• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Estaca automobile 2011
 

Estaca automobile 2011

on

  • 911 views

 

Statistics

Views

Total Views
911
Views on SlideShare
911
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
14
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • 6 6 6 6 6 5 8 5 5 5 5 5 5 5 5 En matière de responsabilité, les situations varient entre la pollution par les NO X , et celle par les particules : - pour les NO X les premiers responsables sont les transports à longue distance, de l’ordre de 40%. Environ les 2/3 sont dus au transport de marchandises. Ce rapport s’inverse avec les voitures particulières pour les trafic régionaux et urbains. - pour les émissions de particules, les circulations urbaines ont la responsabilité la plus importante, devant les trafics à longue distance et les trafics régionaux. La responsabilité des poids lourds est prépondérante, sauf dans le cas de la circulation régionale où la responsabilité entre voitures et poids lourds s’équilibre.
  • 6 6 6 6 6 5 8 5 5 5 5 5 5 5 5 En matière de responsabilité, les situations varient entre la pollution par les NO X , et celle par les particules : - pour les NO X les premiers responsables sont les transports à longue distance, de l’ordre de 40%. Environ les 2/3 sont dus au transport de marchandises. Ce rapport s’inverse avec les voitures particulières pour les trafic régionaux et urbains. - pour les émissions de particules, les circulations urbaines ont la responsabilité la plus importante, devant les trafics à longue distance et les trafics régionaux. La responsabilité des poids lourds est prépondérante, sauf dans le cas de la circulation régionale où la responsabilité entre voitures et poids lourds s’équilibre.
  • Diapo clé : sur la difficulté à identifier les vraies innovations manquantes. De plus dans l’imaginaire collectif, les innovations technologiques ont toujours une valeur supérieure même si les bénéfices sont en général très faibles.
  • Diapo clé qui fixent des objectifs globaux et les principales pistes

Estaca automobile 2011 Estaca automobile 2011 Presentation Transcript

    • L’Automobile dans la société
    • Transports & Environnement
    gabriel . plassat @ ademe.fr 2011 http:// transportsdufutur .typepad.fr Quelle(s) Automobile(s) ? Quelle(s) société(s) ? Pour quels objectifs ?
    • Réduire (Gagner la bataille contre):
    • L’effet de serre, dérèglement climatique (réfugiés, alimentaire …)
    • La qualité de l’air, de l’eau, biodiversité …
    • La dépendance / ressources fossiles
    • Conserver / Développer (Ne pas perdre) :
    • La qualité de vie 
    • Le service rendu : autonomie, liberté (espace et temps)
    • Le transport pour tous
    • La compétitivité économique
    • Dans un contexte international :
    • 9 Milliards habitants
    • Tensions eau / ressources fossiles / alimentation / Changements Climatiques
        • « Argent que l’on met en jeu en commençant la partie et qui sera pris par le gagnant », «  l’enjeu d’un pari, d’une compétition : ce que l’on peut gagner ou perdre »
    Les enjeux
    • Le constat, les usages et les conséquences
    • Les fondamentaux de la mobilité des personnes et des biens,
    • MOBILITE 1.0 des personnes et des biens,
    • MOBILITE 2.0
    • Les « éclaireurs »
    • Quels objectifs globaux, peut-on fixer au secteur des transports ?
    gabriel . plassat @ ademe.fr Sobriété Multimodalité Temps réel fluide Rencontres Temps libre altruisme Sommaire
    • Formidable « Outil » de production de richesse, d’aménagement du territoire
    • Connecté à toutes les plates formes mondiales (aéroport, gare, port)
    • Formidable « Outil » de segmentation des territoires : fractures pour l’accès à l’habitat,
    • accès à l’emploi
    • Très mauvaise rentabilité d’usage de l’énergie, des matières premières, des infrastructures
    • et de notre temps
    • 50 MTEP / an (2ème secteur derrière le Batiment)
    • 33% des émissions nationales de GES (1er secteur) dont 80% pour la route
    • 58% des émissions d’oxyde d’azote
    • déplacements réalisés de 60% à 90% en VP, 80% en camion
    • Les chemins vers le Facteur 4 à tous les niveaux (locaux, nationaux, individuel, collectif)
    • sont aujourd’hui INCONNUS.
    • à moyen terme, un scénario probable pourrait être : carburant 2-2.5 €/litre, moins de TC
    • (péri urbain – rural), budget des ménages très tendu (santé, éducation)
    Le système de transport - Constat (France)
  • Constat (France) Offre de Transport Infrastructures, Véhicules, … Demande de Transport : emploi, Éducation, industries Conséquences visibles et invisibles Les USAGES Le constat est donc la résultante d’éléments étudiés aujourd’hui séparément, en silos. Alors que les verrous/solutions sont essentiellement aux interstices. Nous cherchons des solutions dans chaque « silo », là où nous avons l’habitude de chercher …
    • Paramètres essentiels
    • Type de mobilité, quotidienne – occasionnelle, contrainte – loisirs, …
    • Age, revenus,
    • Lieu d’habitation, de mobilité
    • Offres alternatives disponibles,
    • Identification et compréhension des pratiques, des activités quotidiennes
    • Les solutions doivent s’adapter à la multiplicité des situations (explosions des configurations),
    • faire « aussi bien » que la voiture indiv. possédée :
    • économie,
    • souplesse,
    • Environnement,
    • Qualité service
    Quelles mobilités ?
  • Une explosion des Mobitypes (Il y a une explosion des typologies de demande et d’usage) Constat (France) Source BIPE
  • Quelles mobilités aujourd’hui ?
  • Quelles mobilités aujourd’hui ?
  • Quelles mobilités aujourd’hui ?
  • Quelles mobilités aujourd’hui ?
  • Quelles mobilités aujourd’hui ?
  • Quelles mobilités aujourd’hui ? Source : GERPISA B.JULLIEN
    • Les données , les TIC, l’assistant personnel de mobilité (smartphone) :
      • Capacité à spécialiser les solutions en fonction des besoins sans surcoût,
      • Capacité à simplifier la compléxité,
    • La confiance (niveau pour partager un objet) :
      • Dilemme du prisonnier (théorie des jeux), intérêt à coopérer si les joueurs sont garantis d’être tous gagnants,
      • Besoin d’un Tiers de confiance,
      • La mobilité partagée, créatrice de confiance ?
