E-réputation 2011

  • 1,750 views
Uploaded on

Intervention de Christophe Asselin au séminaire VeilleLab Paris 05/05/11

Intervention de Christophe Asselin au séminaire VeilleLab Paris 05/05/11

More in: Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
1,750
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
1

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. LE 04/05/2011
    e-réputation 2011Evolutions-Réflexions
    5 mai 2011
    5 mai 2011
    Logiciels de veille et e-réputation
    WWW.DIGIMIND.FR
    Christophe Asselin @asselin
    Digimind @digimind_fr
  • 2. Quelmarché ?
    PAGE 2
    PAGE 6
  • 3. Le marché de la e-réputation Evolution ?
    2007
    2008
    2006
    2011>
    Com, RP, SEO-SEM
    Veille + analyse Image
    Veille + analyse Image
    Com, RP, SEO-SEM
    e-réputation
    Process
    Réputation Management
    e-réputation
    PAGE 3
    © Digimind – Logiciels de veille stratégique et e-réputation – 2011 page 3
  • 4. Le marché de la e-réputation Démocratisation ?
    PAGE 4
    © Digimind – Logiciels de veille stratégique et e-réputation – 2011 page 4
  • 5. Le marché de la e-réputation Far West ?
    PAGE 5
    © Digimind – Logiciels de veille stratégique et e-réputation – 2011 page 5
  • 6. Quellesapproches ?
    PAGE 6
    PAGE 14
  • 7. Quelles approches ? surveiller un large scope de sites et de formats
    forums
    Consumer reviews
    Pure players
    PAGE 7
  • 8. Quelles approches ? …au-delà de Twitter et Facebook….
    Doctissimo, 10ème forum mondial (messages cumulés)
    PAGE 8
  • 9. Quelles approches …au-delà de Twitter et Facebook….
    • Une représentativité très disparate sur le volume et l'intérêt
    221 Groupes de discussion sur AXA
    15 groupes de discussion sur la MACIF…
    PAGE 9
  • 10. Quelles approches …le monitoring et après ?…
    PAGE 10
  • 11. Quelles approches …le monitoring et après ?…
    Jacques Servier appelé à comparaître le 11 février devant la 15e chambre correctionnelle du TGI de Nanterre
    Mediator
    Xavier Bertrand promet aux victimes du Mediator une prise en charge "intégrale" par la Sécurité Sociale
    Libération révèle que lors de ses vœux au personnel, Jaques Servier conteste le nombre de décès liés à son médicament et évoque un complot.
    L'IGAS remet son rapport sur le Mediator et le remet à Xavier Bertrand.
    Nicolas Sarkozy demande que "la transparence la plus totale soit faite" sur l'affaire du Mediator.
    Irène Frachon s'exprime (Reuters) : "Ça devient compliqué pour Servier"
    Dans le JDD, Lucy Vincent reconnait les risques que le Mediator présente pour certains patients
    Libération publie une enquête sur les méthodes du Laboratoire Servier
    Le Canard Enchainé révèle que 2 médecins, conseillers de Xavier Bertrand, ont rédigé des études financées par le laboratoire Servier en 2006
    Libération suppose qu'un journaliste de la République du Centre (Quotidien d'Orléans, région historique de Servier) est mis à pied après un article incisif sur le laboratoire.
    Catherine Hill, Institut Gustave Roussy, réaffirme son estimation de 500 décès entre 1976 et 2009 liés au Mediator
    Le Pr Bernard Iung accuse le laboratoire d’avoir dénaturé la présentation de son rapport de 2009 sur les dangers du médicament, afin d’éviter son retrait.
    Le PS obtient une mission parlementaire sur le Mediator
    décembre
    janvier
    Graphes générés en temps réel à partir de l'analyse de 645 000 sources – Digimind. 8
    © Digimind – Logiciels de veille stratégique et e-réputation – 2011 page 11
  • 12. Quelles approches …le monitoring et après ?…
    Mediator
    Dr Jean-Roger Claude
    Dr Jacques Servier
    Dr Jean-Philippe Seta
    Pierre SCHIAVI
    Pharmacien, Consultant chez Servier depuis 1972 (et pour d'autres laboratoires), Membre de la Commission d'AMM à l'AFSSAPS
