Your SlideShare is downloading. ×
Atelier Vesuviani - Présentation - Intervention Luca Belfiore
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Atelier Vesuviani - Présentation - Intervention Luca Belfiore

416

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
416
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Dott. Gianluca Belfiore EP*, Dott.ssa Marisa Gallucci*, Dott. Gerardo De Martino** * Coop NUOVA SAIR, ** ASL Napoli3SUD
  • 2. QUI SOMMES-NOUS? Centro Geriatrico - “Villa delle Terrazze”, Torre del Greco, Naples RSA CDAResidenza Sanitaria Assistenziale Centro Diurno Alzheimer(RSA – Nursing Home – Ètablissement d’Hébergement (CDA – Day Care Center – CDJA) pour Personnes Âgées Dépendentes) 21 personnes 15 personnes Nous hébergeons et soignons personnes en perte dautonomie MA 22 DV 8 DM 5 PSP 1
  • 3. QUI SOMMES-NOUS?Notre modèle operatif * Kitwood’s person-centred theory• Participation de la famille dès la • Person with dementia v. Person with dementia prise en charge jusq’au PEI (projet • Discovering the person meant puttingn neuropathology in its proper place educatif individuel) et au • D = P + B + H + NI + SP • D = Dementia presentation développement du protocole • P = Personality • thérapeutique • B = Biography H = Health • NI = Neuropathological Impairment• Travail déquipe • SP = Social Psychology• Structure “ouverte” ** Capacitazione Capacité + Action• Faire pour être chez soi C’est une méthodologie qui ne vise• Kitwood’s person-centred theory * pas à récuperer les fonctions perdues mais qui se focalise sur ce• “Capacitazione” ** que la personne est encore capable de faire. C’est une technique d’intervention dont les objectifs sont de : Créer les conditions pour que la personne atteinte de MA puisse “faire” ce qu’elle sait faire, comment elle en est capable, sans se sentir dans erreur.
  • 4. QU’EST-CE QUE NOUS FAISONS? Pet therapy Réeducation et réhabilitaion Activité médicale cognitive et neuromotrice Pratique infirmière Personne en perte Combiniamoci: et massothérapie + d’assistance d’autonomie musicothérapie + aromathérapie Pour les aidants: Soutien psycologique et Atelier Séance entraînement à Cuisine d’animationMusicothérapie la relation daide Jardinage Peinture
  • 5. Atelier de peinture I VesuvianiUn peu dhistoire Né au printemps 2010, latelier est le lieu symbolique où les personnes en pertes d’autonomie peuvent exprimer leurs vecus, leurs maladies grâce à lart comme trace unique et singulière d’être-au-monde.Choix du nom Il n’indique pas la seule région géographique mais il veut raconter aussi le noyau anthropologique: “être de” “pour e toujours” exposé au péril.L’Art-Thérapie ne guérit pas, mais rend au patient un statut de personne qui aime, choisit, décide et se projette.
  • 6. ART-THÉRAPIE ET DÉMENCESL’art-thérapie est-elle un instrument efficace pour traiterles personnes en perte d’autonomie? Peut-elle favoriserl’estime de soi, la capacité de choix, améliorer l’humeur etréduire le BPSD ainsi que donner un “sens” à la maladie?
  • 7. ART-THÉRAPIE ET DÉMENCESNotre expérience nous suggère l’efficacité de l’AT comme moyen de: Revaloriser lestime de soi Améliorer la qualité de vie Reprendre et/ou garder contact avec soi-même et les autres Renouvler les contacts àvec l’exterieur et réduire de lapproche institutionnel Renforcer la partie saine de la personne en “écoutant” celle malade Améliorer le regard des aidants et des professionels de santé
  • 8. A partir de ces conclusions, nous avons choisi dutiliser l’art-thérapie avec les aidants.Nait alors le caffé ArtAlzheimer: un projet de formation et dinformation pour et avec les aidants
