UM2 Magazine n°1 Janvier 2012

  • 693 views
Uploaded on

Pour le premier numéro, le journal de l'UM2 vous propose une visite dans le futur et vous présente le visage de l'université en 2014. …

Pour le premier numéro, le journal de l'UM2 vous propose une visite dans le futur et vous présente le visage de l'université en 2014.
Le magazine universitaire au cœur de science vous invite à une plongée au cœur de l'Université Montpellier 2.

Ce rendez-vous trimestriel vous permet de découvrir l'UM2 dans toute sa diversité.

Entrez dans les coulisses de l'Université grâce à la rubrique "Au cœur du campus" et faites connaissance avec ceux qui font l'université dans "A l'honneur à l'UM2". Découvrez également le cœur de sciences de l'UM2 en vous plongeant dans "L'écho des labos".

Ce magazine vous propose chaque trimestre un focus sur les formations, l'innovation et les relations internationales.

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
693
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
6
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. disponible en téléchargement sur Le magazine universitaire au cœur de science www.univ-montp2.frNuméro 1Janvier 2012 Web TV, iTunes U lUM2 renforce sa 2014 présence sur le Net LUM2 et le Liban artisans de lEuroméditerranée à quoi ressemblera Le satellite Robusta à la conquête de lUniversité montpellier 2 ? l’espace 1 Université Montpellier 2 sciences et techniques N°1 - 01.2012 Montpellier | Languedoc-Roussillon | Sud de France
  • 2. Sommaire 4 Dossier 19 International Contrat quadriennal : en route vers 2014  L’UM2 et le Liban, artisans de l’Euroméditerranée à quoi ressemblera l’Université Montpellier 2 en 2014 ? 8 Au cœur du campus 20 Formation  Web TV et iTunes U...  L’UM2 prépare les enseignants de demain  LuM2, réservoir de champions  L’UM2 forme les futurs managers des universités  Le SAS, un service social de proximité pour lUM2  Les futurs professionnels de l’énergie sont à l’UM2  Des artistes en résidence sur le campus 12 à l’honneur à l’UM2 23 Directions  Aïcha Gharbi Ayachi  La DAF en action  éric Stéphany  La DRH au service de tous  Doyle McKey et Hervé Cottet  Arnaud Martin 14 Vie des labos 25 Dossiers des conseils  Le satellite Robusta à la conquête de l’espace  Conseil dAdministration  L’UM2 à la pointe de la recherche sur le riz  Conseil des Études et de la Vie Universitaire  Taiwan : un terrain d’observation XXL...  Conseil Scientifique 18 Innovation 27 Publications  Colcom, une entreprise de nanotechnologie innovante née à l’UM2 UM2 N°1 - JANVIER 2012 IMPRESSION Offset Deux Mille (France) DIRECTRICE DE LA PUBLICATION UNIVERSITÉ MONTPELLIER 2 Danièle Hérin Sciences et Techniques RÉDACTRICE EN CHEF Place Eugène Bataillon Aline Périault 34095 Montpellier cedex 5 Ont collaboré à ce numéro Tél. +33 (0)4 67 14 30 30 Louis Briqueu, Marjolaine Casteigt, communication@univ-montp2.fr Ingrid Chanefo, Caroline Dat, www.univ-montp2.fr Eliette Monségur, Philippe Raymond Tirage : 2.500 ex. CONCEPTION & MISE EN PAGE Dépôt légal : janvier 2012 Olivier Piau, Agropolis Productions ISSN : en cours Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses représentants est illicite (art. A du Code de la Propriété Intellectuelle).2N°1 - 01.2012
  • 3. édito L e lancement d’une nouvelle publication est toujours un moment d’émotion. La parution du premier numéro d’UM2, Le magazine universitaire au cœur de science n’échappe pas à la règle. Aujourd’hui, l’UM2 est reconnue dans le monde entier pour la qualité de son enseignement et de sa recherche. Le dernier1, 2, 3... taguez ! classement, publié en octobre 2011, de la revue britanniqueLe QR code, vous connaissez ? Times Higher Education marque une progression de l’UM2 duCe drôle de carré permet, à partir 13e au 7e rang des établissements d’enseignement supérieurde votre téléphone, daccéder français.directement à du contenuélectronique (page Internet, vidéo,contenu multimédia...) sans Cette reconnaissance n’est possible que par le travail de toutes et de tous qui formonsavoir besoin de saisir ladresse ensemble la communauté UM2. C’est bien l’ambition première de cette nouvelle publi-correspondante. cation que de rendre compte de l’activité de chacun en faveur de notre université tantMuni de votre téléphone équipé dans nos couloirs qu’à l’international.d’un appareil photo et d’uneapplication (gratuite) de lecture(QR Reader en anglais), Qrafter Je profite de cette occasion pour remercier l’ensemble de l’équipe qui a officié à la(iPhone), Goggles (Android), réalisation de ce magazine. Cette première édition est également l’occasion pour euxQR Code Scanner Pro(Blackberry), Bing (Windows de vous le présenter dans un prologue qui leur est dédié.Phone), trois étapes suffisent :1. lancer lapplication, L’UM2, Le magazine universitaire au cœur de science, est dorénavant le lien visible ma-2. photographier le Qrcode, térialisant le lien invisible qui nous lie tous, celui de membre de la communauté UM2.3. lire le contenu.  Danièle Hérin, Présidente de l’Université Montpellier 2 - Sciences et Techniques UM2, le magazine est lancé !  Nous sommes heureux de vous présenter ce Ce magazine est le vôtre : n’hésitez pas à nous premier numéro d’UM2, le magazine universitaire donner votre avis sur ce premier numéro et à au cœur de science, réalisé en collaboration nous faire parvenir vos suggestions de sujet entre le service communication et l’ensemble pour les numéros suivants. Toute l’équipe vous des membres de la communauté universitaire. souhaite une bonne lecture et vous donne rendez- à la rédaction, deux journalistes, Aline Périault vous chaque trimestre pour une plongée au cœur et Philippe Raymond, sont allés à la rencontre de l’Université Montpellier 2. de celles et ceux qui font l’université pour vous Contact : aline.periault@univ-montp2.fr faire rentrer au cœur de l’UM2. à la création graphique, Olivier Piau, d’Agropolis Productions, a entièrement conçu et réalisé la maquette. 3 N°1 - 01.2012
  • 4. Dossier Plan campus - Images de synthèse Jardin à lItalienne Contrat quadriennal : en route vers 2014 © Hargreaves à quoi ressemblera l’Université Montpellier 2 en 2014 ?4N°1 - 01.2012
  • 5. En route vers 2014 Le 28 juillet 2011, la Présidente évaluation par objectif ces de l’établissement en matière de pilo- de l’UM2, Danièle Hérin, et démarche participative tage constituent en effet le meilleur gage de sa capacité à tenir effectivement les signait avec Laurent Wauquiez, Démarche contractuelle engagée avec objectifs stratégiques dont il s’est doté Ministre de l’Enseignement l’état, le contrat quadriennal constitue dans le précédent contrat quadriennal. supérieur et de la Recherche, pour ce dernier un nouveau mode de pi- lotage de lenseignement supérieur, qui 2. Les priorités nationales le contrat quadriennal 2011- sappuie davantage sur lautonomie et la Mai 2011 : le Ministère de l’Enseigne- 2014. Ce contrat fixe la feuille responsabilisation des établissements. ment supérieur et de la recherche pu- de route de l’établissement et blie les « éléments de diagnostic STRA- Ce mode de pilotage participatif per- TER  ». Objectif du projet STRAtégie ses orientations stratégiques met à chaque établissement de fixer sa TERritoriale (STRATER) : développerpour les 4 ans à venir. Et permet propre stratégie en cohérence avec les une vision territoriale du système d’en-d’imaginer la physionomie future enjeux définis au plan national, en fonc- seignement supérieur, de recherche et tion d’indicateurs mis en place dans une d‘innovation à l’horizon 2020. Ce projet,de lUM2… mais aussi celle de la logique d’évaluation par objectif. qui rappelle les priorités nationales, vise future Université de Montpellier à les articuler avec celles des opérateurs Sud de France (UMSF). Pour l’Université Montpellier 2, le contrat régionaux (universités, écoles et organis- quadriennal, né du projet d’établisse- mes de recherche présents en région). ment, est donc le reflet de l’identité de l’université, et lexpression de sa stra- 3. La concertation interne : tégie de développement. C’est aussi le projet d’établissement l’aboutissement d’un projet de longue Etape décisive, la rédaction du projet haleine, bâti à l’issue d’une phase de d’établissement implique toute la com- concertation qui implique, à l’intérieur de munauté de recherche et de formation de l’établissement, l’ensemble des acteurs l’université. Le document final doit actua- de la formation et de la recherche… liser la convergence entre trois données de base : les conclusions de l’AERES, Une démarche contractuelle les priorités nationales (et leurs déclinai- en 3 temps sons régionales), et les projets internes issus de l’université. C’est le temps de 1. Lévaluation la concertation, de lémergence de nou- Un an avant la signature du contrat qua- veaux projets et de la mise en commun. driennal, l’université passe un double Au sein de l’établissement, chaque res- test : l’Agence d’évaluation de la recher- ponsable de structure apporte sa pierre che et de l’enseignement supérieur (AE- à l’édifice : son projet pour les 4 ans à RES) évalue le bilan de l’établissement, venir.  mais aussi sa gouvernance : les ressour- 5 N°1 - 01.2012
