100 applications transports

  • 4,251 views
Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • Citymapper est évidemment un must absolu. D'autres applications sont également disponibles hors-ligne et peuvent vous permettre de faire passer votre voyage très vite ! Voici une liste non-exhaustive : http://www.eco-conscient.com/art-519-android-market-les-3-meilleures-applications-gratuites-pour-se-deplacer-a-paris.html#comment-110836
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
4,251
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
7

Actions

Shares
Downloads
89
Comments
1
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Ville Rail & Transports Le débat Savary/Bussereau Que faire du Snit ? Rétrospective Les images de 2012 100100 applis mobilité pour les smartphones applis mobilité smartphones Casablanca Le tramway des quartiers vite fait, bien fait Grand ParisN° 546 / 26 décembre 2012 Le gouvernement abat M 03119 - 546 - F: 5,00 E 3:HIKNLB=^UZUU^:?k@f@o@g@a; ses cartes en février N° 546 ■ 26 décembre 2012 ■ 5 € ■ M ENSU EL ■ BELGIQUE 5,47 € ■ SUISSE 9,85 FS ■ ESPAGNE 5,60 €
  • 2. > EN COUVERTUREGuide Le smartphone, nouvelauxiliaire de la mobilité27 % début 2011, 38 % en fin d’année. Le taux de Français équipés de smartphones ne cessede grimper. Le secteur ne connaît pas la crise : chaque jour, plusieurs centaines d’applicationsfleurissent sur les plateformes de téléchargement, particulièrement dans le domaine dudivertissement et de la mobilité. De quoi faire tourner la tête des utilisateurs, qui n’ont aujourd’huipour seul choix que de trouver eux-mêmes celles qui correspondent à leurs besoins concretsde déplacements. Résultat : un usage encore timide, malgré une tendance à la hausse. Peu de succès en raison ment à la hausse. « Les applications augmen- du manque d’applications tent et la situation se contraint, donc le taux multimodales d’usage devrait augmenter », prédit Gabriel Plassat, ingénieur au département transport et Le cabinet d’études et de prospective sur les mobilités de l’Ademe et rédacteur du blog Les mobilités Chronos dévoilait début 201 dans 1, Transports du futur. son étude « Auto-Mobilités », que seuls 2 % Qu’est-ce qui freine aujourd’hui le recours mas- des usagers avaient recours à leur smartphone sif à ces téléphones intelligents comme aides pour préparer leurs déplacements quotidiens, à la mobilité ? En grande partie, le cloisonne- mais accordaient un crédit d’avenir de 61 % à ment et la démultiplication des applications. Si cet usage. « Les applications mobiles ont un l’une sera parfaite pour dénicher un vélo en li- crédit d’avenir fort, le besoin semble être là, bre-service, le « mobinaute » n’aura d’autre même si pour le moment elles ne sont pas ju- choix que d’en télécharger une voire deux au- gées assez pertinentes et pratiques par les usa- tres pour connaître l’état du trafic et opter en- gers », détaille Léa Marzloff, consultante chez tre le bus ou une voiture en libre-service. Ré- Chronos. Malgré tout, la tendance est claire- sultat ? un manque de fluidité qui « complique la tâche des utilisateurs », estime Christine Ray- nard, chargée de mission transports au Cen- Site mobile ou application ? tre d’analyse stratégique. « Cette situation est Pourquoi développer une application lorsqu’on peut adapter un site représentative du cloisonnement historique que Web au mobile ? Avec un site mobile, impossible de rater sa cible : ce l’on connaît depuis toujours dans les transports dernier touche en effet l’ensemble des usagers équipés de téléphones et de l’absence d’intégrateurs qui renversent connectés à Internet, même si certaines fonctionnalités comme la tout et se mettent à la place de l’usager », réalité augmentée sont à oublier. Pourtant, les sites mobiles sont sou- constate pour sa part Gabriel Plassat. Malgré vent les rejetons mal aimés des sites Web qui les inspirent : « Sur les tout, la France serait dans la moyenne mon- sites mobiles, on a tendance à ne proposer que du calcul d’itinéraire et diale. éventuellement de l’information-voyageurs en cas de perturbation. Dans le domaine du transport, la multiplicité C’est dommage car ce n’est pas forcément moins coûteux de déve- des problématiques entraîne donc un foison- lopper une application et on peut faire de très bonnes choses avec un nement de réponses et autant d’acteurs, de site mobile », regrette Aymeric Gillaizeau. Les sites mobiles, c’est jus- développeurs qui mettent au point des appli- tement le point de départ de la réflexion de Keolis sur le numérique : cations parfois innovantes mais souvent re- « Nous avons au départ développé des sites mobiles, puis nous avons dondantes. Les concours d’applications en sont poursuivi avec des applications natives, en commençant par l’iPhone l’exemple le plus frappant : fin 2011, le puis le BlackBerry et Android. Si l’on veut suivre notre ligne de conduite concours initié par la MTA(2) (Metropolitan de conception universelle pour tous, nous sommes obligés de propo- Transportation Authority) de New York a donné ser l’ensemble des solutions sur l’ensemble des supports et ne pas naissance à une cinquantaine d’applications privilégier une solution plutôt qu’une autre, avec l’enjeu financier qu’il y dédiées au transport. Plus récemment, dans le a derrière ces développements », affirme Sofia Escamilla. cadre des « c » lancés par Transilien suite à l’ouverture de ses données, 2 000 idées ont30 • Ville Rail & Transports - 26/12/2012
  • 3. Les 100 meilleures applications mobilitéété soumises. Sans oublierle concours d’applicationsdu réseau Star de Rennes,en 2010, pionnier en lamatière, également àl’origine d’une cinquan-taine d’applicationsqui n’ont semble-t-ilpas toutes obtenu Les applis mobilitéle succès popu- sont parmi les pluslaire escompté. téléchargées par« Une dizaine les détenteursseulement sont de smartphone.mises enavant surleur site,mais ilmanquequelque opérateurschose à cha- français, Keolis etcune d’entre elles, et, Veolia-Transdev,surtout, la Star n’a même pas se disent prêts àpris le soin de développer la sienne », aider les collecti-déplore Aymeric Gillaizeau, expert pour la Fnaut vités à se lancer(Fédération nationale des associations d’usa- dans l’open data,gers des transports) pour les questions sur la mais sans avoir àmobilité et le numérique. ouvrir leur porte-La véritable vertu de cette course à l’applica- monnaie. « Noustion ? pouvoir répondre à chaque besoin sommes com-concret : accessibilité (Jaccede Mobile), posi- plètement ou-tionnement dans la rame de métro pour opti- verts au partage demiser sa correspondance (Paris-ci la sortie), la donnée, notre réseau decalcul de l’accessibilité piétonnière d’un quartier Rennes a été précurseur. Mais nous(Walk Score), stationnement en temps réel… A sommes bloqués par ces territoires dechacun ensuite de faire son marché, les mo- compétences liés à nos contrats »,teurs de recherche pertinents n’existant pas déplore Sofia Escamilla, chef dedans le domaine, hormis quelques tentatives projets accessibilité et qualité chezencore peu convaincantes comme le portail Keolis. Du côté de Veolia-Trans-Proxima Mobile, qui labellise et référence uni- dev, le discours est sensible-quement les applications mobiles subvention- ment le même : « Nous avonsnées par la Délégation aux usages de l’Internet, une position claire sur ce sujetou ParisApps, qui référence et note les appli- pour encourager les villes àcations utiles aux Parisiens. Pour Léa Marzloff, ouvrir les données et nouscomme « il existe des besoins extrêmement spé- nous positionnons pour lescifiques, les usagers testent et choisissent donc accompagner dans cetteeux-mêmes des applications qu’ils mettent en démarche. Nous aime-musique de façon personnalisée ». rions que cette position soit plus largement par-Pas de développement tagée par des groupes commepossible sans l’ouverture la RATP, la SNCF ou JCDecaux »,des données tranche Géraud Boursin, directeur des services numériques de Veolia-Transdev.En toile de fond, l’open data (ouverture des Outre la facilitation du calcul d’itinéraires, unedonnées), qui ouvrirait la voie à des applica- ouverture massive de la donnée transport per-tions transports incluant des données temps mettrait de proposer des applications réelle-réel, est sur toutes les lèvres. Les deux grands ment multimodales, voire intermodales. Dans Ville Rail & Transports - 26/12/2012 • 31
