Your SlideShare is downloading. ×
Rapport annuel Union Belge des Annonceurs - année 2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Rapport annuel Union Belge des Annonceurs - année 2013

717
views

Published on

Le Rapport Annuel de l'UBA vous donne un aperçu de toutes nos activités selon nos 4 pilliers: Représenter, Informer, Echanger, Rencontrer. Vous y trouverez aussi un aperçu des investissements médias …

Le Rapport Annuel de l'UBA vous donne un aperçu de toutes nos activités selon nos 4 pilliers: Représenter, Informer, Echanger, Rencontrer. Vous y trouverez aussi un aperçu des investissements médias en Belgique en 2013 (à partir de la page 25). Un document pratique pour rapidement retrouver certains chiffres pertinents relatifs à notre secteur.

Published in: Marketing

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
717
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
9
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. 2013 RAPPORT ANNUEL REPRÉSENTER INFORMER ÉCHANGER RENCONTRER
  • 2. UBA Rapport annuel 2013 Le but de l’UBA est de représenter les intérêts des annonceurs et d’agir comme un forum privilégiant les contacts légitimes entre membres du secteur de la publicité. L’UBA ne sera pas utilisée à des fins anticoncurrentielles et ne s’engagera pas dans des activités qui pourraient violer la législation en matière d’antitrust ou de concurrence. L’UBA n’entrera pas en discussion, ou ne mènera pas d’activités ou n'aura pas de comportements qui pourraient, en son nom ou au nom de ses membres, être en contradiction avec cette législation. Que fait l’UBA? L’UBA est un organisme de service qui défend les intérêts des annonceurs belges et leur offre une plateforme de connaissances et de communication unique. Depuis sa création en 1949, l’asbl UBA est devenue un réseau professionnel de premier ordre, comptant plus de 220 sociétés belges. Ensemble, les membres de l’UBA représentent la majeure partie des dépenses media nationales. L’UBA rassemble à cet effet des connaissances et une expérience pointues. Il s’agit par conséquent de la plateforme idéale où les annonceurs peuvent acquérir et échanger des connaissances. VISION Une communication de qualité aboutit à des consommateurs bien informés, à une économie saine et en croissance, à une société ouverte, orientée vers l’innovation. MISSION L’UBA aide les annonceurs à optimiser le rendement de leurs investissements en communication en encourageant une communication ouverte et transparente qui est performante, efficace et durable. VALEURS L’UBA est professionnelle, dynamique et collégiale. STRATÉGIE La stratégie fondamentale de l’UBA se résume en quatre mots-clés : > représenter ; > informer ; > échanger ; > rencontrer.
  • 3. 1 L’UBA représente 80 % des inves- tissements bruts en communi- cation des 100 principaux annon- ceurs. Mesurée sur la base du top 500 des annonceurs, cette part s'élève à 64 %. L'UBA est donc une association extrêmement représentative, qui fait résolument entendre la voix de l’annonceur. La croissance du réseau de l’UBA a, en outre, un effet positif sur la diver- sité et le caractère inspirant de l’organisation. À une époque où la vie associative est soumise à rude épreuve, il s’agit d’un très beau résultat. Nous avons pu y parvenir grâce à : • une stratégie à long terme résolue et univoque, fondée sur les quatre piliers : représenter, informer, échanger et rencontrer ; • la pertinence du service fourni aux membres ; • l’engagement intensif de nombre de nos membres et des collaborateurs motivés de l'UBA. Les autres chiffres clés de 2013 s’avèrent, eux aussi, impression- nants. 622 personnes ont eu recours au vaste éventail de formations de l'UBA Academy. Nous avons accueilli un total de 452 participants lors des 31 Commissions Media, Centres d’Expertise et Executive Forums. Et 3.046 professionnels ont pris part aux événements de l’UBA, qui sont donc devenus le lieu de rendez-vous par excellence du monde de la com- munication. L'UBA est aujourd'hui une association d’annonceurs très active, professionnelle, dynamique et collégiale. 2013 fut aussi l’année des nouvelles initiatives. L’UBA a formulé des points de vue clairs et les a rendus publics auprès des acteurs profes- sionnels, économiques et sociaux pertinents. L'UBA a également ouvert un Knowledge Center, créé pour développer, collecter et publier des perspectives et des tendances dans le domaine des media et de la com- munication. Enfin, nous avons lancé de nouvelles plateformes comme l’Executive Forum ainsi que le Forum Top-to-Top. L’UBA se sent donc mieux placée que jamais pour aider les annonceurs à maximiser le rendement de leurs investissements en communication, en 2014 aussi. La confiance de la majorité des annonceurs et une belle croissance nous donnent l’énergie nécessaire pour poursuivre une évolution positive au cours de cette 65e année d'activité. Dans le futur, nous entendons rester l’association d’annonceurs qui fait la différence et qui défend les intérêts des annon- ceurs. Jan Vandenwyngaerden Chris Van Roey Jan Vandenwyngaerden Président de l’UBA Chris Van Roey˚ CEO de l'UBA L’Union Belge des Annonceurs poursuit sa croissance. Au 1er janvier 2014, l'UBA comptait 220 entreprises membres. Un record absolu et une augmentation de plus de 30 % en deux ans. Le mot du président et du CEO
  • 4. UBA Rapport annuel 20132 LE COMITÉ EXÉCUTIF Jan Vandenwyngaerden CEO - Palm Breweries Président UBA Saskia Schatteman* CMO Lead - Microsoft Conseillère UBA Benoit Crochelet** Head of Brand & Marketing Communications - Electrabel Conseiller UBA Marc Frederix Marketing Director - Loterie Nationale Trésorier UBA Annie Courbet Director Sales - Hello bank! (BNP Paribas Fortis) Vice-Présidente UBA Herman Boonen Strategic Development Officer - Securex Secrétaire UBA Kristof Ampe** Marketing Director Foods, Beverages & Ice Cream - Unilever Conseiller UBA Philippe Wallez General Manager Private Banking - ING Vice-Président UBA Chris Van Roey˚ CEO UBA Luc Van Wichelen Media Manager Benelux - Mondel¯ez International Conseiller UBA *Mandat échu depuis le 13/12/13 ** Mandat à partir du 13/12/13
  • 5. 3 LE CONSEIL D'ADMINISTRATION 2013 AB INBEV Jean Jacques Velkeniers* BACARDI-MARTINI Erwin Van Der Weerden BASE Wim De Schutter* BEIERSDORF Anna Grassano* BELFIUS Dirk Smet BELGACOM Kristine Verhelst BEOBANK Michel De Bolle BNP PARIBAS-FORTIS Annie Courbet CARREFOUR Gisèle De Groote COLRUYT Jo Willemyns CRELAN Rik Duyck D'IETEREN Marc Donner DANONE Mira De Maeyer DE MASTER BLENDERS 1753 Peter Pintens DELHAIZE Joachim Rubin ELECTRABEL Benoît Crochelet HENKEL David Debie ING Philippe Wallez KBC Luc Rombouts LOTERIE NATIONALE Marc Frederix MARS Valérie Struye* MICROSOFT Saskia Schatteman MOBISTAR Bart De Groote* MONDELE¯Z INTERNATIONAL Luc Van Wichelen NESTLE Vincent De Clippele* PALM BREWERIES Jan Vandenwyngaerden PROCTER & GAMBLE Luc Suykens* SECUREX Herman Boonen TELENET Inge Smidts THE HOUSE OF BRANDS Chris Van Roey UNILEVER Kristof Ampe *Démissionaire sur base de l’article 13 des statuts. COMITÉ DE CONTRÔLE INTERNE CRELAN Rik Duyck KBC Luc Rombouts MARS Joris Bekaert COMITÉ DE RÉMUNÉRATION ING Philippe Wallez PALM BREWERIES Jan Vandenwyngaerden PALM BREWERIES Bert Poukens THE HOUSE OF BRANDS Chris Van Roey
  • 6. REPRÉSENTERINFORMERÉCHANGERRENCONTRER 6 UBA Rapport annuel 2013 REPRÉSENTER LA VOIX DE L’ANNONCEUR L’UBA est à l’écoute de ses membres, de leurs préoccupations et analyse leurs opinions. Nous formulons sur cette base des posi- tions claires, que nous mettons à la disposition de l’ensemble des acteurs professionnels, économiques, sociaux et politiques concernés. Dans son rôle de représentante des an- nonceurs, l’UBA se bat pour les points de vue communs et les intérêts des annon- ceurs. Nous soulignons, en outre, l’impact économique important et le rôle sociétal de la communication commerciale et non commerciale. L’UBA se profile comme un porte- parole représentatif et responsable des annonceurs et comme le défenseur d'une communication honnête, respectueuse et durable. AUTODISCIPLINE L’UBA soutient activement les initiatives d'autodiscipline dans le secteur et estime qu'il s'agit de la manière la plus perti- nente et la plus efficace de favoriser une communication sociétale responsable, honnête et éthique. Le Jury d'Éthique Pu- blicitaire (JEP) traite sur le fond toutes les plaintes éventuelles des consommateurs sur la publicité. À cet égard, des codes généraux, sectoriels et intersectoriels, de même qu'un large éventail de règles et de recommandations ont été établis avec la collaboration de l'UBA. RÔLE DES POUVOIRS PUBLICS L’UBA estime que les pouvoirs publics ont un rôle spécifique à jouer afin de soutenir un écosystème media sain et l’innovation dans le secteur par le biais de mesures d’encadrement. L’UBA demande aux pouvoirs publics une législation uniforme, fondée sur les directives européennes, en matière de publicité dans les différentes régions. En outre, l'UBA demande de préparer de telles initiatives législatives avec les organisations concernées dans la société civile, parmi lesquelles l'UBA, qui y représente les annonceurs. L’impact économique de la publicité Le secteur publicitaire joue un rôle économique important en Belgique sur le plan tant de l'emploi que des investissements. La publi- cité contribue directement et indirectement à la croissance économique et à la création de valeur, aux investissements, à l’emploi et à un chiffre d’affaires plus important. Les entreprises media, les régies media et les agences de publicité emploient 15.700 travailleurs à plein temps. Près de 6.500 fonctions logistiques et 11.000 emplois chez les annonceurs sont également directement liés à la publicité. L'emploi direct total est ainsi estimé à 35.000 unités. L'emploi indirect est, quant à lui, plus difficile à évaluer. Le chiffre d'affaires des entreprises media, des régies media et des agences de publicité en Belgique s'élève à 3,2 milliards d'euros. En 2013, les annonceurs ont investi un montant brut de 3,7 milliards d'euros dans les media « above/paid » (télévision, radio, cinéma, print, out-of-home, digital, mobile) (étude CIM, Nielsen). Il convient d’y ajouter les investissements en media « below/owned » (points de vente, marketing direct, coupons…) et dans divers points de contact avec les consommateurs, que l’on peut évaluer à 1,8 milliard d'euros. Les investissements publicitaires ont, bien sûr, également un impact micro-économique pour les annonceurs eux-mêmes. Les dépenses publicitaires sou- tiennent la demande de produits et services et augmentent de cette manière le chiffre d’affaires des entreprises concernées. Sur le plan macro-économique, ces investissements stimulent la croissance économique et renforcent la compétitivité des entreprises. Les modèles statistiques démontrent une forte corrélation positive entre les investissements publicitaires et media, et la croissance du PIB. Une récente étude belge de l’institut McKinsey montre qu’au cours des 10 dernières années, la publicité a permis une croissance de 15 à 20% du PIB au sein du G20.