    • Les solutions de mobilité :
      • Il n’y a pas de solution unique mais une ingénierie à développer pour analyser, comprendre les pratiques actuelles pour ensuite concevoir, expérimenter, étendre de nouvelles mobilités
    Première piste de solution …
  • http://air-climate.eionet.europa.eu/docs/ETCACC_TP_2009_10_prelim_AQQanalysis_2008.pdf Constat - Les premiers symptômes : Les polluants
  • Constat - Les premiers symptômes : Les polluants
  • Constat - Les premiers symptômes : Les polluants www.eea.europa.eu
    • Malgré les normes Euro, des tendances
    • pas toujours à la baisse …
    • Evolution du parc
    • Émissions réelles / norme,
    • Vieillissement,
  •       Les Normes Carburant Moteur Eu4 Les émissions de polluants : carburant, véhicule
  • EGR Sans EGR Optimisation consommation SCR EGR + FAP EGR + FAP SCR + FAP SCR ou NOx ads. + FAP ou Combustion homogène Combustion ‘ standard’ NOx en g/kWh Particules en g/kWh Les Technos de Post trait t Impact des technologies Moteur : Les émissions de polluants
  • Qualité de l’air et émissions de polluants CONSTAT ACTIONS
  • Qualité de l’air et émissions de polluants
  • Synthèse - Les émissions de polluants
    • Toujours de s problème s ,
    • besoin d’outils de caractérisation : usage/émission réel
      • g/s => g/km
      • => g/m3, [ xx] + chimie atmosphère
      • => impact sanitaire
    • Doit être lié aux émissions de CO2
    • Doit être abordé à la fois aux solutions technologiques et
    • aux changements d’usage, d’organisation …
  • Il faut traiter GES et Polluants en parallèle Mais la dépollution coûte en énergie Dépollution : des compromis … Les émissions de polluants
  • Avec les émissions de GES, le pb devient MONDIAL … Limiter l’augmentation de T°C => En France, réduction d’un Facteur 4 en 2050 Les émissions de GES
  • Source CITEPA Total transports en 2007 en France : 132,5 Mt Les émissions de CO2
  • Source CITEPA Total transports routiers en 2007 en France : 124,4 Mt
    • Pour la 1ère fois, stabilisation, et réduction !
    • effet surveillance,
    • effet choc pétrolier 2008
    • effet crise économique
    • effet développement TC depuis 20 ans
    • On réfléchit un peu avant de prendre sa
    • voiture …
    Les émissions de CO2
  • Source CITEPA Les émissions de CO2
  • Source CITEPA Les émissions de CO2
  • Source CITEPA Les émissions de CO2
  • Source CITEPA Les émissions de CO2
  • Contraints sur les pollutants => Emissions normes Euro (IV to VI) Liens polluants avec efficacité énergétique et GES Le transport du futur devra concilier les 3 aspects : Diversification (non fossile) + Emissions GES sous contraintes (Facteur 4) + Emissions polluants sous contrainte (Euro X) => Optimisation moteur & carburant Mener de front polluants et GES, COMMENT ?? Les solutions technologiques n’apportent qu’une partie de la réponse Contraintes sur les ressources & GES => diversification et efficacité Les contraintes (de base) des industries
    • Définitions (proposition de)
    • 4 piliers à considérer,
    • Critères de performance
    • Classification des acteurs
    • Leviers d’actions
    Mise en forme du problème
    • Définitions (proposition de)
    Personnes : Mobilité car cela sous-entend une certaine autonomie (qq mètre à km) pour se déplacer et passer d’un mode à l’autre Marchandises : Transport car cela sous-entend un besoin constant d’aide pour se déplacer et passer d’un mode à l’autre Territoires et périmètres : plusieurs caractéristiques sont importantes : densité d’habitant et type d’urbanisme, densité et type d’entreprises, relief, obstacle naturel, … Paramètre principal (proposition) : densité d’habitant à la fois pour la mobilité et le transport de march car cela structure les flux. 2 périmètres : La zone dense d’habitation : zone de vie, zone d’usage quotidien, différent des découpages administratifs pour les mobilités quotidiennes, pour le transport de marchandises rencontrant le consommateur ou préparant la rencontre (ELU) Hors zone dense : mobilité occasionnelle et transport entre professionnels
    • Quatre piliers à considérer pour Mobilité et Transport
    • La rencontre sur un territoire donné, d’un utilisateur et :
    • d’une énergie  : fossile, biomasse, musculaire, disponible grâce à un réseau de distribution,
    • d’un véhicule (qui transforme l’énergie en mouvement) : camion, voiture, vélo, marche, disponible en compte propre ou d’autrui, en propriété ou en partage,
    • d’infrastructures (qui permettent le déplacement et éventuellement le facilitent) : route, voie ferrée, urbanisme mais également les interfaces permettant de changer de « véhicule » : gare, place de parking, aire de livraison, plate forme logistique,
    • - d’informations (qui permettaient, hier, de faciliter le déplacement, et qui permettront, demain, de l’optimiser) : horaire théorique, horaire temps réel, trafic, météo,
    • Quatre piliers à considérer pour Mobilité et Transport
    Publics (source) et privé Infrastructures  communiquantes 0.5-2 ans Telecoms, citoyen Informations : Publics Véhicules, énergies, information 20-50 ans pour la construction 0.5-2 ans pour le partage routes (BTP, gestionnaires), parking, RFF, telecoms, ErDF, GrDF Infrastructures : Privés Infrastructures : réseaux distribution 10-20 ans pétroliers, agriculteurs, municipalités (pour biogaz), énergéticiens (électricité, gaz) Energies : Privés Infrastructures : partage, contraintes, aides 5-10 ans industries automobile, PL, 2 roues, cycles Véhicules : Acteurs Liés avec Pas de temps pour une innovation Industries
    • Quels critères de performance pour une solution
    • de Mobilité et Transport
    • Temps porte à porte
    • Coût : investissement, au km,
    • Qualité : robustesse aux aléas, connectivité permanente ou nulle, bruit
    • Sécurité : perçue, réelle
    • Performances environnementales : connues ou inconnues, la connaissance conduit généralement à l’optimisation. Le fait qu’elles soient connues est déjà une étape de progrès :
      • polluants, GES
      • Diversification énergétique,
      • déchets directs et indirects,
      • bruit généré
      • espace urbain utilisé
      • lien santé / mobilité (modes doux, pollution habitacle)
    • Classification des acteurs
    • Les organisateurs : Tous les acteurs publics administratifs (ville, agglo, département, région, état). Ils cherchent à mettre en œuvre des solutions de mobilité pour les citoyens et les acteurs économiques,
    • Les Acteurs économiques  : utilisateurs, Particulier et Professionnel . Ils exploitent des solutions de mobilités pour développer leurs activités comme par exemple les chargeurs ou les citoyens. Ces derniers exploitent également des solutions de mobilités pour répondre à leurs besoins. Certains pourraient devenir des intermédiaires.
