Your SlideShare is downloading. ×
33839177 les-free-lifers
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

33839177 les-free-lifers

1,461
views

Published on

Published in: Business

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,461
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
28
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Les FREE-lifers Un nouveau mouvement de consommateurs qui va transformer nos économies ! Observatoire des Tendances René Duringer observatoiredestendances@gmail.com Juillet 2010
  • 2. &Z E /^ ^hZ ^Z hE FREE-lifers // M A N I F E S T O Les FREE-Lifers, nouveaux consommateurs du monde post-moderne en survenance Depuis plus de 10 ans, les nouveaux consommateurs surgissent au gré des convictions d’individus lançant un nouveau courant : compacters, down shifters, freegans, ou adeptes de la simplicité volontaire. En 2010, il ne s'agit plus de groupes marginaux face au mainstream des consommateurs classiques. On constate que ces nouvelles attitudes deviennent un phénomène de masse. Cela devrait représenter 25 % de la population française dans les 5 ans à venir. Ils sont en train d'imaginer un nouveau mode de vie en dehors de toute idéologie, juste parce que c’est devenu une évidence dans la vie quotidienne. Cette frugalité consciente est la résultante du nouveau paradigme que nous abordons, où l’argent n’est plus le fil rouge d’une vie, puisque la priorité c’est le qualitatif et non le quantitatif. Ainsi sous des dehors loufoques, Rodolphe que tout le monde connaît grâce aux célèbres publicités Free et son personnage fantasque, montre avec humour un nouveau mode de vie « no money / no soucis » ! Dans un registre moins joyeux on citera « Into the Wild » un film de Sean Penn, révélateur d’une démarche pleine de sens. Sur un autre registre on peut être impressionné par Mark Boyle, l’auteur de « The Moneyless Man: A Year of Freeconomic Living ». L'irlandais a dit adieu à l’argent il y a 18 mois. Il applique à la lettre ses convictions anticapitalistes environnementales. Il nous prouve que l’on peut être ultra frugal et heureux. Les 10 commandements du FREE-Lifer qui a tout compris : 1. INVENTIVITE CONSCIENTE + CREER TROUVER DES SOLUTIONS DANS TOUS LES DOMAINES : MAISON, HABILLEMENT, ALIMENTATION, ETC + AUTO PRODUCTION 2. AGIR + ACHETER LOCALEMENT 3. TROC + ECHANGE + PARTAGE DE RESSOURCES 4. PRIVILEGIER LES MATERIAUX NATURELS + DURABLES + AUTHENTIQUES + LOCAUX 5. RECYCLER + REPARER + RECUPERER 6. FREE : UTILISER DE FAÇON ASTUCIEUSE TOUT CE QUI NE NECESSITE PAS D’ARGENT [PAR EXEMPLE, REGALEZ VOUS SUR LE WEB] 7. BE SLOW COOL : RALENTISSEZ, METTEZ DE LA LENTEUR DANS TOUS LES ASPECTS DE VOTRE VIE 8. SIMPLICITE + MINIMALISME + FONCTIONNEL + LESS + LEGER 9. COMMUNAUTE + SOLIDARITE + RESEAUX 10. COVOITURAGE + COWORKING + COUCHSURFING + WWOOFING ETC C’est donc un mode de vie qualitatif où l’on privilégie le sens, le bonheur et le lien social, où l’argent n’est plus un objectif en soi-même [même si on n’est pas obligé de faire comme Mark Boyle et vivre sans un billet de banque dans la poche]. Il ne s’agit pas de vivre de façon ascétique, mais de réinventer sa propre vie, car on peut être high tech et aimer une frugalité consciente où l’on se concentre sur l’essentiel. Comme nous sommes en France on pourrait aussi rajouter un onzième commandement : le système D ! www.observatoiredestendances.com juillet 2010 2
  • 3. Z E /^ ^hZ ^Z hE FREE-lifers // h
  • 4. FREECYLEURS
  • 5. SLOW LIFE
  • 6. www.observatoiredestendances.com juillet 2010 3
  • 7. Z E /^ ^hZ ^Z hE FREE-lifers // Les downshifters ou downsizers [décélérateurs ou encore ralentisseurs], les décroissants, le downshifting,… « Vive la décroissance ! Refus de l’hyperconsommation, mode de vie moins polluant... En Australie et en Nouvelle-Zélande, ces idées font école, notamment chez les jeunes. Les adeptes de la décroissance [down shifters ou downsizers] [décélérateurs ou encore ralentisseurs] vivent dans les grandes villes comme dans les petites, mais aussi à la campagne. Ils traversent les générations et les professions, mais la plupart appartiennent aux classes moyennes ou supérieures. Ils parlent de liberté, de redécouverte des plaisirs simples, de bien-être, d’harmonie. Ils savent que moins peut être plus. Peut-être certains sont-ils vos voisins. D’ailleurs, avec la hausse des prix de l’alimentation, le poids de l’énergie dans les budgets et le spectre toujours présent d’un effondrement du marché de l’immobilier, tout le monde pourrait bientôt avoir à s’efforcer de vivre mieux avec moins. » http://www.courrierinternational.com/article/2008/01/03/vive-la-decroissance http://www.decroissance.info/ www.observatoiredestendances.com juillet 2010 4
