Your SlideShare is downloading. ×
  • Like
  • Save
Présentation étude sur les Réseaux sociaux des mouvements politiques
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Now you can save presentations on your phone or tablet

Available for both IPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Présentation étude sur les Réseaux sociaux des mouvements politiques

  • 5,521 views
Published

Une mobilisation citoyenne qui préfigure de nouveaux modes de gouvernance des politiques publiques …

Une mobilisation citoyenne qui préfigure de nouveaux modes de gouvernance des politiques publiques
Étude des modes d'organisation émergent autour des plateformes de réseaux sociaux des partis politiques.

Les médias sociaux peuvent-ils réellement impacter le fonctionnement de nos démocraties modernes ?
Entre "nouveau mode de communication" et "nouvelle gouvernance des politiques publiques" il y a un pas difficile à franchir. L'administration comme les élus comprennent mal les mécanismes des évolutions en cours. Quels sont-ils justement ? les acteurs publics doivent-ils réagir ? si oui, comment et dans quelle intention ?
USEO, cabinet de conseil en organisation et nouvelle technologie, analyste des usages et des offres du marché, a produit une étude faisant état du rôle organisationnel des médias sociaux dans la mobilisation citoyennes autour des partis politiques. L'étude décrypte les mécanismes et l'apport des plateformes de réseaux sociaux des partis français. L'étude pose également la question du corollaire entre ces nouvelles formes de mobilisations citoyennes et la gouvernance des politiques publiques.

Published in Technology
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
5,521
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
7

