Vae Solis Corporate 365 n°5

599 views
541 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
599
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Vae Solis Corporate 365 n°5

  1. 1. Arnaud Dupui-Castérès Laurent Porta Antoine Boulay Évolutions rapides du contexte concurrentiel ou politique, crises financières,sociales ou sanitaires, fusions, acquisitions, restructurations, enjeux d’opinion :en tant que dirigeants vous êtes quotidiennement confrontés à l’impératif de lagestion de ces changements.Votre réputation est en prise directe avec l’actualité (économique, sociale, réglementaire Corinne Dubos 3 65 le news tank de vae solis corporate N°5 - Mars 2011 UMIH contre-attaque Histoire d’une reconquête d’imageou médiatique), exposée en permanence à ce contexte mouvant ; elle accède de faità un niveau de priorité stratégique qui implique sa prise en compte au sein dupremier cercle de la gouvernance.Dans ce nouvel univers, la gestion des relations avec les leaders d’opinion est Un aperçuessentielle. de l’année chezÉviter les crises ou les transformer en opportunités, avoir une connaissance Vae Solis…approfondie de votre environnement et disposer d’une capacité d’influenceréelle, mieux définir votre identité et enrichir vos relations avec les partiesprenantes… autant d’avantages concurrentiels et de conditions de la création devaleur.Force d’analyse et de veille (économique, concurrentielle, réglementaire et sociétale),conseil stratégique, dispositifs d’information, gestion de crise, relationspresse d’influence, affaires publiques, communication financière : autant demoyens pour Vae Solis Corporate de servir votre stratégie de croissance dans unmonde ouvert, porteur de risques et d’opportunités. Les ténors du barreau, nouveaux communicants ? Vae Solis Corporate Polices : C O R P O R AT E - Titre : Helvetica Neue bold modifiée 16, avenue Kléber - Corporate : Helvetica Neue medium Couleurs : 75016 Paris - Gris clair : C31 - M15 - J6 - N35 / (N 54%) - Gris foncé : C31 - M15 - J6 - N66 / (N 85%) « Nous devons Tél. : 01 53 92 80 00 redonner tout son sens Email : contact@vae-solis.com à notre mission : éclairer le politique » C O R P O R AT Ewww.vae-solis.com Entretien avec Jean-Paul Delevoye,www.gestiondecrise.com président du CESE
  2. 2. R P O R AT E  N O V E M B R E 2 0 0 6 6 0 0 2 E R B M E V O N  E TA R O P Le fiasco des Bleus en Afrique du Sud 6 Sommaire 4 2010 en dates 2010 : une année de reprise ou de crise ? Édito 6 Décryptage fiasco des Bleus en Afrique du Sud Le 8 Stratégie UMIH contre-attaque 8 3 Histoire d’une reconquête d’image 12 Dossier Retraites : retour sur une réforme à hauts risques 65 Comme chaque année avec 365° nous vous proposons de faire un retour en arrière et de prendre le temps d’analyser le passé récent pour mieux comprendre les ressorts du futur proche. UMIH contre-attaque - Histoire d’une reconquête d’image 14 2010 en brèves Il n’est évidemment pas possible de résumer une année et d’analyser les tendances en quelques pages. Nous avons donc fait ici une sélection des sujets sur lesquels nous avons, d’une manière 16 Arrêt sur image Directeur de la publication : ou d’une autre, travaillé. Cette année suscite deux questions : après la crise financière de 2008, le duel attendu… ? Le Arnaud Dupui-Castérès monde connaît-il une reprise économique ? La réponse est oui. Est-ce que la France s’inscrit dans 18 Du côté de chez nous une démarche optimiste et de croissance ? Il semblerait que la réponse soit négative. Rédacteur en chef : Un aperçu de l’année chez Vae Solis… Corinne Dubos En Europe et, peut-être encore plus en France, la crise de confiance est forte. Les institutions sont critiquées et constamment remises en cause. Il est vrai que la « faillite des clercs » n’est pas 21 C’est dans l’air Conception/Réalisation : un constat nouveau, mais jamais il ne semble avoir été aussi juste. En 2010, Jean-Paul Delevoye 18 Palmarès des crises 2010 Anne-Sophie Méry a bénéficié d’une visibilité médiatique importante et d’un retour sur le devant de la scène, parce 26 À suivre… qu’il incarne une autorité morale, à la fois irréprochable, consensuelle et visionnaire. Crédits