ligue centre wfb
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

ligue centre wfb

on

  • 780 views

 

Statistics

Views

Total Views
780
Views on SlideShare
780
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

ligue centre wfb Presentation Transcript

  • 1. Ligue interclubs Région Centre Warhammer Fantasy Battle
  • 2.
  • 3.
  • 4.
    • Avant de pousser plus loin le raisonnement concernant les traditionnels points positifs et négatifs d’une telle manifestation, un petit état des lieux de la santé actuelle de notre petite association s’impose, et ce à plusieurs points de vue:
    • Humain,
    • En terme de niveau de jeu,
    • Et financier.
  • 5. Aigle et Dragon comprend un certain nombre d’adhérents, 17 pour être précis à ce jour (d’après le forum). Parmi ces membres, 13 sont des Joueurs de WFB, ce qui représente une grosse partie des adhérents. Parmi ces même treize joueurs, 9 ont fait (ou auront fait d’ici fin 2009) 2 tournois (sans compter La Horde et l’éventuelle rencontre MLF) ou plus cette année. Autrement dit, A&D a une population majoritairement joueuse de Battle (76%), et dans cette même population, 70% des joueurs sont tournoyeurs, soit 53% du total des membres… Il faut d’ailleurs reconnaître que 2009 aura été une année importante en terme de tournois puisque nous nous sommes déplacés (ou iront d’ici fin 2009) à Bourges, Limoges, Briare, Moulins, Tours, et avons organisé la Summer Ed’ ainsi que le retour contre La Horde. En soit, cela ne fait que montrer qu’au-delà de l’aspect ludique et amical de l’association, la compétition est l’un des principaux vecteurs de jeu de cette année, bien plus que les précédentes.
  • 6. Malheureusement, si cette année a été excellente du point de vue de la fréquentation, les résultats ne sont pas forcément bons. Voici un petit récapitulatif: On constate que nous n’avons aucun podium, aucun premier quart de classement, ce qui est faible. J’espère pourtant qu’on va y remédier entre Moulins et Tours ;). Soyons donc honnêtes, on a un niveau de jeu MOYEN, mais on ne fait pas grand-chose pour s’améliorer non plus…
  • 7. Sur le plan Financier, je me contenterai de citer le bilan fait par Laurent sur le forum: On le voit donc, le club a des finances saines, qui tendent à s’accroitre d’année en année. Données supprimées
  • 8. On a donc vu que A&D vit bien, que nous avons (un peu) les moyens. Les joueurs sont motivés, plus qu’avant, par les tournois, mais malheureusement, les résultats ne suivent pas. Nous avons pourtant autour de chez nous, à des distances respectables (+/- 150km) de nombreuses associations avec de bons joueurs, dont le niveau progresse régulièrement et dont les résultats sont très respectables (Brice , Benjamin et Geoffrey de la MLF, Touba, Spock pour ne citer qu’eux), alors que les nôtres stagnent. Et si rencontrer plus souvent et à intervalle régulier des joueurs de meilleur niveau était la solution pour nous faire progresser? Il est évident que ça ne comporte pas que des avantages, mais nous allons tout de même essayer de voir ce que cela peut apporter (ou pas).
  • 9.
    • Je vais certainement apporter les même idées que sur le forum, mais c’est celles-ci qui semblent essentielles, au même titre que les inconvénients qui en découlent:
    • Pour les gens qui aiment, c’est violent, il y a du niveau, ça bash, bref c’est du gros qui tache, et c’est bon. Cela étant, avec un bon système de restrictions, en plus d’être violent, ça forcera à réfléchir sur les listes.
    • La fréquence va (normalement) permettre à tout le monde de progresser en terme de niveau de jeu ou d’organisation, de construction de listes, d’étude de la partie. Bref à de venir meilleur quoi ;)
    • Le système de pairing mentionné sur le forum, et bien au-delà de faire classe, ça permet d’avoir un vrai raisonnement basé sur un esprit collectif, où l’on est conscient du rôle de chacun et des forces de chaque armée.
    • Ce type de rencontre nous forcera à tenir un « entraînement » régulier afin de monter en puissance, et ne plus rester à rien faire.
    • En découle donc que la mise en place d’une ligue va permettre une amélioration du niveau. Cependant, il y a quelques points négatifs…
  • 10.
    • En effet, certains problèmes peuvent se poser rapport à cette série de manifestation:
    • Quelques problèmes de logistiques peuvent se poser dans le cadre des déplacements (nombre de véhicules).
    • Couts supplémentaires engendrés par le déplacement ou la réception des autres équipes.