  • 6. Dossier Une vaste consultation interne aux élus des différents conseils des outils Si le Conseil scientifique ne se prononce d’analyse et de pilotage. Un éclairage es- que sur l’excellence et les aspects straté- à ce stade, les Conseils de l’établisse- sentiel pour mieux cerner les probléma- giques des projets, le Conseil d’adminis- ment ont une partition essentielle à jouer. tiques inhérentes à chaque laboratoire, tration assume quant à lui un rôle d’ar- « Le Conseil scientifique joue un rôle de comme à chaque composante. bitrage politique, à la fois sur le contenu coordination avec les laboratoires, mais de chaque projet et sur les dotations qui aussi d’accompagnement et de conseil : Du projet d’établissement seront accordées pour leur déploiement. il s’agit de veiller à ce que les projets ne au Contrat d’objectifs et de moyens De cet arbitrage naîtra le Contrat qua- sortent pas du cadre des priorités stra- driennal pour une période de 4 ans. tégiques. Mais aussi qu’ils présentent Et le Conseil d’administration ? Situé au tous les gages de viabilité » dit Chris- cœur de la démarche, son rôle sort des Mais le contrat quadriennal n’est pas le tian Périgaud, Vice-président du Conseil domaines académique et scientifique seul contrat issu de cette vaste phase Scientifique. Le Conseil des études et de pour se situer sur les terrains politique de consultation. Signé à l’intérieur de la Vie universitaire (CEVU), a exactement et stratégique. « Le CA doit établir des l’UM2 entre l’université et ses structures les mêmes prérogatives auprès des com- ponts, d’une part entre la stratégie d’éta- de formation et de recherche, le Contrat posantes en ce qui concerne l’offre de blissement et les moyens alloués, d’autre d’objectifs et de moyens décline en in- formation de l’université. part entre la stratégie des labos ou des terne le lien contractuel engagé avec composantes et les moyens financiers, l’état. Il formalise les objectifs assignés Dans ce processus de consultation et de humains et patrimoniaux que les uns et à chacun, ainsi que les moyens qui sont mutualisation des projets, deux directions les autres attendent sur les crédits que annuellement mis à disposition pour at- ont un rôle majeur à jouer. La Direction nous confie l’Etat. Il joue un rôle central teindre ces objectifs.  de la Recherche (DRED) et la Direction dans la coordination des moyens com- des Études et des Moyens Communs de muns au service du pilotage et de liden- la Formation (DEMCF) sont largement tité de létablissement », dit Eric Buffe- consultées : ce sont elles qui fournissent noir, Vice-Président du CA. Contrat quadriennal : des choix stratégiques sur 4 ans  Dans l’enseignement supérieur, la notion de contrat avec l’État est née La politique contractuelle sappuie sur une évaluation à la fois externe avec la loi du 26 janvier 1984. Document essentiel, le contrat quadriennal et interne. Cette évaluation se fait tout dabord au moment du bilan définit les objectifs de l’université, trace le cadre de son développement et du précédent contrat, par objectifs, à partir des indicateurs arrêtés au précise les moyens alloués par l’État pour assurer ses missions. moment de lélaboration du contrat. Les indicateurs permettent de Il se veut le point de rencontre de deux stratégies, l’une nationale, mesurer le degré de réalisation des actions inscrites au contrat. l’autre locale. Pour l’université, c’est l’opportunité d’élaborer sa Les prochaines vagues contractuelles seront loccasion dun renforcement politique détablissement dans le cadre d’une autonomie et d’une de cette démarche dévaluation, qui doit être globale (quantitative et responsabilisation accrues : c’est-à-dire de définir ses choix stratégiques, qualitative), porter sur les projets comme sur les réalisations et prendre en et les priorités quelle entend mettre en œuvre. compte la stratégie élaborée par létablissement. Du côté de lÉtat, il s’agit dun nouveau mode de pilotage de la politique 202 établissements denseignement supérieur (universités, instituts de lenseignement supérieur, qui entend passer d’une logique de tutelle à universitaires de formation des maîtres, écoles dingénieurs, grands une logique de partenariat. établissements...) accueillant environ 1,5 millions détudiants, sont engagés à ce jour dans cette démarche contractuelle.6N°1 - 01.2012
  • 7. Les mesures phares du contrat quadriennalConforter l’essor Développer une offre   Enfin, en développant les outils numé-d’une recherche d’excellence de formation attractive riques au service de la formation, pour faciliter la formation à distance et propo-Restructuration des activités de recher- Dans la période 2011-2014, l’UM2 déve- ser un espace numérique unique ouvert àche, d’innovation et d’ouverture interna- loppe l’excellence de ses formations : l’ensemble de la population étudiante.tionale—en lien fort avec les activités deformation—au sein de pôles structurants  En les ouvrant largement au monde so- Optimiser la gouvernances’appuyant sur les dispositifs d’inves- cioéconomique : favoriser l’employabilitétissement d’avenir (Labex, Equipex…). des diplômés, développer un service uni- Rationnaliser la gouvernance, renfor-Destinés à favoriser le lien entre établis- versité-entreprise pour mieux répondre cer le pilotage central et contribuer àsements et avec les organismes de re- aux besoins et aux attentes des entrepri- l’émergence d’une culture d’établisse-cherche, ces pôles ont vocation à consti- ses ; mais aussi, développer les forma- ment : tels sont les objectifs poursuivistuer les piliers de l’université unique de tions en alternance (par lapprentissage afin d’améliorer la performance globaleMontpellier Sud de France (UMSF). et les contrats de professionnalisation) et de l’université et de tirer le meilleur par- mieux ouvrir l’université à des formations tie de l’autonomie. Pivot essentiel duParallèlement, l’UM2 mènera un effort tout au long de la vie. pilotage au service des activités péda-sans précédent, en partenariat avec les   En développant les parcours renforcés gogiques, scientifiques et de gestion, leorganismes de recherche, pour implanter et les filières professionnalisantes : filières système d’information est au centre deset conforter ses activités de recherche à préparatoires en Licence, filières techno- préoccupations, avec la poursuite d’unel’international, et tout particulièrement en logiques, Masters dingénierie, Masters stratégie numérique déjà largement en-Méditerranée et en Asie du Sud-Est. multicompétences… gagée. Dans ce domaine, il s’agit aussi   En créant sur son site des regroupe- d’optimiser la gestion financière, et de ments de structures de formation issues mener une politique de ressources hu- de différents établissements, à l’exemple maines volontariste et ciblée.  du projet de Business School en partena- Plan campus - Images de synthèse riat notamment avec avec lIAE, lUM1 et Route de Mende © Hargreaves le groupe Sup de Co Montpellier. 7 N°1 - 01.2012
  • 8. Au cœur du campus Avec sa Web TV l’Université et iTunes U Montpellier 2 renforce sa présence sur le Net L’ Université Montpellier 2 faire connaître les activités et les richesses La Web TV assure également la couvertu- fait sa télé et rejoint iTunes U de l’UM2 à l’international ». re des évènements qui se déroulent sur le pour favoriser la réussite des campus, accroissant ainsi le rayonnement étudiants et donner de l’ampleur à la La Web TV représente en effet un allié ma- de l’Université Montpellier 2. Colloques, diffusion des savoirs. jeur pour diminuer l’échec aux examens conférences et tables rondes deviennent grâce aux cours filmés qui permettent accessibles à tous, facilitant ainsi la diffu- Comment exploiter tout le potentiel de aux étudiants de reprendre leurs notes sion des savoirs. la vidéo pour faciliter la réussite scolaire et de faciliter leurs révisions. Risque- des étudiants et enrichir la vie de l’univer- t-elle à terme de remplacer les profs et « Une université moderne se doit de faire sité ? à l’UM2 la réponse tient en 2 mots  : de vider les amphis ? Pas d’inquiétude : circuler l’information, précise Éric Buffe- Web TV. Une équipe de 4 personnes qui c’est un moyen pour produire des res- noir, vice-président du conseil d’admi- met ses compétences en informatique et sources numériques en appui à l’ensei- nistration. Nous nous sommes dotés d’un audiovisuel au service des étudiants et du gnement présentiel et pour favoriser un outil adéquat pour prendre le même che- rayonnement de l’université. La Web TV apprentissage individualisé. « Et les profs min que les meilleures ». a été officiellement inaugurée le 28 sep- restent propriétaires du contenu de leur tembre 2011 en présence de la présidente cours, rassure Olivier Agussol, directeur L’Université Montpellier 2 rejoint justement Danièle Hérin qui a félicité la Direction des de la Direction des usages numériques. les établissements les plus prestigieux usages numériques pour son travail visant C’est donc à eux de choisir de diffuser sur iTunes U, l’espace dédié sur l’iTunes à « améliorer la réussite des étudiants grâ- leurs cours à leurs seuls élèves ou bien au Store qui offre des contenus audio et vi- ce à un outil pédagogique et accessible et monde entier. » déo provenant des meilleures institutions d’enseignement supérieur.  itunes U, à quoi ça sert ?  iTunes U est une plate-forme spécialisée destinée aux étudiants et au grand public permettant de consulter et de télécharger librement des documents audio, vidéo ou multimédia issus des universités. Il apporte au monde de l’éducation tous les avantages de l’iTunes Store en … www.webtv.univ-montp2.fr permettant de distribuer facilement des informations aux … www.um2.fr vie des campus>services numériques étudiants, aux enseignants ainsi qu’à tous ceux qui ont soif d’apprendre, où qu’ils se trouvent, à Montpellier comme à l’autre bout du monde.8N°1 - 01.2012