  • 7. 7 L’UBA SOUTIENT ACTIVEMENT Le Conseil de la Publicité (CdP) Le CdP est composé de et financé par l’UBA, l’ACC et les media publicitaires. - Vice-Président : Chris Van Roey, UBA Le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) Le JEP est l’organe régulateur (SRO - self-regulatory organization) de l’ensemble des media payants. L’UBA siège dans le jury, avec 4 membres : - Peter Buijze, Coca-Cola, appel - Marc Donner, D’Ieteren, première instance groupe 2 - Véronique Huysmans, P&G, appel - Karolien Pieters, Henkel, première instance groupe 1 Strategische AdviesRaad beleidsdomein Media (SARC) Le SARC se compose de représentants de la société civile et d’experts indépendants parmi lesquels le Parlement flamand. Les avis et études sont transmis au gouvernement flamand. - Membre du SARC : Chris Van Roey, CdP Le Centre d’Information sur les Media (CIM) Le CIM fournit des informations sur la diffusion et l’audience des media en Belgique, de même que des études nécessaires à l’optimisation des investissements publicitaires. L’UBA siège au Bureau et au Conseil d’Administration : - Patrick Steegmans, Loterie Nationale (Bureau + C.A.) - Fabienne Close, L’Oréal Belgilux - Maud Van de Velde, 20th Century Fox Film - Chris Van Roey, UBA - Kristine Verhelst, Belgacom - Patricia Vermandele, ING Les Effie Awards Belgium Cette prestigieuse cérémonie récompense les meilleures cam- pagnes de communication pour leur efficacité. L’UBA préside l’association et siège dans le jury : - Christophe Mottint, Président - Kristof Ampe, Unilever Belgium - Yves De Voeght, Coca-Cola - Rik Duyck, Crelan - Nathalie Erdmanis, Mobistar - Ignace Heyman, Lotus Bakeries France - Jan Van Mossevelde, Procter & Gamble La World Federation of Advertisers (WFA) La WFA est l’organisation de défense des intérêts des marke- teers au niveau international. - Administrateur et membre de l’Exco : Chris Van Roey, UBA L’UBA COLLABORE AVEC L’Association of Communication Agencies (ACC) L’ACC regroupe les agences d’événement et de publicité. Outre des contacts réguliers pour traiter des questions stratégiques ou ponctuelles, nous publions des documents communs au profit de la qualité de la collaboration entre annonceurs et agences de communication. Différents membres de l’ACC sont actifs comme formateurs à l’UBA Academy. Media L’UBA entretient des contacts réguliers avec les groupes de media actifs en Belgique et avec différentes associations media. Associations sectorielles De nombreuses associations sectorielles sont actives en Belgique. Elles regroupent des membres issus de secteurs spécifiques et défendent les intérêts sectoriels. Elles sont très spécialisées dans leur secteur, mais ont moins d’expérience en marketing et en communication. L’UBA collabore réguliè- rement et activement avec ces associations sectorielles, sur des thématiques comme la publicité, la communication ou le marketing. Des codes d’autodiscipline pour un secteur en particulier constituent souvent l’objet de la collaboration. Pouvoirs publics politiques Le paysage politique belge est complexe. L’UBA prend, le cas échéant, contact avec les décideurs politiques compétents aux différents niveaux de pouvoir. Il est souvent question de mieux les sensibiliser aux besoins des annonceurs et de les conseil- ler de manière spécifique sur l'autorégulation, la co-régulation et la régulation. Les United Media Agencies (UMA) L’UMA réunit les agences media. La relation entre l'annonceur et l'agence media est le principal objet. Les membres de l’UMA sont, en outre, actifs en tant que spécialistes media et conseil- lers lors des Commissions Media de l’UBA et en qualité de formateurs à l’UBA Academy. UN RÉSEAU DE CONTACTS
  • 8. REPRÉSENTERINFORMERÉCHANGERRENCONTRER 8 UBA Rapport annuel 2013 DOSSIERS RELATIFS AUX MEDIA • L’avenir de la télévision Le monde de la télévision subit un changement structurel. L’UBA a mené une étude auprès de ses membres et a organisé un Forum Exécutif avec des annonceurs et deux forums Top-to-Top avec, d’une part, les chaînes de télévi- sion et, d’autre part, les fournisseurs de services télévisés. • Intégrité du signal en télévision Le décret « intégrité du signal » a été débattu au Parlement flamand. L’UBA a rédigé un « position paper » à ce sujet et a appelé à un dialogue constructif sur le maintien de la télévision comme media publicitaire important et inno- vant, et ce, avec une audience maxi- male, pour du contenu de qualité et à un prix correct. • Placement de produit RTBF Sans la moindre concertation préalable avec le secteur, la ministre Laanan a décidé d’interdire le placement de produit à la RTBF à compter de juillet 2013. L’UBA a manifesté son mécon- tentement auprès de la ministre et a préparé un dossier visant à motiver une réintroduction. • Publicité chez De Lijn La commission Mobilité du Parlement flamand a débattu de l’usage des langues dans les publicités placées via LijnCom sur les bus et les trams et envisageait d’interdire la publicité dans d’autres langues. L’UBA y a réagi et a informé le cabinet des implications potentielles. • Mediahuis L’UBA a sondé ses membres à l’occa- sion de la création de Mediahuis par Corelio et Concentra. L’UBA a réalisé un dossier motivé pour l’Autorité belge de la Concurrence du SPF Économie. DOSSIERS SECTORIELS • Belgian Pledge monitoring Le « Belgian Pledge » est le code d’autodiscipline pour la publicité res- ponsable dans le secteur alimentaire belge. Il a vu le jour à l'initiative de l'UBA, de la Fevia et de Comeos. En 2013, l’UBA a approfondi le sujet et a prêté sa collaboration active à l'éla- boration d'un système de monitoring de ce code. • Convention alcool La nouvelle convention « en matière de publicité pour les boissons alcoo- lisées », également connue sous l'intitulé « code Arnoldus », a vu le jour en janvier 2013. L’UBA a orga- nisé un séminaire pour le secteur, en collaboration avec la Fédération des Brasseurs belges. • Code de conduite OTC À la demande du BACHI, l'association belge qui regroupe les entreprises de l’industrie des produits de santé en vente libre, l’UBA a prêté son assis- tance au développement d’un code d’autodiscipline pour le secteur. L’UBA a réalisé une étude sur les codes OTC existants en Europe et a donné son conseil sur l'organisation possible de l'autodiscipline. AUTRES DOSSIERS • Liste Ne-m’appelez-plus L’UBA a transmis à la BDMA le point de vue des annonceurs sur la liste Ne-m’appelez-plus et a évoqué la manière d’instaurer une meilleure collaboration à cet égard dans le futur. • Sagesse publicitaire L’UBA a soutenu différentes initiatives des pouvoirs publics et des universités dans le cadre de la sagesse publici- taire. • Proposition de loi Galant L’UBA a exposé aux responsables politiques ses critiques quant à la proposition de loi de madame Galant (MR) sur « les illustrations retouchées du corps ». • Étude de pertinence économique L’UBA a collaboré à l’étude du Conseil de la Publicité et de Deloitte sur l’impact économique du secteur publi- citaire en Belgique. DOSSIERS SPÉCIFIQUES EN 2013 Plus d’informations ? Contactez Chris Van Roey°, CEO chris@ubabelgium.be
  • 9. 9 REPRÉSENTERINFORMERÉCHANGERRENCONTRER INFORMER DES SOURCES DE PREMIÈRE MAIN POUR L’ANNONCEUR Ce pilier englobe l’ensemble des services chargés d’informer aussi largement que possible les annonceurs affiliés à l’UBA. Dans une société en constante mutation, les annonceurs ont besoin d’une information adéquate pour travailler efficacement et poser des choix pertinents. L’UBA diffuse son information, d'une part, par le biais de son centre de formation: l'UBA Academy et, d'autre part, par le biais de divers services. Nous vous informons via : UBA Academy UBA-services UBA-publications UBA-website L’UBA REMPORTE LE WFA PRESIDENT’S AWARD 2013 FOR INDUSTRY LEADER- SHIP L’UBA a décroché, le WFA President’s Award 2013 for industry leadership. Ce trophée international a été décerné par la World Federation of Advertisers (WFA) à l’occasion du dîner organisé pour le 60e anniversaire de l’association. L’évé- nement s’est déroulé le mercredi 6 mars 2013 au Palais d’Egmont, en présence des associations d’annonceurs du monde entier. L’UBA a été honorée du prix pour “l’innovation, la pertinence et l’excellence” de l’UBA Academy. UBA ACADEMY L’UBA Academy est un atout important dans l’affiliation à l’UBA. Une large gamme de formations en communication permet aux annonceurs de développer leurs compétences et d’améliorer leur efficacité immédiate, dans un environne- ment complexe et en constante mutation. La pertinence du contenu et la qualité des intervenants sont au cœur du programme. L’UBA fait appel à des experts reconnus du secteur de la communication, doués pour transmettre leur expertise adaptée au quotidien des annonceurs. L’accent est mis sur la pratique et l’interactivité. "L’UBA investit résolument dans l’UBA Academy afin de former les annonceurs. L’association assume ainsi sa responsabilité et joue un rôle majeur dans le paysage publicitaire. "Luc Suykens, Harley Procter Marketing Director, Procter & Gamble
  • 10. 10 UBA Rapport annuel 2013 ADVISORY BOARD – NOUVEAU ! Pour pérenniser son grand succès et apporter une réponse aux questions portant sur les développements stratégiques, l’UBA Academy compte depuis juin 2013 un Advi- sory Board. Il se compose d'experts en marketing et communication et de responsables en res- sources humaines et formation : • Président : Patrick De Pelsmacker – Pro- fesseur de marketing, Université d’Anvers; • Vice-présidente : Ann Van De Perre – HR Director, ING ; • Consultants Marcom : Laura Busselot – Team Coordinator Premedia, Colruyt ; Johan Claes – HR Communication & Employer Branding Manager, STIB-MIVB ; Philip Lebesque – Business Partner Sales & Marketing, Goodyear ; • Consultants HR & L&D : Stefaan Arryn – HR Director Talent, Securex ; Sonia Frey – HR Director, De Lijn ; • UBA : Jan Vandenwyngaerden – CEO, Palm Breweries-Président UBA ; Chris Van Roey, CEO UBA ; Anne-Sophie Vilain, Training Manager UBA. DIPLÔME « THE PRINCIPLES OF COMMUNICATION » - NOUVEAU ! Une première recommandation de l’Advisory Board fut de développer un diplôme qui couronne la participation active au programme complet du Com- munication Management College et la réussite d’un travail défendu oralement devant un jury. Depuis septembre 2013, les partici- pants au Communication Management College peuvent obtenir un diplôme : « The Principles of Communication ». À travers le mémoire, les participants créent un lien entre la formation et les défis auxquels l’entreprise est confron- tée. Le mémoire est évalué par un jury de professionnels du secteur. Le jury se compose de : • Patrick De Pelsmacker – Professeur de marketing, Université d’Anvers ; Président de l’Advisory Board et forma- teur au CMC ; • Hans Cools – CEO de Sanoma Media, formateur au CMC ; • Chris Van Roey – CEO UBA. 1. COMMUNICATION MANAGEMENT COLLEGE Créé en 2008, le Communication Mana- gement College remporte un vif succès. Cette formation de quatre jours aide les jeunes annonceurs à être très vite efficaces dans leurs nouvelles responsabilités. Les cours sont donnés par 14 experts, dont la réputation dans leur domaine n’est plus à faire. La formation se distingue par son côté pratique et concret. Les formateurs émaillent leur exposé d’exemples parlants et d’études de cas ancrées dans l’actualité. La connaissance théorique est fournie à titre de support. Les participants sont invités à résoudre des cas pratiques. Le programme se compose d’une journée de formation par mois pendant quatre mois. Il traite des différents aspects du métier : la stratégie, le processus, les concepts et les partenaires de la communication. Un cycle est proposé au printemps et un autre en automne. Au cours de l’année académique 2012-2013, 68 jeunes professionnels de la communication ont participé à la formation. Ils sont issus des entreprises suivantes : AB Inbev Belgium, Akzo Nobel, Alpha Card, Bayer, Beiersdorf, Belfius, BNP Paribas Fortis, Bpost, Brasserie Haacht, Carlsberg Importers, CBC, Colruyt, D'leteren, Danone, De Lijn, Dr. Oetker, Duvel Moortgat, Edenred, Electrabel, Entrepreneurs pour Entrepreneurs, Estée Lauder, General Motors, H.J. Heinz, Henkel, IJV – IFAS, ING, Johnson & Johnson, KBC, KPMG, Media Markt – Saturn, Microsoft, Mobistar, Mondelèz, Mora, Nestlé, Omega Pharma, Optima, Orangina Schweppes, PAB, Palm Breweries, Parship, Peugeot, PwC, Record Bank, SD Worx, SOS Villages d’Enfants, Stassen, Stepstone, STIB – MIVB, Fondation contre le cancer, Telenet, Travix, Twentieth Century Fox, United Biscuits, Vivabox, Vlaamse Overheid, WWF, Yoplait. COMMUNICATION MANAGEMENT COLLEGE : LES ORATEURS • Stéphane Buisseret – CEO, AIR • Hans Cools – CEO, Sanoma Media • Nicolas De Bauw, Client Service Director, TBWA • Patrick De Pelsmacker – Prof. Marketing, Université d’Anvers • Veerle Devos –Head of quarters Mortierbrigade • Sylvie Dewaele – Media Arts Director, TBWA • Bruno Liesse – DG Deepblue, Dentsu Aegis • Bart Lombaerts – Communication Manager, Vlaamse Liga Tegen Kanker • Pierre Mathelart – DG, Atypic • Stéphanie Radochitzki – Digital Strategy Manager, Space • Anthony Slabinck – Digital Strategist & Executive Coach, Invisible Puppy • Stephan Smets – DG, Engage BBDO • Fons Van Dyck – DG, think/BBDO • Kristin Verellen – Partner, PeelTheOnion. TROIS TYPES DE FORMATIONS L’UBA Academy organise trois types de formations : • le Communication Management Col- lege : une formation de quatre jours pour les professionnels débutants en communication ; • les Communication Master Classes : des formations courtes d’une demi- journée qui approfondissent des thématiques particulières ; • les formations « In house » : des session organisées au sein des entreprises pour répondre à leurs besoins particuliers. Au total, 38 formations ont été organisées pour 622 participants au cours de l’année académique 2012-2013.