  • 8. Z E /^ ^hZ ^Z hE FREE-lifers // Les Survivalistes Définition Wikipedia « Le survivalisme est un terme qui désigne les méthodes utilisées par certains groupes ou individus qui veulent se préparer à une probable catastrophe locale ou plus globale dans le futur, voire une interruption de la continuité sociétale ou civilisationnelle au niveau local, régional, national ou mondial. Les survivalistes se préparent en apprenant des techniques de survie et des rudiments de notions médicales, en stockant de la nourriture, en construisant des abris, ou en apprenant à se nourrir en milieu sauvage... » Aux États-Unis, des «survivalistes» se préparent à affronter une crise sans précédent qui résultera de l’épuisement des réserves de pétrole. Ils prônent et appliquent au quotidien l’autosuffisance pour vivre sans pétrole, et stockent des armes pour se défendre… Selon Associated Press, ces gens croient à la théorie du «pic du pétrole», point de non retour où les réserves de pétrole commenceraient à décliner jusqu’à l’épuisement, et considèrent qu’il est trop tard pour sauver la planète. Ils ne cherchent qu’à se sauver eux-mêmes. Se préparant à la fin de la société de consommation actuelle, certains «survivalistes» s’installent à la campagne, font une croix sur leurs cartes de crédit, adoptent une alimentation basée sur les produits locaux et retournent à l’utilisation du poêle à bois. Un couple rencontré par AP aurait planté un verger de 40 arbres, construit une serre avec un système d’irrigation propre et commencé à élever et appris à abattre des poulets et des porcs. D’ici 2012, ce couple espère être autonome en énergie grâce à des panneaux solaires et produire sa propre viande, lait et légumes. Ils prédisent que «les gens ne seront pas préparés» à ce changement et imaginent des «hordes en maraude». Des «survivalistes» stockeraient des armes pour se protéger de «hordes affamées non préparées à faire face à la crise», selon AP. «Ils envisagent un avenir où les villes américaines seront pleines de réfugiés affamés et désespérés en quête de nourriture, d’abris et d’eau». Une «survivaliste» interviewée par l’agence de presse croit que «les villes américaines pourraient connaître une montée de la violence dès 2012», alors que les gens commenceront à manquer de ce dont ils ont besoin pour eux-mêmes et leur famille. Associated Press soutient ne pas savoir combien d’Américains vivent ainsi, mais estime que le mouvement a pris de l’ampleur ces dernières années. La difficulté proviendrait de la discrétion des survivalistes concernant leurs préparatifs. Selon AP, ils craindraient de mettre en danger leur famille en révélant le lieu où ils emmagasinent leurs provisions. Plusieurs d’entre eux auraient refusé de parler à l’Associated Press ou de révéler leurs noms. Certains survivalistes «pensent que le gouvernement américain réagira à la perte de sécurité énergétique en restreignant les libertés individuelles». D'autres prédisent que «l'État ne sera pas en mesure d'assurer les services de base à la population durant la crise». www.observatoiredestendances.com juillet 2010 5
  • 9. Z E /^ ^hZ ^Z hE FREE-lifers // Les frugalistes et frugalistas « Maintenant, nous alterconsommons : « moins et mieux », comme dit Robert Rochefort, directeur du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie [Crédoc]. D'après les spécialistes, nous sommes devenus solidaires et éthiques. Adeptes de la sobriété, de l'humilité et de la frugalité. » http://www.telerama.fr/idees/et-la-frugalite-sauva-le-monde,42499.php http://www.lavie.fr/actualite/monde/la-nouvelle-frugalite-1-2-06-04-2010-4646_5.php www.observatoiredestendances.com juillet 2010 6
