Your SlideShare is downloading. ×
Résultats Annuels 2004
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Résultats Annuels 2004

159

Published on

16-03-2005

16-03-2005

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
159
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations investisseurs 1
  • 2. Disclaimer Veolia Environnement is a corporation listed on the NYSE and Euronext Paris. This document contains "forward-looking statements" within the meaning of the provisions of the U.S. Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Such forward-looking statements are not guarantees of future performance. Actual results may differ materially from the forward-looking statements as a result of a number of risks and uncertainties, many of which are outside our control, including but not limited to: the risk of suffering reduced profits or losses as a result of intense competition, the risks associated with conducting business in some countries outside of Western Europe, the United States and Canada, the risk that changes in energy prices and taxes may reduce Veolia Environnements profits, the risk that we may make investments in projects without being able to obtain the required approvals for the project, the risk that governmental authorities could terminate or modify some of Veolia Environnements contracts, the risk that our long-term contracts may limit our capacity to quickly and effectively react to general economic changes affecting our performance under those contracts, the risk that Veolia Environnements compliance with environmental laws may become more costly in the future, the risk that currency exchange rate fluctuations may negatively affect Veolia Environnements financial results and the price of its shares, the risk that Veolia Environnement may incur environmental liability in connection with its past, present and future operations, as well as the risks described in the documents Veolia Environnement has filed with the U.S. Securities and Exchange Commission. Veolia Environnement does not undertake, nor does it have, any obligation to provide updates or to revise any forward-looking statements. Investors and security holders may obtain a free copy of documents filed by Veolia Environnement with the U.S. Securities and Exchange Commission from Veolia Environnement. This document contains "non-GAAP financial measures" within the meaning of Regulation G adopted by the U.S. Securities and Exchange Commission under the U.S. Sarbanes-Oxley Act of 2002. These "non-GAAP financial measures" are being communicated and made public in accordance with the exemption provided by Rule 100(c) of Regulation G.Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 2
  • 3. Résultats 2004Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 3
  • 4. Faits marquants 2004 Recentrage stratégique réussi Résultats supérieurs aux objectifs Restructuration du capital achevéeComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 4
  • 5. Faits marquants 2004 Poursuite de la croissance de lactivité sur le nouveau périmètre (1), +4,4% à change constant Forte amélioration des résultats opérationnels sur le nouveau périmètre : EBIT +13,5% à change constant Hausse de 41% du résultat net récurrent Recentrage stratégique réalisé (cessions dune partie de lactivité Eau aux USA et de la participation dans FCC).(1) Le terme "nouveau périmètre" exclut les actifs nord-américains cédés en 2003 et 2004 (soit Surface Preparation, Everpure, Culligan et les activités d’équipements et de services de court terme) et FCC (ce qui induit la consolidation de Proactiva selon la méthode de l’intégration proportionnelle à 50% sur tout l’exercice 2004)Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 5
  • 6. Faits marquants 2004 Situation financière renforcée, Baisse significative de la dette nette à 9,8 Mds€ Free cash flow avant cessions dactifs non stratégiques proche de 700 M€, soit environ 300 M€ après paiement du dividende Amélioration de plus de 1,3 point du ROCE net du groupe à 8,3% Dividende net par action proposé à lAssemblée Générale du 12 mai 2005 à 0,68 euro par action en hausse de 23%.Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 6
