L e j o u r n a l d u C o m i t é d ’ E n t re p r i s e d u C l u b M e d

ce-clubmed.com




                           ...
é
2
    La crise telle que nous
    la vivons…
                           Depuis des mois, le             à offrir des pro...
De beaux sourires dans                                                                                               Les fi...
destination
                                                                     -e
                                      ...
Les fiches pratiques InterMed

   Zoom sur...
   Le Contrat de Professionnalisation
                                       ...
Le point sur les réunions mensuelles du CE
                                                                               ...
Projet de bilan social 08
                                                                       Jean-Michel Cartier
     ...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Inter Med 7

542

Published on

Intermed 7 : Le magazine interne du CE Club Med.

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
542
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Inter Med 7

  1. 1. L e j o u r n a l d u C o m i t é d ’ E n t re p r i s e d u C l u b M e d ce-clubmed.com Destination La Palmyre page 6 et 7 Au sommaire également : L’Accueil Aéroports dans la tourmente page 3 De beaux sourires dans une agence prestigieuse page 4 Fiche Pratique : Le Contrat de Professionnalisation page 5 et 8 Brocante : Un midi pas comme les autres page 9 n° 7 Projet de bilan social 2008 Juin/Juil. ‘09 page 12
  2. 2. é 2 La crise telle que nous la vivons… Depuis des mois, le à offrir des produits de moyenne et suivants : L’Accueil Aéroports dans la tourmente En avril dernier, la Direction présentait au Comité d’Entreprise un projet d’externalisa- tion du service «Accueil Aéroport». Le CE émettait un avis défavorable pour les motifs «Au-delà de son opposition avec le principe même de l’externalisation (…), les membres du Comité dénoncent le revirement soudain de la direction concernant la 3 monde entier parle de la m d’entrée de gamme tout en axant la prestation «Accueil Aéroport» ainsi que la contradiction entre la «promesse client» et la crise. Si certains faits sont c communication sur les formules haut réalité d’une prestation dont la qualité souffrira rapidement de la perte du savoir faire. communs à la sphère éco- c de gamme ? n nomique, d’autres sem- (…) Les membres du Comité considèrent qu’ils auraient dû être informés des menaces b blent propres à chaque De surcroît, cette crise de confiance pesant sur le service dès octobre 2008, soit la date de dénonciation du contrat par Tho- entreprise. e est accentuée par des résultats qui, mas Cook. au 30 avril, sont largement néga- En attendant le dernier moment, la direction a ôté aux représentants du personnel toute Au Club, même si les craintes des salariés por- tifs : une baisse que les réserva- possibilité de jouer pleinement leur rôle pour préserver l’emploi. Les membres du Co- tent avant tout, comme dans de très nom- tions de dernière minute - et hors mité ont le sentiment d’être réduits à une simple «chambre d’enregistrement». breuses sociétés, sur le maintien de l’emploi, promo - peineront vraisemblable- notre vécu plus spécifique de cette période ment à compenser... La Direction ayant, par ailleurs, justifié cette externalisation en avançant que «l’Accueil pourrait se définir de deux façons. Aéroport» n’appartient pas à notre «cœur de métier», un tel motif n’a pas manqué d’inter- La période que nous traversons peller le CE : les services comptabilité, achats, informatique et tant d’autres encore font-ils Nous traversons une crise «conjoncturelle», est difficile : plus que jamais, partie de notre «cœur de métier» ? dont la presse se fait largement l’écho, et qui nous nous devons de rester fi- repose sur deux «piliers» : l’affaire du bonus dèles à l’une des valeurs fonda- Depuis