  • 4. > EN COUVERTURE même si on souhaite limiter « ce qui coûte cher L’usage de ces outils a-t-il un impact en investissement, comme le temps réel aux sur le transfert modal ? poteaux d’arrêt », souligne Géraud Boursin. Pour Le recours aux applications participerait à la marge au report modal des prouver que les supports classiques ont en- véhicules individuels sur les transports collectifs. « Il s’agit d’un facteur core toute leur place, Sofia Escamilla brandit encore marginal mais sur lequel on doit beaucoup travailler car les une étude réalisée par Keolis, qui révèle que changements d’usage sont très rapides », assure Gabriel Plassat. Chez « 20 % des usagers sont complètement rétifs à les deux grands opérateurs français, des études sont en cours pour l’utilisation des nouveaux moyens d’information. évaluer le transfert sur les transports publics de ce type d’outils. « Nous Cela nous a conduit à comprendre qu’aucun avons constaté que l’information sonore a contribué à augmenter la média d’information n’était à exclure : les ré- fréquentation de 3 %, nous allons donc étudier ce phénomène avec seaux sociaux, les applications mobiles, qui per- les applications et sites mobiles », annonce Sofia Escamilla. « C’est mettent de toucher un nouveau public, et les très difficile à montrer mais cela ne sert à rien de mettre à disposition des supports plus classiques, qui entraînent une informations pointues si la qualité de service n’est pas au rendez-vous. augmentation des usages ». Un avis partagé L’information temps réel n’est qu’un facteur qui va favoriser le report par Aymeric Gillaizeau : « L’information clas- modal », prévient quant à lui Géraud Boursin. E. S. sique doit perdurer, le papier a encore sa place aujourd’hui, surtout en cas de perturbation. Les applications ont l’inconvénient de ne s’adresser ce domaine, les premiers grands projets voient qu’à une seule typologie de personnes, la clien- à peine le jour. La SNCF s’est par exemple lan- tèle résidente : vous n’allez pas forcément pen- cée avec Mytripset, un calculateur multimodal ser à télécharger l’application du réseau que européen, actuellement accessible en version vous allez utiliser pendant un week-end, par bêta, sélectionné par la Commission euro- exemple. » L’accessibilité universelle doit donc péenne dans le cadre de son premier challenge également se penser en catégories de publics. « Smart Mobility »(1). Mais le projet à ce jour le Outre-Manche, outre-Rhin ou en Suisse, ce plus emblématique et le plus ambitieux reste souci-là a semble-t-il été mieux pris en compte, Optimod’Lyon, qui promet aux usagers une ap- notamment sur l’envoi des alertes de pertur- plication multimodale permettant un accès à bation des réseaux, qui sont diffusées en plu- l’ensemble des données transports terrestres sieurs langues. « En France, on commence tout pour calculer des itinéraires en temps réel et juste à le faire… », regrette-t-il. prédictifs en fonction du trafic. « Un projet pion- Et dans cinq ans, à quoi ressembleront ces ap- nier dans le monde », considère Gabriel Plassat. plications de mobilité ? Avec l’émergence de Chez nos voisins, l’organisation des transports la technologie NFC, on peut se prendre à rêver semble plus propice au développement d’ap- de pouvoir se fabriquer un itinéraire multimodal plications réellement multimodales. « Au lieu à partir de sa simple géolocalisation, payer et d’avoir cinquante AOT différentes, les Allemands valider automatiquement ses titres de trans- ont créé des zones de tarification où sont pro- port correspondant aux différents segments posés des services qui concernent tous les usa- de son trajet, via son téléphone. Bref, d’avoir gers, indépendamment du transporteur. En An- « une convergence de l’information multimodale gleterre, le service est encore meilleur, puisqu’il et de la billettique : une idée visionnaire ! », an- est national : je peux ainsi faire un calcul com- ticipe Jean Seng, de l’AFIMB (Agence fran- plet de mon itinéraire de Bristol à Edimbourg », çaise pour l’information multimodale et de la rappelle Aymeric Gillaizeau. billettique). Pour rendre le tout audible, encore reste-t-il à trouver un équilibre entre les appli- 20 % des usagers encore cations officielles des opérateurs, les applica- rétifs à l’utilisation des tions souvent plus innovantes des dévelop- nouveaux moyens peurs indépendants, ou encore celles faisant d’information largement appel à la communauté d’utilisateurs. Un équilibre pour aider les usagers à s’agripper Mais si le taux d’équipement en téléphones in- aux bonnes lianes dans cette jungle numérique. telligents ne cesse de croître, les acteurs des Dossier réalisé par Elsa SIDAWY transports ne souhaitent pas laisser sur le bord de la route les plus réfractaires à ce nouvel ou- 1. http://ec.europa.eu/transport/its/multimo- til ou les usagers les plus fragiles. Chez Veolia- dal-planners/ideas-for-journey-planners/in- Transdev, on ne néglige pas l’information tra- dex_en.htm ditionnelle sur papier, en station ou sur Internet, 2. http://mtaappquest.com/32 • Ville Rail & Transports - 26/12/2012
  • 5. Les 100 meilleures applications mobilitéLes 100 applicationsà avoir dans la pocheiPhone, Android, Windows Phone, site Web mobile… Comment s’y retrouverdans la jungle des applications transports ? Entre les « applis » officielles et lesplus confidentielles mais non moins pertinentes, notre guide pour s’y retrouver, enFrance et à l’étranger. ACCESSIBILITÉ 1 HANDIMAP (France) gratuite Unique en France, l’appli- trée, taille des marches, accessibilité des sanitaires…). Ce guide collabora- Site Web et cation de handi- tif référençant près de 24 000 lieux m o b i l e cap.fr s’adresse recevant du public (majoritairement pa- (compatible aux personnes risiens) peut être amendé des re- iPhone, iPad, à mobilité ré- marques des utilisateurs. Android) duite cherchant Le plus : labellisation Proxima Télécharge- des places de Mobile. ments : n.c. stationnement Lancé en fé- qui leur sont ré- vrier 2011 à servées. Lancée ET AUSSI Rennes en mars 2010, (Montpellier l’application pro- CAPSTREET à venir), Han- pose 58 000 places réservées aux ti- 4 (France) dimap facilite tulaires de la carte européenne de sta- Quatre étudiants toulousainsle déplacement des personnes à mo- tionnement indexées dans plus de ont imaginé ce projet de site Web etbilité réduite grâce à un calcul d’itiné- 590 villes de l’Hexagone. d’application visant à référencer lesraires géolocalisés prenant en compte Le plus : labellisation Proxima points d’intérêt en France et de leurl’accessibilité de la voirie (piéton). Ce Mobile. attribuer des critères d’accessibilité, ensite Web mobile affiche également les incluant un calcul d’itinéraires adapté.lieux accessibles (places de parking Ce projet basé sur l’open data est prêtréservées, carrefours à feux sonores, JACCEDE MOBILE à être lancé à Toulouse, Lyon, Mont-surfaces podotactiles…). Si le calcul 3 (France) gratuite pellier et Paris, mais aussi à Londres,d’itinéraires multimodaux est au- Application mobile : Web, New York et Sydney.jourd’hui impossible, ce site devrait iPhone et Androidbientôt pouvoir permettre aux usagers Téléchargements : 12 000de signaler à la communauté les zones Lancée en août TOULOUSE BOUGEtemporairement inaccessibles. 2011, l’applica- 5Le plus : imaginé dans le cadre tion Jaccedede l’ouverture des données des Mobile donne (France)transports de Rennes. accès à un Diffuse l’in- « Guide des formation sur b o n n e s les chantiers, PARKING adresses acces- la circulation 2 HANDICAP sibles » aux en temps (France) gratuite PMR, via la géo- réel, lesApplication mobile : iPhone et An- localisation du alertes tra-droid, site Web mobile (largeur fic…Téléchargements : n.c. des portes d’en- Ville Rail & Transports - 26/12/2012 • 33
