Your SlideShare is downloading. ×
Chiffres clés au 30 septembre 2012
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Chiffres clés au 30 septembre 2012

238
views

Published on

07-11-2012

07-11-2012


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
238
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Chiffres clés au 30 septembre  2012Conférence téléphonique du 7 novembre 2012 Pierre‐François Riolacci Directeur Général Adjoint en charge des finances
  • 2. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012 DisclaimerVeolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document de presse contient des « déclarations prospectives » (forward‐looking statements) au sens des dispositions du U.S. Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations ne sont pas des garanties quant à la performance future de la Société. Les résultats effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d’un certain nombre de risques et d’incertitudes, dont la plupart sont hors de notre contrôle, et notamment : les risques liés au développement des activités de Veolia Environnement dans des secteurs très concurrentiels qui nécessitent dimportantes ressources humaines et financières, le risque que des changements dans le prix de lénergie et le niveau des taxes puissent réduire les bénéfices de Veolia Environnement, le risque que les autorités publiques puissent résilier ou modifier certains des contrats conclus avec Veolia Environnement, le risque que les acquisitions ne produisent pas les bénéfices que Veolia Environnement espère réaliser, les risques liés aux termes et conditions figurant habituellement dans les accords de cession, le risque que le respect des lois environnementales puisse devenir encore plus coûteux à lavenir, le risque que des fluctuations des taux de change aient une influence négative sur la situation financière de Veolia Environnement telle que reflétée dans ses états financiers avec pour résultat une baisse du cours des actions de Veolia Environnement, le risque que Veolia Environnement puisse voir sa responsabilité environnementale engagée en raison de ses activités passée, présentes et futures, de même que les risques décrits dans les documents déposés par Veolia Environnement auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Veolia Environnement n’a pas l’obligation ni ne prend l’engagement de mettre à jour ou réviser les déclarations prospectives. Les investisseurs et les détenteurs de valeurs mobilières peuvent obtenir gratuitement auprès de Veolia Environnement copie des documents enregistrés par Veolia Environnement auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission.Ce document contient des indicateurs non strictement comptables (« non GAAP ») au sens de la règlementation (notamment Regulation G adoptée par la  Securities and Exchange Commission américaine au titre de la loi américaine. Sarbanes‐Oxley Act de 2002).  Ces indicateurs non strictement comptables sont notamment conformément à l’exemption accordée par la règlementation américaine (Rule 100(c) of Regulation G)  2
  • 3. Faits marquants et chiffres clésau 30 septembre 2012
  • 4. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012 Chiffres clés au 30 septembre  2012 30 sept 30 sept 30 sept Δ en Δ à changeEn M€ 2011 2011 2012 courant constant publié retraité (1)Chiffre d’affaires 23 963 20 913 21 599 3,3% 1,3% (4)Capacité d’autofinancement  2 391 2 077 1 946 ‐6,3% ‐8,0%opérationnelleCAFop hors dépréciations Dalkia Italie 2 077 2 034 ‐2,0% ‐3,7%Résultat opérationnel récurrent 1 251 1 118 841 ‐24,8% ‐25,8%RESOP récurrent hors dépréciations  1 118 930 ‐16,9% ‐17,9%Dalkia ItalieRésultat opérationnel (2) 568 446 718 +61,0% +59,4%Free Cash Flow (3) +58 +58 ‐72Endettement financier net 15 045 15 045 15 176(1) Les comptes des 9 premiers mois  de l’année 2011 ont été retraités, afin d’assurer la comparabilité des périodes :  ‐ du reclassement en « Résultat net des activités non poursuivies » des activités en cours de cession soit  l’intégralité