mai, les vingt-quatre personnes que comptait «l’Accueil Aéroport» se sont engagées de notre Président et celle de Bernard Tapie trices du Club : la solidarité. dans un processus de reclassement : treize d’entre elles ont été reclassées et restent dans qui envisagerait de rentrer dans le capital du l’entreprise, trois en externe chez des prestataires, deux en contrat à durée indéterminée et Club lors de son augmentation. Résultat : une six départs en cours de négociation. Les autres ont débuté un accompagnement visant à un situation de tension interne forte, palpable Djamila Selli, secrétaire du CE reclassement externe. Un processus dont nous suivrons, avec toute l’attention nécessaire, le au quotidien, qui s’accompagne de véritables déroulement et les résultats.» incertitudes pour le personnel portant notam- ment sur les changements qui découleraient L’équipe du Secrétariat du CE de cette arrivée. Parallèlement, nous vivons une crise de «confiance» sensible tant au Siège que dans les Villages. Le CE et de très nombreux GO et GE s’interrogent avec de plus en plus d’insistance Retrouvez toute l’actualité sur le bien fondé de la stratégie du Club, déci- du Comité d’Entreprise dée par notre Président. Cette volonté de mon- sur internet : tée en gamme pour parvenir à des prestations d’une plus grande qualité, destinée à une certaine clientèle, constitue-t-elle véritable- ment la stratégie la mieux adaptée au Club ? ce-clubmed.com N’aurait-il pas été plus judicieux de continuer
  3. 3. De beaux sourires dans Les fiches pratiques InterMed une agence prestigieuse Ouvrir la porte de l’agence commerciale Club Med des Champs-Elysées c’est percevoir le design, l’image de modernité et la stratégie de montée Zoom sur... Le contrat . en gamme que donne la société aujourd’hui. C’est aussi découvrir une de professionnalisation ambiance, un accueil et une belle équipe. Rencontre avec Malibu. Le contrat de professionnalisation s’adresse à tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus et aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus. Son ob- 4 InterMed : Pouvez-nous nous décrire cette agence et jectif est de leur permettre d’acquérir une qualification professionnelle et de 5 son équipe ? favoriser leur insertion ou réinsertion professionnelle. Malibu : Nous sommes 17 personnes. C’est un vrai plai- Ce contrat ouvre droit pour l’employeur, pour certaines embauches et dans cer- sir de faire notre métier dans ces conditions de travail et taines limites, à une exonération de cotisations patronales de sécurité sociale. d’accueil de la clientèle, exceptionnelles. Nous disposons Les employeurs qui embauchent et forment un demandeur d’emploi, âgé de d’une banque d’accueil, «d’îlots» de vente qui laissent 26 ans et plus, dans le cadre d’un contrat de professionnalisation peuvent, l’espace ouvert en nous permettant un certain isolement sous certaines conditions, bénéficier d’une aide spécifique. assez intime, d’une caisse et d’un bar. Cette agence est incontestablement une réussite d un t t bl t é it dans emplacement privilégié. Qui peut être embauché sous de professionnalisation. Il doit dans tous les cas être établi par écrit. Il peut comporter une pé- contrat de professionnalisation ? InterMed : Vous et vos collègues, comment ressentez-vous les effets de la crise ? riode d’essai. Il peut être renouvelé une fois si Malibu : Bien sûr nous ressentons nous aussi la crise : les clients sont plus attentifs, plus éco- le bénéficiaire du contrat n’a pas pu obtenir la Peuvent être embauchés dans le cadre nomes... mais nous savons les séduire et les convaincre et... ils réservent leur séjour. Nous avons qualification envisagée pour des raisons graves. d’un contrat de professionnalisation : une large palette de clients : des inconditionnels, des fidèles du Club mais aussi de nouveaux clients - Les jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus, auxquels nous construisons un