  • 9. L’UM2 réservoir de champions L’Université Elles s’appellent Charline Houillon, Léa Une recette qui fonctionne puisque l’UM2 Montpellier 2 offre Mayoud et Mélanie Sanz, elles sont étu- compte 35 étudiants sportifs de haut ni- diantes à l’Université Montpellier 2. Et de- veau. Parmi eux le jeune Kevin Mayer a aux sportifs de haut puis juillet 2011, elles sont également vi- été sélectionné aux championnats d’Eu- niveau un cadre ce-championnes d’Europe de volley-ball. rope junior d’athlétisme en Estonie et pré-privilégié pour mener L’équipe montpelliéraine interuniversitaire pare les futurs jeux olympiques de 2012. est allée arracher ce titre en Serbie après L’UM2 sera également représentée auxde front une carrière avoir vaincu les espagnoles 2 sets à 1. championnats d’Europe d’heptathlon grâ- de champion et une Une belle victoire pour ces jeunes filles qui ce à la sélection de Guillaume Victorin. Les vie d’étudiant. peuvent s’enorgueillir d’avoir ainsi réalisé filles sont loin d’être en reste grâce entre la meilleure performance du volley-ball autres à Alice Janecek qui s’est classée féminin universitaire depuis la création de 2e avec la France au tournoi Européen de cette discipline. Une victoire qu’elles doi- canoë-kayak de Lille et Merryl Mbeng qui vent en priorité à l’entrainement, la téna- a décroché la 4e place aux championnats cité et la motivation, mais également aux de France élite décathlon à Clermont- conditions favorables qui leurs sont offer- Ferrand. tes par le service universitaire des activi- tés physiques et sportives. Et la relève est d’ores et déjà assurée puis- que cette année l’Université Montpellier 2 Le Suaps offre en effet aux étudiants spor- accueille parmi ses sportifs de haut niveau tifs de haut niveau un cadre privilégié leur 4 nouveaux inscrits très prometteurs : le permettant d’allier entrainement intensif et rugbyman Enzo Selponi, la basketteuse réussite scolaire. « Nous leur proposons Justine Barthélemy, le joueur de base-ball un statut identique à celui des étudiants Andy Pitcher et la volleyeuse Lucie De- salariés », précise Christine Chaix, direc- keukelaire. Quatre graines de champions trice du Suaps. Les jeunes champions ont que le Suaps se chargera de faire pousser ainsi la possibilité de bénéficier d’horaires pour leur permettre de décrocher des mé- aménagés, de dispenses d’assiduité et dailles… et des diplômes.  même de déplacement de partiel. 9 N°1 - 01.2012
  • 10. Au cœur du campus Le SAS un service social de proximité pour les agents de lUM2 L a législation du travail impose à Les personnels universitaires pouvaient Le SAS gère désormais l’attribution des tout employeur de compléter la prétendre de longue date aux prestations PIM : prestation repas, subvention pour rémunération de ses personnels interministérielles (PIM) dont l’état confiait séjours d’enfants (centre de loisir, colonie par des prestations attribuées sur la gestion au rectorat pour l’éducation de vacances, séjour linguistique, classe critères sociaux : le salaire s’il s’agit Nationale mais bien peu connaissaient verte ou blanche) allocation aux enfants de prestations individuelles ou les l’existence de ces prestations et les sol- handicapés, allocation aux parents sé- revenus familiaux si la dépense licitaient. journant en maison de repos avec leur en- concerne la famille. fant. Le montant en est fixé annuellement Lors de l’accession de l’université aux par une circulaire interministérielle. Responsabilités et Compétences élargies (RCE), l’état a transféré à l’établissement L’université a également mis en place des la gestion de sa masse salariale et donc aides spécifiques dites d’initiative univer- le volet social qui en fait partie. Depuis le sitaire (ASIU) : l’aide aux vacances, aux 1er janvier 2010, il appartient à l’UM2 de loisirs et aux séjours, l’aide aux activités gérer ses prestations sociales. Un service culturelles et sportives, à l’accueil péris- nouveau a été mis en place : le Service colaire, l’aide aux parents d’enfants ly- d’Action Sociale (SAS). Ce service a un céens et étudiants et l’aide aux soins coû- statut particulier au sein de l’établisse- teux. Une grande partie de la subvention ment puisqu’il est doté d’une structure que l’UM2 attribue tous les ans au CAS exécutive et d’un conseil délibératif. (structure associative de ses personnels) est redistribuée sur critères sociaux, sous La première décision de ce nouveau ser- la forme de tarifs dégressifs pour les re- vice fut de recruter à temps plein une as- pas pris au restaurant administratif et sistante sociale pour accompagner les l’accueil des enfants par son Centre de agents dans leurs parcours personnel et/ Loisir éducatif. ou professionnel : informations, conseils et orientation, instruction de dossiers Au total, l’UM2 consacre plus de d’aides financières en urgence, de su- 500.000 € à son action sociale, plus de la rendettement, d’accession à l’habitat so- moitié étant redistribuée à ses agents en cial… complément social de rémunération.  L’UM2 consacre plus de 500.000 € à son action sociale.10N°1 - 01.2012
  • 11. Des artistes en résidencesur le campus  "Esquive" de Selma LepartL © Lieu Multiple / EMF - Poitiers e campus de l’Université En 2010-2011, l’université Montpellier 2 CCSTI de Montpellier 2, quotidiennement a accueilli deux artistes, qui ont chacun Poitiers dédié aux sciences, devient mené un projet en interaction avec des du 12 au 17 octobre 2011, « Esquive  »« terrain de jeu » pour des artistes ! enseignants, chercheurs, techniciens et sera exposé sur le campus de l’UM2,Explications… étudiants. Le premier, Boris Nordmann du 24  janvier au 10 février 2012 à la BU est designer plasticien. Il s’est immergé sciences.L’université Montpellier 2, via le Pôle au sein de l’équipe de recherche ICAR duCulture, développe une politique d’ac- LiRMM pour y créer « Visions parlées ». L’actualité de cette année 2011-2012cueil d’artistes dans ses laboratoires Cette œuvre prend la forme de consignes c’est la résidence de la compagnie Pri-et structures d’enseignement. Le but sonores enregistrées (à écouter sur un ba- mesautier Théâtre pour son projet derecherché est double : d’une part réa- ladeur) qui interroge notre sens de la vue création de théâtre documentaire sur leliser des projets d’une nature nouvelle et notre manière de percevoir le monde thème de la recherche scientifique.et innovante nés des échanges entre la qui nous entoure. « Visions parlées » acréation artistique et la recherche scien- été présenté sur le campus en septembre Primesautier Théâtre réunit un metteur entifique et d’autre part confronter la com- 2011 à l’occasion des Journées du Patri- scène, des comédiens, un sociologue etmunauté scientifique au regard extérieur moine. une universitaire. Pendant plusieurs mois,et aiguisé des artistes pour réquisitionner ils enquêtent, découvrent, interrogent lessur la place de la science dans la société La seconde artiste accueillie a été Selma membres de notre communauté car ils ontd’aujourd’hui. Lepart, jeune artiste plasticienne invitée à faite leur la phrase du Galilée de Brecht : l’UM2 à l’occasion de l’année internatio- « Oui, c’est écrit dans les livres mais allonsQu’est-ce qu’une résidence nale de la chimie. Avec pour cahier des maintenant voir par nous-mêmes. »d’artiste sur notre campus ? charges imposé de produire une œuvre ayant un lien étroit avec la chimie, Selma Plusieurs rendez-vous sont programmésUne résidence artistique* consiste à Lepart a collaboré plusieurs mois avec pendant l’année : présentations publi-immerger un artiste ou une équipe artis- étudiants et enseignants-chercheurs en ques, interviews, exposition,… et le ré-tique dans un environnement spécifique chimie et mécanique pour donner naissan- sultat final sera la création d’un spectacledont il va se nourrir pour développer un ce à une installation nommée « Esquive  ». de théâtre documentaire présenté sur letravail de création. à l’UM2, les artistes « Esquive » est une pyramide de 3 m x 3 m campus et dans les théâtres de la régionsont accueillis dans le cadre de projets où ferrofluides et mécanismes jouent un à partir de mars 2012. de création précis, caractérisés par leur jeu d’attraction et de répulsion… Présenté * Les résidences d’artistes sont soutenues par la Directionhybridation avec les sciences. pour la première fois au Lieu Multiple, Régionale des Affaires Culturelles. 11 N°1 - 01.2012