    • La salle est petite, on peut pas loger beaucoup de tables, ou alors, il va falloir se serrer.
    • Bref, il y a tout de même quelques écueils qu’il n’est pas impossible de surmonter, avec un peu de travail et beaucoup de dialogue…
  • 11. Qui est concerné? En Interne (p. 13) En Externe (p.14) Restrictions (p.16)
  • 12.
    • En effet, ce type de manifestation ne peut pas être le fruit d’un seul homme. Mais une certaine définition des implications de chacun dans un tel projet ne peut en faire découler qu’une meilleure organisation.
    • Il faut donc bien être conscient des rôles sous-jacents à la création d’une ligue, et ce à deux points de vue:
    • Tout d’abord au niveau interne,
    • Mais également externe.
  • 13.
    • En interne donc, tout d’abord, puisque la schématisation ici développée sera copiable/collable pour chaque association participante.
    • Les joueurs: Il faudra avant tout un pool de joueur motivé, prêt à s’investir tout au long de la « saison », même après s’être pris 3 massacre de suite. C’est en forgeant que l’on devient forgeron.
    • Le bureau: Il y aura des formalités que lui seul pourra remplir, et on y reviendra plus tard. Il aura également son rôle de représentation habituel, mais rien de plus. C’est essentiellement la motivation des joueurs qui fera la différence.
    • Un « coordinateur »: une personne chargée de la gestion de la ligue en particulier , planning des rencontres, coordination avec les coordinateurs des autres assoc’, etc.
  • 14. En externe c’est assez simple. Il faut se restreindre à un rayon kilométrique de plus ou moins 150 kilomètres ou 2heures de route(choix purement arbitraire, je vous l’accorde). Cela nous donne :
  • 15.
    • Autrement dit, les associations concernées sont:
    • La Horde , Argenton / Creuse, 30 km
    • Collège de l’Escargot Rouge , Bourges, 66km
    • Le démon du jeu , Blois, 100km
    • Les clubs de Tours (ils sont plusieurs), 112km
    • MLF, Limoges , 122km
    • Chimères & Dragons , Briare, 148km
    • La communauté du marteau , Chateaudun, 150 km
    • Les Seigneurs Bourbonnais , Moulins, 153km
    • Ainsi que celles éventuellement de Poitiers ou de Guéret (oui, je sais… mais ça rentre dans le périmètre)
    • Ce qui nous donne, si l’on compte tout cela ainsi que les 3 clubs de Tours, un total de Treize associations dans le périmètre.
    • Il faut donc restreindre à un plus petit nombre, et nous allons essayer de définir quelles doivent être les modalités de choix et leurs conséquences…
  • 16.
    • Il est évident que le nombre de potentiels participants est trop élevé. Pour des raisons évidentes, nous devons le restreindre.
    • Pour des raisons géopolitiques (!), les premiers exclus se retrouvent être Limoges, Moulins et Châteaudun. je m’expliquerais plus précisément sur ce point ultérieurement.
    • D’un point de vue des connivences, on ne peut pas exclure La Horde, avec laquelle nous entretenons d’excellents rapports, mais aussi Briare avec qui de très bons contacts sont en train de se nouer (cf. Matt & Touba), et c’est à développer.
    • Le point Obscur reste Tours. Certains clubs ne jouant qu’à 40k, il est complexe de s’y retrouver à ce niveau là
    • Reste le cas de Bourges, On connait les gens, le niveau est pas mauvais et c’est tout près, donc, autant les intégrer.
    • Au final, on pourrait ne conserver que 4 participants pour un premier jet:
    • A&D
    • La Horde (Argenton)
    • Chimères et Dragons (Briare)
    • L’escargot Rouge (Bourges)
    • Ce qui ferait des déplacements pas trop loin, un niveau hétérogène, mais tiré vers le haut par quelques joueurs. Et le tout en conservant la partie « amicale » à laquelle certains joueurs adhèrent par-dessus tout…
  • 17. Dépenses potentielles(p.19 ) Rentrées potentielles potentielles(p. 20) Possibilités diverses (p.21)
  • 18. Il est évident qu’une manifestation d’une telle ampleur ne peut forcément qu’avoir un coup. Laurent l’a souligné très explicitement, le club va bien, mais il ne s’agit pas de jeter l’argent par les fenêtres. Nous allons donc tâcher ici de voir quelles sont les frais engendrés, les rentrées potentielles, ainsi qu’un panel de solutions diverses afin de pérenniser cette ligue sans entamer les finances des clubs participants.
  • 19. Page supprimée
  • 20.
    • Evidemment, il serait simpliste de limiter le problème aux frais, parce qu’il y a aussi possibilité de recettes dans le même sens:
    • Le café,
    • Plus de viennoiseries,