  • 7. Un recentrage achevé : des engagements tenus Renforcement de la position de leader des services à lenvironnement Relations contractuelles de long terme avec des clients ciblés : municipalités, industriels et services Contrats longs et sécurisés garants de cash-flow pérennes Choix géographiques clairs et définis : Europe, Amérique du Nord et certains pays dAsie/PacifiqueComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 7
  • 8. Un recentrage achevé : des engagements tenus Un désendettement significatifEn M€ Dette nette / EBITDA (x) 16 000 14 283 4,0 13 066 12 507 (1) 14 000 3,8 x 12 000 9 797 3,5 10 000 3,5 x 3,4 x 8 000 3,0 6 000 4 000 2,9 x 2 000 2,5 2001 2002 2003 2004 (1) Y compris réintégration titrisation créances de l’eau pour 325 M€ et lease de Berlin pour 378 M€ au 1er janvier 2004 en application de la LSF du 1er août 2003.Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 8
  • 9. Confirmation du business model En M€ Augmentation substantielle du cash flow libre (1) 600 2002 2003 +694 100 +168 +295 -141 2004 -400 -1 525 -900 Cash flow libre après paiement du dividende -1 825 Cash flow libre avant paiement du dividende -1400 -1900 (*) Le cash-flow libre = capacité dautofinancement +/- variation du besoin en fonds de roulement – variation du programme de titrisation et des créances Dailly + cessions dactifs (hors cessions dactifs non stratégiques) - investissements +/- mouvements de périmètre.Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 9
  • 10. Confirmation du business model Forte amélioration de la profitabilité (1)En M€ EBIT Δ Change Taux de marge de constant lEBIT 31/12/03 31/12/04 31/12/04-31/12/03 31/12/03 31/12/04 Eau 743 830 +12,2% 7,7% 8,5% Propreté 382 456 +22,4% 6,6% 7,4% Services à lénergie 274 296 +7,8% 5,9% 5,9% Transport 93 103 +12,5% 2,5% 2,9% Holding -55 -69 n.s n.s n.sEBIT nouveau périmètre 1 437 1 616 +13,5% 6,0% 6,6% Activités cédées 314 1Total EBIT consolidé 1 751 1 617 -6,7% 6,1% 6,6% (1) Cf. définition page 5.Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 10
  • 11. Confirmation du business model Evolution du ROCE 8,5% 8,3% 0,6% 8,0% 0,4% 7,5% 0,3% 7,0% 7,0% 6,4% 6,5% 6,0% ROCE 2002 ROCE 2003 Cessions et Plan defficacité Maturation des ROCE 2004 Impairment US contrats et maîtrise des capitaux employésComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 11
  • 12. Une structure dactionnariat clarifiée (1) Actionnariat individuel 8,3% CDC 8,4% Société Générale 6,6% dont 3% (2) Autres 57% Groupama 5,8% dont la moitié à l’étranger Vivendi Universal 5,3% Auto-contrôle 4,0% EDF 4% Actionnariat salarié 0,6%(1) Actionnariat au 07/01/05 (2) 3% acquis dans le cadre dun produit dérivé lors de la cession par Vivendi Universal le 9 décembre 2004.Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 12
  • 13. Chiffres clés 31 décembre 2004 Chiffre 24 645 M€ +4,4% daffaires Croissance à change constant sur le nouveau périmètre 2004/2003 EBITDA 3 313 M€ +7,8% EBIT 1 616 M€ +13,5% 0% 1% 2% 3% 4% 5% 6% 7% 8% 9% 10% 11% 12% 13% 14% 15%Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 13
  • 14. Chiffres clés 31 décembre 2004 31/12/04 En M€ 31/12/03 Nv 2004 / 2003 Δ nv périmètre (1) Nv périmètre (1) Publié périmètre (1) A change Courant Constant Chiffre daffaires 23 821 28 603 24 645 +3,5% +4,4% EBITDA 3 101 3 675 3 313 +6,8% + 7,8% EBIT 1 437 1 751 1 616 +12,4% +13,5% (1) Cf. définition page 5.Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 14
  • 15. Chiffres clés au 31 décembre 2004 (suite) En M€ 31/12/03 31/12/04 CroissanceRésultat net -2 055 125 n.a.Résultat net récurrent après goodwill 250 353 +41% (1)Endettement financier net 12 507 9 797 -22%Cash flow libre avant cessions dactifsnon stratégiques 168 694 x4Cash flow libre après cessions d’actifsnon stratégiques 662 3 117 x~5 (1) Y compris réintégration titrisation créances de l’eau pour 325 M€ et lease de Berlin pour 378 M€ au 1er janvier 2004 en application de la LSF du 1er août 2003.Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 15
  • 16. Un groupe équilibré Chiffre d’affaires au 31 décembre 2004 sur le nouveau périmètre (1) Par division Par zone géographique Row 4% Transport 15% Eau 40% Asie/Pacifique 5% Amérique du Nord 8% France 55%Servicesà lénergie 20% Europe hors France 28% Propreté 25% Chiffre d’affaires consolidé (2) 2004 : 24,6 Mds€(1) Cf. définition page 5.(2) Avec application des dispositions du paragraphe 23100 du règlement 99-02 du CRC autorisant à isoler sur une ligne distincte la quote-part du groupe dans le résultat net des activités cédées telles que définies comme exclues du nouveau périmètre. Celles-ci ne contribuent donc plus au chiffre d’affaires consolidé pour l’ensemble de l’année 2004.Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 16