  • 6. > EN COUVERTURE MÉTRO JAMÉTROTARD coups de UN TICKET 6 (France) gratuite gueule ou tout 9 (France) gratuite Application mobile : Web, autre événe- Application mobile : iPhoneiPhone et Android ment utile ou et AndroidTéléchargements : 6 000 divertissant Téléchargements : 30 000 Disponible en dans le métro. L’une des applications « cauchemar » Ile-de-France, Disponible à des régies de transport. Son seul ob- J a M é t r o Ta r d Paris, Lille, jectif ? dénoncer la présence de permet depuis Lyon et Tou- contrôleurs dans les couloirs du mé- novembre 2011 louse. tro, du RER de connaître en Le plus : la ou dans les temps réel les taille de la rames de perturbations sur communauté tramway de toutes les lignes devrait faire Lille, Paris, de transports pu- de l’ombre aux comptes Twitter of- Lyon, Mar- blics d’Ile-de- ficiels des lignes de métro de la seille et Tou- France (métro, RATP, récemment ouvertes. louse. Lan-RER, tramway mais pas les bus), en cée enrécupérant les messages envoyés sur janvier 2011Twitter. L’usager devient acteur de la J’AIME MA LIGNE (avec unecommunauté en signalant ou en 8 (France) gratuite pause suiteconfirmant de nouveaux incidents sur Application mobile : iPhone aux pres-les lignes et peut filtrer les informa- et Android sions destions en fonction de ses besoins et ha- Téléchargements : 520 000 opérateurs concernés), Un Ticket misebitudes de déplacements. Les infos Cette applica- sur le partage des informations par lesdiffusées via les nouveaux comptes tion officielle usagers sur les réseaux sociaux (Twit-Twitter des lignes de la RATP « ne sont de la RATP ter et Facebook). L’arrivée de la 3Gprises en compte que si l’algorithme permet depuis dans les couloirs du métro parisiendétecte que le message est pertinent », octobre 2011 pourrait faire exploser l’usage de ceindépendance oblige, notent les déve- de trouver et type d’applications…loppeurs de JaMétroTard. de partagerLe plus : forte de son succès, les bonnesl’application devrait se déployer à adresses pour PARIS-CI LALondres, Madrid ou New York. se restaurer, 10 SORTIE DU MÉTRO se cultiver et (France) s’oxygéner au- 0,79 € (iPhone) / 0,99 € (Android et CHECKMYMETRO tour de la plu- Windows Phone) 7 (France) gratuite part des lignes Application mobile : iPhone, Android, Application mobile : Web, de métro, de RER ou de tramway en Windows PhoneiPhone et Android Ile-de-France. Un moteur de re- Téléchargements : n.c.Téléchargements : 100 000 cherche, par mot-clé ou par station, Un avion à« Fanfare sur les quais train de banlieue permet d’accéder en un clin d’œil à un prendre etgare Montparnasse. La gouache ! », « florilège de bonnes adresses… J’aime vous ne sa-C’est dingue les gens ont le sourire ! » ma ligne c’est aussi la possibilité d’in- vez pas s’ilAu-delà du signalement des perturba- diquer à ses amis dans quel lieu on se est plus judi-tions (CheckMyMetro promet qu’un in- trouve et de partager ces informations cieux de secident peut être signalé 30 min avant avec les autres usagers (3 000 bons placer enla RATP), l’application lancée en juillet plans à ce jour). La Régie étudie la tête ou en2010 a dès le départ misé sur un ser- possibilité d’une déclinaison sur le Web queue device collaboratif des usagers des pour faciliter le renseignement des rame du mé-lignes de métro et de bus, qui fiches-lieux par les utilisateurs, la saisie tro pour faci-« checkent » musiciens, graffitis, sur mobile étant parfois difficile. liter votrecontrôleurs, publicités, coups de cœur, Le plus: accessible hors connexion. sortie ? Pa-34 • Ville Rail & Transports - 26/12/2012
  • 7. Les 100 meilleures applications mobilitéris-ci la sortie est un outil particulière- à jour régulièrement les modifications. possibilité aux usagers de remonterment efficace pour les situations d’ur- Le plus : ne nécessite pas de eux-mêmes les informations liées augence, puisqu’il permet de préparer la connexion Internet pour fonction- trafic, incidents et contrôles dans lesmontée dans le métro, RER ou tram- ner et indique les accès aux esca- couloirs du métro et des RER d’Ile-de-way pour descendre en face de sa sor- lators et ascenseurs pour les PMR. France.tie ou de sa correspondance. L’appli-cation a été lancée en septembre ET AUSSI LE BON WAGON2010 par Patrick Ung, qui a visité l’en- 12 (France)semble des stations pour produire des MÉTROÉCLAIREUR Concurrent de Paris-ci la sor-plans précis et qui poursuit son péri- 11 (France) tie du métro.ple, en s’aidant désormais des re- Concurrent de CheckMyMe-marques des utilisateurs et du dispo- tro, mais semble-t-il moins populaire,sitif open data de la RATP pour mettre cette appli communautaire donne la TRANSPORTS EN COMMUN ITRANSPORTS TRANSPORT points (Soleillos) et des cadeaux 13 (France) 14 (France) gratuite lorsqu’il partage ses trajets (piéton, gratuite Application mobile : Android vélo, métro, RER, train, covoiturage,Application Web et mobile Télécharge- bus, visioconférence… mais aussiTéléchargements : n.c. ments : n.c. étrangement moto et avion !) : bref,iTransports est un contenu d’agréga- Editée par Co- toutes les alternatives à la voiture indi-tion des transports publics à l’échelle vivo, l’applica- viduelle. L’usager peut ainsi accéder àdu territoire français commercialisé en tion Transport son bilan carbone quotidien. En coursB to B auprès peut être dé- de déploiement notamment à Angers,des acteurs des ployée par les aux Mureaux, à Clermont-Ferrand.transports : auto- AOT pour of- Le plus : intègre un module derités organisa- frir de l’infor- covoiturage privatif et versiontrices, SNCF, mation-voya- « pro » intégrant notamment pourcompagnies de geurs dans les les entreprises un module gestiontransports, transports en de leurs parcs de véhicules.constructeurs commun (horaires théoriques et tempsautomobiles (Ci- réel en fonction des AOT) : signale-troën Multicity), ment des arrêts sur une carte et navi- JOULdiffuseurs d’in- gation éventuelle vers l’un d’eux en 16 (France) licence annuelleformation, distri- fonction de la géolocalisation de dé- pour l’AOTbuteurs (Ikea), part, et possibilité d’avoir l’ensemble Application mobile : Web, iPhone etgrands comptes du public et du privé. des lignes et horaires associés à AndroidiTransports couvre la totalité des chaque arrêt. Expérimentéemodes de transports classiques : fer- probablementroviaire, urbain ferré et routier, lignes d’ici la fin de l’an-départementales, vélo… Ses fonc- GOTOO née dans destionnalités ? calcul d’itinéraires multi- 15 (France) gratuite villes et conseilsmodaux, cartographie interactive orien- Application mobile : iPhone, généraux, Joultée transports, affichage et connexions Android et Web offrira des fonc-temps réel, visualisation cartogra- mobile tionnalités clas-phique des perturbations, réalité aug- Té l é c h a r g e - siques (visualisa-mentée, calcul des isochrones… ments : n.c. tion interactiveLe plus : fin 2012, iTransports GoToo est desti- du réseau, tracés’ouvrira au covoiturage et à l’au- née à la valorisa- des lignes, nomstopartage dans le cadre du pro- tion des modes des stations,gramme Audace financé dans le de transport heure d’arrivéecadre des Investissements d’ave- doux : l’utilisateur du prochain bus,nir. gagne des prise en compte Ville Rail & Transports - 26/12/2012 • 35
  • 8. > EN COUVERTUREde la localisation de l’usager, recherche CO2 GO propose des cartes isochrones per-d’itinéraire door-to-door paramétrable, 19 (France) mettant de visualiser en un coup d’œilalarme planifiée) et plus inédites Elle se fait attendre depuis les zones accessibles en transports en(« map » temps réel et approche com- plus d’un an. En partenariat avec la commun en un temps donné à partirmunautaire liant social et transports). SNCF, le MIT travaille toujours sur de n’importe quel point de la ville sé-Sa grande force ? L’utilisation conjointe cette application qui devrait permettre lectionnée.des technologies Internet, du Cloud et aux usagers d’adapter leurs déplace-d’algorithmes de prédiction et d’ap- ments en fonction de l’empreinte éco-prentissage. logique des moyens de transports uti- SUBMATELe plus : seule application sur le lisés. C’est le capteur du smartphone 23 (international)marché français à proposer une qui devrait permettre de détecter lesolution info-voyageurs (SIV) « lé- mode de transport utilisé et de calcu- Rencontrergère » et clés en main, exploitant à ler les émissions correspondantes. l’âme sœurla fois le potentiel du temps réel et dans le mé-de la géolocalisation. tro ? Il y a FIXMYTRANSPORT une appli 20 (Royaume-Uni) pour ça !ET AUSSI Ce site mobile uniquement Submate disponible en Grande-Bretagne incite permet aussi COMMUTE les usagers des transports (bus, trains, de découvrir 17 GREENER métros et ferries) à faire remonter les les points (international) problèmes rencontrés sur leurs lignes d’intérêtTransforme les mobiles des usagers aux opérateurs concernés. L’idée de dans son quartier. des transports FixMyTransport est de faire des usa- en pisteurs de gers des « micro-activistes » pour poin- CO 2 et les ter collectivement du doigt (ou du cla- NEXTRIP SYSTEM pousse à