  • 12. à l’honneur à l’UM2 Aïcha Gharbi Ayachi, éric Stéphany, lauréate du prix « Pour les réélu directeur de l’IAE femmes et la science » de Montpellier Elles étaient plus de 400 candidates pour Le conseil de l’Institut d’Administration seulement 10 places sur le podium. des Entreprises (IAE) s’est réuni le 15 septembre 2011 pour choisir son direc- Aïcha Gharbi Ayachi, étudiante au Centre teur. Verdict : Eric Stéphany, directeur de Recherche de Biochimie Macromolécu- de l’Institut depuis 2007, a été réélu. laire (CRBM, UM2, UM1/CNRS) se distin- gue parmi les lauréates 2011 des bourses éric Stéphany, docteur en Sciences de « Pour les Femmes et la Science » (L’Oréal Gestion spécialisé en Finance d’Entre- France -Unesco- Académie des sciences). prise, a poussé la porte de l’IAE dès 1994, date à laquelle il est entré comme maître Ces bourses visent à récompenser des jeu- de conférence à l’Institut. Treize ans plus nes doctorantes en sciences du vivant ou tard, il était élu pour un premier mandat de de la matière. « Les travaux récompensés directeur de l’IAE. Un bilan positif pour ces ont été jugés sur l’excellence et l’originalité quatre années à la tête de l’Institut puisque des recherches, la qualité des exposés, les les équipes pédagogiques et administrati- publications, la pertinence des travaux  », ves lui ont renouvelé leur confiance pour explique Alain Carpentier, Président de cinq années supplémentaires. l’Académie des sciences et Président du Jury. L’IAE de Montpellier, composante de l’Uni- versité Montpellier 2, est une école de ma- Aïcha, jeune chercheuse de 27 ans co- nagement universitaire. L’Institut créé en dirigée par Anna Castro et Thierry Lorca 1956 a pour vocation de donner aux étu- au CRBM, travaille à établir une meilleure diants titulaires de diplômes scientifiques compréhension du phénomène de mitose, et techniques une formation complémen- phase essentielle du cycle cellulaire, no- taire de haut niveau en management orien- tamment grâce à l’étude d’une protéine tée nouvelles technologies. Avec une offre nommée Greatwall. Objectif : permettre à de formation allant de la licence au docto- terme la mise au point de nouvelles cibles rat, en formation initiale et continue ou par dans la lutte contre le cancer. Une vocation apprentissage, l’IAE compte aujourd’hui 14 pour la chercheuse qui, son bac en poche, parcours d’excellence en Master 2.  s’était d’abord orientée vers des études de médecine pour « guérir des maladies ». Avec la recherche fondamentale, la jeune femme se réjouit « d’apporter sa petite pierre à l’édifice et faire reculer les limites de la connaissance. » 12N°1 - 01.2012
  • 13. Doyle McKey Arnaud Martin, et Hervé Cottet, médaillé du CNRS nommés membres de Liban l’Institut Universitaire Arnaud Martin, vice-pré- de France sident de l’UM2 en charge de la formation profes- Deux enseignants chercheurs sionnelle et des relations de l’Université Montpellier 2, avec les entreprises, a Doyle McKey et Hervé Cottet, reçu la médaille du CNRSont été nommés respectivement mem- Liban le 27 septembre 2011.bre senior et junior du prestigieux Insti-tut Universitaire de France. Arnaud Martin collabore avec le CNRS Li- ban depuis un peu plus de 10 ans. Il a misDoyle McKey, chercheur au Centre d’éco- en place plusieurs projets de recherchelogie Fonctionnelle et évolutive (CEFE, ayant trait aux questions de l’environne-CNRS/UM2), étudie les interactions entre ment et plus particulièrement à l’écologieplantes et animaux, et en particulier en- de la restauration des terrains dégradés partre plantes et hommes, dans les forêts et les activités humaines. Durant ces années illes savanes tropicales. Ses recherches a noué des liens avec plusieurs chercheurssur la domestication du manioc, intégrant actifs au CNRS et dans les universités liba-l’écologie, la génétique, l’anthropologie et naises. Il a notamment initié un projet del’agronomie, ont renouvelé nos idées sur coopération autour de la rédaction de lal’évolution des plantes domestiquées pro- flore du Liban, projet devant être relancé àpagées clonalement par les agriculteurs. nouveau dans le cadre d’une coopérationDepuis quatre ans, il dirige un projet inter- avec l’Université de Montpellier.disciplinaire sur l’héritage écologique del’agriculture précolombienne en Amazonie. Arnaud Martin a été nommé vice-président de l’Université Montpellier 2, en charge deHervé Cottet effectue ses activités de re- la formation professionnelle et des relationscherche à l’Institut des Biomolécules Max avec les entreprises en 2008. Cette positionMousseron (IBMM, CNRS/UM2) dans ne l’a pas empêché de continuer à renfor-le domaine des sciences séparatives. Il cer les liens entre le Liban et l’UM2. Arnaudanime les thématiques de recherche sur Martin a pour le moment choisi de poursui-les séparations électrocinétiques capillai- vre une carrière internationale en acceptantres, à l’interface de la chimie analytique, la un poste de directeur délégué à la politiquephysico-chimie et la biologie. Hervé Cot- scientifique de l’Agence Universitaire de latet étudie les mécanismes de séparations Francophonie en Afrique Centrale et de di-électrophorétiques et développe les appli- recteur exécutif de l’Institut Panafricain decations de ces méthodologies pour la ca- Gouvernance Universitaire. ractérisation des systèmes biomoléculai- 13res ou macromoléculaires complexes.  N°1 - 01.2012
  • 14. Vie des labos Le satellite Robusta à la conquête de l’espace A près avoir passé avec Il a subi un vide extrême et des tempé- véritable satellite par des étudiants. Plus succès tous les tests de ratures allant de -20°C à + 50°C. Il a été de 250 étudiants de la licence 1 au doc- qualification, le satellite soumis à des vibrations intenses. Il a été torat en passant par des DUT ou des élè- Robusta fabriqué par les étudiants victime de chocs violents. Et il a tenu ! Le ves ingénieurs ont planché sur ce projet de l’Université Montpellier 2 va être satellite Robusta a passé avec succès la unique en France. Résultat : un concentré envoyé en orbite. batterie de test simulant les conditions de technologie de 10 centimètres de côté extrêmes qu’il va rencontrer lors de son et d’à peine 900 g qui consomme moins périple vers l’espace. Le cubesat étudiant d’un watt. Dans une structure mécanique est désormais en route vers la base de d’à peine 1 décimètre cube, le cubesat lancement de Kourou en Guyane pour étudiant intègre des panneaux solaires prendre sa place sur le lanceur Véga qui spécifiques au domaine du spatial, une devrait décoller fin janvier. Enfin mis sur carte contrôleur, une carte puissance, orbite, Robusta devrait nous envoyer de une carte de radio-communication et précieuses informations pendant environ une carte d’expérimentation scientifique. 2 ans et demi. Sa mission : soumettre des composants électroniques à des irradiations spatiales Un concentré de technologie pour vérifier les modèles de dégradation élaborés par Radiac. Les dégradations L’aventure Robusta a commencé en seront mesurées et envoyées vers une 2007 à l’Université Montpellier 2. station au sol conçue spécifiquement Fort de ses 15 ans d’expé- sur le campus de l’Université par les étu- rience dans le domaine diants.  du spatial le groupe de recherche RA- DIAC (RADIAtions et Composants) de l’IES (Institut d’Électronique du Sud) a répondu à l’appel à projet lancé par le CNES. Objectif : faire dévelop- per, concevoir, fabriquer et tester un … http://robusta.ies.univ-montp2.fr  Victor Gasia, Doctorant et responsable de la station sol14N°1 - 01.2012
  • 15. Le seul satellite créé par des étudiants en FranceRobusta a pu voir le jour grâce à la sy-nergie créée entre la recherche, l’indus-trie et la formation universitaire. Dans lecadre des formations de la Faculté desSciences, de l’IUT de Nîmes et de Poly-tech’Montpellier, il a été entièrement dé-veloppé par des étudiants de l’UniversitéMontpellier 2 qui ont reçu le soutien detrois laboratoires de recherche CNRS,regroupés au sein du Pôle de Forma-tion Recherche MIPS (Mathématiques,Informatiques, Physiques, Systèmeset Structures) : l’IES, le LMGC (Labo-ratoire de Mécanique et Génie Civil) etle LIRMM (Laboratoire dInformatique,de Robotique et de Microélectroniquede Montpellier) en partenariat avec le  Robusta, un concentré de technologie de dix centimètresCNES.  de côté ! 15 N°1 - 10.2011 01.2012
