• Save
Guide Tuniscope n°1
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Guide Tuniscope n°1

on

  • 2,340 views

 

Statistics

Views

Total Views
2,340
Views on SlideShare
2,340
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Guide Tuniscope n°1 Guide Tuniscope n°1 Document Transcript

  • Edito Avec la rentrée, le rythme des manifestations culturelles et des sorties reprend de plus belle, pour le bonheur de tous. Le guide Tuniscope vous présente un agenda de toutes les manifestations culturelles et des sorties, à ne pas rater du mois, avec deux grands évènements majeurs qui marquent ce mois : la 15ème édition de l’Octobre Musical et la 4ème édition Musiquât, vous trouverez le programme intégral de ces deux manifesta- « La culture est un appui du tions dans notre guide. Changement et un pilier essentiel du processus de développement Côté théâtre, vous avez rendez-vous avec la intégral, du renforcement des attributs de l’identité et de la pièce événement du talentueux Jaafer Guesmi construction de la modernité. » Valises et la reprise du cycle de Manifesto Essourour à el Téatro. Côté cinéma, les pas- Discours de son Excellnece le sionnés du 7 ème art auront un rendez vous Président Zine El Abidine avec le film atypique de Elia Suleiman le temps Ben Ali à l’occasion du 20ème qui reste à l’Africart et un cycle inédit de ciné- anniversaire du Changement ma cubain organisé par l’institut Cervantes à .................................................... partir du 21 Octobre. Tuniscope le guide le guide cultu- Côté Clubbing, plein de soirées rythmeront rel est edité par la société EOLIA le mois d’Octobre que ce soit au centre Ville avec le restaurant Lounge l’Opium, à Gam- Directeur de publication marth avec de la bonne ambiance garantie au Khaled AOUIJ Maximum, les soirées lounge du Trinidad Imprimeur Club, et pour ceux qui veulent changer de ca- Finzi Usines Graphiques dre carrément, Tatoo ouvre ses portes à Ham- mamet avec des guest Dj le samedi. Contact EOLIA • App 11, Bloc Tanit, rési- Ce guide Tuniscope comporte en exclusivité dence lac 2001 - rue Lac Victoria une interview du grand artiste Lotfi Bouchnak, Les Berges du Lac 1053 Tunis Ambassadeur de la chanson tunisienne, qui Tél. : 71 862 710 -Fax : 71 862 578 nous parle de son parcours et de son regard sur la musique tunisienne, une interview de Jaafer N’hésitez pas à nous contac- Guesmi où il expose également diverses expé- ter pour toutes informations riences artistiques et sa toute nouvelle pièce. commerciales ou de partenariat. Grâce à ce guide, vous avez maintenant www.tuniscope.com l’occasion de ne rien rater des évènements info@tuniscope.com d’octobre ! Tous droits reservés. Bonne lecture à tous !
  • Rencontre avec Jaafer Guesmi Artiste, acteur et metteur en scène, la connivence de ses capacités surprenantes rendent possible le rêve d’un théâtre qui chante sa propre histoire. « L’un de nous » est un succès. C’est vrai mais pas pour Jaafer Gasmi soucieux d’un nouvel humour et d’un théâtre aussi moderne que humain. Justement, l’artiste nous prépare une nouvelle surprise cachée dans sa ou ses « Valises », une nouvelle pièce de théâtre. Son succès vaut un agenda chargé mais les minutes passées avec lui sont d’autant plus précieuses. Interview. tuniscope : Présente-nous la nouvelle pièce « Valises » t. : Pourquoi « les valises » ? « Valises » est une pièce de théâtre C’est pour ouvrir la valise du comédien, composée de huit acteurs : Sameh pour découvrir le comédien, le seul Dachraoui, Salha Nasraoui, Mohamed capable d’ouvrir les valises de la Sassi Bouabeni, Oussama Jemii, société. Je pense que le moment est Youssef Mars, Sameh Toukabri et Sahbi venu pour découvrir le monde du Omar. Elle dure à peu près 2 heures de comédien, le contenu de sa valise, ce voyage à travers et dans les valises qui lui manque, ce que nous devons du comédien. Cette pièce raconte lui ajouter… le comédien, qui est aussi l’histoire de huit jeunes comédiens qui citoyen et être humain voyagera dans attendent le bateau qui, normalement, son existence mais aussi parlera de devrait les emmener à l’étranger ses problèmes sociaux économiques pour représenter la Tunisie dans une et psychologiques. manifestation théâtrale. La pièce a nécessité beaucoup de travail et de t. : Que promet la pièce « Valises » ? recherche durant un an et deux mois Nous n’allons pas voir une pièce de dont six mois entiers étaient consacrés théâtre mais plutôt la façon de faire aux répétitions. C’est le scénario une pièce de théâtre. Le spectateur de Youssef Bahri, la production du verra un effort colossal, une profonde théâtre national, ma mise en scène recherche dans le comédien, ses avec l’assistance de Walid Hssine que outils, sa voix, ses mouvements, son je salue spécialement. La première corps, ses costumes, la musique et présentation sera pour très bientôt, l’espace. Ce dernier, par exemple, le premier cycle sera au 4ème Art le sera vide car nous pouvons le meubler 9-10 et 11 octobre. (vous trouverez les par le comédien, le seul qui mérite détails sur Tuniscope.com) l’attention du public parce que c’est 4 - octobre - Tuniscope.com
  • ocotbre - Tuniscope.com - 5