photos : Menaces sur le Téléthon : AFM / AFP Photo / D. Morganti - Le « succès » du Médiateur de la République devenu président du Conseil Économique, Social et quand les élites perdent le contact avec la réalité… Un aperçu de l’année chez Vae Solis… Environnemental (CESE) s’inscrit dans un contexte où la plupart des crises que la France a connues UMIH / D. Guillaudin - No Coment / Drouot : quand une institution emblématique DR / Flikr par Ministère du Travail, en 2010 doivent être lues à l’aune de la perte d’autorité des institutions : les affaires Bettencourt- a juridiquement raison et médiatiquement tort… de l’Emploi et de la Santé / Woerth, Servier, Christian Blanc, la Fédération Française de Football… Les institutions Armée du Salut : F. Criquet / Getty Images / ne sont pas toujours à la hauteur des attentes de l’opinion publique, attentes qui sont toujours réveiller la vieille dame… et l’opinion ! K. Baumann - Conseil économique, plus grandes. 27 Savoir plus social et environnemental / À l’évidence, il est aujourd’hui indispensable d’être vigilant sur le rôle que doivent jouer toutes T. Voisin - Armée du Salut / Enracinement local : formez vos dirigeants ! 123RF. les institutions, qu’il s’agisse d’entreprises, d’administrations, d’associations, de responsables 28 Tout le monde en parle politiques… Elles doivent être présentes dans le débat public, elles doivent faire œuvre 26 ténors du barreau, nouveaux communicants ? Les de pédagogie, de dialogue, d’écoute, de transparence. Au-delà de leur cœur de mission, 30 Strip-Tease elles ont un rôle important à jouer dans la société. Polices : C O R P O R AT E - Titre : Helvetica Neue bold modifiée « Nous devons redonner tout son sens à notre - Corporate : Helvetica Neue medium Couleurs : Vae Solis a renforcé son équipe pour accompagner toutes les organisations désireuses de jouer mission : éclairer le politique. » Armée du Salut : réveiller la vieille dame… et l’opinion ! - Gris clair : C31 - M15 - J6 - N35 / (N 54%) - Gris foncé : C31 - M15 - J6 - N66 / (N 85%) pleinement ce rôle, d’assumer leurs responsabilités, mais aussi pour faire mieux valoir leur point Entretien avec Jean-Paul Delevoye, président du CESE de vue et se faire davantage entendre. 33 En aparté Vae Solis Corporate C O R P O R AT E France, pays immergent ! La 16, avenue Kléber Arnaud Dupui-Castérès 75016 Paris Président Tél. : 01 53 92 80 00 Email : contact@vae-solis.com 30 www.vae-solis.com www.gestiondecrise.com O R P O R AT E 2 365° | n°5 | Mars 2011 Entretien avec Jean-Paul Delevoye, président du CESE 365° | n°5 | Mars 2011 3
  3. 3. 2010 en datesR P O R AT E  N O V E M B R E 2 0 0 6 6 0 0 2 E R B M E V O N  E TA R O P Août 05/08 : Un rapport du Sénat met en évidence la mauvaise gestion par l’OMS Novembre et les autorités françaises de la pandémie 10/11 : Nicolas Sarkozy promulgue la Juin de grippe H1N1 et la sous-estimation loi sur la réforme des retraites, malgré 16/06 : Mediapart et Le Point publient des éléments rassurants. la poursuite du mouvement social. 2010 2010 des extraits d’enregistrements qui 19/08 : Le premier vol reconduisant des 15/11 : Remaniement ministériel : Janvier Mars laissent apparaître des liens entre Roms, en situation irrégulière, dans leur Fillon III. 21/03 : La Chambre des représentants l’héritière de L’Oréal et milliardaire, pays d’origine quitte Paris. 12/01 : Il est 16h53 (heure locale) Liliane Bettencourt, Eric Woerth 16/11 : Jean-Paul Delevoye est élu adopte la réforme de l’assurance-maladie lorsqu’un puissant séisme frappe Haïti et son épouse. 30/08 : Vae Solis s’installe président du Conseil Économique, pour 47 millions d’Américains. à 17 kilomètres de la capitale Port-au-Prince. au 16 avenue Kléber. Social et Environnemental. 21/03 : La gauche remporte 21 des 19/01 : Le gouvernement tente de désamorcer 22 régions avec 53,85 % des suffrages la polémique sur le double salaire d’Henri exprimés au niveau national. Proglio, PDG d’EDF et président du conseil d’administration de Veolia Environnement. 22/03 : Remaniement ministériel : Fillon II. Septembre 16/09 : Cinq salariés d’Areva et de Satom sont enlevés en pleine nuit à Arlit, au Niger. 