Cancer Prostate

  • 4,081 views
Uploaded on

EPU sur le cancer de prostate avril 2007

EPU sur le cancer de prostate avril 2007

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
4,081
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
105
Comments
0
Likes
3

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. CANCER DE LA PROSTATE Bourgoin Avril 2007 Dr J PROST Dr PO CADI
  • 2. EPIDEMIOLOGIE 1
    • Cancer le + fréquent chez l’homme de plus de 50 ans
    • 40000 nouveaux cas/an
    • 1 Français sur 8
    • 2eme cause de Décès par cancer chez l’homme
    • 10000 DC/an
  • 3. EPIDEMIOLOGIE 2
    • Age médian 74 ans
    • 11% DC en France par cancer
    • Le nombre de tumeur révélé à un stade métastatique devient faible
    • Incidence augmente chaque année 50/100000
  • 4. FACTEURS DE RISQUE DU CANCER DE PROSTATE
    • FAMILIAUX
    • - 1 parent 1 er degré
    • - 2 parents 1 er degré : RR = 5
    • - cancer du sein
    • AGE
    • MELANODERME
    • ALIMENTAIRES
    • - Lait
    • - Graisses animales
  • 5. PREVENTION
  • 6. PREVENTION
    • Facteurs Alimentaires :
    • - Antioxydants:
    • Vitamine E ( Huile olive , tournesol,
    • margarine)
    • Selenium (thon , dinde …)
    • - Lycopéne (tomates)
    • - Soja, Thé vert
    • - Statines, Antiinflammatoires
    • Médicaments:
    •  Inhibiteurs de la 5 alpha réductase
  • 7. DEPISTAGE CANCER PROSTATE
    • POURQUOI UN DEPISTAGE ?
    • A QUI PROPOSER CE DEPISTAGE ?
    • COMMENT DEPISTER ?
    • QUELLES INFORMATIONS DELIVRER AU PATIENT ?
  • 8. Pourquoi le dépistage?
  • 9. POURQUOI UN DEPISTAGE ?
    • 1- DIAGNOSTIC STADE PRECOCE
    • 2- MODIFICATION DU STADE AU DIAGNOSTIC
    • Réduction stades Métastatiques 0,6% vs 24 %
    • 3- REDUCTION MORTALITE Globale
    • Si Cancer non traité avant 65 ans
    •  75% Mortalité
    • Résultat étude en 2010
    • Ce qui changera  ajustement du rythme dépistage en fonction âge, facteur de risque
    • Ce qui ne changera pas  Il n’y a pas d’autres moyens que le dépistage pour le diagnostic
  • 10. POURQUOI UN DEPISTAGE ?
    • Le Stade de révélation du cancer est fortement corrélé à la valeur de PSA initial
    • Valeur PSA Risque Cancer Stade du cancer
    • 3 à 7 25% curable +80%
    • 7 à 30 65% curable – 50%
    • 30 à 100 90% avançé, noncurable(ADP)
    • 100 à 1000 100% Tardif,non curable,méta os
  • 11. PSA hommes 55-70 ans étude ERSPC France A Villers BJUI 2003
  • 12. A QUI PROPOSER CE DEPISTAGE ?
    • 1- HOMME DE PLUS DE 50 ans +++
    • 2- JUSQU’À 75 ans
    •  Espérance de vie > 10 ans
    • 3- HOMMES A RISQUE A PARTIR DE 45 ans
    •  2 parents proches (ou plus) atteints de cancer de prostate
    •  Origines africaine ou antillaise
  • 13. Comment depister ?
  • 14. COMMENT DEPISTER ?
  • 15. COMMENT DEPISTER ?
    • TR INDISPENSABLE
    •  15% cancer prostate dépistés par TR alors que le PSA est normal
    • PSA
    •  Prescription: PSA TOTAL suffit en 1ére intention : B60 = 16 €
    •  Précautions: Infections, manœuvre
    •  Interprétation: seuil > 3ng/ml
  • 16. COMMENT DEPISTER ?
    • VALEUR PSA SUPERIEURE AU SEUIL 4ng/ml (voir 3ng/ml :24% de cancer entre 2,6 et 4 ng/ml)
    •  INDICATION DE BIOPSIES PROSTATIQUES
    • VALEUR NORMALE PSA
    •  PSA Annuel dans même laboratoire
    •  PSA Tous les 2 ans si PSA< 1 ng/ml
    •  Biopsies si élévation > 0,75 ng/ml/an
  • 17. PSA hommes 55-70 ans étude ERSPC France A Villers BJUI 2003
  • 18. QUELLES INFORMATIONS DELIVRER AU PATIENT ?