  • lui le porteur du message. Cette pièce nécessaire à la créativité, m’a permis rend hommage au comédien par le de prendre en main mon droit et mon comédien. devoir de renouveler mes expériences et mes mécanismes de travail même Après le succès de ton one-man-show si je risque la défaite. Car j’ai aussi le « Wahed Minna », pourquoi tu n’as droit de commettre des erreurs dans pas continué dans cette voie qui est mon pays et devant mon public. Le en ce moment une tendance dans le succès qui s’en est suivi ne me dit pas théâtre ? grande chose par rapport à d’autres Le one man show ne rêves dans ma tête. me concerne pas. Ce que je pense à C’est l’expérience l’heure actuelle. qui me concerne. Je pense que la Wahed Minna est question la plus un simple exercice importante est que j’ai fait, une de savoir les belle aventure raisons d’être de remplie d’amour. Ce cette tendance. one-man-show n’est pas le rêve de ma N’est-il pas vrai que les mauvaises vie mais plutôt un grand rêve dans ma conditions (cachet faible) du vie. Ce qui m’a poussé à m’aventurer comédien font partie de ces raisons ? avec « l’un de nous » est ma peur Je pense qu’on doit penser à d’autres de stagnation physique et mentale. mécanismes de commercialisation Cette peur de mort, ou de disparition dans le théâtre au profit de tout le ou d’un certain bouleversement secteur. Valises : 09-10-11 octobre 4ème art Dramaturgie, scénographie, mise en scène : Jaafar Guesmi Valises est un voyage avec le comédien dans son univers intime. Scénario : Youssef Bahri Entre personne et personnage, Ass. met. en scène : Walid Hssine citoyen et créateur il nous livre ses tourments, ses joies, ses déceptions, Interprétation : Sameh Dachraoui, ses haines, ses fous rires et ses Salha Nasraoui, Mohamed Sassi larmes, son marasme, son inspiration, Bouabeni, Oussama Jemii, tantôt sur les planches du théâtre, Youssef Mars, Sameh Toukabri tantôt sur celles de la vie. Sahbi Omar La valise du comédien, objet curieux à contenu imprévisible... La valise qui porte sa sensibilité, son silence, sa douleur, ses rêves, son costume, sa musique, son espace privé... une valise parfois trop lourde à porter d'où l'urgence de la déballer sur scène. 6 - octobre - Tuniscope.com
  • Théâtre Manifestou Essrour le 1-2-3-8-9 et 10 octobre à El Teatro à 19h30 Affubler Ali DOUAGI du titre de « l’Artiste de l’infortune» m’indispose profondément – car, de tous ses titres et écrits brillants , n’est mise en avant que cette étiquette vétuste qui humilie l’Artiste et le fige dans cet état de nécessiteux, quémandant pitié et assistance ! Nous aimons un Ali DOUAGI, grand artiste aimant les petites gens. Nous aimons à le présenter et à le représenter fier, digne, malicieux, avec son imaginaire débridé, satirique, fin, tendre et coquin. - Ecrit de : Ali DOUAGI - Chorégraphie : Nejib KHALFALLAH - Metteurs en scène associés : - Conseillers littéraires : Ghazi ZAGHBANI –Naoufal AZARA Taoufik BACCAR- Ezzeddine ELMADANI - Dramaturgie : - Scénographie : Taoufik JEBALI Taoufik JEBALI - Raja FARHAT - Musique Live Le groupe SLAM 3LIKOM - Présenté par : Hatem KAROU Mahdi et Nejib REKIK Les Artistes Elèves d’El TEATRO Studio - Vidéos : Fethi DOGHRI Théâtre Khamsoun 02 Octobre 2009 au Dimanche 04 Octobre - Le Mondial De retour de France, où elle a rencontré Allah et où elle est passée d’un marxisme pur vers un islamisme dur, la fille d’un couple de militants de gauche, se trouve impliquée dans le suicide mystérieux d’une jeune amie enseignante qui a décidé un vendredi 11 Novembre 2005 de se faire exploser dans la cour de son lycée. L’acte, s’il plonge le pays dans le désarroi et met en branle le redoutable dispositif anti-terroriste, place face à face, un régime politique autoritaire, une société civile et des démocrates plus laminés que jamais, des islamistes clandestins aux funestes desseins et des citoyens dociles ou indifférents - Texte Jalila Baccar 
 - Lumières Fadhel Jaïbi et Yvan - Mise en scène Fadhel Jaïbi Labasse Scénario et dramaturgie - Avec Jalila Baccar, Fatma Ben Jalila Baccar et Fadhel Jaïbi Saidane, - Scéno. et costumes Kaïs Rostom Jamel Madani, Moez M’rabet, Besma - Chorégrap. et son Nawel Skandrani El Euchi, Lobna M’lika,Wafa Tabboubi, - Musique Pivio et Aldo Di Scalzi Riadh Hamdi, Intidhar Mejri, Khaled Bouzid et Hosni Akremi,la voix de Fethi Akkari. 8 - octobre - Tuniscope.com
  • ARTYSHOW vous convie au vernissage de l'exposition de SOUHEIL BOUDEN samedi 3 octobre à partir de 18h ! L'exposition durera jusqu'au 16 octobre. Galerie ARTYSHOW, 4 rue imem Echefii, Marsa plage, El Marsa, Tunisia ....................................................................................................................... Dar Bach Hamba - La manifestation, qui se déroulera à Dar Bach Hamba 1 Novembre 2009 à partir de 18h, fait partie du programme d'une mission internationale de l'association sicilienne FENALCA (Federazione Nazionale Autonoma Lavoratori Commercianti e Artigiani), au but de développer des activités interculturelles dans le bassin méditerranéen. Le programme de la mission du 29 octobre jusqu'au 2 novembre prochains propose des visites aux institutions italiennes et représente un hommage à la communauté sicilienne installée en Tunisie depuis longtemps. La manifestation de Dar Bach Hamba consistera dans un colloque sur les origines arabes de la cuisine sicilienne avec des experts de gastronomie et des historiens, un petit spectacle folkloristique de musique et un buffet préparé par un chef sicilien, au but de mettre en relief les traditions gastronomiques et historiques communes entre les deux cultures, l'arabe (tunisienne en particulier) et la sicilienne. .......................................................................................................................