29/09 : Dans son livre Pour en finir avec les conflits d’intérêts, Martin Hirsch dénonce les mélanges de genres entre intérêts publics Février et intérêts privés. 26/02 : Vae Solis Corporate publie le 2e volet de son étude politique : Avril Décembre « Qui sont les meilleurs communicants ? ». 15/04 : Un nuage de cendres s’échappe Octobre 03/12 : Début du bras de fer entre 27/02 : La tempête Xynthia du volcan islandais Eyjafjallajokull Juillet 05/10 : Jérôme Kerviel est condamné à Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, fait plus de 50 morts. (première irruption : le 20 mars) 5 ans de prison, dont 3 fermes, ainsi qu’au à la publication des résultats 13/07 : L’Assemblée nationale et sème une belle pagaille. remboursement de 4,9 milliards d’euros de la présidentielle… adopte en première lecture 22/04 : La plate-forme pétrolière Deepwater Horizon le projet de loi interdisant qu’il a fait perdre à la Société Générale. 08/12 : La France paralysée de BP sombre dans le Golfe du Mexique, le port du voile intégral 22-24/10 : 1 068 820 euros de promesses de par les premières neiges. deux jours après l’explosion. dans l’espace public. dons ont été collectés au profit 15/12 : Vae Solis Corporate publie 17/07 : Le quartier de la Villeneuve des recherches de l’Institut Pasteur. la quatrième édition de l’Observatoire Mai à Grenoble s’enflamme. des Risques Sanitaires. 06/05 : Les parlementaires grecs adoptent un plan de rigueur dans un contexte de violence, après la dégradation de la dette souveraine par l’agence de notation Standard Poor’s. 4 365° | n°5 | Mars 2011 365° | n°5 | Mars 2011 5
  4. 4. R P O R AT E  N O V E M B R E 2 0 0 6 6 0 0 2 E R B M E V O N  E TA R O P Le fiasco des Bleus Sur l’épineuse question de la communication, La multiplication des erreurs : célèbre « du bus ». En voulant témoigner leur la Fédération Française de Football (FFF) avait FFF, Faute, Faute, Faute ! soutien au coéquipier justement sanctionné, déjà tenté de trouver une réponse en publiant, les joueurs se sont ridiculisés seuls, rivalisant en Afrique du Sud dès la confirmation de R. Domenech au poste Après un premier match qui avait vu les dès lors avec leur sélectionneur sur ce plan. Décryptage Décryptage de sélectionneur, un appel d’offres. L’objectif Français concéder un piètre match nul face En décidant de boycotter l’entraînement de était simple, la mission complexe : « Renforcer à l’Uruguay, l’équipe s’est inclinée face au l’équipe de France et en désignant le sélec- et clarifier l’image de l’équipe de France, Mexique. Pourtant, l’élément le plus important tionneur comme porte-parole, la situation est homogénéiser les prises de parole de la FFF de ce match ne s’est pas déroulé sur la pelouse devenue grossière. Grossière et presque insul- et développer une image flatteuse du football mais dans les vestiaires. Au départ, ce n’était tante pour le peuple français, honteux de français » ; nous étions en 2008. Avec l’arrivée qu’une banale altercation entre un joueur peu voir 23 millionnaires faire honte à la tunique d’un conseiller, M. Dolly, et d’un nouveau en réussite et un sélectionneur insatisfait ; en bleue. La défaite, quelques jours plus tard, Comment Raymond Domenech, Directeur de la communication en la personne deux jours, les mots échangés sont devenus face aux courageux Bafana Bafana restera sélectionneur de l’équipe de Pierre-Jean Golven, les observateurs, les une bombe. En prenant la décision de révéler bien anecdotique tant les ravages provoqués de France de football, a-t-il pu acteurs du monde du football et le grand les propos supposés de Nicolas Anelka, ancien par cette communication inadaptée ont été devenir la personnalité publique public pensaient qu’il était encore temps de bad boy du football français, à sa Une, le seul considérables. redresser le cap. quotidien sportif français l’Équipe a mis le feu la plus mal-aimée des Français ? aux poudres. Les enjeux de la reconstruction Comment l’image de l’équipe Au mois de juin 2010, l’équipe qui atterrit et les risques majeurs de France de football a-t-elle sur le sol africain cumule déjà les handicaps Pressées par