  • 16. Vie des labos L’Université Montpellier 2 à la pointe de la recherche S. Fanchette © IRD sur le riz A vec le Laboratoire Mixte Pour faire face à ces problématiques, l’Ins- Objectif numéro 2 : faire du LMI une International RICE, l’université titut de Génétique et d’Agronomie d’Hanoï plateforme ouverte en biotechnologie et Montpellier 2 mobilise ses (IAG) en partenariat avec l’unité DIADE, Di- génomique fonctionnelle végétales pour forces de recherche pour optimiser la versité, Adaptation et développement des faciliter l’émergence de nouveaux projets culture du riz au Vietnam. Plantes (unité mixte de recherche UM2/ de collaboration entre les Instituts de re- IRD), l’Académie des Sciences Agricoles cherche et Universités Françaises et Viet- Le Vietnam est actuellement le second ex- du Vietnam et l’Université des Sciences namiennes. portateur de riz au monde. Les enjeux liés et Techniques d’Hanoi et en association à la culture du riz sont majeurs puisquelle avec l’UMR RPB (IRD/UM2/Cirad) ont Objectif numéro 3 : contribuer à la forma- contribue à assurer la sécurité alimentaire créé le Laboratoire Mixte International tion des étudiants vietnamiens du master des pays asiatiques. Mais la production RICE « Rice Fonctionnal Genomics and au doctorat. « La mise en place du LMI en de riz est actuellement menacée… Me- Plant Biotechnology ». partenariat avec l’Université des Sciences nace n°1 : le réchauffement climatique qui et Techniques de Hanoï offre une occa- touche les deltas du Mekong et du Fleuve Objectif numéro 1 : développer une re- sion exceptionnelle de mettre en place Rouge, les deux grands bassins produc- cherche originale de génomique fonction- une opération ambitieuse de recherche et teurs. Conséquence : le niveau des fleu- nelle comparative en explorant la diversité d’enseignement en Asie du Sud-Est grâce ves diminue et la sécheresse s’installe. génétique des variétés de riz vietnamien- à un partenariat fédérant les deux principa- Par ailleurs l’eau de mer remonte dans les nes visant à identifier des gènes majeurs les unités de recherche associées à l’UM2 deltas et entraîne une contamination des impliqués dans la productivité et la résis- travaillant dans le domaine des sciences sols par le sel. Menace n°2 : les pathogè- tance aux stress du riz. « Ces choix répon- du végétal à Montpellier à plusieurs insti- nes comme les virus et les nématodes, pe- dent aux priorités exprimées par les par- tuts de recherche appartenant à la VAAS tits vers qui infectent les racines. L’émer- tenaires de l’UM2 au Vietnam et doivent Vietnam Academy for Agricultural Scien- gence régulière de nouveaux virus contre contribuer à apporter des solutions aux ce », souligne Pascal Gantet.  lesquels aucun traitement phytosanitaire principaux défis que doit affronter la rizi- n’est actuellement efficace provoque de culture dans ce pays : créer de nouvelles très fortes pertes de rendement. variétés qui maintiennent leur rendement en situation de stress », explique Pascal Gantet, Professeur à l’UM2 et responsa- ble du programme. … http://sites.google.com/site/lmiricevn16N°1 - 01.2012
  • 17. Taiwan : un terraind’observation XXL pour lesétudiants de GéosciencesL es étudiants en deuxième Pourquoi Taiwan ? « Parce que cette Ces trois semaines d’exception ont éga- année du master « Dynamique île est La Mecque des risques naturels », lement permis aux étudiants de Géos- terrestre et risques naturels » explique Serge Lallemand, directeur de ciences de découvrir des laboratoires àsont partis trois semaines à Taiwan recherche au laboratoire Géosciences la pointe de la recherche en géosciences,pour un stage de terrain exceptionnel. Montpellier. Typhons, inondations, glisse- en océanographie, en ingénierie littorale ments de terrain, volcans, séismes, tous ou parasismique. Au programme, la visite5 septembre 2011. Les vacances sont les risques naturels sont représentés au du Laboratoire Hydraulique de Tainan età peine terminées et déjà les étudiants format XXL. Un vrai paradis pour géolo- du Centre National d’Ingénierie sismiqueen deuxième année de master Géos- gue. Mais aussi un support pédagogique de Taipei. Une thématique passionnanteciences spécialité « Dynamique terrestre d’exception pour les étudiants en géolo- pour Manon Genti, étudiante en masteret risques naturels » refont leurs valises. gie. « C’est une chaine jeune dont l’histoire 2 qui a été marquée par les dégâts desObjectif : Taiwan. Pas de vacances en est plus facile à analyser car elle est plus séismes sur l’île. « J’ai réalisé qu’envue cette fois mais un stage de terrain de récente, c’est parfait pour apprendre aux France nous n’avons pas conscience dutrois semaines pour les 19 étudiants en étudiants à décrypter le terrain », précise risque géologique », précise la jeune fillemaster accompagnés de 3 doctorants, de Serge Lallemand. Objectif : observer et qui se réjouit par ailleurs d’avoir pu grâce4 encadrants de l’UM2 et de 3 encadrants décrire les roches, replacer ces observa- à cette opportunité de stage « apprendretaïwanais. tions en trois dimensions sur l’île puis les une démarche scientifique importante ». resituer dans un contexte géodynamique Une démarche que l’étudiante souhaite à global. Un exercice auquel les étudiants son tour partager avec les plus jeunes en se sont assidûment livrés avec 12 jours allant à la rencontre d’écoliers et de collé- passés sur le terrain. Départ à 7h30 pour giens et, pourquoi pas, susciter des voca- des journées itinérantes ponctuées de 4 tions chez les géologues de demain.  arrêts d’observation en moyenne et termi- nées chaque soir par un debriefing global de 2 heures. © S. Lallemand 17 N°1 - 01.2012
  • 18. Innovation Colcom une entreprise de nanotechnologie innovante née à l’UM2 G râce à un brevet déposé L’aventure commence en avril 2005. Et ça sert à quoi ? « Les applications sont par des chercheurs de Auguste Commeyras, chimiste et profes- très nombreuses, notamment en sciences l’Université Montpellier 2, seur émérite à l’université Montpellier 2 de la vie et dans le domaine de l’environ- la société Colcom vend aujourd’hui travaille sur les origines de la vie au sein nement, répond Fabien Granier. Les DGL des molécules dans le monde entier. de l’unité mixte de recherche CNRS-UM2 peuvent par exemple être utilisés pour la Organisation Moléculaire, Évolution et délivrance de médicaments ou pour en- Matériaux Fluorés. Cette année capsuler d’autres molécules ». Colcom là le chercheur et son équipe vend aujourd’hui ses molécules dans le déposent une demande de monde entier, principalement à des labo- brevet intitulée « Synthè- ratoires de recherche publics aux états- se en solution aqueuse Unis, en Europe, en Chine, au Japon ou de polysines dendrimè- encore en Inde. res greffés, structure et application ». Et la société qui embauche aujourd’hui 5 salariés, tous docteurs en chimie ou en Pour valoriser ce brevet, biologie, ne compte pas s’arrêter là. Avec Auguste Commeyras et le nouveau projet DHERMIC (Dendrigraft sa collègue Hélène Collet Hybride élastique pour la Régénération fondent la société Colcom, et la Modélisation en Ingénierie Cutanée), lauréate du Concours national Colcom fait aujourd’hui partie des 17 dos-  Dendrimères greffés 2007 d’aide à la création d’entreprise siers retenus par l’Agence Nationale de la de la lysine (DGL) sur du verre de technologies innovantes du Ministère Recherche dans le cadre de l’appel à pro- de la Recherche en catégorie « Création jets du programme Technologies pour la Développement ». Grâce à une licence santé et l’autonomie (TecSan 2011). Ob- exclusive concédée par l’UM2 et le CNRS, jectif : fournir une nouvelle génération de Colcom est la seule société au monde à biomatériaux pour l’ingénierie tissulaire pouvoir exploiter ce brevet. Comment ? cutanée qui permettra notamment d’amé- En développant et produisant des dendri- liorer le traitement des grands brûlés.  mères greffés de la lysine (DGL). « Le den- drimère est un polymère qui se développe de manière arborescente, explique Fabien Granier, Manager de Colcom et titulaire d’un doctorat en chimie de l’UM2. Il s’agit de molécules de quelques nanomètres dont l’unité élémentaire est la lysine, un acide aminé essentiel ». … www.colcom.eu18N°1 - 01.2012