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
15

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Les Réseaux Sociaux des Mouvements Politiques (RSMP) au cœur dune acculturation de nos démocraties modernes 9 juin 2011 USEO SARL Conseil en organisation 149 rue Saint Honoréet nouvelles technologies 75001 Paris
  • 2. USEO en quelques motsUn cabinet de conseil en organisation et nouvelles @cboreetechnologies20% de nos ressources investies en R&D : Benchmark et modélisation des usages @aponcier Analyse des solutions du marché Production d’études de l’état de l’art @nicolasgoin Serious Game Animation pédagogique @arayroleIls nous font confiance : GDF Suez, Ifop,Assemblée Nationale, plusieurs ministèreset conseils généraux, Grand Lyon,Strasbourg, Saur, JC Decaux, …Retrouvez nous sur communaute.useo.frpour accéder à l’ensemble des études etressources partagées. 2
  • 3. USEO en quelques mots • Les réseaux sociaux des mouvements politiques au cœur d’une acculturation de nos démocraties modernes – sortie le 9 juin 2011 • Réseaux sociaux d’entreprise – tome 1, 2 et 3 • Etude des stratégies de communication en ligne des collectivités, l’exemple des conseil généraux • Dialogue citoyen - La voie/x légitime des collectivités sur Internet - Audit des 100 plus grandes villes de France – MAJ des indicateurs diffusée en juin 2011 • Retrouvez toutes les études d’USEO sur www.useo.fr/publications.html, • Découvrez notre référentiel des solutions du marché et des usages associés sur http://referentiel.useo.net • Découvrez notre Serious Game « Etes vous prêt pour l’entreprise 2.0 ? » sur http://sena.useo.net… 3
  • 4. Déroulé de la présentation• Objet de l’étude• Rappel du contexte des médias sociaux• Introduction sur l’histoire du web politique• Analyse des RS des mouvements politiques• Conséquence sur les gouvernances des politiques publiques 4
  • 5. Objet de l’étude1. Analyse : Etudier l’usage des réseaux sociaux pour l’organisation des mouvements politiques. Quelle modification cela entraine-t-il en terme de pratiques politiques ?2. Tendance : L’évolution des pratiques politiques traduit-elle une évolution des aspirations des citoyens en matière de pratiques politiques ? Quel impact pour la gouvernance des politiques publiques ?3. Pédagogie : Décrypter et expliquer le fonctionnement des réseaux sociaux et les enjeux au niveau de la société 5
  • 6. 0| Introduction aux médias sociaux http://referentiel.useo.fr 6
  • 7. Mon_Blog.com 11/3Un_site.com 02/3 7
  • 8. Identité numériquePartage + Mise en réseau 8
  • 9. 9
  • 10. Internet devient conversationnelRéférencement Indexation Abonnement Recommandation Moteur de Réseaux Annuaire Agrégateur recherche sociaux Accès à l’information 1995 2010 (Source : USEO) 10
  • 11. 2 ans 50 millions d’utilisateurs 4 ans 13ans 38 ans Radio 3 ans 11
  • 12. Les gens s’informent différemment 12
  • 13. Communiquer = converser Mass-média Social-média 13
  • 14. Nouvelle expression de la foule 14
  • 15. Le pouvoir des foulesLa propagation et résonnance de l’information au sein du réseau génère un levier de mobilisation • Apéro géant Facebook • Révolution Tunisienne • Rejet du TCE en 2005 • Gaz de schiste dans le Larzac • etc 15
  • 16. 1| Le web politique : des prémices au 2.0 (2000-2010) 16
  • 17. 2000 – 2003 : La société civile dominele web politique • Le mouvement altermondialiste et les techno- citoyens se ruent sur le web politique • Les partis politiques traditionnels suivent d’assez loin l’émergence de ce nouveau média 17
  • 18. 2003 – 2005 : La prise de consciencedes politiques • Une panoplie complète : site officiel de campagne, blog personnel, web TV, liste de diffusion par SMS,… • Un dispositif complété par deux leviers : Meetup et Moveon 18
  • 19. 2003 – 2005 : La prise de consciencedes politiques 2005 : « Le web vote NON » • A compléter 19
  • 20. 2006 – 2007 : Le web politique françaisse dynamise • Une campagne participative • Le citoyen expert • Le web comme dynamiseur de la mobilisation physique 20
  • 21. 2006 – 2007 : Le web politique françaisse dynamise • Une campagne plus centralisée • L’utilisation massive de la vidéo • Un réseau de supporters en ligne • Les blogueurs comme relais d’information 21
  • 22. 2006 – 2007 : Le web politique françaisse dynamise • Le web au cœur du dispositif de campagne Obama • Recruter et organiser le militantisme de terrain • Internet comme outil d’organisation de l’activité militante (1,2 millions de militants on et off line) 22
  • 23. Et maintenant? • La plupart des partis français ont initialisé une démarche de communication intégrant les médias sociaux. • Et ont crée leur propre réseau social 23
  • 24. 2| Analyse des réseaux sociaux des mouvements politiques 24
