Quelles sont les idées des agents de santé  de la gratuité des soins (ré)introduite dans les nouvelles politiques publique...
Taxes (santé)                           GOUVERNEMENT                                                                      ...
Dépenses de santé   (OMS, 2011)                 AFRIQUE BURKINA CANADA   % du PIB         6      5,9     9,8 % dépenses   ...
UN PEU D’HISTOIRE 1987
Arguments– Systèmes de santé avec accès gratuit ne fonctionnent  pas– Tout le monde paye déjà pour accéder aux soins– Perm...
OMS, 2010
OMS, 2010
Changement de paradigme politique• « une accumulation d’anomalies,  d’expérimentations de nouvelles  formes de politiques ...
Global Campaign for the Health MDGs 2009Free quality services for women andchildren at the point of use and otheraccess ba...
Positionnement des acteurs en 2011                  (Emilie Robert)        172 documents pour 46 organisations
La place des idées• les croyances, les valeurs, les  préférences ou les principes  véhiculés par les acteurs sociaux      ...
Agents de première ligne et mise en oeuvre  – Émergence et formulation passées                          (Lemieux, 2002)  –...
Partisans              GRATUITÉDétracteurs               Sceptiques
CONFIGURATIONS PERCEPTION      UNIVERS DE JUSTIFICATIONLes partisans   Positive    Favorise    l’accessibilité   et       ...
GABON 2005
Discours isolés ?• Mythes et idées reçues ?
• 17 novembre 2011« Si jamais, quand vous tombez malade, cela na aucun impact sur votre indemnité et votre salaire, ce nes...
Professeur d’économie de la santé• « aucune étude ne montre dans quelle mesure  le recouvrement des coûts constituerait un...
User Fees for Health Care :Why a Bad Idea Keeps Coming Back.           Evans, R., M. Barer et G. Stoddart (1993). Toronto,...
Mise en        œuvreIdées                  Effets
« ideas can be policy solutions » (Mehta, 2011).      Emergence                   Formulation                             ...
Propositions théoriques• Les agents de première ligne étant au cœur de la  mise en œuvre des politiques publiques :  – les...
Une révolution ? Un changement    de paradigme politique ?• les objectifs = statut quo• les instruments = changement ciblé...
HAITI 2006
(In French) Received ideas (conventional wisdom/stereotypes) on user fees exemption
(In French) Received ideas (conventional wisdom/stereotypes) on user fees exemption
(In French) Received ideas (conventional wisdom/stereotypes) on user fees exemption
(In French) Received ideas (conventional wisdom/stereotypes) on user fees exemption
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

(In French) Received ideas (conventional wisdom/stereotypes) on user fees exemption

118
-1

Published on

Received ideas (conventional wisdom/stereotypes) on user fees exemption

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
118
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

(In French) Received ideas (conventional wisdom/stereotypes) on user fees exemption