  • Evénement / 3 au 25 octobre / 20 heures / 15 Dt Octobre Musical de Carthage Une nouvelle fois, l’Octobre Musical de Carthage donne rendez vous aux mélomanes avertis, toujours à l’Acropolium de Carthage, du 3 au 25 octobre 2009. L’endroit est le même, le mois est le même. Les spectacles eux seront renouvelés aux sons des groupes venus des quatre coins du monde et qui animeront les soirées de l’Acropolium cette année et de l’énergie du public qui assistera aux concerts. 03 oct Quintette ‘’Villa-Lobos’’ (Brésil) L’année 2009 commémore le 50ème anniversaire de la mort de l’immense compositeur brésilien, Hector Villa-Lobos. Quoi de plus naturel de présenter à l’Octobre Musical de Carthage ce Quintette d’instruments à vents qui porte le nom du grand compositeur classique qui a inspiré en grande partie la musique brésilienne. 06 oct SKAMPA Quartet (République Tchèque) Célèbre représentant de la musique tchèque dans le monde. Spécialiste de Smetana et de Dvorak, le quartet à cordes participe à de nombreux festivals en Europe, Amérique, Australie...Haydn, Dvorak, Smetana… 08 oct Ensemble Aloès (Tunisie) ‘’le chant est le seul langage qui unit tous les hommes de quelque culture qu’ils soient’’ dixit Alis Sellami, créatrice de cet ensemble de voix interprètant les chants sacrés des profondeurs de l’Afrique, d’Europe, d’Asie, d’Orient et d’Amérique. 10 oct Manuel Guillén, violon / Jesùs Garcia, piano (Espagne) Au palmarès qui n’égale que son talent, M.Guillén allie virtuosité et inspiration. Accompagné par Maria J. Garcia avec qui il forme un duo complice dans la recherche et la diffusion de la musique espagnole. (Sarasate, De Monasterio, De Falla… ) 15 oct Isabelle Faust,violon (Allemagne) Merveilleuse soliste qui, dès l’âge de 15 ans, a été dirigée par Yehudi Menuhin dans le Concerto de Dvorak. Elle a joué avec les plus grands orchestres européens, de l’Orchestre de Paris au Berliner Philarmonique. ( J.S Bach, G. Krtag… ) 16 oct Akiko Yamamoto, piano Ryoko Yano, violon (Japon) Accompagnée par la prodigieuse violoniste Ryoko Yano, elles jouent ensemble en parfaite communion et sensibilité entre Mozart, Beethoven, Takemitsu, Franck… 10 - octobre - Tuniscope.com
  • Evénement / 3 au 25 octobre / 20 heures / 15 Dt Octobre Musical de Carthage 17 oct Daniel Rubenstein, violon / Nozami Kanda, flûte Mehdi Trabelsi, piano (USA, Tunisie, Japon) Un Américain, une Japonaise et un Tunisien, trois artistes confirmés par leur talent se sont réunis dans un programme à la mesure de leur virtuosité. Bach,Martinu, Debussy, Jongen, Ibert, Karl, Franz... 18 oct ‘’La Confraternita de’ Musici’’ (Italie) Cet ensemble est réputé pour sa recherche et son interprétation dans le répertoire de la musique napolitaine du 17ème siècle et 18ème siècle. Pazzo per Amore, Cantate, Arie e tarantelle du 17ème et 18ème siècles. 19 oct Mateusz Czech, piano (Pologne) Lauréat de nombreux concours en Pologne, ce jeune prodige (19 ans) a déjà une longue carrière de concertiste sur les scènes européennes. Beethoven, Szymanowski, Chopin, Schubert… 20 oct ‘’Matangi Quartet’’ (Pays Bas) Du nom de la déesse indienne de la parole. Ce quatuor à cordes qui est qualifié par la critique comme communicatif, provoquant et rafraichissant a remporté de nombreux concours et se produit dans divers festivals. Mozart, Chostakovitch, Beethoven... 21 oct Laura Mikkola, piano(Finlande) Lauréate de nombreux prix et concours, elle joue sur les plus grandes scènes internationales en soliste ou en formation de chambre. Elle interprète avec brio et émotion un répertoire choisi de pièces variées. Haydn, Rautavaara, Ravel… 22 oct Nasseer Chamma, aoûd (Irak) Yasmine Azaïez, violon (Tunisie) Le luthiste Nasseer Chamma joue d’un instrument qu’il a lui-même construit à partir des indications contenues dans le manuscrit du théoricien de la musique arabe, Al Farabi.Yasmine Azaïez, lauréate de la Yehudi Menuhin School de Londres, est actuellement au conservatoire de New England à Boston. 24 oct Ensemble Vocal d’Aquitaine (France) Dirigé Par Eliane Lavail, ce chœur, aux qualités vocales et musicales étonnantes, est composé de 60 choristes. Il a été désigné comme l’ensemble le plus prestigieux de la région, dans l’interprétation des grandes œuvres du répertoire d’oratorio. 25 oct Helmut Ascherl & Karl Elchinger, piano (Autriche) Ces deux interprètes prestigieux offriront un récital de piano à 4 mains, dans un programme varié. Bach, Mozart, Schubert, Brahms… 12 - octobre - Tuniscope.com