  • 17. Du chiffre d’affaires au résultat net 31/12/03 En M€ 31/12/03 31/12/04 ProformaChiffre daffaires 28 603 23 821 24 673EBITDA 3 675 3 101 3 317 Dotations aux amortissements et prov. LT -1 614 -1 354 -1 379 Dépenses de renouvellement -310 -310 -321EBIT 1 751 1 437 1 617 Résultat financier récurrent -712 -625 Impôt normatif -368 -351 Résultat récurrent des stés ME 46 22 Intérêts minoritaires récurrents -257 -163Résultat net récurrentavant goodwill 460 500 Goodwill récurrent -210 -147Résultat net récurrent aprèsgoodwill 250 353 +41%Résultat non récurrent -2 305 -228Résultat net -2 055 125Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 17
  • 18. Croissance de lEBITDA sur le nouveau périmètre (1) supérieure à celle du chiffre d’affaires Δ 31/12/04- Tx de marge En M€ 31/12/03 31/12/04 31/12/03 EBITDA change constant 31/12/04 Eau 1 374 1 477 +8,0% 15,1% Propreté 888 962 +10,9% 15,5% Services à lénergie 610 633 +3,8% 12,6% Transport 283 300 +6,5% 8,3% Autres -54 -59 EBITDA nv périmètre 3 101 3 313 +7,8% 13,4% Activités cédées 574 4 Total EBITDA consolidé 3 675 3 317 -8,9% 13,4%(1) Cf. définition page 5.Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 18
  • 19. Contributions des activités (1) Eau Chiffre d’affaires 9 798 M€ +3% (2) EBITDA 1 477 M€ +8% (2) EBIT 830 M€ +12% (2) Contribution très soutenue de la France malgré des conditions climatiques sensiblement moins favorables quen 2003 (effet canicule de l’année 2003) Excellente performance dans le reste de l’Europe (EBIT +21%), tirée par l’Allemagne, et par l’Europe de l’Est en raison d’une plus grande contribution des nouveaux contrats et d’une meilleure profitabilité Amérique du Nord (nouveau périmètre) : amélioration continue de l’activité conservée, suite à la mise en place de la nouvelle organisation La zone Asie/Pacifique (EBIT +24%) enregistre une sensible amélioration provenant principalement de la bonne montée en charge des contrats signés au cours des dernières années Très forte amélioration de la rentabilité de Veolia Water Systems.(1) Sur le nouveau périmètre (cf. définition page 5).(2) A change constant Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 19
  • 20. Contributions des activités (1) Propreté Chiffre d’affaires 6 198 M€ +7% (2) EBITDA 962 M€ +11% (2) EBIT 456 M€ +22% (2) Impact positif et significatif de l’amélioration de la productivité en France, en particulier dans l’activité incinération et déchets solides (hausse de 1 point de la marge) et développement de nouveaux contrats à plus forte valeur ajoutée Forte croissance de l’EBIT en Grande-Bretagne (+39%), en République Tchèque et en Scandinavie, qui continuent leur progression en termes économiques et commerciaux Bonne contribution de l’Asie Pacifique dont la croissance est tirée par l’Australie Développement continu aux USA provenant d’une meilleure gestion des coûts, malgré un contexte concurrentiel toujours difficile dans les déchets dangereux. (1) Sur le nouveau périmètre (cf. définition page 5). (2) A change constantComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 20
  • 21. Contributions des activités (1) Services à lénergie Chiffre d’affaires 5 036 M€ +8,2% (2) EBITDA 633 M€ +3,8% (2) EBIT 296 M€ +8% (2) En France, hausse de +2,8% de l’EBIT : redressement significatif des activités de travaux A l’international, croissance de l’EBIT de +13% : très bonne progression des résultats dans la zone Europe du Sud (Italie +38%), et bonne tenue de la contribution des pays de l’Europe Centrale et de l’Est (+20%) sous leffet conjugué des nouveaux contrats tant en Pologne que dans les pays baltes. Ces bons résultats compensent les difficultés rencontrées dans certaines filiales d’installation en Hollande. (1) Sur le nouveau périmètre (cf. définition page 5). (2) A change constantComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 21