cette révélation, les instances du pu être aussi maltraitée au de poids  : une campagne de qualification football français ont alors multiplié les erreurs Éliminée, humiliée et devenue la risée de la désastreuse, honteusement «  arrachée  » par de communication. La première remontait au planète sportive mondiale, l’équipe de France point de susciter la réaction de la main de Thierry Henry, les critiques de la mois de mai, un mois avant le mondial, quand doit désormais reconstruire son image. En ses sponsors ? Pourquoi cette presse spécialisée sur le jeu et le sélectionneur. le président de la FFF révéla l’identité du coupant les têtes, les pouvoirs publics ont crise s’est-elle progressivement Enfin, une image ternie à la suite des débats prochain sélectionneur. En procédant de la donné l’opportunité aux nouveaux responsa- déplacée du vestiaire au monde sans fin sur le prix de l’hôtel des Bleus et sorte, il retira les dernières bribes d’autorité bles, Fernand Duchaussoy à la FFF et Laurent surtout l’affaire de mœurs « Zahia ». Le cocktail dont R. Domenech disposait. Cette crise s’est Blanc en équipe de France, de tourner la page. du sport puis aux bancs de était explosif, il ne manquait qu’un élément ensuite renforcée alors que le manque de Le sport a cela de fantastique que l’équipe l’Assemblée nationale ? déclencheur. leadership se faisait déjà clairement ressentir. survit à chaque époque. Pourquoi la communication et De l’Élysée à la FFF en passant par le ministère le sport se sont-ils entrechoqués de tutelle, le secrétariat d’État aux Sports, ce L’état de grâce de l’été 1998, porté par si violemment l’été dernier ? fut le flou artistique le plus total. Tous ces la victoire black-blanc-beur de la génération acteurs ont souhaité résoudre la question sans Zidane, a été celui de tout le pays. Dans 20 ans, jamais parvenir à reprendre la maîtrise du on regardera sans doute l’épisode sud-africain temps médiatique. comme un symbole d’une période triste où même le sport s’est incliné face à la crise. Pour En patientant quelques jours avant de sanc- le nouveau sélectionneur, il ne sera pas non tionner Nicolas Anelka, la FFF a frappé à plus fait table rase du passé  ; les erreurs de En communication comme en toute chose, on Une communication qui n’est jamais Aux jeux de mots des premiers jours ont contretemps, rappelant son incapacité à son prédécesseur ne sont certes pas les siennes ne peut faire table rase du passé. Les diffi- passée succédé les moqueries avant que le sélection- gérer la situation. Puis, elle a organisé une mais elles feront indubitablement peser sur lui cultés, les succès et les échecs s’inscrivent au neur et les médias ne déterrent définitivement conférence de presse surréaliste où, au-delà le poids de cet épisode peu glorieux de l’his- patrimoine génétique de l’organisation et de Lorsqu’il a pris les rênes de l’équipe de France la hache de guerre, précipitant du même coup des décalages entre les déclarations de la toire sportive du pays. sa marque. La communication dans le monde en 2004, Raymond Domenech a été reçu très la cassure avec les Français. En arguant de Fédération et celles des joueurs, elle laissa du sport n’y échappe pas, particulièrement chaleureusement par les médias. Lui, le foot- sa volonté d’être le rempart de son équipe place à une véritable chasse à l’homme ; un Pour Raymond Domenech, les suites judiciaires lorsqu’il est question du sélectionneur de balleur rugueux qui n’avait pas sa langue dans face aux médias, Domenech a ainsi participé nouvel hors sujet flagrant alors que l’essentiel qui accompagnent aujourd’hui son départ l’équipe de France du sport le plus populaire. sa poche tranchait singulièrement avec l’énig- à creuser le fossé entre les Français et leur demeurait la qualification sur le terrain face à finissent de ternir l’image d’un sélectionneur matique Jacquet, le discret Lemaire ou encore équipe nationale. À titre d’exemple, en 2006, l’Afrique du Sud, pays hôte. sans cesse en décalage. Cependant, on pourrait Retour sur les maladresses et les erreurs qui Jacques Santini, réputé pour son mutisme face lors de la Coupe du monde