  • Mûsîqât 2009 9 au 24 octobre / 21 heures / 10 Dt Rencontres des musiques traditionnelles et néo-traditionnelles Mûsîqât, maintient le cap ; Sa quatrième édition sera, à l’instar des trois précédentes, un lieu de rencontre des musiques de patrimoine et une occasion pour régénérer ces musiques de base, pour en réhabiliter l’écoute et l’impact. Dans sa nouvelle édition, Mûsîqât continuera à parier sur la diversité culturelle d’une façon générale, et musicale d’une façon particulière, et à combattre la tendance à l’uniformité et l’homogénéisation. 09 oct Roby Lakatos - Musique tzigane (Hongrie) Roby Lakatos n'est pas un simple virtuose ; tout aussi à l'aise dans le répertoire classique que dans le jazz, ou sa propre expression du folklore hongrois, Lakatos est un des rares musiciens capables de défier les définitions des styles musicaux. 10 oct Ensemble Suleymen Daoud (Syrie) Portée par de longues lignées de maîtres de l’art du inshad (hymnodie), le répertoire interprété par cet ensemble repose sur la forme de la suite (wasla) et comprend à la fois des textes religieux et des textes profanes, partageant parfois les mêmes mélodies. 13 oct Cheikh Salim Fergani arabo andalouse Constantinoise L’ensemble du patrimoine dont se réclame Constantine ne se limite pas au seul vaste corpus des Nubats (appelé comme en Tunisie et en Libye malouf ), mais y associe toutes les formes musicales régionales dites « musiques citadines populaires » qui résultent des métissages entre musiques savantes et musiques d’essence populaire. 14 oct Egschiglen Chants et musique mongols (Mongolie) Egschiglen « belle mélodie » a été fondé en 1991, par quatre étudiants du conservatoire d'Ulaanbaatar (ou Oulan Bator, capitale de la Mongolie). Dès le début, le groupe se concentre sur la musique contemporaine mongole, tout en explorant les arts musicaux populaires d’Asie centrale. 15 oct Barbara Furtuna Chants polyphoniques corses (France) Barbara Furtuna est un ensemble vocal corse formé en 2001 et composé de quatre hommes. Le tour de chant s’appuie sur le sacré, indissociable de la polyphonie corse, dont le dénuement et la sincérité touchent à ce que nous avons de plus intime, pour aller chercher au fil des chants une légèreté et une fraîcheur inédites. 14 - octobre - Tuniscope.com
  • Tarifs : 10 Dt, 5 Dt étudiants 16 oct Takht Musical de Tunis - Du mode Mazmoum (Tunisie) Ce concert est une invitation au voyage, un voyage exploratoire du répertoire musical tunisien, et ce à travers une sélection d’œuvres vocales toutes composées en mode « Mazmoum». Ce mode est considéré comme l’un des modes les plus usités dans le patrimoine musical tunisien... 17 oct Farida Parveen Chants mystiques bengalis (Bengladesh) Depuis plus de trente ans maintenant, Farida Parveen chante, d’une voix veloutée, qui coule comme les mille et une rivières de son Bengale doré. Dès son plus jeune âge, elle montre une inclination marquée pour le chant... 20 oct Rodrigo Costa Félix Fado (Portugal) Le Fado - chanson des ports, chanson de Lisbonne, est étroitement liée à la mer et à la diaspora portugaise grâce à laquelle elle s'est enrichie de divers apports musicaux (musiques européenne, arabe, africaine, brésilienne). 21 oct Sudha Ragunathan et ensemble Chants dévotionnels carnatiques de l'Inde du Sud (Inde) Le chant carnatique est un chant dévotionnel de l’Inde du Sud. Avec un art d’une rare virtuosité qui reste subordonnée à la visée spirituelle initiale, il développe vitesse et puissance vocale sur les échelles modales des râgas, à partir des phonèmes de textes anciens en tamoul. 22 oct Mahwash et ensemble Ghazals afghans (Afghanistan) Le Ghazal est à la fois vocal et instrumental. Le vocaliste récite des vers de poètes célèbres de la langue persane tels que Hafez, Mawlana Jaleluddine Rumi, Bedil, Saheb et autres. L'amour (ishq) dans toutes ses déclinaisons constitue le sujet principal de ces poèmes dont la beauté réside aussi dans l’ambiguïté. .. 23 oct Renato Borghetti Quartet Musique néo -traditionnelle gaùcho (Brésil) Loin d’être puriste ou traditionaliste, ce musicien hors pair a modernisé le répertoire de sa région auquel il a intégré, en l’adaptant, du tango, de la samba, du jazz avec sa façon toute personnelle de manier l’accordéon. 22 oct Aynur musique traditionnelle d’Anatolie (Turquie) Un condensé d’images d’Anatolie. Originelle et sans fioriture comme les montagnes, pétillante et joyeuse comme les danses traditionnelles Kurdes. Aynur attribue la richesse de sa musique à l'extraordinaire diversité des minorités qui existent en Anatolie. 16 - octobre - Tuniscope.com