  • 22. Contributions des activités (1) Transport Chiffre d’affaires 3 613 M€ -1,1% (2) EBITDA 300 M€ +6,5% (2) EBIT 103 M€ +12% (2) En France, bonne performance opérationnelle dans la région parisienne (Ile de France) et dans l’Interurbain Forte progression des résultats en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique qui compensent les difficultés de certains contrats en Scandinavie Forte croissance de l’EBIT aux USA (contrat de gestion des trains de banlieue de Boston) et en Australie (renouvellement et extension du contrat de Melbourne) (1) Sur le nouveau périmètre (cf. définition page 5). (2) A change constantComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 22
  • 23. Coût de financement et résultat financierEn M€ 31/12/03 31/12/04 Δ Coût de financement -624 -602 +22 Autres produits et charges financiers Récurrents -88 -23 +65 Amortissements demprunts -52 -54 -2 Change -8 -20 -12 Autres -28 -15 +13 Effet en année pleine des cessions (1) 0 +66 +66 Non récurrents -38 -10 +28Résultat financier -750 -635 +115 Taux de financement moyen 2004 : 4,63%(1) Effet en année pleine (depuis le 01/01/04) des cessions sur la réduction du coût de financement.Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 23
  • 24. Dette nette au 31 décembre 2004 en diminution de 22%En M€ Dette nette clôture 2003 11 804 Titrisation et entités "ad hoc" (1) +703 Dette nette au 1er janvier 2004 12 507 Cash flow disponible avant cessions d’actifs non stratégiques -694 Cessions des activités non stratégiques (2) -2 423 Dividendes versés +399 Effets de change et autres +8 Dette nette au 31 décembre 2004 9 797 (1) Réintégration titrisation créances de l’eau pour 325 M€ et lease de Berlin pour 378 M€ au 1er janvier 2004 en application de la LSF du 1er août 2003. (2) Y compris dette FCC : 273 M€.Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 24
  • 25. Résultat non récurrent En M€ Coût de restructuration -51 Amortissement exceptionnel des goodwills -106 Impôts 169 Résultat des activités cédées -208 Autres -32 Total -228Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 25
  • 26. Impacts des cessions en 2004 Produits des cessions : 2 423 M€ (1) Résultat des activités cédées US Filter FCC Total Résultat net des opérations - 36 36 Résultat de cessions avant impôts -47 36 -11 (2) Charge dimpôts : -202 -31 -233 Dont liée aux cessions -64 -31 -95 Dont liée aux op. de change -138 _ -138 Total -249 41 -208 (1) Y compris dette FCC 273 M€ (2) Dont 154 M€ déjà imputés sur les capitaux propres.Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 26
  • 27. Plan defficacité Veolia 2005 Un objectif de 300 M€ récurrents confirmés pour 2006 Plus de 350 projets conduits sur les 4 métiers ont impacté lexercice 2004 126 M€ déconomies nettes et récurrentes : 116 M€ sur lEBIT 2004 10 M€ sur le résultat financierComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 27
  • 28. Plan defficacité Veolia 2005 Principaux projets Opérations Poursuite et extension de la mise en œuvre dactions de 34% •Processus productivité sur les incinérateurs ONYX France / mise en opérationnels œuvre des outils doptimisation des trajets des agents •Risques / Assurances mobiles chez Dalkia et Water / mise en place dune démarche "conduite de qualité" chez Connex France Mise en œuvre dune démarche bonne pratique dans les exploitations de Water Déploiement des programmes dassurance Groupe sur les polices "Dommages aux Biens" et "Responsabilité civile" Fonctions supports 30% Rationalisation du découpage et des structures •Structures régionales de Dalkia Italie •Économies SI Programme de réduction des frais généraux des structures régionales Onyx France Réduction des coûts de structure et frais de siège Onyx et Water Réorganisation de la fonction informatique Veolia WaterComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 28
  • 29. Plan defficacité Veolia 2005 Principaux projets Achats 18% Mise en place de nouveaux accords cadres transverses •Achats Transverses •Achats "Métiers" VE et spécifiques divisions, par exemple : contrôles réglementaires, environnement de bureau, compteurs et vannes, pièces de rechanges autobus autocars, véhicules lourds… Recentrage des approvisionnements en France sur les contrats cadres existants Actifs •Immobilier 18% Gestion du portefeuille de contrats Connex et des •Portefeuille dactivités contrats collecte des déchets chez Onyx France Rationalisation du parc immobilierComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 29