    • Certains acteurs économiques gèrent ces solutions de mobilités pour le compte d’utilisateurs, ce sont des intermédiaires (RATP, SNCF, Veolia, régie municipale, taxis, transporteurs, …).
    • Les leviers d’actions
    • Réduire les « flux » (véhicule, trajet, passager, tonne) :
    • E-substitution (telecom) : télétravail, télécentre Info, Infra
    • Localement (pour le faire à pied/vélo) Infra
    • Améliorer les taux d’occupation
      • Partage de véhicule, d’espace libre dans un véhicule Véh, info
      • Transport en commun Véh, info, infra
      • Ecoconception (emballage)
    • Réduire les distances
    • Efficacité des km (perdre moins de km inutiles),
      • Guidage, info parking Info, infra
      • Info trafic Info, infra
      • logistique Info, Infra, Veh, nrj
    • - Réduction des km
      • Proximités, urbanismes Infra
      • Relocaliser Infra
    • Améliorer l’efficience
    • Choisir, agir et bien utiliser Véhicules, Carburants Véh, nrj
    • substitution : modes doux, Transport en commun, fer, fleuve Véh, nrj
  • En Théorie : Et pourtant … Nous connaissons les solutions mais sommes incapables de les utiliser. Quelles innovations pour mettre 2 personnes / voiture ? Est-ce aussi innovant qu’un moteur hybride ou une pile H2 ? Plus de mobilité indiv. Plus vite, plus loin En Pratique : Véhicule particulier, Multi-usage, MCI / pétrole
    • le temps,
    • l’énergie
    • l’individu
    • le modèle économique d’un véhicule
    Les fondamentaux
  • 4 fois plus de temps libre Les fondamentaux, le temps Budget Temps Transport : Stable ~1h depuis plus 20 ans Besoin de Plus de vitesse pour faire plus de distance Milliers d’heure
  • Argent : la création de richesse (PIB) => plus de transport et plus vite => moins de TC, plus de VP, plus d’avion !! Les fondamentaux, le temps moins de TC : Vehicle Density vs. Income (for 2002 and 2007) Singapore Hong Kong United States W. Europe & Japan Empreinte écologique, Écart en % / moy (UK)
  • Huile Pulvérisation charbon Électricité, H2 Gaz, … Pétrole Biomasse Électricité Gaz Naturel, Pétrole Carburant synthèse … . Début des transports Aujourd’hui Concentration sur une seule source Le Pétrole est lié au Transport « grâce » à sa haute densité énergétique et son prix de production faible (80% des réserves sont exploitées à 5$/bl) Demain : Diversification Voulue ou Contrainte ? Les fondamentaux, L’énergie
  • Les fondamentaux, L’énergie De l’exploitation ultra profonde À la Conversion ultra profonde Est-ce que le carburant est cher ? 1€ (0.5€ pour le pétrolier) pour 42 MJ Le pétrole Très haute technologie, De plus en plus risqué, Des caractéristiques très élevées (densité énergétique en volume) Sans aucune reconnaissance du public À un prix très bas !!
    • Le Pétrole , pris en tenaille économique / environnementale, vers une transition :
    • variable sur les modes de transport, la zone d’utilisation, un prix acceptable
    • des alternatives obligatoirement massives pour avoir un impact,
    • en 2 vagues :
      • explosion du nombre de filière,
      • spécialisation.
    • 1ère Vague :
    • Biocarburants 1ère et 2ème générations avec des bilans contestés,
    • Gaz Naturel « additivé » de biogaz puis d’H2,
    • Electricité(s) à performances variables,
    • Boucle courte (HAU, biogaz, huile brute) en gestion publique ou privée ,
    • Multitude de solutions avec dans la majorité des cas :
      • performances réelles multicritère du puits à la roue (biocarb, élec) délicates ,
      • Rendant décision politique difficile , peu d’invest. dans les infrastructures,
      • difficulté pour les constructeurs de suivre toutes les voies
      • => La 1ère vague pourrait être longue …
    Les fondamentaux, L’énergie
  • 2- Les innovations
    • Mais en parallèle des signaux positifs :
    • Prise de conscience énergétique et environnementale,
    • Developpement des solutions open source (Linux, Skype,…)
    • en “croissance” en période de crise …
    A.Tocqueville, De La Démocratie en Amérique, 1835 « Je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leur âme. Chacun d’eux, retiré à l’écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres »
    • Individualisme
    • Liberté en acceptant plus de surveillance dans une ambiance insécurité, précarité
    • Société de Consommation, loisirs
    • « Demande » d’un état régulateur
    • Désintégration modèle de famille, mais réseaux de « connaissance » (Facebook…)
    • Société de l’information étendue
    Les fondamentaux, l’individu Plus de mobilité indiv., Plus vite et Plus loin
  • Consommation – Tr. Marchandises, Evolutions à venir
      • Le citoyen consommateur :
      • explosion des typologies : du locavore au drogué du shopping,
      • demande de la transparence,
      • montée de l’intérêt écolo, vert… mais égoïsme / altruiste persiste. Toute solution, idée devra d’abord remplir des conditions égoïstes,
      • devient acteur :
        • vendeur (eBay),
        • inventeur de solution, d’applications (iPhone),
        • chercheur de « meilleure solution » (pour lui, puis pour les autres)
      • utilisera un nouvel outil pour consommer : un assistant personnalisé de consommation
        • robot numérique connecté à internet,
        • basé sur des critères de choix définis par le consommateur,
        • le robot identifiera en temps masqué les meilleurs produits
        • il sera également mobile (objet nomade) pour aider à la sélection « en temps réel »
      • les critères de choix dépendront d’indicateurs fournis par les entreprises vendant les produits et/ou par des ONG, des associations de consommateurs …
  • 2- Les innovations Les fondamentaux, l’individu
  • 2- Les innovations Les fondamentaux, l’individu
    • Imaginons un monde : véhicule électrique individuel, 200 km d’autonomie,
      • service d’échange de véhicules dans des stations …
    www.ina.fr 1968
    • Les questions sont donc : Pourquoi pas hier ? Pourquoi demain ?