  • 25. Notre périmètre d’analyse • Autre Gauche • Désirs d’avenir • Epicentres • Europe Ecologie – Les Verts • La Coopol • Les Démocrates • Villepincom.net 25
  • 26. Notre méthodologie Objectif : Evaluer un usage et non une fonction de la plateforme Modélisation de 9 cas d’usages chacun décomposé en 3 niveaux d’éxécution et regroupé en 3 familles Usages Usages de Usages ded’influence collaboration coordination 26
  • 27. Notre méthodologie Description de l’objectif organisationnel de Présentation des modèles visant à assurer la promotion des membres. La hiérarchisation de l’information est différente puisque basée sur la mise en exergue des idées clés et la valorisation des l’usage acteurs les plus actifs du réseau. L’instance politique augmente sa notoriété en faisant parler d’elle, en associant des individus à ces idées directrices… Définition de 1. La valorisation de l’activité des membres au travers d’une personnalisation des profils membres l’intention d’usage favorisant la mise en relation sur la base d’intérêts communs et d’un système de reconnaissance grâce au classement ou à la popularité des membres Valoriser Avoir un profil riche Avoir une vision synthétique Social ranking généré Présentation de 3l’activité des de lactivité dune automatiquement membres personne niveaux d’éxécution en vue de l’atteinte de l’objectif 27
  • 28. 1. Les Usages dInfluence 1. La valorisation de l’activité des membres au travers d’une personnalisation des profils membres favorisant la mise en relation sur la base d’intérêts communs et d’un système de reconnaissance grâce au classement ou à la popularité des membres Valoriser Avoir un profil riche Avoir une vision synthétique Social ranking générél’activité des de lactivité dune automatiquement membres personne Diffusion d’informations personnelles, Aperçu des connexions (groupes, Identification des auteurs les plus avatar, centres d’intérêt, engagements amis..), fil d’activité (contributions, actifs, populaires et emplacements politiques… événements..) et des actions militantes d’accès à ces informations (en page d’accueil ou sur fiche profil…) 28
  • 29. 1. Les Usages dInfluence 2. La mise en perspective des conversations pour valoriser certains contenus et créer un retentissement autour d’eux afin d’inciter les membres à s’y intéresser et à participer à la vie du réseau . Mettre en Notation et Scoring de popularité Suivre les conversations de perspective recommandation son réseau lesconversations …. … .. 29
  • 30. 1. Les Usages dInfluence 3. La diffusion d’informations « poussées » par les responsables du réseau s’appuyant sur des mécanismes de recommandation pour valoriser l’information la plus pertinente et la promouvoir auprès des membres du réseau. Contenus diffusés en Editorialisation et aggrégation Conversation autour des Informer, marge des conversations de contenus diffusés et de contenus diffusés etcommuniquer conversations intégration dans le flux social i 30
  • 31. 2. Les Usages de collaboration 1. Les moyens de mise en relation des membres pour créer des synergies sur le réseauSe mettre en Ajouter des "amis" et les Trouver des "amis" sur la Suggestion d"amis" sur la relation / suivre base de sujets dintérêt base de sujets dintérêt créer des commun commun synergies 31
  • 32. 2. Les Usages de collaboration 2. La gestion de « groupes d’intérêt » au sein du réseau pour fédérer les membres autour de sujets d’intérêt communs relevant de la vie citoyenne locale ou de thématiques politiques et sociétales. Gérer des Adhérer à des Créer des communautés Configurer descommunautés communautés dintérêt / dintérêt / inviter des communautés intégrant dintérêt recommander à des "amis" membres différents modules … 3 32
  • 33. 2. Les Usages de collaboration 3. La mise à disposition d’espaces d’échange pouvant être initiés et gérés par les membres eux-mêmes afin de développer l’intelligence collective. Poster une opinion, lancer Animation (mise en avant de Gérer le cycle de vie duDébattre / co- un sujet de discussion contributions intéressantes), débat, capitaliser sur les innover modération résultats ……..? … ... ... ... ... 33
  • 34. 3. Les Usages de coordination 1. La gestion d’événements pour organiser l’action thématique ou de proximité avec les sympathisants Créer un événement et Avoir un suivi de la Gérer un agenda / la Gérer les inviter les membres participation participationévénements 3 333 34
  • 35. 3. Les Usages de coordination 2. La gestion de supports pour faciliter la création collaborative des supports orientant l’action de terrain ou servant de contenu à celle-ci. Partager un support pour Créer collectivement un Diffuser un support deGérer des laction militante support et suivre les façon cibléesupports modifications 35