beau projet de vacances seul, mais aussi en groupe ou en famille. Quelles sont les obligations res- qui peuvent ainsi compléter leur for- mation initiale. pectives des parties ? InterMed : Quelle est votre expérience au sein du club ? - Les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans Malibu : Mes collègues comme moi-même, connaissons bien le Club. Pour ma part, j’ai com- et plus, inscrits sur la liste des deman- L’employeur s’engage à assurer aux bénéfi- mencé ma carrière par une dizaine d’années passées sur le terrain, dans les villages au quatre coins deurs d’emploi gérée par Pôle emploi ; ciaires d’un contrat de professionnalisation du monde. J’ai un peu la nostalgie de ces moments passés ou tout était un peu mêlé : beaucoup de il est toutefois admis que les personnes une formation leur permettant d’acquérir travail dans une ambiance très tonique et conviviale. On retrouve cette atmosphère dans les fêtes sortant d’un contrat aidé puissent être une qualification et à leur fournir un em- Traits d’Union qui sont organisées par le Comité d’Entreprise. Nous avons tous beaucoup de points recrutées en contrat de professionnali- ploi en relation avec cet objectif pendant la communs : le gout des voyages, le sens de la fête, de la convivialité et l’envie de partager. sation sans se réinscrire sur cette liste. durée du contrat à durée déterminée ou de Murs végétaux, créés par Patrick Blanc, l’action de professionnalisation dans le cadre éclairés et visibles de l’extérieur de Qui peut embaucher un salarié en d’un contrat à durée indéterminée. De son l’agence ; vitres décorées ; au plafond contrat de professionnalisation ? côté, le titulaire du contrat s’engage à tra- 36 écrans qui diffusent les images des vailler pour le compte de cet employeur et à différents villages et leurs projections Peuvent conclure des contrats de profes- suivre la formation prévue au contrat. lumineuses se reflètent sur les suspensions sionnalisation tous les employeurs as- de cristal ; dispersés en îlots, les espaces de sujettis au financement de la formation Quelle est la durée de l’action de vente aux formes arrondies sont délimités professionnelle continue, professionnalisation ? par des rideaux de fils... l’agence Club Med des champs est une «ambassade du Conclusion et fin du contrat de L’action comporte des périodes de travail rêve». Elle a d’ailleurs été élue parmi les travail : quelles caractéristiques ? en entreprise et des périodes de forma- points de vente design les plus innovants tion. Sa durée est comprise entre 6 et 12 et créatifs par des professionnels de la Le contrat de professionnalisation est un mois. Cette durée peut être étendue dans communication. contrat de travail en alternance avec une action la limite de 24 mois par convention ou
  4. 4. destination -e week nd au b r en ord ti C’est ce qulenctlufabitddela GPOalmyreanisé ’o s , de la m s ar e er ne pa p en Cesea,pennte in derirnmer.s,AvseenécquunipeegsrandPeariouet de Lyon 6 t pour n artan a ti week -end org veauté 7 n oi par le Comité d’entreserisont dejumembres de h re m ie de s qu dans l’organisatiocnopudequae Rochelle. s ? p on par is sée, récepti ue personnali re ; bienven ur té L mais , qui se sont rejoints à de la Palmy charmante accueil de l’équipence. destination véritable convivia- ace, une dans une Et po qualité de l’ ne ambia nouvel esp r es. séduit par la le dans une très bon nouvel horizon, untrouver pour échangeège et ceux des villag Tous ont été ge l’ensemb vrir un se re salariés du si illa ur décou contrer, es le chef de v n séjour c’est bien-s u Club, pouvoir se renforts qui unissent les vec ses plag e d ns rd de l’atlantique a Partir ainsit, pour les membres t de renforcer les lie situé au bo c’est surtou ettre ainsi de tisser e enre d’exercice: il éclatant. blier les so irées lité et perm ment à ce g pe sous un sole rête totale Zoo d’ Euro he sans ou de mer. g, marc de fruits almyre se p tion, joggin s village de la P é d’un des plus beauut Terrain, voile, natales inoubliables repa Le cadre duues, à proximit as : Vé lo To s cockta ils et magnifiq ités ne manquaient priétés sans oublier le séjour ! Les ac tiv et va un c musique eek-end ou festives ave viendront pour un w Tous re
