De la guerre à la diplomati#
la stratégie méditerranéenne de Pise (Xe-XIIe siècles)
martedì 17 settembre 13
Crises et reprises
difficile de parler de crises et reprises pour Pise entre Xe et XIIe siècle
ľhistoriographie du passé, al...
la reprise : Xe siècle
Pisa, du VIIe au IXe siècle, n’a jamais perdu la capacité de naviguer
la lettre que Berta, marquise...
Le réseau au Xe siècle
• Venice, Pavie,
Trento, Ravenna, Spoleto,
Camerino, Rome
• les duchés de Bénévent,
Capoue et Saler...
ľexpansion du XIe siècle ne fut pas
«soudaine» mais précédée ďune
progressive affirmation de la flotte
pour la défense de la ...
on ne peux pas lire les «conquêtes» de Pise au XIe siècle comme un phénomène
ďensemble
la ville n’était pas encore une ent...
martedì 17 settembre 13
martedì 17 settembre 13
martedì 17 settembre 13
1073 - Grégoire VII réaffirme la primauté politique du pape sur les juges de
Sardaigne
1074 - lettre de Grégoire VII à la ma...
al Mahdia (1087)
al-Mahdia était un marché importante et une base de ľIfrikja pour les pillages
ľaction marque la grande e...
Le changement XIe/XIIe
martedì 17 settembre 13
La céramique (bacini)
146 bacini in situ (façade des églises)
fin Xe - fin XIe
Egypte: 23
Sicile: 32
Tunisie: 69
Espagne, Il...
Nouvelles routes
bacini in situ et données des
fouilles XII-XIII
Egypte: 1 - 0
Sicile: 2
Tunisie: 59
Espagne, Iles Baléare...
guerre / diplomatie
autour de la quatrième décennie du XIIe siècle Pise (Gênes quelques
décennies plus tard) change complè...
Que faire?
il faut contextualiser tous les accords diplomatiques et de revenir à un
histoire des événements qui n’oublie p...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

De la guerre à la diplomatie: les changements dans la stratégie méditerranéenne de Pise (Xe-‐XIIe siècles)

345

Published on

Lecture: Paris 16 aprile 2013
Colloque: CRISES ET REPRISES AU MOYEN ÂGE :
les sources médiévales de la conjoncture méditerranéenne (VIIe‐XVe s)

Enrica Salvatori (Università di Pisa): “De la guerre à la diplomatie: les changements dans la stratégie méditerranéenne de Pise (Xe-‐XIIe siècles)”
“From war to diplomacy: the change in the Mediterranean strategy of Pisa (X-XII centuries)”

Thanks to the latest studies we can now better explain the rapid expansion of Pisa in the Mediterranean sea from the end of the X century. This expansion was not completely unexpected, since it was preceded by several actions setting the Pisan fleet as a force in defense of Christianity in the name of the main institutions: Empire, Papacy and especially the March of Tuscany. With keen focus on this background, the lecture aims to relate the stages of Mediterranean expansion of Pisa from the XI to the middle of the XII century, to see which spaces were really of interest for the Tuscan city, such as its strategy statement and the chosen tools. Moments of crisis and recovery, perhaps more correctly "moments of juncture", were surely the X century, the Gregorian Reform and the middle of the XII century: these moments will be examined looking both at historical and archeological sources. The last phase is especially interesting because the Mediterranean strategy led by Pisa (and then by Genoa) changed drastically, veering towards the creation of a business-diplomatic network and leaving the instrument of war. When and why did this happen?