dimi- vier) les lacunes de certains réseaux : 24 (Etats-Unis) nuer leurs par simple géolocalisation, un message Synchronise le GPS des émissions de est envoyé au transporteur et publié smartphones des usagers de Los An- gaz à effet de sur le site de FixMyTransport. geles avec celui des bus pour leur in- serre dues à diquer la position exacte du prochain leurs déplace- bus à venir. Bus Time à New York pro- ments. Une TRAMWAY pose une initiative similaire. appli dévelop- 21 DU GRAND pée par le BESANÇON groupe Volvo. (France) ONE BUS AWAY A l’occasion 25 (Etats-Unis) des travaux de E t r e ROADIFY son tramway, le aveugle et pren- 18 (Etats-Unis) Grand Besan- dre les trans- L’application Roadify offre aux çon a proposé ports en com-usagers des bus et trains de quelques en 2011 une mun relève du villes améri- application parcours du caines des ho- pour permettre combattant. L’ap- raires temps aux Bisontins pli communau- réel. Grâce à la de suivre l’ac- taire One Bus géolocalisation tualité des tra- Away a été dé- de leur mobile, vaux et d’adap- veloppée à Seat- l’information ter leurs tle pour guider est transmise déplacements en conséquence. Tours vocalement les aux autres l’a également proposé. aveugles et leur usagers et indiquer l’exacte position des arrêts de complétée par bus qu’ils souhaitent emprunter. les flux Twitter MAPNIFICENT – officiels et 22 (international) officieux. Le site allemand Mapnificent36 • Ville Rail & Transports - 26/12/2012
  • 9. Les 100 meilleures applications mobilité TRAIN APPLI TRANSILIEN (commerces, nées SNCF de charges des trains, des 26 (France) liste des par- données remontées par les clients et gratuite kings, flashs info agents SNCF, la météo…Application mobile : iPhone, Android trafic, SNCF la + tablettes Radio…). Té l é c h a r g e - Le bémol : MOBILI m e n t s : ne sont trai- 30 (France) + 800 000 tées rapide- Deuxième équipe gagnante Proposée par la ment que les des « Hack Days », Mobili doit pro- SNCF depuis suggestions chainement sortir en version alpha. septembre 201 1 les plus fré- Son objectif ? aider les voyageurs à (V2 en juillet quemment re- mobilité réduite au sens large : per- 2012), l’applica- montées par sonnes âgées, en fauteuil roulant, tion Transilien les usagers sur le forum mais, ne femmes enceintes, personnes avec s’adresse aux semble-t-il, pas les bugs isolés de des grosses valises… Le constat ? les usagers de l’application. suggestions de trajets les plus rapides trains régionaux sur les sites Internet et applications demais aussi de tous les modes de trans- Transilien ne sont pas forcément adap-port en Ile-de-France (RER, bus, métro, ET AUSSI tées à ce public : il convenait donc d’in-tram et Noctilien) qui souhaitent tégrer des suggestions adaptées.connaître les horaires des prochains SBB MOBILE Comme Tranquilien, Mobili devrait êtretrains en temps réel, s’abonner aux 28 (Suisse) une application participative.alertes en temps réel sur les perturba- L’applitions de leur ligne, rechercher leurs iti- de la compa-néraires tous modes de transport en gnie ferroviaire KANJARIV’IDF, visualiser leur trajet vers la gare suisse CFF est 31 (France)la plus proche avec géolocalisation… extrêmement Site mobile à destination desLa rubrique itinéraire connaîtra une re- complète (ho- Franciliens qui désirent trouver les ser-fonte cet automne. raires, points vices ad hoc à proximité de leur gareLe plus : depuis septembre, les d’intérêts, infos Transilien. Kanjariv’ se base égalementusagers peuvent également suivre temps réels sur sur les données ouvertes de Transilien.toute l’actu Transilien ainsi que les les événe-blogs et les fils Twitter des lignes. ments…). Le plus ? le taux de remplissage prévu TRAIN TIMES des trains, station par station, permet 32 (Royaume-Uni) SNCF DIRECT / aux usagers de décaler leurs trajets Site 27 APPLI en fonction des prévisions d’affluence. Web repré- COMPAGNON sentant une(France) gratuite carte dyna-Application mobile : iPhone et An- TRANQUILIEN mique four-droid, BlackBerry et iPad depuis août 29 (France) nissant aux2012 Dans la même veine, SNCF LondoniensTéléchargements : + 1,5 million Transilien travaille actuellement avec la localisa-Lancée en 2010, SNCF Direct a été deux équipes gagnantes des « Hack tion précisefusionnée avec l’Appli Compagnon fin Days » de juin. Tranquilien, qui devrait et le dépla-2011 pour en faire le portail unique sortir en version alpha en fin d’année, cement desd’information-voyageurs de la SNCF. indiquera aux voyageurs le remplis- métros deLa fonctionnalité « Mes gares » (789 sage des trains qu’ils envisagent de Londresgares Grandes Lignes et Transilien) prendre (en indiquant le niveau de quasimentpermet d’accéder aux tableaux de dé- confort au voyageur : vide, un peu en direct – en tout cas à partir desparts et arrivées de toutes les gares chargé, très chargé…). La mise en données officielles de l’API de Trans-de France, des Eurostar et Thalys place d’un modèle prédictif de rem- port for London.(temps réel), et à des infos pratiques plissage agrégera à la fois des don- http://traintimes.org.uk/map/tube/ Ville Rail & Transports - 26/12/2012 • 37
  • 10. > EN COUVERTURE MULTIMODALITÉ STRASMAP réel, réseau des pistes cyclables, dis- lement accessibles via des horoda- 33 (France) gratuite ponibilité des vélos en libre-service, qua- teurs multifonctions. L’implémentation Application mobile : iPhone, lité de l’air… de la solution de stationnement par la Android Le plus : la CUS souhaite amen- mise en place de capteurs au sol est Télécharge- der l’application avec d’autres en cours de finalisation dans une zone ments : plus fonctionnalités complémentaires du centre de Nice. de 30 000 (culture, sport, services publics…). Le plus : à terme, pour ceux qui La ville et la ne possèdent pas de téléphone communauté adapté, des panneaux installés sur urbaine de CITY PASSPORT la voirie guideront les usagers en Strasbourg 34 (France) tarif non déterminé temps réel vers les places de sta- font partie des Application mobile : iPhone, tionnement vacantes. premières col- Android et Windows Mobile lectivités ayant Téléchargements : n.c. proposé une Baptisée City Passport, l’application URBAN PULSE solution de cal- multimodale de la ville de Nice per- 35 (international) gratuite cul d’itinéraires mettra aux automobilistes d’optimiser Application mobile : iPhone, multimodaux leur stationnement en ville en s’orien- Android(TC, vélo, voiture, piéton) en temps réel tant vers les zones les moins conges- Téléchargements : n.c.en France. Disponible depuis octobre tionnées (stationnement en voirie, par- Lancé en mars dernier, Urban Pulse201 StrasMap couvre 28 communes 1, king en ouvrage et parking-relais), de se veut un « compagnon de mobilité ».de la communauté urbaine de Stras- payer le stationnement en voirie par « L’application est orientée sur les sor-bourg. Principales fonctionnalités ? Cal- téléphone et de mieux se déplacer ties, en étant interconnectée avec l’in-cul d’itinéraires, horaires des transports dans la ville en utilisant les transports formation transport », note Gérauden commun et état du trafic en temps publics et alternatifs. Les informations Boursin, de Veolia-Transdev. Elle per-réel, occupation des parkings en temps sur les transports publics seront éga- met en effet à la fois de planifier ses sorties, via les réseaux sociaux no- Le buzz de 2013 ? tamment, et d’utiliser le meilleur SMARTMOVES (France) tarif non déterminé moyen de transport pour s’y rendre Application mobile : Android grâce à un calculateur multimodal in- Las de jongler entre plusieurs applications pour vos déplacements ? De nom- tégrant, en Ile-de-France, 11 modes breuses solutions sont désormais dans les cartons pour proposer aux usagers différents. Via les partenariats établis des calculs d’itinéraires multimodaux optimisés de porte à porte, notamment grâce avec Digitick, la Fnac, La Fourchette, à la disponibilité progressive des horaires en temps réel de différents systèmes AlloCiné, ParisBouge.com… l’usager de transport. Le projet de recherche Optimod’Lyon est le plus ambitieux en la ma- se voit proposer à la fin de son trajet tière. SmartMoves s’inscrit dans ce projet et sera la première application en France des « bons plans » sorties. Déjà dis- de guidage urbain conjuguant tous les modes de transport (trafic routier, covoitu- ponible à Strasbourg, Chambéry, New rage, transports urbains, TER, vélo, Vélo’v, marche) avec