  • 10. Z E /^ ^hZ ^Z hE FREE-lifers // La simplicité par le vide L’élégance, la beauté, le bien-être et au final le mieux vivre: voilà ce que propose «L’Art de la simplicité». Inspiré des philosophies orientales, très dans l’air du temps, ce livre a tout pour devenir LE manuel d’art de vivre des femmes des années 2000. Installée au Japon depuis de longues années, Dominique Loreau est imprégnée par le mode de vie de son pays d’adoption. Un mode de vie qui repose sur le principe du «moins pour plus» appliqué à tous les domaines, qu’ils soient matériels [la maison, la mode, la beauté…] ou spirituels [le rapport entre le corps et l’esprit, le bien-être mental]. De l’art de vous sentir bien chez vous à celui de vous sentir bien en vous, elle transpose ces préceptes à l’usage des femmes occidentales et leur donne tous les conseils [très concrets] pour faire de la simplicité leur seconde nature. Toutes les astuces pour ne plus céder aux achats compulsifs que vous n’utiliserez ou ne porterez jamais... et n’en être que plus élégante. Tous les trucs pour ne plus se ruiner en produits de soins inefficaces… et ne se sentir que plus belle, mieux dans sa peau. Toutes les approches qui permettent de se sentir bien dans son corps et dans sa tête: mieux avec soi- même, donc mieux avec les autres. Entre essai et guide pratique, réflexion et solutions concrètes, ce livre se révèle un antidote efficace aux tromperies de la société de consommation. http://www.laffont.fr/livre.asp?code=2-221-10385-8 www.observatoiredestendances.com juillet 2010 7
  • 11. Z E /^ ^hZ ^Z hE FREE-lifers // Les Compacters Les temps changent, Qui sont les « Compacters » ? Par Estelle Leroy http://www.place-publique.fr/article2889.html Mouvement informel, les « Compacters », qui limitent leurs achats de produits neufs, vont peut être devenir un phénomène de masse. « Il y a quinzaine d’années est apparu le « jour sans achat » [buy nothing day-BND], sorte d’antidote à la folie du shopping, et au consumérisme, qui s’est développé autour de Thanksgiving aux Etats-unis ou des fêtes de fin d’année en Europe. Il y a trois ans à San Francisco, sont nés les « Compacters ». L’idée qui a germé au sein d’un petit groupe d’amis fut de pousser le concept du BND plus loin : pendant un an, ne rien acheter de neuf si ce n’est pour la nourriture, la santé. Pour le reste, priorité à ce qui est usagé, d’occasion que ce soit sur ebay ou sur freecycle.org. ... « Au départ, c’était, témoigne un des fondateurs, Rob Picooto dans un article du San Francisco Chronicle, passer moins de temps à faire des courses, sortir du rituel du shopping ». Au fil du temps, c’est aussi devenu recycler davantage pour contrecarrer les impacts négatifs de la culture consumériste sur l’environnement et la société. Une façon de réagir à la crise mondiale, environnementale et économique, que nous allons traverser, et qui selon ceux qui ont rejoint ce mouvement, a été amenée par ce consumérisme échevelé. D’ailleurs leurs motivations sont assez variées : stopper leur dépendance au shopping, cesser de gaspiller pour protéger l’environnement, échapper à une société trop matérialiste, prôner les valeurs d’échanges, rompre le cercle vicieux du consumérisme et aussi du surendettement, prendre conscience des ressources limitées de la planète ...Certes, on ne peut oublier ceux qui, par nécessité économique, ont adopté une telle démarche depuis des années sans forcément s’inscrire dans un mouvement bien identifié, si ce n’est celui des fins de mois difficiles ! » www.observatoiredestendances.com juillet 2010 8
  • 12. Z E /^ ^hZ ^Z hE FREE-lifers // Les freegans Le terme freegan désigne un mode de vie alternatif dont le but est de limiter sa participation dans le système économique ou la société de consommation actuelle. Cela consiste par exemple à récupérer des aliments encore consommables dans les poubelles des magasins de grande distribution et des restaurants, et plus généralement, à moins consommer en récupérant et réutilisant les déchets quand c'est possible, en abandonnant la voiture [à moins de covoiturage] et en adoptant des modes de transport alternatifs, en se logeant sans propriétaire, se soignant par les plantes, en travaillant moins… http://fr.wikipedia.org/wiki/Freegan www.observatoiredestendances.com juillet 2010 9