  • 11. 11 2. COMMUNICATION MASTER CLASSES Les UBA Communication Master Classes sont des formations courtes d’une demi- journée, axées sur un thème spécifique. Elles proposent un apprentissage pratique, ancré dans la réalité du marché. Les formateurs sont des professionnels réputés du monde des entreprises. Ils abordent les développements de leur secteur, présentent différents cas pertinents et transmettent leurs règles d’or. Les participants repartent avec une foule de conseils immédiatement applicables dans la pratique. Le nombre d’inscriptions par session est limité pour encourager l’échange efficace d’idées. COMMUNICATION MASTER CLASSES: LE PROGRAMME Le contenu du programme est défini en fonction des évolutions du métier de la communication, des recommandations de l’Advisory Board de l’UBA Academy et des besoins des membres de l’UBA. Il couvre six compétences essentielles : • collaboration avec les agences : sélection, rémunération, collaboration, évaluation, briefing, créativité ; • management des media : social, digital, mobile, production, plan media, agences media, B2B, expériences media… ; • stratégie : insight consommateur, in store, webcontent, e-communication, relations publiques, communication interne… • ROCI : audit media, efficacité du sponsoring, du site internet, des media sociaux, marcom accountability… • législation : droits d’auteur, contrat de communication… • compétences personnelles : présentation, interview presse, brainstorm, personal branding… 3. FORMATIONS ‘IN HOUSE’ L’UBA Academy peut organiser les Communication Master Classes dans votre entreprise, pour répondre à vos besoins spécifiques : nombre de partici- pants, plages horaires, localisation. Les membres bénéficient de tarifs préféren- tiels. La formation la plus prisée, réalisée en interne, est la session consacrée au « Client Brief ». Mobistar l’a notamment accueillie dans ses murs à deux reprises (en 2012 et en 2013). AVANTAGE EXCLUSIF POUR LES MEMBRES DE L’UBA Toutes les formations de l’UBA Academy sont incluses dans la cotisation annuelle, à l'exception des formations In House. Les non-membres paient 300 euros par Communication Master Class (formation d’une demi-journée) et 2.400 euros pour participer au Communication Manage- ment College (cycle de quatre jours). GARANTIE DE QUALITÉ Chaque formation fait l’objet d’une prépa- ration rigoureuse et d’une évaluation par les participants. Ils sont invités à s’expri- mer sur le contenu, le dynamisme et les qualités pédagogiques du formateur. Les témoignages sont repris sur le site de l’UBA, sous la rubrique « La parole aux participants ». RENFORCEMENT DE L’UBA ACADEMY La Training Manager Anne-Sophie Vilain dirige et coordonne l’UBA Academy depuis son lancement, en 2011. La première année académique (2011-2012) a accueilli 507 participants. Un chiffre qui a augmen- té de 23 % l’année suivante (622 parti- cipants en 2012-2013). L’UBA Academy nécessitait donc un renfort logistique ; Carmen Lopez a été engagée à mi-temps au poste de Training Coordinator. Depuis le 1er août 2013, elle offre un soutien à l’organisation des formations et gère l’administration et les inscriptions. En savoir plus sur nos formations ? Contactez • Anne-Sophie Vilain, Training Manager, annesophie@ubabelgium.be • Carmen Lopez, Training Coordinator, carmen@ubabelgium.be LES CHIFFRES CLÉS DE L’UBA ACADEMY Au cours de l’année académique 2012- 2013, 68 annonceurs juniors ont suivi le Communication Management College et 514 professionnels de la communication ont participé aux Communication Master Classes. Les formations In House ont accueilli 40 participants. 2011-2012 2012-2013 38 formations 622 participants 507 participants 36 formations Évolution du nombre de formations :
  • 12. 12 UBA Rapport annuel 2013 En savoir plus sur nos services ? Contactez Kristin Hannon, Loyalty Manager, kristin@ubabelgium.be LES SERVICES DE L’UBA L'UBA a développé de nombreux services, spécialement pour ses membres- annonceurs. 1. UBA JOB LINE L’UBA Job Line permet aux annonceurs affiliés de poster sur le site web de l’UBA leurs offres d’emploi en marketing et communication. Les postes vacants sont visibles sur le site, via les e-news et Twitter. Nous constatons une utilisation très active de ce service. En 2013, 88 offres d’emploi ont été publiées en ligne. Informations sur www.ubabelgium.be/ ubajobline 2. UBA LEGAL LINE Vous avez besoin d’un conseil juridique précis ? Vous pouvez compter sur notre service UBA Legal Line. En collaboration avec le bureau d’avocats KOAN, nous prodiguons gratuitement à nos membres les premiers conseils juridiques. En 2013, l’UBA a donné avec Koan 23 conseils. Plus d’informations sur www.ubabelgium.be/ ubalegalline. 3. UBA MEDIA GLANCE Le service UBA Media Glance vous offre une vue claire et rapide des investis- sements media, grâce à la banque de données MDB. Notre partenaire Nielsen vous donne accès en ligne à une source exceptionnelle d'informations sur les investissements publicitaires en Belgique, par secteur, par annonceur et même par marque. Plus d’informations sur www. ubabelgum.be/ubamediaglance LES PUBLICATIONS DE L’UBA ADVERTISER GUIDELINES De la collaboration entre annonceurs et organisations professionnelles naît souvent le besoin de compiler l’informa- tion. Nos UBA Advertiser Guidelines sont riches et englobent des sujets divers et variés. Aperçu des publications de l’UBA : • Social Media Guidelines ; • Communication Agency Contract ; • In-store communication ; • Communication agency evaluation ; • Guide de rémunération ; • The Client Brief ; • Digital marketing contract ; • Media audit ; • Code de conduite pour compétitions d’agences. Ces guides font partie des nombreux docu- ments mis à la disposition des membres de l’UBA. Le site publie également les guides d’associations professionnelles comme la World Federation of Advertisers et l’European Association of Communica- tion Agencies, qui bénéficient du soutien de l’UBA. La liste complète des publica- tions est disponible sur le site, sous la rubrique Informer/Publications. Tous ces documents peuvent être téléchargés gratuitement par les membres. www.ubabelgium.be Le site web de l’UBA est la source par excellence à consulter pour vous tenir informé. Vous y trouverez très facile- ment toutes les activités et actualités. Les membres de l’UBA reçoivent, en outre, notre newsletter pour rester au fait de toutes les activités organisées par l’UBA et de l’actualité du secteur. Nous communiquons également les avantages exclusifs réservés aux membres, comme les entrées gratuites pour certains évé- nements et formations. Vous ne recevez pas encore notre news- letter électronique ? Envoyez vos coordonnées à database@ubabelgium.be
  • 13. 13 REPRÉSENTERINFORMERÉCHANGERRENCONTRER ÉCHANGER COMMISSIONS MEDIA Dans les Commissions Media, les annonceurs analysent et abordent principalement les évolutions des media, chacun avec leur expertise. Les membres des Commissions ne se contentent pas de réagir à l’actualité, mais ils anticipent aussi les changements attendus du marché. Les Commissions constituent depuis toujours une plateforme unique où se rencontrent annonceurs et spécialistes des media. Elles constituent à cet égard une source d’inspiration pour tous. Elles abordent les opportunités et les défis en toute ouverture et échangent du feed-back macro-économique. Les Commissions invitent aussi bien sûr les media et les régies à une concertation. Chaque commission se tient quatre fois par an. L’UBA compte 3 Commissions Media : 1. la Commission Media TV ; 2. la Commission Media Press – Radio – Out of Home ; 3. la Commission Media Digital & Mobile. ENRICHIR ET PARTAGER AVEC D’AUTRES ANNONCEURS SON EXPERTISE EN MEDIA ET COMMUNICATION L’UBA propose diverses plateformes au sein desquelles les annonceurs et d’importants acteurs du secteur se rencontrent et dialoguent. Le développement d’une expertise en communication et media, et l’échange de connaissances et d’informations constituent les fondements de ces plateformes. Ces organes de concertation nous permettent de formuler des opinions et des lignes de conduite qui reflètent l’avis des annonceurs. Nous distinguons 3 types de plateformes de rencontre : les Commissions Media, les Centres d’Expertise et, depuis 2013, l’Executive Forum. La participation à ces plateformes est exclusivement réservée aux membres. Nous faisons toutefois régulièrement appel au soutien de spécialistes externes en media et d’autres experts. LES CENTRES D’EXPERTISE Les différents Centres d’Expertise appro- fondissent des domaines particuliers du monde de la communication. L’UBA propose à ses membres une plateforme d’inspiration unique dans ces domaines. L’échange d’expériences et les possibilités de networking avec des collègues annon- ceurs constituent les principaux atouts de ces réunions. Les thématiques des Centres d’Expertise répondent à l’actualité et anticipent les changements attendus sur le marché. Vous bénéficiez ainsi d’une meil- leure compréhension des derniers dévelop- pements dans votre secteur, dans l’optique d’une communication intégrée, efficace et caractérisée par un retour optimal. En 2013, l’UBA est parvenue à maintenir la qualité des réunions et la pertinence des interventions à un niveau élevé. Les Centres d’Expertise jouent plus que jamais leur rôle de plateforme d’échange de points de vue et de création de perspectives avancées, particulièrement axées sur les besoins des annonceurs. Huit Centres d’Expertise ont été actifs en 2013 : 1. Research – Consumer Management Insights ; 2. Research – Panels ; 3. Sponsoring & Event Communication ; 4. Shopper Marketing ; 5. Employer Marketing ; 6. Responsible Communication ; 7. Social Media ; 8. Procurement Communication. ;