les données historiques, le York et La Nouvelle-Orléans, Urban temps réel et le prédictif à 1h. L’application qui découlera de ce projet d’innovation Pulse devrait poursuivre sa route à à l’échelle de l’agglomération permettra de programmer son itinéraire en fonction Rennes ou Boston. des conditions réelles de trafic et de bénéficier d’un suivi sur l’ensemble de son iti- néraire quel que soit le mode emprunté. En cas de trafic perturbé, l’utilisateur sera alerté et se verra proposer des alternatives en fonction de sa localisation. Déve- ET AUSSI loppée par CityWay et le Grand Lyon, l’application constituera ainsi un navigateur ur- MY TRIP SET bain tous modes, à l’image des systèmes de guidage routier dans les voitures. Les automobilistes auront accès à des données prédictives de trafic jusqu’à t + 1h, 36 (France) ainsi qu’à des données temps réel sur les places de stationnement. Les premières Collaboration entre Attoma et expérimentations sont prévues à l’été 2013. Voyages SNCF, My Trip Set est un cal- > Le + : le projet prévoit également de mettre à disposition ces données culateur d’itinéraires multimodaux pour optimiser le trafic de marchandises en ville (logistique), en privilé- longues distances à l’intérieur de l’Eu- giant certaines zones déterminées par la collectivité (en évitant les zones rope, intégrant train, avion, voiture, à préserver comme les écoles ou les quartiers d’habitation, par exemple). ferry… Actuellement en version bêta, il permet de comparer les itinéraires en38 • Ville Rail & Transports - 26/12/2012
  • 11. Les 100 meilleures applications mobilitéfonction de leurs durées et des tarifs… par ce biais serait récompensé par des smartphone, incluant les offres de trainet de commander son voyage sur le miles que l’usager pourrait réutiliser en et d’autopartage de la Deutsche Bahn.site de Voyages SNCF ! Il n’inclut pas bus, en métro ou en voiture. Pour l’ins- L’objectif : faciliter la gestion de la flotte(encore) les transports en commun ur- tant, le projet est en stand-by mais ses et à terme permettre aux usagers debains pour se rendre à l’aéroport ou à initiateurs cherchent des collectivités réserver et d’ouvrir les véhicules avecla gare, par exemple. volontaires à travers le monde pour le leur mobile. déployer. MO LOCOMOTE 37 (Allemagne) DEUTSCHE BAHN 39 (France) Lunar Europe, Green City et 38 ET DEUTSCHE Calcul d’itinéraires multimo-l’université de Wuppertal se sont as- TELEKOM daux permettant de choisir les trajetssociés pour imaginer le concept MO, (Allemagne) en fonction de ses envies (sportif, ra-visant à construire une offre globale Les deux opérateurs allemands ont pide, confort). Mixe également les in-de transports articulant autopartage, annoncé en juin 2012 vouloir dévelop- formations trafic remontées par les uti-location de vélo et offre de transports per conjointement un service de pla- lisateurs de l’application et les alertesen commun. Chaque trajet effectué nification d’itinéraires multimodaux sur des sources officielles. PIÉTONS WALK SCORE ment précis ou sur un parcours. Pour 40 (Etats-Unis) gratuit éviter dioxyde d’azote, ozone et autres Application mobile : iPhone particules, Votre air permet d’opter Télécharge- pour les parcours les moins exposés. ments : n.c. Après le suc- TEXTVISION - cès du site 43 TYPE N WALK - Web, Walk EMAIL’N WALK Score propose (Etats-Unis) désormais de- Téléchargements : 2 500 « Jévite lé potos » : ces trois applica- puis juillet l’ap- L’entreprise polonaise ARnav propose tions made in USA utilisent l’appareil plication épo- deux applications. ARnav POI Browser photo des smartphones pour rendre n y m e (lancée en mars 2012) s’adresse à tous l’écran transparent et permettre aux (uniquement les piétons et touristes du monde entier piétons de tapoter un message toutaux Etats-Unis), permettant de calculer et permet de localiser en réalité aug- en restant conscients de leur environ-l’accessibilité piétonnière d’un quartier. mentée un ensemble de lieux utiles, nement immédiat.Le système évalue dans quelle mesure comme les distributeurs de billets, bars,un quartier est favorable aux piétons, en restaurants à proximité de l’usager. AR- LAYARsanctionnant le résultat par un score nav Geocaching (mai 2012) est quant à 44 (international)évocateur. Les critères qui font le para- elle une application de « géocaching », Le premier navigateur mobiledis des piétons (« Walker’s Paradise ») ? plus particulièrement dédiée aux enfants. à réalité augmentée : Layar affiche surDensité de population élevée, présence Le plus : applications utilisables l’écran du smartphone des informa-de trottoirs et pistes cyclables, mixité partout dans le monde grâce à la tions en incrustation, en fonction dudes activités, facilité d’utilisation des base de données OpenStreetMap. lieu visé par le capteur photo du mo-transports en commun… bile.Le plus : indique les différents ser-vices de proximité et permet de lo- ET AUSSI WALKONOMICScaliser des appartements à louer 45 (Royaume-Uni)correspondant à ses propres critères VOTRE AIR A l’image de Walk Score,de « marchabilité » et d’accessibilité 42 (France) cette appli mesure le degré deaux transports en commun. Destinée aux piétons et cy- « marchabilité » de plus de 600 000 clistes, cette appli (qui ne fonctionne quartiers à San Francisco, New York pas parfaitement et sur une zone limi- et en Angleterre, en leur accordant de ARNAV tée) se base sur les données des sta- 41 (international) gratuite tions de mesure AirParif pour calculer 1 à 5 étoile en fonction de critères bien précis obtenus à partir des Application mobile : Android le niveau de pollution à un emplace- données ouvertes. Ville Rail & Transports - 26/12/2012 • 39
  • 12. > EN COUVERTURE STATIONNEMENT PLACELIB d’utilisateurs, le nombre d’utilisateurs est très faible 46 (France) en temps réel. (circuit à suivre regroupant les rues où gratuite (puis abon- Le cédant suit les chances de trouver une place de nement à les déplace- stationnement sont les plus impor- 2,99 €/mois (1er ments du re- tantes). mois gratuit) pour cherchant en http://www.cipsu.com/ les fonctionnalités temps réel sur premium) une carte affi- Application mo- chant le temps ZENPARK bile : iPhone, An- et la distance 49 (France) droid avant la ren- Application mobile Téléchargements : contre. Autres points forts ? Aucun Téléchargements : n.c. 10 500 échange de points ou d’argent entre Zenpark est une start-up qui est partie 30 % des automo- les automobilistes, taille des véhicules du constat qu’un grand nombre debilistes au volant dans les villes cher- prise en compte, données recalculées places de stationnement privées (enchent une place pour se garer. Les dé- en fonction des retards… A venir : une particulier celles des gros propriétairesveloppeurs ne s’y sont pas trompés et offre premium et des offres dédiées comme les bailleurs immobiliers) sontl’offre d’applications facilitant le sta- aux professionnels et aux institution- souvent vacantes alors que la voirie esttionnement se démultiplie. Placelib (ex- nels. saturée. Zenpark propose donc d’opti-Share My Spot sorti en décembre Le plus : intégré à l’incubateur miser en temps réel l’occupation de2011), qui a sorti sa nouvelle version « Mobilité connectée » (Paris Incu- ces parkings privés en les transfor-en novembre, donne accès à une car- bateurs et Renault), Apila sera in- mant en parkings partagés. Contraire-tographie du stationnement (zones au- tégrée dans les prochains véhi- ment à ses concurrentes, l’applicationtorisées, nombre de places par rue, dis- cules Renault équipés de la tablette dont le lancement officiel est prévu enponibilités dans les parkings en R-Link de Renault. Apila mise éga- 2013 ne mettra pas les automobilistesouvrage en temps réel). Cerise sur le lement sur d’autres partenariats en relation, mais permettra à chacungâteau : Placelib permet aux automo- pour se démarquer (LeasePlan, d’eux de réserver une place de sta-bilistes de « s’échanger » leur place de TomTom, Mobivia…). tionnement à la volée comme àstationnement. Celui qui s’apprête à l’avance. A l’aide de leur téléphone mo-quitter sa place l’indique quelques mi- bile ou d’une télécommande qui leurnutes avant son départ pour la mettre à STREET PARKING sera fournie, ils pourront ensuite ac-disposition de la communauté. Son 48 (France) céder aux parkings équipés du sys-geste sera récompensé par des ca- version bêta gratuite tème Zenpark. Un pilote