Your SlideShare is downloading. ×
0
Interv Villes2 070607
Interv Villes2 070607
Interv Villes2 070607
Interv Villes2 070607
Interv Villes2 070607
Interv Villes2 070607
Interv Villes2 070607
Interv Villes2 070607
Interv Villes2 070607
Interv Villes2 070607
Interv Villes2 070607
Interv Villes2 070607
Interv Villes2 070607
Interv Villes2 070607
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Interv Villes2 070607

1,218

Published on

Published in: Technology, Real Estate
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,218
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
51
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Les outils numériques de la ville intelligente et de ses usagers
  • 2. La ville intelligente est celle qui est en capacité de fournir aux citadins les moyens, notamment numériques, pour mieux maîtriser le paradoxe du vivre séparé-ensemble
  • 3. Avec l’étalement urbain, la ville est devenue un univers complexe. L’usager a perdu les repères de familiarité qui lui permettaient de gérer son quotidien. Il cherche à retrouver son autonomie personnelle (séparé) sans pour autant renier ses liens sociaux (ensemble).
  • 4. Les attentes du citadin ? Je souhaite simplifier mes routines quotidiennes dans l’espace urbain Je souhaite gagner en fluidité dans mes trajectoires de mobilité et rendre ma vie en ville plus « lègère » Je souhaite pouvoir développer une stratégie personnelle de mobilité en toute connaissance de cause Je souhaite que la ville reste un espace social et convivial où je puisse échanger et me confronter à l’autre … mais, je ne souhaite pas savoir comment les acteurs susceptibles de répondre à mes attentes vont s’organiser pour les satisfaire !
  • 5. Imaginons que je sois un acteur public qui cherche à développer une stratégie d’innovation de services en direction des habitants en s’appuyant sur des « médiations numériques », et en particulier sur des technologies mobiles. Quelles inspirations et ressources vais-je pouvoir mobiliser pour rendre la ville plus intelligente et faciliter la vie quotidienne du citadin ?
  • 6. Le contexte favorable de la convergence des réseaux Cellulaire + Wifi + GPS
  • 7. Le mobile comme méta-média du quotidien Compagnon Personnel Numérique
  • 8.
    • Les « prises urbaines »
    • La convergence des technologies numériques avec le
    • monde physique vient modifier et augmenter
    • l’environnement quotidien de l’usager de la ville. Elle
    • permet d’offrir de nouvelles « prises urbaines » pour la
    • connexion aux réseaux qui sont autant de points d’appui
    • pour déployer les services de la cité intelligente et
    • répondre aux besoins du citadin en mouvement.
    • Quelques exemples
    • Les codes barre 2D
    • Les audio tags
    • Les puces sans contact
    • Les bornes wifi publiques
    Banc public wifi à Paris Codes 2D de la RATP pour faciliter l’accès wap aux infos voyageurs
  • 9.
    • Les 2 faces du web 2.0
    • Plus simple, plus intuitif, plus participatif, certes …
    • Ce « nouveau web » est surtout « glocalisant » : il
    • donne aux gens la possibilité de trouver, de créer,
    • d’organiser, et de partager de l'information d'une
    • manière à la fois personnelle et globalement
    • accessible. Il favorise et préserve l’expression des
    • particularités et de l’autonomie des personnes tout
    • en valorisant les interactions sociales et l’intelligence
    • collective des communautés.
    • C’est un web à 2 faces :
    • Mon web à moi [1]
    • Je suis l’acteur de la construction de mon propre
    • éco-système d’information : je produis, je repère, je
    • sélectionne, j’assemble, je classifie, etc le contenu et
    • les services de mon web à moi.
    • Mon web en partage [2]
    • Je gère mon exposition aux autres, je bâtis ma réputation
    • et mon influence, je collabore avec mes relations directes
    • (famille, amis, collègues) et j’interagis avec les membres
    • des communautés en ligne dont je me sens proche.
  • 10.
    • La migration web2mobile
    • L’accès aux info-services web dans la rue
    • Ils sont mobilisables dans le quotidien
    • ATAWAD : AnyTimeAnyWayAnyDevice
    • Hybridation virtuel <moi&monmobile> réel
    • Je construis mon MobTop [1]
    • > Glissement vers ma ville à moi <
    • Mon optimiseur de site web > Phonifier
    • Ma page de démarrage > MyIgloo & Plusmo
    • Mes recherches > Mobease & Byoms
    • Mes flux rss > Feed2Mobile & MobiFeeds
    • Mon agrégateur rss > LiteFeeds & HubDog
    • Mes services > Google Mobile & JarGong
    • Mes widgets > WidSets & Where
    • Mes cartes > J2MeMap & smart2go (NokiaMaps)
    • Mes favoris > Mobilicio.us
    • Mes médias > Eyeka & Moblr
    • Mes conversations > Mobivox (SkypeMob)
    • Mes échanges > EgorCast + Jott
    • Mon bar virtuel > MiniFriday
    • > Ma veille sur les services web mobiles
  • 11. Je consolide et j’amplifie mes relations sociales [2] > Glissement vers ma ville partagée < Les (Lo)MoSoSo comme vecteurs de l’émergence d’une urbanité inédite ?
  • 12. Au-delà du renseignement sur le « où es-tu ? », les réseaux sociaux mobiles, géolocalisés ou pas, introduisent des « rencontres surprises » dans le quotidien des citadins, une sorte de « sérendipité sociale numérique » fondée sur des affinités communautaires
  • 13. Exemples de (Lo)MoSoSo
  • 14.
    • L’intelligence de la ville ?
    • Tirer profit de l’intelligence ambiante
    • L’évolution technologique rapide vers des réseaux
    • d’objets disséminés dans l’espace urbain permet
    • d’envisager de nouvelles pistes à explorer pour
    • enrichir l’offre publique d’info-services mobiles
    • > Voir la définition sur WikiPédia
    • Tirer profit de l’intelligence partenariale
    • Pour répondre à l’ampleur des enjeux de la ville
    • intelligente et satisfaire les attentes paradoxales du
    • citadin, un acteur public isolé est démuni. Il est
    • nécessaire de construire un cadre interpartenarial de
    • collaboration entre tous les opérateurs du quotidien
    • de la vie en ville
    • Tirer profit de la sagesse des foules
    • Pour le moment, l’offre publique d’info-services mobiles
    • repose essentiellement sur un modèle du 1VersTous ou
    • du TousVers1 et trop peu sur le modèle du
    • TousVersTous qui a pourtant fait le succès du web 2.0

×