  5. 5. Les fiches pratiques InterMed Zoom sur... Le Contrat de Professionnalisation Un midi pas accord collectif de branche. Lorsque le contrat de professionnalisa- Ce salaire ne peut être inférieur à 55 % du Smic pour les bénéficiaires âgés de comme les autres ! tion prend la forme d’un contrat à durée moins de vingt et un ans et à 70 % du Deuxième édition de la brocante des GO. indéterminée, l’action de professionnali- Smic pour les bénéficiaires de vingt et Lundi 2 juin, à l’heure du déjeuner au sation se déroule en début de contrat. un ans et plus. J’aime bien cette ambiance. rez-de-jardin du bâtiment de la rue de Cambrai se tenait la seconde édition de C’est une bonne idée pour 8 Quelle est la durée de la forma- Salariés d’au moins 26 ans passer un midi ensemble. On 9 la brocante des GO. Cette manifestation Les titulaires d’un contrat de profes- trouve des petites choses à tion ? Un tuteur est-il obligatoire ? organisée par le Comité d’entreprise sionnalisation âgés d’au moins 26 ans des prix plus qu’intéressants, a recueillit cette année encore un perçoivent pendant la durée de leur mais surtout on peut chiner, Dans le cadre des contrats de profession- beau succès. Ils étaient vendeurs ou contrat à durée déterminée ou de rencontrer des collègues c’est nalisation, l’employeur a la possibilité acheteurs et pour la pluparts les l’action de professionnalisation une très sympa ! Je me suis promis de désigner un tuteur. Celui-ci doit être deux à la fois à chercher la bonne rémunération qui ne peut être infé- que je n’achèterai que si je choisi parmi les salariés qualifiés de l’en- affaire, le petit truc qui fera plaisir, rieure ni à 85 % de la rémunération vends auparavant quelques- treprise. Il aura pour mission d’accueillir, le collier introuvable… dans une minimale prévue par la convention ou une de mes affaires ! d’aider, d’informer et de guider le bé- ambiance très conviviale. Une l’accord collectif de la branche dont Dita néficiaire du contrat ou de la période. Il dizaine de stands proposaient Service réception relève l’entreprise où ils sont employés assure la liaison avec l’organisme ou le pour certains des vêtements ni à 100 % du SMIC. service de formation il participe à l’éva- pour enfants et adultes, luation du suivi de la formation. pour d’autres des bijoux, Quelles sont les incidences pour des bibelots, des films... et Quelles sont les conditions de l’entreprise d’une embauche en surtout un bon accueil. travail du salarié ? contrat de professionnalisation ? Cette brocante a été une L’entreprise qui recrute des salariés en belle occasion de se Le titulaire d’un contrat de professionna- contrat de professionnalisation peut bé- retrouver et de passer lisation est un salarié à part entière. À ce néficier de plusieurs avantages. un bon moment... titre, les lois, les règlements et la conven- tion collective lui sont applicables. Exonération de certaines cotisations pa- tronales. À très vite la a La durée du travail incluant les périodes où Les embauches ouvrant droit à cette exo- prochaine e le salarié est en formation ne peut excéder nération, de même que la portée de cette date ! la durée hebdomadaire de travail. Les sa- lariés bénéficient du repos hebdomadaire. mesure, dépendent de la date de conclu- sion du contrat. Quel est le montant de la rému- nération ? Jeunes de 16 à 25 ans révolus Renseignements Les salariés âgés de moins de 26 ans en contrat de professionnalisation perçoivent pendant la durée de leur Etienne Dakiche contrat à durée déterminée, un salaire Université des talents minimum calculé en fonction de leur Poste 3356 âge et de leur niveau de formation.