  • 19. InternationalL’UM2 et le Liban,artisans de l’EuroméditerranéeA u cœur de l’espace méditerra- coopérations scientifiques. « Aujourd’hui, servatoire de Recherche Méditerranéen néen, l’Université Montpellier 2 une cinquantaine de jeunes chercheurs de l’Environnement (OREME). Son objet : construit avec le Liban une libanais soutiennent chaque année leur l’observation systématique du milieu, ducoopération privilégiée. Et poursuit thèse à l’UM2, dit Christian Périgaud, Vi- vivant et de leurs interactions.l’histoire d’une longue amitié franco- ce-Président du Conseil Scientifique delibanaise. l’UM2 : l’un des plus forts contingents de Sur ce modèle, le CNRS libanais souhaite doctorants en provenance de la Méditer- créer un observatoire franco-libanais, enAvec le Liban, pays francophile et fran- ranée ». partenariat notamment avec l’UM2 et lescophone—où presque tous les étudiants partenaires du programme internationalpratiquent couramment le français en En 2009, ce partenariat se renforce par MISTRAL. « C’est une première qui doitplus de l’arabe et de l’anglais—l’UM2 a la signature avec le CNRS libanais d’un faire école pour achever à terme un vrainoué très tôt, dès les années soixante, accord-cadre de coopération scientifique réseau d’observation transméditerra-des relations de coopération. En 1990, et d’une convention de cofinancement de néen», dit Nicolas Arnaud, Vice-Présidentaprès 17 années de guerre, lenseigne- thèses, pour « consolider l’excellence de à l’UM2 et Directeur de l’OREME. «  Unment supérieur et la recherche sont à re- l’enseignement supérieur libanais franco- premier pas dans la construction d’un es-bâtir. « L’UM2 a décidé d’accompagner phone, proposer aux étudiants libanais un pace euroméditerranéen universitaire etles universités libanaises dans cet effort parcours de réussite en France, renforcer scientifique, dans lequel l’UM2 souhaitede reconstruction  » rappelle Gérard Le- et intensifier le réseau franco-libanais de s’engager pleinement ». franc, expert à l’UM2 pour cette partie du recherche ».monde. Les programmes européens L’Observatoire menés avec le Liban50 doctorants libanais à l’UM2 de l’environnement libanais  Projet TEMPUS DEFI Averroes (Liban et pays du Maghreb), piloté par l’UM2Cette volonté de coopération se traduit Ces coopérations se nouent dans un ca- … www.defi-averroes.frpar la signature de nombreuses conven- dre particulier : celui d’un environnement  Programme Erasmus Mundus JOSYLEEN,tions avec les universités francophones, méditerranéen fragile et menacé. De ce (Liban, Syrie et Jordanie) … www.josyleen.euet par un renforcement constant des constat est né à l’UM2, il y a 3 ans, l’Ob-  De gauche à droite et de haut en bas : Mona Assaf, Déléguée aux Relations Internationales et à la Coopération - CNRSL Christian Périgaud, Vice-Président du Conseil Scientifique de lUM2 Charles Tabet, Responsable des Programmes de bourses, CNRSL Fawaz Fawaz, Conseiller pour les Sciences Médicales et Biologiques, CNRSL Amal Habib, Conseillère pour les sciences de lhomme et de la société, CNRSL Carla Khater, Chercheur en écologie au CNRSL Moïn Hamzé, Secrétaire Général du CNRSL Danièle Hérin, Présidente de lUM2 19 N°1 - 01.2012
  • 20. Formation L’UM2 prépare les enseignants de demain A fin de s’adapter aux Pour répondre aux exigences d’un métier Enfin les deux dernières spécialités du réformes entrées en vigueur qui ne l’est pas moins, les étudiants dési- master MEF sont ouvertes à la formation à la rentrée 2010 relatives reux de présenter un concours de recru- continue des enseignants, la première à la mastérisation de la formation tement de l’éducation nationale doivent pour se spécialiser dans l’enseignement des enseignants, l’UM2 propose désormais être inscrits en master 2 ou pour les élèves en situation de handicap, à travers sa composante IUFM, être déjà titulaires d’un master. la seconde pour professionnaliser le mé- un nouveau master « Métiers de tier de formateur denseignants. l’Éducation et de la Formation » L’élévation du niveau disciplinaire et le (MEF), pour préparer les futurs maintien d’une véritable formation pro- Ce master MEF, à travers ses sept pre- enseignants aux différents concours fessionnelle permettent de faire face aux mières spécialités, prend l’engagement de recrutement. Un objectif atteint enjeux croissants d’un métier exigeant et d’offrir une formation de qualité, de pré- comme en témoignent des taux de complexe. parer les concours de recrutement, de réussite très satisfaisants. sinitier à la recherche, avec la production Le master MEF, cohabilité avec les Uni- dun travail dentraînement à la recherche versités Montpellier 1 et Montpellier 3, est en master 1 et un mémoire professionnel dispensé par l’IUFM de l’académie de en master 2. Montpellier (Institut universitaire de forma- tion des maîtres). Il propose 3 spécialités Elles sont conçues pour sadapter au par- destinées à former les futurs professeurs cours antérieur de létudiant qui pourra des écoles qui souhaitent se présenter au profiter de renforcements spécifiques, CRPE (concours de recrutement des pro- notamment dans la perspective de deve- fesseurs des écoles) pour enseigner dans nir professeur des écoles. les écoles maternelles et élémentaires. Les résultats au concours attestent de la Enfin, elles ouvrent à des débouchés hors qualité de la formation puisque 86 % des enseignement dans le domaine de la mé- étudiants reçus au CRPE en Languedoc- diation culturelle ou scientifique, dans ce- Roussillon ont été formés par l’Université lui de la formation, de l’animation et de Montpellier 2, dans les sites IUFM de Car- l’ingénierie de formation, en entreprise, cassonne, Mende, Montpellier, Nîmes et auprès des collectivités territoriales, ou Perpignan. dans des structures associatives. L’université Montpellier 2 se positionne Comme le souligne Patrick Demougin, aussi comme un acteur incontournable Directeur de l’IUFM de l’académie de pour la formation des conseillers princi- Montpellier, « la création de ce master a paux déducation, des professeurs de demandé un effort important à l’ensemble technologie, déconomie et gestion, ainsi des personnels tant enseignants qu’ad- que des professeurs en lycée profession- ministratifs. Mais nos efforts sont récom- nel, grâce à quatre spécialités du MEF pensés par les résultats aux concours et dédiées à la préparation de ces concours, à l’examen, ainsi que par une évaluation uniques dans la région. positive des étudiants. » 20N°1 - 01.2012
  • 21. L’UM2 forme lesfuturs managersdes universitésA vec le nouveau master éric Buffenoir, vice-pré- Management des Universités sident du Conseil d’Ad- et Technologies de l’Informa- ministration de l’UM2 ation, l’Université Montpellier 2 offre impulsé ce projet en 2010.aux futurs cadres des universités Aujourd’hui, il enseignetoutes les compétences nécessai- dans le module Gouver-res au management d’un secteur en nance et Pilotage des Uni-mouvement. versités. Le message qu’il adresse aux futurs cadres2011, c‘est l’année de la première ren- des universités est clair :trée universitaire du master Manage- « Nous souhaitons faire enment des Universités et Technologies sorte que ces nouveaux métiersde l’Information (MUTI), un projet pé- soient vos métiers, demain ». Undagogique innovant mis en œuvre par message qui s’adresse égalementl’Université Montpellier 2 et dispensé à aux personnels de l’UM2 qui ont lal’Institut d’Administration des Entrepri- possibilité de suivre cet enseigne-ses (IAE). Ce nouveau master privilégie ment dans le cadre de la formationl’apprentissage et la formation continue continue et dans l’objectif de « créerpour faire des étudiants d’aujourd’hui des opportunités de carrières dans uneles managers de demain. logique de formation à ces nouveaux métiers », souligne Eric Buffenoir. Mais les talents sont aussi recrutés à l’ex-Plan Campus, loi sur l’autonomie, initia- térieur. Pour Ana qui a étudié les scien-tives d’excellence… l’université est en Ce diplôme est ouvert aux agents titu- ces de l’éducation, ce master est « unepleine mutation. De nouveaux métiers, laires ou non titulaires ayant validé un suite logique ». Apprentie à la directionde nouvelles compétences et donc de diplôme de master 1. Les personnels des partenariats de l’UM2, elle expliquenouvelles opportunités voient le jour. La peuvent suivre l’intégralité du cursus ou son choix « motivé par le défi et les en-fonction de manager dans les univer- les modules de leur choix. Sandrine, en jeux en cours ». « Je souhaite participersités évolue dans un contexte où des poste au secrétariat du Conseil Scien- à ce chantier ! Par ailleurs, les cours sontchangements se mettent en place rapi- tifique de l’UM2, a décidé de suivre le fort intéressants car on touche à tous lesdement et où les enjeux sont de taille. module Droit, Système d’Information et domaines du management. » Avec desPrincipaux mots d’ordre : la recherche, Gestion des Ressources Humaines pour étudiants motivés, le master MUTI a del’international, la gestion des ressources répondre aux besoins du service dans le beaux jours devant lui ! humaines et l’insertion professionnelle domaine du droit et des contrats de re-des diplômés. Le master MUTI arrive à cherche mais également dans l’optiquepoint nommé pour former les nouveaux de préparer ses concours.managers des universités. 21 N°1 - 01.2012