commercialdeaux « mobilité ». Un algorithme per- Application mobile : iPhone, Android est prévu fin 2012 à Paris.met alors de croiser l’offre et la de- Téléchargements : n.c. Le plus : un partage des revenusmande pour proposer les places les Lancée fin septembre, la nouvelle ap- avec les propriétaires (prélèvementplus pertinentes en temps réel (voirie plication Street Parking, qui s’adresse sur le compte de l’automobiliste).ou parkings), en fonction des condi- dans un premier temps aux automobi-tions. listes parisiens, permet de déterminerLe plus : interfaçage à venir avec en temps réel les places de stationne- PARKING DISPOdes services innovants liés au sta- ment libres sur la voirie. Face à la 50 (France)tionnement. concurrence, l’éditeur Cipsu se dé- 1,59 € marque par un processus automatisé Application mobile : iPhone, Bada qui ne nécessite aucune intervention (Samsung), Win- APILA de l’automobiliste (système de prédic- dows Phone 47 (France) tion intelligent et automatisé). La pro- Té l é c h a r g e - gratuite messe ? Guider les automobilistes vers m e n t s :Application mobile : iPhone, Android, des places de stationnement vacantes 200 000Renault R-Link dans des délais réduits, en évitant les Aucune place deTéléchargements : 50 000 zones de congestion. Contrairement stationnement àDepuis juin 2012, Apila propose d’iden- aux applications communautaires ba- l’horizon ? Par-tifier, choisir, puis d’être guidé à la place sées sur du déclaratif, Street Parking king Dispo estd’un autre membre de la communauté promet une solution simplifiée même si l’une des nom-40 • Ville Rail & Transports - 26/12/2012
  • 13. Les 100 meilleures applications mobilitébreuses applications offrant aux auto- ponibles dans UINFOPARKmobilistes des informations en temps les rues équi- 54 (France)réel sur la disponibilité et la localisa- pées. L’applica- gratuittion des parkings. L’application fournit tion a été diffu- Application mobile : iPhoneégalement les heures d’ouverture, ta- sée pendant les Téléchargements : n.c.rifs et services (recharges pour véhi- deux mois d’ex- Utilisacteur pro-cules électriques…) de près de 2 000 périmentation pose aux usa-parkings en France. Opérant pour la du système gers d’échangerFédération nationale des métiers du ParkSense à des informationsstationnement, Navx a ainsi accès en Issy-les- sur le stationne-exclusivité aux informations les plus Moulineaux, fin ment et lespertinentes. Lancée en 2009, la cou- 2010. Elle sera transports enverture géographique de l’application à nouveau ac- commun. Utili-devrait être prochainement étendue à cessible au public lors de l’extension sacteur mise surd’autres pays. du pilote initial, prévue pour 2013. le design de service pour apporter aux utilisateurs un service plus conforta- ble et adapté à leurs besoins. Si l’ap- PARCMÈTRE PARKOPEDIA plication, toujours en bêta, peine à dé- 51 ASSISTANT 53 (international) coller, ses initiateurs misent sur la (France) 0,79 € £1.99 prochaine version pour développer laApplication mobile : iPhone Application mobile : iPhone, Android, communauté d’utilisateurs multimo- Télécharge- Windows Phone et Nokia daux. La jeune entreprise invite éga- ments : n.c. lement les villes à adopter ses solu- Application à tions comme outil de transformation destination de leur mobilité, au travers d’une offre des têtes en d’accompagnement personnalisée. l’air ! Parcmè- tre Assistant s’adresse à STATIO LIB tous les auto- 55 (France) mobilistes et Application mobile motards ayant Téléchargements : expérimentation tendance à Téléchargements : un million Lyberta, le concurrent toulousain deoublier l’emplacement de leur véhicule 25 millions de places de parking à tra- ParkSense mise lui aussi sur un in-stationné. Lancée en septembre 2010, vers le monde. Lancé en 2007, le site vestissement des collectivités pourl’application permet de localiser son Parkopedia revendique un million d’uti- promouvoir son système innovant devéhicule et d’être alerté avant la fin de lisateurs chaque mois, dans 28 pays sondes implantées sur la chaussée,l’horaire de stationnement. et 6 000 villes. Les gestionnaires de détectant les places de stationnementLe plus : ne nécessite pas d’être parkings privés (ouvrages) sont évi- libres ou occupées. Grâce à ce sys-connecté à Internet. demment mis à contribution pour four- tème automatique qui renvoie les in- nir en temps réel la disponibilité des formations vers un serveur, inutile de places – des données plus difficiles à déclarer à une communauté de PARKSENSE obtenir sur les parkings publics. Mais conducteurs que l’on quitte sa place, 52 (France) l’application stationnement la plus in- la mise à jour se fait en temps réel sur gratuite ternationale du moment a bénéficié de son smartphone. L’expérimentation estApplication mobile : iPhone sa position de pionnière, misant tout en cours depuis début juillet à Tou-Téléchargements : 25 000 sur la communauté d’automobilistes louse.ParkSense est la solution bien connue qui ajuste et corrige en permanencede la start-up SmartGrains, qui tente ces informations. Lancée en marselle aussi de répondre à la probléma- 201 à travers le monde, son succès 1 PARKBUDtique du stationnement urbain via des permet de garantir des informations à 56 (international)capteurs installés sur les places de jour sur l’ensemble des parkings réfé- 1,79 €stationnement qui détectent leur état rencés. Application mobile : iPhonede disponibilité. L’application permet Le plus : application « naviga- Téléchargements : + 500 000aux automobilistes de localiser en tion » la plus téléchargée en An- Disponible en 15 langues et partouttemps réel les places de parking dis- gleterre (version iPhone). dans le monde, ParkBud est l’une des Ville Rail & Transports - 26/12/2012 • 41
  • 14. > EN COUVERTURE plus com- réel déployé à mun pour faciliter les déplacements plètes et lu- San Francisco, des automobilistes. diques du avant Lyberta marché dans et Smart- PARKADOM le domaine du Grains en 59 (France) stationne- F r a n c e , Plus réseau social qu’applica- ment : détec- SFpark se tion, Parkadom propose aux proprié- tion des par- base sur des taires de parkings privés de trouver kings via détecteurs des automobilistes intéressés pour les géolocalisa- installés sur louer. Contrairement à Zenpark, les in- tion, compteur les places de téressés doivent s’organiser eux-avec rappels programmables pour stationnement mêmes pour remettre les moyens d’ac-connaître la durée de stationnement qui relaient cès aux conducteurs.restante, localisation du véhicule, paie- l’informationment par téléphone, détection des aux usagers via leur smartphone. SE GARERpoints d’intérêt… 60 À PARISLe plus : sélectionnée par Apple PARKING NANTES LA NUITen 2011 comme l’une des meil- 58 (France) (France)leures applications de la catégorie L’open data ouvre des possi- Depuis deux ans, les Parisiens ont le« navigation ». bilités infinies de nouveaux services droit de se garer sur les places de li- aux citoyens. C’est le cas pour les vraison le soir, de 20h à 7h. Cette ap- données concernant le taux d’occu- plication permet donc aux noctam-ET AUSSI pation en temps réel des parkings bules de trouver une place de (ouvrages le plus souvent) d’une ville. stationnement… et d’éviter de rater SFPARK Parking Nantes répond à cette de- leur séance de cinéma ! 57 (Etats-Unis) mande et indique la disponibilité de Projet novateur et pionnier de 7 000 places de stationnement maisgestion du stationnement en temps aussi l’accès aux transports en com- TAXIS TAXIME PARIS GET TAXI LEBONTAXI 61 (France) 1,59 € 62 (international) 63 (EX-G1TAXI) (France) Application gratuite gratuite mobile : iPhone Application Application Té l é c h a r g e - mobile : iPhone, mobile : iPhone, ments : n.c. Android, Black- Android (octo- Disponible en Berry et site bre) Ile-de-France Web Té l é c h a r g e - depuis décem- Télécharge- ments : 15 000 bre 2009, ments : Sortie en mai TaxiMe Paris + 250 000 2011, cette ap- permet aux utili- (monde) plication permet sateurs de re- L’objectif de Get de réserver un chercher les Taxi ? simplifier la taxi à l’avance ou bornes de taxi réservation d’un de commander aux alentours et taxi en direct. Sa force ? être disponi- un taxi en temps réel, en localisant le d’estimer le prix ble depuis mars 2011 dans plusieurs véhicule le plus proche de soi. Lebon-d’une course en taxi, mais pas de ré- villes israéliennes, à Londres, Moscou, taxi revendique 800 chauffeurs ins-server un véhicule. Le client peut pro- bientôt aux Etats-Unis et en France. crits (via leur propre smartphone) surposer via les réseaux sociaux de par- Les véhicules sont équipés d’un boîtier l’Ile-de-France et des centaines detager une course avec d’autres GPS et d’un GPRS (100 € par mois) courses réalisées chaque jour, et pro-passagers. et les clients se géolocalisent pour choi- met une extension de son service dans sir le taxi le plus proche d’eux. les cinq plus grandes villes françaises42 • Ville Rail & Transports - 26/12/2012