allemande, le camp presque se féliciter de la décision de son avocat ont conduit à faire de cet épisode le chapitre aux médias. Pourtant, très rapidement, cet a d’entraînement des Bleus s’est ainsi transformé À la suite de cette séquence particulièrement de se doter des services d’un spécialiste de la le plus sombre du football français et sur un priori positif s’est estompé pour laisser place en «  bunker  », ternissant encore un peu plus dévastatrice pour l’image de l’équipe, sans communication de crise. Comme quoi, tout contre-exemple qui fera date en matière de à la déception... sportive puis, de manière plus les rapports entre le sélectionneur et les relais parler des joueurs qui la composent, un stade arrive… même un peu tard ! communication de crise. surprenante, communicationnelle. d’opinion. ultime a été atteint avec l’épisode désormais Raphaël Leclerc 6 365° | n°5 | Mars 2011 365° | n°5 | Mars 2011 7
  5. 5. ‘‘ ‘‘ La destinée des nations dépendR P O R AT E  N O V E M B R E 2 0 0 6 de la manière dont elles se nourrissent. 6 0 0 2 E R B M E V O N  E TA R O P Anthelme Brillat-Savarin Stratégie Stratégie 2010 avec une participation record, scelleront se mobilise pour faire entendre les « vrais consommateur. La TVA a permis non seulement définitivement la légitimité de Roland Heguy et chiffres » de la baisse de la TVA : les 30 000 de sauver de la faillite des centaines d’entrepri- UMIH contre-attaque Hervé Becam à la tête de l’UMIH. emplois créés dès la première année au lieu des deux ans prévus dans le Contrat d’Avenir, ses du secteur, mais aussi de créer des emplois : plus de 30 000 à la fin 2010, selon les chiffres Histoire d’une reconquête d’image Cette crise interne traversée par la première organisation professionnelle la revalorisation des salaires de 5 %, la mise en place d’une mutuelle de prévoyance, etc. En de l’INSEE diffusés par le ministère de l’Éco- nomie. Dans un contexte de crise économique représentative du secteur, est doublée déployant sa mobilisation à l’échelle nationale, sévère, les restaurateurs de France se sont d’une crise médiatique liée à la théâtrali- l’UMIH, dont le maillage territorial est une bel et bien imposés comme des artisans de la sation recherchée par la présidente sortante. vraie force, multiplie les rencontres avec la croissance. L’attention des médias est portée sur cette presse locale mais aussi les parlementaires, « guerre des chefs » et, alors que le premier intéressés par le réel impact de la mesure sur Comment en convaincre l’opinion publique ? anniversaire de la baisse de la TVA à 5,5 % dans l’économie de leur territoire. Et comment obtenir que le Contrat d’Avenir, L’UMIH en chiffres Chaud devant ! salariales du secteur et créer 20 000 emplois la restauration approche, il importe désormais, Ce plan d’actions concrètes qui sera poursuivi signé pour trois ans avec l’État, c’est-à-dire sur deux ans, puis enfin investir pour mettre d’une part, de gérer la pression médiatique et durant l’été verra toutefois son point d’orgue jusqu’en 2012, ne soit pas remis en cause ? Mars 2010, l’Union des Métiers et des aux normes et moderniser les établissements. surtout, d’autre part, d’accompagner l’UMIH dans une conférence de presse donnée par l’en- Il se murmure pourtant dans les couloirs de • Création de l’UMIH : 1947 Industries de l’Hôtellerie (UMIH) fait parler Le premier engagement n’a jamais été dans la reconstruction de son image. Dès le semble des organisations professionnelles en l’Assemblée et jusque dans certaines anti- • 80 000 adhérents d’elle. La première organisation patronale expliqué créant ainsi un sérieux malentendu. 