Et même après. … !Vous ne survivrez pas à facebook. Vos données vous survivrons. J’espère que vous avez biensoigné votre image de vous même pendant les années que vous avez passé à raconté votre vie.Parce que facebook vous rends immortel. Vous.Enfin pas vous. Mais vos données. « Privée et réservés aux contacts autorisées. » (enfinc’est ce qu’on dit, hein).Pour toujours. A vitae Eternam. « Lorsque quelqu’un nous quitte, il ne sort pas de nosmémoires pour autant ou de notre réseau social » a expliqué Max Kelly, sur le blog officiel deFacebook. « Pour refléter cette réalité, nous avons eu l’idée de ces profils « immortalisés »,comme un endroit où les individus pourraient revoir leurs proches disparus et partager leurssouvenirs ».« Néanmoins, Facebook n’a sans doute pas pris en compte que des contacts sur Facebookn’ont pas toujours été amis. Comme le note The Register, protéger la confidentialité d’unepersonne décédée est une bonne chose, mais que se passera-t-il lorsqu’un individu déjà amiavec le disparu commencera à saccager son profil ? »http://www.numerama.com/magazine/14378_2-meme-mort-facebook-conservera-votre-profil.htmlFacebook est un piège. Vos souvenirs se figent à l’intérieur d’une database pour l’éternité.Exit le droit à l’oublis, le droit à l’ultime anonymat. Celui de la tombe.On respecte les morts, il sombrent dans les bras de l’oublis, que leur erreurs partent avec eux:Le droit à l’oublis.Mais non, … toutes vos données vous survivrons. Quoi que vous fassiez. C’est inéluctable.Dès que vous cliquer sur « accepter les termes », le piège se referme.
  2. 2. Vos données, toutes vos données, tous ce que vous mettez, enlever, que ce soit des amis, ceuxque vous avez supprimés, tout est conservés, quelques part. Alorsà cette phase de la manœuvre, tout est déjà perdu.Mais non content de garder vos infos, ils vous surveillent (quoi qu’ils disent vouloir «rèlgerle problèmes »)« La notion de vie privée est très abstraite pour Facebook, souvent pointé du doigt le réseausocial de Zuckerberg frise toujours avec l’illégalité sans pour autant s’attirer de trop grosennuis. Mais dernièrement NikCubrilovic a découvert une pratique qui enfreindrait les lois dela confidentialité.En effet selon lui, le site communautaire ne supprime pas les cookies (des fichiers textesstockés sur votre ordinateur par certains sites pour récolter des informations sur vospréférences) lorsqu’un membre se déconnecte de Facebook, alors que la loi l’impose. »http://www.20minutes.fr/article/796104/facebook-deconnecte-pisteSachez quand même que vous ne pourrez jamais supprimer votre « empreinte, laissé à semonde », si vous avez un quelconque regrets. Facebook, c’est comme Anonymous, dans unsens. Nous n’oublions pas. » KrKrKr Auteur anonyme : Merci a lui pour sa contribution ! #OpFacebook : L’opération Facebook a des choses à dire !!La vidéo de l’opération d’origine:
  3. 3. En Francais :http://www.youtube.com/user/TheAnonBelgium#p/u/1/BIjNwqoCxCwIn English :http://www.youtube.com/user/TheAnonBelgium#p/u/0/g_ATPxDlufgGrande question : Mais que conserve exactement Facebook de nos données personnelles ? Etqu’en fait-il ?Chaque profil Facebook a, quelque part, enfouie dans la database de Facebook, un dossier detoutes les informations enregistrer propre a ce profil. Vous pouvez d’ailleurs en faire lademande, nous y reviendrons plus loin.Un connaisseur en la matière nous a envoyé ces données qu’il a obtenue par lui même.Devant le fait évident que si il divulgue plus d’informations personelles il reproduirait unschéma contre lequel nous nous battons, il diffuse donc un compte très peu actif (imaginezl’ampleur des comptes de geek et geekette, comportant des centaines de photos, vidéos,commentaires sur leurs vie privée, statistiques « J’aime », ETC … ces comptes peuvent allerjusqu’a 1go en moyenne.), le but étant d’alarmer la population, de choquer.« Sachez cependant que les dossiers que j’ai récupés vont de 1Mo à 980Mo (vidéo de 1 à 5minutes comprises), et que j’estime à 1Go facilement le compte de la plupart des geek(ettes)adeptes de vidéos et photos facebook. [...] J’ai choisi de détailler le plus petit, toujours dansun soucis de respect de la vie privée, de plus, le nom est un faux. »Voilà donc les données qui sont vendue sans scrupules au plus offrant par Facebook.Informations récupérées a partir de cette page (vous devez etre connecter sur Facebook):https://www.facebook.com/download/?h=58e8057ef30f21a93ff218cb69e446f4Les premiers sous dossiers :(Les fichiers vidéos sont absents puisqu’il n’y en avait pas)
  4. 4. README : qui « Signe » le dossier du profil facebook.Détails et informations personelles du profil:
  5. 5. Mur complet ainsi que les éléments supprimés, soit tout les éléments publiés :
  6. 6. Photos du profil et albums photos :Liste COMPLETE de vos amis (et supprimés)
  7. 7. (Notez : nous passons les articles, il n’y en avait pas.)Totalié des messages émis et reçus par le profil facebook :