    • Depuis 100 ans …
    • … le couple Moteur à combustion interne (MCI) et pétrole domine.
    • Les questions sont donc : Pourquoi ? Qu’est ce qui va changer ?
    FILM Les fondamentaux, le couple MCI/pétrole
  • 4000 moteurs / jour Millisecondes, milligramme, Millimètre cube de carburant Usiné au micron 120 000 pièces Identiques mais toutes différentes Garantie 5 ans – 100 000 km Plein d’énergie en 3 minutes 20+/- 0.5°C à bord Très faibles émissions et conso / kWh L’automobile - moteur à combustion interne Les fondamentaux, le GMP Particules NOx HC CO EURO III EURO 0 EURO -1 EURO I EURO II EURO IV 18 14,4 11,2 14 2,4 3,5 0,36 0,15 1,1 0,10 5,0 3,5 8,0 7,0 0,02 0,66 0,46 4,5 4,0 2,1 1,5 EURO V 2,0
  • temps consommation Des Potentiels de Gain Technologique Mais des Progrès réels nuls : Des accessoires (bénéfices), Des pseudo performances, Des contraintes émissions /sécurité. 60 ans d’écart et même consommation … Des progrès, mais pour qui ? Les fondamentaux, le modèle économique
  • Puiss (kW) Prix (€) E E E ET D E D D D D D D D E E D La puissance (maxi) se vend bien, merci ! essence Diesel Prix (€) Masse (kg) La Voiture se vend au kilo, il n’existe pas pour un constructeur de véhicule plus léger et plus cher D D D D D D E E E ET Les fondamentaux, le modèle économique
  • temps conso isoperformance Potentiel de gain technologique Masse marchande Progrès réels Issu de «nouveaux besoins » clients: Confort, sécurité, monospace, 4x4 Augmentation « pseudo-performances » HIER Les fondamentaux, le modèle économique
    • Les fondamentaux :
    • Puissance (maxi, donc inutilisée par le client …)
    • Écrans plats dans les appuis tête, climatisation multizone … (masse marchande)
    • En respectant les normes (Euro, sécurité)
    • En étant ‘comparable’ en consommation => l’efficacité énergétique se vend mal
    temps conso Réduction Masse Marchande à Isoperformance => « 90g maintenant » Sans surcoût Plus de Masse marchande Plus de technologie « mon monospace hybride » DEMAIN ou
  • Besoin de méthode et d’outils d’aide aux choix
    • Besoin d’outils pour choisir, adapté / utilisateur / critères :
    • Outil de création et/ou d’accès à de nouvelles données stratégiques,
    • Outil d’agrégation multi critères : polluant, CO2, €, …
    • Outil de comparaison et de sélection
    • Quelques exemples …
  • Les émissions polluantes … exemple pour des filières de PL
  • Les émissions polluantes … exemple pour des filières de BUS -114 net dont 32 émis et -146 évités (décharge/engrais) 34,4 8,5 10,1 5,85 11,6 6,4 GES (eq CO2) Biogaz méthanisation déchets Ethanol GPL GNV Emulsion (10% eau) Diester 30% Diesel 50ppm g / MJ
      • Valoriser les émissions en coûts en
      • utilisant les coûts externes
      • Emissions du puits à la roue :
      • gNOx/km => €NOx/km
      • Estimer les coûts complets
      • (investissements et €/km) pendant
      • la durée de vie (15 years)
      • Compare les filières utilisant le
      • Critère aggrégé (économie et
      • émissions).
      • Estimer linfluence de paramètres :
      • Coût énergie, coût CO 2 , …
    http://ec.europa.eu/transport/costs/handbook/index_en.htm Les émissions polluantes et CO2 … Les externalités Cadastre population Air Pollution Carte Population repartition AIR POLLUTION POPULATION EXPOSITION POLLUTION IMPACT Function DESEASE & DEAD Numbers 10 20 30 40 50 60 number of cases PM con- centration in g/m 0  3 Perte production Coûts traitement Douleur et souffrance COSTS EXTERNAL COSTS CO 2 , CH 4 Particles NOx HC NM CO 40 126 900 7700 2000 0 Costs for pollutants in € / ton
  • Les émissions polluantes + CO2 par les Euros
  • Les coûts externes pour les VP et les 2R …. C3 HDi sans FAP Effet NOx !! Cycle NEDC : 118 gCO2 / 1707 € Cycle réel : 129 gCO2 / 2813 € Trail 125 Scooter 125- 400 250- 600 Sport 900 2 roues cycle réel 200 000 km (rajouter prod.)
  • Quelques pistes technologiques …
    • Chaque « solution » technologique doit être :
    • évaluée dans une logique multicritère,
    • en tenant compte des effets rebonds ou cercles vertueux,
    • en tenant compte des jeux d’acteurs en place pour la développer, de l’ensemble de l’écosystème nécessaire.
    • Une technologie n’est qu’un moyen pour réaliser un service ou une fonction. De plus en plus d’industries deviennent des fournisseurs de service.
    • Le cas du VE et de l’allégement …
    PAUSE
  • Et le VE ….