de la contribution de Veolia Transdev (du 3 mars 2011 au 30 septembre 2011) hors les  activités du groupe Société Nationale Maritime Corse Méditerranée (SNCM), l’activité « déchets solides » aux Etats‐Unis dans la division Propreté et les activités d’éclairage public urbain (société Citelum)  appartenant à la division Services à l’Energie; ‐ du reclassement en « Résultat net des activités non poursuivies » des activités cédées soit l’activité régulée au Royaume Uni dans la division Eau; ‐ du reclassement en activités poursuivies des activités d’incinération « Pinellas » faisant partie des activités Montenay International aux Etats‐Unis dans la division Propreté dont le processus de cession a  été interrompu au cours du second semestre 2011.  Pour mémoire, l’intégralité des activités de la division Transport (du 1er janvier au 3 mars 2011) était reclassée en « Résultat net des activités non poursuivies » au 30 septembre 2011.(2) Les éléments non récurrents comprennent les pertes de valeur sur goodwill enregistrées au 30 septembre 2011 sur des filiales du Groupe en Europe du Sud et aux Etats‐Unis et des pertes de valeurs sur  actifs non courants enregistrées sur des filiales du Groupe en Italie principalement.(3) Le free cash flow correspond au cash généré (somme de la capacité d’autofinancement totale et du remboursement des actifs financiers opérationnels) net de la prise en compte de la partie cash des  éléments suivants : (i) variation du BFR opérationnel, (ii) opérations sur capitaux propres (variations de capital, dividendes versés et reçus), (iii) investissements nets de cessions (y compris la variation des  créances et autres actifs financiers), (iv) intérêts financiers nets versés et (v) impôts versés.  4(4) +1,0% à périmètre et change constants
  • 5. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012 Développement commercial  Eau  • France: renouvellement de plus d’une centaine de contrats  • Gains de contrats industriels en Asie  Gain du contrat de gestion de l’eau industrielle et optimisation énergétique de Chengde Iron (Chine): 44M€ de PAO cumulé sur 7 ansPropreté • France : renouvellements de contrats à fin septembre > 220 M€ et gains > 45 M€ (PAO cumulé) • USA : renouvellements de contrats à fin septembre > 350 M$ (PAO cumulé) • Chine: Contrat de concession, en partenariat avec une société chinoise, du centre de traitement des  déchets spéciaux de Changsha (province de Hunan) : PAO cumulé de 320M€ sur 25 ansEnergie • Signatures de nouveaux contrats pour 194M€ de PAO annuel, dont 50% en France, et le solde en PECO  et en Chine. Exemples: France : Contrat d’utilités industrielles pour Ajinomoto Eurolysine à Amiens : PAO cumulé de 23M€ sur 12 ans Slovaquie : Contrat de services énergétiques pour 74 écoles à Kosice : PAO cumulé de 80 M€ sur 18 ans.  Premier  contrat EPC en Slovaquie.  5
  • 6. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012 Bonne résistance de l’activité dans un environnement difficile (1/2) Eau : PAO stable à pcc au T3, comme au T2, avec une amélioration de l’Exploitation  et une moindre croissance de Technologie et Réseaux  • Exploitation : PAO flat au T3 à pcc contre ‐2,9% au T2 grâce à la France notamment (+2,7%  contre ‐1,5%) Volumes stabilisés sur le 3ème trimestre et indexations favorables Propreté : PAO en baisse de 3,4% à pcc au T3, contre ‐5,7% au T2  • Recentrage géographique : fermeture et restructuration de certaines activités en Afrique  du Nord et en Italie • Prix des matières recyclées en‐dessous des niveaux historiquement hauts de 2011 Impact au 30 septembre de l’ordre de ‐143 M€ sur le PAO • Impact de la baisse des volumes sur 9 mois limitée à 1% dans un environnement difficile,  en particulier pour la clientèle industrielle en Allemagne et en Grande‐Bretagne • Bonne résistance en France en particulier progression des déchets spéciaux et de  l’incinération Energie : PAO en hausse de 5,3% à pcc au 30 septembre, même tendance qu’au  semestre • Hausse des prix des énergies : impact positif de 176 M€ vs 2011 6