  1. 1. Quelles sont les idées des agents de santé de la gratuité des soins (ré)introduite dans les nouvelles politiques publiques en Afrique de l’ouest ? Valéry Ridde et Omar Samb Université de Montréal / IRSS-CNRST Ouagadougou Colloque des chercheur(e)s francophones en politiques publiques 9 décembre 2011- UQAM
  2. 2. Taxes (santé) GOUVERNEMENT Capitation Diagnostic Acte Primes sociales ASSURANCE SOCIALE Primes privées ASSURANCE PRIVÉE PAIEMENT DIRECT Soins de santé PRESTATAIRES ÉTATMENAGES Ressources LUCRATIF Oui +- Non Revenus Adapté de Evans, 2001
  3. 3. Dépenses de santé (OMS, 2011) AFRIQUE BURKINA CANADA % du PIB 6 5,9 9,8 % dépenses 50 41 30 privées % paiement 61 93 51direct/privées
  4. 4. UN PEU D’HISTOIRE 1987
  5. 5. Arguments– Systèmes de santé avec accès gratuit ne fonctionnent pas– Tout le monde paye déjà pour accéder aux soins– Permet d’améliorer les services et d’augmenter l’utilisation– Réduit la demande abusive– « On ne valorise un service que si on le paye »– Formalisation de paiements informels
  6. 6. OMS, 2010
  7. 7. OMS, 2010
  8. 8. Changement de paradigme politique• « une accumulation d’anomalies, d’expérimentations de nouvelles formes de politiques et d’échec d’autres politiques » Hall, 1993
  9. 9. Global Campaign for the Health MDGs 2009Free quality services for women andchildren at the point of use and otheraccess barriers removedAfrican Union 2010 (Kampala) :User fees abolition for pregnantwomen and children under 5 years
  10. 10. Positionnement des acteurs en 2011 (Emilie Robert) 172 documents pour 46 organisations
  11. 11. La place des idées• les croyances, les valeurs, les préférences ou les principes véhiculés par les acteurs sociaux (Béland & Cox, 2011; Palier & Surel, 2005; Sabatier, 1999)• « outil tant technique que social qui organise des relations sociales particulières entre l’État et ceux auxquels il s’adresse en fonction des représentations et significations qu’il véhicule» (Lascoumes & Le Galès, 2007)
  12. 12. Agents de première ligne et mise en oeuvre – Émergence et formulation passées (Lemieux, 2002) – Mise en œuvre • Rôle central des « faiseurs » de politique (Pressman & Wildavsky, 1984; Lipsky, 1980) – Discours sont « des « révélateurs » des représentations véhiculées de façon inégalement consciente par les acteurs » (Palier & Surel, 2005) – Recension des écrits et données empiriques de notre programme de recherche
  13. 13. Partisans GRATUITÉDétracteurs Sceptiques
  14. 14. CONFIGURATIONS PERCEPTION UNIVERS DE JUSTIFICATIONLes partisans Positive Favorise l’accessibilité et l‘équité L’expression d’une solidarité Renforce l’estime de soi des agentsLes détracteurs Négative Dévalorisé Favorise les dérives et les abus Paiement assure la qualité des soinsLes sceptiques Dubitative Surcharge de travail Absence d’incitatifs Qualité des soins menacée Pérennité improbable
  15. 15. GABON 2005
  16. 16. Discours isolés ?• Mythes et idées reçues ?
  17. 17. • 17 novembre 2011« Si jamais, quand vous tombez malade, cela na aucun impact sur votre indemnité et votre salaire, ce nest pas très responsabilisant…des gens qui nen ont rien à faire et, se disent que parce que cest gratuit, tirent sur le tiroir-caisse". » Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche
  18. 18. Professeur d’économie de la santé• « aucune étude ne montre dans quelle mesure le recouvrement des coûts constituerait un obstacle à la fréquentation des formations sanitaires » 2009• « la gratuité est évidemment le meilleur des systèmes, à condition quelle naccroisse pas liniquité dans la distribution des soins, ce à quoi elle conduit inévitablement tant quelle nest pas général » 2010
  19. 19. User Fees for Health Care :Why a Bad Idea Keeps Coming Back. Evans, R., M. Barer et G. Stoddart (1993). Toronto, CIAR Program in Population Health, August 1993. (Working Paper 26.)
  20. 20. Mise en œuvreIdées Effets
  21. 21. « ideas can be policy solutions » (Mehta, 2011). Emergence Formulation Mise en oeuvre Orientations Problèmes Orienta-Problèmes tions Problème Orienta- s tions Solutions Solutions Solutions Ridde (2009), adapté de Kingdon (1995) et Lemieux (2002)
  22. 22. Propositions théoriques• Les agents de première ligne étant au cœur de la mise en œuvre des politiques publiques : – les idées qu’ils se font des solutions et des problèmes auxquels s’attaque une politique peuvent participer à l’explication du déficit de mise en œuvre (« implementation gap »). – plus ils sont impliqués dans des politiques dont la mise en œuvre est un échec et plus ils s’inscrivent dans la configuration des détracteurs des idées à la base des solutions
  23. 23. Une révolution ? Un changement de paradigme politique ?• les objectifs = statut quo• les instruments = changement ciblé• le cadre institutionnel =statut quo
  24. 24. HAITI 2006

×