Histoire des oeufs Faberge

665 views
568 views

Published on

Published in: Design
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
665
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Histoire des oeufs Faberge

  1. 1. Cest en Russie que la célébration de Pâquesatteint son plus grand éclat. Pâques est la plusgrande fête du calendrier orthodoxe russe. Tolstoï,Gogol, Dostoïevski ne choisissent-ils pas la nuitde Pâques pour faire renaître leurs personnagesaprès des drames et des bouleversements.
  2. 2. Ici, Pâques est célébrée par un échange doeuf ettrois baisers accolades. Le type doeuf offertdépend de la fortune de chacun mais loeuf depoule peint est, sans conteste, le plus populaire.Vient ensuite loeuf de verre, de porcelaine, debois, dargent jusquà loeuf précieux en or.
  3. 3. Les œufs de Pâques impériaux sont lesréalisations les plus célèbres de Carl Fabergé.Entre 1885 et 1916, les tsars Alexandre III etNicolas II commandent cinquante-quatre de cesobjets éblouissants pour les offrir aux tsarinesMarie et Alexandra Feodorovna à loccasion desfêtes pascales. On en connaît aujourdhuiquarante-sept. Chacun deux a caché une «surprise » à lintérieur, astucieusement ouvragée.Chaque œuf est un chef-dœuvre dingéniosité etde savoir-faire!
  4. 4. Cest en 1885, quAlexandre III commande le premierœuf, destiné à son épouse, la tsarine MariaFeodorovna. La coutume doffrir ces œufs le matin dePâques et déchanger trois baisers, étaitprofondément ancrée dans les mœurs de la Russieorthodoxe. Ce jour était considéré comme le plusimportant de lannée et lœuf, symbole de larésurrection, en était un élément essentiel.
  5. 5. Carl Fabergé sinscrit donc dans une tradition déjàbien établie. Mais il va lenrichir de son imaginationdébordante et de son infinie créativité. Alexandre IIIne sy trompe pas. Enchanté par la première créationdu joaillier, il lui en commande désormais unenouvelle chaque année, et après sa mort, son filsNicolas II poursuit la coutume en offrant deux œufs,un à sa mère et lautre à la nouvelle tsarine, sonépouse Alexandra Feodorovna.
  6. 6. Fabergé sinspirait de lart byzantin. Dautres oeufsfurent ajoutés à la collection et commémoraientcertaines dates importantes comme le couronnement duTzar Nicholas II, lavènement du chemin de ferjusquen Sibérie, certains anniversaires. Dautresmirent en scène le yacht impérial, la cathédraleUspensky, le palais Gatchina et, plus tard, durant laGuerre, les oeufs représentèrent la Croix rouge et lesmilitaires. La collection comporte 56 oeufs impériaux.
  7. 7. Entre 1885 et 1894, année de sa mort, Alexandre IIIoffre 10 œufs de Pâques à son épouse, limpératriceMarie Feodorovna. Leurs fils, le tsar Nicolas II,offre un de ces somptueux cadeaux, non seulement asa femme, mais aussi à sa mère. Donc, de 1895 à1916, chaque impératrice recevra 22 œufs de Pâques(44 pour les deux.). Le nombre total en serait donc54! Mais à ce jour, personne na pu prouver que desœufs de Pâques ont été remis en 1917, lannée de larévolution!
  8. 8. Des 47 œufs qui nous sont connus, dix sontconservés à Moscou, au Kremlin, onze font partiede la collection Forbes à New York, seize sontdétenus par dautres américains, huit sont dans lescollections privées européennes et deux œufséchappent à toute localisation...
  9. 9. Quant aux 2 œufs manquants…il y a certainementdes possesseurs de Fabergé qui souhaitent garderlanonymat. Cest tout à fait compréhensible quandon sait que Malcolm Forbes a déboursé en 1985,1.760.000 dollars pour lœuf au coucou!..
  10. 10. Fabergé a crée des œufs uniquement pour la Familledu Tsar?Pas du tout, le milliardaire et magnat de lor sibérien,Alexandre Ferdinandovitch Kelch a offert à sa femmeune série dœufs de Pâques aussi somptueux que ceuxdes tsars. On en connaît sept, exécutés entre 1898 et1904. Bien que Fabergé ne produise jamais, pour sesclients impériaux, il se sent en revanche libre decopier ses propres models pour dautres clients: " lœufà la poule" fait pour Kelch est une copie conforme dumodel impérial, mais en émail rouge!
  11. 11. Sourceshttp://www.russie.net/russie/art_faberge.htm http://www.saveursdumonde.n et/

×