  • Distance moyenne parcourue par les véhicules particuliers en France en 2007 km/an 15,000 20,000 25,000 30,000 35,000 TCO 5 ans 5 (€) 2 cibles principales privilégiées
    • Amorçage 2010-2015 : autopartage/flottes d'entreprises/livraison en ville : VP et VUL
      • Caractéristiques
        • grosses batteries (24kWh)
        • autonomie moyenne (200-300km)
        • kilométrage annuel >15 000km
      • Compétitif par rapport au véhicule essence, et diesel avec une subvention faible
    • Développement 2015-2020 : véhicules particuliers (2 e voitures urbaines et péri-urbaines, hors vacances
      • Caractéristiques
        • grosses batteries (24kWh)
        • autonomie moyenne (200-300km)
        • kilométrage annuel >12 000km
      • Compétitif par rapport au véhicule essence et diesel avec une subvention faible
    • Véhicules purement urbains type city cars
      • Caractéristiques
        • petites batteries (15kWh)
        • faible autonomie (~50 - 100km)
        • faible kilométrage annuel
      • Compétitif par rapport au véhicule essence et diesel avec une subvention faible
    • Véhicule tous usages : pas une cible pour l'électrique
      • Privilégier
        • les ICE avancés et hybrides
        • les hybrides rechargeables
    Comparaison des coûts totaux d'utilisation véhicule essence/diesel vs. VE hors bonus/malus 1. Véhicule type Golf 1.6 Comfortline : 7.4L/100km en 2008 ; hypothèse de 20% d'efficacité énergétique supplémentaire en 2020 ; hors malus 509€ 2. Golf TDI 1.9 BlueMotion, 4.81L/100km ; hypothèse d'un gain de 10% d'efficacité énergétique en 2020 ; hors bonus de 700€ 3. hors bonus 5 000€ 4. 0.607€ et 0.43€ de TIPP sur l'essence et le diesel 5. Hypothèse : prix de revente identique après 5 ans sur VE et VT Source : analyses BCG 1 2 Données illustratives pour un véhicule type Golf 1.6 / Golf TDI 1.9 – essence/diesel = 1.72/1.68 €/L 4 1 bis Zone de compétitivité véhicules particuliers TCO V essence 1 TCO VE 500€/kWh 24 kWh 3 TCO VE 300€/kWh 24 kWh 3 TCO V diesel 2 TCO VE 300€/kWh 15 kWh 3 1 2 TCO VE 500€/kWh 15 kWh 3 1 bis Zone de compétitivité autopartage et petits véhicules utilitaires urbains , L’influence des caractéristiques sur le TCO…. Encore une fois, less is more
  • Autre étude CGDD….
  • Proposition Méthodologique – Comparaison Thermique / xVE € €/km 200 000 km g/km x €/g 200 000 km g/MJ x MJ/km x €/g 200 000 km €/km (dB) 200 000 km UTILISATION PRODUCTION € €/km 200 000 km g/MJ x MJ/km x €/g 200 000 km €/km (dB) 200 000 km g/kg x kg/km x €/g 200 000 km thermique électrique thermique € €/km 200 000 km 60%-40% g/km x €/g 120 000 km g/MJ x MJ/km x €/g 200 000 km 60%-40% €/km (dB) 200 000 km Hybride plug_in thermique g/kg x kg/km x €/g 80 000 km
  • Intégrant GES, pollu pour produire le carburant, et prod. Batterie hors production véhicule Autre étude CGDD….
  • Les relations commerciales dans la chaine de valeur Tous types de forfaits => variété des besoins clients => Incitation heures creuses Stations charge Constructeur Véhicule (PVR) Concessionnaire Véhicule (PVC) Mensualité Showroom , force de vente Vente batterie (prix cession) Loueur bat. Mise à dispo batterie Engagements réciproques (info statut batterie)
    • Bornes en Station service
    • Parking public
    • voirie en DSP
    • QDS ou charge rapide
    Infrastructure domicile Infrastructure au domicile Infrastruicture en entreprise Infrastructure en co-propriété (ouverte à tous énergéticiens)
    • Redevance / kWh transité supérieure à la charge domicile
    • Ou achat kWh complet (contractuel)
    • tarif d’accès à l’infrastructure = domicile
    • (Cession interne si même opérateur)
    CLIENT FINAL R&D, usines Fabrique et vend Gère la garantie (VH et batt.) Opérateur (intégrateur) Fournisseur de l’énergie Conception / gestion des services télématiques Marketing offres Service clientèle Détention batteries Gestion du parc Disposal et recyclage intégrateurs VE Autres Tout opérateur est constitué de deux activités Distributeur Fournisseur Des opérateurs signent un contrat de distribution / marketing avec le constructeur
  • Et le VE, 1er bilan….
    • Connu depuis un siècle, il pourrait se diffuser massivement :
    • si plusieurs milliers vendus par semaine,
    • si les Etats (UE) supportent le lancement par des aides aux véhicules, aux infrastructures, par l’absence de TIPP,
    • si les Etats + industries structurent (normes) les infrastructures, la recharge, les batteries …
    • si les fournisseurs d’énergie + industries + TIC développent des systèmes de charge intelligent (voir Ford Microsoft),
    • si la seconde vie des batteries est intégrée au modèle économique
    • si on imagine également dès le départ d’autres modèles économiques: voiture uniquement en partage ? Incluse dans des forfaits mobilité ? Achetée uniquement par des professionnels qui géreraient invest. batteries, seconde vie, recharge.
    • mais qui permet à de nouveaux acteurs de rentrer en force (VE = « machine à laver » + batteries) :
      • équipementiers, constructeurs avec peu d’expérience,
      • telecom, énergéticiens, fournisseur de batterie
    • mais qui permet également une durée de vie très longue au véhicule en changeant les batteries (devenues progressivement plus performantes, moins chères)
  • Source : www.HKW-aero.fr La voiture 2 l/100 km, c’est facile….
  • Source : www.HKW-aero.fr La voiture 2 l/100 km, c’est facile….
  • Source : www.HKW-aero.fr La voiture 2 l/100 km, c’est facile….
  • Du coté des technologies moteurs et véhicules ….
    • Jusqu’à présent :
    • toutes les contraintes ont été placées sur le véhicule / carburant
    • toutes les solutions ont été trouvées sur le véhicule / carburant
    • progrès technologique => visible rapidement, médiatique, compétitivité des industries
    • qq exemples :
        • Suralimentation (turbo et multi-soupapes) :
        • Augmentation du rendement du moteur, downsizing
        • Injection directe : amélioration de l’efficacité
        • Injection par rampe commune (“common rail”) ou injecteur pompe :
        • Association machine électrique au moteur thermique
        • Stop & Start : Arrêt du moteur lorsque véhicule arrêté, Gain en CO 2 de 5 % (jusqu’à 10 % en usage urbain dense)
        • Mild hybrid : Stop & Start + fonction boost, Gain en CO 2 de l’ordre de 10 à 15 %
        • Full hybrid : moteur(s) électrique(s) de plusieurs kW, Gain en CO 2 de l’ordre de 25 %
    • Cela va continuer , mais ce ne sera plus suffisant pour plusieurs raisons :
    • les acheteurs changent, les catégories se multiplient, le low cost se vends bien,
    • le centre de gravité des technologies automobiles se déplace en Asie,
    • les TIC permettent d’envisager de nouveaux usages, impossibles 5 ans auparavant
    • la mobilité ne concerne plus uniquement les industries en place
    • il faudra innover ailleurs …
    • Environnement,
    • Congestion,
    • Energie (unique)
    • Sécurité routière
    • Robustesse
    (Europe 14 M) Mobilité 1.0
  • Le système complet est à considérer … Citoyen + infrastructure – énergie – transformateur - information
    • Peut on imaginer la mobilité dans 10-20 ans ?
