Cam cybersec fgi_reseaux_sociaux_et_securite_version_1.1

3,566 views
4,117 views

Published on

Présentation passée lors de l'atelier sur le thème "Réseaux Sociaux et Sécurité" pour le compte de Cameroon Cyber Security avec les étudiant de la Faculté de Génie Industriel de Douala!

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
3,566
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2,821
Actions
Shares
0
Downloads
20
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Cam cybersec fgi_reseaux_sociaux_et_securite_version_1.1

  1. 1. CAMEROON CYBER SECURITYRESEAUX SOCIAUX ET SECURITEDouala, 10 Mai 2013
  2. 2. SOMMAIRE LINITIATIVE 2CS PRESENTATION DE LORATEUR PRINCIPES DE BASE RESEAUX SOCIAUX : LES ATTAQUES COMMENT SE PROTEGER CONCLUSION « Be Secure, Be Safe »
  3. 3. LINITIATIVE 2CS Cameroon Cyber Securitywww.camcybersec.cm Association à But Non Lucratif Groupe de Volontaires œuvrant dans laCyber Sécurité au Cameroun Former, Sensibiliser, Eduquer, Partager ! Twitter : @CamCyberSec Facebook : http://www.facebook.com/CamCyberSec« Be Secure, Be Safe »
  4. 4. Who AM I ? Valdes T. Nzalli IT & Security Consultant Cameroon Cyber Security guy Security - Systems – Network – Web - … Twitter : @valdesjo77 Web : http://valdesjo.wordpress.com« Be Secure, Be Safe »
  5. 5. PRINCIPES DE BASERéseaux Sociaux Lier Partager Communiquer Sinformer les uns sur les autres Se distraire Draguer ?!« Be Secure, Be Safe »
  6. 6. PRINCIPES DE BASESécurité Intégrité Confidentialité Non-répudiation Disponibilité Authenticité« Be Secure, Be Safe »
  7. 7. RESEAUX SOCIAUX : LES ATTAQUESLusurpation dIdentitéExemple :X se fait passer pour un ancien camarade de classe de Y,afin de soutirer de celui ci des informations, de larnaquerou tout simplement de lui faire cliquer sur des liens malicieux.« Be Secure, Be Safe »
  8. 8. RESEAUX SOCIAUX : LES ATTAQUESLHacktivismeExemple :- La page Facebook du Vatican qui se met à publier des pagessur les cas de Pédophilie rencontrés dans les Eglises Catholiques.- Le Compte Twitter de lOTAN postant des messages contrela Guerre en Iraq et en Afghanistan« Be Secure, Be Safe »
  9. 9. RESEAUX SOCIAUX : LES ATTAQUESLenvoi des liens malicieux via les URLs ShortenersExemple :1- Y reçoit ce message de X : « Yo man, look cette vidéo,cest la mort seulement http://tinyurl.com/35gmlf »2- Ayant cliqué sur le lien, Y se retrouve sur le sitehttp://www.malwareisland.ru« Be Secure, Be Safe »
  10. 10. RESEAUX SOCIAUX : LES ATTAQUESLes atteintes à la Vie PrivéeX ayant eu un accès frauduleux au compte de Y, est allé fouiner dansses messages privés, et sest permis de publier quelques uns,dévoilant par exemple des photos « sensibles » de Y, en accès libre à toutle monde ou tout simplement une histoire d’amour entre Y et Z.« Be Secure, Be Safe »
  11. 11. RESEAUX SOCIAUX : LES ATTAQUESSabotage et Atteinte à limage publique« Be Secure, Be Safe »
  12. 12. RESEAUX SOCIAUX : LES ATTAQUESLextorsion/L’arnaqueJour 1 : X devient ami de Y sur FacebookJour 2-10 : X discute de temps à autres avec YJour 12 : X fait savoir à Y que sa Maman est Malade et est en train defaire une collecte de fond pour laiderJour 13 : Y fait circuler le message à tous ses contactsJour 15 : Y et ses Amis ont participé à la quête et ont donné de leurargent pour une cause fictive !« Be Secure, Be Safe »
  13. 13. COMMENT SE PROTEGER Avoir une passphrase assez robuste (« I@mf@lliNLov30Fmyb Ne pas accepter nimporte qui comme « Amis » Contrôler les informations postées sur nos profils Restreindre les autorisations des applications ayant accès à nosprofils privés (Jeux , applications de partage de contenu, …)« Be Secure, Be Safe »
  14. 14. COMMENT SE PROTEGER Activer lauthentification à Double Facteur (si disponible) Toujours vérifier avant de Cliquer sur les liens contenus dans unmessages, même envoyé par des « Amis » Utiliser les vérificateurs dURL raccourcies à l’exemple de :http://www.longurlplease.com ou http://www.real-url.org« Be Secure, Be Safe »
  15. 15. COMMENT SE PROTEGER Activer les notifications automatiques de Connexion Définir son groupe d « Amis » de Confiance (Facebook) Choisir des réponses complexes et non-dévinables aux questionsde récupération de mot de passe Face à certaines « requêtes » dun correspondant, toujours lecontacter (Téléphone ou physiquement) pour confirmation.« Be Secure, Be Safe »
  16. 16. COMMENT SE PROTEGERMentir, Mentir, Mentir...« Be Secure, Be Safe »
  17. 17. CONCLUSIONLe monde virtuel, tout autant que le physique regorge de tout, en biencomme en mal.La Confiance en nos « Amis » nexclue pas la méfiance, raison pourlaquelle un hygiène sécuritaire tant sur internet que sur notre postede travail doit être de mise.« Be Secure, Be Safe »
  18. 18. Q & A?« Be Secure, Be Safe »?

×