  • 30. Plan defficacité Veolia 2005 Objectif : 100 M€ déconomies récurrentes supplémentaires sur lexercice 2005 Plus de 600 projets constituent le portefeuille actuel du plan Veolia 2005 Les résultats comptabilisés sur lexercice et les nouvelles prévisions confirment les objectifs minimum de : 200 M€ déconomies récurrentes sur lEBIT 2005 300 M€ déconomies récurrentes sur lEBIT 2006 3 5 0 ,0 3 0 0 ,0 O p é ra tio n s 2 5 0 ,0 F o n c tio n s S u p p o rts A c tifs 2 0 0 ,0 A c h a ts 1 5 0 ,0 1 0 0 ,0 5 0 ,0 0 ,0 S 1 2004 2004 2005 2006Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 30
  • 31. Des investissements ciblés : 2,6 Mds€ en 2004 (1) Mainte- Croissance Dont grds projets Commentaires nance Industriels Financiers Eau 602 590 205 188 La Haye, Bruxelles, Maroc, Shenzhen, Corée du Sud Gds projets en France (Marne, Propreté 391 382 207 53 Limay) et Grande-Bretagne (3 usines pour Hampshire, Sheffield) Services énergétiques 151 242 154 88 Réseaux de chaleur en France, établissements de santé en Italie, Poznan Transport 108 122 - 67 Australie, Canada Autres 16 20 TOTAL hors FCC 1 268 1 356 FCC 55 74 (1) Hors FCC.Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 31
  • 32. Evolution de la capacité dautofinancement : +11% sur le nouveau périmètre En M€ CAF FCC et cessions nord-américaines CAF hors FCC et cessions nord-américaines 3000 CAF totale : 2 701 CAF totale : 2 707 165 2500 403 2000 1500 2 542 2 298 1000 +11% 500 0 2003 2004Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 32
  • 33. Cash flow disponible positif en forte progression En M€ 31/12/03 31/12/04 (1) Autofinancement +2 701 +2 707 Investissements -2 930 -2 753 Amélioration du BFR (2) +151 +341 Cessions dactifs et divers +246 +399 Cash flow disponible av. cessions d’actifs non stratégiques +168 +694 X4 (1) Dont FCC et cessions US : 164,5 M€ (2) Non inclus effet programmes de titrisation et DaillyComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 33
  • 34. Poursuite de loptimisation des financements Remboursement de la dette en dollars : 1,9 Md$ Refinancement au Royaume-Uni : émission obligataire de 200 M£ à 22 ans Allongement de la maturité moyenne de 5,5 ans à 6,5 ans Liquidités du groupe : 8,9 Mds€ après remboursement de lOcéane le 3/01/2005 pour 1,5 Md€ Augmentation de la dette à taux fixe de 50% à 62% après couverture Dette nette/EBITDA = 2,9 xComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 34
  • 35. Evolution du ROCE après impôts Amélioration de la profitabilité WACC (1) = 6,2% Capitaux employés ROCE moyens 2003 (M€) 2004 (M€)(2) 2003 (en %) 2004 (en %) Eau 9 985 7 363 6,8% 10,1% Propreté 4 698 4 468 6,6% 9,4% Services énergétiques 2 544 2 553 8,3% 8,6% Transport 1 338 1 266 5,6% 7,0% Groupe 20 857 15 939 7,0% 8,3%(1) Après impôts sur la base du consensus analystes.(2) Hors capitaux employés des activités cédéesComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 35
  • 36. Stratégie et perspectivesComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 36
  • 37. Veolia Environnement : industriel de lécologie Une création de valeur permanente à travers linnovation, fondée sur la technologie et les compétences Préserver les milieux naturels en traitant et confinant la pollution des activités humaines et industrielles Economiser les ressources naturelles par le recyclage et la valorisation des déchets, énergies renouvelables et économies deau Le changement climatique Efficacité énergétique, énergies renouvelables, valorisation du biogaz des décharges Offre de transports en commun Valorisation des quotas démissions des collectivités locales Contribution aux enjeux de santé environnementaux R&D : un effort croissant (+10%/an) pour anticiper les besoins de demain et apporter des solutions technologiques performantes Formation : 150 000 collaborateurs formés chaque année pour sadapter à lévolution technique des métiers Réalisation par BMJ-Coreratings dune notation sociale et environnementale sollicitée sur lensemble du périmètre mondial du groupe. Notation A+ (détails publiés dans le prochain rapport annuel Développement durable)Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 37
