presentation de Frederic Mayer

3,321 views

Published on

Published in: Health & Medicine, Education
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
3,321
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
62
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • presentation de Frederic Mayer

    1. 1. LA DEMARCHE DIETETIQUE DANS LA PRISE EN CHARGE DU PATIENT OBESE Frédérique Mayer Diététicienne
    2. 2. FINALITE ET OBJECTIFS DE LA DEMARCHE DIETETIQUE
    3. 3. FINALITE <ul><li>Aider le patient obèse à gérer son poids </li></ul><ul><li>Mais…. </li></ul><ul><li>« Il ne s’agit pas de favoriser </li></ul><ul><li>les résultats à court terme au détriment </li></ul><ul><li>des résultats à long terme » </li></ul><ul><li>Groupe de Réflexion sur l’Obésité et le Surpoids-GROS </li></ul>
    4. 4. <ul><li>Démarche globale </li></ul><ul><li>d’éducation à la santé </li></ul><ul><li>Rôle du diététicien </li></ul><ul><li> Contribuer à l’amélioration de la qualité de vie du patient, </li></ul><ul><li>en agissant sur l’un des facteurs </li></ul><ul><li>qu’est l’alimentation  </li></ul><ul><li>PNNS–Programme National Nutrition Santé </li></ul>FINALITE
    5. 5. <ul><li> Pour qu’un changement alimentaire </li></ul><ul><li>soit durable, il faut le rendre acceptable </li></ul>OBJECTIFS GENERAUX . La distribution d’un régime avec une liste d’aliments « diabolisés » et autorisés  Obsolète et culpabilisant et ne suffit pas à modifier un comportement alimentaire
    6. 6. OBJECTIFS GENERAUX <ul><li>Accompagnement éducatif </li></ul><ul><li>et pluridisciplinaire </li></ul><ul><li>Changements d’habitudes alimentaires négociés avec le patient </li></ul><ul><li>Objectifs alimentaires réalistes </li></ul>
    7. 7. RELATION PATIENT RELATION DE CONFIANCE EMPATHIE ENCOURAGEMENT DUREE PATIENCE PROJET REALISTE
    8. 8. OBJECTIF DE L’EDUCATION ALIMENTAIRE <ul><li>« L’éducation alimentaire doit permettre à la personne soignée, de s’approprier des connaissances diététiques, de leur conférer un sens , de les inscrire dans un projet de vie et de les rendre acceptables dans une perspective de bonne et meilleure santé. Elle engage la responsabilité de la personne soignée, et vise son autonomie . » </li></ul><ul><li>Nathalie Masseboeuf, Diététicienne, </li></ul><ul><li>Maîtrise de pédagogie des sciences de la santé, </li></ul><ul><li>Education du patient </li></ul>
    9. 9. LES DIFFERENTES PHASES DE LA DEMARCHE DIETETIQUE
    10. 10. LES DIFFERENTES PHASES DE LA DEMARCHE DIETETIQUE Connaissance du patient Diagnostic diététique Objectifs alimentaires Suivi, évaluation
    11. 11. CONNAISSANCE DU PATIENT
    12. 12. CONNAISSANCE DU PATIENT <ul><li>Données médicales </li></ul><ul><li>Données sur la connaissance </li></ul><ul><li>de la personne soignée </li></ul><ul><li>Histoire du poids, etc. </li></ul>Attentes Motivation Évaluation des acquis
    13. 13. <ul><li>Contexte culturel et social </li></ul><ul><li>Rythme alimentaire, restriction, TCA </li></ul><ul><li>Conditions du repas </li></ul><ul><li>Ressenti associé à la prise alimentaire  </li></ul><ul><li>Composition des repas </li></ul><ul><li>Particularités alimentaires </li></ul>CONNAISSANCE DES HABITUDES ALIMENTAIRES Acquisition et stockage Préparation Consommation
    14. 14. CONNAISSANCE DU PATIENT <ul><li>Autres données </li></ul><ul><li>en collaboration avec l’équipe soignante </li></ul><ul><li>Activité physique </li></ul><ul><li>Difficulté physique, psychique </li></ul><ul><li>Troubles digestifs   </li></ul><ul><li>Etc. </li></ul>
    15. 15. LE CARNET ALIMENTAIRE <ul><li>Tenue du carnet </li></ul><ul><li>Note à chaque fois qu’il consomme (boire et manger) </li></ul><ul><li>Sur 3, 5 ou 7 jours </li></ul><ul><li>Les horaires, le lieu, le temps passé à manger </li></ul><ul><li>Les conditions du repas </li></ul><ul><li>Les portions consommées </li></ul><ul><li>Les raisons pour lesquelles le patient mange </li></ul>
    16. 16. <ul><li>Intérêt </li></ul>LE CARNET ALIMENTAIRE <ul><ul><li>Rôle participatif </li></ul></ul><ul><ul><li>et auto-évaluation </li></ul></ul><ul><ul><li>« Mieux se connaître pour mieux s’alimenter » </li></ul></ul>PATIENT <ul><ul><li>Base de travail </li></ul></ul><ul><ul><li>et limitation des imprécisions </li></ul></ul>DIETETICIEN