  8. 8. Le reste du dossier, les sources, évidement, mais plus encore, les photos dans lesquellesvous avez été marqués, et l’apparition de notes, correspondant plus ou moins auxarticles :
  9. 9. Voilà donc quelles données sont utilisé par Facebook et revendu alègrement pour continuer lelavage de cerveau publicitaire, la traque policière, l’espionage de masse, la connaissance dupublique auquel les dirigeants s’adressent, l’espionage du peuple par des états dictatoriaux,l’illusion de confort dans laquelle la société de consomation nous confine … Etc.Ils reserrent l’étau.Je vous renvoie a un article déjà parue a propros des 10 strategies de manipulations de masse:http://operationleakspin.wordpress.com/2011/10/17/les-dix-strategies-de-manipulation-de-masse/ FACEBOOK ? INJECTÉ DIRECTEMENT DANS VOTRE QUOTIDIEN !Pour en revenir a la demande de dossier, voici un dossier récupéré sur CD.http://europe-v-facebook.org/lbb1.pdfEn effet, Facebook est LEGALEMENT, obligé d’envoyer les données conservées et/ouexploitées comme toutes entreprises sur internet, stockant des informations confidentielleset/ou personnelles de clients EUROPEENS.Malheureusement Facebook n’a pas envis de payer tout ces frais, dont beaucoup risquentd’être a votre charge.Comment faire une demande de dossier sur CD ?Il suffit de faire ceci :- Remplir ce formulairehttps://www.facebook.com/help/contact.php?show_form=data_requests- Faites une référence à la loi relative au droit d’accès des données : section 4 DPA + article12 Directive 95/46/EG !!Comment faire une demande de « création d’archive » (comme si elle était pas déjà créé …)pour télécharger électroniquement, votre dossier :(Il faut être connecter sur le compte Facebook dont vous voulez faire la demande d’archive)
  10. 10. https://www.facebook.com/download/h=58e8057ef30f21a93ff218cb69e446f4Délai d’attente et avertissements par e-mail à prévoir pour pouvoir récupérer l’archivecontenant vos données. (Personnellement j’ai fait ma demande et j’ai reçus l’archive dans lajournée)PLUSIEURS ORGANISATIONS ET GROUPES appellent à l’utilisation de cette fonction !« La campagne a un tel succès que Facebook précise qu’il y aura « un retard important ». »Facebook peut revendre nos données personnelles pour exploitation,une fois tout le blabla propagandaire enlevé, on comprend l’enjeux évident.[Vous restez toujours propriétaire des informations vous concernant que nous recevons, mêmesi vous nous donnez l’autorisation de les utiliser. Votre confiance nous est précieuse, voicipourquoi nous ne partageons pas les informations vous concernant que nous recevons avecd’autres parties, sauf si :nous avons reçu votre autorisation ;nous vous avons prévenu, par exemple en vous en informant dans cette politique ; ounous avons supprimé votre nom ou toute autre information personnelle permettant de vousidentifier.]Si les utilisateurs ont signés, lu ou pas, un hypothétique nouveau contrat OU si le site fait uncaprice OU s’ils exploitent des segments d’informations, c’est a dire toutes infos qui nepermets pas une identification directe (ca laisse beaucoup de chose); alors vos donnéespersonnelles serons revendus.« Vous accordez à Facebook le droit irrévocable, perpétuel, non-exclusif, transférable,transférable mondialement d’utiliser, copier, publier, diffuser, stocker, exécuter, transmettre,scanner, modifier, éditer, traduire, adapter, redistribuer n’importe quel contenu déposé sur lesite. »
  11. 11. Votre vie privée ne vous appartient plus, elle n’est plus personelle, elle est la propriété devous et de Facebook dès lors que vous signez les termes du contrat a l’inscription.Nous vous livrons ces informations, car nous pensons qu’il ne faut pas taire la vérité quefacebook et tous ses collaborateurs dirigeants, publicitaires,multinationales, financiers etc…Camouflent du mieux qu’ils peuvent.Extrait des 10 stratégies de manipulation de masse:« 7/ Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtiseFaire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et lesméthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. « La qualité de l’éducation donnéeaux classes inférieures doit être la plus pauvre, de telle sorte que le fossé de l’ignorancequi isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensiblepar les classes inférieures. Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles » »A partir de là, le choix n’appartient qu’a vous.Précisons que c’est la raison pour laquelle une grande partie des anonymous sont contre une« attaque programmée le 5 novembre contre le site facebook »,nous préférons vous invitez, si vous le souhaitez, à supprimer votre compte. Cependant, nousne pouvons pas prévoir quels évenement ce déroulerons ce 5 novembre 2011. Nous sommes anonymes, nous sommes légion. Nous ne pardonnons pas, et nous n’oublions pas. Attendez-vous à nous.

×