  • 7. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012 Bonne résistance de l’activité dans un environnement difficile (2/2) Amélioration de la CAFop au 3ème trimestre, à 562 M€ contre 544 M€ au T3 2011 • Effet de base favorable (difficultés opérationnelles du Q3, 2011) • Peu de coûts de restructuration enregistrés ce trimestre • CAFop du T3 en progression de 3,3%, après une baisse de 3,2% au T1 et ‐19,6% au T2   (y compris dépréciations de créances en Italie) • Au 30 septembre 2012 : CAFop de 1 946 M€, en baisse de 8% à change constant           (‐3,7% hors dépréciations en Italie) contre ‐10,6% à change constant au 30 juin Le résultat opérationnel récurrent au T3 suit la même tendance qu’au 1er  semestre: • Au 30 septembre 2012 : RESOP récurrent de 841 M€ en baisse de 25,8% à change  constant (‐17,9% hors dépréciations en Italie)  7
  • 8. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012 Endettement financier netEndettement financier net de 15,2 Mds€Evolution saisonnière du BFR : ‐648 M€ (‐ 542 M€ au 30 septembre 2011)Investissements bruts de 2 244 M€, contre 1 846 M€ au 30 septembre 2011 • Réinvestissement de 10% dans l’Eau régulée UK (44 M€) : rendement garanti de 9% • Rachat des minoritaires dans nos activités d’Eau en République Tchèque pour 79M€ et  dans la JV Azaliya pour 246 M€ • Investissements de croissance dans l’Energie en hausseCessions d’actifs et transactions en cours: • Cessions d’actifs:  1 660 M€ au 30 septembre 2012 • Closing de la cession du Solid Waste prévu avant fin novembre • MOU VTD signé avec la Caisse des Dépôts • Berlin : mise en équivalence de notre participation à partir du 1er novembre 2012 :  désendettement d’environ 1,4 Md€Au T4, le Groupe devrait générer un FCF de 2,5 à 3 Mds€ 8
  • 9. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012 Mise en œuvre de Convergence (1/2) Plan de performance opérationnelle: 105 M€ de gains nets au 30 septembre (impact RESOP) Réductions de coûts/ Convergence 1 : 45 M€ de gains nets au 30 septembre (impact RESOP) Au 30 septembre Projection RESOP Au 30 juin 2012 2012 2012 RESop RESop Au Convergence 1 CAFop CAFop 30/06 Au 30/09 récurrent récurrentGains bruts 59 59 94 94 109 117Coûts de mise en  ‐25 ‐32 ‐45 ‐49 ‐59 ‐63œuvreGains nets 34 27 49 45 50 54 9
  • 10. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012 Mise en œuvre de Convergence (2/2) 325 projets En M€ approuvés Impact au 30/09/2012: 109 117 100 303 projets contributeurs 75Coûts de m ise en œuvre 60Econom ies de coûts brutes 94M€ de gains bruts 45M€ de gains nets (RESop) ‐38 ‐52 ‐59 ‐63 ‐80 Objectif 17 fév. 27 avr. 20 juil. 31 oct. 2012 2012e 2012e 2012e 2012e Répartition des économies nettes au 30 septembre  Répartition des économies nettes au 30  par zone géographique septembre par levier France Achats 7% 10% 17% Amérique du Nord & Australie Amérique Latine et Efficacité des Europe du sud 33% organisations 7% Asie, Afrique, Moyen‐Orient Europe Centrale et Réduction 33% 5% de lest coûts SI Europe du Nord 11% Siège corporate Réduction 1% 59% charges Autres externes 4% 13% 10
  • 11. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012 Objectifs moyen terme confirmés • 5 Mds€ de cessions • Endettement Financier Net inférieur à 12 Mds€(1) 2012-2013 : • Réduction des coûts en 2013 : 270 M€ d’impact brut Période de et 170 M€ d’impact net(2) sur le résultat opérationnel transition • Engagement sur un montant fixe de dividendes → 0,70 €(3) par action en 2012 en numéraire ou en actions → 0,70 €(3) par action en 2013 • Croissance organique du PAO supérieure à 3% par an (en milieu de cycle) A partir de • Croissance de la CAF opérationnelle >+5% par an 2014 : (en milieu de cycle) • Levier(4) de 3.0x(5) Nouveau • A moyen terme: taux de distribution en ligne avec le Veolia niveau historique(3) • Réduction des coûts en 2015 : 500 M€ d’impact brut et 470 M€(2) d’impact net sur le résultat opérationnel (1) Avant effets de change de clôture (2) Net des coûts de mise en oeuvre (3) Soumis à l’approbation du conseil d’administration de Veolia et de l’Assemblée Générale des actionnaires (4) Endettement Financier Net / (Capacité d’Autofinancement + Remboursements d’AFO) (5) +/-5% 11