  • 14. REPRÉSENTERINFORMERÉCHANGERRENCONTRER 14 UBA Rapport annuel 2013 1. MEDIACOMMISSIE TV Président : Luc Van Wichelen, Monde¯lez International Vice-président : David Debie, Henkel La Commission Media TV réunit des annonceurs qui veulent un paysage télévisé à la fois qualitatif et saine- ment concurrentiel en Belgique. Ils se penchent sur les nouvelles tendances, la bonne collaboration entre parte- naires, la concurrence responsable et l’analyse ROI. En 2013, nous avons réuni les régies, les chaînes de télévision et les spécia- listes en la matière pour nous informer des nouvelles tendances du marché. Nous avons notamment abordé les sujets suivants : l’évolution du paysage télévisuel au niveau belge et euro- péen, la mesure du media télévisé, le deuxième écran, le shifted viewing, la fragmentation de l’audience, l’influence des nouvelles technologies, l’étude des relations entre les annonceurs et le media télévisuel. La télévision est et reste un media de masse incontournable et les annon- ceurs doivent rester conscients des défis à relever. 2014 s’accompagne, en outre, de nom- breux nouveaux défis : un rapproche- ment possible entre les chaînes et les prestataires de services, l’arrivée po- tentielle d’acteurs OTT comme Netflix, le développement d’une publicité télévi- sée ciblée, etc. Cela promet des débats animés au sein de la commission et un bel enrichissement des connaissances pour chaque participant. 2. COMMISSION MEDIA PRESSE – RADIO – OUT OF HOME Président : Paul Daels, KBC Nouvelle Présidente 2014: Liesbeth Dupon, Media Markt Vice-présidente : Nathalie Schor, Record Bank La Commission Media PRO se concentre sur tous les aspects de la presse, de l’affichage et de la radio et suit le ROI de la publicité dans ces media. 2013 fut l’année de nombreux nouveaux développements. Épinglons la création de Mediahuis, le rapprochement entre le groupe Vers L’Avenir et Tecteo et l’évo- lution autour du groupe Sanoma. L’UBA a mis les annonceurs directement en contact avec les principaux acteurs et spécialistes. Une foule de sujets ont été abordés dans ce domaine, notamment sur la mesurabilité, la créativité et la perti- nence. Nous avons étudié différents cas et avons organisé des rencontres avec les principaux acteurs du secteur. Nous continuerons à mettre tout en œuvre au sein de cette commission pour fournir des informations détaillées et pertinentes aux annonceurs. Ils pourront ainsi se forger une idée précise du développement de ces media et pourront en tenir compte pour parfaire leur politique et leur straté- gie de communication. 3. COMMISSION MEDIA DIGITAL & MOBILE Président : Jeremy Depauw, Danone NouveauPrésident2014: Amaury Rosier, L’Oréal La Commission Media Digital & Mobile suit les nouvelles tendances de la communication en ligne et mobile, et anticipe les développements futurs. La commission dépeint les nouvelles possibilités que la numérisation offre aux annonceurs. En 2013, la Commission Media Digital & Mobile s’est penchée sur des sujets importants pour les annonceurs d’un point de vue stratégique et pratique : mesures et mesurabilité des media numériques, real time bidding, smart versioning, impact de l’introduction des neurosciences sur l’utilisation des media numériques. Ce ne sont que quelques-unes des thématiques intéressantes abordées lors de nos réunions, et qui ont apporté enrichis- sement et valeur ajoutée à chaque participant. Notre Commission Digital & Mobile tient à suivre de près l’actualité, et même à la devancer. Les présenta- tions et l’échange de connaissances autour de l’application concrète des outils numériques ont permis à chaque participant d’élargir son expérience professionnelle en la matière.
  • 15. 15 CENTRES D’EXPERTISE 1. RESEARCH – CONSUMER MANAGEMENT INSIGHTS Président : Marc Immer, bpost Quelles sont les nouvelles tendances dans le domaine du Consumer Manage- ment Insights ? Où en sont les ten- dances sociodémographiques ? Quelles sont les innovations dans le domaine de la recherche ? Ce Centre d’Expertise est le meilleur canal pour rester informé des dernières études de consomma- teurs. Il contribue à l’élaboration d’une meilleure connaissance sur les clients et donc à une meilleure communication avec le groupe cible. Les principaux sujets abordés en 2013 concernaient la manière de convertir le Big Data en idées pertinentes, la ma- nière de mesurer la publicité de bouche- à-oreille, une évaluation qualitative et quantitative des bureaux d’études, etc. 2. RESEARCH – PANELS Président : Bart Pelgrims, Coca-Cola Nouveau Président 2014: Sam Loeys, Coca-Cola Pour les experts qui mènent des études dans le domaine des Fast Moving Consumer Goods (FMCG), le Centre d’Expertise Research - Panels est la plateforme idéale pour débattre avec des acteurs importants du marché comme Nielsen et Gfk. Ce Centre d’Expertise est une plateforme de discussion centrale qui formule de nouveaux points de vue pour les petits et les grands acteurs. En 2013, nous avons abordé les techniques et les méthodologies à utiliser pour définir correctement des types de magasins. Nous nous sommes également penchés sur la méthodologie destinée à améliorer la qualité des données sur les Hard Discounters. Enfin, GfK et Nielsen nous ont régulièrement informés des faits et chiffres relatifs au monde du commerce de détail. 3. SPONSORING & EVENT COMMUNICATION Présidente : Delphine Baise, ING Ce Centre d’Expertise se penche sur le partage des expériences des annonceurs en matière d’événements et de projets de sponsoring. Au centre des préoccupations, citons les nouvelles formes de collaboration, l’interactivité avec le consommateur (return on connection), l’intégration dans le mix media et la manière de mesurer l’efficacité. Ce Centre d’Expertise s’est montré très actif en 2013 et a notamment abordé les sujets suivants : Quelles sont les nouvelles formes de sponsoring ? Comment faire appel à une agence événementielle ? Comment briefer cette agence ? Quelle est la valeur ajoutée d’une collaboration avec l’ACC (charte/contrat type avec une agence événementielle) ? Le Centre d’Expertise s’est également attardé sur les visions d’avenir de différents experts de ce secteur. 4. SHOPPER MARKETING Présidente : Carine Vaeremans, FrieslandCampina En raison de l’évolution de ce secteur, nous avons rebaptisé le Centre d’Exper- tise « Point-of-Sales » en « Shopper Marketing ». L’occasion d’aborder les derniers développements dans le domaine des outils d’activation clas- siques dans le point de vente et autour, ainsi que les nouvelles technologies mobiles et numériques. Comment amé- liorer les ventes ? Comment faire croître une catégorie ? Comment renforcer l’interactivité entre les marques et les consommateurs ? De nombreuses thématiques ont été abordées en 2013. Après une première séance consacrée à l’étude menée avec Carrefour et Haystack sur l’impact de la communication In-Store, nous avons eu une démonstration du rôle toujours plus efficace et pertinent des outils numé- riques dans le monde du commerce de détail. Bref, une séance instructive qui a sans aucun doute ébranlé bien des idées préconçues sur la communication en point de vente. 5. EMPLOYER MARKETING Présidente : Sandra Vandorpe, Belgacom Le projet se penche sur la valeur ajoutée de l’Employer Marketing pour les entreprises et leurs collaborateurs. Un sujet d’actualité qui touche parti- culièrement les RH, le marketing et la communication. Ce Centre d’Expertise a abordé des questions cruciales telles que : Quelle est la valeur ajoutée de l’Employer Marketing pour les entreprises et leurs travailleurs ?