28 avril 2010, date anniversaire de la signature présence de M. Hervé Novelli, alors secrétaire chambres ministérielles que ce dernier pourrait • 02 bureaux départementaux 1 du secteur de l’Hôtellerie-Cafés-Restaurants Les chantiers lancés pour la profession sont du Contrat d’Avenir, et jusqu’au 1er juillet 2010, d’État chargé du Commerce, de l’Artisanat, des être remis en cause… La discussion budgé- et 21 bureaux régionaux (HCR), dispose d’une présence médiatique nombreux mais l’enjeu en vaut la peine. La célébrant symboliquement les un an de l’appli- Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, taire sur le projet de loi de finances 2011 se sans précédent. Ce qui intéresse la presse, satisfaction de cette reconnaissance nouvelle- cation de la baisse de la TVA, c’est un travail des Services et de la Consommation, le 30 juin. préparant, il devient urgent d’agir pour obtenir c’est la soi-disant bataille de pouvoir que ment acquise est grande, mais la conscience continu de pédagogie qui est mené. L’UMIH L’occasion de présenter le bilan chiffré des des garanties parlementaires. Le secteur HCR : mènent ses présidents. L’UMIH traverse en qu’une lutte s’annonce pour défendre l’intérêt se dote ainsi d’un argumentaire « Stop aux impacts de la baisse du taux de TVA à son Hôtellerie-Cafés-Restaurants effet des troubles internes, entre une prési- de cette mesure est dans l’esprit de chacun. approximations ! » pour présenter les engage- premier anniversaire, et la tenue des enga- Pour marquer les esprits et faire connaître plus • 00 000 hôteliers, cafetiers et restaurateurs 2 dente sortante qui n’accepte pas d’avoir été ments tenus par les restaurateurs en un an et gements des professionnels dans le cadre du largement les engagements des restaurateurs en France, soit plus de 800 000 salariés démise de ses fonctions lors d’une Assemblée Ainsi, la présidente alors en fonction a déçu tordre le cou à l’attaque attendue et rebattue du Contrat d’Avenir signé sur trois ans. L’occasion mis en place en contrepartie de cette baisse • Secteur qui représente 7 % du PIB français générale quelques mois auparavant – mettant les adhérents de l’UMIH sur une attente forte : « cadeau fiscal ». également pour l’UMIH d’asseoir la position de TVA, il fallait un geste fort et symbolique. • 9 500 emplois créés entre juillet 2009 2 en scène son refus en organisant la « première celle de la défense de ce taux de TVA à La TVA à 5,5 % existant déjà pour la restau- qui est la sienne dans le paysage du secteur C’est ainsi que des restaurateurs se sont et juillet 2010 autoséquestration » ! – et une nouvelle prési- 5,5 % nouvellement acquis. Un désaveu qui ration d’entreprise, la restauration rapide, les HCR français, un acteur moteur de défense et mobilisés en habit et toque blanche lors des dence confédérale fraîchement plébiscitée. pousse l’UMIH à tourner la page en élisant cantines scolaires et la restauration fluviale, promotion des intérêts de la profession, avec Journées parlementaires PS de Pau et UMP de en mars 2010 Roland Heguy et Hervé Becam pourquoi l’hôtellerie-restauration aurait dû être une sérénité interne retrouvée. Biarritz, afin de remettre aux parlementaires Depuis mars 2010 : Flash-back. Le 28 avril 2009, l’UMIH et comme nouveaux président et vice-président la seule de son secteur à être taxée à 19,6 % ? une serviette tordant le cou aux idées reçues. • 5 000 kilomètres parcourus l’ensemble des professions du secteur HCR de l’UMIH. Ces hôteliers-restaurateurs basque Pourquoi continuer à acheter les matières On pouvait y lire que 2/3 des restaurateurs • ivers rendez-vous avec des membres D ont signé avec l’État un Contrat d’Avenir, et breton savent la lourde tâche qui les attend premières à 5,5 % et les revendre à 19,6  %, Cuisine parlementaire avaient baissé leurs prix et que le secteur HCR du gouvernement : Christine Lagarde, scellant ainsi l’obtention d’un taux réduit et souhaitent redonner à l’UMIH le souffle tuant ainsi la trésorerie des établissements avait été le seul en France à créer de l’emploi François Fillon, Frédéric Lefebvre… de TVA applicable dans la restauration. moteur qu’elle a toujours eu sur l’ensemble du et par là-même toute possibilité d’embauche Septembre 2010 : « opération serviette en 2009 : entre la poire et le fromage, repren- La TVA à 5,5 % au lieu de celle à 19,6 % en secteur HCR. et d’investissement ? La TVA à 5,5 % dans TVA » – les restaurateurs aux Journées drez-vous un peu de TVA ? • 2 938 courriers envoyés usage est enfin acquise au terme d’une lutte Ce que Roland Heguy et Hervé Becam ne la restauration est donc un remède à une parlementaires. • 600 serviettes de table « argumentaire TVA » 1 de longue haleine pour la profession. Avec savent pas encore, c’est la suite d’embûches injustice fiscale que l’UMIH entend faire recon- Non, la TVA n’est pas « une niche fiscale » ! Cette première opération couronnée de succès distribuées l’État, les restaurateurs s’engagent à respecter qui les attend, semée par leur prédécesseur qui naître comme telle. Cet argument, que l’on a lu tout l’été dans a permis aux présidents de l’UMIH de faire • 242 interviews données des contreparties sur trois volets : pratiquer ne veut pas quitter son siège de présidente. Les Par un travail de sensibilisation des médias plusieurs quotidiens de France a la vie dure. connaître la situation réelle et les impacts une baisse des prix de 3 % dans leurs établis- 97 % des suffrages recueillis lors de la nouvelle lors de rencontres privilégiées avec des relais Non, les restaurateurs ne sont pas « des positifs de la TVA à 5,5 % à la représentation sements, revaloriser les conditions sociales et élection confédérale convoquée le 4 octobre d’opinion et journalistes influents, l’UMIH profiteurs de guerre », enrichis aux dépens du nationale. Après quoi, ils ont été nombreux, 8 365° | n°5 | Mars 2011 365° | n°5 | Mars 2011 9
  6. 6. R P O R AT E  N O V E M B R E 2 0 0 6 6 0 0 2 E R B M E V O N  E TA R O P 58e Congrès annuel de l’UMIH. Biarritz 22-26 novembre 2010 Stratégie Stratégie Rencontre avec Christine Lagarde, ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, le 18 novembre 2010. tous bords politiques confondus, à renouveler créativité des parlementaires, dans la plus pure En effet, le 23 novembre 2010 s’ouvrait le les nouvelles règles du jeu liées à la distribution Le client, c’est bien lui qui est au cœur des motivés et des projets fédérateurs : autant d’in- leur soutien au secteur de l’hôtellerie et de la tradition française : créer un nouveau taux de 58e Congrès de l’UMIH au Palais Bellevue de électronique, la mise aux normes des établis- métiers et des batailles de l’UMIH. C’est pour grédients pour un Congrès réussi et une UMIH restauration tandis que ceux de la majorité TVA. Ce sont les mêmes qui appellent à la Biarritz. Le Congrès de l’UMIH, évènement sements ou encore la réforme de la formation lui que les prix ont baissé après la TVA à en ordre de marche pour la poursuite de la s’engageaient à faire respecter les décisions stabilité juridique (l’instabilité juridique étant annuel et majeur, prenait cette année un sens professionnelle. 5,5 %. C’est ainsi que le choix avait été fait de bataille de la TVA mais également pour toutes pris par le président de la République. le pire ennemi de l’entreprise et de l’emploi) et particulier à double titre : il devait marquer la placer ce Congrès sous le signe du client, le les grandes échéances du secteur à venir. à la simplification de nos lois et des règles. Il « renaissance » de l’organisation professionnelle La table ronde principale a symboliquement consommateur, vers qui tous les efforts et les Biarritz 2010. Mission accomplie. Novembre 2010 : les débats parlementai- faudra toute l’éloquence des sénateurs Houel après la crise de légitimité des derniers mois et été dédiée au Contrat d’Avenir. Comment attentions doivent converger. res lors du projet de loi de finances 2011. et Lefèvre, tout le bon sens et la fougue de encourager la mobilisation de toute l’organisa- réussir à tenir les engagements du Contrat En coulisses, la bataille s’annonçait difficile. l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, tion professionnelle pour la bataille de la TVA. d’Avenir ? États des lieux, témoignages et Pour clore ce Congrès, c’est Frédéric Lefebvre, Soutenus par de fervents partisans du maintien pour que ces sénateurs acceptent de retirer Cette année, à Biarritz, il fallait redonner pistes de progressions. Tel était le menu de fraîchement nommé secrétaire d’État chargé Jean-Philippe Daniel, Sophie Dulibeau, de la TVA à taux réduit, dont les sénateurs leurs amendements, provoquant ainsi le soula- confiance et fédérer l’interne. cette matinée. Elle constituait à cet égard un du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Claire