    • Bouffe du midi bien étudiée,
    • Diverses boissons.
    • Ici, je ne ferais pas de calcul pour proposer une estimation mais le fait de caler les tarifs sur ceux déjà établis pendant la Summer Ed’ doit bien pouvoir nous faire gratter une vingtaine d’Euros par session, soit une petite soixantaine d’Euros durement gagnés!
    • Et pour être encore plus prolixe, ça fait un tiers du poste « dépenses » tout de même.
    • Bien sûr les recettes engendrées ne sont pas l’égal reflet de la dépense, mais nous allons le voir, il existe beaucoup d’alternatives pour compenser largement ces frais…
  • 21.
    • En effet, il existe encore un certain éventail de solution pour limiter les coûts. Je vais essayer ici de les développer, du plus simple à mettre en œuvre, au plus complexe.
    • Participation des joueurs: On pourrait éventuellement demander une participation forfaitaire à chaque joueur souhaitant participer de 20€ pour la saison, ce qui représente pour 6 seuls joueurs la compensation du budget « dépenses ». Le montant pourra donc s’abaisser si le nombre de joueurs croît, et ça reste modéré pour 6 Mini-tournois avec un bon niveau.
    • Se passer de matches retours: Ca peut se tenter, mais je ne crois pas que cela pérennise le concept, qui pour le coup deviendrait limitatif et sans vrai grand intérêt en terme de compétition t de classement. On irait voir les copains une seule fois et basta… De plus, cela créerait de vrais problèmes au niveau de la logistique globale: qui reçoit qui et quand, ça crée un déséquilibre recettes/dépenses pour l’ensembles des assoc’ participantes et c’est pas top, c’est sujet à discorde et injustice.
    • Bof Bof! Mais s’il n’y a plus que ça, ça pourrait être une solution.
  • 22.
    • La solution impliquant tout le monde, mais certainement avec la meilleure portée et expliquant la majorité des choix exposés ci-avant est celle de la subvention REGIONALE.
    • D’un point de vue logique, nous créons une compétition Régionale. Qui dit compétition, jeu, classement dit également, au regard des instances de notre bon Conseil Régional le sacro-saint mot SPORT
    • Or, nous sommes dans une région ou le budget consacré aux sports et activités associatives est énorme. Je me contenterai de citer notre bon Président:
    Quatrième région française par sa superficie avec 39 540 km² et neuvième par sa population avec 2 482 000 habitants au dernier recensement, la région Centre peut également se targuer de son dynamisme dans le domaine du sport comme le souligne ces quelques chiffres : - 85 Ligues et Comités régionaux dont 72 affiliées au Comité Régional Olympique et Sportif (CROS) ; - Près de 9000 associations sportives ; - 530 000 licenciés dont 490 000 dans les ligues affiliées au CROS ; - 100 000 bénévoles - 21 % de la population régionale est licenciée dans un club soit plus d’un habitant sur cinq. A cela viennent s’ajouter les milliers de sportifs qui pratiquent régulièrement une activité physique et sportive de manière informelle comme le jogging, la marche, la natation… Et aussi les échecs, le bridge. Et pourquoi pas WFB?
  • 23. C’est bien évidemment le premier vecteur qui a poussé les copinous de la MLF hors du coup. Il sont dans le Limousin, donc hors périmètre politique. Je pourrais m’expliquer plus longuement la dessus en oral si vous le souhaitez. C’est là que le bureau rentre en scène, puisque c’est à lui de remplir la demande de sub’. Je suis prêt à aider puisque cette demande là est un poil plus audacieuse et complexe à remplir. Comme je l’ai déjà fait, j’ai encore quelques souvenirs à ce niveau là! Voilà, on le voit, au niveau financier, c’est entièrement jouable, peut être même sans aucun frais de la part des assoc’ ou des joueurs, à condition de bien maîtriser et budgéter tous les vecteurs…
  • 24. Côté Règlement
  • 25. Je vais me répéter, mais je me limite à celui de l’Inter 2010, que je trouve très bien, je le remet: Les Appariements -Au début de chaque ronde, auront lieu les appariements. -Les capitaines de chaque équipe en seront responsables. -Le tournoi suivra la règle des appariements doubles : Les deux capitaines tirent à pile ou face. Le gagnant décide s’il préfère que ce soit son équipe ou l’équipe adverse qui jette une armée en 1er. Une fois la 1ere armée jetée, la seconde équipe propose deux de ses armées. La première équipe décide contre laquelle, l’armée qui a été jetée jouera. Et ainsi de suite …Les deux derniers appariements seront déterminés aléatoirement Les tables -Les parties