  6. 6. Le point sur les réunions mensuelles du CE Ordres du jour t questions du CE Ordres du jour et questi d tions du CE i RÉUNION MENSUELLE DE FÉVRIER vail – ancien Livre IV du Code du Travail) (…) Un élu du CE intervient : les Superviseurs sa- vergent, ne peut exister et être crédible qu’à la MERCREDI 4 MARS 2009 À 10H00 2- Information - consultation sur les mesures vaient déjà au mois de décembre 2008 qu’il condition du respect de certaines règles du dia- 10 d’accompagnement envisagées (article y aurait cette éventuelle externalisation. Cela logue social de qualité et dans l’intérêt collectif.» 11 Ordre du jour L.1233-8 du nouveau Code du Travail – an- pose un problème de fond car si sur le terrain 1- Point à date sur les réservations Hiver cien Livre III du Code du Travail) certaines personnes avaient déjà cette informa- RÉUNION MENSUELLE D’AVRIL 08/09 et Eté 09 tion, le CE n’en a été informé qu’il y a un mois. JEUDI 30 AVRIL 2009 À 9H30 2- Point sur les effectifs du 4è trimestre 08 RÉUNION MENSUELLE DE MARS 3- Ponts 2009 JEUDI 26 MARS 2009 À 9H30 RÉUNION EXTRAORDINAIRE Ordre du jour 4- Point à date sur l’organisation de la DRH de LUNDI 27 AVRIL 2009 À 9H30 1- Point sur les réservations. la BU EAF village de Lyon Ordre du jour 2- Point sur les effectifs 1er trimestre 09. Questions du CE 1- Approbation des PV du 12 janvier 2009, 16 Ordre du jour 3- Présentation de la nouvelle organisation a) Approbation des PV du 12 janvier 2009, 16 janvier 2009, 23 janvier 2009, 30 janvier 1- Consultation du CE sur le projet de redi- de la DSI. janvier 2009 et 23 janvier 2009. 2009, 13 février 2009, 26 février 2009. mensionnement et d’externalisation de l’ac- 4- Point à date sur le plan de productivité. b) Quelle est la nouvelle procédure de prise en 2- Point à date sur les réservations Hiver cueil et de l’assistance en aéroports (article Questions du CE charge en cas d’accident de ski d’un GM ? 08/09 et Eté 09. L.2323-6 du nouveau Code du travail – an- a) Point sur les activités externalisées : Carl- c) Point sur la nouvelle organisation RH de 3- Point sur les DOF Eté 09. cien Livre IV du Code du travail) son Wagonlit et Geodis (économies, qua- Lyon (avec organigramme) 4- Point sur le remboursement transports des 2- Consultation sur les mesures d’accompa- lité, prix…). d) Point sur les effectifs GO villages. gnement envisagées (article L.1233-8 du b) Point sur le remboursement des notes de Questions du CE nouveau Code du travail – ancien Livre III frais des GO (lenteur des remboursements RÉUNION EXTRAORDINAIRE a) Approbation des PV du 12 janvier 2009, 16 du Code du travail). des notes de frais). JEUDI 5 MARS 2009 À 9H30 janvier 2009, 23 janvier 2009, 30 janvier «Le CE émet un avis défavorable sur le projet c) Point sur les villages tests «modélisation» 2009, 13 février 2009, 26 février 2009. d’externalisation du Service Aéroports pour Hiver - quels sont les prochains villages sur Ordre du jour b) Vote des budgets fonctionnement et œuvres les motifs suivants : Au-delà de son opposition l’été ? Présentation au CE d’un projet de réorgani- sociales du CE. avec le principe même de l’externalisation en d) Point à date sur les demandes de forma- sation des aéroports. c) Point sur le projet GO Assistance Team. raison du risque d’augmentation de dépen- tion des EAED. La direction précise qu’il s’agit d’une réunion d) Taux de retours des évaluations. dance de l’entreprise, la perte de savoir faire et e) Point d’avancement des formations pré- zéro au cours de laquelle les documents de e) Quelles sont les conséquences de la loi leurs conséquences sociales, les membres du vues au plan de formation 09. présentation du projet seront commentés et «Open Bar» ? De même, le Club profite-t-il Comité dénoncent le revirement soudain de f) Approbation des PV du 4 mars, 5 mars, 16 remis aux élus, en fin de séance. de la baisse de la TVA sur la restauration ? la Direction concernant la prestation «Accueil mars et 31 mars. Dans le cadre de cette information, il est f) Point sur les Antilles ; impact du plan gou- Aéroports» ainsi que la contradiction entre la g) Quelle est la nouvelle procédure de prise prévu de faire une synthèse du Livre IV et vernemental sur les salaires. «promesse