    • Une Information doit être donnée aux hommes avant tout dépistage
    • Bénéfices et risques, Faux positifs
    • Modalités des biopsies
    • Conséquences sexuelles et urinaires des traitements
  • 19. BIOPSIE DE PROSTATE
    • Sous anesthésie locale : gel intrarectal de xylocaine
    • Antibioprophylaxie
    • Lavement évacuateur
    • Echoguidées par voie transrectale
    • 12 prélévements
  • 20.  
  • 21. Complications des biopsies
    • HEMORRAGIQUES :
    • hématurie, rectorragie, hemospermie
    • INFECTIEUSES: Prostatite aigue
    • ECBU
    • Quinolones
    • Hospitalisation si signes de gravité
    • ( RAU , frissons , T> 38°5)
  • 22. Que faire après une première série de biopsies négatives ?
    • 2 eme série d’emblée si
    •  TR anormal
    •  PSA > 10 ng/ml
    •  Rapport PSA libre/total < 10%
    • Surveillance PSA + rapport PSA libre/total
    •  Biopsie si PSA > 0,75ng/ml/an
    • ► Rapport PSA L/T < 10%
  • 23. Dépistage cancer prostate
    • 50 % dépistage sur 1ere biopsie
    • 30 % dépistage sur 2 eme biopsie
    • 8 % dépistage sur 3 eme biopsie
  • 24. CLASSIFICATION
  • 25. BILAN D’EXTENSION
    • Indication si: - stade clinique > T2
    • - Gleason >7 ou grade4 prédominant
    • - PSA > 10 ng/ml
    •  SCINTIGRAPHIE OSSEUSE
    •  TDM TAP
    •  IRM ENDORECTALE
  • 26. TRAITEMENT DU CANCER DE PROSTATE LOCALISE
    • Un Traitement à visée curatrice est recommandé chez les patients jeunes sans morbidité associée
    • PROSTATECTOMIE RADICALE
    • RADIOTHERAPIE EXTERNE
    • Curiethérapie, Ablatherm
  • 27. ESPERANCE DE VIE AGE ESPERANCE (ans) 50 27 60 19.4 70 12,6 75 9,6 80 7,1
  • 28. PROSTATECTOMIE RADICALE
    • LE TRAITEMENT QUI OFFRE LES MEILLEURES CHANCES DE GUERISON A LONG TERME +++
    • Voies d’abord: Rétropubienne – coelioscopique
    •  Informations risques - bénéfices
    • En PRIORITE chez Homme < 70 ans avec Espérance de vie > 10 ans
    • Préservation des nerfs érecteurs
    • Sequelles : Incontinence urinaire 15%
    • Dyserection 30 à 80 %
  • 29. VESICULOPROSTATECTOMIE RADICALE
    • Laparotomie ou coelioscopie
    •  conservation des bandelettes vasculo-nerveuses
    • - 50 % érection si unilatérale
    • - 75 % érection si bilatérale
    •  15 % Incontinence urinaire
  • 30. Résultats prostatectomie
    • Amélioration MORTALITE SPECIFIQUE
    • 68 à 75 % Survie sans récidive à 15 ans
    • Contrôle carcinologique long terme
    • Contrôle local
    • Si récidive : - Diagnostic simple
    • - Traitement complémentaire
    • Morbidité modérée
  • 31. PROSTATECTOMIE
  • 32. PROSTATECTOMIE
  • 33. RADIOTHERAPIE EXTERNE
    • ALTERNATIVE au traitement chirurgical
    •  Patients > 70 ans
    •  Contre indication à la chirurgie
    •  Préférence du patient
    •  Volume cible défini par dosimétrie TDM
    • Risques de Rétention aigûe urine
    • Association Hormonothérapie
  • 34. AUTRES Thérapeutiques
    • Curiethérapie exclusive par implants
    •  Résultats en cours évaluation
    •  en option: - Tumeurs localisée à 1lobe
    • - Volume <50cc, PSA<10
    •  Exclusion: RTUP, Diabéte, Dysurie
    • Ablatherm: Ultrasons focalisés de haute intensité
    •  En cours d’évaluation
    • Age > 70 ans
    •  Contre indication Prostatectomie- radiothérapie
    •  TRT de rattrapage après Radiothérapie
  • 35. ABLATHERM
  • 36. Ablatherm
  • 37. CONCLUSION
    • Augmentation Incidence
    • Intérêt Dépistage : TR + PSA
    • Prostatectomie = TRT de référence homme < 70 ans