  • 12. Annexes
  • 13. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012 Sommaire des annexes Annexe 1 : Principales données à fin Septembre 2011 retraitées IFRS 5 Annexe 2 : Impacts des variations de change sur 9 mois Annexe 3 : Chiffre d’affaires par trimestre Annexe 4 : Chiffre d’affaires par zone géographique Annexe 5 : Répartition du chiffre d’affaires par division Annexe 6 :  Eau  Annexe 7:  Propreté Annexe 8 : Energie Annexe 9 : Evolution de l’endettement financier net par trimestre Annexe 10 :  Evolution des prix des matières recyclées Annexe 11 : Principaux impacts de la LFR 2012 et du PLF 2013 13
  • 14. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012 Annexe 1 : Principales données à fin Septembre 2011 retraitées IFRS 5 (1) En M€ 9M 2011 9M 2011 Publié Retraité (1) Chiffre d’affaires 23 963,4 20 913,4 Capacité d’autofinancement opérationnelle  2 391,2 2 076,9 Résultat opérationnel récurrent 1 250,9 1 118,1 Résultat opérationnel(2) 568,0 446,1 Cash Flow libre(3) +58  +58(1) Les comptes des 9 premiers mois  de l’année 2011 ont été retraités, afin d’assurer la comparabilité des périodes :  ‐ du reclassement en « Résultat net des activités non poursuivies » des activités en cours de cession soit  l’intégralité de la contribution de Veolia Transdev (du  3 mars 2011 au 30 septembre 2011) hors les activités du groupe Société Nationale Maritime Corse Méditerranée (SNCM), l’activité « déchets solides » aux  Etats‐Unis dans la division Propreté et les activités d’éclairage public urbain (société Citelum) appartenant à la division Services à l’Energie; ‐ du reclassement en « Résultat net des activités non poursuivies » des activités cédées soit l’activité régulée au Royaume Uni dans la division Eau; ‐ du reclassement en activités poursuivies des activités d’incinération « Pinellas » faisant partie des activités Montenay International aux Etats‐Unis dans la  division Propreté dont le processus de cession a été interrompu au cours du second semestre 2011.  Pour mémoire, l’intégralité des activités de la division Transport (du 1er janvier au 3 mars 2011) était reclassée en « Résultat net des activités non poursuivies  » au 30 septembre 2011.(2) Les éléments non récurrents comprennent les pertes de valeur sur goodwill enregistrées au 30 septembre 2011 sur des filiales du Groupe en Europe du Sud et  aux Etats‐Unis et des pertes de valeurs sur actifs non courants enregistrées sur des filiales du Groupe en Italie principalement.(3) Le free cash flow correspond au cash généré (somme de la capacité d’autofinancement totale et du remboursement des actifs financiers opérationnels) net de  la prise en compte de la partie cash des éléments suivants : (i) variation du BFR opérationnel, (ii) opérations sur capitaux propres (variations de capital,  dividendes versés et reçus), (iii) investissements nets de cessions (y compris la variation des créances et autres actifs financiers), (iv) intérêts financiers nets  versés et (v) impôts versés.  14
  • 15. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012 Annexe 2 : Impacts des variations de change sur 9 mois Dépréciation de l’euro 9M 2012 / 9M 2011 Taux moyen         Taux de clôture • Dollar australien +8,5%                   +10,7% • Livre sterling +6,8% +7,9% • Dollar américain +8,9% +4,2% • Yuan reminbi chinois +11,3% +5,7% Impacts sur les principaux agrégats du Groupe  • Chiffre d’affaires   +408 M€ • Capacité d’autofinancement opérationnelle +36 M€ • Résultat opérationnel récurrent +11 M€ • Augmentation de la dette nette  265 M€ 15