    PDG Fondateur de Servier, 88 ans. Grand Officier de la Légion d'Honneur en 2002 (Pdt Chirac), élevé à la dignité de Grand' Croix de la Légion d'Honneur (Pdt Sarkozy) en 2008
    Président opérationnel de Servier, 57 ans, le "dauphin" du fondateur
    Directeur de Division Scientifique Gériatrie chez Servier,Trésorier de la Société Française de Pharmacologie et de thérapeutique
    Dr Lucy Vincent
    Neurobiologiste, 53 ans, ancienne chercheuse au CNRS, DG Chargée des relations extérieurs Servier, en première ligne sur le Mediator. Accorde une interview au JDD parue le 9 janvier 2010.
    Henri Nallet
    PS, Garde des Sceaux de 1990 à 1992, Conseiller pour les affaires internationales et communautaires du Dr Jacques Servier.
    Graphes générés en temps réel à partir de l'analyse de 645 000 sources Digimind.8, logiciel de veille stratégique et e-réputation
    Dr Michel Hannoun
    Directeur des Etudes Servier Monde, ex-député RPR, gynécologue, membre du Conseil d'Administration de l'APHP, dirige l'ACIP (Association des cadres de l'industrie pharmaceutique)
    Christian Bazantay
    Anne Méaux
    Jean-Bernard Raimond
    Hervé Temine
    Secrétaire Général de Servier, avocat de formation, proche de l'UMP
    Présidente et fondatrice d'Image Sept, agence de communication chargée de gérer l'image de Servier pendant la crise
    RPR, Ministre des Affaires étrangères de 1986 à 1988. Député de 1993 à 2002.
    Avocat, 53 ans, défend Servier dans l'affaire du Mediator.
    © Digimind – Logiciels de veille stratégique et e-réputation – 2011 page 12
  • 13. Quelles approches …le monitoring et après ?…
    Marketing Corporate Montréal
    Responsabilité Sociétale Manag
    Cellule de veille
    Communication
    Community Manager
    Marketing Chine
    Dir. Ventes Mexique
    Marketing
    Juridique
    Feedback
    Ingénieurs d'affaires zone Asie-Océanie
    Relation Client
    LE 04/05/2011
    PAGE 13
  • 14. Bonnespratiques
    PAGE 14
    PAGE 17
  • 15. Bonnes pratiques… cartographier, animer, scénariser…
    Cartographier (et évaluer) les parties prenantes 
    Imaginer une équipe…!
    Saisir les phénomènes de propagation
    PAGE 15
  • 16. Le paysage des risques et opportunités de Réputation : les parties prenantes
    Médias indépendants
    Journalisme citoyen
    Médias sociaux
    Internautes
    Mainstream Medias
    Partis politiques
    Clients
    ONGs
    Mouvements protestataires
    Relation Client
    Clients "Brand Ambassadors"
    Recherche
    Commerciaux
    Organisations internationales
    Universités
    Internal Stakeholders
    Patients
    Actionnaires
    Top Management
    Syndicats
    Fournisseurs
    Entreprise
    Risk Management
    Réglementaire
    Middle Management
    Production
    Strategic Partners
    Juridique
    Eglise
    Concurrents
    Sécurité
    RH
    Marketing
    Partners
    RP
    Interface Stakeholders
    Administration
    Entreprises publiques
    Associations
    Consommateurs
    Professionnels
    Anciens élèves
    Organismes réglementaires
    Lobbyistes
    Think Tanks
    External Stakeholders
    WWW.DIGIMIND.FR
    LE 04/05/2011
    PAGE 16
    PAGE 16
  • 17. Le paysage des risques et opportunités de Réputation : les parties prenantes
    Middle Management
    Commerciaux
    Des vidéos projetées début janvier dans le cadre de réunionsde formation de visiteurs médicaux du groupe.
    WWW.DIGIMIND.FR
    LE 04/05/2011
    PAGE 17
    PAGE 17
  • 18. Bonnes pratiques… cartographier, animer, scénariser…
    E-rep manager
    WWW.DIGIMIND.FR
    LE 04/05/2011
    PAGE 18
    PAGE 18
  • 19. Bonnes pratiques… cartographier, animer, scénariser…
    Constituer une équipe (ou un réseau) multi-compétence s
    Ex : Risk-Communication-Community-manager-Marketing-Web-Juridique –GRC …