  • 9. CAFFÈ ARTALZHEIMER Café Alzheimer Il naît en automne 1997 en Hollande, à Leida, à l’initiative de Bère Miesen dans le but de créer un lieu informel où les personnes atteintes de MA et leurs aidants pouvaient se rencontrer, se parler, se soutenir, en s’échangeant les unes avec les autres leurs éxpériences et à recevoir des informations utiles concernantes sur les aspects de la maladie.
  • 10. CAFFÈ ARTALZHEIMER Formation et information pour et avec les aidantsIl naît de l’exigence de donner aux aidants des connaissances des strategies ainsi que des outils et des compétences (savoir, savoir-faire, savoir-être) aux fins de: • Garantir le maintien à domicile le plus longtemps possible des personnes âgées attentes de MA • Gérer les BPSD de la personne atteinte de MA • Améliorer le bien-être des aidants
  • 11. Caffè ArtAlzheimer Formation et information pour et avec les aidants•Destinataires:•7 aidants de personnes atteintes de MA fréquentant notre centre dejour
  • 12. Caffè ArtAlzheimer Formation et information pour et avec les aidants• Articulation du projet:• Une séance de deux heures environ, tenue de façon bimensuelle pour six rendez-vous
  • 13. Caffè ArtAlzheimer Formation et information pour et avec les aidants • Chaque séance a été divisée en deux sessions Première session Seconde session Fournir de linformation aux aidants sur la Participer aux ateliers maladie et les compétences spécifiques de peinture, d’ècriture et musique requises pour offrir un environnement dans le but d’exprimer émotions et vecus de soutien à domicile et réduirelincapacité excessive et pour gérer leur stress. à travers une forme alternative de communication.
  • 14. Caffè ArtAlzheimer Formation et information pour et avec les aidants Première session Fournir de linformation aux aidants sur la maladie et les compétences spécifiques requises pour offrir un environnement de soutien à domicile et réduirelincapacité excessive et pour gérer leur stress.Rencontres –Arguments traités1 Définition et examen attentif du rôle de l’aidant2 La démence et ses troubles3 Participation en activités quotidiennes4 Hygiène et soins de la personne atteinte de MA5 Réduction du stress associé au rôle de l’aidant6 La famille comme resource de soins
  • 15. Caffè ArtAlzheimerFormation et information pour et avec les aidants Seconde session Participer aux ateliers de peinture, d’ècriture et musique dans le but d’exprimer émotions et vecus à travers une forme alternative de communication.
  • 16. Caffè ArtAlzheimer Formation et information pour et avec les aidants• Méthodologie:• Administation du CBI (Caregiver Burden Inventory, Novak M.; Guest C.) et du POMS (Profile of Mood State. D.Macnaic, M. Lorr; L. F. Droppelmann) aux aidants avant la première séance et à la fin du projet.
  • 17. Caffè ArtAlzheimer Formation et information pour et avec les aidants RésultatsCaregiver Burden Inventory P.O.M.S. T Tensione - Ansia Anxietè - Tension D Depressione Depression A Aggressività - Rabbia Colere V Vigore Vigeur S Stanchezza Indolenza Fatigue C Confusione – Sconcerto Confusion
  • 18. Caffè ArtAlzheimer Formation et information pour et avec les aidants Résultats1) Améliorement de l’ambiance de travail –Bien-être globalMotivation - Groupe - Alliance – Entreînamentà les relations - Formation à la relationthérapeutique avec le patient - Innovation - 2) Contraste à l’isolement et à la marginalisation des personnes atteintes de MA ainsi que des aidants - Sensibilisation - Surmonter le “stigma” social que accompagne le patient et sa famille
  • 19. Caffè ArtAlzheimer Formation et information pour et avec les aidants• Conlusions et discussion• Le projet a mis en évidence des potentialités intéressantes au niveau du traitement non pharmacologique du stress associé au rôle des aidants dans la prise en charge des proches et des soins qui leur sont délivrés
  • 20. Merci pour l’attention

×