    17. 17. EXPLOITATION DES DONNEES DIAGNOSTIC DIETETIQUE Évaluation quantitative des apports caloriques adaptés et négociés avec le patient OBJECTIFS ALIMENTAIRES Style alimentaire Analyse qualitative
    18. 18. DIFFICULTES LIEES AU CHANGEMENT D’HABITUDES <ul><li>« Le diable est dans le détail : </li></ul><ul><li>Même un marcheur motivé ne va pas loin </li></ul><ul><li>avec un caillou dans sa chaussure » </li></ul><ul><li>Saadi Lahlou </li></ul>
    19. 19. <ul><li>Pas de changement acceptable et durable, </li></ul><ul><li>si le diététicien ne prend pas en compte </li></ul><ul><li>La dimension concrète de l’alimentation </li></ul><ul><li>Les aspects symboliques de l’aliment </li></ul><ul><li>L’implication du sujet </li></ul><ul><li>L’influence de l’entourage </li></ul>DIFFICULTES LIEES AU CHANGEMENT D’HABITUDES
    20. 20. LE CONSEIL ALIMENTAIRE ADAPTE AU PATIENT OBESE
    21. 21. <ul><li>Principaux aspects de l’alimentation </li></ul>MAINTENIR LA CONVIVIALITE ET LE PLAISIR ALIMENTAIRE MAINTIEN DE LA QUALITE DE VIE SOURCE DE PLAISIR SYMBOLIQUE Pensée magique NUTRITIONNEL LIEN SOCIAL ET CULTUREL
    22. 22. <ul><li>. Assurer une régularité alimentaire  3 repas ± p etits goûters </li></ul><ul><li>. Éviter de sauter des repas </li></ul><ul><li>. A heures programmées </li></ul>RYTHME ALIMENTAIRE
    23. 23. CONDITIONS DU REPAS AMBIANCE CONVIVIALE SANS TROP DE SIGNAUX EXTERIEURS (TV ) DUREE AU MOINS 20 MIN PLAISIR DE MANGER (goût), SATIETE RASSASIEMENT « S’inviter à sa table »
    24. 24. <ul><li>. ALIMENTATION DIVERSIFIEE </li></ul><ul><li>. ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE </li></ul>DIVERSIFIER ET EQUILIBRER L’ALIMENTATION QUANTITATIF . Glucides 50 à 55 %, . Lipides 30 à 35 %, . Protéines 12 à 15 %, de l’AET . Sucres simples en quantité adaptée QUALITATIF Repères de consommation du PNNS
    25. 25. <ul><li>Exemples de conseils comportementaux </li></ul><ul><li>Acquisition des achats </li></ul><ul><ul><li>Faire une liste de courses </li></ul></ul><ul><ul><li>Faire les courses le ventre plein </li></ul></ul><ul><ul><li>Choix de l’accompagnant </li></ul></ul><ul><ul><li>Achat d’aliments portionnés </li></ul></ul><ul><ul><li>Lire les étiquettes </li></ul></ul><ul><li>Stockage </li></ul><ul><ul><li>Éviter un stockage volumineux </li></ul></ul><ul><ul><li>Ranger les provisions dans une même pièce </li></ul></ul>GERER LES ACHATS
    26. 26. <ul><li>Adaptation individuelle, fonction </li></ul><ul><li>. Pathologies associées </li></ul><ul><li>. Phase d’obésité </li></ul><ul><li>. Apports alimentaires spontanés </li></ul><ul><li>. Comportement alimentaire </li></ul><ul><li>. Dépenses d’énergie </li></ul>READAPTER LES APPORTS ENERGETIQUES
    27. 27. READAPTER LES APPORTS ENERGETIQUES <ul><li>En pratique </li></ul><ul><ul><li>Suppression des prises alimentaires en dehors des repas  Réduction AE </li></ul></ul><ul><ul><li>Niveau calorique = DER, ≥ 1200 kcal </li></ul></ul><ul><ul><li>ou  20 à 30% apports habituels, (sauf sous-estimation manifeste) </li></ul></ul><ul><ul><li>- TCA ou restriction  Rétablir une alimentation « normale » </li></ul></ul>
    28. 28. REDUIRE LA DENSITE CALORIQUE <ul><li>Réduire, sans totale suppression </li></ul><ul><li>. Matières grasses visibles et cachées </li></ul><ul><li>. Sucres simples </li></ul><ul><li>Utilisation éclairée des produits allégés- </li></ul><ul><li>Les boissons </li></ul><ul><li>. Passionnément …. L’eau </li></ul><ul><li>. Modérément …. Boissons light </li></ul><ul><li>. Un peu…. Alcool et boissons sucrées </li></ul><ul><li>. Pas du tout…. Pas d’interdits absolus </li></ul>
    29. 29. AUTRES CONSEILS <ul><li>Normalisation des apports sodés </li></ul><ul><li>S’adapter aux situations particulières : apéritif, restaurant, … </li></ul><ul><li>Lutter contre les effets de la restriction et faire face aux épisodes d’impulsivité alimentaire </li></ul><ul><li>Faire prendre en charge les troubles du comportement alimentaire </li></ul>
    30. 30. SUIVI et EVALUATION
    31. 31. SUIVI & EVALUATION <ul><li>Analyse de la réalité alimentaire et de l’observance </li></ul><ul><li>Renforcement des messages </li></ul><ul><li>Analyse et gestion des écarts </li></ul><ul><li>Valoriser, culpabiliser </li></ul>
    32. 32. CONCLUSION
    33. 33. DEMARCHE PLURIDISCIPLINAIRE Patient Médecin Entourage Psychologue Autres professionnels de santé Éducateur sportif Kinési- thérapeute Diététicien Cuisinier Infirmier DEMARCHE DE SOINS

    ×