  • 16. 16 UBA Rapport annuel 2013 Comment développer une marque d’employeur forte et fructueuse ? Comment améliorer l’image de marque, tant en interne qu’en externe ? Comment attirer les collaborateurs les plus talentueux au sein de l’entreprise ou du département ? Comment retenir ceux déjà présents ? 6. RESPONSIBLE COMMUNICATION Président : Igor Nowe, Carlsberg L’objectif de ce Centre d’Expertise est simple : comment stimuler une communication responsable sur la base des 3 « P » : Planet, People, Profit ? La communication socialement responsable fait partie intégrante de l’entrepreneuriat socialement respon- sable. Par le biais d’exemples concrets et des best practices des annonceurs, les participants à ce Centre d’Exper- tise réfléchissent au développement d’une communication durable qui tient compte des nouvelles données socié- tales. En 2013, nous avons étudié un magni- fique cas de Ferrero, une présentation sur la « Sagesse publicitaire » et nous avons accordé une attention particu- lière à l’échange de connaissances entre les annonceurs participants. 7. SOCIAL MEDIA Présidente : Aniana Taelman, Securex Ce Centre d’Expertise échange des idées sur la stratégie à adopter en matière de media sociaux : de l’objectif aux résultats. Voici quelques-unes des questions traitées en 2013 : Comment optimiser l’utilisation des media sociaux ? Comment les intégrer dans une straté- gie de communication globale ? Existe-t-il une stratégie idéale ? Quels sont les principes de base de cet outil efficace, mais difficile à utiliser ? Quelles sont les étapes essentielles au développement d’une bonne stratégie autour des media sociaux ? Comment convertir les fans de marques en ambassadeurs ? 8. PROCUREMENT COMMUNICATION Président : Vacant Le Centre d’Expertise s’attarde sur le processus d’achat ainsi que sur les KPI et les frais des services de marketing et communication. Ce sujet est un point commun entre les départements d’achat et de marketing/communication. En 2013, nous avons abordé la relation entre les départements d’achat et les agences de communication. Nous avons également échangé les expériences d’annonceurs sur les benchmarks, les outils et les techniques. NOUVEAU EN 2014: B2B COMMUNICATION Présidente : Ingrid Stoffels, KPMG Là où les autres Centres d’Expertise se concentrent principalement sur la communication B2C, ce nouveau centre explore les différentes facettes de la communication B2B. La création de ce nouveau Centre d’Expertise répond à la demande particulière des annonceurs de parfaire leurs connaissances sur la com- munication B2B. La communication avec vos clients et prospects professionnels requiert, en effet, une approche directe et structurée spécifique. La première séance de ce Centre a jeté les bases pour les futurs développements des prochaines réunions de 2014. Quelques chiffres: Commissions Media Centres d’Expertise Forum Exécutif 452 88% 12 17 2 annonceurs participants departicipants extrêmementsatisfaits réunionsdes CommissionsMedia réunionsdes Centresd’Expertise ForumsExécutifs
  • 17. 17 Plus d’informations ? Contactez Karim Debbah, Media Manager karim@ubabelgium.be UBA EXECUTIVE FORUM Dans le cadre du pilier « Échanger », nous avons pris avec l’Executive Forum une nou- velle initiative en 2013. Le principe consiste à réunir un nombre limité de grands annon- ceurs et de CEO autour d’une table prestigi- euse pour un échange ouvert de points de vue sur une thématique particulière de notre secteur. En 2014, l’UBA organisera deux sessions de son Executive Forum. L’événement se tiendra en alternance au Warande et au Cercle de Lorraine, à Bruxelles. 25 septembre 2013 Executive Forum sur « L’image de la publicité » La confiance du consommateur dans la publicité est en berne. Les media aussi, pourtant dépendants de la publicité, dénigrent en permanence la publicité et le marketing. Les consommateurs prennent de plus en plus le contrôle et la technologie leur permet de contourner la publicité. Ce phénomène influence notre ROCI, mais entraîne aussi une régulation de plus en plus accrue. L’Executive Forum s’est demandé ce que l’UBA pouvait faire pour améliorer la confiance dans la publicité. Il en ressort clairement que ce problème complexe doit être abordé différemment en fonction des groupes cibles : politiques, consommateurs et annonceurs eux-mêmes. Il convient, en outre, de collaborer avec toutes les parties prenantes. Des points d’action concrets ont d’abord été proposés, dont la réalisation d’un mémorandum politique en 2014. 27 mai 2013 Executive Forum sur « L’avenir de la publicité télévisée » Sur base de l’enquête télévisée de l’UBA menée au printemps, nous avons abordé le point de vue de l’annonceur sur le décret « intégrité du signal ». Nous avons ensuite débattu sur l’avenir de la télévision en tant que principal media publicitaire. Le message clé des participants s’adressait aux chaînes et aux presta- taires de services : « Les annonceurs craignent la fin de la télévision de qualité et invitent les chaînes et les prestataires de services télévisés à une collaboration intensive. Ils demandent de mettre en avant l’in- térêt du consommateur et du téléspec- tateur et attendent avec espoir l’arrivée d’acteurs innovants sur le marché de la télévision. »
  • 18. REPRÉSENTERINFORMERÉCHANGERRENCONTRER 18 UBA Rapport annuel 2013 RENCONTRER L’OCCASION IDÉALE D’ENRICHIR SON RÉSEAU Les événements organisés par l’UBA s’avèrent être “the place to be” pour les professionnels de la communication en Belgique. Contacts formels et informels s’y retrouvent à merveille... Les événements se déroulent pour la plupart à guichets fermés. Quant aux enquêtes de satisfaction effectuées a posteriori, elles sont souvent très élogieuses. En 2014, nous continuerons à prêter une oreille attentive au feed-back des visiteurs. Les événements networking de l'UBA en 2013 : UBA CEO Breakfast Global Marketer Conference UBA Summer BBQ UBA Book it De Advertiser Personality of the Year Award UBA Xmas Lunch UBA CEO BREAKFAST 6/3/2013 – BNP Paribas Fortis - Galerie des Tapisseries, Rue Royale 20 - 1000 Bruxelles. 113 participants. L’UBA CEO Breakfast est l’occasion de faire des rencontres exclusives. Les membres du Conseil d’administration de l’UBA, les CEO et responsables commu- nication de nos membres, ainsi que les CEO des principaux groupes media s’y retrouvent dans un contexte informel à l’occasion d’un petit déjeuner. L’édition de 2013 a remporté un franc succès tant en termes de quantité que de qualité des participants. 777participantsàl’UBA SummerBBQ 550participantsauGlobalMarketer Conference 113participantsauCEO Breakfast 1362participantsàl’UBA XmasLunch L’année 2013 en quelques chiffres Rik De Nolf, CEO Roularta Duco Sickinghe, ex-CEO Telenet Bernard Marchand, Administrateur Délégué Groupe Rossel Peter Vandekerckhove, CEO retail & private banking BNP Paribas Fortis
  • 19. 19 Kimberly Kadlec Karel De Gucht Rory Sutherland Will Gilroy Stephan Loerke GLOBAL MARKETER CONFERENCE 6/3/2013 – Brussels44Center, Passage 44 550 participants En 2013, l’UBA a organisé la soixantième édition de l’annuel Global Marketing Conference à Bruxelles en collaboration avec la World Federation of Advertisers. Le congrès a rassemblé les marketeers les plus influents du monde entier, venus partager leurs expériences quant à la création de marques internationales. Le thème : « Comment garantir une croissance solide pour les marques mondiales en pleine crise économique généralisée? » Liste des orateurs : - Jeremy Cohen, Edelman - Karel De Gucht, European Commissioner for Trade - Andy Fennell, Global CMO, Diageo - Will Gilroy, WFA - Kimberly Kadlec, VP Global Marketing, Johnson & Johnson - Antonio Lucio, Global CMO and Global Head of HR, Visa - Miguel Patricio, Global CMO AB, AB InBev - Rory Sutherland, Vice Chairman, Ogilvy Group
  • 20. 20 UBA Rapport annuel 2013 UBA SUMMER BBQ 29/8/2013 – Ferme de Bilande, Wavre 777 participants. L’UBA Summer BBQ, une transition par- faite entre les vacances et la rentrée. La recette de l’UBA Summer BBQ est simple : beau temps, ambiance, ren- contres… Il n’en faut pas plus pour rassembler le secteur chaque année. En 2013, nous avons largement augmenté la capacité de l’événement en installant une tente supplémentaire. Résultat ? Un événement à notoriété croissante, particulièrement apprécié des participants. UBA BOOK IT Lors de l’UBA Book it, l’auteur d’un ou- vrage récent consacré au marketing ou à la communication vient parler brièvement de son livre, entre 8 h et 9 h le matin, et répondre aux questions des participants. Le tout autour d’un petit déjeuner informel et interactif. Les hôtes repartent avec un exemplaire du livre. L’UBA a invité les auteurs suivants en 2013 : 1. Guy Ooms “De Interne Keuken”. 2. Fred Colantonio “Attitude des héros”. 3. Fons Van Dyck “Publicité. Morte ou vivante”. 4. Piet Wulleman “De Verlichte Merkdespoot”. 5. Ides Ticket “Business Plan op 1 A4”. 6. Pieter Goiris “#Inthemoment”.
  • 21. 21 ADVERTISER PERSONALITY OF THE YEAR AWARD Le prestigieux Advertiser Personality of the Year Award est une initiative an- nuelle de l’UBA et de PUB qui récom- pense l’annonceur le plus méritant de l’année. En 2013, le prix a été décerné à Marc Frederix (Directeur Marketing, Sponsoring & External Communica- tion de la Loterie Nationale). Les deux autres candidats proposés par le jury étaient Jurgen Noël de KBC et Gaetan Van de Populiere de Coca-Cola. Plus d’informations ? Contactez Frédéric Ackermans, Event & Partnership Manager frederic@ubabelgium.be UBA XMAS LUNCH 12/12/2013 – Tour & Taxis 1362 participants Chaque année, l’UBA Xmas Lunch est le lieu de rencontre par excellence du secteur de la communication en Bel- gique. Les annonceurs, agences, régies, media et autres acteurs du secteur attendent ce déjeuner festif avec impa- tience. 1.362 professionnels s’y sont inscrits. L’occasion idéale de conclure l’année en beauté et de retrouver et rencontrer des collègues du secteur.
  • 22. 22 UBA Rapport annuel 2013 UBAKnowledgeCenter Représenter ÉchangerInformer Rencontrer UBA Knowledge Center Aperçu des principaux faits de base du paysage mediatique Enquête quantitative menée auprès d’un panel fixe d’annonceurs Inventaire des points de vue des membres Échange de connaissances Consolidation de l’opinion de l’UBA Tendances du monde de la communication et des divers groupes cibles pour informer les membres des derniers développements dans leur secteur. Principaux faits mediatiques Baromètre de l’UBA Étude media ad hoc Tendances Au cours de la première année, l’UBA Knowledge Center se concentrera sur les projets suivants : UBAKNOWLEDGECENTER L’UBA Knowledge Center a été inauguré en août 2013. Le Centre a pour objectif de développer, de collecter et de publier des connaissances sur les media et d’autres sujets de communication qui créent de la valeur ajoutée pour les annon- ceurs. Grâce à un contenu pertinent, ce Knowledge Center alimente, renforce et soutient les quatre piliers stratégiques de l’UBA, « Représenter, Informer, Échanger et Rencontrer ». L’explosion du volume de données a mis de nombreuses informations à disposition. Mais tout l’art réside dans le filtrage des informations, des idées et des sujets intéressants pour les transformer en connaissances. Le Knowledge Center joue un rôle clé à cet égard. Il fournit des connaissances de base, des points de vue et des thèmes pour soutenir les Commissions Media et les Centres d’Expertise. Le Knowledge Center mènera une étude propre et colla- borera étroitement avec les autres parties prenantes de notre secteur. NOUVEAUTÉ 2013 LE KNOWLEDGE CENTER : VOTRE SOURCE D’INFORMATION Offrir service et valeur ajoutée à ses membres : telle est l’ambition du Knowledge Center. Nous suivons le marché et écoutons les annonceurs. Nous vous tenons ainsi au courant des dernières tendances et connaissances dans le domaine des media et de la communication.
