UN EXEMPLE DE DÉMARCHE ACTIVE POURPASSER DE L’ENSEIGNEMENT À      L’APPRENTISSAGE               Samir HOYEK   ILE , Facult...
1 - ContextePOUR QUE L’ÉTUDIANT APPRENNELe discours clair et rigoureux de l’enseignant est nécessaire mais pas suffisant....
2 – ObjectifsFaire participer les étudiants à la construction dusavoir en les impliquant dans la réflexion àtravers des qu...
3- DESCRIPTIF DE LA DÉMARCHEC’EST UNE DÉMARCHE À 3 TEMPS  réflexion individuelle à partir d’un document qui    interpelle...
4 – EvaluationCETTE DÉMARCHE Peut servir de lancement à une thématique nouvelle, à un concept  nouveau mais pas à un cour...
5 – Liens entre cette pratique et la culture des Résultats d’apprentissageCETTE DÉMARCHE FAVORISE  LA PARTICIPATION DES É...
6 – Pour plus d’informations…•   CHALVIN D., Encyclopédie des pédagogies de formation, tomes 1 et 2, Paris, ESF, 2006•   D...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Presentation hoyek-fsedu-original

227 views
194 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
227
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
10
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Presentation hoyek-fsedu-original

  1. 1. UN EXEMPLE DE DÉMARCHE ACTIVE POURPASSER DE L’ENSEIGNEMENT À L’APPRENTISSAGE Samir HOYEK ILE , Faculté des sciences de l’éducation
  2. 2. 1 - ContextePOUR QUE L’ÉTUDIANT APPRENNELe discours clair et rigoureux de l’enseignant est nécessaire mais pas suffisant.La participation active de l’étudiant à la construction du savoir semble indispensable.
  3. 3. 2 – ObjectifsFaire participer les étudiants à la construction dusavoir en les impliquant dans la réflexion àtravers des questionnements adéquats auxquelsils sont appelés à répondre.Les questionnements sont adéquats quand lesétudiants peuvent y répondre à l’aide de leursprérequis et de l’aide ou de l’outillage qu’on leurfournit.
  4. 4. 3- DESCRIPTIF DE LA DÉMARCHEC’EST UNE DÉMARCHE À 3 TEMPS réflexion individuelle à partir d’un document qui interpelle l’étudiant et le pousse à utiliser son pré acquis pour construire un nouveau savoir. échanges à 2 ou à 3 permettant aux étudiants d’approfondir leur réflexion mise en commun permettant d’aboutir à une synthèse
  5. 5. 4 – EvaluationCETTE DÉMARCHE Peut servir de lancement à une thématique nouvelle, à un concept nouveau mais pas à un cours strictement informatif et expositif. Suppose qu’on assure aux étudiants tous les pré requis nécessaires en tenant compte de leurs pré acquis réels. S’adapte à tous les groupes: petit (10aine), moyen (30aine) ou grand (60aine). Doit être suivie par la construction collective de la synthèse et chacun prend notes pour lui-même (Eviter de créer des dépendances en assurant des synthèses toutes faites).
  6. 6. 5 – Liens entre cette pratique et la culture des Résultats d’apprentissageCETTE DÉMARCHE FAVORISE LA PARTICIPATION DES ÉTUDIANTS À LA CONSTRUCTION DU SAVOIR L’ASSIMILATION-APPROPRIATION DE CE SAVOIR.CETTE ASSIMILATION EST LA PREMÈRE CONDITION DUDÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES.
  7. 7. 6 – Pour plus d’informations…• CHALVIN D., Encyclopédie des pédagogies de formation, tomes 1 et 2, Paris, ESF, 2006• DEMEESTER A., GAGNAYRE R., Alternative au cours magistral : la MIGG, Pédagogie médicale, fév. 2005, vol.6, N°1• LECLERCQ D., POUMAY M., GOBIET G., Méthodes d’action pédagogiques en grands groupes, Université de Liège, IFRES – FORMASUP – CIFEN CAPAE, oct. 2008• LEGRAND N., Passer à un apprentissage actif in Le travail de groupe : http://www.cahiers-pedagogiques.com/art_imprim.php3?id_article=892 08/05/2007• NOT L., Enseigner et faire apprendre, Toulouse, Privat, éd. 1994• VANPEE D., GODIN V., LEBRUN M., Améliorer l’enseignement en grands groupes à la lumière de quelques principes de pédagogie active, Pédagogie médicale, fév. 2008, vol.9, N°1• La technologie en tant que médiatrice du modèle de l’éducation de qualité : http://www.intime.uni.edu/model/frech_model/frenchmodelimage.html 06/10/2001

×