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
345
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

De la guerre à la diplomatie: les changements dans la stratégie méditerranéenne de Pise (Xe-‐XIIe siècles)

  1. 1. De la guerre à la diplomati# la stratégie méditerranéenne de Pise (Xe-XIIe siècles) martedì 17 settembre 13
  2. 2. Crises et reprises difficile de parler de crises et reprises pour Pise entre Xe et XIIe siècle ľhistoriographie du passé, alimentée par les sources médiévales de Pise, a lu la période comme une série ďaction militaires et de conquêtes glorieuses, qui ont produit une sorte “ďempire méditerranéen” aujourďhui la recherche a mieux éclairé la période qui précéda ľexpansion militaire et a montré les différentes étapes, le modifications et le conjonctures qui, en partie, n’ont pas encore été pleinement clarifiées Haute Moyen Age / Tournant Grégorien / le réseaux diplomatique martedì 17 settembre 13
  3. 3. la reprise : Xe siècle Pisa, du VIIe au IXe siècle, n’a jamais perdu la capacité de naviguer la lettre que Berta, marquise de Tuscia, écrivit au calife Muktafî en 906 la Marche de Tuscia au cours de ľaventure italienne ďHugues de Provence, fils de Berta Pise et la Marche de Tuscia pendant le gouvernement du marquis Hugues, neveu de Hugues de Provence et arrière-neveu de Berta, à ľombre des Ottoniens C. Renzi Rizzo, Lo spazio economico di Pisa: la provvista multiforme e incontro!ata del secolo X, dans «Bullettino delľIstituto storico italiano per il medio evo», 15 (2013) martedì 17 settembre 13
  4. 4. Le réseau au Xe siècle • Venice, Pavie, Trento, Ravenna, Spoleto, Camerino, Rome • les duchés de Bénévent, Capoue et Salerne et Amalfi et probablement Naples, la Calabre et les Pouilles • la Sardaigne, la Corse, la Sicile • Byzance • Allemagne • Provence • Cordoba et Medina-Zahra • Barcelone Les importations de céramique islamique à Pise (fin du Xe - début du XIe) ET= Egypte ; E= Espagne ; SI=Sicilie ; TN = TUNISIE • martedì 17 settembre 13
  5. 5. ľexpansion du XIe siècle ne fut pas «soudaine» mais précédée ďune progressive affirmation de la flotte pour la défense de la chrétienté voulue par les institutions relevant le rôle économique des pillages à coté du commerce: ľafflux de biens devient moteur interne de la ville et incitation à ľinvestissement sur la mer classe urbaine réactive, près du pouvoir, qui investit dans la flotte (comptes, vicomtes, aristocratie épiscopale et du marquis) dans quelle mesure et jusqu’à quand ce commanditaire «haut» est reconnaissable? ľélargissement de la flotte est la clé de la réussite de Pise (les sources s’accordent à souligner ľimportance de la flotte) ce modèle a des similitudes évidentes en Provence, Languedoc et Catalogne ľunion de deux facteurs - la pression institutionnel et ľinvestissemen# économique sur la flotte - a créé la primauté de Pise dans ľhaut$ Tyrrhénienne au sein ďune relance économique globale des vi&es et des commerces martedì 17 settembre 13
  6. 6. on ne peux pas lire les «conquêtes» de Pise au XIe siècle comme un phénomène ďensemble la ville n’était pas encore une entité politique et sociale autonome la propagande urbaine (poèmes et épigraphes) du troisième trimestre du XIe jusqu’au deuxième décennie du XIIe siècle a crée une “lecture” du passé qui a été maintenue pendant une longue période il faut examiner chaque événement dans son contexte et vérifier la lecture “a posteriori” qui a nourri la vision de Pise comme “seconde Rome” et branche armée du monde chrétien il faut surtout relire les actions militaires dans les autres sources de ľépoque, et connecter les lieux de conquête avec ce que la recherche archéologique a réussi à mettre en évidence dans ces dernières années E. Salvatori, Lo spazio economico di Pisa: da!’XI a!a metà del XII, dans «Bullettino delľIstituto storico italiano per il medio evo», 15 (2013) martedì 17 settembre 13
