m-commerce : Quand le mobile réinvente le shopping

5,257 views
5,125 views

Published on

Dans le cadre de l’Observatoire Orange-Terrafemina, treize articles web lab s'est penché sur le m-commerce. A travers un benchmark, treize articles propose un état des lieux des grandes tendances de cet univers en évolutions permanentes.

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
5,257
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
804
Actions
Shares
0
Downloads
177
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

m-commerce : Quand le mobile réinvente le shopping

  1. 1. M-commerce :Quand le mobile réinvente le shopping6 juillet 2011 www.treizearticlesweblab.com 1
  2. 2. Avertissement méthodologique• Ce travail de benchmark propose de présenter quelques exemples d’usages m-commerce organisés en grandes tendances.• L’objet de ce travail a été de collecter et d’organiser des contenus remarquables ou innovants. Cette présentation ne prétend pas à l’exhaustivité. Nous nous sommes attachés à ne sélectionner que des applications existantes repérables.• Face à ce marché en évolution rapide, nous ne prétendons pas présenter toutes les caractéristiques du m-commerce mais d’apporter de grands principes généraux. 2
  3. 3. L’e-commerce s’étend au m-commerce:Les sites d’e-commerce traquentaussi les mobinautes 3
  4. 4. Une expansion du m-commerce L’e-commerce et ses applications mobiles Fnac Reprise du site internet de la Fnac, mais dans sa déclinaison d’application mobile. Voyages-sncfApplication qui reprend le principe du site internet en yajoutant un service: générer son e-billet directement surl’écran de son mobile à l’aide d’un code 2D au lieu de laconfirmation de réservation papier. Pour le momentdisponible uniquement sur les lignes Paris-Lille, Paris-Arras et Paris-Douai. 4
  5. 5. Une expansion du m-commerce L’e-commerce et ses applications mobiles Ventes-privées L’application du site ventes-privée soffre la possibilité de suivre les nouvelles ventes et de commander via son smartphone grâce à son compte. Sur les trois premières semaines sa sortie, l’application iPhone a eu 335 000 téléchargements (soit environ 10% des iPhone en France), un record à l’époque. AmazonL’application mobile d’Amazon permet exactementla même utilisation du site, y compris l’achat grâce àson compte client. 5
  6. 6. Une expansion du m-commerce L’e-commerce et ses applications mobiles Groupon L’application mobile du site d’achat groupé permet de retrouver les meilleurs deals du jour directement sur son mobile. OhmydealL’application est un agrégateur qui propose de retrouver tous lesjours les meilleures offres de ses partenaires : Groupon, KGBDeals, Dealissime, Bon-Privé, LeTrader, Lookingo, etc. Le toutselon sa localisation. 6
  7. 7. Le paiement par mobile :Une multitude de solutions potentielles 7
  8. 8. Des modes de paiement divers et variés Le mobile banking PayPal Selon une étude de GfK, cest PayPal qui aujourdhui est le plus utilisé par les mobinautes pour effectuer leurs achats. Fin 2010, PayPal annonçait 5 millions dutilisateurs mobiles actifs, et 750 millions de dollars de transactions annuelles sur le mobile. Pour 2011, la filiale d’eBay prévoit datteindre 2 milliards de chiffre daffaires en transactions sur ses produits mobiles. KwixoSolution de paiement en ligne et par téléphone (via uneapplication iPhone). Cette solution a été lancéeofficiellement début juin par le Groupe Crédit Agricole.Elle repose sur la création d’un compte Kwixo avec lesdonneés bancaires. 8
  9. 9. Des modes de paiement divers et variésLe mobile payment GenMsecure GenMsecure propose une solution de paiement sécurisé pour le e- commerce. Le principe est d’associer son compte bancaire à son mobile par un code type PIN. Lors d’un achat, une confirmation est ensuite demandée au possesseur du téléphone par SMS. BuysterSite de la coentreprise détenue à parts égales par Atos Origin,Bouygues Télécom, Orange et SFR.Elle vient de recevoir l’agrément de la Banque de France en tantqu’établissement de paiement. L’objectif est de développer unmoyen de paiement via les mobiles pour le e-commerce et le m-commerce. 9
  10. 10. Des modes de paiement divers et variés Le paiement sans contact (Near Field Communication) Starbucks Card Mobile App Une solution de paiement en NFC développée pour Starbucks et disponible sur iPhone, BlackBerry et Android. Lancée en septembre 2009 dans quelques points de vente aux Etats-Unis, l’application avait été utilisée plus de 3 millions de fois fin mars 2011. Google walletSolution de paiement par mobile en NFC, en cours dedéveloppement et destinée aux Américains dans unpremier temps.En partenariat avec MasterCard (qui teste depuis 2003le sans contact avec son système PayPass) etCitibank. (vidéo) 10
  11. 11. L’hyper-accessibilité de l’achat :L’eldorado des « shopping addicts » ? 11
