Information Literacy
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Information Literacy

on

  • 1,902 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,902
Views on SlideShare
1,627
Embed Views
275

Actions

Likes
0
Downloads
15
Comments
0

4 Embeds 275

http://antoninbenoitdiouf.com 256
http://louisar.wordpress.com 13
http://www.linkedin.com 5
http://translate.googleusercontent.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Information Literacy Information Literacy Presentation Transcript

  • Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel Pologne/S é n é gal 2008 Zuza Wiorogórska Bibliothèque universitaire de Varsovie
  •                  Un concept de l’Information Literacy (créé pour les bibliothécaires et professionnels de l’information) n’est pas nouveau – il est un centre d’intérêt de la bibliothéconomie depuis la fin des années 80, mais il est revenu et est devenu très populaire récemment. Evidemment ceci est causé par une croissance incessante du nombre d’information disponible (notamment sur Internet). Information Literacy – Ma î trise de l’information Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel
  • De plus en plus, le concept de la formation à la maîtrise de l’information est considéré comme crucialement important pour permettre aux populations de faire face au défi du bon usage des technologies de l’information et de la communication. Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel Denis Ralph (1999) Information Literacy and Foundations for Lifelong Learning, Proceedings of the 4 th National Information Literacy Conference, Adelaide, UNISA Library.Adapted from Bruce model ’97.
  • Modèles et standards cités et mis en œuvre le plus souvent ce sont (dans l’ordre chronologique):   Big6 Skills - (M. B. Eisenberg i R. E. Berkowitz, 1990) Seven Faces of Information Literacy (Ch. Bruce, 1997) Information Literacy Standards for Student Learning (AASL et AECT, 1998) Seven Pillars of Information Literacy (SCONUL, 1999) Information Literacy Competency Standards for Higher Education (ACRL, 2000) Australian and New Zealand Information Literacy Framework, 2e ed. (ANZIL et CAUL, 2004) Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel
  • Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel 2003 - Déclaration de Prague signée par 23 pays 2008 - UNESCO
  • Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel Les onze étapes du cycle d’acquisition de la maîtrise de l’information Première étape : constater l’existence d’un besoin ou d’un problème dont le règlement satisfaisant nécessite de l’information. Deuxième étape : savoir comment identifier et définir avec précision l’information nécessaire pour satisfaire un besoin, régler un problème ou prendre une décision. Certes, de manière générale, on sait de quels types Troisième étape : savoir comment déterminer, si l’information nécessaire existe ou n’existe pas et dans le second cas, savoir comment créer ou faire créer l’information qui n’existe pas (on parle aussi ici de « création de nouvelles connaissances »).
  • Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel Les onze étapes du cycle d’acquisition de la maîtrise de l’information Quatrième étape : savoir comment trouver l’information nécessaire lorsqu’on s’est assuré qu’elle existe. Cinquième étape : savoir comment créer, ou faire créer, l’information dont on a besoin mais qui n’est pas disponible ; on parle parfois à ce propos de « création de nouvelles connaissances». Sixième étape : savoir comment bien comprendre l’information que l’on a trouvée, ou savoir où s’adresser pour obtenir de l’aide à cet effet. Septième étape : savoir comment organiser, analyser, interpréter et évaluer l’information, y compris la fiabilité des sources.
  • Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel Les onze étapes du cycle d’acquisition de la maîtrise de l’information Huitième étape : savoir comment communiquer et présenter l’information à autrui dans des formats et sur des supports appropriés et utilisables. Neuvième étape : savoir comment utiliser l’information pour résoudre un problème, prendre une décision ou satisfaire un besoin. Dixième étape : savoir préserver, stocker, réutiliser, enregistrer et archiver l’information en vue de son utilisation future. Onzième étape : savoir comment se défaire de l’information dont on n’a plus besoin et sauvegarder celle qui doit être protégée.
  • Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel Les onze étapes du cycle d’acquisition de la maîtrise de l’information – comment la biblioth è que peut s’engager activement dans la formation? L’enjeu pour des bibliothécaires - s’engager activement dans la formation, par l’éducation des usagers . Maîtrise de l’information = des compétences informationnelles, détermination des besoins individuels dans ce domaine, recherche et arrivée efficace à l’information désirée, également la capacité de l’évaluation critique et l’usage pratique de cette information. Le but de bibliothécaires : dans la réalité qui change rapidement , nos usagers doivent remplir leurs besoins informationnels en se basant sur les ressources offertes pa r d’autres et non seulement par des bibliothèques.
  • Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel Les onze étapes du cycle d’acquisition de la maîtrise de l’information – comment la biblioth è que peut s’engager activement dans la formation? Nos travaux en direction des usagers doivent, en majeure partie, consister à enseigner comment retrouver l’information habilement et efficacement au lieu de la livrer toute prête – seulement ce type d’activité crée chez l’usager une indépendance dans ce domaine. Les personnes détenant des compétences informationnelles sauront dans le futur comment apprendre, grâce à quoi elles pourront se former et se développer pendant toute leur vie .
  • C’est pourquoi l a formation des usagers a d é j à év o lué et au lieu de la formation traditionnelle (cours d’orientation à la bibliothèque), les bibliothèques offrent les formations pour les usagers d’information. Evaluation: Cours d’orientation à la bibliothèque  bibliothèque hors les murs  cours d’orientation à l’information MAIS: Avant commencer de les former à l’Information Literacy (IL), les usagers doivent posséder : - une connaissance basique de leur bibliothèque - une compétence dans l’utilisation de l’ordinateur et d’Internet (Maîtrise de l’informatique) - une connaissance des langues étrang è res (l’anglais domine partout et la majorit é des sources d’information scientifique est publiée dans cette langue) Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel
  • Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel Dans les milieux universitaires – UNESCO pose des questions: 1. Est-ce que les écoles de formation des maîtres et les écoles de formation des bibliothécaires dans l’enseignement supérieur, et les bibliothèques universitaires elles-mêmes, jouent un rôle de premier plan pour ce qui est d’aider les différents départements et facultés à mettre au point des programmes et des plans de cours pour la formation à la maîtrise de l’information ,faisant partie intégrante de l’enseignement d’autres disciplines mais aussi en tant que cours distincts ? 2. Est-ce que les associations et sociétés d’enseignants et de bibliothécaires ont été sollicitées pour aider les institutions à surmonter les difficultés susmentionnées, par exemple dans le cadre de colloques, de symposiums ou d’ateliers d’échange d’informations et de formation ?
  • Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel Et UNESCO recommande: 1. Créer des environnements éducatifs qui favorisent la maîtrise de l’information . Constituer de « cercles de qualité de la maîtrise de l’information » composés de membres du corps enseignant, de chefs de département, d’un bibliothécaire et d’un spécialiste des TIC au service de l’éducation qui se réunissent régulièrement pour débattre et partager leurs expériences de l’intégration des capacités d’IL dans les différents cours et dans l’ensemble du programme. (Recommandation no. 4) 2. Rehausser et renforcer le rôle des bibliothèques , des musées, des archives et autres institutions publiques et privées constituant l’infrastructure nationale de l’information (Recommandation no. 7)
  • Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel Comment faire tout ç a? La maîtrise de l’information est pris e en compte différemment selon les pays, mais en général on peut remarquer une tendance dans les bibliothèques académiques de faire une évolution de la formation des usagers. Les bibliothèques en collaboration avec les enseignants partagent la fonction éducative avec les écoles supérieures. Les autorités des univeristés voient de plus en plus souvent, la nécessité d’engager les bibliothèques dans le processus d’éducation des étudiants, spécialement dans un milieu « virtuel ».
  • EXEMPLES, EXEMPLES, EXEMPLES Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel
    • Relations entre enseignants et bibliothécaires (collaboration)
    • On peut remarquer une tendance de joindre l’IL aux programmes acad é miques. Cela exige une cooperation entre bibliothécaires et enseignants.
    • Subject Librarian (Grande Bretagne/ Pays de Galles) . IL ne concerne pas uniquement les bibliothèques mais aussi les facultés.
    • Learning 2.0 = Apprentissage tout au long de la vie
  • CARDIFF UNIVERSITY http://library.cardiff.ac.uk/ Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel
  • CARDIFF UNIVERSITY http://www.cardiff.ac.uk/insrv/educationandtraining/index.html Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel
  • CARDIFF UNIVERSITY http://www.cardiff.ac.uk/insrv/educationandtraining/infolit/index.html Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel
  • CARDIFF UNIVERSITY http://www.cardiff.ac.uk/insrv/educationandtraining/guides/endnote/index.html Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel
  • MONDE 2.0 Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel Engagement des é tudiants dans la vie de la bibliothèque (conception Biblioth è que 2.0). Ex e mple d’OPAC 2.0. Bibliothèque hors les murs. Vidéos dans YouTube OPAC 2.0 – Social OPAC: Kingston Frontenac Public Library, Ontario, USA http://catalogue.kfpl.ca/kfplvw/Vubis.csp?OpacLanguage=eng&Profile=publicAccess Ann Arbor District Library, Michigan, USA http://www.aadl.org/catalog Université Paris12 - OPAC http://armada.scd.univ-paris12.fr/F/?func=find-b-0&clear_level=2&local_base=scd01 Université Paris12 - moteur de recherche fédérée http://mercure.scd.univ-paris12.fr:8331/V/514H2YTNENB1U6KSX8U8S969CKNMM7YGM4R5SLLY5EAGYPQ47B-56604?func=quick-1&mode=simple
  • LA FORMATION SUR LES RESSOURCES ELECTRONIQUES Internet ce n’est pas Google et Wikipedia uniquement I l faut « habituer » les usagers à d’autres type de ressources. C’est mieux « d’exp é rimenter » avec l’ Open Access qu ’ avec les très ch è re s bases payant e s. On risque d’obtenir de petites statistiques de consultation après avoir d é pensé beacoup d’argent ! (le cas de BUW : Bibliothèque universitaire de Varsovie). Ex e mple s  : signets de BnF (mais il faut les actualiser en permanence– Subject Librarian !). eIFL – toutes les bonnes nouv e lles pour nous (et ça ne coute rien, RSS suffit !) Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel
  • LA FORMATION SUR LES RESSOURCES ELECTRONIQUES formation, formation, formation formation par e-learning brochures, fichiers en PDF (accessibles sur une page web) il n’y a pas d e sens à cataloguer les e-ressources en OPAC, c’est plus efficace d’avoir un multimoteur ( moteur de recherche fédérée ) accessible par le web. Ressources payantes – consortia. Valeurs et défauts. Les bases « inutiles » contre la richesse de la bibliothèque Biblioth è que universitaire de Varsovie Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel
  • CONCLUSION Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel Les compétences informationnelles que nous apprendrons à nos usagers vont leur ê tre b é n é fique toute leur vie ! C’est comme avec une langue étrang è re – ça reste avec nous pour toujours. Ce n’est pas une performance d’aider les usagers tout le temps et de faire la recherche pour eux. Une vraie performance est de leur montrer comment et où chercher pour trouver !
  • Et nous , les biblioth é caires  ? Qui va nous former et tenir au courant ??? Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel
  • DZIĘKUJĘ BARDZO! DIEUREDIEUF! Zuza Wiorogórska - Bibliothécaire - maître d’œuvre de l’espace informationnel