  • 22. Formation Les futurs professionnels de l’énergie sont à l’UM2 P our répondre aux nouvelles Quelles sont les sources d’énergie ? domaine de l’énergie afin de répondre à problématiques liées à la Comment la stocker ? Comment dé- un cahier des charges. Cette approche du question de l’énergie, l’Uni- velopper les énergies renouvelables  ? domaine de l’énergie avec un spectre très versité Montpellier 2 propose un Pour répondre à ces problématiques large permet aux étudiants d’envisager master et un diplôme d’ingénieur qui n’ont jamais autant été d’actualité, des débouchés aussi bien dans le sec- aux étudiants qui se destinent à ces l’Université Montpellier 2 propose des teur industriel que dans les laboratoires métiers d’avenir. formations de pointe dans le domaine de de recherche ou encore les collectivités l’énergie. territoriales. Le nouveau master Énergie proposé de- Ce master vient compléter une offre de puis septembre 2011 offre aux étudiants formation qui comprenait déjà un diplôme une opportunité de se former à ces mé- d’ingénieur « Énergétique – Énergies re- tiers d’avenir avec quatre spécialités pos- nouvelables » inauguré en 2009 à Poly- sibles  : gestion, sources et conversion– tech’Montpellier sur le site de Perpignan. gestion, conversion et stockage. Ses Ce diplôme a pour objectif de former des atouts ? « C’est un master d’un nouveau ingénieurs en génie des procédés énergé- type totalement pluridisciplinaire », ex- tiques et en maîtrise énergétique du bâ- plique Christophe Iung, vice-prési- timent, capables d’établir un audit éner- dent du conseil des études et de gétique, de concevoir ou de modifier un la vie universitaire. Le master procédé ou un bâtiment en intégrant les accueille en effet aussi bien énergies renouvelables dans une appro- des étudiants issus de l’élec- che globale et locale de développement tronique que de la chimie. durable en maîtrisant les divers aspects Ces derniers seront amenés sociaux, législatifs et de sécurité. Les élè- à maîtriser un large spectre ves ingénieurs trouveront des débouchés de compétences techniques et professionnels aussi bien dans les grands scientifiques dans le domaine groupes industriels que dans les petites de l’énergie mais seront aussi for- et moyennes entreprises et les bureaux més à gérer les projets à caractère d’étude ou encore les collectivités terri- scientifique et industriel et à conce- toriales.  voir des solutions techniques dans le Soruce: Flickr22N°1 - 01.2012
  • 23. DirectionsLa DAF en action2 010-2011 : année charnière La nouvelle organisation de la Direction SIFAC, outil de gestion et de pilotage pour la DAF. La Direction des Affaires financières est là : 4 servi- des Affaires Financières de ces financiers spécialisés, pour mieux Autre évolution menée en parallèle : lel’UM2 renforce ses effectifs et se répondre aux problématiques spécifiques déploiement de SIFACWEB, une interfacerestructure en profondeur, tout des différentes communautés de l’UM2. simple, intuitive et plus collaborative, quien poursuivant le déploiement « Recherche, formation, services cen- remplace le logiciel NABuCoWEB devenudu nouveau logiciel de gestion traux, coordination budgétaire : chaque obsolète, et couvre les données budgé-SIFAC… domaine d’activité a désormais son ser- taires de dépenses et de recettes et les vice dédié » précise Xavier Lelardeux, Di- tiers. recteur des Affaires Financières. Selon Philippe Paillet, Directeur général Révolution culturelle des services, « SIFAC ouvre des perspec- tives nouvelles pour le pilotage de l’éta- Objectifs de cette « petite révolution cultu- blissement : ce logiciel, qui permet d’édi- relle » ? « Renforcer la qualité, se rappro- ter des tableaux de bord comparatifs, est cher de nos collaborateurs en interne, un véritable outil de reporting, et peut ap- mieux les aider à remplir leur mission au porter de nombreux services pour amélio- quotidien » poursuit Xavier Lelardeux. rer la gestion de chaque structure ». Dès 2012, le service financier d’appui à la SIFAC est désormais utilisé au quotidien recherche, par exemple, proposera ainsi par 400 personnels de l’UM2, utilisateurs un interlocuteur unique à chacun des 5 avertis ou occasionnels.  pôles scientifiques de l’UM2 : Biologie- santé ; Chimie ; EVAP (Environnement, vie, agroalimentaire, planète) ; MIPS Faciliter la vie des (Mathématiques Informatique Physique et Systèmes) ; et Sciences Humaines et labos, qui peuvent Sociales (SHS). avoir jusqu’à 9 autorités de tutelle, et autant de budgets Un outil commun aux établissements montpelliérains à gérer.  SIFAC a été lancé au plan national par l’Agence de Mutualisation des Universités et Établissements (AMUE) en 2008. à Montpellier, le logiciel est mis en place depuis janvier 2010 de façon mutualisée : il est utilisé à la fois par l’UM1, l’UM2, l’UM3 et l’école de chimie, avec une architecture unique et des mises à jour communes. Une mutualisation des ressources numériques qui ouvre la voie au rapprochement des établissements montpelliérains. 23 N°1 - 01.2012
  • 24. Directions La DRH au service de tous N ouvelles missions, nouvel Au premier rang des nouveautés du pas- Une vision stratégique qui impose de organigramme : le passage sage aux Responsabilités et Compéten- connaître les forces vives de l’université. à l’autonomie a changé ces élargies (RCE) : la prise en charge de La DRH s’est ainsi dotée d’outils de pi- le visage de la Direction des la gestion de la masse salariale. Traduc- lotage, avec pour premier objectif une Ressources Humaines de l’UM2. tion : c’est désormais l’université qui est cartographie précise des compétences et Et créé un « véritable changement en charge de la paie de ses personnels. des profils. Pour Michèle Denat, respon- de culture » selon le directeur « Dès la rentrée 2009, un nouveau service sable du pôle Biatoss, il s’agit « de mieux général des services, Philippe "études, contrôle et gestion" a ainsi été connaître la richesse des personnels pré- Paillet. créé pour contrôler la paie, piloter la mas- sents sur le site de l’UM2 : une extraor- se salariale, gérer les heures complémen- dinaire diversité de statuts, de profils, de taires », dit Jean-Philippe Rodriguez. missions… ». Vision stratégique Dès 2007, la mise en place de l’applica- tion « Entretien » avait ouvert des pers- Nouveaux services, pôles renforcés, or- pectives nouvelles. Accessible sur l’In- ganigramme bouleversé : pour la DRH, tranet de l’université, le logiciel permet qui emploie aujourd’hui 45 personnes, de suivre tout ce qui concerne l’évolution il s’agit d’une restructuration en profon- des personnels : fiches de poste, objectifs deur. Mais la mutation se fait aussi dans de service, entretiens professionnels. Des les esprits. « Il nous faut aujourd’hui an- nouveaux outils de pilotage qui « permet- ticiper : les budgets, les recrutements, tent de gérer les carrières en respectant les départs à la retraite, les promotions… les règles de transparence et d’équité  » Avec l’autonomie, l’université entre dans conclut Michèle Denat.  une ère nouvelle : celle de la stratégie » poursuit le directeur des ressources hu- maines. à lUM2, une extraordinaire diversité de statuts, de profils, de missions... Passage aux RCE : quelques repères  Le passage aux responsabilités et Il sagit en résumé des évolutions suivantes : compétences élargies (RCE) est un aspect de  transfert de la responsabilité de la paie et la loi du 10 août 2007 relative aux libertés de la gestion des crédits de rémunération de et responsabilités des universités (LRU), et l’ensemble des personnels titulaires ; concerne la gestion des ressources humaines  répartition des obligations de service des et celle du budget. personnels enseignants chercheurs ;  développement de l’action sociale en faveur des personnels.24N°1 - 01.2012
