Exposé organisations culturelles

696 views
631 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
696
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Exposé organisations culturelles

  1. 1. Visite du musée d’art contemporain du CAPC Régnier Thomas
  2. 2. « Carte d’identité » du musée Informations géographiques :- Pays : France- Localité : Bordeaux- Adresse: 7 rue Ferrère Informations générales :- Date d’ouverture : 1983- Collections : art contemporain et notamment art conceptuel- Informations visiteurs : Visiteurs/an un peu plus de 100 000- Site internet: www.capc-bordeaux.fr
  3. 3. « Carte d’identité » du musée Directeurs du CAPC- Jean-Louis Froment, de 1973 à 1996- Henry-Claude Cousseau, assisté de Marie-Laure Bernadac de 1997 à 2000- Maurice Fréchuret, de 2001 à 2006- Charlotte Laubard depuis 2006 Accès- Le CAPC est desservi depuis juillet 2007 par la ligne B du tramway de Bordeaux : Station CAPC. http://www.ina.fr/art-et-culture/musees-et- expositions/video/BOC9008011593/inauguration-du-capc-de- bordeaux.fr.html
  4. 4. « Carte d’identité » du musée- Relation presse: Service de communication- Partenaires, collaborations: Sponsors, Commissaires d’expositions.- Moyens financiers: Moyens municipaux: Budgets de la mairie & sponsors.- Enjeux socio-économique: Accéder au monde de l’Art contemporain à bas prix (2.5€ l’entrée) et avec des œuvres compréhensibles de tous.
  5. 5. Hall d’entrée
  6. 6. Avec l’exposition Big Minis: Fétiches de crise, le CAPC se propose d’explorer la fascination régulière qu’exerce l’objet réduit à l’heure de la récession Exposition du 18 Novembre 2010 au 27 février 2011
  7. 7. 3 salles,3 mondesdifférents
  8. 8. - On pense à tort que dans le mini, tout est proportionnellement réduit : il en irait ainsi de même pour l’idée qui l’anime et son impact or l’expérience montre le contraire: les œuvres de grande taille ne disposent pas du monopôle des grandes idées. - Le mini perdure et marque, résiste à la crise - Les différentes galeries dessinent des ensembles autonomes et complémentaires qui tissent des liens entre eux sans se déranger- Avec du format réduit, l’homme redevient puissant et l’objet fragile
  9. 9. Salle N°1: objets Alien
  10. 10. - L’objet alien ne répond qu’à une seule question: « qu’est ce que c’est ? » - Il combine des formes abstraites et figuratives.- Il s’inscrit dans le propos de J. Baudrillard pour qui « l’objet désigne le monde réel mais aussi son absence, en particulier celle du sujet
  11. 11. Hamburger Tower – 2008 – Jason Meadows Peinture à la bombe
  12. 12. Dancing on the dark – 1954 – Hughes Deas – Photographie et livre
  13. 13. Sabine – 2005 – Marcelle.S.Nieilson – Huile sur toile
  14. 14. Salle N°2: objets réalistes
  15. 15. - Ici, les techniques de production/diffusion des visuels en masse sont au final dépouillées de leur réalité pour obtenir des objets hybrides, propres, retouchés à l’extrême , filtrés et lisses. - Les objets représentés prennent place sur l’échiquier économique, mais l’attaquent aussi.- Cela se fait en imposant leurs dimensions, en produisant une pensée critique réaliste sur lasurproduction d’objets, les économies d’échelle et le gigantisme
  16. 16. Big bundle – 2009 – Karl HolinquistBrindilles trouvées au sol, carton d’invitation, gaffeur noir
  17. 17. Work No88 – 1995 – Martin Creed – Feuille de Papier A4 froissée en boule, un carton, feuille de papier A4
  18. 18. Salle N°3 crypto-fétichistes
  19. 19. - Ce qu’on aime vraiment, on l’aime surtout dans lahonte... Cette salle montre à travers plusieurs objets le côté lugubre des choses que nous aimons.- Les objets réunis dans cette salle correspondent t-ils vraiment à ce que l’on voit d’eux ? La crypto opte pour l’emballage, plastique de préférence derrière lequel il ou elle peut mieux profiter du tabou dissimulé, le transgresser, le dominer …
  20. 20. Shopping Bay – 2008 – Akiko & Masato Takada – Emballage de Chewing-gum
  21. 21. Stilleven – 2009 – David Hominal – Techniques Mixtes
  22. 22. Animalia – 2009 – Richard Whater – Huile sur toile
  23. 23. Conclusion- Dans notre société actuelle, marquée par la démesure, le gigantesque prend une place de plus en plus importante dans notre représentation des choses.- Cette exposition nous a permis de nous rendre compte que ce n’est pas l’unique solution et qu’a travers la création d’objets de petites tailles, un autre mode de vie est envisageable. - La nanotechnologie, en est l’exemple, en utilisant l’infiniment petit et qui est tout aussi efficace.
  24. 24. Sources:- http://www.capc-bordeaux.fr/programme/bigminis- http://www.capc-bordeaux.fr/histoire-du-capc- http://www.ina.fr/art-et-culture/musees-et- expositions/video/BOC9008011593/inauguration-du-capc-de- bordeaux.fr.html- Prospectus: « L’entrepôt Lainé », « Big minis: fétiches de crise »- Remerciement aux personnels qui ont su nous apporter des informations complémentaires concernant le musée.- Temps consacré au sujet: Visite le Mardi 15 Février durant l’après-midi. Travail réalisé de façon personnelle, puis mise en commun des informations et réalisation du PowerPoint.

×