La bibliothèque 3ème lieu, bouée de sauvetage des bibliothécaires français

0 views
13,052 views

Published on

un regard sur une notion souvent dévoyée et détournée au profit d'un immobilisme dangereux...

Published in: Education

La bibliothèque 3ème lieu, bouée de sauvetage des bibliothécaires français

  1. 1. La bibliothèque troisième lieu, bouée de sauvetage des bibliothécaires françaisLe bibliothécaire aime les mots. Alors, quand il est ensouffrance, quand lavenir se fait sombre, quand lacertitude cède le pas à langoisse dun futur inconnu, il atendance à se réfugier dans ce quil connaît, ce quilaime, et à sauter dans une bouée de sauvetage qui va luipermettre de garder la tête hors de leau.Francis Verger, Médiadix mars 2013
  2. 2. AvertissementUn diaporama mis en ligne sans les propos auxquels il sert de support, cest toujours prendre le risque dêtre mal interprété, mal compris, mais en même cela montre quil y a une discussion nécessaire à mener sur un sujet.Ce diaporama est donc tout dabord à destination des étudiants préparant les concours de bibliothécaires et conservateurs, et dans un second temps à tous les collègues qui sont questionnés par ce troisième lieu qui est devenu la tarte à la crème professionnelle, malheureusement pour Mathilde Servet dont lexcellent travail a été me semble-t-il dévoyé et rabaissé...Cette présentation est avant tout une manière de redire ce quest la bibliothèque troisième lieu et de la replacer dans un contexte plus global, et aussi une façon dobserver comment les bibliothécaires ont reçu et interprété ce concept nouveau pour eux.
  3. 3.  Qui est déjà en poste en bibliothèque ? publique ? Qui est actif sur facebook ?  Sur dautres réseaux et sites collaboratifs ? Qui a participé à un barcamp ? Qui a vu fonctionner un fablab ? Qui connaît Muséomix ? Qui a participé à dautres actions locales ou nationales departage de savoirs, de créations collaboratives,... Qui a des choses à dire sur les tiers lieux ? Avez-vous des commentaires, des interrogations sur labibliothèque troisième lieu ?
  4. 4. En abrégé, les grandes lignes du troisième lieu1 : Un ancrage physique fortVisible de lextérieur (et ce qui suscite le débat)2 : Plus difficilement compréhensible (ou volontairement caché)Une dimension sociale affirmée
  5. 5. 1 : Un ancrage physique fort − Comme à la maison − Zoning : une répartition équilibrée des espaces − Des ambiances stimulantesPhotos : http://www.flickr.com/photos/innovbibliotheque/page5/ / http://www.flickr.com/photos/shifted/sets/72157604142377648/
  6. 6. 2 : Une dimension sociale affirmée • La bibliothèque lieu de rencontre• Le rôle politique de la bibliothèque• Un nouvel apport culturel• L’avènement de la culture collaborative
  7. 7. Acte de naissance Mathilde Servet introduit en France le concept de bibliothèque troisième lieu pour les bibliothèques − Son mémoire détude est publié en 2009 − Jamais un mémoire détude navait eu un aussi fort impact dans le monde des bibliothécaires − 5 ans après on forme au 3ème lieu, des articles sécrivent, des bibliothèques se programment sur cette base,... Quest-ce qui a fait quun simple mémoire détude ait pu avoir un tel impact ? Pourquoi les professionnels en place nont pas parlé de cette notion auparavant ?
  8. 8. Acte de naissance Mathilde Servet introduit en France le concept de bibliothèque troisième lieu pour les bibliothèques − Son mémoire détude est publié en 2009 − Jamais un mémoire détude navait eu un aussi fort impact dans le monde des bibliothécaires − 5 ans après on forme au 3ème lieu, des articles sécrivent, des bibliothèques se programment sur cette base,... Quest-ce qui a fait quun simple mémoire détude ait pu avoir un tel impact ? Pourquoi les professionnels en place nont pas parlé de cette notion auparavant ?
