DOSSIERClimat                                           CONVENTION DES MAIRES        L’échelon local      au cœur de l’act...
Climat   domaines d’activités                                                   œuvre. Par la suite, ce   - un secrétariat...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Convention des maires: l'échelon local au coeur de l'action pour un avenir énergétique durable

406 views
357 views

Published on

En janvier 2008, la Commission européenne lançait la Convention des maires, invitant les villes et communes d’Europe à relever le défi énergétique et climatique. Fin juin 2010, elles sont plus de 1 800 à avoir répondu à l’appel.

Published in: News & Politics
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
406
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
59
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Convention des maires: l'échelon local au coeur de l'action pour un avenir énergétique durable

  1. 1. DOSSIERClimat CONVENTION DES MAIRES L’échelon local au cœur de l’action pour un avenir énergétique durableEn janvier 2008, la Commission européenne lançait laConvention des maires, invitant les villes et communes d’Europeà relever le défi énergétique et climatique. Fin juin 2010, ellessont plus de 1 800 à avoir répondu à l’appel. MARIANNE DUQUESNE CONSEILLER La Convention des maires Objectifs et intérêts impulsion à l’adoption d’une stratégieLa Convention des maires est une initiative de la démarche locale mais offre aussi une dimension etde la Commission européenne, soucieuse La Convention des maires est une démar- une visibilité européenne à ses actions end’associer les villes et communes d’Europe che volontaire. Elle est ouverte à toutes les faveur d’un avenir énergétique durable.et leurs citoyens aux efforts et objectifs ambi- villes et communes d’Europe, quelle quetieux que s’est fixés l’Union européenne en soit leur taille. Synthèse des engagementsmatière de politique énergétique. Basée sur des engagements communs Les villes et communes signataires de laLes communes et villes d’Europe sont en des participants (v. le point suivant), la Convention des maires s’engagent à dépas-effet à la base, directement ou indirec- Convention vise non seulement à réduire ser les objectifs fixés par le paquet énergietement (via les services et biens utilisés les émissions de gaz à effet de serre mais européen « 3 x 20 en 2020 », à savoir réduirepar les citoyens), de plus de la moitié des encore à promouvoir la coopération entre de 20 % la consommation d’énergie, dimi-émissions de gaz à effet de serre liées à les acteurs et à faciliter l’échange d’expé- nuer de 20 % les émissions de gaz à effet del’activité humaine1. Le niveau local consti- rience afin de concrétiser davantage la serre et produire 20 % d’énergie à partir detue par ailleurs un échelon central pour dynamique européenne au niveau local. sources renouvelables à l’horizon 2020.la mise en œuvre de politiques et la réa- Lancée en janvier 2008, la Convention, qui Pour ce faire, le signataire doit réaliserlisation d’actions en matière d’efficacité rassemblait 350 maires en février 2009, un bilan des émissions de gaz à effet deénergétique. connaît depuis lors un vif succès : 1 200 serre produites sur son territoire. Il défi-Cette Convention reconnaît donc l’impor- villes et communes étaient signataires en nit ensuite des objectifs de réduction destance du rôle joué par les collectivités ter- janvier 2010 et fin juin 2010, elles sont plus émissions de CO2 globaux et par domainesritoriales pour relever le défi énergétique. de 1 800 à s’être engagées dans la démar- (bâtiment, espace public, transport, amé-Elle les place, ainsi que leurs citoyens, au che, représentant plus de 126 millions de nagement du territoire, participation de lacœur de la lutte contre le réchauffement citoyens dans 41 pays. Se tisse ainsi un société civile et des citoyens…).climatique afin qu’ils soient de véritables réseau de municipalités européennes ani- Sur cette base, la commune doit établiracteurs du changement et que les décisions mées par des objectifs communs. et mettre en œuvre un plan d’actions enprises au niveau européen deviennent des Pour une commune, l’adhésion à la Conven- faveur de l’énergie durable (SEAP : Sus-réalités concrètes. tion des maires donne non seulement une tainable Energy Action Plan) dans les JUINJUILLET 2010 N°849 MOUVEMENT COMMUNAL 55
  2. 2. Climat domaines d’activités œuvre. Par la suite, ce - un secrétariat pour la promotion, la coor- relevant de sa compé- rapport est à remet- dination et le soutien ; tence, en collabora- tion avec les acteurs LA CONVENTION tre tous les deux ans, à des fins de suivi et - un site internet dédié au partage d’ex- périences et à l’échange de bonnes locaux et les citoyens. Les villes et communes RECONNAÎT d’évaluation. Enfin, la commune pratiques ; - des outils et méthodes (guides, cadres) LE RÔLE JOUÉ PAR jouent en particulier un participante est pour aider à la préparation et à l’harmoni- rôle de gestionnaire de invitée à partager sation des bilans d’émissions et des plans LES COLLECTIVITÉS bâtiments, de planifi- son expérience et d’actions, dans le respect des diagnostics cateur et de régulateur son savoir-faire avec qui auraient déjà été établis ; en matière d’aména- d’autres territoires - des mécanismes de financement (notam- gement du territoire et d’urbanisme, de sensi- TERRITORIALES ainsi qu’à organiser et prendre part à des ment via la Banque européenne d’investis- sement, des fonds structurels, etc.) ; bilisation et de motiva- tion d’un large public, EN LA MATIÈRE événements initiés par la Convention - des événements qui donnent aux signatai- res une visibilité politique de leurs actions d’exemple vis-à-vis des des maires (jour- au niveau européen ; citoyens, de producteur nées de l’énergie -… et fournisseur de biens et de services (bâti- pour les citoyens, conférence européenne ment, bois, chaleur, transport, repas…). annuelle de la Convention des maires). Ce plan d’actions doit être soumis au Secré- tariat de la Convention des maires au cours Aides et soutien Pour plus d’informations : de l’année suivant son adhésion formelle à Les signataires de la Convention des mai- http://www.eumayors.eu la Convention des maires. res bénéficient de différents supports, mis Dans les trois ans de la signature de la à disposition par la Commission euro- Convention, la commune doit présenter un péenne, pour les aider à mener à bien leur 1 Source : Convenant of Mayors, Committed to urban sustaina- premier rapport d’avancement de mise en engagement : ble energy, www.eumayors.eu Publicité Territoire et ses acteurs locaux, les socles d’une politique durable de l’énergie Les subventions, primes, aides à l’investissement, déductions Àsca- les, facilitateurs, guichets de l’énergie, conseillers énergie, entre- prises privées actives dans les économies d’énergie et les énergies renouvelables ne manquent pas. Tous ces nouveaux moyens sont à la disposition des autorités communales. Sans l’élaboration d’un plan d’actions locales cohérent sur plusieurs années, votre person- nel communal risque de se disperser dans une multitude d’actions avec trop peu de résultats mesurables. Fort de la mise en place de Plan d‘Actions Locales Energie dans plusieurs communes de Wallonie ENERGIE & DEVELOPPEMENT LOCAL peut vous aider à construire un plan cohérent à partir des caractéristiques de votre commune. Les résultats sont multiples : réduction des factures d’énergie et nouvelles recettes pour votre commune, économie de 500 à 800 € par an pour de plus en plus de ménages, réduction des coûts de production et nouveaux débouchés pour les entreprises présen- tes dans votre commune, tout en sachant mesurer les réductions d’émissions de C02 que votre commune réussira à atteindre d’an- née en année.56 MOUVEMENT COMMUNAL N°850 AOÛTSEPTEMBRE 2010

×