  • 38. Succès commerciaux Principaux contrats gagnés ou renouvelés en 2004 CA cumulé (M€) Shenzhen (proche de HK) 50 ans Chine 8 500 Kladno-Melnik (Bohème Centrale) 20 ans République Tchèque 600 Hohhot (Mongolie Intèrieure) 30 ans Chine 600 Eastern Moravia (V.A.K. Zlin) 30 ans République Tchèque 360 Zunyi (province de Guizhou) 35 ans Chine 210 Weinan 22 ans Chine 190 Rennes 10 ans France 150 US Iles Vierges 20 ans USA 110 Richmond (Californie) 18 ans USA 61 St. Pétersbourg (construction) -- Russie 52 Cuauhtémoc-Madero-Aztcapozalco 5 ans Mexique 45 Fernwasser 40 ans Allemagne 40 Johnson Matthey (industriel) 10 ans UK 21 Pékin (Bei Yuan) 20 ans Chine 20 Comté de Miami-Dade 10 ans USA 642 Sheffield 5 ans UK 450 Lao Gang 20 ans Chine 260 Pontiac, Michigan 20 ans USA 205 Minist. Ind.de prod.d’énergie verte 15 ans France 160 Dunkerque 11 ans France 66 Marseille Provence Métropole 5 ans France 42 Buenos Aires (rue zone 2) 4 ans Argentine 40 La Rochelle 8 ans France 33 Ku Ring Gail 10 ans Australie 32 BP (Industriel) 3 ans USA 25 Abu-Dhabi 5 ans Emirats Arabes Unis 20 Eau Propreté Services à lénergie Transport Multi-servicesComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 38
  • 39. Succès commerciaux Principaux contrats gagnés ou renouvelés en 2004 CA cumulé (M€) Lyon Villeurbanne 25 ans France 500 Lazio de Rome 8 ans Italie 430 Poznan -- Pologne 75/an Druskininkai 30 ans Lituanie 110 Richter Gedeon Rt (industriel) 6 ans Hongrie 80 Montluçon 20 ans France 62 Brezno 20 ans Slovaquie 50 CHU Nancy 10 ans France 31 Hôpital Prince Charles 25 ans Pays de Galles 20 Heinz (industriel) 15 ans UK (près de Manchester) 18 Melbourne 5 ans Australie 1 500 Nice 7 ans France 595 St Etienne 8 ans France 345 Toulon 8 ans France 314 Apeldoorn 6 ans Pays-Bas 210 Göteborg 7+3 ans Suède 90 SCRRA (Banlieue de Los Angeles) 5 ans USA (Californie) 77 Denver 5 ans USA 55 Koper - Slovénie 50 PSA Peugeot Citroën 10 ans France 1 000 Corus Packaging Plus 10 ans UK (Galles du Sud) 78 Visteon Deutschland GmbH 10 ans Allemagne 60 Eau Propreté Services à lénergie Transport Multi-servicesComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 39
  • 40. Des marchés en croissance France : un potentiel de croissance France : chiffre d’affaires 2004 : 13 440 M€, +5,5% moyenne/an sur la période 2000-2004 Eau Fort taux de renouvellement des contrats Extension des prestations fournies sur les contrats existants (nouvelles normes, développement de lépuration, devenir des boues …) Nouvelles opportunités de développement (gains de parts de marché, compostage des boues dépuration, assainissement non collectif, contrôle des eaux de baignade) Propreté Développement du recyclage et de lincinération Des services à prestations plus sophistiquées Ouverture de nouveaux sites de décharges Services à lénergie Relance des réseaux de chaleur et de froid Des opportunités dans le domaine de la santé et du tertiaire Une offre sur mesure adaptée aux besoins des clients Transport Nouveaux contrats – gains de parts de marché Extension des contrats existantsComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 40
  • 41. Des marchés en croissance Des positions de leader en Europe Allemagne : chiffre d’affaires 2004, 1 300 M€ Exemple : acquisition de Braunschweig : Une opportunité saisie grâce aux fortes références du Groupe en Allemagne Une gestion intégrée eau – électricité – gaz - chaleur pour 250 000 habitants, dans une région nouvelle pour Veolia (Basse Saxe) au fort potentiel industriel Une création de valeur importante, exclusivement appuyée sur notre métier d’optimisation de la gestion des réseaux (pas de risque de trading électricité / gaz) Chiffre d’affaires 2004, 300 M€ TRI prévisionnel >11%Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 41
  • 42. Des marchés en croissance Des positions de leader en Europe Royaume-Uni : chiffre d’affaires 2004, 1 530 M€ Exemple : dans la propreté (chiffre daffaires 740 M€, marge dEBIT >8%). CAGR 2000 – 2004 : +9,8% Activité restructurée dès 2000 Bon dynamisme commercial Conditions tarifaires en hausse Développement des contrats intégrés (Hampshire, Sheffield) Mise en place de standards environnementaux plus contraignants Concurrence nombreuse et éclatée, marché en cours de restructuration et consolidation du secteurComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 42