  7. 7. martedì 17 settembre 13
  8. 8. martedì 17 settembre 13
  9. 9. martedì 17 settembre 13
  10. 10. 1073 - Grégoire VII réaffirme la primauté politique du pape sur les juges de Sardaigne 1074 - lettre de Grégoire VII à la marquise Mathilde de Tuscia pour une campagne contre les Turcs; la flotte Pise est considérée comme ľexcellence navale anti-islamique 1077 - Grégoire met son évêque à Pise; Landolfo est vicaire du pape en Corse, puis vicariat ad sedem (1078). Matilda donne de biens aux citoyens de Pise pour la récupération des prisonniers in redentionem captivoru" <1090-1091> - visite à Alphonse VI de Castille par Daiberto au nom du pape Urbain II pour une intervention militaire de Gênes et de Pise à coté ďAlphonse VI (1092) Le tournant grégorien martedì 17 settembre 13
  11. 11. al Mahdia (1087) al-Mahdia était un marché importante et une base de ľIfrikja pour les pillages ľaction marque la grande entrée de nouveaux acteurs dans le mouvement commercial qui caractérise le sud de ľItalie, Afrique du Nord et Byzance projette dans ľimaginaire collectif, chrétien et musulman ľidée que Pise et Gênes forment une alliance imbattable sur la mer (la coalition gagnante) vives réactions parmi les chrétiens comme dans le monde islamique: 16 sources différentes notoriété amplifiée et même un peu obscurcie par les actions de Pise et de Gênes dans la Croisade (sources fausses ou répétitives) la victoire de la coalition chrétienne tombe dans un moment particulier de la production historiographique médiévale, alimentée par la réforme grégorienne, la luttes des investitures et naissance de ľautonomie des villes martedì 17 settembre 13
  12. 12. Le changement XIe/XIIe martedì 17 settembre 13
  13. 13. La céramique (bacini) 146 bacini in situ (façade des églises) fin Xe - fin XIe Egypte: 23 Sicile: 32 Tunisie: 69 Espagne, Iles Baléares: 22 Certains artefacts inclus parmi les produits siciliens peuvent également être Tunisiens. G. Berti, M. Giorgio, Ceramiche con coperture vetrificate usate come “bacini”. Importazioni a Pisa e in altri centri de!a Toscana tra fine X e XIII secolo, Firenze 2011 martedì 17 settembre 13
  14. 14. Nouvelles routes bacini in situ et données des fouilles XII-XIII Egypte: 1 - 0 Sicile: 2 Tunisie: 59 Espagne, Iles Baléares: 73 Proche-Orient: 10 Empire byzantin: 16 Sud de ľItalie: 12 Egypte: 23 Tunisie-Sicile: 177 Espagne-Maroc: 148 Proche-Orient: 7 Empire byzantin: 22 Sud de ľItalie: 9 M. Giorgio, Dai bacini ai reperti da scavo:Commercio di ceramica mediterranea ne!a Pisa bassomedievale, in Atti del XLV Convegno Internazionale de!a Ceramica (Savona, 25-26 ma%io 2012), Albenga 2013, pp. 43-56. martedì 17 settembre 13
  15. 15. guerre / diplomatie autour de la quatrième décennie du XIIe siècle Pise (Gênes quelques décennies plus tard) change complètement la stratégie après le succès infructueux des Baléares et avoir perdu le contrôle monopolistique de la Corse, Pise laisse la stratégie militaire (Police de la Méditerranée) pour renforcer le réseau diplomatique, juridique et commerciale pourquoi? pas si rentable? nuisible? (économiquement désastreuse pour Gênes) Concurrence croissante des autres villes toscanes? certainement pas vrai crise ou reprise, mais changement radical qui n’a pas encore été bien compris martedì 17 settembre 13
  16. 16. Que faire? il faut contextualiser tous les accords diplomatiques et de revenir à un histoire des événements qui n’oublie pas, grâce aux données archéologiques, le scénario global et les flux économiques, mais qui veut mieux comprendre les détails de la construction ďun réseau méditerranéen qui n’était ni compact ni homogène, qui s’adaptait aux circonstances contingentes mais qui probablement souffrait le changements à plus grande échelle martedì 17 settembre 13
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×