  • 23. 23 TENDANCES : MARKETING 2020 ORGANIZING FOR GROWTH Quels sont les défis des managers en communication/marketing ? Quel rôle le marketing joue-t-il dans la stratégie busi- ness ? Quelle est la meilleure structure pour le département marketing ? En collaboration avec EffectiveBrands, l’UBA a mené l’enquête Marketing 2020 « Organizing for growth » en Belgique. Plus de 300 marketeers ont été interrogés. Les résultats de l’étude sont parus dans une édition spéciale et ont été présentés lors de l’événement R-evolution de Roular- ta Media le 12 septembre 2013, à Bruxelles, et à l’occasion du Centre d’Expertise UBA CMI. Cette enquête s’inscrit dans le cadre d’une étude internationale et a été décrite dans les media comme le programme de marketing leadership growth le plus presti- gieux au monde. Le rôle du marketing a évolué, passant de brandlover à business marketeer. Nous remercions de tout cœur les nombreux membres qui ont participé au volet belge de cette étude. POWERED BY ROULARTA MEDIA, UBA AND EFFECTIVEBRANDS SEPTEMBER 2013 - NR. 02 SPECIAL EDITION MARKETING 2020 ORGANIZING FOR GROWTH Envie de connaître les résultats ? Téléchargez cette étude sur : www.ubabelgium.be/effectivebrands2020-fr ÉTUDE MEDIA AD HOC ÉTUDE « MARINES » SUR LES INVESTIS- SEMENTS MEDIA Les résultats de l’étude MARketing INvestment EStimates ont été présentés le 21 mars 2013. Cette étude était un pro- jet commun de l’UBA, la Solvay Business School et Pop Solutions. Elle établit une estimation de tous les investissements en communication, tant dans les media classiques que dans les activités « below- the-line ». ENQUÊTE TV Le paysage télévisuel est en pleine évolution : innovation, nouveau compor- tement des téléspectateurs, nouveaux acteurs, évolution des rapports de force et régulation croissante des pouvoirs publics. L’UBA veut faire entendre la voix des annonceurs dans ce débat. En mai et juin 2013, nous avons donc interrogé nos membres sur les opportunités et les menaces pour ce media. Les résultats ont été dévoilés à l’occasion de la Commission Media TV de l’UBA et d’une « top-to-top meeting » en juin, en présence de toutes les parties concernées, dont les princi- pales chaînes télévisées et les distribu- teurs. BRAND PURPOSE Quelle est l’importance du « Purpose Marketing » selon les annonceurs ? Que signifie le « Purpose Marketing » et à qui s’applique-t-il actuellement ? Pour répondre à ces questions, la World Federation of Advertisers a organisé une grande enquête internationale. L’UBA s’est chargée du volet belge. Les résultats seront dévoilés en 2014. Plus d’informations ? Contactez Simone Ruseler, Knowledge Center Manager simone@ubabelgium.be
  • 24. LESINVESTISSEMENTSMÉDIAS 24 UBA Rapport annuel 2013
  • 25. 25 L'UBA aide les annonceurs à maximiser le rendement de leurs investissements en communication, dans un environnement ouvert et transparent. Les annonceurs ont besoin d’informations de qualité relatives aux investissements media en Belgique. Grâce à Nielsen, de très nombreuses informations sont à leur disposition dans notre pays. Les agences et régies media sont en mesure d’informer largement les annonceurs à ce sujet. Cependant, à l’UBA, nous pensons qu’il est important de mettre chaque année un document de référence clair à la disposition de nos membres. Nielsenmesurelapressionpublicitairebrute.Cesontessentiellementlesdonnéespubliquesextraites de cette étude qui sont utilisées dans cette brochure. Attention : les investissements mentionnés se fondent sur les tarifs bruts des media, et non sur les montants effectivement payés. L’étude MDB mesure donc bien la pression publicitaire et pas les dépenses publicitaires nettes. Votre opinion sera hautement appréciée et rendra possible l’amélioration de ce document de référence dans les années à venir. Nous remercions vivement tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce document. 1. ÉVOLUTION DES INVESTISSEMENTS MEDIA 2004 – 2013 Les investissements media ont connu une légère augmentation de 2,2 % en 2013, soit un chiffre supérieur à celui de l’inflation économique générale qui s’est élevé à 1,1 %. Avec 39,6 %, la TV se taille la part du lion, même si ce pourcentage est légèrement inférieur à celui des trois années précédentes. La plus forte croissance est à nouveau attribuée à la radio (part de marché de 13,1 %, soit 2 points de pourcentage de plus qu’il y a 10 ans). La presse écrite enregistre aussi de meilleurs résultats par rapport aux deux dernières années, ce qui s’explique en grande partie par le succès de suppléments des quotidiens. Les indiscutables perdants : les toutes-boîtes (part de marché de 3,4 %) et les magazines (7 %), un canal qui a accusé une perte de 5 points de pourcentage, ces dix dernières années. LES INVESTISSEMENTS MEDIA 2013 EN BELGIQUE
  • 26. LESINVESTISSEMENTSMÉDIAS 26 UBA Rapport annuel 2013 ÉVOLUTION EN EUROS In euro CINEMA DAILIES FREE SHEETS MAGAZINES ONLINE* OUT OF HOME RADIO TV Total 2008 In euro CINEMA DAILIES FREE SHEETS MAGAZINES ONLINE* OUT OF HOME RADIO TV Total 25.999.922 € 747.480.799 € 153.915.742 € 300.734.727 € 84.922.666 € 238.781.808 € 375.513.688 € 1.161.345.040 € 3.088.694.392 € 25.043.145 € 531.103.923 € 281.876.040 € 204.519.332 € 252.588.688 € 1.003.554.030 € 2.298.685.158 € 28.817.093 € 592.610.968 € 280.421.834 € 214.558.511 € 289.432.148 € 981.518.610 € 2.387.359.163 € 29.675.585 € 701.466.225 € 174.875.603 € 286.610.417 € 46.519.730 € 226.556.821 € 326.976.649 € 1.071.169.986 € 2.863.851.016 € 2004 2005 2006 2007 2013 26.818.900 € 736.680.479 € 150.442.649 € 299.949.376 € 119.105.408 € 249.456.454 € 377.186.504 € 1.204.777.243 € 3.164.417.013 € 32.950.044 € 745.041.562 € 142.592.360 € 262.630.857 € 200.986.227 € 312.707.914 € 465.269.066 € 1.446.358.250 € 3.608.981.733 € 24.622.596 € 730.298.758 € 152.220.550 € 281.724.935 € 129.246.951 € 248.130.898 € 357.710.811 € 1.246.760.046 € 3.170.715.545 € 25.678.641 € 767.794.337 € 141.112.049 € 296.626.680 € 168.332.064 € 253.993.148 € 398.967.489 € 1.414.339.916 € 3.466.844.324 € 30.926.516 € 761.158.178 € 140.774.401 € 2274.000.794 € 188.776.607 € 293.828.515 € 445.245.653 € 1.453.904.347 € 3.588.615.011 € 2009 2010 2011 2012 37.696.340 € 802.621.422 € 124.428.051 € 258.059.358 € 212.120.033 € 309.697.090 € 484.612.424 € 1.459.729.343 € 3.688.964.062 € 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 20132004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 4.000.000.000 € 3.500.000.000 € 3.000.000.000 € 2.500.000.000 € 2.000.000.000 € 1.500.000.000 € 1.000.000.000 € 500.000.000 € 0 €  CINEMA  DAILIES  FREE SHEETS  MAGAZINES  ONLINE  OUT OF HOME  RADIO  TV * Online = only display advertising Source: Nielsen
  • 27. 27 ÉVOLUTION EN SHARE OF VOICE * Online = only display advertising Source: Nielsen In SOV CINEMA DAILIES FREE SHEETS MAGAZINES ONLINE* OUT OF HOME RADIO TV Total In SOV CINEMA DAILIES FREE SHEETS MAGAZINES ONLINE* OUT OF HOME RADIO TV Total 2007 0,8% 24,2% 5,0% 9,7% 2,7% 7,7% 12,2% 37,6% 100% 2004 1,1% 23,1% 0,0% 12,3% 0,0% 8,9% 11,0% 43,7% 100% 1,2% 24,8% 0,0% 11,7% 0,0% 9,0% 12,1% 41,1% 100% 2005 1,0% 24,5% 6,1% 10,0% 1,6% 7,9% 11,4% 37,4% 100% 2006 2008 0,8% 23,3% 4,8% 9,5% 3,8% 7,9% 11,9% 38,1% 100% 2012 0,9% 20,6% 4,0% 7,3% 5,6% 8,7% 12,9% 40,1% 100% 2009 0,8% 23,0% 4,8% 8,9% 4,1% 7,8% 11,3% 39,3% 100% 0,7% 22,1% 4,1% 8,6% 4,9% 7,3% 11,5% 40,8% 100% 2010 0,9% 21,2% 3,9% 7,6% 5,3% 8,2% 12,4% 40,5% 100% 2011 2013 1,0% 21,8% 3,4% 7,0% 5,8% 8,4% 13,1% 39,6% 100% 1,1% 1,2% 1,0% 0,8% 0,8% 0,8% 0,7% 0,9% 0,9% 1,0% 23,1% 24,8% 24,5% 24,2% 23,3% 23,0% 22,1% 21,2% 20,6% 21,8% 0,0% 0,0% 6,1% 5,0% 4,8% 4,8% 4,1% 3,9% 4,0% 3,4% 12,3% 11,7% 10,0% 9,7% 9,5% 8,9% 8,6% 7,6% 7,3% 7,0% 0,0% 0,0% 1,6% 2,7% 3,8% 4,1% 4,9% 5,3% 5,6% 5,8% 8,9% 9,0% 7,9% 7,7% 7,9% 7,8% 7,3% 8,2% 8,7% 8,4% 11,0% 12,1% 11,4% 12,2% 11,9% 11,3% 11,5% 12,4% 12,9% 13,1% 43,7% 41,1% 37,4% 37,6% 38,1% 39,3% 40,8% 40,5% 40,1% 39,6% 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013  CINEMA  DAILIES  FREE SHEETS  MAGAZINES  ONLINE  OUT OF HOME  RADIO  TV