  • 43. Des marchés en croissance Des positions de leader en Europe Italie : chiffre d’affaires 2004, 640 M€ Exemple dans les services à lénergie (chiffre daffaires 504 M€, +33%) Croissance du chiffre d’affaires 2000 – 2004 : +370 M€ dont 50% en croissance interne Croissance tirée par lactivité de services aux hôpitaux (60% du total de lactivité en Italie) Des succès industriels significatifs : contrat de 12 ans pour un chiffre d’affaires total de 413 M€ signé avec la société Pigna, leader sur le marché italien de la papeterie Élargissement de la couverture géographique sur le territoire : acquisition fin 2003 de la société Giglio (complémentarité géographique avec Siram) Rentabilité en forte hausse, marge dEBIT >8,5%Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 43
  • 44. Des marchés en croissance Un acteur significatif en Amérique du Nord et en Australie Amérique du Nord (transport) : chiffre d’affaires 2004 : 270 M€, +220% par rapport à 2002 Janvier 2005 : Denver (bus) 2005 : banlieue de Los Angeles Durée : 5 ans Exploitation du réseau ferroviaire Présence actuelle dans le Colorado : Durée : 5 ans 21 M€ de chiffre d’affaires par an Chiffre d’affaires cumulé 77 M€ 125 bus à Denver, 22 à Boulder Réseau de 400 taxis à Denver et à Boulder Australie (transport) : chiffre d’affaires 2004 : 260 M€, x 2 par rapport à 2003 Février 2004 : Melbourne Septembre 2004 : Acquisition de Renouvellement et extension du Southern Coast Transit contrat du réseau ferroviaire (Cie de bus de Perth) Durée : 5 ans Durée : 5 ans CA cumulé 1,5 Md€ 16,6 millions de passagers/an 130 millions de passagers/anComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 44
  • 45. Des marchés en croissance Un acteur significatif en Amérique du Nord Amérique du Nord : chiffre d’affaires 2004 : 2 400 M$, objectif 2010 : ≥+50% Extension du contrat de dépollution des eaux usées de la ville de Richmond (Californie) : durée de 18 ans, CA cumulé à fin de période d’environ 61 M€. Iles Vierges : durée 20 ans, CA cumulé 110 M€ Extension de 10 ans du contrat d’exploitation, de maintenance et de gestion du centre de valorisation énergétique du comté de Miami-Dade pour un CA supplémentaire de 800 M€ Obtention du contrat sur 20 ans signé avec la ville de Pontiac (Michigan) sur la collecte, la gestion, le transfert et le traitement des déchets ménagers et commerciaux pour un CA total estimé à 250 M€. Transport 12% : ~0,3 Md$ Eau 25% : ~0,6 Md$ Propreté 63% : ~1,5 Md$Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 45
  • 46. Des marchés en croissance Une zone en forte croissance lAsie - Pacifique Asie/Pacifique : chiffre d’affaires 2004 : ~1,2 Md€, +25% par rapport à 2003, objectif 2009 ≥2 Mds€ Eau Contrat de Zunyi (province de Guizhou en Chine) : durée : 35 ans, CA cumulé : 210 M€ 2 contrats d’eau en Chine (lun à Hohhot en Mongolie Intérieure, lautre à Weinan) pour un CA (e) total à 790 M€ Mise en exploitation du contrat Shenzhen. Durée : 50 ans, CA cumulé : 8,5 Mds€ Contrat de Bei Yuan (Pékin Village Olympique), après ceux de Luguquiao et de Qingdao signés en 2003 Propreté Mise en exploitation du contrat de Laogang. Durée : 20 ans, CA cumulé : 260 M€ Transport Eau 38% 438 M€ 22% ~259 M€ Asie CA Asie : 519 M€ Propreté 39% 448 M€ CA Pacifique : 641 M€ Services à lénergie 1% 15 M€ AsieComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 46
  • 47. Un business model confirmé Une demande intégrée Potentiel de Un positionnement de services à développement géographique adapté lenvironnement Intérêt croissant de partenaires financiers Développement du PPP européen Normes comptables plus adaptées Croissance Optimisation du bilan RentabilitéComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 47
  • 48. Une croissance rentable : objectif 2005 Chiffre d’affaires croissance de 5 à 7% Hausse à 2 chiffres du résultat opérationnel consolidé Free cash flow positif en croissance, hors nouveau grand projet et après dividendeComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 48
  • 49. A moyen terme Poursuite de la croissance : Chiffre d’affaires : +4 à +8% par an en moyenne Politique dinvestissement sélective Réduction progressive de lintensité capitalistique ROCE net supérieur à 10% dès 2007 Respect dune structure financière solide : dette nette/EBITDA <<3,5 x Croissance à 2 chiffres du dividendeComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 49