  9. 9. Changer de modèle Congrès ABF 2007 à Nantes, et interview de Claude Poissenot dans Livres-hebdo du 1er juin 2007 ("Lépuisement du modèle") Remise en question de la bibliothèque traditionnelle par les blogueurs (Bibliobsession 2005) Autre mémoire important « L’usager co-créateur des services en bibliothèque publique » (Xavier Galaup, 2007) Création du groupe des bibliothécaires hybrides à lABF, puis du bibliolab, site dinitiation au web 2.0 (2008)Cest dans ce contexte que Mathilde Servet réalise son mémoire (réalisé en 2008, présenté en janvier 2009)
  10. 10. Préparation de Marseille 2013, capitale européenne de la culture... ma contribution début 2007 Quel serait le projet que vous rêveriez de mettre en œuvre au cours de votre carrière ? « Une bibliothèque centre de vie, un Grand Littoral [Centre Commercial] dans lequel chaque boutique serait un rayon, un thème, avec ses fast-foods, ses boutiques de luxe et ses services en ligne… Un temple de la consommation culturelle, du loisir et de linformation pour tous, lieu de promenade et de découverte les dimanches et jours de pluie, mais surtout lieu de parole et d’échange, lieu de rencontre, de convivialité et de respect, … Ecouter la pensée de l’autre pour qu’il écoute la mienne, lier la connaissance à la pratique dans les domaines présentés et à la délectation, ressentir, créer, dire, vouloir, agir,… au plus près des gens, quels qu’ils soient, dans un grand melting-pot inter-tout. » – les germes du troisième lieu sont présents...
  11. 11. Pour comprendre les bibliothèques, il fautaller voir en dehors de celles-ci...La bibliothèque nexiste que par la cité / la sociétédans laquelle elle sinscrit. En traduisant par « 3ème lieu » et non « tiers lieu » Mathilde Servet ne coupe-t-elle pas les bibliothèques de lensemble du « tiers secteur », léconomie des biens communs, du partage et de lintérêt général...
  12. 12. 3ème ou Tiers lieu ?
  13. 13. Le tiers-lieu, un outil formidable quilne faut pas dévoyer...… en le ramenant à 3 fauteuils et un distributeur de boissons
  14. 14. Que faut-il pour un troisième lieu ? − Un espace neutre et vivant − Un lieu dhabitués − Comme à la maison... − Loecuménisme social − Un cadre propice au débat Est-ce si différent de ceque sont les bibliothèquesdepuis 30 ans ?
  15. 15. Quest-ce qui nous attire dans ce 3ème lieu en bibliothèque?La proximité didée − Les publics − Les services − Laccueil − La convivialité − Le thé et le café« Ce qui est le plus énervant, c’est que le concept d’une bibliothèque largement ouverte, claire, accueillante, confortable, attentive à ses usagers, n’a rien de neuf... Dissocier la bibliothèque de ce qui la fonde (la transmission du savoir, en particulier par le partage) me révolte.. »mais la proximité seulement...
  16. 16. Finalement ceux qui rejettent et ceux qui adorent ne veulent quune chose : ne pas remettre en question le modèle français, ne pas intégrer dans nos pratiques nationales ce qui fait le cœur des bibliothèques décrites, le partage, la communauté. Les contenus des dipositives qui suivent sont directement tirés des écrits de Mathilde Servet.
  17. 17. Rappel Visible de lextérieur (et ce qui suscite le débat):  Un ancrage physique fort − Comme à la maison − Zoning : une répartition équilibrée des espaces − Des ambiances stimulantesAttachons-nous un peu plus à ce qui semble fâcher : Plus difficilement compréhensible (ou volontairement caché) :  Une dimension sociale affirmée − La bibliothèque lieu de rencontre − Le rôle politique de la bibliothèque − Un nouvel apport culturel − L’avènement de la culture collaborative
  18. 18. Un lieu de rencontre « un espace facebook en trois dimensions » Restaurer lidentité communautaire Renforcer la nature des contacts entre membres de la communauté Raviver le déficit de relations sociales Développement déchanges personnels Engagement personnel du bibliothécaire Lire nest plus une pratique solitaire mais un moment déchange Zones à usages et ambiances multiples