  • 28. 28 UBA Rapport annuel 2013 2. TOP 100 DES ANNONCEURS Le top 4 des annonceurs reste inchangé. Procter & Gamble et Unilever restent les deux principaux annonceurs de Belgique, même si les investissements consentis ont considérablement diminué par rapport à 2012. En 2012, si un seul annonceur du top 10 avait vu ses investissements media croître, 7 annonceurs sur 10 ont enregistré une croissance en 2013. Rank 2013 Advertisergroup In 2013 (kEUR) In 2012 (kEUR) Diff 2013/2012 Rank 2012 1 PROCTER & GAMBLE BENELUX 107.240 125.637 -14,6% 1 2 UNILEVER 78.409 101.380 -22,7% 2 3 D'IETEREN GROUP 68.125 63.416 7,4% 3 4 PSA PEUGEOT CITROEN 60.317 58.067 3,9% 4 5 COCA-COLA BELGIUM-LUXEMBOURG 59.745 51.780 15,4% 7 6 RECKITT & BENCKISER 58.246 46.348 25,7% 9 7 L'OREAL GROUP 53.055 52.135 1,8% 6 8 BELGACOM GROUP 53.036 57.234 -7,3% 5 9 VLAAMSE MEDIA MAATSCHAPPIJ 52.410 48.123 8,9% 8 10 COLRUYT GROUP 38.594 31.388 23,0% 17 11 LIDL & CO 37.829 38.139 -0,8% 11 12 RENAULT-NISSAN ALLIANCE 36.589 42.088 -13,1% 10 13 LOTERIE NATIONALE 36.432 34.033 7,0% 13 14 COMMUNAUTES ET REGIONS 35.642 31.916 11,7% 16 15 MONDELEZ INTERNATIONAL 35.597 35.324 0,8% 12 16 ROULARTA MEDIA GROUP 33.908 32.924 3,0% 14 17 DE PERSGROEP 32.728 32.461 0,8% 15 18 BNP-PARIBAS 32.706 23.479 39,3% 29 19 GENERAL MOTORS CORP. 31.452 25.621 22,8% 23 20 CORELIO GROEP 30.656 28.620 7,1% 21 21 CARREFOUR GROUP 30.145 25.284 19,2% 26 22 TELENET GROUP HOLDING 28.700 28.851 -0,5% 19 23 SANOMA MAGAZINES FINLAND 28.185 26.651 5,8% 22 24 DAIMLER BENZ GROUP 27.881 30.337 -8,1% 18 25 CLT-UFA 27.807 25.394 9,5% 25 26 BELFIUS BANQUE & ASSURANCES 27.754 21.394 29,7% 34 27 FRANCE TELECOM 27.232 28.807 -5,5% 20 28 TECTEO 26.470 24.553 7,8% 28 29 ING GROEP 25.858 23.317 10,9% 31 30 NESTLE GROUP 24.948 23.388 6,7% 30 31 BASE COMPANY (ex KPN) 23.961 16.317 46,8% 40 32 BMW GROUP BELGIUM 23.516 20.059 17,2% 36 33 VRT 23.076 22.164 4,1% 32 34 METRO GROUPE 22.680 21.425 5,9% 33 35 FORD AUTOMOTIVE GROUP 22.369 15.222 46,9% 44 36 DANONE GROUP 22.279 25.024 -11,0% 27 37 20TH CENTURY FOX 19.117 15.340 24,6% 43 38 CBC GROUP 18.919 15.390 22,9% 41 39 MARS INCORPORATED 18.183 20.200 -10,0% 35 40 BEIERSDORF 17.831 17.479 2,0% 38 41 ROSSEL 16.879 15.017 12,4% 45 42 JOHNSON & JOHNSON 16.760 15.367 9,1% 42 43 AXA GROUP 16.668 10.375 60,7% 69
  • 29. 29 Rank 2013 Advertisergroup In 2013 (kEUR) In 2012 (kEUR) Diff 2013/2012 Rank 2012 44 MEDIABEL 16.050 14.861 8,0% 46 45 GEELY SWEDEN AB 16.019 12.284 30,4% 59 46 CREDIT MUTUEL GROUP 16.002 11.645 37,4% 62 47 TOYOTA BELGIUM 15.761 13.627 15,7% 50 48 SONY GROUPE 15.576 18.834 -17,3% 37 49 IKEA BELGIUM 15.181 10.061 50,9% 70 50 SAMSUNG 15.090 16.414 -8,1% 39 51 GDF SUEZ GROUP 15.000 14.469 3,7% 48 52 INBEV 14.800 13.109 12,9% 56 53 HENKEL BELGIUM 14.022 13.156 6,6% 55 54 ETHIAS 13.934 12.833 8,6% 57 55 DELHAIZE LE LION 13.228 25.583 -48,3% 24 56 QUICK RESTAURANTS 13.182 10.565 24,8% 65 57 THE WALT DISNEY COMPANY 13.103 14.455 -9,4% 49 58 KELLOGG'S 11.801 9.310 26,8% 77 59 FERRERO 11.582 13.554 -14,6% 51 60 D.E. MASTER BLENDERS 1753 11.401 6.455 76,6% 106 61 PEARLE OPTICIENS 11.375 10.007 13,7% 71 62 LVMH (LOUIS VUITTON MOET HEN- NESSY) 11.372 12.336 -7,8% 58 63 THOMAS COOK 11.156 10.440 6,9% 68 64 RTBF 10.909 10.697 2,0% 64 65 BACARDI-MARTINI BELGIUM 10.635 14.791 -28,1% 47 66 AUREX 10.609 11.663 -9,0% 61 67 AS WATSON 10.412 7.064 47,4% 100 68 NINTENDO 10.157 7.699 31,9% 92 69 CAMPBELL FOODS BELGIUM 9.915 11.779 -15,8% 60 70 VIVENDI - UNIVERSAL 9.875 13.429 -26,5% 52 71 SPADEL 9.782 6.306 55,1% 108 72 MCDONALD'S BELGIUM 9.695 11.150 -13,1% 63 73 MICROSOFT 9.205 5.208 76,7% 127 74 CREDIT AGRICOLE GROUP 9.127 8.663 5,4% 82 75 KINGFISHER GROUP 9.056 9.577 -5,4% 74 76 ROCKET INTERNET 8.876 6.536 35,8% 105 77 OMEGA PHARMA 8.829 7.130 23,8% 99 78 SUNTORY 8.784 3.718 136,2% 164 79 BONGRAIN BELGILUX 8.561 7.900 8,4% 90 80 BRUSSELS AIRLINES 8.514 7.039 21,0% 101 81 NOVARTIS GROUP 8.489 7.998 6,1% 89 82 KINEPOLIS GROUP 8.480 9.283 -8,6% 78 83 VLAM - VLAAMS PROMOTIECENTRUM VOOR AGRO EN VISSERIJMARKETING 8.441 8.507 -0,8% 84 84 CLEAR CHANNEL 8.422 7.690 9,5% 93 85 FROMAGERIES BEL KAASFABRIEK 8.397 9.386 -10,5% 76 86 ALCOPA 8.396 9.466 -11,3% 75 87 BPOST 8.348 5.931 40,7% 112 88 HEINEKEN COMPANY 8.321 4.903 69,7% 134 89 ALDI 8.320 5.362 55,2% 120 90 LACTALIS GROUPE 8.206 10.487 -21,8% 67 91 SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGE 8.096 8.235 -1,7% 87 92 MAXEDA 8.060 4.121 95,6% 154 93 SBS BELGIUM 8.026 9.997 -19,7% 72 94 JETAIR 7.965 7.177 11,0% 98 95 PERMIRA 7.860 2.722 188,8% 201 96 MATTEL BELGIUM 7.813 8.932 -12,5% 79 97 HENNES & MAURITZ 7.688 8.521 -9,8% 83 98 EDF LUMINUS 7.660 8.891 -13,8% 80 99 STUDIO 100 7.506 8.426 -10,9% 85 100 BELGA FILMS 7.365 5.324 38,3% 121 TOTAL 2.110.370 2.013.180 13,8 Source: Nielsen
  • 30. 30 UBA Rapport annuel 2013 5,7% 6,9% -1,8% 0,9% 2,9% -5,3% 6,4% -0,8% -3,2% 5,5% -13,0% -10,0% 20,7% -35,5% 369,2% 2,2% 3. INVESTISSEMENTS MEDIA PAR SECTEUR ÉCONOMIQUE Les plus belles croissances de 2013 : Pets, Distribution/retail, Telecom, Santé/Bien-être et «Culture, tourisme, loisirs et sports» qui représente à lui seul un quart des investissements de 2013. Les chutes les plus notables : Habillement, Énergie, Beauté/ Hygiène et Corporate. Culture - Leisure - Tourism - Sports 25,1 Distribution 16,5 Food 12,0 Services 12,0 Transport 10,6 Beauty - Hygiene 6,9 House and office equipment 4,4 Telecom 4,7 House and office maintenance 2,3 Health - Wellbeing 2,1 Clothes - Accessories 1,6 Energy 1,4 Pets 0,3 Corporate 0,1 Others 0,1 Source: Nielsen In euro Culture - Leisure - Tourism - Sports Distribution Food Services Transport Beauty - Hygiene Telecom House and office equipment House and office maintainance Health - Well-being Clothes - Accessories Energy Pets Corporate Others Grand Total 2012 874.160.523 568.191.134 450.553.043 436.891.600 379.244.815 269.837.046 164.575.218 164.175.161 86.783.730 72.755.545 68.155.880 57.672.240 10.503.322 4.981.214 501.262 3.608.981.733 2013 924.232.866 607.393.385 442.640.143 441.013.729 390.082.318 255.424.634 175.147.981 162.816.927 84.011.052 76.778.336 59.263.418 51.922.341 12.673.191 3.211.646 2.352.095 3.688.964.062 Diff 2013 / 2012 5,7% 6,9% -1,8% 0,9% 2,9% -5,3% 6,4% -0,8% -3,2% 5,5% -13,0% -10,0% 20,7% -35,5% 369,2% 2,2% 25,1% 16,5% 12,0% 12,0% 10,6% 6,9% 4,7% 4,4% 2,3% 2,1% 1,6% 1,4% 0,3% 0,1% 0,1% 100% In SOV 2013
  • 31. 31 4. ÉVOLUTION DES INVESTISSEMENTS MEDIA PAR SECTEUR ÉCONOMIQUE ET PAR TYPE DE MEDIA Dans ce tableau, nous examinons la part que chaque secteur économique représente dans chaque type de media. Exemple de lecture : le groupe économique «Culture, tourisme, loisirs et sports» représente 25,1 % du total des investissements media. Mais dans les investissements dans le media «Cinéma», ce secteur économique représente 23,5 %. Les investissements de ce groupe dans le cinéma ont augmenté de 5,6 % en 2013 par rapport à 2012. Source: Nielsen In % Culture - Leisure - Tourism - Sports Distribution Food Services Transport Beauty - Hygiene Telecom House and office equipment House and office maintainance Health - Well-being Clothes - Accessories Energy Pets Corporate Others Grand Total 25,1% 16,5% 12,0% 12,0% 10,6% 6,9% 4,7% 4,4% 2,3% 2,1% 1,6% 1,4% 0,3% 0,1% 0,1% 100% In SOV 2013 23,5% 1,8% 33,0% 22,3% 8,5% 2,1% 3,4% 0,6% 0,0% 0,6% 2,3% 2,0% 0,0% 0,0% 0,0% 100,0% Share Evol 5,6% 20,3% 12,6% 28,5% -25,4% 54,4% 60,2% 208,2% 0,0% 420,9% 1.494,8% 19,3% 0,0% 0,0% 0,0% 14,4% Cinema Share Evol 12,0% 47,4% 3,6% 14,6% 3,8% 0,4% 0,5% 13,3% 0,7% 0,3% 1,5% 0,7% 0,2% 0,0% 1,0% 100,0% -14,5% -16,1% 11,0% -5,8% -30,8% -44,5% 77,2% -14,2% 10,1% -10,3% 15,3% -12,5% -7,5% -96,5% 1.300,5% -12,7% Free sheets Share Evol Dailies 31,3% 27,9% 2,6% 15,2% 11,4% 0,5% 3,6% 4,8% 0,0% 0,3% 1,6% 0,7% 0,1% 0,0% 0,0% 100,0% 14,3% 5,7% 52,6% -2,7% 28,7% 6,9% 3,1% -1,3% -90,1% -40,7% -10,6% -56,8% 1.161,6% -34,3% 80,9% 7,7% Share Evol 15,5% 10,5% 5,6% 30,9% 20,6% 2,0% 6,4% 4,7% 0,1% 0,7% 0,8% 2,0% 0,0% 0,3% 0,0% 100,0% -11,8% 65,6% -5,9% 11,8% 3,5% -33,1% -3,3% 34,2% -72,3% -15,5% 40,6% -9,8% -8,4% -29,6% 0,0% 5,5% Internet In % 25,1% 16,5% 12,0% 12,0% 10,6% 6,9% 4,7% 4,4% 2,3% 2,1% 1,6% 1,4% 0,3% 0,1% 0,1% 100% In SOV 2013 37,6% 11,2% 3,8% 11,1% 7,7% 7,3% 1,6% 7,3% 0,1% 2,1% 9,5% 0,5% 0,3% 0,0% 0,0% 100,0% Share Evol 7,9% 2,4% -23,8% 7,1% -10,5% -7,8% 3,9% -12,4% -41,7% -30,3% -3,0% -50,6% -16,2% -46,5% 0,0% -1,7% Magazines Share Evol 25,2% 26,3% 4,1% 17,7% 14,0% 0,2% 4,8% 4,1% 0,0% 0,5% 0,1% 2,9% 0,0% 0,0% 0,0% 100,0% 4,5% -1,9% 2,9% 15,2% 1,4% -33,9% 0,2% 12,4% 2057,9% 12,2% 76,9% 7,2% -14,7% 359,4% 64,1% 4,1% Radio Share Evol Out of home 16,9% 12,8% 15,3% 11,6% 23,7% 4,8% 7,3% 1,7% 0,1% 0,0% 3,3% 2,1% 0,1% 0,3% 0,0% 100,0% 6,2% 44,5% -12,8% -8,5% -4,7% -0,4% 7,9% -18,0% 260,3% -98,4% -37,6% 25,9% - 53,5% -63,7% -1,0% Share Evol 23,6% 7,2% 21,6% 5,2% 5,9% 14,5% 5,6% 3,7% 5,6% 4,4% 0,5% 1,3% 0,7% 0,1% 0,0% 100,0% 2,9% 22,2% -2,1% -11,7% -3,1% -4,7% 10,3% 1,6% -2,0% 15,8% -22,9% 4,8% 18,2% -54,9% 337,8% 0,9% TV Culture - Leisure - Tourism - Sports Distribution Food Services Transport Beauty - Hygiene Telecom House and office equipment House and office maintainance Health - Well-being Clothes - Accessories Energy Pets Corporate Others Grand Total