  • 50. Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations investisseurs
  • 51. Annexe Calcul du ROCE détailléComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 51
  • 52. Un indicateur clé : le ROCE ( EBIT– impôts Groupe (2) + quote-part du résultats des titres mis en équivalence (3) )ROCE (1) = Capitaux investis moyens de l’année Capitaux investis = Immobilisations + Ecarts d’acquisition brut – dépréciation exceptionelle + Titres mis en équivalence - produits différés LT + besoin en fonds de roulement – provisions pour risques et charges - autres dettes long terme (1) Les agrégats retenus sont calculés sur les données stratégiques pour 2004 (2) Hors produit d’activation de déficits reportables liés aux cessions nord-américaines & aux restructurations afférentes (3) Hors dotations aux amortissements des écarts d’acquisition / titres mis en équivalence Pourquoi déduire les provisions ? Les capitaux investis sont les capitaux « rémunérés » : capitaux propres, intérêts minoritaires, endettement financier net Pourquoi prendre le goodwill brut, diminué des dépréciations exceptionnelles ? Les « impairments » constituent des diminutions d’actifs et non des amortissements Approche compatible avec l’arrêt de l’amortissement des goodwill (US GAAP, IAS)Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 52
  • 53. Capitaux investis 2004 Au 31 décembre 2004 Au 31 décembre En M€ Document de ref. 2004Immobilisations Corporelles & Incorporelles 15 703 15 703Ecarts dacquisition Nets 3 558 3 558Amortissements des Ecarts dacquisition (hors amortissements exceptionnels) 1 329Ecarts dacquisition bruts (nets des amortissements exceptionnels) 4 887Impairment Onyx -145Impairment Dalkia -57Impairment Eau -88Titres mis en équivalence 225 225Amortissements des écarts d’acquisition sur les titres mis en équivalence 4Titres mis en équivalence (hors amortissements des écarts dacquisition) 229Stocks et travaux en cours 743 743Créances dexploitation 9 358 9 358Dettes dexploitation -10 380 -10 380Impôts sur restructurations -126Besoin en fonds de roulement (hors produit d’activation de déficits reportables -405liées aux cessions nord-américaines et aux restructurations afférentes) Provisions -2 673 -2 673Subventions et produits différés -1 398 -1 398Financement des installations de cogénération des métiers de l’Energie 517Subventions et produits différés -881Autres dettes à long terme -273 -273Capitaux investis avant cessions des activités non-stratégiques 16 297Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 53
  • 54. Capitaux investis Moyens 2004 Au 31 décembre Au 31 décembre En M€ 2004 2003CI avant cessions des activités non-stratégiques 16 297 18 749CI des activités non-stratégiques (1) - 3 167CI moyens de l’année 2004 15 939 15 582(1) Retraitements des CI en 2003 : les actifs nord-américains cédés en 2003 et 2004 (soit Surface Preparation, Everpure, Culligan et les activités d’équipements et de services de court terme), FCC et 50% de Proactiva.Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 54
  • 55. Calcul du ROCE 2004 Au 31 décembre En M€ 2004EBIT (résultat dexploitation) 1 617EBIT nouveau périmètre 1 616Impôts sur les résultats - 182Produit d’activation de déficits reportables liés aux cessions nord-américaines & aux - 139restructurations afférentesCharge totale d’impôts - 321Quote-part dans les résultats des entreprises mises en équivalence 22 2Dotations aux amortissements des écarts dacquisitions sur les titres mis en équivalenceQP du résultat des entreprises ME (hors dot. amort. des écarts d’acquisition/ titres ME) 24Résultat des opérations net 1 320Capitaux investis moyens de l’année 2004 15 939 ROCE après impôt 8,3%Comptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 55
  • 56. Relations investisseurs Nathalie PINON, Directeur des Relations avec les Investisseurs 38 Avenue Kléber – 75116 Paris - France Téléphone +33 1 71 75 01 67 Fax +33 1 71 75 10 12 e-mail nathalie.pinon@groupve.com Brian SULLIVAN, Vice President, US Investor Relations 700 E. Butterfield Road -Suite 201 Lombard, IL 60148 - USA Téléphone (630) 371 2749 Fax (630) 282 0423 e-mail brsullivan@onyxna.com Contact presse : Anne MEAUX / Anne-France MALRIEU (Image7) Téléphone +33 1 53 70 74 70 Web site http://www.veoliaenvironnement-finance.comComptes annuels 2004 – Mars 2005 – Relations Investisseurs 56

×