  • Interview Lotfi Bouchnak Ambassadeur de la chanson tunisienne par excellence, Lotfi Bouchnak n’arrête pas depuis des années de parcourir les scènes les plus prestigieuses dans le monde entier. Il fait le bonheur des mélomanes qui apprécient la puissance de sa voix et la qualité de sa musique. Autodidacte, il produit ses propres chansons tout seul et se reproduit partout dans le monde car son plus grand souci est de rester gravé dans les mémoires et c’est ça qui fait sa différence. A propos de son art, sa chanson et ses diverses expériences, cet artiste plein de charisme et de créativité a répondu à nos questions. Interview. tuniscope : Après une carrière variée mélangeant plusieurs genres de musique, est ce que vous êtes toujours à la recherche de la nouveauté ou bien avez-vous l’intention de rester sur une que nous devons trouver la bonne seule couleur ? équation pour s’internationaliser tout en restant local. Quand j’ai chanté le soufi, El dawer, le Mawel, le jazz, le classique, la chanson t. : D'album en album, la dualité rythmée ou politique… je l’ai fait avec entre la maturité de votre musique curiosité et j’espère que je n’ai pas et l’expérimentation s’est équilibrée, transgressé ces genres dans leur comment gérer-vous cet équilibre? différence et leur originalité. Je suis toujours à la recherche de la nouveauté Je continue à me considérer comme parce qu’à chaque expérience, il un élève sérieux. Je tâche d’aller au- existe une motivation qui me pousse delà des expériences que j’ai vécues à aller au delà de mes frontières. Par pour que les gens puissent me suivre exemple, dans ma dernière expérience et découvrir mes nouveautés. Je tâche qui consiste à jazzifier la musique d’avancer dans la sonorité, dans les arabe, j’ai voulu internationaliser ma lignes mélodiques et les poèmes. musique, la musique arabe. Parce J’essaie toujours d’être actuel et de que je me pose toujours la question: rester le miroir de mon époque. Ce pourquoi la chanson arabe n’est pas qui se passe aujourd’hui ne va pas se interprétée dans le monde entier et par passer demain et ce qui s’est passé les grands orchestres par exemple ? J’ai hier ne se passe pas aujourd’hui… Et réalisé la nécessité d’être international quand on témoigne de notre époque, mais sans plonger complètement dans on est obligé de changer la vision. la musique occidentale. Je pense L’effet, la sensibilité et la vision 18 - octobre - Tuniscope.com
  • influencent la façon d’interpréter et de et voir ce qu’ils veulent entendre. composer la musique. Effectivement et heureusement, d’ailleurs, je suis entouré par des amis t. : Selon vous, le vrai artiste devrait, à qui je fais entièrement confiance de obligatoirement, avoir une position? part leurs goûts et leur honnêteté et franchise. Sinon il ne mérite pas le mot artiste. L'art est un engagement dans tous les t. : Selon vous, comment peut-on faire sens sinon on ne peut mériter d'être évoluer la chanson tunisienne ? appelé artiste. Je dis toujours que «l’artiste est parmi les plus proches de C’est un sujet ambigu. Pour moi, nous Dieu ». Comment ? Par son honnêteté, devons nous accommoder avec la son engagement, son travail, son situation actuelle. La situation peut sérieux, ses sentiments et sa créativité. être meilleure mais ce n’est pas à moi L’artiste qui doit créer et donner sa de donner des solutions. Toutefois, création aux autres doit vivre dans je pense que l’Etat fait le nécessaire un degré de pureté spirituelle élevé au niveau de la subvention et pour pouvoir toucher les gens et rester l’encouragement mais l’artiste, de son gravé dans leur mémoire. côté, doit bouger un peu et défendre son rêve, sa t. : Dans la musique, mission et même vous travaillez son statut. « Je plutôt de façon vis pour les gens, instinctive ou de ce que j’ai sur le manière réfléchie ? cœur est sur ma bouche, et ce que Il y a le premier jet et j’ai en moi est puis le moment de pour les autres..». la composition qui Je pense que les vient à tout moment artistes doivent donc je dois rester fournir beaucoup en "stand by" avec plus d’effort. mon dictaphone. Ils ne doivent Et quand le génie pas attendre de l’inspiration surgit, j’exécute sur la subvention pour produire leurs le champ. Parfois, quand je reviens à propres chansons. ce premier essai, je constate que ce n’est pas de la bonne matière. Je refais t. : Vous faites votre propre production tout à nouveau. Et parfois, même si le depuis des années. Pensez-vous génie de l’inspiration ne vient pas, je produire des jeunes talents tunisiens prends mon oud et j’essaie de trouver et les aider à faire leurs preuves dans de nouvelles mélodies et je n’arrête le monde de la musique ? pas de creuser jusqu’à trouver ce que je cherche. Et d’autre part, je ne donne Ma main est ouverte à tous les jeunes, pas beaucoup de confiance en mes poètes, chanteurs, compositeurs… goûts, surtout qu’il s’agit de persuader d’ailleurs, dans mon dernier concert les gens. Donc je dois aller vers eux j’ai fait participer des jeunes qui octobre - Tuniscope.com - 20