  19. 19. Le rôle politique de la bibliothèque Cohabitation = construction dun sentiment communautaire et identitaire Devenir des maisons publiques de la ville Lendroit où se déroule la vie de la communauté Création dévénements de dimension communautaire Création dévénements culturels majeurs dans la ville Porte drapeau de la communauté Assimilation des règles de vie sociale Participe à lorganisation de la cité Au centre dune pratique communautaire de débat
  20. 20. Un nouvel apport culturel Rendre la bibliothèque la plus accessible et la moins exclusive possible Rendre la culture stimulante, plaisante et vivante Ne pas se comporter en guide chargé dune mission Toute culture à sa place dans la bibliothèque Refléter la société d ans sa globalité En France, culture reste dissociée du divertissement [cf. Paris] Tous les biens du marché culturel doivent figurer en bibliothèque Fournir aux usagers ce quils désirent La bibliothèque nexiste que par la communauté
  21. 21. Lavénement de la culture collaborativeÊtre au plus près des pratiques actuelles Intérêt pour la culture locale Collaboration à lélaboration dun bien collectif Les publics deviennent acteurs, lindividu devient actif, il aime produire et partager Ancrage physique pour les pratiques du web 2.0 Créations de contenus Remobiliser le public en lassociant à son fonctionnement Mettre en valeurs les prédispositions des adultes et es enfants
  22. 22. Dans cette liste, quest-ce qui est aujourdhui communément repris en bibliothèque municipale ? Recherche demploi • Yoga Conseils en matière de santé • Danse Emancipation des femmes • Crèche Lieu de transition pour les populations • Club de santé étrangères • Permanences dassociations Prêt de matériel de bricolage • Salles à louer Jeux • Soutien scolaire Radio ou TV locale • Atelier de couture Bal • Sport Scène ouvertes • Théâtre
  23. 23. Connaissez-vous en France ? Une bibliothèque municipale... − Dans un foyer pour le 3ème âge − Dans un magasin − Dans une station service − Dans une poste − Dans un café − Dans le métro
  24. 24. Jusquoù peut-on aller en France ?
  25. 25. La position du missionnaireLe bibliothécaire investit dune mission : La Culture La Démocratie LEducationet sa COMPETENCE au dessus de tout... Le bibliothécaire est-il prêt à lâcher tout cela ?
  26. 26.  Culture : favoriser une culture qui vient de la base et nest pas validée par des éditeurs ou des majors (et quitter notre rôle de prescripteur) − « En rupture avec une vision élitiste de la culture, la bibliothèque troisième lieu refuse d’être un lieu de prescription du savoir. » ms Démocratie : permettre une démocratie qui consiste à partir vraiment de la parole des citoyens (et pas de mettre simplement des documents en concurrence) Education : le bibliothécaire connaît-il les bouleversements actuels dans léducation ? (et peut-il adapter son action aux pratiques de léducation) Le métier : devenir travailleur social, animateur socio-culturel, conseiller emploi, agent de mairie, commerçant... (ou faire entrer ces métiers dans sa bibliothèque?) − ou être simplement passeur, propulseur, accompagnateur (et non plus médiateur)
  27. 27. Médiathèque Troisième Lieu de Thionville Mais aussi Angoulême, Montauban,...Mais que va-t-il sy passer réellement ? « L’équipement est conçu comme un Troisième Lieu de vie pour la population, après celui de l’habitation (premier lieu) et du travail (deuxième lieu). C’est un espace de rencontres remplissant la fonction d’une place de village ou d’une agora antique, un lieu d’échange, de culture et de vie démocratique locale. Le Troisième Lieu permet de faire converger toutes les cultures : il intègre une médiathèque multimédia, des studios de création musicale et artistique, un café, un nouvel office du tourisme, une salle d’exposition et une salle de concert. A ce titre, il est amené à rayonner dans tout le nord mosellan. Les aménagements proposent des ambiances et des univers qui s’offrent à différents usages. Certains espaces sont décloisonnés et d’autres individualisés, certains silencieux et d’autres animés afin que chacun trouve sa place. » http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2012-02-0056-012#appelnote-9