    Qui dirige, anime ?Qui finance ?
    Qui décide du message, du support, de la campagne ?
    Qui répond en live... ? Selon quelle charte ?
    Quels réseaux privilégie-t-on ?
    Qui imagine les scénarii ?
    WWW.DIGIMIND.FR
    LE 04/05/2011
    PAGE 19
    PAGE 19
  • 20. Réseaux sociaux
    Quelques bonnes pratiques en veille e-réputation
    Appréhender les Phénomènes de propagation
    visibilité
    Médias participatifs
    Mainstream
    Bookmarks sociaux
    BlueWorld NGOSites Corporate internationaux
    RSS
    RSS
    Forums
    12 Mars
    13
    20
    25
    14
    15
    12
    18
    28
    avril
    2
    14
    16
    3
  • 21. Bonnes pratiques… cartographier et animer
    Appréhender les Phénomènes de propagation
    Où l'on reparle du Champix.
    Le Monde.fr, 7 janvier 2011
    Mais le buzz date de 3 ans déjà…
    PAGE 21
  • 22. Bonnes pratiques… cartographier et animer
    Appréhender les Phénomènes de propagation
    Processus de simplification et de réécriture
    PAGE 22
  • 23. Bonnes pratiques… cartographier et animer
    Appréhender les Phénomènes de propagation
    PAGE 23
  • 24. Quellesévolutions ?
    PAGE 1
  • 25. Quelles évolutions ? une intégration progressive au CRM
    PAGE 25
  • 26. Quelles évolutions ? une intégration en Réputation management
    La gestion de l'e-réputation doit s'inscrire dans une approche globale de gestion de la réputation de l'entreprise et de risk management
    "Que diable avons nous fait pour mériter cela ?"New York Times, 29 avril 2010 " Le golfe du Mexique est très grand et le volume de pétrole et de dispersant que nous y mettons est minuscule comparé au volume total de l'eau"The Guardian, 14 mai 2010
    " Je pense que l'impact sur l'environnement de ce désastre sera très, très modeste "Sky News, 18 mai 2010
    >>>3,6 millions de $ juin 2010
    50 millions de $ 1er juin 2010
    Tony Hayward, PDG de BP
  • 27. Quelles évolutions ? une intégration en Réputation management
    “  la politique sociale et la réputation d’une entreprise peuvent impacter l’image de ses produits ou même sa valorisation boursière. ”
    e-réputation
    Blogs
    Site corporate
    Wikipedia
    Sites de presse
    Forums
    Ecosystème : sites d'ONG, syndicats, associations,…
    ….
    Actualités alternatives, pure players
    Facebook, Twitter
    Avis Conso
    Plateformes vidéos, images
    Plateformes ppt
    PAGE 27
  • 28. Quelles évolutions ? une intégration dans les ERP
    Plus de 80% des dommages causés par le risque de réputation proviennent d’un déséquilibre entre le buzz et la réalité - Etude SAP
    Identifier et intégrer les réseaux d'experts pour la communication
    Mettre en parallèle les indicateurs externes et internes. Ex : RH usine, RC / réputation
    PAGE 28
  • 29. Mais nous en sommes aux prémices…
    PAGE 29
  • 30. Retrouvez toutes les publications Digimind en téléchargement gratuit
    White Papers
    • Benchmark des logiciels de veille
    • 31. Baromètres des pratiques de veille
    • 32. e-Réputation
    • 33. Réputation Management
    • 34. Top des marques qui buzzent
    • 35. Les forums web pour la veille
    • 36. Le Web 2.0
    Red Books, l'état de l'art internet sur :
    • Consumer Insight: Les avis consommateurs  Les Biotechnologies
    • 37. La Contrefaçon  Les Moyens de paiement  La Nutrition
    • 38. Le Risk management  Les NanoTechnologies
    • 39. La RFID
    Infographies
    • Analyses de buzz (Cantona, Mediator..)
    • 40. e-reputation : Chiffres, environnement, typologie des risques
    Propagation d'un buzz
    • Cartographies Pharma, Assurances, RisquesAvis consommateurs…
    • 41. Gain d'un dispositif de veille…
    http://www.digimind.fr/actus/publications
    PAGE 30
    © Digimind – Logiciels de veille stratégique et e-réputation – 2011 page 30