    • utilisée par la prochaine génération ? Du Baby boomer à la cyber génération …
    • L’approche « linéaire » basée sur les évolutions prévues des technologies est limitée.
    • Considérer le système complet, ouvrir les possibilités
    Dans ce monde connecté, les évènements principaux ne sont plus prévisibles . Avons-nous prévu Google, Harry Potter , 11 sept, la crise financière ?? … on essaye mais après … Symbole : le cygne noir Mobilité 2.0
  • 1 2 3 4 5 6 Un système possible - Mobilité 2.0 Régulation UE et nationale C Politique de transport régulation et offres locales D Technologies et prestations Produit B Demande de transport et valeur E Création de valeur liée au domaine Automobile Compétitivité et stratégies d’acteurs F Contexte géoéconomique mondial A
    • En parallèle, les « nouvelles » contraintes sur l’objet Automobile vont croître :
    • Réduction des libertés de lieu (Zone faibles émissions, centre urbain sans voiture),
    • Réduction des libertés de conduite et d’action (Surveillance, Assurance),
    • Augmentation des coûts et des taxes (pétrole, taxe CO2),
    • L’objet Automobile ne faisant plus rêver, il pourrait passer d’un objet fortement
    • symbolique à un objet fonctionnel …
    Des « nouvelles » contraintes - Mobilité 2.0
  • Libre ? Des « nouvelles » contraintes - Mobilité 2.0 The government decided in late May 2008 to abolish fixed car taxes. In short, we will be paying not to own cars but to use them . Surveillée
  • Les transports en commun, solution efficace généralisable ? à une pandémie ? à une crise financière ? Robustes Des « nouvelles » contraintes - Mobilité 2.0
  • Protégeant les plus faibles … Des « nouvelles » contraintes - Mobilité 2.0 Quelle est la 1ère demande d’un chômeur pour trouver un emploi ? … Avoir un moyen de transport … Qui consommera 25% de ses revenus … … alors que le coût du transport va croître ... Robuste à une crise financière, énergétique ?
  • Les modes doux … Des « nouvelles » contraintes - Mobilité 2.0
    • « On change de mode (VP => marche) en 1er pour faire de l’exercice physique (34%) et seulement 8% pour des raisons écologiques »
      • L’automobile – drogue et remède de la mobilité ?
      • Montée en puissance des assureurs : transport, santé vers un couplage ?
    robustes à l’évolution de l’obésité ?
  • Comment s’adapter avec des carburants à 2 ou 3 euros le litre à la pompe  ?
    • Penser la mobilité autrement, en termes d’accessibilité aux emplois, aux services, aux loisirs, en combinant :
    • la mobilité physique utilisant un moyen de transport
    • l’organisation des territoires et des services
    • Les systèmes de communication multiservices
    • L’aménagement des temporalités
    • l’organisation territoriale et fonctionnelle des chaînes logistiques
  • Et si notre mobilité s’adaptait à l’habitat que nous souhaitons ?
    • Ce qui implique un recentrage sur nos bassins de vie et pôles de services de proximité
    • … et l’usage au quotidien de véhicules de proximité moins encombrants et moins consommateurs
    • intégrés dans des services (autoP, covoitur, TAD)
    Questions: Le modèle de la m aison isolée avec deux voitures est-il durable ? Peut-on mieux partager nos véhicules ? Et si les véhicules venaient des BRIC ? Le couple voiture - hypermarché va-t-il disparaître ?
  • Proposition d’objectif global à atteindre
    • Identifier et promouvoir les solutions de transports de marchandises et mobilités
    • ou d’immobilité des personnes les plus performantes pour tous, sur tout le territoire,
    • pour permettre de réaliser leurs activités, en les réorganisant si besoin.
    • Sobriété, Efficacité énergétique 
    • Modes doux, diversification énergétique 
    • Pouvoir choisir un mode de transport parmi plusieurs et capacité à changer
    • Pouvoir choisir l’immobilité ou la mobilité, capacité à atteindre un service
    • et mener une activité professionnelle quelque soient les contraintes à venir,
    • Connaître pour mieux les protéger les plus faibles, ceux qui ne peuvent pas choisir
    • d’autre mode que la voiture, ceux qui ne peuvent pas choisir l’immobilité ou la
    • mobilité, ceux qui ne peuvent pas choisir leur lieux d’habitation : capacité à protéger
    • les plus faibles des contraintes à venir.
    A RETENIR
  • Vêtement de mode « low cost » 2-3 roues … Du véhicule multi-usage Vers le mono-usage … Conséquences sur les objects ? Quelles voies pour la Mobilité 2.0
  • Conséquences sur les objects ? Quelles voies pour la Mobilité 2.0
    • Un véhicule efficace, léger peut plus facilement s’intégré dans des services :
    • car l’opérateur a intérêt (TCO),
    • car l’utilisateur n’achète pas le véhicule !
    • Nous utiliserons des véhicules que nous ne voudront pas acheter !