  • 25. Dossiers des ConseilsLes dossiers duConseil d’AdministrationUne politique en faveur des Dès cette campagne demploi, les be- Mise en place du référentiel soins exprimés ont été analysés, par lespersonnels Biatoss et des des services et des activités commissions mixtes aux trois conseils,personnels contractuels dans la logique du développement de dencadrement véritables "réseaux métiers" répondantLes personnels Biatoss jouent un rôle au découpage en directions centrales Un travail concerté et négocié avec lesfondamental dans les missions de notre initié par la direction depuis trois ans directeurs de composantes a conduit àuniversité. Conscient de cette impor- et à lanalyse de la répartition des mis- la mise en place du référentiel des servi-tance et de l’évolution de leurs métiers sions entre directions centrales et servi- ces et des activités d’encadrement. Cequi accompagne la mutation des uni- ces des composantes et laboratoires. travail a été loccasion dinstaurer uneversités, léquipe de direction mène une réflexion densemble sur les moyens deréflexion sur : Comme annoncé dans la lettre de ca- reconnaître et de valoriser les diverses lévolution des métiers des personnels drage votée dès le mois de septembre responsabilités assumées par les per-liée aux nouvelles missions de service par le CA, lensemble des postes ont sonnels impliqués dans les activitéspublic qui incombent à l’université ; été ouverts à la mobilité interne dans un denseignement et dans le fonctionne- la mise en cohérence des savoir-faire souci de transparence et daide à la mo- ment de létablissement : responsabili-et des besoins ; bilité des agents. tés pédagogiques, administratives, de ladaptation des emplois et compé- pilotage, dencadrement ou danima-tences au travers de plans de formation Par ailleurs depuis le printemps 2010, tion, de diffusion, daide à linsertion...adaptés et individualisés ; lattention de léquipe de direction sest la mise en place dune démarche qua- également portée sur la situation des Le référentiel des services conduit à unelité dans les processus de recrutement. agents contractuels. Les propositions meilleure reconnaissance de la diversité dégagées par le groupe de travail pari- des déroulements de carrière et uneCes réflexions doivent permettre à cha- taire ont été validées par le CA en mars harmonisation des pratiques entre com-que agent de remplir ses missions au 2011 et ont pour objectifs daméliorer posantes au sein de létablissement. plus près des besoins tout en lui per- les conditions de travail et de favorisermettant de sépanouir dans son travail et lintégration des personnels contrac-sa carrière, notamment par la formation tuels présentant une grande diversitéet des perspectives de reconnaissance. de statuts. La campagne de cette an-LUniversité Montpellier 2 a dailleurs née, comme celle de lannée passée,souhaité se positionner parmi les pre- a permis également à la direction demières universités françaises à former renforcer sa politique de résorptionles personnels, en alternance et en for- de la précarité en offrant la possibilitémation continue, aux nouveaux métiers douverture de postes en recrutementsupports des universités autonomes, en sans concours. créant un master dédié à lIAE. 25 N°1 - 01.2012
  • 26. Dossiers des Conseils Les dossiers du Conseil Conseil des Études et de la vie Scientifique Universitaire (Dé)Charges administratives Depuis 2010, le Conseil scientifique a décidé de reconnaître l’implication de certains de nos Nouvelle offre de formation Suivi du devenir professionnel personnels dans des missions relevant de la re- cherche et de la formation doctorale sous forme des étudiants En septembre 2011, la nouvelle offre de d’une charge, égale à 80h ETD dans leur obli- formation élaborée par la communauté Des enquêtes à 30 mois sont actuelle- gation statutaire de service. Cette proposition universitaire et validée par le CEVU a été ment réalisées pour tous nos diplômés. laisse à chaque individu la possibilité de réaliser mise en place. Fin 2012, un bilan sera Pour compléter ce suivi des étudiants, sa mission spécifique en prenant soit sur son réalisé lors des conseils de perfectionne- des enquêtes à 6 mois de tous nos diplô- temps d’enseignant soit sur celui de chercheur. ment des formations auxquels participe- més seront réalisées au niveau de toutes ront outre l’équipe pédagogique et des composantes. Ces enquêtes permettront Décharges systématiques étudiants, des collègues d’autres éta- d’avoir des données précises concer- de maîtres de conférence blissements et des professionnels. nant l’insertion de nos étudiants à court nouvellement recrutés et moyen termes telles que la nature de Développement l’emploi, la rémunération, l’adéquation Depuis 2010, le Conseil scientifique soutient un allègement systématique de 64h ETD des obli- de l’apprentissage avec le diplôme…. gations de service des maîtres de conférence L’ouverture de nouvelles formations en ap- nouvellement recrutés. Cette mesure a pour fi- prentissage a permis d’augmenter de plus Emploi étudiant nalité de favoriser l’intégration des jeunes collè- de 45% le nombre d’apprentis cette an- Les composantes d’enseignement et des gues au sein de leurs équipes pédagogiques et née. Cette évolution se poursuivra à l’ave- services centraux ont adopté ce nouveau de recherche. nir par l’ouverture de nouvelles formations contrat de travail permettant à l’étudiant à l’apprentissage en licence profession- de concilier activité professionnelle et Bilan des projets financés sur nelle, en master mais aussi au niveau in- études. Les laboratoires peuvent évidem- appel à projets des programmes génieur grâce à trois nouvelles formations ment aussi utiliser ce dispositif. pluridisciplinaires et blancs que Polytech’Montpellier souhaite créer en septembre 2012. Assemblée de la Vie étudiante Depuis 2009, le Conseil Scientifique a soutenu 138 projets dans son appel d’offres « Program- Depuis ce printemps, une assemblée de mes pluridisciplinaires et blancs » pour un mon- la vie étudiante ouverte à tous les étu- tant total de 4 059 648 € dont 65% pour le re- diants se réunit tous les mercredis à la crutement de doctorants en appui à aux projets maison des étudiants afin de développer scientifiques retenus. des projets étudiants transversaux. Elle rencontre un vrai succès, les associations Création de la plate-forme BioRMN étudiantes y participant activement. En novembre 2011, le Conseil Scientifique a soutenu la création de la plateforme d’imagerie RMN (BioNanoNMRI). Celle-ci aura d’une part des missions de formation initiale et continue, d’autre part, cette structure développera des ac- tions autour de la thématique de limagerie RMN et viendra en appui à des travaux de recherche sur les traumatismes de la moelle épinière finan- cées en partie par lAssociation Verticale.26N°1 - 01.2012
  • 27. PublicationsPublications Les cellules se refont une jeunesse Pourra-t-on un jour rajeunir nos cellules pour réhabiliter certains organes affaiblis par le vieillissement ou la maladie ? Et pourquoi pas, grâce aux cellules souches pluripotentes induites. Des chercheurs français de lInstitut de génomique fonctionnelle (CNRS, UM1, UM2) et de lInserm viennent de développer une technique pour rajeunir des cellules sou- ches dégradées par lâge jusquà un stade quasi-embryonnaire. Cette prouesse technique publiée dans lédition du 1er novembre de la revue Genes and development ouvre une nouvelle voie à la médecine régénérative. …Rejuvenating senescent and centenarian human cells by reprogramming through the pluripotent state Genes and development. Laure Lapasset, Ollivier Milhavet, Alexandre Prieur, Emilie Besnard, Amelie Babled, Nafissa Ait-Hamou, Julia Leschik, Genes and development, Nov 1, 2011; 25 (21) C’est un garçon ! Peut-on choisir le sexe de son enfant ? Chez l’homme a priori la réponse est non. En re- vanche les acariens en sont capables. Une équipe de chercheurs de lISEM, Institut des sciences de lévolution de Montpellier (Université Montpellier 2 / CNRS) et de luniversité de Lisbonne a montré que, comme le prédisait une célèbre théorie de l’évolution, les femel- les ajustent la proportion de fils dans leur descendance en fonction du nombre de voisines avec lesquelles elles cohabitent. Cette étude publiée le 3 novembre dans la revue Science démontre la valeur qualitative mais aussi quantitative des prédictions réalisées dans le cadre de la théorie de l’évolution. …Experimental Evolution of Reduced Sex Ratio Adjustment Under Local Mate Competition. Macke, et al. Science, 3 November 2011: 1212177 Soigner les enfants qui vieillissent à vitesse grand V La progeria est une maladie génétique rare qui entraîne chez de jeunes enfants un vieillis- sement physiologique accéléré. Une équipe de scientifiques franco-espagnols, en colla- boration avec les chercheurs de l’Institut de génétique moléculaire de Montpellier (CNRS, UM1, UM2), est parvenue à mettre au point une thérapie génique prometteuse chez des souris pour traiter cette maladie. Les chercheurs ont non seulement réussi à créer pour la première fois un modèle animal capable de reproduire exactement les effets de la progeria, mais ont aussi mis au point une nouvelle technique de thérapie génique capable de rallon- ger significativement la durée de vie des souris traitées. Leurs travaux ont été publiés dans le numéro d’octobre de la revue Science Translational Medicine. …Splicing-directed therapy in a new mouse model of human accelerated aging. Osorio FG, Navarro CL, Cadiñanos J, López-Mejía IC, Quirós PM, Bartoli C, Rivera J, Tazi J, Guzmán G, Varela I, Depetris D, de Carlos F, Cobo J, Andrés V, De Sandre-Giovannoli A, Freije JM, Lévy N, López-Otín C. Sci Transl Med., 2011 Oct 26; 3(106):106ra107. 27 N°1 - 01.2012
  • 28. @UMontp2Université Montpellier 2 sciences et techniques Montpellier | Languedoc-Roussillon | Sud de France Place Eugène Bataillon - 34095 Montpellier cedex 5 - France www.univ-montp2.fr