  • 32. 32 UBA Rapport annuel 2013 5. RÉPARTITION DES ANNONCEURS ET MEDIA MIX PAR TAILLE DE BUDGET En 2013, nous avons recensé 7 417 annonceurs, soit 288 ou 3,8 % de moins qu’en 2012. 13 annonceurs représentent +/- 20 % du total des investissements media en Belgique. 301 annonceurs, soit 4 % du total, représentent 80 % des investissements totaux. Source: Nielsen First quintile Second quintile Third quintile Fourth quintile Fifth quintile Total 57.792.473 € 28.005.525 € 12.201.101 € 3.661.402 € 103.689 € 497.366 € Average media budget 13 26 60 202 7116 7417 Number of advertisers Dailies 1,1% 1,6% 1,1% 0,6% 0,7% 1,0% Cinema 16,6% 25,9% 18,4% 16,4% 31,6% 21,8% SOV Internet 2,8% 4,6% 3,6% 3,2% 2,8% 3,4% Free sheets 5,0% 6,5% 6,8% 5,9% 4,6% 5,8% Out of home 2,9% 7,4% 4,5% 6,9% 13,5% 7,0% Magazines 6,8% 8,4% 10,0% 9,2% 7,6% 8,4% Radio 9,0% 14,5% 13,5% 15,0% 13,8% 13,1% TV 55,9% 31,2% 42,2% 42,8% 25,4% 39,6% SOV First quintile Second quintile Third quintile Fourth quintile Fifth quintile Total
  • 33. 33 6. NOMBRE D’ANNONCEURS PAR TYPE DE MEDIA Pour chaque type de media, c’est le «Principe de Pareto» qui est appliqué, selon lequel une part importante des investissements est concentrée sur un nombre réduit d’annonceurs. Cette même «Règle de Pareto» est appliquée pour la comparaison des nombres d’annonceurs par type de media. Source: Nielsen First quintile Second quintile Third quintile Fourth quintile Fifth quintile Total PLURIMEDIA Number of advertisers 13 26 60 202 7.116 7.417 CINEMA Number of advertisers 1 4 11 28 188 232 SOV 17,5% 24,7% 20,3% 21,3% 16,2% 100% DAILIES Number of advertisers 8 18 56 238 3.534 3.854 SOV 19,1% 20,5% 20,5% 20,0% 19,9% 100% FREE SHEETS Number of advertisers 2 3 7 28 608 648 SOV 19,5% 20,5% 19,6% 19,6% 20,8% 100% INTERNET Number of advertisers 6 9 19 63 1.129 1.226 SOV 20,6% 19,4% 20,0% 20,1% 19,9% 100% MAGAZINES Number of advertisers 7 29 83 268 2.719 3.106 SOV 19,6% 20,4% 20,0% 19,9% 20,1% 100% OUT OF HOME Number of advertisers 7 15 24 55 742 843 SOV 18,8% 20,9% 20,1% 20,1% 20,1% 100% RADIO Number of advertisers 10 21 37 100 1.502 1.670 SOV 19,8% 20,5% 19,6% 20,0% 20,1% 100% TV Number of advertisers 4 16 35 89 1.186 1.330 SOV 19,2% 21,1% 19,7% 20,0% 20,0% 100%
  • 34. UBA Rapport annuel 201334 UBA dans la presse
  • 35. 35 Source: Auxipress
  • 36. UBA Rapport annuel 201336 1. Contribuez à définir les points de vue que l’UBA met en avant lors de ses entretiens avec le secteur et les pouvoirs publics. 2. Accédez - vos collaborateurs et vous - au site internet réservé aux membres, aux informations exclusives sur les thèmes spécifiques et les évolutions les plus récentes sur le marché. 3. Téléchargez gratuitement des documents de référence (agency evaluation guidelines, social media guidelines, briefing template, directives pour un pitch media, etc.). 4. Recevez - vos collaborateurs et vous - une information à jour en provenance du secteur, par le biais de l’e-newsletter de l’UBA. 5. Accédez aux UBA Services (avis juridique gratuit) ou à l’UBA Job Line et demandez les rapports media (p.e. investissements media dans votre secteur). 6. Soyez invité aux réunions des Commissions Media et des Centres d’Expertise, au cours desquelles les annonceurs affiliés échangent leurs idées. 7. Participez gratuitement aux formations en communication de l’UBA Academy. 8. Accédez à un vaste réseau d’acteurs reconnus en communication. 9. Recevez une réponse à toutes vos questions pratiques en communication. 10.Participez à tous les événements de l’UBA et bénéficiez du tarif membre : UBA Trends Day, UBA BBQ, UBA Xmas Lunch, UBA Book it, etc. L’affiliation vaut pour l’entreprise : tous les collaborateurs marketing et communication bénéficient de l’ensemble des avantages et services disponibles. N’hésitez pas à vous affilier à l’UBA et rejoignez les 220 entreprises membres qui réalisent la majorité des investissements en communication en Belgique. Des suggestions ? Des questions ? Contactez Kristin Hannon, Communication & Loyalty Manager, kristin@ubabelgium.be Pas encore membre ? Contactez Mia Venken, Sales & Marketing Manager, mia@ubabelgium.be Les dix avantages d’être membre de l’UBA Vous bénéficiez d’une large gamme de prestations adaptées à vos besoins. Tout cela avec un seul objectif : vous aider à communiquer d’une manière toujours plus efficace et plus rentable. Nous sommes là pour vous aider. Vous avez des questions ? N’hésitez pas à nous en parler. Car nous aussi, nous améliorons notre offre de services en permanence.
  • 37. 37 ˚ ˚ Gérante,sprlPassievoorMarketing˚ GérantsprlTheHouseofBrands L’équipe UBA Frédéric Ackermans Event & Partnership Manager frederic@ubabelgium.be T. +32(0)2 260 05 74 M. +32(0)477 66 52 36 Karin Bruggeman Finance & Administration Manager karin@ubabelgium.be T. +32(0)2 260 05 76 M. +32(0)473 92 97 79 Karim Debbah Media Manager karim@ubabelgium.be T. +32(0)2 260 05 73 M. +32(0)496 20 43 51 Kristin Hannon Communication & Loyalty Manager kristin@ubabelgium.be T. +32(0)2 260 05 75 M. +32(0)495 55 72 27 Carmen Lopez Training Coordinator carmen@ubabelgium.be T. +32(0)2 260 05 82 M. +32(0)473 88 41 54 Simone Ruseler Knowledge Center Manager simone@ubabelgium.be T. +32(0)2 260 05 67 M. +32(0)473 99 02 45 Chris Van Roey˚ CEO chris@ubabelgium.be T. +32(0)2 260 05 71 M. +32(0)495 55 71 50 Mia Venken˚˚ Sales & Marketing Manager mia@ubabelgium.be T. +32(0)2 260 05 72 M. +32(0)477 44 51 04 Anne-Sophie Vilain Training Manager annesophie@ubabelgium.be T. +32(0)2 260 05 80 M. +32(0)473 99 35 58
  • 38. AJOUTEZ VOTRE ENTREPRISE À NOTRE LISTE UNE ACTION INTELLIGENTE AVEC UN RENDEMENT MAXIMAL Editeur responsable : Union Belge des Annonceurs, Chris Van Roey, Antwerpselaan 2, 1853 Strombeek-Bever, www.ubabelgium.be - mars 2014 Ont collaboré à la réalisation de cette publication : Comfi - www.comfi.be (Design & impression) • Olivier Petit - www.creativeroom.com (photos) • Media Monitoring - www.auxipress.be (articles presse) • UMA : Remi Boel, Marketing Intelligence Director OmnicomMediaGroup (chiffres media) • Nielsen • Belga (photos) AB Inbev | Acerta | Adecco | Ageas | AG Insurance | Akzo Nobel Decorative Coatings | Albert Heijn Belgium | Alpha Card | Alpro | Argenta | Armonea | Aveve Retail | AXA | Bacardi-Martini | Bahlsen | Baloise Insurance | Banque Degroof | Base | Bayer | Bebat | Beiersdorf | Belfius | Belgacom | Belga News Agency | Belisol | Beobank | BeTV | Bigben Interactive | Biscuiterie Jules Destrooper | BKCP Banque | Blackberry | BMW | BNP Paribas Fortis | Bol.com | Bpost | Bpost Banque | Brantano | Brasserie Haacht | Brasseries Alken- Maes | Brico | Buy Way Personal Finance | Capgemini | Carglass | Carlsberg Importers | Carrefour | CBC | Chanel | Chiquita Fresh | Club Brugge | Coca-Cola | Cofidis | COIB | Colgate-Palmolive | Colruyt Group | Confiserie Leonidas | Corman | Crelan | D.E. Master Blenders 1753 | D’Ieteren | Danone | Decathlon | Delhaize | De Lijn | Delitraiteur | Delta Lloyd | Deutsche Bank | De Witte Lietaer | Diageo | DIM | DKV | Dr. Oetker | Duvel Moortgat | Eandis | Edenred | Efteling | Electrabel | Electrolux | Elia | Energizer | Eni | Entrepreneurs pour Entrepreneurs | ERGO | Estée Lauder Cosmetics | Ethias | Euro Shoe Group | Europ Assistance | Eurostar | Eviso | Fédérale assurances | Ferrero | Festival van Vlaanderen | Filmfestival Gent | Fisa-Batibouw | Flanders District of Creativity | Fnac | Fondation contre le cancer | Fost Plus | FrieslandCampina | Fromagerie Bel | Gamma | GlaxoSmithKline Consumer Healthcare | Godiva | Goodyear Dunlop Tires | Hans Anders Opticiens | Hasbro | Hays | Henkel | H.J. Heinz | Hotelschool Ter Duinen | Hyundai | IBA | IBSR | IJV - IFAS | Ikea | ING | Inno | Johnson & Johnson | Kapaza! | KBC | Keesing Belgium | Keytrade Bank | Kimberly-Clark | KPMG | Kuwait Petroleum | Lapperre | La William | Le Forem | LeasePlan | Liebherr | Loterie Nationale | Lotus Bakeries | L’Oréal | Luminus | Mars | Mastercard | Mattel | Mazda | McCain Foods Belgium | McDonald’s | Médecins du Monde | Media Markt | Melitta | Mensura | Merck | Microsoft | Miele | Mobistar | Mondel¯ez | Mora | Music Hall | Nespresso | Nestlé | Novartis | Nutricia | Omega Pharma | Optima Banque | Orangina Schweppes | P&V Group | PAB | Pairi Daiza | Palm Breweries | Parship | Partena | Pepsico | Perfetti Van Melle | Pernod Ricard | Peugeot | Pietercil Delby’s | Procter & Gamble | Proximus | Puilaetco Dewaay Private Bankers | PwC Belgium | Rabobank.be | Raffinerie Tirlemontoise | Randstad | Record Bank | Renault | Reynaers Aluminium | Saint-Gobain Gyproc | Samsung | Sanofi-Aventis | Sapa Building System | SD Worx | Securex | Siemens | Snack Ventures - Smith Foods Group | SNCB | Sodexo | Sony Computer Entertainment | SOS Villages d'Enfants | Spadel | Start People | Stassen | STIB | Storck | Suzuki | Talent Gallery | TBS Belgium | Technopolis | Telenet | The Hain Celestial Group | The Phone House | The Walt Disney Company | Thomas Cook | Toyota | Travix | Twentieth Century Fox Belgium | UMEDIA | Unicef | Unilever | United Biscuits | Universiteit Antwerpen | USG People | Val-i-pac | Vandemoortele | VDAB | Velux | VI-Spring | Vivabox | Vivium | Vlaamse Liga tegen Kanker | Vlaanderen In Actie | Walibi | WPG Uitgevers | WWF Belgium | Xerox | Yakult | Yoplait | Yves Rocher | Zagazoe www.ubabelgium.be Antwerpselaan 2 B-1853 Strombeek-Bever T. +32(0)2 260 05 79 F. +32(0)2 260 05 70