  • 16. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012  Annexe 3 : Chiffre d’affaires par trimestre En M€ 1er trimestre 2ème trimestre 3ème trimestre 2011 2012 Δà 2011 2012 Δà 2011 2012 Δà Retraité (1) change et  Retraité (1) change et  Retraité (1) change et  périmètre  périmètre  périmètre  constants constants constantsEau 2 880,2 3 018,7 +5,2% 3 047,2 3 076,7 ‐0,3% 3 024,7 3 113,5 ‐Propreté 2 196,3 2 197,0 ‐1,1% 2 357,3 2 284,8 ‐5,7% 2 252,5 2 269,0 ‐3,4%Energie 2 286,6 2 502,6 +6,2% 1 311,2 1 418,0 +5,6% 1 179,4 1 260,6 +3,4%Autres 120,5 132,9 ‐3,6% 104,6 150,0 +40,7% 152,9 175,3 +11,6%Groupe 7 483,6 7 851,2 +3,5% 6 820,3 6 929,5 ‐0,4% 6 609,5 6 818,4 ‐0,3%Var. en  +4,9% +1,6% +3,2%courant (1) Cf note 1 Annexe 1 (IFRS 5) et reclassements IFRS 8 16
  • 17. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012 Annexe 4 : Chiffre d’affaires par zone géographiqueEn M€ 21 599 Var. en  Var.  Var. hors  20 913 change  change et  courant constant périmètre 1 934 2 185 PECO +13,0% +16,3% +7,5% France +3,1% +3,1% +3,4% 8 327 8 583 Europe hors  France et hors  ‐4,1% ‐6,2% ‐4,9% PECO Etats‐Unis +8,4% ‐1,2% ‐0,7% 5 551 Asie/Pacifique +9,4% ‐0,4% +1,8% 5 786 Reste du monde +7,4% +5,9% +2,6% 1 246 1 351 Total +3,3% +1,3% +1,0% 2 089 2 286 1 531 1 643 Septembre Septembre 2011 (1) 2012 (1) Cf note 1 Annexe 1 17
  • 18. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012 Annexe 5 : Répartition du chiffre d’affaires par divisionen M€ 21 599 20 913 9 209 Var. en  Var.  Var. hors  courant change  change et  constant périmètre 8 952 9 064 Eau +2,9% +0,9% +1,6% Propreté ‐0,8% ‐3,8% ‐3,4% 6 751 6 806 Services à l’Energie +8,5% +8,2% +5,3% Autres +21,2% +19,0% +14,8% TOTAL +3,3% +1,3% +1,0% 5 181 4 777 378 458 Septembre Septembre 2011 (1) 2012 (1) Cf note 1 Annexe 1 18
  • 19. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012 Annexe 6 : EauHausse du chiffre d’affaires de 2,9%, à 9 209 M€ Exploitation :  PAO de  6 435 M€, stable à pcc par  Chiffre d’affaires au 30  rapport au 30/09/2011 : amélioration au T3, avec  septembre  (M€) une activité stabilisée contre  une baisse de 2,9%  au T2  8 952 9 209 +2,9% • France : activité en  hausse à périmètre constant de  +2,7% au T3 contre une baisse de 1,5% au T2 :  volumes stabilisés au T3 et indexations  favorables  6 435 +0,6% 6 395 malgré la poursuite de l’érosion contractuelle  • International : chiffre d’affaires stable au 30  septembre (+0,5% et ‐0,6% à périmètre et change  2 774 +8,5% 2 557 constants) : bonnes performances en Europe  Centrale et en Chine, mais recul à Berlin (baisse des  2011* 2012 prix décidé par le FCO), en Australie (fin du contrat  Exploitation d’Adélaïde) et aux Etats‐Unis (arrêt d’Indianapolis) Technologies et Réseaux Technologies et Réseaux : Chiffre d’affaires en  hausse de 8,5% (+5,1% à périmètre et change  * Les comptes de l’année 2011 ont été retraités, afin d’assurer la  comparabilité des périodes, des activités de l’Eau régulée au R‐U constants)  • Ralentissement de l’activité au T3 19
  • 20. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012  Annexe 7 : Propreté Chiffre d’affaires stable à 6 751 M€Variation du chiffre d’affaires  9M2012 / 9M2011 : ‐0,8% Chiffre d’affaires au 30  septembre  (M€)• Prix et volumes des matières recyclées ‐2,2% 6 806 -3,4% 6 751 à pcc• Volumes déchets / niveau d’activité ‐1,0%• Hausse des prix des services  +0,7%• Autres  ‐1,0%• Effets de change +3,0%• Périmètre ‐0,4% France (+0,4% à périmètre constant, comparable au 30  juin) : la progression de certaines activités (valorisation  énergétique, déchets spéciaux notamment) et des  volumes de matières recyclées conjuguées aux hausses  2011* 2012 tarifaires compensent l’effet défavorable du prix des  * Les comptes de l’année 2011 ont été retraités, afin d’assurer la comparabilité des  matières recyclées périodes, des activités de Déchets Solides aux Etats‐Unis UK (‐5,4% à pcc, contre ‐7,4% à pcc au 30 juin) : baisse  des volumes enfouis partiellement compensée par la  Taux de croissance du chiffre d’affaires par trimestre hausse des tonnages incinérés (en particulier, bon  En M€ 2011 2012 Taux de  À pcc démarrage de New Haven) croissance Allemagne (‐14,0% à périmètre constant) : impact de la  1er trimestre 2 196 2 197 ‐ ‐1,1% baisse des prix et des volumes des matières recyclées 2ème trimestre 2 357 2 285 ‐3,1% ‐5,7% USA (+0,3% à pcc) : grâce, principalement, à la  progression du traitement des déchets spéciaux  3ème trimestre 2 253 2 269 +0,7% ‐3,4% 9 mois 6 806 6 751 ‐0,8% ‐3,4% 20