  • 15. Les 100 meilleures applications mobilitéd’ici la fin de l’année. Pour l’instant, l’uti- sir le taxi le plus proche de soi et de n’est pas une application mobile maislisateur doit décrocher son téléphone suivre sa progression en temps réel, permet via un site Web de partager unpour contacter le chauffeur : depuis SnapCar mise sur l’aspect social en taxi pour se rendre dans les aéroportsoctobre, les échanges peuvent direc- donnant la possibilité à l’usager de par- parisiens. Ce service s’appuie sur latement se faire par messages interpo- tager son itinéraire en temps réel via flotte des 7 000 taxis parisiens affiliéssés. Etape suivante ? La possibilité de les réseaux sociaux. Via cette applica- G7 et s’adresse aux 87 millions depayer directement via son mobile une tion, il est également possible de ré- voyageurs annuels.fois la course terminée. server un véhicule à l’avance. Le paie- ment automatisé et la réception de TAXI MAGIC factures détaillées séduiront les plus 68 (Etats-Unis) TAXILOC pressés. Cette application américaine 64 (France) Le plus : SnapLive permet de (45 villes) permet de réserver, suivre gratuite jouer les playlists de son choix une l’avancée de son taxi, payer la courseApplication mobile : iPhone, Android fois installé dans le véhicule. avec son mobile et recevoir un reçuTéléchargements : 7 000 électronique automatiquement.Depuis février,Taxiloc permet MONSIEUR TAXI MY TAXIde commander 66 (France) 69 (Allemagne)un taxi en temps prix variable (en fonction du Les échanges entre chauf-réel. Réponse nombre de licences) feurs et passagers sur My Taxi (dispo-garantie en 3 Application nible dans 15 villes allemandes) se fontmin et prise en mobile : An- directement par smartphones interpo-charge en moins droid sés. L’une des applications taxi les plusde 10 min. Si au- Avec Monsieur populaires en Europe, qui permet lecun taxi n’est Taxi, l’entreprise paiement par mobile.disponible, l’application renvoie vers les Covivo s’adressebornes de taxi les plus proches. Dis- au secteur du REPORTATAXIponible en région parisienne, le ser- transport à la de- 70 (Etats-Unis)vice s’adresse en particulier à un pu- mande. Depuis Il fume au volant, prend lablic international : via le système de septembre 201 1, mauvaise route, parle au téléphone enmessages interactifs et prédéfinis, les cette application permet des alertes conduisant… ? Cette appli est dédiéemessages peuvent être envoyés en 5 en push ou en mode alarme à une aux New-Yorkais qui souhaitent fairelangues différentes et sont automati- communauté de transporteurs dans un remonter les mauvais (et bons !) com-quement traduits en français au chauf- ordre de pertinence déterminé, afin de portements des chauffeurs de taxi.feur. solliciter le transporteur le plus proche.Le plus : ne nécessite pas d’être Le transporteur confirme directement UBER (international)connecté à Internet. sa capacité de prise en charge qui est 71 Service de chauffeur privé communiquée au client qui a fait sa géolocalisé. Propose depuis demande de transport et au tiers en récemment un service de motos-taxis SNAPCAR charge de l’exploitation du service pour à Paris. 65 (France) gratuite la traçabilité. Ce système léger en Application mobile : iPhone, termes d’équipement pour les chauf- GÉOCAB (Royaume-Android (octobre) feurs permet de déclencher des trans- 72 Uni)Té l é c h a r g e - ports de manière optimisée et en Le dernier arrivant à Londres.ments : n.c. temps réel (interception possible d’un Possibilité de choisir son taxi en fonc-La concurrence transport à la demande en circulation tion de son heure d’arrivée, les com-est rude pour sans réservation préalable), avec un mentaires faits sur le chauffeur ou leSnapCar qui investissement et coût de maintenance prix.existe depuis compétitif.quelques mois à TAXYZ (France)Paris. Principale 73 Taxyz permet de localiser unoriginalité ? Si ET AUSSI taxi à proximité, de le com-comme beau- mander gratuitement depuis l’applica-coup d’autres la WE CAB tion et de suivre son arrivée.géolocalisation 67 (France)permet de choi- Lancé en mai 2012, We Cab Ville Rail & Transports - 26/12/2012 • 43
  • 16. > EN COUVERTURE VÉLO VELODISPO vice et faciliter le cette appli optimisée pour Android 74 (international) gratuite travail des donne la liste, le nom des stations et Application mobile : équipes de les disponibilités des vélos.iPhone/iPad et Android maintenance.Téléchargements : 10 000 Brillante idée qui GÉOVÉLODepuis septembre 2010, VeloDispo mériterait d’être 78 (France)permet de consulter l’état des stations suivie par les ré- L’indispensable pour les cy-de location de vélos en libre-service seaux : « Veolia clistes pari-dans de nombreuses villes du monde était intéressé siens qui sou- (de Calais à Car- par le concept à h a i t e n t diff, en passant Nice mais n’a ja- calculer et par Stockholm), mais donné réaliser en la carte des sta- suite, quant à la ville, je n’ai jamais reçu fonction de tions, les points de réponse… Je n’ai donc pas poussé leurs besoins d’intérêt à proxi- plus avant le développement car, sans les itinéraires mité… Les infor- pouvoir remonter les informations, le les plus ra- mations sont service est inutile », déplore Clément pides ou les mises à jour plu- Chazarra, son instigateur. plus sécurisés sieurs fois par Le plus : la Web app n’oblige pas pour se dépla- heure et sont is- à télécharger une application mais cer en vélo dans la capitale. sues des ser- seulement à ouvrir une page Web.vices des réseaux (en accord avec le BKMEprestataire). Les évolutions de la ren- 79 (Etats-Unis)trée ? Nouvelle interface, nouvelles ARCEAUVÉLO L’idée est contestable maisvilles (France, Italie, Canada, USA), la 76 (France) gratuite séduira sûrement les cyclistes quoti-« surveillance de station », qui informe Application mobile : Android diennement contraints de franchir desde la proximité d’une station, l’intégra- Téléchargements : aucun obstacles (voitures, travaux…) sur lestion avec d’autres applications d’itiné- Dédiée aux Rennais, ArceauVélo a été pistes cyclables : BKME est un siteraires (TomTom, Navigon, Mappy, développée à partir des données ou- d’activistes new-yorkais du vélo qui lesOrange Maps, Waze…). Une alterna- vertes de la ville bretonne. L’intérêt ma- incite à poster les photos des contre-tive aux applications proposées par les jeur de cette ap- venants.prestataires locaux, utile quand on plication qui n’avoyage. pas rencontré le BIKE PLANNERLe plus : possibilité de trier la liste succès depuis 80 (Etats-Unis)des stations (proximité, vélos dispo, son lancement en Bike Planner est un site baséemplacements libres, nom…). mai ? permettre sur OpenStreetMap permettant aux de localiser les ar- cyclistes de Chicago de choisir parmi ceaux à vélos à des catégories d’itinéraires (rapide, plat VÉLOS LIBRE- proximité immé- ou sécurisé) et de les moduler en 75 SERVICE / SOS diate. Son initia- fonction de leurs préférences et de VLS teur insiste sur la facilité de duplica- leurs besoins propres. Pour ceux qui(France) gratuite tion de cette application qui pourrait optent pour un VLS, Bike Planner pro-Web app profiter aux cyclistes de toutes les pose un itinéraire adapté aux disponi-Téléchargements : n.c. villes qui se décident à ouvrir leurs bilités dans les stations.Un seul vélo disponible sur une station données.en libre-service, le siège retourné ? VÉLIB’C’est souvent signe que son état em- 81 (France)pêche de l’utiliser… Lancée en octo- ET AUSSI L’application officielle de labre 2011 sur Nice puis Paris, la Web Ville de Paris et JCDecaux pour lesapp SOS VLS donne la possibilité aux OPENBIKE usagers de VLS parisiens.utilisateurs de signaler et localiser les 77 (France)vélos abandonnés et dégradés sur le Destinée aux utilisateurs deréseau pour améliorer la qualité du ser- VLS de plusieurs villes françaises,44 • Ville Rail & Transports - 26/12/2012