  • 13. Z E /^ ^hZ ^Z hE FREE-lifers // Les adeptes du freecycling Le freecycling, appelé aussi cadeaucyclage en français, est un moyen de donner les objets dont vous voulez séparer ou que vous voulez donner à des personnes qui en ont plus besoin que vous. Le freecycling retranscrit les principes de la réduction des déchets, de la réutilisation sur Internet. Il permet aux membres d'une communauté d'internautes de communiquer par mail afin de proposer aux autres membres du groupe l'objet de son choix. Si vous désirez répondre à l'annonce, il vous suffit de répondre par mail. La règle primordiale du freecycling est que tous les objets doivent être gratuit.Il y a environ 2 millions de freecyleurs dans le monde entier, qui cherchent à faire profiter d'objets dont ils n'ont plus l'utilité. Parallèlement, ces 2 millions de freecycleurs sont succeptibles d'acquérir d'autres objets grâce à ce système. Le freecycling est une option plus verte. Ce système permet de limiter le nombre de nouveaux produits achetés et de réduire la consommation d'énergie qui est investie dans leur production. http://www.freecycle.org/ http://fr.freecycle.org/accueil/ http://www.justfortheloveofit.org/ www.observatoiredestendances.com juillet 2010 10
  • 14. Z E /^ ^hZ ^Z hE FREE-lifers // Les simplicitaires La simplicité volontaire ou sobriété heureuse est un mode de vie consistant à réduire volontairement sa consommation, ainsi que les impacts de cette dernière, en vue de mener une vie davantage centrée sur des valeurs essentielles. http://simplicitevolontaire.info/ www.observatoiredestendances.com juillet 2010 11
  • 15. Z E /^ ^hZ ^Z hE FREE-lifers // Les adeptes de la Slow life Vous voyez défiler votre vie à toute vitesse ? Prendre son temps est aujourd’hui un véritable luxe et parfois même une contradiction pour les habitants d’une mégalopole. Vivre ou courir, on ne voit plus très bien quelle est la différence tant nos emplois du temps n’en finissent pas de se remplir. Dans ce contexte d’agitation permanente voire frénétique, une théorie, le « Slow Life » apporte une solution à l’hyperactivité. http://www.theworldinstituteofslowness.com/ http://www.slowmovement.com/ http://slowdownnow.org/ http://www.slowplanet.com/blog/home/ A commander absolument le hors série de Courrier international « La vie meilleure, mode d'emploi » paru en 2009 Hors-série n° 2009-3 du 02.10.2009 • Slow life • Décroissance • Écologie • Nouvelles valeurs • Coopération • Slow Food • Slow life • Slow money • www.observatoiredestendances.com juillet 2010 12
  • 16. Z E /^ ^hZ ^Z hE FREE-lifers // Les locavores Être Locavore, c'est consommer [ou privilégier la consommation] de nourriture produite localement; d'ou l'association du mot local et le suffixe vore : loca-vore : locavore. Le mouvement “locavore” encourage les consommateurs à acheter des produits frais et de saison, de choisir leurs aliments en faisant valoir la qualité du produit frais, des produits locaux, dont le goût est plus vrai que celui du produit industriel. http://www.consoglobe.com/ac-alimentation-bio_3064_alimentation-locavores.html www.observatoiredestendances.com juillet 2010 13
  • 17. Z E /^ ^hZ ^Z hE FREE-lifers // Les créatifs culturels Les Créatifs Culturels, ou Créateurs de culture, sont ces millions de personnes qui sont en train de transformer le monde, jour après jour, en revisitant tous les aspects de leur vie et en inventant des réponses inédites et plus authentiques. http://www.culturalcreatives.org/ http://www.creatifsculturels.be/ http://www.yvesmichel.org/editions/etes-vous-creatif-culturel www.observatoiredestendances.com juillet 2010 14
  • 18. Z E /^ ^hZ ^Z hE FREE-lifers // Les « cutting edgers » http://www.arte.tv/fr/connaissance-decouverte/Design/979908,CmC=998112.html Les fainéants http://www.faineant.com/ Les consomm’acteurs [voir aussi les alter consommateurs] Ce terme désigne également un personne sensible à sa consommation [alimentaire par exemple] et qui voit plus loin que le fait d'acheter un produit. Cette personne se soucie également de ce que devient son produit une fois jeté à la poubelle. [Exemple du tri des déchets] http://fr.wikipedia.org/wiki/Consommacteur http://ecoconsomacteur.free.fr/ www.observatoiredestendances.com juillet 2010 15