Morenvillez, Marie-Gabrielle Sorin Michel Houel et Antoine Lefèvre, les présidents gement de toute la profession… temps fort majeur du Congrès. Moyennes Entreprises, du Tourisme et des de l’UMIH ont mobilisé toute leur énergie La crise de gouvernance qui avait secoué l’UMIH Services et de la Consommation, qui a répondu pour convaincre les membres des commissions Lundi 22 novembre 2010, tard dans la nuit, a engendré un véritable déficit de légitimité de Le Congrès, c’est habituellement le temps du à l’invitation qui lui avait été adressée et faisait des finances de l’Assemblée nationale et du le verdict est rendu : le taux de TVA à 5,5 % la présidence confédérale à la fois en interne, rassemblement. Or, à l’heure des débats sur l’honneur de sa présence à Biarritz. Sénat, de la nécessité de maintenir le taux est maintenu et la menace provisoirement vis-à-vis des départements et des adhérents la TVA à 5,5 %, ce temps du rassemblement C’est en prononçant un discours encourageant de TVA à 5,5 % afin de ne pas compromettre éloignée. Chacun, cependant, dans l’hémicycle, mais également dans l’opinion publique. Ainsi, devenait cette année le temps de la mobili- qu’il a pu conforter et soutenir les profession- les investissements en cours réalisés par les aura entendu le sénateur Arthuis prendre date le Congrès devait marquer le retour d’une sation. Ainsi, pour garantir une mobilisation nels de l’UMIH, et, plus largement, tous les restaurateurs. pour l’année prochaine… Les restaurateurs présidence confédérale forte et déterminée à massive, il s’agit de compter sur les 102 professionnels du secteur, dans la poursuite de ont encore du pain sur la planche ! donner à l’UMIH un nouveau souffle. Il devait départements de l’UMIH. Cette forte présence leurs efforts pour les engagements du Contrat Le message a été porté et relayé dans les couloirs sceller un nouveau contrat de confiance entre territoriale de l’UMIH constitue en effet son d’Avenir en contrepartie de la baisse du taux du Parlement. Si les députés de la majorité, la présidence, les présidents départementaux, le arme fatale pour la communication sur la de TVA. convaincus, ont rejeté un à un les amendements Les petits plats dans les grands personnel administratif et les adhérents. bataille de la TVA. visant à relever le taux de TVA à 19,6 %, les La venue du secrétaire d’État au Congrès de sénateurs, plus frondeurs face à la volonté du Le lendemain de cette « folle nuit » au Sénat, C’est au rythme de tables rondes, d’ateliers 80 000 adhérents répartis sur tout le territoire : Biarritz fut le symbole à la fois de l’attachement gouvernement ont fait, eux, connaître aux restau- c’est à l’aube que l’UMIH se levait pour aller thématiques, de nombreux témoignages et autant de témoins qui font preuve des efforts du gouvernement au maintien du taux de TVA à rateurs quelques sueurs froides. poursuivre la bataille de la TVA… à Biarritz. interventions d’experts et de professionnels pour le respect des engagements du Contrat 5,5 % pour la restauration et de sa volonté de Cette dernière séance au Sénat avait contribué que les trois journées de l’édition 2010 du d’Avenir et autant de porte-parole, au niveau réussir le Contrat d’Avenir en partenariat avec Devant un ministre du Budget, inflexible, les par la même occasion à clore la polémique Congrès avaient été organisées, permettant local, dans les médias ou pour les institution- les professionnels du secteur. sénateurs Arthuis et Marini se sont en effet médiatique qui finissait par éprouver les ainsi aux 600 personnes présentes de pouvoir nels, qui expriment la réalité du terrain, telle attachés à défendre un taux intermédiaire de professionnels. Il fallait maintenant rassurer et partager et échanger autour des grands enjeux qu’elle est dans les cafés, restaurants et hôtels Une présidence forte à la légitimité recouvrée, 7 % et de 10 %, montrant ainsi tout l’art et la redonner espoir aux restaurateurs. du secteur : la réforme du classement hôtelier, de France et telle que les clients la vivent. des départements mobilisés, des professionnels 10 365° | n°5 | Mars 2011 365° | n°5 | Mars 2011 11

×