  • 21. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012 Annexe 8 : EnergieChiffre d’affaires en hausse de 8,5% à 5 181M€Chiffre d’affaires de 5 181 M€ en hausse de 8,5%  Chiffre d’affaires au 30 sept. (M€)et +5,3% à périmètre et change constants, contre +5,9% au 30 juin (T3 non significatif sur  5 181 +8,5% 4 777les tendances)• Hausse des prix des énergies : impact positif de 176 M€ vs  2011 et effet climatique favorable (+48M€) 2 800 +7,5% 2 605En France, progression de 9,6% (et +10,8% àpérimètre constant)• Bonne performance contractuelle, effet climat et prix  favorables (hausse du panier combustible moyen de 15,4%) 2 172 2 381 +9,6%A l’international, activité en hausse de 7,5%, et stable à périmètre et change constants: 2011** 2012• Les PECO* restent la principale zone de croissance (hausse  France International du PAO de +20,7% et +5,6% à périmètre et change  constants) malgré la baisse des ventes électriques en  * Pol, RTC, Slo, Hon, Bul, Rou, PBaltes **Les comptes de l’année 2011 ont été retraités, afin d’assurer la  République Tchèque et l’arrêt des subventions sur l’énergie  comparabilité des périodes, des activités de Citelum cogénérée en Hongrie• Italie: poursuite de la restructuration de Siram, en vue de  sa cession 21
  • 22. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012  Annexe 9 : Endettement Financier Net En M€18 000 16 820 16 827 16 528 16 02716 000 15 909 15 767 15 377 15 218 15 176 15 127 15 045 15 021 14 764 14 730 14 693 14 51114 00012 00010 000 09 10 11 12 9 0 1 2 8 9 9 0 0 1 1 2 -0 -0 -1 -1 t-0 t-1 t-1 t-1 -0 -1 -1 -1 s- s- s- s- ec ec ec ec in in in in ep ep ep ep ar ar ar ar -ju -ju -ju -ju -d -d -d -d -m -m -m -m -s -s -s -s 31 30 31 30 31 30 31 30 30 30 30 30 31 31 31 31 22
  • 23. ja n 0 20 40 60 80 100 120 140 160 180 fe 08 mb0 ar 8 a 08 m pr 0 ay 8 ju 08 n ju 08 au l 0 8 se g 0 Cardboard pt 8 oc 08 no t 08 de v 0 c 8 ja 08 n Paper fe 09 mb0 a 9 apr 09 m r0 ay 9 ju 09 n Metals ju 09 au l 0 se g 09 pt 9 oc 09 no t 09 de v 0 c 9 ja 09 n fe 10 mb1 a 0 apr 10 m r1 ay 0 ju 10 n ju 10 au l 1 0 se g 1 pt 0 oc 10 no t 10 de v 1 c 0 ja 10 n fe 11 mb1 ar 1 a 11 m pr 1 ay 1 ju 11 n ju 11 au l 1 1 se g 1 pt 1 oc 11 no t 11 de v 1 c 1 ja 11 n fe 12 mb1 a 2 apr 12 m r1 ay 2 ju 12 Annexe 10 :  Evolution des prix des matières recyclées n ju 12 se au l 12 pt g 1 20 2 12 0 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500 Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012 23
  • 24. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012 Annexe 11 : principaux impacts de la LFR 2012 et du PLF 2013 Déductibilité des intérêts financiers nets payés en France limitée à 85% en 2012  puis 75% en 2013 • Compte‐tenu de la situation fiscale déficitaire de Veolia en France, cette mesure  n’aura pas d’impact significatif à court terme sur la charge d’impôt Taxation de 3 % sur les distributions de dividendes en cash • Sur la base d’un dividende 0,70€ par action, impact d’environ 11 M€ Hausse du forfait social sur l’intéressement, la participation et l’abondement sur  les plans d’épargne • Impact limité à environ 5 M€ Durcissement du report en avant des déficits : 50% au‐dessus de 1 M€ (au lieu de  60%) 24
  • 25. Relations Investisseurs, chiffres clés au 30 septembre 2012 Coordonnées Relations Investisseurs Ronald Wasylec, Directeur des Relations avec les Investisseurs et Actionnaires individuels Téléphone +33 1 71 75 12 23 e‐mail ronald.wasylec@veolia.com Ariane de Lamaze Téléphone +33 1 71 75 06 00 e‐mail ariane.de‐lamaze@veolia.com 38 Avenue Kléber – 75116 Paris ‐ France Fax +33 1 71 75 10 12 Terri Anne Powers, Director of North American Investor Relations 200 East Randolph Street Suite 7900 Chicago, IL 60601 Tel +1  (312) 552 2890 Fax +1 (312) 552 2866 e‐mail terri.powers@veoliaes.com http://www.finance.veolia.com 25

×