    A RETENIR
  • « Vêtement de mode » Du multi-usage … « je suis l’automobile » Business modèle standard Poussé à l’extrême Renouvellement accéléré Cybercar, Haute technologie Multi-usage => Mono-usage : Efficacité énergétique, autres énergies comme l’électricité … Mais OBLIGATOIREMENT associée à des services pour que ces véhicules trouvent leurs marchés. INNOVATIONS : juridique, institutionnelle, assurances, modèles économiques…puis technique « je suis mobile » Mono usage 2-3 roues …
  • MCI / pétrole Multi-usage Pseudo perfo Consommation Émissions Fiabilité Prix Économie de L’objet Toutes énergies Dont électricité Mono-usage Top down B to C et B to B Mobilité 1.0 MCI / pétrole Multi-usage Pseudo perfo Consommation Émissions Fiabilité Prix Économie de L’objet Top down B to C et B to B Mobilité 1.0 Économie de La fonctionnalité Top down Bottom up TIC B to B Perfo réelle Émissions Conso réelle € /km Invest Fiabilité Autonomie TIC Intégration service Mobilité 2.0 Palette complète de services de mobilité : porte à porte
  • Toutes énergies Dont électricité Mono-usage B to C et B to B Économie de La fonctionnalité Top down Bottom up B to B Perfo réelle Émissions Conso réelle € /km, Invest Fiabilité, Autonomie Intégration service Mobilité 2.0 Palette complète de services de mobilité : porte à porte MCI / pétrole Multi-usage Économie de L’objet Top down B to C et B to B Mobilité 1.0 + Infra 2.0 (transports, Énergies, Information) + Autorité 2.0 (multimodale, Ouverte, Orientée citoyen et Objectifs QA, CO2, congestion…) + Assistant Personnel de Mobilité (APM) (fournit les infos au citoyen, Et à l’Autorité 2.0 Mobilités réelles par mode, tarifs, ) + Ouverture Données (publiques, certaines privées) Décisions Politiques A RETENIR
  • Le système de mobilité 2.0
  • Plate forme des mobilités 2.0
    • Quels acteurs pour une plate forme des mobilités 2.0 ?
      • Autorités publiques locales, régionales et nationales, CCI, pôle compétitivité
      • Opérateur de transports publics
      • Clients et usagers : Citoyens, associations de consommateurs,
      • gestionnaires de flotte, loueurs, société de leasing,
      • Banque et assurances,
      • Industries des télécommunications,
      • Laboratoires de recherche sur les TIC et les usages, laboratoire de recherche
      • sur la gestion et la fouille des données, sociologues et ethnologues,
      • Industries des énergies et des réseaux énergétiques,
      • Constructeurs auto, 2R, PL, équipementiers
  • Plate forme des mobilités 2.0
      • Des exemples …
      • s’inspirer des living labs (plus de 100 en Europe)
    • Better place
    • des conceptions Open Source : C’MM’N
  • Une Plate forme des mobilités 2.0 visera
      • à définir des objectifs précis et quantifiés en matière de consommation
      • d’énergie, de pollution, d’usage de la voirie / congestion, d’emplois locaux,
      • à réaliser la transition d’une économie des objets (véhicule) vers une
      • économie de la fonctionnalité (mobilité) et une économie circulaire (ré-utilisation),
      • à partager librement un maximum de résultats, de méthodes, de réussites et d'échecs,
      • à faire participer, dès la rédaction du cahier des charges, les usagers finaux
      • (particuliers et professionnels),
      • à utiliser massivement de nouvelles architectures véhicules, de nouveaux matériaux,
      • de nouvelles énergies rendus possible par des ruptures dans les spécifications liées au
      • changement de modèle économique,
      • à inclure le véhicule dans la chaîne de la mobilité par une introduction des TIC, à la fois,
      • pour le rendre communicant vers l’usager, les infrastructures routières et énergétiques
      • (réseau et station), et pour permettre de caractériser en toute transparence la performance
      • énergétique et environnementale des trajets.
      • à proposer, dans le but d'une optimisation du système complet, un ou plusieurs modes
      • de gouvernance associé, ainsi que les modalités de partage des données
  • Un exemple : General Electric … futur opérateur ? Qui sera capable d’apprendre l’écosystème complet du VE ? de l’optimiser ? Quelles seront les chaînes de valeur ? Qui sera capable de maximiser la valeur du service proposé au consommateur ?
  • Vehicle + fuel Spec. Optimisation (€/km, gCO2/km, …) Yesterday, and Today … Fuel optimisation Vehicle optimisation Infrastructure Informations Vehicle + fuel Spec & use Optimisation (€/km, gCO2/km, …) Mobilité 2.0 Conception & Modèles d’affaire
  • Vehicle + fuel Re- Optimisation (€/km, gCO2/km, …) Mobility System Optimisation Theory Fuel optimisation Vehicle optimisation Infrastructure Communication & adaptation Informations Mobility System Optimisation (€/ person /km, gCO2/ person /km, …) Opti Car spec < Opti Car spec & use < Opti Opti Car spec & use Car manuf. Car manuf. + GPS New car mobility provider ? GE ? Re-Opti
  • « Silos » séparés, des services cloisonnés(Mobility 2.0), … Opti Mode spec. & use Mobility Service A Car sharing Mobility Service B Car pooling Mobility Service … Mobility Public Service Traffic Sensors Camera Infrastructure Data Mobility Passager Car Des services de mobilité à une multimodalité, Mobilité 2.0
  • Vers une solution multimodale en temps réel, Mobility 3.0 Opti Opti All Mode spec. & use Traffic Sensors Camera Infrastructure Data Mobility Passager Car Mobility Service A Car sharing Mobility Service B Car pooling Mobility Service B … Mobility Public Transports Multi modal Mobility Solution Tool Multi mobility services > Mobility Service
  • IBM, Integration des services Multi modality Irruption of instantaneous information management tool SmartPhone Global System Optimisation Optimise as a all FILM Smart Transportation: Integrating Systems for More Efficient Transportation Parking space, congestion Persons, Goods Huge amount of DATA Real time & Prediction
  • Traffic Sensors Camera Infrastructure Data Optimisation of all Vehicle capacity (CO2 & €) Mobility Passager Car Mobility Service A Car sharing Mobility Service B Car pooling Mobility Service B … Mobility Public Transports Real time seat market place Offer / demand Personnal Travel Assistant Opti €, time, CO2 Multi modal Mobility Solution Tool Instantaneous complexity system optimisation City Mobility Optimisation Assistant (congestion, CO2, pollu°) Approche intégrée : Nvlle mobilité, Nvlle opportunité
  • Première étude …(pour la Chine )
    • Approche intégrée :
    • Contrainte/récompense pour
    • Véhicule léger efficace, diversif.