  • étaient talentueux et dynamiques. Je t. : Vos nouveautés ? suis ouvert à toutes les propositions et Je suis comme le médecin qui ouvre plein de bonne volonté pour collaborer son cabinet chaque matin. Je bosse avec eux. Mais je ne peux pas prendre tous les jours et j’ai des nouveautés l’initiative à leur place… tous les jours. Chaque jour, je prends mon oud et je compose. Sinon, je reécoute mon répertoire ou j’examine t. : Comment vous défendez vos les nouvelles tendances et ce qui se chansons sur scène ? passe dans le monde… Il faut une grande stratégie mais aussi une grande partie de sincérité et d’honnêteté. Je fournis un effort colossal pour transmettre la chanson, l’image et le message. Mais surtout, je tâche de rester honnête avec moi- même, mon public et mon art, parce que c’est ça qui compte finalement. Je pense que celui qui n’est pas sincère avec son public, finit par être rejeté et écarté de la scène tôt ou tard. ....................................................................................................................... Goethe Institut Tunesien 15 oct Octobre Musical de Carthage Dans le cadre de l’Octobre Musical Carthage 2009 le Goethe-Instiut Tunesien présente ISABELLE FAUST. Isabelle Faust compte parmi les violonistes les plus renommés, au niveau mondial. Avec 23 disques à son actif, illustrant son vaste répertoire de musique de chambre, elle est certainement la jeune violoniste avec le plus grand nombre de CD enregistrés sous un label aussi prestigieux que Harmonia Mundi. • J. S. Bach / Sonate pour violon solo n° 1, BWV 1001 • György Kurtág, né en 1926 / extraits de « Signs, Games and Messages » • J. S. Bach Partita pour violon solo n° 1, BWV 1002 • György Kurtág 3 autres pièces, extraits de « Signs, Games and Messages » • J. S. Bach Sonate pour violon solo n° 2, BWV 1003 21 - octobre - Tuniscope.com
  • Programme de l’Institut Italien de Culture 12 oct Une danse pour la science Théâtre Municipal de Tunis Manifestation d’ouverture de la IX Edition de la Semaine de la Langue Italienne dans le Monde, avec le spectacle de l’Académie Nationale de Danse de Rome, Institut de Haute Culture. L’AND propose des ballets du répertoire classique, ainsi que des chorégraphies contemporaines créées pour l’évènement et interprétées par de talentueux jeunes danseurs. 14 oct La langue dans la divulgation scientifique de 10h à 18h / Université La Manouba Rencontre animée par Alessandro Cecchi Paone. • Une vie pour la Science. Projection en avant-première du documentaire réalisé par Alessandro Cecchi Paone sur la vie et les activités du grand médecin cancérologue italien Umberto Veronesi • Le Mektoub Tunisien de Giulio Preti qui s’est occupé des rapports entre philosophie et science, en mettant, par ailleurs, en évidence le lien indispensable entre science et démocratie. La découverte inespérée de sa tombe à Tunis a été à l’origine d’un colloque sur la vie et l’œuvre du philosophe italien. Introduction des professeurs Fabio Minazzi et Michele Brondino. • La lune et l’astronomie dans la littérature par Federica Frediani, chercheur (collaboration de l’Ambassade de Suisse.). 16 oct Constantin l’Africain et l’Ecole Médicale de Salerne • Beit Al Hikma à 18h00 Présentation d’écrits inédits sur la mélancolie, du grand médecin carthaginois Constantin l’Africain, par le docteur Adel Omrani, spécialiste en psychiatrie, auteur de la traduction de l’arabe vers le français. La version italienne a été réalisée par le prof. Ciro Gravier Oliviero • Présentation de nouveaux instruments informatiques e-learning pour la réalisation d’une community scientifique, par Noura Gaiji, experte dans la création de portails informatiques pour la divulgation scientifique • Présentation du nouveau Musée virtuel sur l’Ecole Médicale de Salerne par la Directrice Maria Pasca. 20 oct Mino delle Site – le Futurisme entre Arts et Technologie pendant le centenaire • Salle de l’Institut Culturel ItalienBeit Al Hikma à 18h00 A l’occasion du Centenaire du Futurisme, inauguration de l’exposition “Mino delle Site : reproductions d’œuvres, documents et images inédites du grand peintre Mino delle Site, remarquable représentant de l’Aéro- peinture Futuriste. Les oeuvres sont mises à disposition par l’Archive Mino Delle Site. L’exposition sera ouverte jusqu’au 10 novembre 2009. octobre - Tuniscope.com - 22