  28. 28. Changer de modèle suffira-t-il ? Michel Serres : Petite Poucette (éd. Le pommier, 2012) − « Nous connaissons actuellement une période d’immense basculement, comparable à la fin de l’Empire romain ou de la Renaissance» (itw Libération). De lHQE à lHQI − Communs libres / Domaine public / Développement durable,...
  29. 29. Questions parisiennes... Bibliothèques vivantes, bibliothèques des passions Une bibliothèque peut-elle sappuyer sur des connaissances librement partagées ? (savoirs communs libres, GL) Peut-on faire animer une bibliothèque par ses usagers ? (réseaux et communautés de pratiques, La canopée) Peut-on créer et faire fonctionner une bibliothèque avec les habitants ? (Davout-Lagny) Peut-on faire que des communautés très éloignées fassent des activités ensemble ? (jeu vidéo, Vaclav Havel)
  30. 30. Une bibliothèque peut-elle sappuyer sur des connaissances librement partagées ? GL (schéma de fonctionnement)
  31. 31. Une bibliothèque peut-elle être un lieu de vie ? Louise Michel
  32. 32. Les liens... http://www.thanh-nghiem.fr/tiki-index.php?page=TICA http://lacantine.org/ http://fr.slideshare.net/vincentac/espaces-mergents-nouvelles-pratiques-et-bibliothques-publiques http://openbidouille.net/ http://makeitup.fr/ http://www.labodeledition.com/contenu/188/le-labo-de-l-edition-au-salon-du-livre-de-paris?symfony=7l8g1drp4r7lhkmvkgo9i5b665 http://www.faclab.org/ http://www.museomix.com/ http://imaginationforpeople.org/fr/ http://inet-ets.net/programme-2012/les-rencontres/12-ateliers/16-a1.html http://www.tierslieux.net/ http://owni.fr/2011/02/28/urban-after-all-s01e06-le-tiers-etat-des-tiers-lieux/ http://bibliomancienne.wordpress.com/2011/03/07/bibliotheques-troisieme-lieu-les-10-essentiels/ http://bibliomancienne.wordpress.com/2012/04/13/tiers-lieu-de-travail-burespresso-caflab-cafzine-cafebu-jobar-et-quoi-encore/ http://www.netpublic.fr/2012/11/le-repair-cafe-lieu-de-partage-de-savoir-faire-pour-reparer/ http://bccn.wordpress.com/2012/02/12/la-sideration-du-troisieme-lieu/ http://www.liberation.fr/culture/01012357658-petite-poucette-la-generation-mutante http://www.bibliopathe.com/2010/11/09/la-bibliotheque-3eme-lieu/
  33. 33.  http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2010-04-0057-001Mathilde Servet : Les bibliothèques troisième lieu, une nouvelle génération détablissements culturels (BBF, 2010-04) http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/document-21206Mathilde Servet : Les bibliothèques troisième lieu (Mémoire détude, ENSSIB, janvier 2009) http://www.livreshebdo.fr/weblog/lire-le-monde-19/873.aspx http://fr.slideshare.net/espacestemps/les-bibliotheques-et-les-espaces-physiques-de Vincent Audette-Chapdelaine et Simon Emmanuel Roux
  34. 34. Merci... francis.verger@paris.frParcours rapide Aujourdhui, conservateur en chef au Bureau des bibliothèques et de la lecture, Paris − responsable de la mission nouveaux équipements et restructurations • Et à ce titre le programmiste des futures bibliothèques de la ville − responsable par intérim du secteur est (bibliothèques des 11ème, 12ème, 19ème et 20ème arrondissements) Auparavant, directeur des bibliothèques de Poissy, La roche-sur-Yon (mise en œuvre du projet de médiathèque, cours IUT métiers du livre), Saint-Laurent du Maroni, et directeur du territoire nord à Marseille Chef de projet culture et patrimoine à Brazzaville, Directeur de la bibliothèque de lInstitut français dHaïti Animateur de feu le blog « un petit cabanon », membre de la première équipe des bibliothécaires hybrides de lABF Début de carrière en 1981 en section jeunesse et membre militantde lAFL (association française pour la lecture)

×