    • péage urbain, prix stationnent,
    • Élevé et dynamique
    • aménagement territoire autour
    • Syst. Transit lourd
  • Personnal Travel Assistant Opti €, time, CO2 Social Network Personnal Agenda Mobility Data Personnal Preferences : € , time, connectivity … A to B (via C ?) PTA will externalise some cognitive capacities, will be new external brain … exodarwinisme ( michel serres ) PTA, Notre clé multimodale FILM PTA FILM TESCO For Good ?
  • Infrastructures Developpement Mobility Data Global Targets : € , pollution, congestion … Parking guidance system Optimisation and management of constraints (tax, price, ..) and Reward (advantage time, € …) Nouveau outil de management pour les pouvoirs publics FILM LTA Singapour City Mobility Optimisation Assistant (congestion, CO2, pollu°) Pay as you use Dynamic tax Reduce mobility demand
  • Etalab Mobility Data Global Targets : € , pollution, congestion … Transparence Optimisation and management of constraints (tax, price, ..) and Reward (advantage time, € …) Le rôle clé des données ! Vers le citoyen et par le citoyen Pay as you use Dynamic tax Reduce mobility demand FILM Walkscore FILM SourceMap
  • Les services de mobilité
  • Les services de mobilité : habitat + Transport
  • Les services de mobilité : habitat + Transport
  • Les services de mobilité : habitat + Transport
  • Le citoyen va produire des données clés RENNES OPEN DATA
  • Le citoyen va produire des données clés En conséquence, la transparence va s’étendre … Ne pas l’être sera condamné
  • Suivi conso permanent en fonction de l’exploitation Suivi permanent des émissions de tous les polluants gazeux et particules en fonction de l’exploitation Et de nouveaux acteurs vont produire des données stratégiques …
  • Priorité de recherches
    • Technologique : Assistant Personnel Mobilité, véhicules/énergies pour des services optimisés par usages.
    • Organisationnel et régulateur : mobilités portées par les TIC, expérimenter l’utilisation grande échelle de données publiques multimodales publics et privées, expérimenter de nouveaux modes de gouvernance permettant d’optimiser le système :
      • contraindre/récompenser,
      • connaître/prévoir,
      • agissant sur tous les modes, toutes les infras, toutes les infos.
    • Socio-éco :
      • connaître/comprendre les multimodalités temps réel;
      • expérimenter les usages de nouveaux véhicules non possédés;
      • développer des plates formes collaboratives : public, privé, collectif, individuel, énergie, véhicule, infra, info, citoyen;
      • expérimenter nouveaux modèles économiques par territoires.
      • Co-concevoir des solutions de mobilité et des réorganisations d’entreprise/ménages
    A RETENIR
  • Mobilité 2.0 - Conclusions
    • Le couple MCI/pétrole est robuste , il évoluera sous les contraintes environnementales, énergétiques, concurrents, …
      • Véhicule faible consommation, GMP de 20 kW au meilleur prix, concurrence mondiale,
      • Spécialisation des énergies localement : biogaz, huile brute, co-génération (carburant, électricité, papier …)
      • Inclus, dans certains cas, dans des services globaux de mobilité, le choix du véhicule sera fait alors par des spécialistes (marchandises et personnes) et achetés en masse par des professionnels.
      • Connaissance réelle des émissions (bilan GES/pollu d’un produit, d’une entreprise incluant les déplacements des salariés, …), les valeurs réglementaires seront remplacées par des valeurs réelles.
      • Bilans multicritères (polluants, GES, matières premières, métaux précieux, terres rares, déchets nucléaires, …) guidant les choix (des particuliers, des professionnels, des consommateurs), permettant de faire des bilans d’activité d’entreprise (RSE)
    Le MCI dans le système de mobilité 2.0 - Conclusions
  • Mobilité 2.0 – Quelles fonctions ? - Conclusions
    • Offrir des choix de mobilités « supérieurs » par rapport à la solution standard (autosoliste) :
      • plus économique et/ou plus rapide et/ou avec plus de lien social et/ou plus efficace énergétiquement et/ou plus propre.
      • actions sur les véhicules, les énergies, les infrastructures et les technologies de l’information.
      • mobilités plus efficaces, plus économiques, exploitant mieux nos modes actuels, notamment les transports publics.
    • Expérimenter de nouveaux modèles économiques de services de mobilité intégrés porte à porte, orienté vers les citoyens et les entreprises, en intégrant leurs différences, à paiements simplifiés, transparents, équitables, couvrant plusieurs typologies de territoires, temps réel, multimodaux.
    • Connaître, comprendre et prévoir les principaux flux modaux de mobilités , en fonction des temporalités, de la météo, des incidents/accidents/grèves, de certains tarifs (péage, stationnement, …) en établissant des modèles numériques complexes (métamodèle).
    • Expérimenter de nouveaux modes de gouvernance des mobilités sur un territoire de vie permettant de mieux optimiser le système complet par des innovations juridiques ou institutionnelles  : nouveau gestion du pouvoir de police, co-gestion de certains tarifs avec les acteurs privés, gestion dynamique du stationnement, des aires de livraison et ELU, du partage des voiries.
    A RETENIR
  • Besoin de Recherches …
    • Trans-disciplines : socio à la techno, TIC à la logistique …
    • Sciences des usages et des changements, Q : comment génère-t-on de la confiance ? Comment verrouiller les changements ?
    • Compréhension et Optimisation de système complexe ,
    • Ingénierie de compréhension des mobilités, de conception/validation de solutions par apprentissage des offreurs/utilisateurs,
    • Outils de capitalisation pour « industrialiser » l’approche (pas les solutions)
    • Living labs , quels territoires attireront l’innovation ? Q : juridique, politique, technique …
  • A retenir …
    • La transition de l’objet au service est une chance pour le citoyen, les industries et l’environnement,
    • Bouleversement des chaînes de valeurs ,
    • Qui sera opérateur de mobilité multimodale ? Qui gardera le contact avec le client ?
    • Un écosystème nouveau se crée , placer les utilisateurs au centre
    • La donnée est le cœur : à partager, mais stratégique, irruption du citoyen utilisateur, réduction de l’asymétrie d’information
    • Une culture à développer pour tous les acteurs
    • de la mobilité
    • « Je ne dis pas que ces transformations radicales se réaliseront. Je dis seulement que, pour la première fois, nous pouvons vouloir qu’elles se réalisent. »
    • A.Gorz - 2007
    gabriel . plassat @ ademe.fr http:// transportsdufutur .typepad.fr