client» et la réalité d’une presta- en charge en cas d’accident de ski d’un GM de transmettre les documents suivants au g) Point DOF. tion dont la qualité souffrira rapidement de la (zéro souci et écran total) ? CE (…). Ce projet concerne l’externalisation h) Point sur l’activité Club Med Business. perte du savoir faire évoquée plus haut. h) Changement au sein du bureau du CE : dé- de l’accueil et de l’assistance aéroports. (…) Le CE considère que les menaces quant au de- signation d’un nouveau secrétaire-adjoint RÉUNION EXTRAORDINAIRE venir du service «Accueil Aéroports» étaient clai- et création d’un poste en charge de la com- RÉUNION EXTRAORDINAIRE VENDREDI 10 AVRIL 2009 À 9H30 rement identifiables dès la décision de cession munication. LUNDI 16 MARS 2009 À 10H00 de Jet Tours en mai 2008. (…) la Direction a ôté i) Mise à jour de la composition des commis- Ordre du jour aux représentants du personnel toute possibili- sions du CE. Ordre du jour 1- Consultation du CE sur le projet de redi- té de jouer pleinement leur rôle pour préserver 1- Information-consultation du CE sur le projet mensionnement et d’externalisation de l’emploi. Les membres du CE ont le sentiment Rendez-vous sur GONET/CE de redimensionnement et d’externalisation l’accueil et de l’assistance en aéroports d’être réduits à une simple «chambre d’enre- pour la lecture des délibérations de l’accueil et de l’assistance en aéroports 2- Information-consultation sur les mesures gistrement». (…) Les élus réaffirment qu’un (article L.2323-6 du nouveau Code du Tra- d’accompagnement envisagées. dialogue social, parfois convergent, parfois di- ayant fait suite à ces ordres du jour.
  7. 7. Projet de bilan social 08 Jean-Michel Cartier Secrétaire adjoint du CE et Rapporteur de la commission bilan social tions... mais aussi les rémunérations, t le charges salariales... sans oublier les 12 le accidents de travail, les maladies, les la sécurité qui sont passés au crible de la commission en charge de ce dossier. D’autres points sont également expo- D s comme l’organisation, le contenu sés e les conditions de travail, la forma- et tion, les relations professionnelles et t toutes le conditions de vie relevant des com- toutes les u Le rapport annuel du bilan social de l’entre- pétences de l’entreprise comme par exemple prise Club Méditerranée vient d’être étudié par les œuvres sociales. la commission composée de représentants du personnel. Ce rapport concerne l’ensemble Les représentants du personnel ont donc un des salariés de la société Club Méditerranée SA travail important de synthèse et d’analyse de employés dans les sièges, agences de voyages ces chiffres, tableaux, indicateurs pour saisir et villages sur le territoire français. Cette étude et comprendre la situation réelle des salariés concerne également les salariés employés dans dans leur entreprise. Cela représente, pour les les villages hors de France dès lors que leur seules réunions, 6 séances de travail avec la di- contrat de travail est régi par la loi française. rection, plus les réunions internes au Comité Toutes les catégories sont répertoriées dans ce d’entreprise sans compter les concertations. support de travail: les employés, les cadres, les agents de maitrise. Les représentants du personnel peuvent ainsi, après avoir constaté et validé la procédure de Les données sont collectées par le service de construction du rapport annuel, analyser la si- la Direction des Affaires Sociales qui centralise tuation réelle des salariés au mieux et exposer les informations des services des Ressources des observations, demander des éclaircisse- Humaines et de la Paie. Toute la vie de l’en- ments et exprimer des «Points de vigilance». treprise et la situation de ses salariés sont indi- quées : effectifs, embauches, départs, promo- N’hésitez pas à contacter votre CE : djamila.selli@clubmed.com - Tél. 01 53 35 37 96 11, rue de Cambrai - 75957 Paris Cedex 19 http://ce-clubmed.com Rédacteur en chef : Djamila SELLI Impression : Erpig imprimerie Comité de rédaction : Etienne Dakiche, Djamila Selli, Crédits photos : Club Med - Fotolia Gérard Gharzouli, Sonia Antoine Dépôt légal : InterMed - Juillet 2009 Conception - réalisation : UNI.com numéro ISSN en cours

×