  • 36. 3. Les Usages de coordination 3. La facilitation de l’action terrain visant à offrir des informations permettant aux militants de mieux cibler les actions de terrain et de maximiser ainsi leur impact. Géo-localiser les militants sur Repérer facilement les Consulter ou intégrer des Faciliter une carte / faciliter les événements physiques ayant modules permettant dêtrelaction sur le rencontres physiques lieu à proximité de chez moi plus efficace sur le terrain terrain ? 36
  • 37. Exemple de fiche 37
  • 38. Usages d’influence Mettre en perspective les conversations La promotion des idées est facilitée par la mise en avant en page d’accueil d’articles recommandésUn classement des articles les pluscommentés créé le buzz autour des sujetsqui intéressent le plus les membres etpermet de recueillir leur point de vue 38
  • 39. Usages d’influence Valoriser l’activité des membres et mettre en perspective les conversations La valorisation des auteurs les plus abondants souligne leur engagement et accroit leur influence et celle de leurs idéesLa mise en avant des articles les pluscommentés augmente l’impact desidées qu’ils véhiculent et permet decerner les sujets qui génèrent le plusde passion 39
  • 40. Usages d’influenceValoriser l’activité des membres et diffuser de l’information Les sujets d’actualité selectionnés par les animateurs du réseau peuvent être notés et commentés par les membres; et sont ainsi mis en reliefL’aperçu du niveau d’engagement, du statut etde la popularité des membres accroit leurpotentiel social et leur capacité à développerdes réseaux d’influence 40
  • 41. Usages d’influence Valoriser l’activité des membresEpicentres est plutôt axé sur la coordination envue d’organiser l’action militante mais valoriseégalement l’activité de ses membres à traversun tableau de bord 41
  • 42. Usages de collaboration Gérer des communautés d’intérêt et débattreL’implication des Au sein des groupes,membre est favorisée la dynamique estpar le fait que chacun générée par lapeut créer un groupe et possibilité offerte àle configurer selon ses chaque membre debesoins lancer des débat 42
  • 43. Usages de collaboration Gérer des communautés d’intérêt et co-innoverChaque membre peut créer sonpropre blog « labellisé » EELV et yassocier plusieurs rédacteurs pourfavoriser la co-innovation Le militantisme Web est favorisé par la participation au débat thématique, la collaboration autour de problématiques locales est facilitée au travers des comités locaux 43
  • 44. Usages de coordinationFaciliter l’action terrain Chaque volontaire peut repérer sur une carte les bureaux de vote proches de son domicile Chaque volontaire peut faire part de sa disponibilité pour tenir un bureau de vote 44
  • 45. Usages de coordinationFaciliter l’action terrain La localisation des membres à proximité facilite l’intégration du nouvel arrivant en favorisant les rencontres La remontée des informations recueillies lors d’actions militantes doit permettre de mieux préparer la campagne 45
  • 46. Typologie 1 : Réseau social politiqued’ Influence 46
  • 47. Typologie 2 : Réseau social politiquede Collaboration 47
  • 48. Typologie 3 : Réseau social politiquede Coordination 48
  • 49. Evaluation du potentiel social des RSMP Relation Gestion des relations Intelligence Networking collective Historique des actions (source : useo) Communautaire Dialogue Centré sur le contenu Centré sur la conversation Conversation 49
  • 50. Evaluation du potentiel social des RSMP Relation Diamètre proportionnel au nombre d’inscrits Networking Intelligence collective Gestion des relations Historique des actions (source : useo) Communautaire Dialogue Centré sur le contenu Centré sur la conversation Conversation 50
  • 51. Evaluation du potentiel social des RSMP Relation Diamètre proportionnel au nombre d’inscrits Gestion des relations Historique des actions Networking Intelligence collective Créateurs de possibles (source : useo) Communautaire Dialogue Centré sur le contenu Centré sur la conversation Conversation 51
  • 52. 3| Conséquence sur les modes de gouvernance des politiques publiques 52
  • 53. Une nouvelle perception de la foule Contestation 53
  • 54. De nouvelles pratiques émergentes 54
  • 55. 4| Eléments à retenir 55
  • 56. Eléments à retenir Les mouvements politiques ont tous développé de véritables plateformes de réseau social à vocation organisationnelle La traduction d’une évolution en cours des pratiques politiques Une acculturation de la sphère politique et citoyenne qui devrait déteindre sur les institutions Une opportunité pour les institutions de recréer de l’engagement citoyen autour des politiques publiques et de replacer l’agent au cœur de la relation usagers. 56
  • 57. Merci de votre attention Arnaud Rayrole, USEO @arayrole06 88 22 19 49 – arayrole@useo.fr Nicolas Goin, USEO @nicolasgoin 06 63 56 86 92 – ngoin@useo.fr 57