  12. 12. Les comparateurs de prixLe meilleur prix toujours disponible Twenga Application permettant de comparer le prix d’une multitude de produits, ainsi que leur fiche technique. L’application permet aussi de profiter de bons de réduction de 5 à 10%. Touslesprix Application pour iPhone et Android qui permet d’obtenir des informations sur un produit et de comparer son prix dans différents magasins en scannant le code- barres ou encore en le recherchant dans la base de donnée. 12
  13. 13. Les comparateurs de prixLa géolocalisation ravive la concurrence Prixing Disponible sur Android et iPhone, cette application permet de comparer les prix d’un produit dans différents magasins grâce à la géolocalisation. Il donne également des informations relatives au produit via son code barre et permet au mobinaute de constituer sa liste de course. 13
  14. 14. Le m-couponingToujours à l’affût du bon plan Foursquare Cette application permet de se géolocaliser (check-in) et de le signaler à ses amis. Elle offre la possibilité pour les marques et magasins de récompenser les clients publiant des check-ins chez eux en leur offrant des bons de réduction, un cadeau, etc, afin de les fidéliser. Facebook Places 14
  15. 15. Le m-couponingJamais sans ma réduc H&M (Allemagne) Cette application permet de recevoir un code 2D contenant un coupon de réduction. Une fois scanné, il donne droit à un t-shirt gratuit ou un bon de réduction dans les magasins spécifiés. 15
  16. 16. Le m-couponingLes coupons sont dématérialisés Franprix (avec Cityzi à Nice) Une application développée pour Franprix qui permet de profiter de coupons de réductions dans ses magasins à Nice, dans le cadre de l’offre Cityzi. L’application propose le catalogue des bons de réductions des marques nationales. L’utilisateur peut ensuite donner les bons présents dans son porte-coupons Mobile à la caisse via NFC. Carrefour Des services pour obtenir des bons de réduction avec des codes 2D. 16
  17. 17. Les cartes de fidélité Les cartes sont dématérialisées Fidall Ce site propose d’enregistrer vos cartes de fidélité et d’adhérer à de nouvelles. En téléchargeant son application mobile vous pouvez retrouver toutes ces cartes ainsi que consulter le solde de points pour les programmes de fidélité. Plyce FIDDéveloppé epar la société IlitooPlyce, cette application Cette société a donnépermet de dématérialiser naissance à GoodyCard, uneses cartes de fidélités grâce solution de carte de fidélitéà son smartphone. dématérialisée, qui peut fonctionner par bluetooth ou par scan de l’écran du téléphone. 17
  18. 18. La carte de fidélité simplifiéeTaggo.me : réseaux sociaux + promo Taggo.me Le consommateur enregistre sa carte sur le site taggo.me puis se déclare fan d’une marque sur Facebook ou Twitter. Via un sticker, une puce RFID intégrée dans son mobile ou par reconnaissance de la carte enregistrée, l’utilisateur peut accumuler des points de fidélités et des réductions simplement en étant reconnu comme fan de la marque sur les réseaux sociaux lorsqu’il se rend en boutique. 18
  19. 19. Les actions de fidélisationgéoloc + jeu + promo Scanbucks Cette application propose de scanner les codes- barres des produits dans les supermarchés. Après s’être géocalisé, on peut ainsi cumuler des points (des SB) donnant droit à des cadeaux ou des bons de réduction en fonction des partenaires de l’application. (vidéo) 19
  20. 20. Le shopping instantanégéoloc + promo Plyce Shopping Cette application disponible sur Android permet de retrouver à proximité (via la géolocalisation notamment) ses enseignes préférées, et surtout de consulter leurs offres promotionnelles du moment. 20
  21. 21. La promo en pushgéoloc + réseaux sociaux + promo Mim La marque de prêt-à-porter a sorti une application sur iPhone permettant de se géolocaliser. Après être devenu fan de l’enseigne sur Facebook, le mobinaute peut recevoir des coupons de réduction quand il se trouve à moins de 400 mètres d’une boutique. McDonald’s Une des utilisations des smartphones par McDonald’s est cette application de géolocalisation, offrant des coupons à proximité des restaurants si l’on est fan de l’enseigne sur Facebook. 21
  22. 22. La pub au service de l’achat impulsifElle intègre aussi une fonction de conversion Pixee L’application permet d’obtenir des informations sur un spectacle, un film ou une exposition, après avoir photographié son affiche, mais aussi de réserver des places. 22
  23. 23. La fin des frontières commerciales ?jeu + promo = fidélisation Kiip Cette technologie permet aux marques de faire leur publicité sous forme de coupons à un moment bien précis : lorsque la personne gagne une partie en jouant à un jeu sur son portable.McDonald’s Pick n’PlayDéveloppé en Suède, le principe dePick n’Play est de permettre auxmobinautes à proximité de jouer à Pongsur leur téléphone et de visualiser lapartie sur un écran publicitaire. Siaucun point n’est encaissé au bout de30 secondes de jeu, le joueur gagne uncoupon valable dans le McDonald’s leplus proche. (vidéo) 23