se joueront sur des tables de 120cm*180cm . Toutes les rondes seront jouées sur des tables présentant le même jeu de décors (toutes les tables 1 seront identiques…) mais cette disposition ne sera pas connue avant le tournoi. -Les tables où se dérouleront les parties seront tirées aléatoirement avec un d6 lors des appariements. -Il est possible que nous fassions appel aux clubs participants pour un éventuel prêt de décor mais nous vous tiendrons au courant le cas échéant. Les Armées -Chaque équipe dispose de 17 points avec lesquels elle peut choisir ses armées comme elle l’entend. Les différentes armées sont réparties de la manière suivante : -Catégorie à 5 pts : Démons du chaos -Catégorie à 4 pts : Comtes vampires, Elfes Noirs, Empire, Hommes Lézards -Catégorie à 3 pts : Hauts Elfes, Elfes Sylvains, Bretonniens, Guerriers du chaos, Skavens -Catégorie à 2 pts : Rois des tombes, Nains, Nains du chaos, Mercenaires, Orques et gobelins -Catégorie à 1 pts : Bêtes du Chaos, Royaumes ogres -Les armées non citées ne seront pas jouables lors du tournoi. -Cette catégorisation est sujette à éventuelles modifications en fonction des sorties des nouveaux LA (Skavens, 2 mois après la sortie du LA et idem pour Bêtes du Chaos si il sort avant février 2010).
  • 26.
    • Le règlement
    • -Aucun personnage ou unité quels qu’ils soient (assassins, balistes, chars, unités 1-2…) ne peuvent être choisi plus de deux fois. La seule et unique exception concerne les fanatiques gobelins de la nuit, limités à 6.
    • -Les montures de personnages occupant un choix d'unité dans le schémas comptent pour ces restrictions (par exemple, 2 stégadons vénérables maximum, que ce soit en choix rare ou en montures de personnages...). Sont touchés par cette restriction les stégadons et les stégadons vénérables HL, les grands aigles HE et ES, les chars HE, GdC, EN et O&G, les charrettes macabres CV…
    • -Les unités de base d’infanterie peuvent doubler chacune des options suivantes si elles en disposent : éclaireurs (archers ES, arbalétriers et guerriers nains), tirailleurs (archers bretonniens), armes de tir (O&G, guerriers NdC, hobgobelins, squelettes RdT, duellistes mercenaires) , améliorations de profil (kostos O&G, longues barbes) et montures (hobgobelins).
    • -Les unités à effectifs variables pouvant compter moins de 5 figurines ou groupes de figurines sont limitées à 5 figurines ou groupes de figurines (5 spectres au maximum par exemple).
    • -Les personnages ou unités nommés ainsi que les régiments de renom sont interdits.
      • - Pas de mercenaires dans les armées non mercenaires.
    • - 4 machines de guerre maximum.
    • Le règlement - Magie
    • -Maximum 8 dés de pouvoirs et 8 dés de dissipation utilisables par tour de jeu . Il est cependant possible de dépasser ce total sur la liste d’armée, dans la mesure où l’on s’en tient aux 8 dés utilisables à chaque phase.
    • -les objets de sort et les parchemins de dissipation comptent chacun pour un dé .
  • 27. Les sorts, compétences ou OM augmentant la réserve de dés de pouvoir ou de dissipation (périapte noir, bannière de sorcellerie, sort 0 des EN ou sort 2 des DdC, diadème de puissance, signe d’Asuryan, broche du grand désert, runes tueuses de sort, brise sort…) comptent dans la limite des 8 dés de pouvoirs ou de dissipation utilisables au maximum. -A noter que les parchemins de dissipation (ou assimilés) présents sur la liste d'armée comptent comme un dé utilisé pour toutes les phases , et pas seulement la phase où on les utilise (Par exemple, avec 3 PAM sur la liste, il ne reste que 5 dés de dissipation utilisables au maximum par phase). -Les Résistances magiques ne comptent pas dans ce total. Conditions de victoire -Chaque partie rapportera à son équipe un nombre de points répartis comme suit : -0 à 249 pts de différence : 10-10 -250 à 499 pts de différence : 12-8 -500 à 749 pts de différence : 14-6 -750 à 999 pts de différence : 16-4 -1000 à 1249 pts de différence : 18-2 -1250 pts de différence ou plus : 20-0 -Une équipe marquant plus de 62 pts sera vainqueur et se verra accorder 15 pts . De 58 à 62 pts il s’agira d’un match nul et les deux équipes marqueront 8 pts chacune. En dessous de 58 pts , ce sera une défaite et l’équipe marquera 1 pt . -A la fin du tournoi, l’équipe ayant le plus meilleur total sera déclarée championne. En cas d’égalité, le point average entrera en ligne de compte. Si cela ne suffit pas, le capitaine ayant la meilleure différence de point fera gagner son équipe.