  • 17. Les 100 meilleures applications mobilité VOITURE SMARTSTART proximité de son véhicule. Subversive, COVISOFT 82 (international) de 149 à cette application lancée en janvier 201 1 86 (France) gratuite 399 $ permet également de localiser son véhi- Application mobile : iPhone,Application mobile : iPhone, Android, cule, d’être alerté sur la fin de validité de AndroidBlackBerry son stationnement et, en cas de retard, Téléchargements : n.c. Téléchargements : de savoir dans quelle fourrière retrouver Comme d’autres applications du même + 1,5 million son véhicule (à Paris seulement). Dispo- type, Covisoft s’adresse Pour tous les conduc- nible sur la France entière et bientôt en aux covoitureurs qui teurs de régions aux Italie. souhaitent être mis en hivers rigoureux, l’en- relation en temps réel : treprise Viper a déve- GREEN MONKEYS optimisation de son tra- loppé SmartStart, une 84 (France) gratuite jet et alertes des propo- application qui permet Application mobile : iPhone, sitions de covoiturage de démarrer sa voiture Android en temps réel (via la et faire chauffer son Té l é c h a r g e - géolocalisation), indica- moteur, tout en termi- ments : n.c. tion du temps d’attentenant son petit-déjeuner au chaud. La L’application Green pour le passager ou de la durée du dé-V3 de cette application sortie en octo- Monkeys est une tour pour le conducteur, partage des fraisbre 2009 inclut de nouvelles fonction- solution permet- via un portemonnaie virtuel. Une mise ànalités : alertes pour suggérer l’heure tant aux usagers jour récente a permis d’ajouter des fonc-d’allumage en fonction de l’heure de de réaliser des tra- tionnalités : indication aux passagersdépart, contrôle des ouvertures, ver- jets en covoiturage d’une alternative éventuelle en transportsrouillage le cas échéant, alertes en cas en temps réel. Elle en commun, gestion automatique du par-de problèmes techniques sur la voi- permet de consul- tage des frais, navigation intégrée pourture… le tout quelle que soit la distance ter son calendrier le conducteur pour retrouver son passa-à laquelle se situe le conducteur. Seule de covoiturage, ger…condition pour utiliser ce beau joujou : d’accepter ou refuser des propositions Le plus : première expérimenta-disposer d’un démarreur Viper installé de trajets, de chatter en ligne avec ses tion concluante menée avec l’ap-par un installateur agréé. Aujourd’hui, partenaires de covoiturage, de partager pui du conseil général de l’Isère.SmartStart n’est accessible qu’aux automatiquement les frais…Etats-Unis, Canada, Royaume-Uni et BLABLACARMalaisie. CHARGEMAP 87 (Europe) gratuite 85 (France) gratuite Application mobile : iPhone, PERVENCHE Application mobile : iPhone, Android et site mobile 83 (France) Android Téléchargements : 4,99 €/an sur iPhone version Téléchargements : 6 000 + 450 000premium, gratuit sur Android La peur de se retrouver en panne Le leader français de la mise en rela-Application mobile : iPhone, Android d’électricité est un des facteurs qui tion pour des trajets en covoiturage aTéléchargements : 400 000 freine le déploiement des véhicules lancé son application en décembreSur le même principe que les alertes électriques. L’application ChargeMap 2009. Depuis, le service est accessibleavertissant de la présence de contrôleurs répond à cette crainte en donnant ac- pour tous les Européens souhaitantdans le métro, Pervenche s’adresse aux cès aux points de charge les plus partager leurs trajets. automobilistes : proches de l’automobiliste, qui pourra à Publication et réserva- alertes sur les der- son tour ajouter des informations et les tion d’un covoiturage, niers contrôles de partager avec la communauté d’utilisa- messagerie et « clic to stationnement signa- teurs. Sortie en août 201 et disponi- 1 call », géolocalisation lés à proximité de son ble en France, l’application devrait bien- des conducteurs et pas- véhicule et contrôles tôt indiquer l’ensemble des points de sagers, push alert… au- de stationnement en recharge en Europe pour les voyageurs delà de fonctionnalités cours et consultation au long cours. classiques, la force de des derniers Le plus : 3 000 points de charge BlaBlaCar est d’offrir contrôles de station- référencés et la plus grande com- une grande commu- nement signalés à munauté d’utilisateurs en France. nauté d’usagers : 2,5 Ville Rail & Transports - 26/12/2012 • 45
  • 18. > EN COUVERTUREmillions de Français sont déjà mem- et accidents de circulation grâce à un tre eux auraient été repérés depuisbres, soit 95 % des offres de covoitu- algorithme de probabilité. Le service a 201 à Boston. 1rage en France. L’application mobile été testé à Seattle par 2 500 automo-représente déjà 20 % du trafic sur le bilistes équipés de smartphones. MOBIGARAGESservice. 95 (France) WEDRIVE Une panne impromptue ? Cette BUZZCAR 92 (France) appli permet de géolocaliser les garages 88 (France) gratuite En version bêta, l’appli de Ville dans toutes les villes françaises dans un Application mobile : iPhone, Fluide s’adresse aux communautés lo- rayon de 50 km et de noter les profes-Android cales de covoitureurs qui réalisent quo- sionnels rencontrés.Téléchargements : 35 000 tidiennement des trajets domicile - tra-La version française de l’application vail. La rémunération des conducteurs AVEGO DRIVERBuzzcar – l’un des leaders de l’auto- se fait automatiquement en fonction 96 (international)partage dans le monde – est sortie en des kilomètres parcourus. Application pionnière pour lejuin 201 Elle permet de gérer plus fa- 1. covoiturage dynamique, Avego Drivercilement les locations entre proprié- WAZE met en relation passagers et conduc-taires de véhicules et loueurs occa- 93 (France) teurs en temps réel grâce à la géolo-sionnels. Principales fonctionnalités : Appli communautaire de navi- calisation de leurs smartphones. L’ap-s’inscrire et inscrire son véhicule, loca- gation et de gestion du trafic (20 mil- pli s’adresse majoritairement auxliser des voitures, réserver et gérer ses lions de téléchargements) : navigation communautés d’utilisateurs, commeréservations puis ses locations, com- avec guidage vocal basée sur les les campus ou les entreprises.muniquer entre membres, faire l’état conditions de circulation en temps réel,des lieux de la voiture grâce à des signalisation des contrôles (police, ra- CARPOOLCARGOphotos horodatées. dars), partage de sa localisation avec 97 (Europe) ses amis, prix de l’essence dans les Tous les jours, des automobi-ET AUSSI stations… listes roulent le coffre vide. Carpoolcargo propose aux particuliers du covoiturage FIND MY CAR STREETBUMP de colis pour économiser sur les frais de 89 (France) 94 (Etats-Unis) livraison. Grâce au Bluetooth des Développée à Boston, Street-smartphones équipés, l’application en- Bump se base sur le GPS et l’accélé- PLUG & MOVEregistre automatiquement la position romètre des smartphones pour repérer 98 (France)du véhicule stationné et aide les auto- les surfaces inégales sur les routes et Initiée par AXA Assistance,mobilistes distraits à le retrouver. permettre de remonter ces informa- EDF, Europcar, Navteq et Schneider, Plug tions directement aux services de la & Move permet de : calculer un itinéraire SYTADIN ville concernés pour intervenir plus ef- en fonction des points de recharge, lo- 90 (France) ficacement pour combler les nids de caliser les bornes, améliorer son style de Information-trafic en temps poule dans la chaussée. 63 000 d’en- conduite…réel en Ile-de-France (conditions decirculation et informations sur les tra- AVION vaux en cours), avec géolocali- MY WAY et en anglais, accès personnalisé pour sation de l’utilisa- 99 AÉROPORTS les PMR. teur. Une appli- DE PARIS (France) cation qui Cette appli utilise une solution de géo- YOUR semble ne pas localisation in- 100 PASSENGER tenir toutes ses door pour aider RIGHTS promesses face les voyageurs à (Europe) à ses concur- s’y retrouver dans La Commission européenne propose rentes. les 600 000 m2 depuis cet été une application pour de l’aéroport connaître ses droits en cas de pro- JAMBAYES Roissy-Charles- blèmes rencontrés dans les trains et 91 (Etats-Unis) de-Gaulle : plan les avions. Point fort ? Cette appli dis- Initiée par des chercheurs de d’accès interactif ponible en 22 langues sera étendueMicrosoft, cette application permettrait en 3D, guidage aux bus, cars et transports maritimesde prédire à l’avance embouteillages vocal en français en 2013.46 • Ville Rail & Transports - 26/12/2012