  24. 24. La fin des frontières commerciales ?jeu + promo = fidélisation Dr Pepper Dr Pepper propose un jeu pour iPhone, Matching Caps qui permet de gagner une boisson à chaque partie gagnée. Carl’s Jr. Application Android et iPhone permettant de jouer et gagner des coupons de réductions dans les fast food Carl’s Jr et Hardee’s. 24
  25. 25. La fin des frontières commerciales ?Ibutterfly : géoloc + réalité augmentée + couponing iButterfly L’application mêle la réalité augmentée, le jeu, la géolocalisation et le couponing : Utilisant la géolocalisation et la réalité augmentée, le mobinaute peut trouver des « papillons » qui apparaissent à l’écran. En les attrapant grâce un mouvement de poignet, ils donnent droit à des coupons de réduction. On peut aussi partager ses bons avec ses amis si on le souhaite. (vidéo) 25
  26. 26. Le virtual shopping devient réelMy Town : jeu + geoloc + promo MyTown Cette application reprend le principe du Monopoly, mais en le liant à la vie réelle. On achète virtuellement des lieux existants, et toutes les personnes qui s’y checkent peuvent vous verser un loyer en monnaie virtuelle. La monnaie virtuelle peut ensuite permettre d’obtenir des réductions dans le lieu réel. 26
  27. 27. De nouveaux usages et services :Vers une révolutiondu comportement d’achat ? 27
  28. 28. Mobile ShopperLe mobile devient conseiller de vente Mobile Shopper Cette application permet de consommer autrement en boutique. Le mobile permet de faire sa shopping list en fonction des produits repérés en boutique. Il suffit de scanner les produits. La combinaison de produits permet également de recevoir des offres en push. Enfin, le paiement peut se faire directement via son mobile. 28
  29. 29. Le social m-commerceLes mobinautes sont prescripteurs Look’n’be Site communautaire orienté mode disposant d’une application mobile via laquelle on peut se prendre en photo et demander l’avis des autres membres. JustBoughtItUn site de social shopping qui propose deprendre en photo ses achats, de partager lesphotos avec la communauté et de lire lescommentaires postés.Disponible sur les réseaux sociaux et via uneapplication iPhone. 29
  30. 30. Facebook, nouveau distributeur ?Facebook Deals : réseaux sociaux + geoloc + vente groupée+ promo Facebook Deals A l’essai dans 5 villes des États-Unis, ce service reprend le principe des ventes groupées uniques afin de faire bénéficier aux clients de réductions. La particularité est que les acheteurs peuvent payer à l’aide de leur carte de crédit ou en utilisant des Facebook Credits, qui ne servaient jusqu’ici qu’à acheter des biens virtuels. 30
  31. 31. Le commerce IRL est virtualisé Réalité augmentée + m-commerce Layar Cette application est une solution de réalité augmentée permettant de fournir des informations sur les lieux et bâtiments visionnés à travers l’objectif du téléphone. Des applications développés à partir de cette technologie permettent notamment de connaître les produits, les stocks et les prix d’une boutique avant d’y entrer. NomaoApplication mobile de réalité augmentée qui est unmoteur de recherche géolocalisé permettant deretrouver des commerces à proximité et de les classerselon différents critères comme l’avis de ses amis surFacebook par exemple. 31
  32. 32. Le commerce IRL est virtualisé Réalité augmentée + m-commerce Atol les Opticiens L’application de l’opticien Atol permet d’essayer des lunettes en réalité augmentée grâce à la caméra du téléphone. Elle permet également d’obtenir des conseils quant à la monture en fonction de la couleur des yeux et des cheveux, ainsi que trouver l’opticien Atol le plus proche. (vidéo) MakeUp LiveApplication iPhone qui permet de se prendre enphoto via l’objectif de l’appareil, puis de se maquillerà l’aide des outils présents dans l’application. (vidéo) 32 32
  33. 33. Le mobile multi-fonctionsL’objet personnel par excellence 33
  34. 34. CityziQuand Nice devient « la cité des mobiles » Cityzi Actuellement en test à Nice, Cityzi propose une multitude de services mobiles : transports urbains, achats et paiement chez les commerçants de la ville, informations municipales…. 34
  35. 35. ConclusionLe m-commerce : une version bêta ?• Chaque jour, de nouvelles technologies, applications, usages apparaissent. En pleine croissance, le m-commerce est un terrain d’expérimentations où chacun tente sa chance pour devenir incontournable demain. Toutes les combinaisons sont possibles : modes de paiement, géolocalisation, réalité augmentée, marketing, promotion, fidélisation…« La ruée vers l’or mobile » ?• Ces acteurs qui partent à la conquête du m-commerce viennent de tous les horizons : banques, enseignes de distribution, grandes marques, opérateurs des télécommunications, géants de l’Internet, startup…. Tous se lancent vers ce nouvel eldorado en espérant compter au nombre des standards du marché demain. 35
  36. 36. Etudes qualitatives pour le numérique www.treizearticlesweblab.com 36

×