  • Programme de CinemAfricArt Les projections quotidiennes: - Le film « le temps qu'il reste » sera programmé à la Salle « CinémAfricArt » et ce chaque jour à partir du Mardi 29 Septembre 2009 jusqu’au Mercredi 28 Octobre 2009. - Les horaires des projections sont de 3 séances par Jour : à 15h30, à 18h30 et à 21h. Sauf les Mercredis où il n’y a que deux séances par jour : une à 15h30 et la séance de ciné- club à 19h. Synopsis du film « The time that remains » « Le temps qu'il reste » est un film en partie autobiographique, construit en quatre épisodes marquants de la vie d’une famille, ma famille, de 1948 au temps récent. Ce film est inspiré des carnets personnels de mon père, et commence lorsque celui-ci était un combattant résistant en 1948, et aussi des lettres de ma mère aux membres de sa famille qui furent forcés de quitter le pays. Mêlant mes souvenirs intimes d’eux et avec eux, le film dresse le portrait de la vie quotidienne de ces Palestiniens qui sont restés sur leurs terres natales et ont été étiquetés «Arabes-Israéliens», vivant comme une minorité dans leur propre pays. Fiche du fim : Titre anglais : Time that remains Réalisateur : Elia Suleiman Avec : Elia Suleiman Production :Artémis Productions, France 3 Cinéma Pays de production : Belgique, France Durée : 105' Genre : drame Type : fiction 24 - octobre - Tuniscope.com
  • Présentation de Elia Suleiman : Elia Suleiman (en arabe : ‫ ,)إيليا سليمان‬né le 28 juillet 1960 à Nazareth, est un réalisateur, scénariste et acteur palestinien. C'est un véritable porte parole de la culture et de l’histoire Palestiniennes. Définitivement engagé pour la création d’un Etat Palestinien, il est le premier cinéaste palestinien a avoir été sélectionné en Compétition Officielle à Cannes. Sa marque de fabrique ? Réussir à marier avec poésie, gravité et burlesque keatonien. La Commission Européenne le charge d’ailleurs dès 1994 de créer un département « Cinéma et Média » à l’Université de Bir Zeit. Il a ainsi l’occasion de rédiger de nombreux articles et essais qui seront traduits en anglais arabe et français. Très respecté par ses confrères, il s’est rendu dans les Universités du monde entier pour de nombreuses conférences et lectures publiques. Ses activités l’amènent logiquement à revenir à la réalisation pour son premier long-métrage, « Chronique d’une disparition » sorti en 1996 et qui questionne encore l’identité palestinienne. Bien que ce film reçoive le prix de la meilleure première oeuvre à la Mostra de Venise, il lui faut quatre ans pour sortir son second film : Cyber Palestine, présenté à la Quinzaine des réalisateurs en 2001. C’est le début d’une longue histoire d’amour avec la Croisette puisque Suleiman y présente le très estimé "Intervention Divine" en compétition un an plus tard; figure parmi le jury aux côtés de Wong Kar-waï en 2006 avant de revenir en compétition 3 ans plus tard pour présenter sa très attendue auto-fiction burlesque : Le temps qui reste. Les séances de ciné-club Les séances de ciné-club sont destinées à faire connaître d’autres films du réalisateur à l’affiche. Ainsi, et durant chaque mercredi du mois d’Octobre à 19h, seront projetés les films « Le temps qui reste » (Mercredi 7 Octobre 2009), « La guerre du golfe et après » (Mercredi 14 Octobre 2009), « Intervention divine » (Mercredi 21 0ctobre 2009) et enfin « Le temps qui reste » (Mercredi 28 Octobre 2009). octobre - Tuniscope.com - 25
  • Programme de l’IFC Institut français de coopération Littérature Initié et conduit par Daniel Rondeau, journaliste, écrivain, éditeur et, actuellement, ambassadeur de France à Malte, Ulysse 2009 se présente comme un périple dans la Méditerranée pour célébrer quelques figures essentielles qui, par leurs voyages, leurs talents, leurs rayonnements intellectuels ou spirituels, ont fécondé les deux rives et fortifié nos identités respectives. Il s’agit de faire vivre l’héritage et la modernité de quelques figures exemplaires immédiatement identifiables comme telles des deux côtés de la mer du milieu. Dim. 11 oct à 17h Conférence autour de Albert Camus Jean Daniel et Daniel Rondeau / Collège International de Tunis, Dar Ben Ammar 19, impasse sidi Abderraouf - (rue El Marr) Tunis Lun. 12 oct à 17h Conférence de François Hartog sur Ulysse et Enée avec intervention de Tahar Ghalia, conservateur en chef du Musée du Bardo Mar. 13 oct Bibliothèque Nationale, Boulevard du 9 avril - Tunis 10h: Conférence d’Azzedine Guellouz sur René Chateaubriand 12h30: Inauguration de l’exposition de la BNT sur la Méditerranée Cité des Sciences 14h: Organisée par l’IRMC, conférence de Edgar Morin, sociologue, écrivain, Pour une pensée méditerranéenne Médiathèque Charles de Gaulle 18h: Lectures croisées de textes de Flaubert, St Augustin, St Paul… par Anissa Daoud, Jawhar Basti, Daniel Rondeau Introduction par Moncef Ghachem 26 - octobre - Tuniscope.com
  • Sciences en Questions L'IFC renouvelle cette année son partenariat avec le Collège de France dans le cadre d'un programme de conférences 2009-2010 dont le thème conducteur sera "Passé, Présent". Ce nouveau cycle de conférences organisé en partenariat avec des Institutions universitaires et scientifiques tunisiennes débutera les 19 et 20 octobre par 2 interventions du Professeur Michel Zink, Chaire de "Littératures de la France Médiévale", sur les thèmes des troubadours et du poète médiéval parisien Rutebebeuf. Nouveauté: Ces conférences seront également diffusées par visio-conférence dans certains établissements universitaires hors Tunis (Kairouan, Sousse et Sfax). Pr. Michel Zinc du Collège de France Lun. 19 octobre, 18h30, "Rutebeuf, une poétique de la pauvreté au Moyen Âge" Université de la Manouba, Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités. Mardi 20 octobre, 18h30, Bibliothèque Nationale de Tunis "Les troubadours : une naissance de la poésie européenne" ARTSDELASCENE Ensemble vocal d’Aquitaine Samedi 24 octobre, Acropolium de Carthage du 3 au 26 octobre 29, 30 et 31 octobre, Espace El Teatro, Boulevard Ouled Haffouz, Tunis A l'occasion de la consultation nationale sur le livre et la lecture en Tunisie, l'Institut français de coopération organise un débat d'idées et des rencontres littéraires autour du thème de « la lecture et des lecteurs d'aujourd'hui ». Cycle de représentations Hobb story - Ouvrir ici au 4ème Art du 14 au 18 et du 21 au 25 octobre du mercredi au samedi à 19h30, dimanche à 18h. La comédie de l’été 2009 ! Spectacle coproduit avec l’IFC, surtitré en français. Cette création originale aborde de manière conjuguée l’amour et la télévision, plus précisément, l’amour à la télévision et dessine les contours de ce qu’on pourrait appeler « le nouveau discours amoureux » dans le monde arabe. octobre - Tuniscope.com - 27
  • Instituto Cervantes Les activités culturelles organisées par l’Ambassade d’Espagne, l’AECID et le Instituto Cervantes à Tunis pour le mois d’octobre seront à l'Instituto à 17:30. Cycle de cinéma cubain 21 oct Vampiros en la Habana Juan Padrón, 1985, 69 min. V.O. Sous-titrée en français 23 oct El Benny Jorge Luis Sánchez, 2006, 120 min. V.O. Sous-titrée en français 28 oct La edad de la peseta Pabel Giraud, 2006, 90 min. 28-10-2009 V.O. Sous-titrée en anglais 30 oct Viva Cuba Juan Carlos Cremata, 2005, 80 min. V.O. Sous-titrée en anglais 10 Ocobre - Octobre Musical de Carthage Manuel Guillén, violon / Jesùs Garcia, piano (Espagne) Au palmarès qui n’égale que son talent, M.Guillén allie virtuosité et inspiration. Accompagné par Maria J. Garcia avec qui il forme un duo complice dans la recherche et la diffusion de la musique espagnole. (Sarasate, De Monasterio, De Falla… ) Obra: Fantasía Hispalense / Compositor: A. García Abril (1933) Obra: Presencias: Nº7, Rosita Iglesias / Compositor: Carlos Guastavino Obra: Suite Española /Compositor: Joaquín Nin (1979-1949) Obra: Radici / Compositor: Bernardino Cerrato (1960) Obra: Adiós a la Alhambra / Compositor: J. de Monasterio (1836-1903) Obra: La vida breve /Compositor: Manuel de Falla (1876-1946) Obra: Introducción y Tarantela, op.43 / Compositor: P. de Sarasate 28 - octobre - Tuniscope.com
  • ocotbre - Tuniscope.com - 29
  • L'Opium resto-lounge réouvre ses Portes Jeudi 1er octobre. Pour vous faire découvrir un cadre sublime et exceptionnel . Ouvert toute la semaine l'Opium resto-lounge et toute sa nouvelle équipe sont à votre entière disposition pour apprécier vos moments passés chez nous . Live Music , Dj Guests , Karaoké, Belahssan Ichi Ichi.... et plein d'autre surprises vous attendent, venez gôuter au réel plaisir de la restauration raffinée et de la bonne musique . Avenue Hbib Bourguiba devant l'Africa / 26 26 10 26 /22 55 66 46 Email : opium_lounge@live.com 30 - octobre - Tuniscope.com